Vous êtes sur la page 1sur 4

SOUS LOCATION D UN LOCAL COMMERCIAL

ENTRE LES SOUSSIGNES

1°/ Monsieur ALAMI ABDELKRIM GHALAMI, demeurant à CASABLANCA, Piste Taddert rue
5 n° 23 Titulaire de la carte d’identité nationale numéro BK 236321
AGISSANT en qualité de gérant de la société ‘’ CUISINE HOME NEGOCE’’
D’UNE PART

2°/ la société FAB AND ART, SARL, au capital de 500.000,00 DHS, ayant son siège social à
Casablanca 38 Bd Anoual RDC, immatriculé au registre de commerce de Casablanca, sous le n°
**************, identifié fiscalement sous le n° **********, et représentée par Monsieur ALI
RAIS, demeurant à CASABLANCA, Piste Taddert rue 5 n° 23
Titulaire de la carte d’identité nationale numéro **********
D’AUTRE PART

Préalablement à la sous-location objet des présentes, les comparants es-qualités ont exposés ce
qui suit :
EXPOSE
- aux termes d’un acte sous seing privé en date du 04/01/2013 aux signatures légalisées le
14/01/2013, enregistré le 04/02/2013 sous les mentions suivantes : RE :1723/2013
OR :1658/2013 QCE E17B 243, Monsieur ALAMI ABDELKRIM GHALAMI a bénéficié
d’un bail commercial d’un local sis à Casablanca, 25 Boulevard Alexandrie 2 Mars.
- que ledit local est destiné à activité d’ameublement
- que les caractéristiques principales du bail sont :
 durée : 3 année, ferme commençant le 01/01/2019 pour prendre fin le 01/01/2022
 montant du loyer : Pour la première année de location, le montant du loyer est de 20.000, 00
dhs, à payer avant le 05 de chaque mois, par virement bancaire sur le compte de la société ‘’
CUISINE HOME NEGOCE’’, ouvert près de la banque SOCIETE GENERALE
MAROCAINE DE BANQUES, sous le RIB n° 022 780 000090002816555474 et à partir de
la 2ème année le loyer sera de 23.000,00 DHS
SOUS-LOCATION D UN LOCAL COMMERCIAL
Monsieur ALAMI ABDELKRIM GHALAMI comparant d’une part a, par ces présentes, donné à
bail à loyer, pour une durée de 1 an, ferme et non renouvelable , qui commence à courir du 01/01/2019
pour prendre fin le 01/01/2022 sauf évidemment la faculté pour la société preneur de le faire cesser
par l'effet d'un congé donné suivant les termes de la loi numéro 49-16 relatif aux baux d'immeubles
ou de locaux loués à usage commercial, industriel ou artisanal au moins six mois à l'avance.
Le congé devant être donné soit dans les formes prévues aux articles 55-56 et 57 du Dahir formant
code de procédure civile, soit par lettre recommandée avec accusé de réception.
A Monsieur ALI RAIS comparant d’autre part, qui accepte pour le compte de ladite société Les biens
immobiliers dont la désignation suit :
DESIGNATION
UN LOCAL commercial à usage de SHOW ROOM sis à Casablanca, 25 Boulevard Alexandrie 2
Mars ;
Ainsi que le tout existe avec ses aisances et dépendances sans exception ni réserve, et sans qu’il en soit
fait une plus ample désignation, le preneur déclare parfaitement connaître les lieux pour les avoir vus
et visités, en vue des présentes.
CHARGES ET CONDITIONS
Le présent bail est consenti et accepté sous les charges et aux conditions suivantes que la société
preneuse s’oblige à exécuter et accomplir, savoir :

