Vous êtes sur la page 1sur 5

> Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur

Guide responsabilité Employeur / Exploitant

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN


MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU
TRAVAIL

L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE ................................................................. 2


Dans le domaine de l'hygiène et de la sécurité des lieux de travail l'employeur se doit
d'évaluer le bâtiment. .............................................................................................................. 2

Le document unique d'évaluation des risques ........................................................................ 2

Mesures de prévention du danger .......................................................................................... 2

OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR POUR L'UTILISATION DES LIEUX DE TRAVAIL .................. 3


Définition d'un lieu de travail ................................................................................................... 3

Les obligations spécifiques aux lieux de travail ...................................................................... 3

WEBOGRAPHIE ............................................................................................................................... 5

UCANSS 1 Mise à jour le : 03/10/2013


Les obligations de l'employeur en matière d'hygiène et de sécurité au travail Guide responsabilité Employeur / Exploitant

Les obligations de l'employeur en matière d'hygiène et de sécurité au travail sont de deux sortes.
L'employeur se doit d'évaluer les risques dans l'entreprise et de respecter les règles spécifiques
pour l'utilisation des lieux de travail.

L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE


DANS LE DOMAINE DE L'HYGIÈNE ET DE LA SÉCURITÉ DES LIEUX DE
TRAVAIL L'EMPLOYEUR SE DOIT D'ÉVALUER LE BÂTIMENT.
Il doit notamment :

s'assurer que la structure et la solidité des bâtiments occupés par les lieux de travail sont
appropriées à son utilisation.
maintenir l'ensemble des installations en bon état de fonctionnement et en assurer
régulièrement le contrôle. Cette obligation concerne l'ensemble des installations (ventilation
et aération, assainissement, éclairage, portes et portails, installations électriques de
sécurité).
tenir à la disposition de l'inspecteur du travail le dossier de maintenance prévu à l'article R.
4211-5 du code du travail. Lorsque l'entreprise quitte les locaux, l'employeur doit soit
restituer ce document au propriétaire des locaux, soit le transmettre à l'occupant suivant.
évaluer les risques au sein de l'immeuble et matérialiser le cas échéant les zones de
dangers. L'employeur doit en informer le personnel.
organiser et dispenser une information et une formation pratique des travailleurs sur les
risques pour la santé et la sécurité.

L'employeur assure donc la prévention des risques professionnels. Lors de la survenance d'un
accident, il sera responsable en cas de défaut de prévention. Cette prévention doit se réaliser
« dans la mesure du possible ».

LE DOCUMENT UNIQUE D'ÉVALUATION DES RISQUES


Chaque entreprise se doit d'élaborer un document unique d'évaluation des risques mettant en
avant les risques spécifiques à son activité et à son environnement. L'employeur a l'obligation
d'identifier les risques pour chaque poste de travail. Ce document peut être réalisé par l'entreprise
elle-même ou par un organisme extérieur.

Aucun formalisme ne prévaut pour la réalisation de ce document. Après avoir identifiés les risques
pour chaque unité de travail, l'employeur transmet ce document au comité d'hygiène, de sécurité et
des conditions de travail (CHSCT). Ainsi, ce dernier pourra établir son rapport et son programme
de prévention des risques en fonction du contenu du document unique.

(articles R. 4121-1 [p.5] à R. 4121-4 [p.5] du code du travail)

MESURES DE PRÉVENTION DU DANGER


Enfin, en présence d'un danger grave, imminent et inévitable, l'employeur doit prendre les mesures
et donner les instructions nécessaires pour permettre aux travailleurs d'arrêter leur activité et qu'ils
puissent se mettre en sécurité en quittant immédiatement leur lieu de travail. L'existence d'une
situation dangereuse autorise l'employeur à faire appel à des salariés pour rétablir des conditions
d'hygiène et de sécurité satisfaisantes dans l'établissement. Les modalités de ce recours doivent
être fixées, en amont, par le règlement intérieur.

UCANSS 2 Mise à jour le : 03/10/2013


Les obligations de l'employeur en matière d'hygiène et de sécurité au travail Guide responsabilité Employeur / Exploitant

OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR POUR L'UTILISATION DES LIEUX DE


TRAVAIL
Les règles spécifiques d'hygiène et de sécurité au sein des lieux de travail sont prévues à la fois
par le code du travail et par le code de la santé publique.

