Vous êtes sur la page 1sur 31

Les déterminants

 
- Les déterminants sont des petits mots que l'on retrouve devant les noms. Les déterminants portent en général les marques du masculin
ou du féminin, du singulier ou du pluriel.
Ce sont les mots suivants :
le , la , l' , un , une , les , des , du , ce , cette , ma  , mon , son...
 
Exemples :
 
Déterminants singuliers
Déterminants pluriels
Déterminants masculins Déterminants féminins
 
le chien la chienne les chiens / les chiennes
un pommier une pomme des pommiers / des pommes
ce train cette voiture ces trains  /  ces voitures
mon, ton, son bureau ma, ta, sa table mes, tes, ses meubles
... ... ...
 
...

Liste exhaustive :
 
 
 
Il existe aussi des articles définis contractés : au, aux, du, des
Exemple :

Le fils des (de les) voisins va au (à le) cinéma du (de le) centre commercial.
 
...
 

 
...
 

Les noms
 
Les noms peuvent appartenir à deux catégories :
les noms communs et les noms propres.
 
- Les noms communs désignent des objets, des animaux, des personnes...
Exemples :
 
table , chaise , bureau
chien , girafe , abeille
enfant , boucher , pilote ...
 
Devant les noms communs, on trouve un déterminant, qui peut préciser le genre (masculin ou féminin) et
le nombre (singulier ou pluriel) du nom.
 
Exemples :
 
un chat -> nom masculin singulier   /   des chats -> nom masculin pluriel
une girafe -> nom féminin singulier   /   des girafes -> nom féminin pluriel
...
 
- Les noms propres désignent des personnes ou des choses uniques : des noms de famille, des prénoms, des noms de villes, de pays...
Les noms propres commencent toujours par une majuscule, et on peut mettre un déterminant devant certains...

Exemples :
 
Nicolas , Valérie , Paris , Lyon , Marseille
la France , l'Espagne , le Gabon
 
... 
Les verbes
 
- Les verbes sont des mots qui expriment un état (ce qui est) ou une action (ce qu'on fait).
Exemples :
 
Ces fleurs sont belles.
Les élèves sortent calmement.
 
- Pour désigner un verbe, on utilise son infinitif.
Exemples :
Ces fleurs sont belles.      -> être
Il ressemble à son frère.      -> ressembler
La petite fille mange une glace.      -> manger
Les élèves sortent calmement.      -> sortir
Remarque :
Dans un dictionnaire, les verbes sont à l'infinitif.
 
- Les verbes changent de formes en fonction du sujet ou du temps de la phrase. On dit qu'ils se
conjuguent.
Exemples :
- En fonction du sujet :
Pierre mange
Nous mangeons un gâteau.
Les enfants mangent
 
- En fonction du temps :
Hier, Pierre mangeait
Aujourd'hui, Pierre mange un gâteau.
Demain, Pierre mangera
 
Remarque :
 
Pour trouver le verbe dans une phrase, il suffit donc de changer le temps de la phrase. Le mot qui change ,
c'est le verbe !....
Daniel lave sa voiture.  ->  Demain, Daniel lavera sa voiture.
Le verbe est donc laver (lave, lavera).
 
...
Repérer un verbe dans une phrase
 
Pour repérer un verbe dans une phrase, on peut changer le temps de la phrase en la commençant
par hier ou demain.
 Le mot qui change alors dans la phrase est le verbe.
 
Exemple :
Valérie part en vacances.
-> Hier, Valérie est partie en vacances.
-> Demain, Valérie partira en vacances.
Le mot qui a changé, c'est part (-> est partie, ou partira),
C'est donc le verbe.
...
 

Trouver l'infinitif d'un verbe


 
Pour trouver l'infinitif d'un verbe conjugué dans une phrase, on peut transformer la phrase en
utilisant "être en train de...", 
 
Exemples :
 
Je prends mon café -> Je suis en train de prendre mon café.
Il jouait aux billes -> Il était en train de jouer aux billes.
Ils feront leurs devoirs ce soir -> Ils seront en train de faire leurs devoirs ce soir.
L'infinitif des verbes est alors apparent...
 
...
 
Voir également :
 
Les groupes de verbes (conjugaison)
 
 
...
 

Les adjectifs qualificatifs


 
- Les adjectifs qualificatifs sont des mots qui apportent des précisions sur les noms qu'ils
accompagnent.
 
