Vous êtes sur la page 1sur 6

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/29650007

Etude des performances d'un système éolien. Application pour des sites
algériens

Article · August 2007


Source: OAI

CITATIONS READS

2 445

3 authors:

Rachid Maouedj Souad Bousalem

44 PUBLICATIONS   113 CITATIONS    10 PUBLICATIONS   33 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Boumediene Benyoucef
Abou Bakr Belkaid University of Tlemcen
224 PUBLICATIONS   1,509 CITATIONS   

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Contribution à l’étude de la faisabilité technique et la rentabilité économique d’un système énergétique multi sources injecté au réseau. View project

Contribution à l’étude de la faisabilité technique et la rentabilité économique d’un système énergétique multi sources injecté au réseau. View project

All content following this page was uploaded by Boumediene Benyoucef on 10 November 2014.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


13èmes Journées Internationales de Thermique

ETUDE DES PERFORMANCES D’UN SYSTEME EOLIEN.


APPLICATION POUR DES SITES ALGERIENS
Rachid MAOUEDJ*, Souad BOUSALEM** et Boumedien BENYOUCEF **
* Unité de Recherche en Energies Renouvelables en Milieu Saharien. Adrar. Algérie
: ra_maouedj@yahoo.fr
** Unité de Recherche des Matériaux et Energies Renouvelables.Tlemcen. Algérie.

Résumé : Le présent article fait état des récents développements concernant les systèmes de
conversion de l'énergie éolienne mentaux qui y sont associés. Il présente aussi une
modélisation et simulation d’un système de conversion éolienne sur les sites de Tlemcen et
d’Adrar en utilisant les paramètres météorologiques et radio métriques et la détermination des
paramètres de Weibull k et C et la puissance récupéré (vitesses moyennes du vent) en
fonction de l’altitude et de rugosité du site.

Mos clés : système de conversion éolienne, paramètres de Weibull, vitesses moyennes du


vent, puissance récupéré.

1. INTRODUCTION :
L’estimation des ressources en énergie éolienne présente une difficulté majeure.
Contrairement aux réserves en combustible fossile, la quantité d’énergie disponible varie avec
la saison et l’heur du jour. L’énergie éolienne est d’avantage influencée par la topographie
que l’énergie solaire. De plus, la quantité totale d’énergie éolienne convertible sur le territoire
d’une nation, dépend de façon significative des caractéristiques, du rendement espéré, du
dimensionnement et de la répartition horizontale des éoliennes.

2. DONNEE METEROLOGIQUE DE LA WILAYA DE TLEMCEN ET


D’ADRAR

Figure (1) : Carte géographie de l’Algérie (Situation géographique


des sites de Tlemcen et d’Adrar [1].

Figure (2) : variation de la vitesse Figure (3) : Moyenne mensuelles de la


journalière du vent au site de Tlemcen. vitesse du vent [2].

Albi, France du 28 au 30 Août 2007 1


13èmes Journées Internationales de Thermique

La figure (3) représente la distribution moyenne mensuelle de la vitesse de vent (Année


2002) sur les sites de Tlemcen (la station météorologique de Zénata " Aéroport") et le site
d’Adrar à une hauteur de 10 m du sol [2, 3]. On remarque, sur cette figure, que le site de
Tlemcen présente une évolution du vent pratiquement uniforme durant l'année (pas de
fluctuation et facile a dimensionné). Par contre la région d’Adrar est caractérisée par des
variations mensuelles énormes.

Le site de Tlemcen offre un potentiel énergétique éolien assez faible et ne peut être rentable
que pour des systèmes de petites puissances. Par contre le site d’Adrar est caractérisé par un
potentiel énergétique très important, et peut être rentable même pour les grandes installations.

3. CARACTERISTIQUES DU SYSTEME DE CONVERSION


D’ENERGIE EOLIENNE :

3.1. La fonction de distribution de Weibull :


La distribution de Weibull, donnée par l’équation (1), est une distribution à deux
paramètres (C et K), qui permet de se rendre en compte quelques propriétés importantes de la
distribution du vent en fonction de ces deux paramètres [4, 5]:
k −1 k
 k  V   V 
f (V ) =   ⋅   ⋅ exp  −   (1)
C  C   C 

C facteur d'échelle, [m/s], et k est le facteur de forme, sans dimension.

3.2. Caractéristique vitesse – altitude :


La vitesse du vent augmente avec l'altitude. Cette dépendance s'exprime par la loi
(empirique) de Davenport et Harris [4] :
α
 V2   Z2 
  =   (2)
 V1   Z1 
Où V1 et V2 sont les vitesses aux hauteurs respectives Z1 et Z2.

