Vous êtes sur la page 1sur 4

GAE18

IX Compléments.

Équation de la sphère.

La sphère est le lieu géométrique des points P équidistants (à une distance égale au rayon)
d'un point (le centre).

P(x;y;z) Î (C,r) Û PC = r Û ( x - xC )2 + ( y - yC )2 + ( z - zC )2 = r
Û ( x - xC )2 + ( y - yC )2 + ( z - zC )2 = r 2 ,
il s'agit de l'équation cartésienne canonique de la sphère de centre C et de rayon r.

En développant cette formule, on obtient une équation du type x2 + y2 + z 2 + ax + by + cz + d = 0 ,


il s'agit de l'équation cartésienne générale de la sphère.

NB : Attention, l'équation x2 + y2 + z 2 + ax + by + cz + d = 0 n'est pas forcément l'équation d'une sphère !

Exercice : Les équations suivantes représentent-elles des sphères ? Si oui, détermine les coordonnées du
centre et la longueur du rayon.
a) x²+y²+z²+6x-10y-4z+22=0
b) x²+y²+z²-12x-2y+6z+56=0

æ 2 2 2 æaö
2 2
æbö
2
æcö ö
ç x + y + z + ax + by + cz + d = 0 est une sphère ssi ç ÷
è2ø
+ç ÷ +ç ÷
è2ø è2ø
> d÷
è ø

Angle aigu de deux plans.

L'angle aigu de deux plans est tout angle aigu formé par deux quelconques
de leurs vecteurs normaux.
r
Soit les plans p1 et p 2 de vecteurs normaux n1 = ( a1 ; b1 ; c1 ) et
r
n 2 = ( a2 ; b2 ; c2 ) et α l'angle aigu des deux plans.
On peut déterminer l'angle α en se basant sur cette définition du produit
r r r r
scalaire : u g v= u . v .cos a ,
on a alors :
r r r r
n gn a1.a2 + b1.b2 + c1 .c2 n gn
cos a = r 1 r2 = ou a = arccos r 1 r2
n1 . n2 a12 + b12 + c12 . a22 + b22 + c22 n1 . n 2

(Remarque : la valeur absolue permet d'obtenir l'angle aigu et non l'angle obtus supplémentaire)

Exercice : Calcule l'amplitude de l'angle aigu des plans d'équation x + 2y - z = 0 et 2x – 3y + 4z = 8.


GAE19

Angle aigu d'une droite et un plan.

L’angle aigu d’une droite et d’un plan est l’angle aigu formé par la droite
et sa projection orthogonale sur le plan.
C’est donc aussi l'angle complémentaire à l’angle aigu formé par la droite
et une droite orthogonale au plan.
r r
Soit le plan p de vecteur normal n = ( a; b; c ) , la droite d de vecteur directeur v = ( v1 ; v2 ; v3 )
et α l'angle aigu.

r r r r
æp ö ngv a.v1 + b.v2 + c.v3 p n gv
sin a = cos ç - a ÷ = r r = ou a = - arccos r r
è2 ø n .v a2 + b2 + c2 . v12 + v22 + v32 2 n .v

Exercice :
Soit la droite d passant par A(1 ; 2 ; 3) et B(2 ; 1 ; 5). Soit le plan π ≡ 3x + 2y – 5z = 0. Calcule l'angle
formé par d et π.

Distance entre deux droites gauches.

Perpendiculaire commune à deux droites gauches

Si d et d' sont deux droites gauches, alors il existe une et une seule droite d* qui a
les propriétés suivantes : d et d* sont orthogonales et d' et d* sont orthogonales,
ainsi il existe une et seule droite perpendiculaire à deux droites gauches.
(La perpendiculaire à deux droites gauches est unique)

Distance (entre deux droites gauches)

Si P et P' sont les points d'intersection de la


perpendiculaire d* avec chacune des deux droites
gauches, la distance |dd'|=|PP'|.

