Vous êtes sur la page 1sur 16

Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise

Energétique
Notre corps est constitué d’une charpente matérielle (les os, la chair, les muscles, le sang et la lymphe, le cerveau) et une charpente immatérielle (les trajets
énergétiques, le qi et l’esprit des viscères) pour nous entretenir.

Les trajets énergétiques qui nous parcourent sont conçus pour nous :
 Protéger : Les méridiens tendino-musculaires (couplés Yin / Yang)
 Nourrir : Les méridiens principaux (couplés Yin / Yang)
 Organiser : Les trajets transversaux (relient deux méridiens Yin / Yang entre eux)
 Situer : Les méridiens distincts (yin / Yang ) et les méridiens curieux pour nous faires évoluer.
Certains trajets passent par notre cerveau pour y rejoindre le système limbique. Cette connexion permet ainsi une forme de reconnaissance d’information pour
éviter tout problème de “rejet“. Ici, la communication sensorielle de l’énergie du poumon passa par le nez (odorat).

D’autres trajets relient aux organes des sens.

Sommaire
Qi / Méridiens / Point d’acupuncture ............................................................................................................................................................................................................. 2
1- Les JING JIN – 12 MERIDIENS TENDINO-MUSCULAIRES - La couche la plus externe........................................................................................................... 3
2- Les JING MAI – 12 MERIDIENS PRINCIPAUX – Une couche moins externe ............................................................................................................................. 5
3- Les LUO MAI - MERIDIENS LUO – Un réseau interne - relation Yin / Yang (Biao / Li) de deux méridiens couplés dans une même loge énergétique…….le
luo transversal. ........................................................................................................................................................................................................................................... 9
4- Les LUO BIE - MERIDIENS LUO LONGITUDINAL – Un réseau interne ................................................................................................................................. 10
5- Les JING BIE - MERIDIENS DISTINCTS ou DIVERGENTS – Un réseau interne p20 ............................................................................................................. 11
6- Les QI JING BA MAI – VAISSEAUX EXTRAORDINAIRES – Un réseau ancestral.................................................................................................................. 12
Epigénétique: ........................................................................................................................................................................................................................................... 15
L’art de l’acupuncture sera de faire le choix des différentes stratégies ……………… ......................................................................................................................... 16

1
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
Qi / Méridiens / Point d’acupuncture
 Le Qi/ Ki circule dans les méridiens (T1. p13 SHIATSU) dans les méridiens (JING ou tsing / Keïketsu- un fil de soie très fin où coule quelque chose qui
travaille) Chaque viscère “vibre“, “travaille“ et la fonction métabolique de chacun génère une forme d’énergie que nous appellerons “Qi“ ou vibration.
Partant du viscère, cette activité “bio-électrique“ se propage depuis les méridiens jusqu’à la peau. Cette “projection“ de charges électro ioniques arrive à la
peau comme une métamérisation pour offrir : Le point d’acupuncture
 Le méridien (Jing ou Keï) est un canal conducteur d’énergie, il est parcouru de points qui sont des ouvertures sur le monde extérieur (Tsubos / Keïketsu).
 Le point d’acupuncture (Tsubos / Keïketsu) : sont des zones de moindre résistance énergétique, des ouvertures sur le monde extérieur, des portes qui
permettent de laisser entrer et de laisser sortir l’énergie. Certains se comportent comme des résonnateurs, d’autres comme des concentrateurs (J-A. Lavier). Sur
un même trajet, nous allons pouvoir agir sur l’intérieur du corps par différents points et pour différentes manifestations.

Rôles des Tsubos :

- “freiner“ l’activité d’un viscère,

- “stimuler“ l’activité » d’une fonction métabolique,

- “débloquer“ une obstruction articulaire ou ligamentaire

- “mettre en relation“ plusieurs viscères de même fonctions

2
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
1- Les JING JIN – 12 MERIDIENS TENDINO-MUSCULAIRES - La couche la plus externe
 Couche énergétique la plus superficielle de notre corps.
 Particularité : il débute aux extrémités et longe le trajet du méridien principal, pour se noyer dans le pectoral.
 On remarque des points de concentration au niveau des articulations qui représentent des risques de pénétration vers l’intérieur.
 Une atteinte de ce méridien n’excède guère trois mois. La pathologie est consécutive à un problème climatique ou traumatique.

3
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

4
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
2- Les JING MAI – 12 MERIDIENS PRINCIPAUX – Une couche moins externe
Comme tous les méridiens principaux, ils correspondent au reflet de nos viscères
Particularité : Il prend naissance au creux claviculaire pour longer le bord interne du bras et se termine à l’angle unguéal du pouce.
Remarquer ici que le trajet est descendant et qu’au niveau du pouce, il rejoint son homologue couplé le méridien principal du gros intestin.
Une atteinte de ce méridien correspond: Soit à la pénétration de l’énergie pathogène de son méridien tendino musculaire, soit à un trouble de l’organe correspondant.
A noter que ces deux méridiens couplés Yin / Yang, sont reliés par une anastomose transverse dite “Luo transversal“.
Chacun des points de ce méridien principal va agir sur le trajet du méridien, mais aussi sur le viscère représenté.
Exemple du 1 Poumon………………………action sur les bronches, la toux et l’essoufflement

5
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

6
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

7
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

8
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

3- Les LUO MAI - MERIDIENS LUO – Un réseau interne - relation Yin / Yang (Biao / Li) de deux méridiens couplés dans une
même loge énergétique…….le luo transversal.
Comme touts les méridiens principaux, ils sont couplés Yin / yang………
Exemple : le méridien principal du Poumon de nature Yin et couplé au méridien principal du Gros Intestin de nature Yang.
Il communique entre eux et se soutiennent par cette anastomose transverse :
Le Jing Luo… Ces deux méridiens vont communiquer dans un rapport Yin / Yang.
A eux deux, ils forment l’élément Métal.
A retenir qu’une déficience de l’un sera compensée par Le soutien de l’autre.
Exemple ici, une insuffisance du qi du poumon sera soutenue par le qi du couplé Gros intestin.

