Vous êtes sur la page 1sur 3

INTRODUCTION BASES DE DONNEES

OBJECTIFS :
 Introduire les notions de bases de données, de système de gestion des
fichiers de SGBD.
 Comprendre l’insuffisance des modèles classiques et les apports des
SGBD.
 Connaitre l’architecture des SGBD et les modèles de base de données.

INTRODUCTION
Dès les débuts de l’informatique, l’un des soucis majeur de l’utilisateur fut
de stocker massivement les données et de pouvoir en disposer régulièrement
afin d’extraire de nouvelles informations de les consulter et de les modifier.
Avant on utilisait les SGF (système de gestion des fichiers) pour satisfaire
cette demande, ceux-ci ont montré une insuffisance et des inconvénients ce
qui a mené à la parution des SGBD.
I- NOTION DE BASE DE DONNEE
Une base de données est un ensemble structurée de données enregistrée avec
un minimum de redondance permettant un accès simultanément à plusieurs
utilisateurs de façon sélective en un temps opportun.
L’approche de la base de données est due à une triple évolution :
 Evolution des entreprises
Cad le volume important des données.
 Evolution du matériel
cad l’accroissement des performances
 Evolution des logiciels
Cad les SE, les architectures clients serveurs et les réseaux.
II- Des SGF AUX SGBD
1- Les sgf
a- Définition
Un SGF ou encore gestionnaire de fichiers est une composante du SE.
Les premières applications ont été développées en utilisant les services d’un
SGF. Les opérations supportées par un SGF incluent la création du fichier,
l’ouverture, la fermeture, les lectures ou l’écriture d’un enregistrement.

b- Les limites des SGF


 La redondance des données.
 L’intégrité sémantique
 Le contrôle de concurrence
 La fiabilité
NB : les SGF permettent de stocker les données de façon de persistante.
Cependant, lorsque des pannes se produisent les SGF n’ont pas de
mécanismes permettant de récupérer les fichiers dans un état cohérent
malgré la panne
NB : le contrôle de concurrence concerne les mécanismes qui empêchent les
interférences indésirables entre les programmes qui sont exécutés en
parallèle. Une contrainte d’intégrité sémantique est une règle qui doit
toujours respectée par les données de la base de données. En cas de violation
de la contrainte l’opération est automatique rejetée par le SGBD.

2- SGBD
C’est un ensemble de programmes qui assurent la gestion et l’accès à un BD.
Un SGBD assure :
 La structuration
 Le stockage
 La maintenance
 La MAJ
 La consultation des données
a- Historique
Confère cahier.
b- Objectif des SGBD
Les SGBD ont plusieurs objectifs afin de résoudre les problèmes posés par
la démarche classiques.
 L’indépendance physique
 L’indépendance logique
 L’accès aux données
 L’administration centralisée des données
 La non-redondance des données
 La cohérence des données
 Le partage des données
 La résistance aux pannes

c- Exemples de SGBD
Il existe plusiers SGBD :
 SQL
 Oracle
 Sybase
 Mongo DB
 solaris
 Etc…

Vous aimerez peut-être aussi