Vous êtes sur la page 1sur 3

Pour un enseignement hybride au collégial

Madame Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur,

Il y a bientôt un an que les enseignants du réseau collégial expérimentent la formation à distance (FAD).
Nous avons vu et entendu dans les médias beaucoup de critiques de ce mode d’apprentissage:
impossible d’enseigner certaines disciplines et certains contenus à distance, apprentissages plus faibles
qu’en présentiel, faible maîtrise des outils technologiques, démotivation des enseignants et des
étudiants, absence de liens sociaux, etc. On entend également parler de l’isolement, de la détresse, de
symptômes dépressifs, tant chez les enseignants que les étudiants.

Nous reconnaissons que, dans le contexte de la pandémie, l’imposition de la FAD était nécessaire, mais
qu’elle a pu engendrer de nombreuses problématiques. Or, comment départager les effets néfastes de la
FAD des effets du confinement? Si nous avions été préparés à enseigner à distance, le tableau aurait été
fort différent et nous aurions pu constater les avantages de la FAD plutôt que ses travers. C'est pourquoi
nous croyons qu'il est important de dresser un portrait réaliste de la FAD, afin que le réseau collégial
post-pandémique puisse bénéficier de ses avantages.

Pour de nombreux apprentissages, la FAD est équivalente à l’enseignement en présentiel. Elle permet de
développer et soutenir plusieurs habiletés chez les étudiants, notamment l’autonomie, la motivation
intrinsèque, la confiance en soi et la persévérance. Elle permet aussi, dans son mode asynchrone par
exemple, une plus grande flexibilité pour les étudiants qui désirent évoluer à leur rythme. Les rencontres
en petits groupes sont également facilitées, en raison de leur plus grande accessibilité.

Les universités ne cessent d’augmenter l’offre de cours et de programmes à distance. Dans les
prochaines années, les employeurs demanderont de plus en plus que leurs employés pratiquent le
télétravail, ayant expérimenté les nombreux avantages qui y sont associés. C’est la mission des cégeps
de préparer adéquatement les étudiants à cette réalité.

Nous croyons que la FAD est un atout pour les étudiants dans un contexte d’enseignement collégial
hybride: certaines compétences en FAD et d’autres en présentiel. En offrant une diversité de pratiques
pédagogiques, les étudiants bénéficieraient d’une plus grande flexibilité et développeraient des
compétences essentielles pour leur parcours scolaire et professionnel, tout en adoptant un style
d’apprentissage qui leur convient.

Nous espérons que notre prochaine convention collective positionnera le réseau collégial à l’avant-plan
de l’innovation et de la diversité pédagogiques. Concrètement, nous souhaitons que notre autonomie
professionnelle soit pleinement reconnue et qu’elle nous permette de choisir le mode d’enseignement
que nous considérons optimal pour la transmission des savoirs dans chacun de nos cours.

Cordialement,

Adriana Nuncio, espagnol, Cégep de Sainte-Foy


Alain Moreau, électronique industrielle, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Alex Sarraf, psychologie, Cégep de Saint-Laurent
André Messier, génie mécanique, Cégep du Vieux Montréal
Anne-Marie Paquette, communication, Cégep André-Laurendeau
Annie Gingras, littérature, Cégep de Saint-Laurent
Barbara Augustin, microbiologie, Cégep de Saint-Laurent
Bruno Santerre, multimédia, Collège Bois-de-Boulogne
Carolle Bergeron, anglais langue seconde, Cégep de Saint-Hyacinthe
Catherine Beaulieu, psychologie, Cégep de Saint-Laurent
Catherine Gignac, radiodiagnostic, Cégep Édouard-Montpetit
Catherine Ouellette, psychologie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Chantal Bisaillon, travail social, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Charles Laporte, mathématiques, Collège LaSalle.
Charles Messier, communication, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Christian Frenette, philosophie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Claude André, politique, Cégep de Rosemont
Dany Lavigne, philosophie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Douglas Blanchet, économie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Edwige Schoonheere, biologie, Cégep de l’Outaouais
Éric Dru, électronique industrielle, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne.
François Lazure, histoire, Cégep de l’Outaouais
Frank Runcie, anglais, Dawson College
Gabriel T. St-Hilaire, informatique, Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu
Isabelle Morissette, littérature, Collège Bois-de-Boulogne
Jean-Bernard Pilon, électronique industrielle, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Jean-Sébastien Houle, éducation physique, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Joannie Daigneault, histoire et politique, Cégep de Granby
Johanne Couture, sociologie, Cégep de Chicoutimi
Julie Béland, orthophonie, Cégep de La Pocatière
Julie Corbeil, communication, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Karen McCoubrey, anglais, Cégep Sainte-Foy
Karine Valentino, littérature, Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption
Line Raymond, Mathématiques, Cégep de l’Outaouais
Luc Dragon, économie, Cégep de Saint-Laurent
Luc Poulin, électronique industrielle, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Magalie Gaudet, génie civil, Cégep régional de Lanaudière à Joliette
Marie Ouellette, bureautique, Collège Lionel-Groulx
Marie-Claude Lévesque, littérature, Cégep de Sorel-Tracy
Marie-Pier Lefebvre, génie mécanique, Cégep de Saint-Laurent
Martin Ouellette, communication, Colleìgial international Sainte-Anne
Maxime Saint-Jacques Couture, communication, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Mélissa Dubé, sciences des religions, Cégep de Sainte-Foy
Muna Shafiq, anglais, Cégep Limoilou
Nathalie de Grâce, Cégep de Sherbrooke
Olivier Roy, philosophie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne.
Patricia Pauzé, travail social, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Roxane Gauthier, anglais, Cégep de Jonquière
Sébastien Veillette, sociologie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Sonia Blouin, communication et cinéma, Cégep André-Laurendeau
Sophie Girard, latin et histoire des langues, Cégep Ste-Foy
Stéphane Fontaine, politique et relations internationales, Cégep de Saint-Laurent
Stéphanie Veillet, cinéma et littérature, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Steve Boucher, géographie, Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne
Wendi Hadd, anglais, Collège John-Abbott