Exemples :
 
un grand arbre -> grand est un adjectif. Il précise comment est l'arbre.
une petite maison -> petite est un adjectif. Il précise comment est la maison.
un nuage gris -> gris est un adjectif. Il précise comment est le nuage.
 
Remarque 1 :
 

Remarque 2 :
 
Plusieurs adjectifs qualificatifs peuvent accompagner le même nom.
 
une belle voiture ancienne ; une robe rouge et rose ; de hautes et belles maisons
 
 
- Les adjectifs qualificatifs s'accordent en genre (masculin ou féminin) et en nombre (singulier ou
pluriel) avec les noms qu'ils accompagnent.
 
Exemples :
 
Masculin Féminin
Singulier Pluriel Singulier Pluriel
       
un petit chien des petits chiens une petite chienne des petites chiennes

un grand vélo vert des grands vélos verts une grosse poire mûre des grosses poires mûres

       
 

 
Voir également :
 
Le genre des adjectifs qualificatifs : masculin et féminin (orthographe)
Le nombre des adjectifs qualificatifs : singulier et pluriel (orthographe)
 
... 
Les adverbes
- Les adverbes constituent un ensemble de mots qui présentent une grande diversité de formes.
On trouve ainsi des mots isolés : soudain, ici, hier, assez, beaucoup, très, joyeusement…
Ou des groupes de mots : à peu près, tout à coup, plus ou moins…
 - L’adverbe est utilisé comme complément d’une phrase ou pour modifier le sens d’un adjectif, d’un
verbe ou d’un autre adverbe.
Exemples :

-> un adjectif : Il obtenait de très bonnes notes.


-> un verbe : Ils mangent rapidement.
-> un autre adverbe : Ce plat est beaucoup trop chaud
- Les adverbes sont invariables.
- Les adverbes expriment généralement :
- le temps :    Il pleut souvent dans cette région.
- le lieu :    Tu attends ici mon retour.
- la manière : Il conduit très bien son scooter.
- la quantité : Il y a assez de nourriture pour tout le monde.
- la négation : Il ne faut pas traverser la route.
- Beaucoup d’adverbes de manière sont formés à partir d’adjectifs. Ils se terminent par le suffixe –ment. (il
faut parfois ajouter un e ou une autre lettre…)
Exemples :

rapide -> rapidement


froid -> froidement
long -> longuement
 
...
 

Liste des principaux adverbes :


- MANIÈRE : bien, comme, mal, volontiers, à nouveau, à tort, à tue-tête, admirablement, ainsi, aussi, bel
et bien, comment, debout, également, ensemble, exprès, mal, mieux, plutôt, pour de bon, presque, tant
bien que mal, vite,...
 - LIEU : ici, ailleurs, alentour, après, arrière, autour, avant, dedans, dehors, derrière, dessous, devant, là,
loin, où, partout, près, y, ...
- TEMPS : quelquefois, parfois, autrefois, sitôt, bientôt, aussitôt, tantôt, alors, après, ensuite, enfin,
d'abord, tout à coup, premièrement, soudain, aujourd'hui, demain, hier, auparavant, avant,  cependant,
déjà, demain, depuis, désormais, enfin, ensuite, jadis, jamais, maintenant, puis, quand, souvent, toujours,
tard, tôt, tout à coup, tout de suite, longuement...
 - QUANTITÉ : quasi, davantage, plus, moins, ainsi, assez, aussi, autant, beaucoup, combien, encore,
environ, fort, guère, presque, peu, si, tant, tellement, tout, très, trop, un peu, à peu près, plus ou moins...
 - LIAISON : ainsi, aussi, pourtant, néanmoins, toutefois, cependant, en effet, puis, ensuite, c'est
pourquoi, par ailleurs, d'ailleurs, de plus, par conséquent...
 - AFFIRMATION : assurément, certainement, certes, oui, peut-être, précisément, probablement, sans
doute, volontiers, vraiment,...
 - NÉGATION : ne […] guère, ne […] jamais, ne […] pas, ne […] plus, ne […] point, ne […] rien, non,...
... 
Les pronoms
 
- Les pronoms sont des mots que l'on utilise pour remplacer un nom propre ou un groupe nominal.
 
On distingue différentes catégories de pronoms.
 
