Vous êtes sur la page 1sur 4

1

01022021

Chapitre I : Démarche diagnostic en dermatologie


Objectifs

- Conduire un examen clinique devant un signe ou symptôme clinique


- Décrire 5 groupes d’examen complémentaires à visée diagnostic d’une maladie
dermatologique

Introduction

La démarche diagnostique en dermatologie est un processus qui mène à poser un diagnostic chez un
malade présentant une lésion dermatologique. C’est une démarche de raisonnement qui aboutit,
après examen clinique et paraclinique, à un diagnostic.

I. Examen clinique

Il peut être :

- Initié par une plainte, en terme de lésion cutané ou de signes fonctionnels


- Aussi Effectué devant la découverte fortuite d’une lésion cutanée

Il comprend : interrogatoire et examen physique.

A. Interrogatoire
1. Anamnèse

Précise :

- Le type de signes ou de symptôme ; prurit ou douleur.

Le prurit est une sensation désagréable qui provoque le besoin de se gratter.

- Le mode de début : brutal ou progressif, localisé à une région du corps ou diffus.


- Circonstance d’apparition correspond aux facteurs déclenchants : prise médicamenteuse,
application d’une pommade, un traitement traditionnel
- Aspect initial : l’aspect au début, à préciser en la comparant à l’aspect de la lésion le jour de
l’examen clinique.
- Mode évolutif : pour chaque lésion il faut demander comment elle évolue ? Pour chaque
éruption demander comment elle évolue ?
- Traitements appliqués et leurs résultats
- Signes associés : extra-cutané (neurologiques…) et généraux

2. Antécédents

Il est classique mais doit s’enrichir :

- Antécédents personnels et familiaux :


o Atopie (asthme, rhinite allergique, conjonctivite)
o Déficit immunitaire
o Allergies (médicamenteuses, alimentaires, respiratoires…)
- Habitude et mode de vie :
o Contexte professionnel (travail en usine, profession à exposition au ciment…) et domestique
o Habitudes vestimentaires (tissu en coton, en polystyrène) et cosmétique (usage de produit
entrainant une dépigmentation cutanée ?)

eloinouryss@outlook.fr/OSSA | COURS DE DERMATOLOGIE DU PR BAYONNE FSSA DCEM III


2
01022021

B. Examen physiques
1. Examen général

Classique avec attention sur :

- La coloration des conjonctives qui témoignent de la gravité de certaines pathologies


- Cyanose
- Œdème (au niveau du visage ou des Membres inférieurs)
- Plis cutanée de déshydratation qui est fins

2. Examen dermatologique ou de l’appareil tégumentaire


a. Condition d’examen
- Salle : bon éclairage, respect de l’intimité du patient
- Patient : dévêtu mais en respectant sa pudeur
- Matériel :
o Matériels consommable (ne se recycle pas) : masque (désormais obligatoire pour
chaque examen clinique), gants d’examen voire stériles, doigtiers, abaisse-langue.
o Matériels usuels : lampe ou torche, loupe, verre de montre (Object transparent),
curette (petit instrument permettant de gratter la lésion cutanée).

b. Examen dermatologique proprement dit

Où ?

- Peau glabre et des plis : dans son ensemble du visage jusqu’aux pieds.
- Muqueuse : buccale, génitale (vulvaire, entrée du vagin, gland)
- Phanères : ongles, poils, cheveux

Comment ?

- Inspection
- Palpation
- Grattage ou curetage

Quel est le résultat de l’examen ?

- Identifier la ou les lésions élémentaires


- Préciser :
o Le type de lésion élémentaire
o Arrangement/configuration
o Distribution

c. Examens des autres appareils


- Le plus complet possible
- Orienter par les suspicions cliniques

eloinouryss@outlook.fr/OSSA | COURS DE DERMATOLOGIE DU PR BAYONNE FSSA DCEM III


3
01022021

Résumé

Plainte/découverte Fortuite

Anamnèse
Interrogatoire
Antécédent

Mécanisme
Examen général analogique

Examen dermatologique
Examen physique
Interprétation
des résultats
Examen des autres appareils

Genèse des
Mécanisme
hypothèses
analytique
diagnostics

II. Examen complémentaires

Bilan classique : NFS, CRP, VS. Il doit être orienté.

A. Examen histologique
1. Dermatopathologie ou histopathologie

Il s’agit d’un prélèvement de peau :

- Soit une biopsie à l’aide d’une lame de bistouri ou du Punch


- Soit une exérèse lésionnelle
- Soit une pièce opératoire

L’examen histologique se fait au microscope (pour observer des lésions élémentaires histologiques).

2. Cytodiagnostic de TZANCK

Il consiste à prélever par frottis le fond d’une bulle ou une vésicule. On recherche l’effet cytopathique
d’un agent infectieux (lésions histologique laissé comme trace lors du passage d’un virus).

eloinouryss@outlook.fr/OSSA | COURS DE DERMATOLOGIE DU PR BAYONNE FSSA DCEM III


4
01022021

B. Examen microbiologiques et parasitologiques


- Examen bactériologique
- Examen parasitologie
- Examen mycologique

C. Examen immunologiques
1. Immunohistochimie : recherche d’antigène
- Immunofluorescence directe
- Immuno marquage : recherche d’antigène de certaines structures de la peau mais aussi de
certaines bactéries.

2. Immunosérologie : Recherche d’anticorps


- Immunofluorescence
- ELISA
D. Biologie moléculaire et cytogénétique
a. Polymérase Chain Reaction (PCR)

Elle consiste à détecter des gènes d’un virus (maladies virales)

b. Analyse du génome

Elle permet de rechercher des mutations génétiques entrainant des cancers cutanés et des
génodermatose (maladie cutanée dues à une mutation génétique).

c. Imagerie cutanée
a. Dermoscopie

Il consiste à placer une loupe sur la peau, cette loupe permet de voir à partir de la partie superficielle
de la peau le réseau vasculaire et pigmenté pour le diagnostic des lésions vasculaire et des lésions
pigmentaires.

b. Echographie

Conclusion

La démarche diagnostic qui permet un diagnostic en dermatologie est un processus qui commence
par le recueil des données cliniques et paracliniques, qui seront analysés mais aussi confrontés afin
d’identifier la maladie.

eloinouryss@outlook.fr/OSSA | COURS DE DERMATOLOGIE DU PR BAYONNE FSSA DCEM III