Vous êtes sur la page 1sur 35

ENSAM- Casablanca

2014-2015

SURETÉ DE FONCTIONNEMENT

MODULE:
MAINTENANCE INDUSTRIELLE
& SURETÉ DE FONCTIONNEMENT

Pr. MEDDAOUI. A 1
Objectif
Acquérir les outils nécessaire pour mener à bien
une étude réussie SDF

• Compléter les notions acquises dans l’éléments outils de maintenance

• Connaitre les différentes lois utilisées pour le calcul en fiabilité

• Savoir analyser un système, afin d’établir les risques potentiels

• Mener une étude détaillée pour fiabiliser un système avant ou en exploitation

ENSAM- Casablanca
2
2014-2015
Organisation

N° Type Intitulé
Séance 1 Cours Concept de la SDF
Séance 2 Cours-AP Proposition et Répartition des projets d’analyse SDF
Séance 3 Cours Calcul en fiabilité
Séance 4 TD 1 TD fiabilité
Séance 3 Cours Suivi Calcul en fiabilité 2
Séance 4 TD 2 TD fiabilité 2
Séance 5 Cours Analyse Fonctionnelle et rappel AMDEC Produit
Séance 6 TD 3 TD analyse fonctionnelle
Séance 9 Présentation Arbre Préliminiare de Risques (APR)
Séance 10 Suite et Discussion TD APR
Séance 11 Cours Arbre De Défaillances (ADD)
Séance 12 TD 4 TD ADD
Séance 13 Présentation groupes Présentation groupes : 1, 2, 3
Séance 14 Présentation groupes Présentation groupes : 4, 5, 6, 7
Séance 15 Présentation groupes Présentation groupes : 8, 9, 10
Séance 16 Présentation groupes Présentation groupes : 11, 12, 13 et 14

ENSAM- Casablanca
3
2014-2015
Cours :

Concept de la
Sûreté De Fonctionnement

ENSAM- Casablanca
4
2014-2015
Concept de la SDF

A. Introduction
B. Coûts de la SDF
C. Études SDF et méthodes utilisées
D. Domaines d’application

ENSAM- Casablanca
5
2014-2015
Cours: Concept de la SDF

A. Introduction

6
Cours: Concept de la SDF
A. Introduction

Histoire :

La sûreté de fonctionnement est apparue


comme une nécessite au cours du
20eme, notamment avec la révolution
industrielle.
Le terme dependability est apparu dans
une publicité sur des moteurs Dodge
Brothers dans les années 1930.

7
Cours: Concept de la SDF
A. Introduction

Histoire :

8
Cours: Concept de la SDF
A. Introduction

Pourquoi alors, :

• L'objectif de la sûreté de fonctionnement est d'atteindre une conception de rêve


d’un système : 0 accident, 0 arrêt, 0 défaut (et même maintenance).

• Pour pouvoir y arriver ?,


il faudrait tester toutes les utilisations possibles d'un produit pendant une grande
période ce qui est impensable dans le contexte industriel voire même impossible.

• La sûreté de fonctionnement est un domaine qui propose des moyens pour


augmenter la fiabilité et la sûreté des systèmes dans des délais et avec des coûts
raisonnables.

9
Cours: Concept de la SDF
A. Introduction

Définitions:

• Définition 1:
La sûreté de fonctionnement (dependability, SdF) consiste à évaluer les risques
potentiels, prévoir l'occurrence des défaillances et tenter de minimiser les
conséquences des situations catastrophiques lorsquèlles se présentent

• Définitions 2 (NF X60.010) :


Ensemble des aptitudes d ’un bien qui lui permettent de remplir une fonction
requise (ou sa fonction) au moment voulu, pendant la durée prévue sans dommage
pour lui même et son environnement

10
Cours: Concept de la SDF

B. Coûts de la SDF

11
Cours: Concept de la SDF
B. Coûts de la SDF

Coût moyen d'indisponibilité:

En Général, l’indisponibilité des moyens de production présentent


les coûts les plus élevées pour lèntreprise, exemple (France):

12
Cours: Concept de la SDF
B. Coûts de la SDF

Coûts de maintenance:

Les coûts de maintenance sont très élevés et souvent dues à la mauvaise


maintenance et coûts des PDR, ci-après le CA maintenance en France
(source AFIM):

Année 2013 2012

CA maintenance en France (M€) 8 392 8 250

CA maintenance moyen par entreprise (M€) 65 71

Poids CA maintenance / CA total (%) 62 61

13
Cours: Concept de la SDF
B. Coûts de la SDF

Coûts annuels des défaillances informatiques:

Un exemple de service…

14
Cours: Concept de la SDF

C. Étude SDF et méthodes utilisées

15
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Intérêts et enjeux de la SdF :

 Objectifs de qualité et fiabilité sévérisés (attentes clients).