Les principales sont :
 
Pronoms personnels Pronoms démonstratifs Pronoms possessifs Pronoms indéfinis Pronoms relatifs Pronoms interrogatifs
 

je, tu, il ce, cela, ceci, le mien, le tien, le sien aucun, quelqu'un, qui, que, quoi, dont, où,
qui, que, quoi, lequel
nous, vous, ils celui-ci, celui-là le notre, le votre, le leur  plusieurs, rien, tout  lequel, quiconque

 
 
 
...
 

Les prépositions
 
- Les prépositions constituent un ensemble de mots qui présentent une grande diversité de formes.
 
On trouve ainsi des mots isolés : à, de, en, avec, contre, pour, pendant, par…
Ou des groupes de mots : à travers, auprès de, grâce à , à partir de…
 
- Les prépositions précèdent des groupes nominaux ou des verbes à l’infinitif.
Exemples :
-> un groupe nominal : J’ai pris rendez-vous chez le médecin.
-> un verbe à l’infinitif :Il nage sans respirer.
 
- Les prépositions introduisent des compléments circonstanciels ou des compléments du nom.
 
- Les prépositions sont invariables.
 
- Les prépositions expriment généralement :
- le temps :            avant, après, dès, depuis, pendant, jusqu’à…
- le lieu :                dans, à l’intérieur de, sur, entre…
- la cause :            à cause de, en raison de, 
- le but :                 pour, en vue de, afin de…
- la condition :    à condition de, dans le cas, à moins de…
 
...
 

Liste des principales prépositions :


 

- TEMPS : avant, après, dès, depuis, pendant, jusqu’à, à partir de, durant, sur le point de, à compter de,
lors de, avant de …
 - LIEU : près, dans, à l’intérieur de, entre, à travers, auprès de, chez, contre, là, derrière, devant, hors,
parmi, sous, sur, vers, auprès de, au-dessous de, au-dessus de, du côté de, en arrière de, en bas de, en deçà
de, en dedans de, en dehors de, hors de, loin de, face à, au travers de, près de, …
 - CAUSE : à cause de, en raison de, …
 - BUT : pour, en vue de, afin de, …
- CONDITION : sauf excepté hormis à condition de, dans le cas, à moins de, grâce à, concernant,
moyennant, contrairement à, par manque de, …
- MANIÈRE : sans, avec, par, comme, jusque, malgré, moins, selon, de manière à , de façon à, de peur
de, à force de, …
...

...
Cours théoriques de grammaire en français pour l'école élémentaire du CP au CM2 - Les mots

LES PHRASES
 

Généralités
 
- Une phrase est une suite de mots qui a un sens.
Exemples :
On mange des frites à la cantine.      -> Ceci est une phrase
Frites cantine mange on        -> Ceci n'est pas une phrase
 
- Une phrase commence toujours par une majuscule et se termine par un point.
 
Exemple :
La maison de Nathalie est très grande.
 
- Une phrase écrite contient des signes de ponctuation.
Ces signes sont :
 
Position dans la
Symboles Noms Utilisation
phrase
. le point il indique la fin d'une phrase à la fin
, la virgule elle indique une pause dans la même phrase au milieu
; le point-virgule elle indique une pause plus importante au milieu
: les deux points ils annoncent une énumération ou des paroles au milieu
? le point d'interrogation il indique une question à la fin
! le point d'exclamation il indique une exclamation (ordre, surprise, souhait...) à la fin
<< >> les guillemets ils encadrent des paroles rapportées -
(  ) les parenthèses elles encadrent une information, une réflexion... -
au début
- - ils indiquent un changement de personne dans un dialogue 
les tirets  
-    - - ou servent comme les parenthèses
-
... les points de suspension - ils servent à éviter de longues énumérations à la fin

...
 

Les phrases affirmatives et négatives


 
- Une phrase affirmative est une phrase qui pourrait toujours commencer par oui.
Exemple :
Tous les enfants aiment le chocolat.      ->    C'est une phrase affirmative
  (Oui, tous les enfants aiment le chocolat.)
 
- Une phrase négative est une phrase qui pourrait toujours commencer par non.
 
Exemple :
Je n'aime pas les épinards.      ->    C'est une phrase négative
  (Non, je n'aime pas les épinards.)
 
Remarque :
 
Pour transformer une phrase affirmative en phrase négative, il faut encadrer le verbe avec le mot ne (ou
n') et un second mot, généralement pas, mais on peut en trouver d'autres (plus, jamais, rien...).
 
