Vous êtes sur la page 1sur 3

Accompagner l’élève dans la construction de son parcours

OBJECTIF 1 : Faciliter, mettre en cohérence et sécuriser les transitions aux différents moments du
parcours d’accompagnement

La construction de parcours d’accompagnement et de formation adaptés à la diversité des chemins


de réussite des futurs entrepreneurs est à soutenir. Ces parcours peuvent être linéaires mais aussi
faits de ruptures formatrices et porteuses d’évolutions fructueuses. L’accompagnateur est là pour
anticiper les éventuelles ruptures et favoriser les transitions en aidant l’accompagné à surmonter
les obstacles.

OBJECTIF 2 : Développer les compétences des entrepreneurs potentiel à …………..

L’entrepreneur potentiel est placé au cœur de la construction de son parcours en l’habituant à


s’auto-positionner, à capitaliser l’expérience positive vécue, à valoriser ses compétences, en liaison
étroite avec l’idée de son projet.

OBJECTIF 3 : Favoriser l’engagement pour donner confiance et libérer l’esprit d’initiative Tout élève
doit pouvoir oser s’engager, mieux appréhender ses potentialités et être mis régulièrement en
situation d’agir sur son environnement. Tenir cette ambition exige que chaque accompagnateur
adopte une posture visant à rendre chaque élève pleinement acteur de son parcours et de son
orientation.

OBJECTIFS 4

Définition du diagnostic l’analyse des profils des entrepreneurs

C’est une méthode d’analyse, une grille de lecture, du profil des


chercheurs d’emploi salarié ou indépendant. Cette méthode s’appuie
sur un entretien individuel de diagnostic et l’exploration de 3 axes
définis, grâce à un questionnaire d’autodiagnostic.

Objectifs du diagnostic

 Optimiser le parcours d’orientation des chercheurs d’emploi


grâce à une identification de leurs problématiques et à la
mise en place d’un accompagnement adapté à leurs
besoins.
 détecter et estimer dès l’inscription la distance à l’emploi des
chercheurs d’emploi.
 Aider le conseiller à définir l’accompagnement adapté à la
situation personnelle et professionnelle du chercheur
d’emploi.

Un bon diagnostic vise à :

 Sécuriser1 l’accompagnement des chercheurs d’emploi


 Concevoir des services adaptés aux besoins des
chercheurs d’emploi
 Assurer un suivi renforcé et plus qualitatif : des propositions
de services adaptés, des modalités de contact
personnalisées, des entretiens cadrés et de qualité

OBJECTIF 2 :

OBJECTIF 1 : Poursuivre et renforcer l’accompagnement des personnels dans leur entrée dans le
métier La première prise de fonction est un moment capital pour les personnels, quels que soient
leur métier et leur statut. Les conditions d’accueil, d’accompagnement et de formation de tous
doivent relever d’une attention particulière de l’employeur et des responsables des unités de travail
dans lesquelles ils sont affectés. A ce titre les écoles et les établissements sont à confirmer comme
lieux de formation en coopération avec l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education pour une
alternance intégrative.

OBJECTIF 2 : Structurer l’accompagnement professionnel des personnels tout au long de leur


carrière L’accompagnement professionnel, garant de l’adaptation des compétences des agents, est
un levier pour la conduite des équipes et la valorisation de l’engagement. Structurer cet
accompagnement donne de la lisibilité à la carrière des agents en leur permettant d’identifier et de
se saisir des opportunités adaptées à leurs attentes et à leurs besoins. C’est aussi un moyen d’assurer
l’adéquation en continu des connaissances et des compétences des agents avec les attendus de leur
mission. La difficulté professionnelle fait partie des aléas que chacun peut rencontrer dans sa carrière
; les personnes en situation difficile doivent être écoutées et aidées. Il ne s’agit pas de juxtaposer des
savoirs et des compétences, mais de les combiner en relation étroite avec les situations d’exercice du métier et
avec les finalités pédagogiques et professionnelles des « personnels pour mieux les accueillir, les former et les
valoriser » (quatrième axe de réflexion).

OBJECTIF 2 : Conforter la coordination des services académiques (Rectorat/DSDEN/EPLE) Les services


académiques coopèrent afin de proposer des approches communes et des procédures harmonisées,

1
Sécuriser l’accompagnement : un bon diagnostic sécurise et assure un accompagnement adéquat aux besoins
des chercheurs d’emploi.
d’encourager le partage de bonnes pratiques, d’outils dont l’efficacité est reconnue et de ressources.
Les services et les délégations académiques se mobilisent avec réactivité au service des
établissements et des écoles, en privilégiant l’écoute et l’analyse, en s’attachant à répondre aux
besoins exprimés et en adaptant les réponses aux contextes locaux. l’académie, faciliter le
décloisonnement entre les services, filières et disciplines, susciter une réflexion partagée. L’intégration des
apports du numérique et de la recherche doivent nous aider dans cette voie : échanger, coconstruire, valoriser
l’existant, imaginer de nouvelles voies, mobiliser des méthodologies déjà éprouvées ailleurs, croiser les
compétences

OBJECTIF 5 : Renforcer la culture du partenariat Un partenariat renforcé avec les services de police,
de gendarmerie et de la justice doit permettre de mieux assurer la sécurité des élèves et des
personnels dans les écoles et les établissements et de développer des actions de prévention. Le
projet d’académie est à faire connaître et à promouvoir auprès de tous les partenaires
institutionnels, culturels, scientifiques et tout particulièrement les associations. Les partenariats avec
ces dernières seront évalués à l’échelle académique en prenant appui en particulier sur les écoles et
les établissements

 Enseignement et pédagogie

L’enseignement disciplinaire est à concevoir comme point d’appui pour impliquer et accompagner
l’élève dans cette construction. Ouvrir les élèves à de nouveaux possibles impose d’aller au-delà
d’une simple connaissance des métiers et de développer leur culture économique et leur
connaissance du monde professionnel.

Vous aimerez peut-être aussi