DÉFINITION D'UN LIEU DE TRAVAIL


On entend par « lieu de travail », les lieux destinés à recevoir des postes de travail situés ou non
dans les bâtiments de l'établissement, ainsi que tout autre endroit compris dans l'aire de
l'établissement auquel le travailleur a accès dans le cadre de son travail . (1)

Les lieux de travail doivent être aménagés de manière à garantir la sécurité des travailleurs. Un
entretien et une vérification périodique des installations et dispositifs techniques et de sécurité
doivent être réalisés.

Les travailleurs handicapés tels que définis à l'article L. 5213-1 [p.5] du code du travail doivent
pouvoir accéder aisément à leur poste de travail ainsi qu'aux installations sanitaires et aux locaux
de restauration.

LES OBLIGATIONS SPÉCIFIQUES AUX LIEUX DE TRAVAIL


Aération et assainissement
L'employeur doit organiser un contrôle périodique des systèmes d'aération et d'assainissement,
afin de s'assurer du bon renouvellement de l'air dans les locaux où le personnel est appelé à
séjourner.

Eclairage
Les locaux de travail doivent disposer autant que possible d'une lumière naturelle suffisante. De
même dans les zones de travail, le niveau d'éclairement doit être adapté à la nature et à la
précision des travaux à exécuter. Les règles d'entretien périodique du matériel d'éclairage sont
fixées par l'employeur et consignées dans un document communiqué au CHSCT.

Ambiance thermique
Pendant la saison froide, le chauffage fonctionne de manière à maintenir une température
convenable dans les locaux affectés au travail. L'employeur doit également prendre toutes
dispositions nécessaires pour assurer la protection des salariés contre le froid et les intempéries.

Protection contre le bruit


Lors de l'évaluation des risques, l'employeur doit évaluer, voire mesurer le niveau sonore. En cas
de risque avéré, l'employeur prend, après consultation du CHSCT ou, à défaut des délégués du
personnel, les mesures visant à les réduire voire les supprimer (adoption de moyens de protection
appropriés, modification des procédés de travail, de l'agencement des lieux...).

Protection contre le tabac


Le décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 [p.5] fixe les conditions d'application de l'interdiction
de fumer dans les locaux à usage collectif. Ainsi, depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer
dans tous les lieux de travail fermés et couverts, qu'ils soient affectés à un usage collectif ou
individuel. En cas de non-respect de cette législation, l'employeur encourt de possibles sanctions

UCANSS 3 Mise à jour le : 03/10/2013


Les obligations de l'employeur en matière d'hygiène et de sécurité au travail Guide responsabilité Employeur / Exploitant

pénales. L'employeur a la possibilité, et non l'obligation, de mettre des emplacements à la


disposition des fumeurs, après consultation du CHSCT et du médecin du travail.

Installations sanitaires
L'employeur doit mettre à la disposition un bloc sanitaire par étage pour ses salariés, et maintenir
dans un état constant de propreté des moyens d'assurer leur propreté individuelle. Ainsi, des
vestiaires collectifs équipés d'armoires individuelles, des lavabos, des cabinets d'aisances, et le
cas échéant de douches répondant à des normes techniques précises doivent être disponibles
pour les salariés. Ces installations doivent être installées dans des locaux spéciaux isolés des
lieux de travail. L'ensemble de ces installations doivent être accessibles aux travailleurs
handicapés (les douches peuvent éventuellement faire l'objet de dérogations).

Restauration du personnel
L'employeur doit, après avis du CHSCT ou des délégués du personnel, aménager et équiper un
local de restauration dans l'entreprise, si au moins 25 salariés souhaitent prendre habituellement
leurs repas dans celle-ci. En deçà de ce seuil, il doit mettre à leur disposition un emplacement
permettant de se restaurer dans de bonnes conditions d'hygiène et de sécurité.

Incendie
Les articles R. 4227-28 à R. 4227-33 du code du travail [p.5] obligent les employeurs à prendre les
mesures nécessaires pour que tout commencement d'incendie puisse être rapidement et
efficacement combattu.

UCANSS 4 Mise à jour le : 03/10/2013


Les obligations de l'employeur en matière d'hygiène et de sécurité au travail Guide responsabilité Employeur / Exploitant

WEBOGRAPHIE
(articles R. 4121-1 :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000019993404&cidTe
xte=LEGITEXT000006072050
R. 4121-4 :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000019960806&cidTe
xte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20100120&oldAction=rechCodeArticle
l'article L. 5213-1 :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArt
icle=LEGIARTI000006903699&dateTexte=&categorieLien=cid
décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000818309&dateText
e=&categorieLien=id
articles R. 4227-28 à R. 4227-33 du code du travail :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArt
icle=LEGIARTI000018489131&dateTexte=&categorieLien=cid

UCANSS 5 Mise à jour le : 03/10/2013