Exemples :
J'aime la soupe.    ->    Je n'aime pas la soupe.
Les adultes vont à l'école.     ->     Les adultes ne vont plus à l'école.
 
Pour les formes composées, la négation encadre l'auxiliaire.
Exemples :
J'ai mangé hier soir.    ->    Je n'ai pas mangé hier soir.
Tu as toujours mangé au restaurant.     ->     Tu n' as jamais mangé au restaurant.
 
...
 
...
 

Les différents types de phrases


 
- Les phrases peuvent être de différents types : déclarative, interrogative, exclamative ou
impérative.
 
- Les phrases déclaratives sont les plus couramment utilisées. Elles servent à affirmer quelque chose, à
communiquer une information...
Exemples :
Les chats retombent toujours sur leurs pattes.
L'hiver ne sera pas très froid cette année.
 
- Les phrases interrogatives servent  à poser une question. Elles se terminent par un point d'interrogation
(?).
Exemples :
Va-t-il pleuvoir demain ?
Est-ce qu'il fera beau la semaine prochaine ?
Quelle heure est-il ?
 
- Les phrases exclamatives indiquent une surprise, une exclamation... Elles se terminent par un point
d'exclamation (!).
Exemples :
Qu'il est grand !
Ces fleurs sont magnifiques !
 
- Les phrases impératives indiquent un ordre ou un conseil... Elles peuvent se terminer par un point
d'exclamation (!).
Exemples :
Sors d'ici tout de suite !
Mange ta soupe !
 
- Tous les types de phrases peuvent être de forme affirmative ou négative.
 
Exemples :
 
- Phrase déclarative :
J’aime les épinards. / Je n’aime pas les épinards.
 
- Phrase interrogative :
Aimes-tu les épinards ? / N’aimes-tu pas les épinards ?
 
- Phrase exclamative :
C’est bon ! / Ce n’est pas bon !
 
- Phrase impérative :
Approche ! / N’approche pas !
 
...
 

 
...
 

Les groupes dans la phrase


 

Groupe sujet et groupe verbal


 
Une phrase est généralement constituée de deux groupes :
 le groupe sujet et le groupe verbal.
 
- Le groupe sujet est constitué des informations relatives à ce (ou celui) qui fait l'action.
 
- Le groupe verbal est constitué de l'action (du verbe) et de ce qui la précise (le lieu, le temps, la façon...)
 
Exemples :
Mon petit frère mange sa soupe.
Groupe sujet                          Groupe verbal 
...
Les hirondelles reviennent au printemps.
Groupe sujet                                  Groupe verbal 
 
...

Il est très important de toujours reconnaître le sujet d’un verbe dans une phrase car le sujet
commande l’accord du verbe en genre et en nombre.
 Exemple :

Tu chantes tous les matins.


Le sujet du verbe « chanter » est « tu ». C’est donc la deuxième personne du singulier, et comme tous les
verbes du premier groupe, le verbe se termine par « es » à cette personne.
 Pour reconnaître le sujet d’une phrase, il faut se poser la question « c’est qui ? » ou « c’est quoi ? ».
...
 

 
...
 
- Le groupe verbal est constitué du verbe et de compléments.
 
Le complément d’objet direct (COD)
 
Le complément d’objet direct est le plus souvent un groupe nominal qui complète le groupe verbal. Le
complément d’objet direct indique sur quoi ou sur qui porte l’action.
 
- C’est un complément essentiel qui ne peut pas être déplacé et qui, généralement, est relié directement au
verbe sans préposition.
Exemples :
Il a reçu une lettre. / Nous regardons un film.
 
- En général, le complément d’objet direct ne peut pas être supprimé. Mais certains verbes peuvent être
employés sans complément.
Exemples :
Le vent secoue les branches. / Le vent secoue. => impossible
Nous mangeons des frites. / Nous mangeons.
 
- On trouve le COD en répondant à la question « quoi ? » ou « qui ? »
Exemples :
Je mange une glace. Ils ont accompagné Daniel
quoi ? qui ?
 
- Le complément d’objet direct peut être un pronom personnel ou un verbe à l’infinitif.
Exemples :
Elle a acheté des fleurs. Elle les arrose.
Ils nous voient venir.
Nous aimons travailler.
...
 