1
ARTICLE PREMIER :
ETAT DES LIEUX – ENTRETIEN – JOUISSANCE :
1/ De prendre les lieux loués dans l’état où ils se trouveront le jour de l’entrée en jouissance sans
pouvoir exiger des bailleurs aucune réparation ni remise en état.
En conséquence, s’il reste encore des travaux à finir pour rendre le local apte à l’exercice de leur
activité, la société preneuse en fera son affaire strictement personnelle sans réclamer à Monsieur ALI
RAIS le remboursement des impenses effectuées.
2/ De les entretenir en bon état de réparations locatives pendant le cours du bail et elle les rendra à sa
sortie conforme à la configuration qui a rendu le local apte au commerce.
3/ elle en jouira avec prudence et diligence et suivant la destination qui lui est donnée comme on le
verra ci-après ; elle ne pourra rien faire ni laisser rien faire qui puisse détériorer les lieux loués et il
devra immédiatement prévenir le bailleur es qualité des dégradations qui seraient faites dans les locaux
loués et qui rendraient nécessaires des travaux incombant à ce dernier.
ARTICLE 2 – GARANTIE
La société preneuse devra tenir les lieux loués garnis de meubles, objets mobiliers, matériels lui
appartenant, en quantité et de valeur suffisante pour répondre en tout temps du paiement du loyer et de
l’exécution des conditions du bail
ARTICLE 3 – DESTINATION DES LIEUX :-
Le local présentement loué est destiné à l’usage d’ameublement
ARTICLE 4 – TRAVAUX – REPARATION – EMBELLISSEMENTS 
1/ la société preneuse ne pourra faire dans les lieux loués aucune transformation de quelque nature que
ce soit, sans le consentement exprès et par écrit de la société bailleresse.
Les améliorations n’étant pas dangereuses pour la sécurité de l’immeuble, ne sont pas comprises dans
l’exigence de l’autorisation par écrit de la société bailleresse.
En tout état de cause et pour être plus claires les parties réservent les travaux susceptibles de causer
des dommages à la structure de l’immeuble à l’autorisation dont il a été parlé ci-dessus, auquel cas ces
travaux seront exécutés sous la surveillance de l’architecte de la société bailleresse dont les honoraires
seront à la charge de la société preneuse.
Les travaux de plomberie qui concernent la plomberie de l’immeuble entier devront être effectués par
l’entrepreneur de la société bailleresse et sous les dépenses de ceux-ci, ceux qui sont propres au local
loué et qui ne nécessitent pas un percement des murs autrement dit les menues réparations seront
supportées par l la société preneuse .
2/ Tous embellissements, améliorations et installations faits par la société preneuse pendant le cours
du bail resteront la propriété de al société bailleresse si le bail prend fin pour une raison ou pour une
autre, sans aucune indemnité pour la société preneuse
Les bailleurs es qualité ne peuvent en aucun cas exiger de la société preneuse le rétablissement des
lieux dans leur état primitif, à moins que celle-ci ne le fasse de son propre chef.
3/ la société preneuse souffrira qu’il soit fait dans l’immeuble dont dépendent les lieux loués, pendant
le cours du bail, tous travaux de réparations, reconstructions, surélévation, agrandissement autre que le
propriétaire des murs jugerait nécessaires, sans pouvoir prétendre à aucune indemnité, ni diminution
de loyer, quelle que soit leur importance, alors même que ces travaux dureraient plus de deux mois, à
la condition qu’ils soient exécutés sans interruptions, sauf en cas de force majeure.
Il est entendu que l’usage de cette clause ne doit pas conduire à un abus de droit, auquel cas la société
preneuse est en droit de ne pas supporter lesdits travaux si elle estime que ceux-ci ne méritent pas une
telle gêne. Dans ce cas elle s’adressera au juge pour faire jouer en sa faveur l’article 94 du D.O.C.

