Vous êtes sur la page 1sur 2

Casa Mila

Contenu
1 Introduction

2 Conception et construction

3 Post-construction

4 En savoir plus

4.1 Articles connexes sur designing buildings Wiki

4.2 Ressources externes

Introduction

Casa Milà, populairement connu sous le nom de« La Pedrera» (la carrière de pierre),est un bâtiment
moderniste à Barcelone, en Espagne. Conçu par Antoni Gaudi,il se caractérise par sa façade
ondulante organique et son toit sculptural surréaliste.

Construite entre 1906 et 1910, la Casa Milà a été commandée par l’industriel Pere Milà i Camps et
son épouse. Ce serait la dernière œuvre civile de Gaudi et est considéré comme l’un de ses modèles
les plus aventureux et innovants . Cependant, alors qu’il avait prévu qu’il soit spirituellement
symbolique, les affrontements sur la conception signifiait beaucoup de ses propositions ont été
abandonnées, et à un moment donné Gaudi a dû être persuadé de ne pas abandonner le projet.

En 1984, le bâtiment a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et, après avoir été
largement restauré, il reste l’une des attractions touristiques les plus populaires de Barcelone. Il est
actuellement le siège de la Fondation Catalunya-LaPedrera et contient un centre culturel.

Conception et construction

Casa Milà a été conçu et construit comme deux immeubles d’habitation,neuf étages de haut, relié
par deux grandes cours intérieures et une façade commune sinueuse . Les différentes formes et
tailles des cours donnent à la disposition la forme d’une figure asymétrique 8.

Les innovations structurelles de Gaudi comprenaient la séparation du bâtiment en structure et en


peau. La façade,composée de grands blocs de calcaire,est autoportant, permettant aux dispositions
du sol d’être exemptes de murs porteurs. Des poutres en fer incurvées entourant le périmètre de
chaque étage relient la façade à la structure interne et fournissent un support de charge. Cette
innovation a permis à Gaudi de concevoir la façade sans contraintes structurelles
traditionnelles,réalisant une géométrie organique en constante courbe.

Le système de construction a également permis de grandes ouvertures dans la façade,de fournir une
lumière naturelle aux appartements, et a permis de modifier les murs intérieurs en fonction des
exigences des occupants.

Le toit monte et descend et est orné de lucarnes,sorties d’escalier, ventilateurs de ventilation,et


cheminées, qui sont tous conçus comme des morceaux de sculpture. Ils sont construits en briques
recouvertes de chaux, de marbre cassé et d’autres céramiques,et étaient censés être la source
d’inspiration pour les casques de Dark Vadar et ses stormtroopers dans 'Star Wars'.

Le grenier est un espace dégagé sous un toit de voûte catalane,soutenu par 270 arches de briques
paraboliques de différentes hauteurs, espacées d’environ 80 cm. Cette structure de nervures en
épines crée la topographie variée du pont de toit.

Post-construction

Le bâtiment a été désigné monument historique et artistique en 1969, bien qu’à ce moment-là il
était passé dans une nouvelle propriété et a été autorisé à se détériorer, y compris après avoir été
peint en brun. À la fin des années 1980, il a subi un processus de restauration, la façade étant
nettoyée et restaurée.

Le toit du bâtiment a été utilisé dans le film de Michelangelo Antonioni de 1975 « Le Passager », et le
film de Woody Allen « Vicky Cristina Barcelona ».

Vous aimerez peut-être aussi