 
...
Le complément d’objet indirect (COI)
 
Le complément d’objet indirect est le plus souvent un groupe nominal qui complète le groupe verbal. Le
complément d’objet direct indique sur quoi ou sur qui porte l’action.
 
- C’est un complément essentiel qui ne peut généralement pas être déplacé, ni supprimé mais il est relié au
verbe par une préposition : à , par , de , pour , sans…
Exemples :
Nous jouons au football.
Je pense aux vacances.
 
- Le complément d’objet indirect peut être un pronom personnel.
Exemple :
Elle pense à lui.
 
Remarque :
Certains groupes verbaux peuvent avoir un COD et un COI.
Exemples :
Il envoie une lettre à ses parents.
Il vend des timbres pour une association.
 
...
 

 
...
 
L’attribut du sujet
 
Après le verbe être et les verbes d’état, il n’y a jamais de COD.
 
- On rencontre l’attribut du sujet après les verbes d’état (sembler, paraître, être…).
 
- L’attribut du sujet peut-être un adjectif qualificatif, un nom ou un groupe nominal, un infinitif ou un
pronom personnel.
Exemples :
Il est content.
Il devient un champion.
Il semble pleurer.
 
...
 

 
...
 

Les compléments circonstanciels


 
 
- Les compléments circonstanciels apportent des précisions sur l’action exprimée par le verbe.
 Les compléments circonstanciels apportent des renseignements complémentaires sur :
- le lieu (complément circonstanciel de lieu - CCL)
Exemple :
Il se promène dans la forêt.
 
- le temps ou la durée (complément circonstanciel de temps - CCT)
Exemple :
Tous les matins, il part au travail.
 
- la manière (complément circonstanciel de manière - CCM)
Exemple :
Il marche d’un pas vif.
 
- la cause ou le but (complément circonstanciel de cause - CCC)
Exemple :
Il partira pour aller travailler.
 
 Les compléments circonstanciels peuvent être déplacés ou supprimés.
Exemple :
Demain nous prendrons le train. / Nous prendrons le train demain. /
Nous prendrons le train.
 Il peut y avoir plusieurs compléments circonstanciels dans une même phrase.
Exemple :
Chaque matin, Pierre se balade tranquillement dans la forêt.
 
 Un complément circonstanciel peut être :
         - un groupe nominal, souvent précédé par une préposition :
Exemple :
Les chamois vivent sur la montagne.
 
- un adverbe :
Exemple :
Il travaille beaucoup.
 
- une proposition subordonnée :
Exemple :
Il partira quand il fera jour.
 
- un pronom personnel :
Exemple :
Elle se promène avec lui.
 
...
 

 
...
 

Le groupe nominal
 
 
- Le nom, en plus du déterminant, est souvent accompagné d’autres mots. Ces mots forment le
groupe nominal.
 
Voici les expansions possibles du nom : 
 Un adjectif qualificatif épithète
 - Le nom du groupe nominal peut être complété par un adjectif qualificatif épithète qui s’accorde en
genre et en nombre avec le nom.
Exemples :
Le petit chien a attrapé un os.
Des petites grenouilles plongent dans la mare.
 
- L’adjectif peut être placé avant ou derrière le nom et peut être supprimé :
Exemples :
Il a mangé un délicieux repas.
Il a mangé un repas délicieux.
Il a mangé un repas. 
 Un complément du nom
 - Le nom du groupe nominal peut aussi être complété par un autre nom. Le second est alors complément
du nom. Il se trouve derrière le nom. Il est introduit par une préposition. (de, du, à, en…)
Exemples :
Le chien du voisin dort dans la niche.
Il se sert d’un réservoir en plastique.
 
- Le complément du nom ne peut pas être déplacé, mais il peut être supprimé. 
 Une proposition subordonnée relative
 - Le nom du groupe nominal peut aussi être complété par une proposition introduite par un pronom
relatif. (qui, que, quoi, dont, où, lequel…)
Exemples :
Les enfants qui jouent dans la cour font beaucoup de bruit.
Les enfants que je garde sont très sage.
Il apporte le dossier dont je vous ai parlé.
 
- La première proposition s’appelle la proposition principale et la seconde une proposition
subordonnée relative.
 
- La proposition subordonnée relative se trouve toujours juste après le nom.
 
