Vous êtes sur la page 1sur 5

Économie monétaire et international

Partie 1 : Comment l’économie est-elle financée ?

A/Introduction
Financement de l’économie
Les agents en (BF) = Emprunteurs
 Entreprises : Kpitaux pr les investissements, achats mat 1ère, dépenses exploitation
 État : Financer déficit budgétaire
 Ménages : Financement logements
Les agents en (CF) = prêteurs
 Ménages : Maisons par exemple
Dépense > Revenus = BF
Dépense < Revenus = CF
Épargne > Investissement = CF
Épargne < Investissement = BF

Marché financier : Offreurs et acheteurs décident d’un prix (taux d’intérêts)


Échanges de Kpitaux — contrats (actions, obligations, certificat) — Bq = intermédiaires
prêteurs/emprunteurs

!!! Inflation, taux d’intérêts, po monétaires, taux de change = Transferts richesse = Influence
valorisation des créances et engagements !!!

B/L’équilibre financier des agents

Financement de l’économie Équilibre financier des APU


Graphique (dépenses, recettes, soldes)
Solde budgétaire remis à zéro chaque année

 La politique budgétaire de la France s’inscrit dans une dynamique de réduction des


déficits pour limiter la progression de la dette publique. (Augmenter ou diminuer les
impôts ou les dépenses publique)
 Loi de finance : Présente les recettes et les dépenses de l’État pour l’année à venir.
 Projet Loi fiances 2019 : maintenir le déficit sous la barre des 3% dans un contexte de
baisse de la croissance

Voir en détail sur les slides (verts/rouge)

1. Augmente les retraites à 0,3% au lieu de 1,3% > baisse dépenses publiques
2. -Taxe = recette donc hausse des taxes = hausse des recettes
3. Hausse taxe = hausse recettes fiscales donc améliore solde budgétaire
4. Réduire dépenses pour les salaires / mm si bcp d’ancienneté pas plus d’argent (point
d’indice)
5. Subvention pour entreprises lorsque embauchent jeune (réduit)
6. Améliore solde budgétaire
7. Baisse pour 80% des ménages donc recette en moins 3,8 milliard creuse déficit
8. Baisse cotisation payés par les entreprises
9. Défiscalisions des heures supp = moins chère pour les entreprises = plus pouvoir
d’achat pour les salariés = encourage à faire des heures supp
10. Augmenter mais moins que prévue améliore solde budgétaire
11. Supprimer des taxes car rapportent pas bcp
12. Baisse impôt sociétés = diminution recettes = rend les entreprises plus compétitives,
peuvent plus investir dans de nouvelles choses
13. Cice = crédit d’impôt = allège impôt = État gagnant car baisse de charge moins
importante
14. Baisse des recettes

Voir slide budget 2019 : crédits des ministères


Voir estimations basées…

Passage du solde budgétaire au solde public


Voir tableau
Recette - dépenses
ODAC (musées, théâtres qui appartiennent à l’État) = déficit 1,9 mds
APUIL (collectivités territoriales) = excédent 3 mds
Asso (caisse sécurité sociale) = -2,9
Solde public = somme des composants de l’État (additionner les lignes au-dessus)
Voir graphique. Excédent/déficit public
Au-dessus 3% = excédent en dessous = déficit

Passage solde public à la dette public


Dette 2017 = Dette 2016 - Solde public 2017
Dette augmente de 59,4 mds

Dette = stock
Déficit = flux

Déficit : solde négatif qui traduit une insuffisance des recettes sur les dépenses
Déficit public : excédent des charges sur les ressources de l’ensemble des administrations
publique (État, sécurité so, collectivité locales)
Dettes : Somme déficit passées (+intérêts/services sur la dette)
 Service de la dette : versement chaque année de l’annuité de remboursement de la
dette
 Annuité : remboursement capital emprunté + paiement des intérêts (charge de la
dette)
 Ojd question de la soutenabilité de la dette publique au sein de la plupart des
économies de l’OCDE
Voir graphique évolution stock de dette (euros)

Comment les administrations publiques se fiancent ?


 Émettent obligations souveraines, (OAT) — long terme 5 /50 ans
 Émetteurs de titres = emprunteurs (États) Acheteurs = créanciers, investisseurs
 Taux souverains = taux auquel s’endette l’État
 Refinance son emprunt en créant un nouveau

Voir graph intérêts sur la dette publique (mds d’euros)

Détention des oat par type de porteurs


Compagnie d’assurance : placer les primes sur les marchés financiers pour que ça leur
rapporte et nous indemnise après avec. Ils placent leur actif dans des actions peut risquer
Opcvm : fond d’investissement

Taux souverain français au 29/092013


Courbe des taux : met en relation la maturité des obligations en abscisse avec les taux
d’intérêts
-Théorie des anticipations (Fisher) :
2maturité : 1 an = court terme (IC)
2 ans = long terme (IL)
(1+IL)^2 = (1+IC)(1+IC) taux court anticipe

Évolution du taux des obligations d’état à 10 ans


2012 BCE commence le rachat d’actifs (10%) donc la pression baisse sur les marchés

Impact des agences de notation


Agence de notation : Société privée pour évaluer les actifs
Plus de risques = baisse de la note = baisse nombre d’acheteurs + hausse de la prime de
risque = Difficulté de financement pour le gouvernement
Voir Tableau de notation

Exercice 1
Solde budgétaire 2012 : Recette – Dépenses
140 200
180 20
150
26
320 - 396 = -76
Solde public = Asso-85
Apul – 26
= - 187
Dette publique : Dette t-1 – Solde Public
Dette 2011 = 1000-(-50) = 1050
Dette 2012 + 1050-(-187) = 1237

Les ménages
Taux d’intérêts augmente > épargne augmente > moins consommer et épargner plus
Revenu augmente > épargne augmente
Inflation augment > épargne diminue > on comme plus avant que les prix augmentent

Exercice 2
Revenu primaire : 284,2 + 802,7 + 70,5 + 34,3 + 51 = 1242,7
Revenu dispo brut : 1242,7+ 444,4 – 156,4 – 168,4 - 23,9 = 1338,4
Épargne : 1338,4 -1129,8 = 208,6
Capacité de financement : épargne – investissement = 82,3 positif capacité

L’équilibre financiers des entreprises

Exercice 3 :
Valeur ajoutée : 2564,8 – 1546,5 = 1018,3
EBE = -520,3 – 169,5 – 56,5 + 16,8= 288, 8
Épargne : -56,9 – 69,1- 240,8 +208,4 = 130,4
Besoin fi : 130,4- 188 = - 57,6

1- Si cotisations augmentent > EBE diminue

C- le financement indirect
P62 …
Anti- sélection (adverse selection/ ex ante avant la signature du contrant) : Avant de signer le
contrat la banque va devoir discriminer entre les emprunteurs qui ont une grosse probabilité
de rembourser et ceux qui n’ont pas une grosse probabilité
Aléa moral (après la signature du contrat) :
Exercice 4
1 externe direct
2 Pas de financement
3 externe indirect
4 externe indirecte non monétaire
5 externe direct
6 externe direct
7 internes
8 externe indirect

Monétaire = créée de largent lui mm


NN monétaire = argent des dépôt

Partie 2 : Banques monnaies

La demande de monnaie
Y = nombre de transaction
P = prix