Vous êtes sur la page 1sur 2

Correction étude de cas France Telecom

I/ Présentation de l’entreprise France télécom :

-L’entreprise France Telecom est une organisation qui achète des équipements,
des fréquences, des ressources de numérotation pour produire et vendre des
services de télécommunication.

-Pour fonctionner l’entreprise à besoin des flux d’entrée (exemple : fibre


optique, capitaux, travail) qu’elle transforme par la suite en output (téléphonie,
mobile et multimédia)

L’entreprise France Telecom est une unité de production des services :

- de téléphonie
- de téléphonie mobile
- de communication d'entreprise, via Orange Business Services (assurer
l’interconnexion entre les différents sites)

Les services produits par l’entreprise France Télécom sont destinés à la fois : au
grand public (B to C) ainsi qu’aux autres entreprises (B to B).

II/ Classification de l’entreprise France Telecom :

1) Critère juridique : l’entreprise France Telecom passe d’une entreprise du


secteur publique à une entreprise du secteur privé (entreprise sociétaire).
2) Critère dimensionnel : France Telecom est aujourd'hui un des principaux
opérateurs de télécommunication dans le monde son chiffre d’affaire est
de 43,5 milliards d'euros en 2012 et 166 000 salariés au 30 septembre
2013, dont 102 000 en France. le Groupe sert également plus de 232
millions de clients au 30 septembre 2013, dont 175 millions de clients du
mobile et 15 millions de clients haut débit fixe dans le monde. Son
résultat net est de 1909 millions d’euros au 30 juin 2012. Il s’agit d’une
grande entreprise.
3) Critère sectoriel (basé sur l’activité économique) : l’entreprise France
Telecom est spécialisée dans l’utilisation des techniques hautement
technologiques et dans le traitement et la transmission des informations,
principalement de l'Internet et des télécommunications. Elle appartient
ainsi au secteur des NTIC.

III/ Evolution de la position de l’entreprise France Telecom sur son


marché :
Le marché des télécommunications en France est passé d’un marché
monopolistique avec pour seul intervenant l’entreprise France Telecom à
un duopole suite à l’introduction de SFR en 1991. A partir de 1995, un
troisième operateur est entré sur le marché (Bouygues Télécom). Le
marché est devenu oligopolistique.
Depuis 2012, avec l’attribution de la 4ème licence à Free, le marché des
télécommunications est partagé entre ces 4 opérateurs.
La situation d’oligopole est bénéfique au consommateur puisqu’elle lui
permet de choisir entre les différents offreurs ce qui renforce la
concurrence entre eux.
N.B : Cette partie fera l’objet de la 1ère section du second chapitre. Il
s’agit là juste de leur expliquer à travers cet exemple les positions
possibles d’une entreprise sur son marché.