2
ARTICLE 5 – CONDITIONS GENERALES :
1/ la société preneuse ne devra apporter dans l’immeuble aucun trouble de jouissance, elle devra se
conformer aux règles de bon voisinage, notamment prendre les précautions nécessaires pour éviter les
bruits, les odeurs, les fumées et pour empêcher l’existence d’animaux et insectes nuisibles tels que
rats, souris, cafards, punaises ; exercer une surveillance sur son personnel et veiller à sa bonne tenue ;
ne faire aucun dépôt de marchandises ou objets quelconques dans l’entrée ou autres lieux communs.
2/ Elle se conformera aux charges de ville, de police ou de voirie dont la locataire est ordinairement
tenus.
elle se conformera à toutes prescriptions de l’autorité pour cause d’hygiène, de salubrité et autres
causes et sera tenu d’exécuter à ses frais tous travaux qui seraient prescrits à ce sujet dans les lieux
loués.
3/ Elle devra signaler immédiatement aux bailleurs es qualité les fuites d’eau, courts-circuits ou tout
autre incident de façon que toutes mesures utiles puissent être prises à temps pour empêcher les
dégâts, la société preneuse restant responsable en conséquence de sa négligence à ce sujet.--
4/ Elle ne pourra jeter des eaux ménagères ou autres dans les tuyaux de descente, ni jeter dans les
gouttières aucune ordure ménagère ni aucun débris quelconque.
5/ Elle ne pourra exercer aucun recours en garantie contre les bailleurs es qualité dans le cas où elle
serait troublée dans la jouissance par le fait des voisins ou de l’administration municipale pour
n’importe quelle cause, sauf bien entendu recours direct contre l’auteur du trouble.
ARTICLE 6 – CONDITIONS SPECIALES CONCERNANT LE LOCAL LOUE-
1/ La société preneuse devra tenir le local constamment ouvert et achalandé, sauf en cas de période de
vacances évidemment ou en cas de force majeure.
2/ Elle se conformera rigoureusement pour l’exploitation de son commerce, aux lois, règlements et
prescriptions administratives.
3/ Elle peut installer toutes sortes de matériel et outillage non bruyants nécessaires à l’exploitation de
leur activité et s’interdit d’exposer dans les lieux loués toutes matières polluantes et dangereuses.
4/ La société preneuse pourra installer une enseigne extérieure portant le nom commercial et la nature
de son activité, cette enseigne pourra être lumineuse, sauf à elle à se soumettre aux prescriptions
administratives en réglementant la pose et l’usage et à acquitter toutes taxes pouvant être dues à ce
sujet.
L’installation sera faite aux risques et périls de la société preneuse, celle-ci devra veiller à ce que
l’enseigne soit solidement installée, il devra l’entretenir en parfait état et sera seule responsable des
accidents que sa pose ou son existence pourraient occasionner.
ARTICLE 7 – IMPOTS ET CHARGES LOCATIVES 
1/ la société preneuse acquittera exactement ses contributions mobilières, la contribution de la taxe
professionnelle, et d’une façon générale tous les impôts, contributions et taxes lui incombant et dont la
société bailleresse pourrait être responsable à un titre quelconque, elle devra en justifier aux bailleurs
es qualité toute réquisition
2/ elle paiera ses consommations d’eau et d’électricité suivant les indications du compteur ainsi que la
location de celui-ci.
REVISION DE LOYER
En cas de renouvellement du bail après une période de trois années, les parties conviennent d’une
révision triennale de DIX (10) pour cent du montant du loyer.

3
L O Y E R-
En outre, le présent bail est consenti et accepté moyennant un loyer mensuel de 20.000,00 DHS,
incluant les services communaux, Ce que le bailleur es-qualité accepte expressément et sans réserve.
Le preneur à versé au propriétaire le jour de la signature du présent bail, la somme de 20.000 DHS ‘‘
VINGT MILLE DIRHAMS’’ représentant un mois d’avance au bailleur, et une somme de 60.000
DIRHAMS représentant trois mois de caution restituable a la fin du contrat de bail.

Etant expressément stipulé :


Qu’à défaut de paiement à son échéance de trois termes de loyer ou en cas d’inexécution de l’une ou
plusieurs des conditions du présent bail, il sera si bon semble aux bailleurs es qualité , résilié de plein
droit et sans aucune formalité judiciaire, un mois après un simple commandement de payer ou une
sommation d’exécuter les conditions en souffrance restées sans effet et contenant déclaration par les
bailleurs es qualité de leur intention d’user du bénéfice de la présente clause que l’offre ou
l’exécution ultérieures ne pourront arrêter l’effet de cette clause.
Et que, s’il y a lieu d’y recourir, l’expulsion de la société preneuse ou de ses cessionnaires aura lieu
par simple ordonnance de référé rendue par Monsieur le Président du Tribunal de Commerce
exécutoire par provision, nonobstant oppositions ou appel.
RESILIATION – PREAVIS
Conformément aux dispositions légales, la partie qui voudra mettre fin au bail devra donner congé à
l'autre partie par lettre recommandée avec accusé de réception ou par acte extra judiciaire, au moins
TROIS (3) mois avant l'expiration de la période contractuelle en cours.

CONFORMATION AU CONTRAT DE BAIL INITIAL


La société preneuse devra strictement se conformer aux dispositions et clauses du contrat de bail
mentionné au paragraphe EXPOSE, dont la société FAB AND ART est bénéficiaire, et dont une copie
a été remise au preneur es-qualité.
POUVOIRS
Tous pouvoirs sont donnés au porteur d’une copie des présentes, pour remplir toutes les formalités,
faire toutes déclarations, inscriptions complémentaires, rectificatives ou modificatives.
ELECTION DE DOMICILE
Pour l’exécution des présentes et leurs suites, les parties élisent domicile en leurs sièges sociaux sus-
indiquées.
CONTESTATIONS
Toutes contestations qui pourraient naître à l’occasion de l’exécution du présent contrat, seront
soumises au Tribunal de Commerce de la ville de CASABLANCA auquel compétence est
présentement donnée.

CASABLANCA LE