3.3. Model modifié d’extrapolation de Justus et Mikhaiel [5, 6]


En 1976, Justus et Mikhail ont proposé, pour une référence d’altitude initiale égale à 10 m ;
les formules suivantes donne la variation des paramètres de Weibull en fonction de l’altitude :
  Z  m  
K2 
1 − 0,0881 .Ln  1  
 10   et C 2 =  Z 2  avec  
0 , 37 − 0 , 0881 . Ln ( C 1 )  (3)
= C1  Z  m = 
K1   Z2    1    Z1  
1 − 0,0881 .Ln  10    1 − 0 , 0881 . Ln   
     10  

Figure (4): Fonction de densité de probabilité Figure (5): Fonction de densité de probabilité
de Weibull pour différentes valeurs du de Weibull pour différentes valeurs du
facteur de forme K, C = 7.2 m/s. paramètre d’échelle C, pour k=2.
Albi, France du 28 au 30 Août 2007 2
13èmes Journées Internationales de Thermique

Figure (6): Fonction de distribution Figure (7) : Fonction de distribution


cumulative de Weibull pour différente valeur cumulative de Weibull pour différentes
du facteur de forme K, C=7,2 m/s. valeurs du paramètre d’échelle C, pour k =2

3.4. Cisaillement de vent :

En 1976, Justus a proposé une méthode pour évaluer l’influence des cisaillements de
vent sur les caractéristiques de puissance, et qui donne la variation du rapport P/ P0, où P est
la puissance affectée par les cisaillements et P0 serait la puissance récupérée à travers le rotor
en fonction de l’exposant α de la loi de puissance et du rayon relatif du rotor R/Za (Za :
hauteur de l’axe de l’éolienne) [6].

Figure (12) : Puissance relative intégrée P/P0 pour une surface circulaire
de rayon relatif R/Za et pour divers valeurs de l’exposant α.

4. CALCUL DES FACTEURS CARACTERISTIQUES D’UN SYSTEME EOLIEN :

k c V σ 〈V 3 〉 Vm V/ c σ /V Vm / V V0 /V V1 / V V33 /V 〈V3〉 /V3


Ttem 2,02 4,29 3,80 1,97 103,87 3,58 0,89 0,52 0,39 0,81 1,13 1,59 1,89
Adrar 2,15 7,2 6,38 3,12 462,23 6,07 0,89 0,49 0,36 0,84 1,13 1,53 1,78
Tableau (1) : k et c les paramètres de Weibull, V la vitesse moyenne du vent, 〈V 3 〉 vitesse
cubique moyenne, σ l’écart type, 〈V 3 〉 /V 3 est le facteur d’irrégularité, Vm est la vitesse médiane
(50 %), V0 est la vitesse qui correspond au maximum de f (v), V1 celle qui correspond au
maximum de V. f (v), V3 celle qui correspond au maximum de V3.f (v) [2].

5. PUISSANCE MOYENNE ANNUELLE FOURNIE PAR UN


AEROGENERATEUR :
5.1. Potentiel éolien disponible [7, 8, 9] :
L'énergie cinétique d'une masse d'air m qui se déplace avec la vitesse v, est:
1
E C = mv 2 (5)
2

Albi, France du 28 au 30 Août 2007 3


13èmes Journées Internationales de Thermique

Si cette énergie pouvait être complètement récupérée à l'aide d'un dispositif ayant la surface A
(A= π.R2), situé perpendiculairement à la direction de la vitesse du vent, la puissance éolienne
instantanée serait alors :
1
Pe = ρ A v 3 (6)
2
Le potentiel éolien moyen disponible sur un site est donnée par :
1
p Pdisp f = .ρ . A p V 3 f (7)
2

5.2. Puissance moyenne récupérable [7, 8]:

En réalité, le dispositif de conversion (la turbine éolienne) extrait une puissance Préc
inférieure à la puissance disponible Pdisp.
1
Préc = . C p ρ A.V 3 (8)
2
Le coefficient de puissance Cp, caractérise l’aptitude de conversion de l’énergie éolienne,

L'évaluation suivante de ce coefficient est basée sur la théorie Rankine - Froude de l'hélice
éolienne dans un fluide incompressible.

v : la vitesse axiale d'écoulement en amont,


v0 : la vitesse d'écoulement sur la surface A,
v1 : la vitesse axiale en aval,
p1 et p2 : les pressions avant et après l'hélice

Figure (9) : Modèle de l’écoulement axial de l’air à


travers la surface balayée par une hélice.