 Faire plus pour moins cher (durées de développement et coûts réduits).
 Besoin d'aide à la conception et à la validation.
 Augmentation du coût du dysfonctionnement augmente.
 Des innovations technologiques directement proposées par les fournisseurs.
 Augmentation de la complexité technologique (+électroniques, logiciels..)
 Responsabilité légale du constructeur davantage recherchée.

16
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Étude SdF :

17
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Étude SdF :

18
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Méthodes SdF : (exemple société étude Phimeca)

19
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Méthodes SdF : (exemple APR)

20
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Méthodes SdF : (exemple APR:


Lampe allumée via deux batteries A et B et un poussoir)

21
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Méthodes SdF : (exemple1 ADD: Système de surveillance avec alarme)

22
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Méthodes SdF : (exemple 2 ADD: Voiture ne démarre pas )

• Votre voiture ne démarre pas ?

23
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Méthodes SdF : (exemple ADD)

24
Cours: Concept de la SDF
C. Étude SDF et méthodes utilisées

Manager une étude SDF

25
Cours: Concept de la SDF

D. Domaines d’application

26
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

La majorité des domaines sont concernés

• Ensemble des domaines industriels, services..

• Études prévisionnelles

• Études opérationnelles

• Différentes méthodes pour différentes applications

27
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

Exemple: Étude SDF

28
L’objectif comme on a décrit dans l’introduction était de trouver une méthode
qui nous permet de calculer et prédire les coefficients de passage, Cours: Concept
en de la SDF
D. Domaines d’application
développement.

Le schéma ci-dessus nous présente les éléments d’entrée, qu’on a disposition,


puis la formulation du besoin vis-à-vis notre objectif, et finalement la méthode
qu’on a fixé pour atteindre notre but.

Objectifs :

 Prédire :

> le taux de défaillance composants à 24 mois de roulage


> le coût de défaillance à 24 MR (Mois de Roulage) du véhicule 207

Eléments disponibles :

- 3MR et 24MR C3 (Quasi similitude en terme de sous système entre C3 et 207)


- 3MR 207

Déterminer le résultat 24MR 207 par l’intermédiaire des coefficients de


passage de 3 MR à 24 MR (global véhicule et pièce à pièce)

29
- 3MR et 24MR C3 (Quasi similitude en terme de sous système entre C3 et 207)
- 3MR 207 Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application
Déterminer le résultat 24MR 207 par l’intermédiaire des coefficients de
passage de 3 MR à 24 MR (global véhicule et pièce à pièce)

30
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

ENSAM- Casablanca
31
2014-2015
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

Exemple: Étude SDF en conception (poser les bonnes questions?!)

• Une ampoule électrique


• Composée d’une enveloppe en verre, d’un filament, d’une douille.

 Quel est le comportement attendu ?

ENSAM- Casablanca
32
2014-2015
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

Exemple: Étude SDF en conception (poser les bonnes questions?!)

 Quel est le comportement attendu ?

1. Si tension > Ampoule doit éclairer


2. Avec ou sans tension > Ampoule Sans risques et dangers
3. Ampoule de taille et forme adaptée au besoin

ENSAM- Casablanca
33
2014-2015
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

Exemple: Étude SDF en conception (poser les bonnes questions?!)

1. Si tension > Ampoule doit éclairer

• Cela semble une évidence ...


• Cette phrase est-elle suffisamment précise? > pendant combien de temps ?

• Notion de durée acceptable

ENSAM- Casablanca
34
2014-2015
Cours: Concept de la SDF
D. Domaines d’application

Exemple: Étude SDF en conception (poser les bonnes questions?!)

2. Avec ou sans tension > Ampoule Sans risques et dangers

• résistance de l'enveloppe à la chaleur dégagée, refroidissement rapide, bonne isolation


électrique : propriétés en fonctionnement nominal
• résistance aux surtensions : propriété en fonctionnement temporaire
• l’arrêt définitif ne doit pas avoir de conséquences graves: fin de vie acceptable
• Ces exigences font partie du cahier des charges.

ENSAM- Casablanca
35
2014-2015