Un groupe nominal est donc toujours formé d’un nom et d’un déterminant, mais peut aussi
comprendre un adjectif qualificatif, un complément du nom ou une proposition subordonnée
relative.
...

...
 

 
...
 

Voix passive et voix active


 
Dans un phrase à la voix active, le sujet fait l’action.
Exemple :
Daniel mange du fromage.
 
Dans un phrase à la voix passive, le sujet subit l’action.
Exemple :
Le fromage est mangé par Daniel.
 

 De la voix active à la voix passive, les deux phrases doivent garder le même sens.
Exemple :

Les fleurs couvrent la prairie. => voix active


La prairie est couverte de fleurs. => voix passive
 

 Une phrase active peut être transformée en phrase passive si le verbe est suivi d’un complément
d’objet direct. 
Exemple :

Nathalie se promène dans la forêt.  => voix active


 ?? => voix passive
 => Cette phrase ne comporte pas de COD. On ne peut donc pas la mettre à la voix passive.
 On ne peut donc utiliser la voix passive, que si le verbe est transitif direct, c’est-à-dire qu’il peut être
accompagné d’un complément d’objet direct.
 

 Les transformations de la voix active à la voix passive :


 

Exemple :

Voix active :
Les spectateurs applaudissent le chanteur.
Sujet Verbe COD

Voix passive :
Le chanteur est applaudi par les spectateurs.
Sujet Aux. « être » + P. Passé Complément d’agent

...

- Les mots changent de place dans la phrase et changent de fonction.


 => Le complément d’objet direct (le chanteur) à la voix active devient le sujet à la voix passive.
=> Le sujet (les spectateurs) à la voix active devient le complément d’agent à la voix passive.
 - Le verbe actif (applaudissent) se transforme. Le nouveau groupe verbal passif se forme avec l’auxiliaire
« être » (employé au même temps que le verbe de la phrase active), suivi du participe passé toujours
accordé avec le sujet (est applaudi).
 Remarque :
Quand le sujet actif est « on », à la forme passive il n'y a pas de complément d'agent :
Exemple :

On a déposé les bagages à la gare. => voix active


Les bagages ont été déposées à la gare. => voix passive
...

Dans la phrase passive, le verbe est sous une forme composée : l’auxiliaire « être » conjugué, suivi du
participe passé du verbe.
 Lorsque l’on transforme une phrase à la forme active en une phrase à la forme passive, on doit respecter
le temps de la phrase et ne pas oublier d’accorder le participe passé du verbe.
Exemples :
 
À l’indicatif :
 
Les lions mangent des gazelles. => Voix active
Présent :
Les gazelles sont mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions mangeaient des gazelles. => Voix active
Imparfait :
Les gazelles étaient mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions mangeront des gazelles. => Voix active
Futur simple :
Les gazelles seront mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions ont mangé des gazelles. => Voix active
Passé composé :
Les gazelles ont été mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions mangèrent des gazelles. => Voix active
Passé simple :
Les gazelles furent mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions avaient mangé des gazelles. => Voix active
Plus-que-parfait :
Les gazelles avaient été mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions eurent mangé des gazelles. => Voix active
Passé antérieur :
Les gazelles eurent été mangées par les lions. => Voix passive
 
Futur Les lions auront mangé des gazelles. => Voix active
antérieur : Les gazelles auront été mangées par les lions. => Voix passive
 
Au conditionnel :
 
Les lions mangeraient des gazelles. => Voix active
Présent :
Les gazelles seraient mangées par les lions. => Voix passive
 
Les lions auraient mangé des gazelles => Voix active
Passé :
Les gazelles auraient été mangées par les lions. => Voix passive
 
Au subjonctif :
 
… que les lions mangent des gazelles. => Voix active
Présent :
… que les gazelles soient mangées par les lions. => Voix passive
 
… que les lions mangeassent des gazelles. => Voix active
Imparfait :
… que les gazelles fussent mangées par les lions. => Voix passive
 
… que les lions aient mangé des gazelles. => Voix active
Passé :
.. que les gazelles aient été mangées par les lions. => Voix passive
 
… que les lions eussent mangé des gazelles. => Voix active
Plus-que-parfait :
… que les gazelles eussent été mangées par les lions. => Voix passive
 
...
 

 
...

... ... ...

Cours théoriques de grammaire en français pour l'école élémentaire du CP au CM2

Vous aimerez peut-être aussi