Finalement la puissance P est exprimé en fonction d'une variable a, par la relation suivante:
1 v
Prec = ρAv 3 4a (1 − a ) 2 Avec : C p = 4a (1 − a) 2 et a = 1 − 0 (9)
2 v
La fonction Cp (a) à un maximum pour a =1/3 (0,59 limite de Betz). Il en résulte que :
1 − a
CT = (10)
Cp
Enfin la densité d’énergie moyenne annuelle récupérable exprimée en kWh/m2, 〈E 〉 est égale
à : 〈 E 〉 = 3,25 .〈V 3 〉 (11)

Figure (10) : Variation de Cp et CT Figure (11) : Influence du diamètre du


suivant le paramètre a. rotor sur la puissance récupérable

Albi, France du 28 au 30 Août 2007 4


13èmes Journées Internationales de Thermique

6. CONCLUSION :

Le potentiel énergétique récupérable au site d’Adrar est très important (vitesse moyenne
annuelle supérieur à 6 m/s) par rapport au site de Tlemcen (vitesse moyenne annuelle 3.8
m/s).
La densité de puissance moyenne annuelle disponible sur le site de Tlemcen à 10 m est
estimée à 577,69 kWh/m2.an et au site d’Adrar pour la même hauteur égal à 2481,83
kWh/m2.an. La densité de puissance moyenne annuelle récupérable sur le site de Tlemcen à
10m est estimée à 329,05 kWh/m2.an et au site d’Adrar pour la même hauteur égal à 1464,30
kWh/m2.an. Cette densité de puissance devient après la correction de la masse volumique de
l’air (coefficient de correction thermique, de pression et de l’altitude), 291,82 kWh/m2.an
pour le site de Tlemcen et 1355,90 kWh/m2.an pour le site d’Adrar.
Généralement les vitesses sont mesurées à une hauteur normalisée égale à 10m du sol,
mais les aérogénérateurs commercialisés sont installés à des hauteurs supérieures ou égales à
25m du sol, donc les caractéristiques du site doivent être corrigées en utilisant un modèle
d'extrapolation verticale. La densité de puissance moyenne annelle récupérable a été estimée à
421,01 kWh/m2.an à Tlemcen et de 1956,2 kWh/m2.an à Adrar à 25m de hauteur.

Nomenclature:
fW (V ) La fonction de distribution de Weibull C Facteur d'échelle, m/s
f R (V ) La fonction de distribution de Rayleigh K Facteur de forme
Γ La fonction GAMMA Cp Coefficient de puissance
〈V 〉 La vitesse moyenne du vent, m/s A La surface balayée par une hélice, m2
〈V 〉 Vitesse cubique moyenne du vent, m/s
3
σ2 Variance
P1, p2 Les pressions avant et après l'hélice Pu Puissance utile, W
Ec L'énergie cinétique d'une masse d'air, W PN Puissance nominale, W
Pdisp Le potentiel éolien moyen disponible, W VD Vitesse de démarrage, m/s
Préc Puissance moyenne récupérable VN Vitesse nominale, m/s

Références :
[1] Logiciel Encarta 2006. Carte de L’Afrique.
[2] R. Maouedj, S. Bousalem, et B. Benyoucef, Etude des performances d’un système éolien
pour le site d’Adrar. Le 7eme congrès national de la physique et ses applications (CNPA’
2006). Béchar du 18 au 20 Décembre 2006.
[3] K. Messaitfa, Douze années d’expériences du pompage solaire a travers le sud ouest de
l’Algérie, 1er séminaire sur la contribution de l’énergie solaire et éolienne dans le
développement durable. Octobre 2001.
[4] Extrait du rapport de synthèse ECRIN, L’Electronique de Puissance Vecteur
d’Optimisation Pour les Energie Renouvelables, paru mai en 2002. Paris.
[5] N. Kasbadji Merzouk, De l’estimation du potentiel énergétique éolien application au
pompage. 1er séminaire sur la contribution de l’énergie solaire et éolienne dans le
développement durable. Octobre 2001.
[6] C.G. Justis / Traduit et adapté par J. L. Plazy, Vent et performances des éoliennes. Paris
1980.
[7] Tony Burton, David Sharpe, Nick Jenkins and Ervin Bossanyi, Wind energy handbook.
2001, England.
[8] Fernando D. Bianchi, Hernán De Battista and Ricardo J. Mantz. Wind Turbine Control
Systems Principles, Modelling and Gain Scheduling Design , Germany.
[9] Erich Hau. Wind Turbines Fundamentals, Technologies, Applications, Economics, 2nd
Edition, Germany.

Albi, France du 28 au 30 Août 2007 5

View publication stats

Vous aimerez peut-être aussi