Distance (entre deux droites gauches),


remarque :

Cette distance est aussi égale à la distance d'un point


quelconque d'une des droites (par ex. : d) au plan α
contenant d' et parallèle à d.
GAE20

Équation de la perpendiculaire commune

r r r
Soit d et d' de vecteurs directeurs u et v , et n le vecteur directeur de la perpendiculaire commune d*.

r r
r ì u gn=0
Pour connaître la direction de d*, on détermine des composantes de n à l'aide du système ír r ,
î vgn=0
r
(l'indétermination du système est levée en choisissant une norme et un sens à n ).

On cherche alors P (ou P') l'intersection entre d (ou d') et un plan


r r
(grisé sur la figure ci-contre) de vecteurs directeurs v et n (le plan (d',d*))
r r
(ou un plan de vecteurs directeurs u et n (le plan (d,d*))

r r
On a alors d* = (P, n ) (ou d* = (P', n )).

Pour déterminer |PP'|, la distance entre les deux droites gauches,


il reste à déterminer P' (ou P) comme l'intersection de d et d* (ou de d' et d*).

Et d'enfin calculer |PP'|=|dd'|.

Remarque :

Si seule la distance entre les deux droites gauches est à déterminer (et pas la perpendiculaire
r r
commune), on cherche alors l'équation du plan α de vecteurs directeurs u et v et comprenant un point
quelconque de d' (ou de d).
La distance cherchée est la distance entre un point quelconque de d (ou de d') et α. (voir GAE8 ch. VIII)

ì y =0
Exercice : calcule la distance entre d º í et d ' º x = 2 - y = 2 - z .
îx -1 = z

1) Résolution de l'exercice en recherchant aussi l'équation de la perpendiculaire commune :

r r
➢ u = (1; 0;1) et v = (-1;1;1)
r r
r ìu g n = 0 ì (1; 0;1)g(n1 ; n2 ; n3 ) = 0 ì n1 + n3 = 0
➢ n = (n1 ; n2 ; n3 ) tel que í r r Û í Û í
î(-1;1;1)g(n1 ; n2 ; n3 ) = 0
î v gn = 0 î-n1 + n2 + n3 = 0
ì n1 = 1
ï r
En choisissant aléatoirement n1 = 1 , on a ín3 = -1 et donc n = (1; 2; -1)
ï n =2
î 2
GAE21

r r
➢ Le plan de vecteur directeur u et n et contenant le point (1;0;0) (un point quelconque de d) a pour
x -1 1 1
équation y 0 2 = 0 Û 2z + y - 2x + 2 + y = 0 Û x - y - z = 1
z 1 -1

ìd ' º x = 2 - y = 2 - z ì x =2- y =2- z


➢ Le point de percée de d' dans π est í Û í Û
î p º x - y - z =1 î x - (2 - x) - (2 - x) = 1
ì 5
ïï3 x = 5 Û x = 3
í , et donc P.
ï y=z=1
ïî 3

➢ La droite prependiculaire aux deux droites gauches à donc comme équation


5 1 1
x- y- z-
3= 3= 3 Û 3 x - 5 = 1 ( 3 y - 1) = 1 - 3 z
1 2 -1 2

➢ Le point d'intersection de cette perpendiculaire avec d est, après résolution du système


ì
ì 1 ïy =0
ï3 x - 5 = 2 (3 y - 1) = 1 - 3 z ï
ï ï 3
í Û íx =
ï ì y =0 ï 2
d ºí
ïî îx - 1 = z ï 1
ïî z = 2
2 2 2
➢ Et, enfin, la distance cherchée est æ3 5ö æ 1ö æ1 1ö 6 6
ç - ÷ + ç0 - ÷ + ç - ÷ = =
è2 3ø è 3ø è2 3ø 36 6

2) Résolution de l'exercice sans rechercher l'équation de la perpendiculaire commune :

r r
➢ (0;2;2) est un point de d' et u = (1; 0;1) et v = (-1;1;1)

x 1 -1
➢ a º y - 2 0 1 = 0 Û z - 2 - y + 2 - x - y + 2 = 0 Û x + 2y - z - 2 = 0
z -2 1 1

➢ (1;0;0) est un point de d

1.1 + 2.0 - 1.0 - 2 1 6


➢ La distance cherchée vaut = =
12 + 22 + ( -1)
2 6 6

Vous aimerez peut-être aussi