9
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
4- Les LUO BIE - MERIDIENS LUO LONGITUDINAL – Un réseau interne
Le droit de regard vers l’extérieur ………………le luo longitudinal ou Luo Bie.

Leur fonction principale est de mettre en relation par les organes des sens ( organes sensoriel mais également de contact )
Exemple, le luo transversal du gros intestin gouverne les dents et l’oreille
Alors que celui du poumon gouverne la préhension par la main.
12 méridiens principaux, mais 15 Luo:
Un luo par méridien
+ un pour le vaisseau conception
+ un pour le vaisseau gouverneur
+ un supplémentaire appelé grand Luo de la Rate (il gouverne les articulations)
+ un supplémentaire appelé grand Luo de l’Estomac (il gouverne les viscères en leur centre).
Nous étudierons pour chacune de ces branches une pathologie particulière.
Exemple, pour le Luo du Poumon, on parle de chaleur et d’eczéma à la paume de la main.
Pour le Luo de la Vésicule biliaire, on parle de pies glacés et froid au membre inf.

10
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
5- Les JING BIE - MERIDIENS DISTINCTS ou DIVERGENTS – Un réseau interne p20
Une couche énergétique distincte du méridien principal– Le méridien distinct ou Jing Bie.
La particularité de ce trajet, est qui se distingue du méridien principal, auquel il appartient, mais se coule Yin / Yang dans un but de communiquer avec le mental.
Ces deux méridiens distincts partent des articulations pour passer au cœur, à la gorge puis au cerveau.
Remarque : il semblerait que ces trajets, couplés Yin / Yang nous permettent la somatisation en cas de non reconnaissance d’information au niveau du système
limbique.
Il sont au nombre de 12 trajets, 6 Yang couplés aux 6 Yin pour communiquer avec le cerveau.
Les pathologies seront étudiées dans le cadre de notre formation et plus précisément pour le stress, car dans aucun texte, on ne parle de pathologie.
En MTC, on ne traite pas le stress, on adapte !!.

11
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
6- Les QI JING BA MAI – VAISSEAUX EXTRAORDINAIRES – Un réseau ancestral
Une couche énergétique qui nous positionne dans l’espace – Le méridien curieux, ou Qi

12
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

13
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique

14
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
Epigénétique:
 le corps humain ne code que 15 % de gènes pour fonctionner
 85 % des gènes restants sont nommés “junk DNA“ …DNA poubelle : ces Gènes non étiquetés serviraient à réaliser nos mutations par l’intermédiaire des Qi
Jing Mai.

4 vaisseaux de la constitution (2 en relation au SN (DU MAI et REN MAI) et 2 en relation au SE (CHONG MAI et DAI MAI) et 4 vaisseaux de la relation (2 en
relation au SN (YIN et YANG WEI) et 2 en relation au SE (YIN et YANG QIAO))

Ces méridiens appelés curieux sont au nombre de 8 :

1. Un méridien regroupant tous les territoires Yang ……………….Du Mai (augmentation du Yang, relation au SNC) – IG3
2. Un méridien regroupant tous les territoires Yin ………………….Ren Mai (augmentation du Yin, relation au SNV) – P7
3. Un méridien responsable des mouvements d’en avant du corps de nature Yang ….Yang Qiao Mai (élévation du Yang, relation endocrinienne, adaptation à la
lumière – éveil du corps, cortisol/sérotonine) – V62
4. Un méridien responsable des mouvements de replie du corps de nature Yin …Yin Qiao Mai (élévation du Yin, relation endocrinienne, adaptation à la lumière
– endormissement du corps mélatonine) – R6
5. Un méridien responsable du rassemblement des énergies Yang du corps …. Yang Wei mai (sortie de l ‘énergie en périphérie, stimulation de Wei Qi, relation
au SNP, thermorégulation) – TR5
6. Un méridien responsable du rassemblement des énergies Yin du corps ……Yin Wei Mai (entrée de l’énergie, rassemblement à l’interne, stimulation de Yong
Qi, relation au SNP, thermorégulation) – MC6
7. Un méridien responsable de notre relation entre le haut et le bas ……Dai Mai (répartition de l’énergie entre le haut et le bas du corps, séparation à la taille,
relation endocrinienne avec les hormones yin de reproduction) – VB41
8. Un méridien responsable de l’accessibilité à notre patrimoine génétique …..Chong Mai (soutien des déficiences énergétiques générales de Qi et de Sang,
Relation endocrinienne avec les hormones yang de reproduction) – RT4

15
Architecture énergétique du corps et circulation de l’énergie - Selon la Tradition Chinoise
Energétique
L’art de l’acupuncture sera de faire le choix des différentes stratégies ………………
Les règles d’approche diagnostique, Yin / Yang, interne, externe, les trajets :

 Situer la manifestation pathologique précisément sur le corps,


 Situer la manifestation pathologique dans l’histoire de la maladie,
 Rechercher les points et zones douloureuses par une bonne palpation,
 Sélectionner quelques points stratégiques à utiliser en les justifiant.
 Respecter la qualité de la puncture, l’emplacement des points, leur nombre.

16