Vous êtes sur la page 1sur 48

Chap.

7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux

Chap. 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux

Pr. Mohamed LAMHAMDI


Ecole nationale des sciences appliquées Berrechid

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Plan du cours

q Les oscillateurs électronique


- Besoin & Définition
- Type d’oscillateurs
- Les Oscillateurs non Sinusoïdaux
q Les Comparateurs
- Définition
- Les Comparateurs simples
- Les comparateurs à hystérésis ou Tigger de Schmitt
q Les multivibrateurs
- Généralités
- Multivibrateur bistable à A.O
- Multivibrateur monostables à A.O
- Multivibrateur astable à base de l’A.O.
- Multivibrateurs à base du Timer 555

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap
Chap 7:
6: Les
Les Oscillateurs
Oscillateurs non
Sinusoïdaux
Sinusoïdaux Les oscillateurs électronique

Besoin & Définition


• Dans le design de systèmes électroniques, il est souvent nécessaire d’avoir des
signaux de forme spécifique, que ce soit :
• Une onde triangulaire,
• Une onde carré,
• Une onde sinusoïdale,
• Ou autre.
• On peut penser plus spécifiquement à un signal d’horloge, utilisé très souvent
pour contrôler plusieurs & diffèrent circuits.
• Ils peuvent également être utilisés pour fabriquer directement des signaux
classiques de tests en électronique (générateurs analogiques) ou pour fabriquer
des porteuses en télécommunication.
Définition
• Un oscillateur est un générateur de signaux périodiques sinusoïdaux ou non
• Un oscillateur est un amplificateur qui s'auto - alimente grâce à un 2ème
amplificateur (atténuateur) qui réinjecte la tension de sortie vers l’entrée.
• Ac : Gain complexe de la chaîne directe
• A
• φA
• Bc : Gain complexe de la chaîne de retour
• B
• φB
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap
Chap 7:
6: Les
Les Oscillateurs
Oscillateurs non
Sinusoïdaux
Sinusoïdaux Les oscillateurs électronique

Type oscillateur
Les oscillateurs peuvent-être classés en deux grandes familles selon la forme d’onde
qu’ils génèrent.

Ø Les dispositifs qui délivrent des ondes ne contenant qu’un seul harmonique
sont appelés ‘’oscillateurs harmonique ou sinusoïdaux’’.
Ø Les systèmes qui génèrent les ondes dont le spectre est riche en harmonique
sont appelés ‘’oscillateurs à relaxation où multivibrateurs’’.

Principe d’un oscillateur


t

Oscillateur
sinusoïdal
Sortie

Oscillateur
de relaxation Sortie

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap
Chap 7:
6: Les
Les Oscillateurs
Oscillateurs non
Sinusoïdaux
Sinusoïdaux Les oscillateurs électronique

Les Oscillateurs non Sinusoïdaux


Les oscillateurs non sinusoïdaux (ou de relaxation) fournissent une tension de sortie
non sinusoïdale (signaux carrés, rectangulaires,…).

Oscillateur de
relaxation Sortie

Nous trouvons dans cette rubrique :


• Les comparateurs simples et à hystérésis;
• Les multivibrateurs;
• Les générateurs de fonction.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap
Chap 7:
6: Les
Les Oscillateurs
Oscillateurs non
Sinusoïdaux
Sinusoïdaux Les Comparateurs
Définition
• Le comparateur est un dispositif permettant de comparer une tension par rapport
à une référence donnée.
• Son niveau de sortie est soit positif (représenté par un état) soit négatif (au
potentiel de la tension d'alimentation).
• Le cas typique d’utilisation des comparateurs correspond à la situation ou l’on ne
veut qu’une information.
Des deux tensions disponibles au circuit laquelle est la plus grande ?

Deux types peuvent rencontrées:


• Les comparateurs simples ne représentent ni contre réaction ni réaction;
• Les comparateurs à hystérésis ou Trigger de Schmitt pourvus d’une
réaction.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les Comparateurs simples : Approche


• Un comparateur de tension est un composant à deux entrées et une sortie dont
la valeur est fonction de la tension différentielle d’entrée
ε = ve − vref.
• La tension de sortie ne prend donc que deux valeurs vbas et vhaut associées au
signe de la tension ε (ε = 0 est exclue).
+Vcc
+
e
-

Ve Vref Vs
-Vcc

• Nous définissons simplement l’état de la sortie en comparant le signal d’entrée à


celui de la référence.
• Dans le présent exemple le signal d’entrée est appliqué sur l’entrée (+) et la
référence sur l’entrée (-).
• Mais rien n’empêche de faire l’inverse.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les Comparateurs simples : Expression des tensions


+Vcc
+
e -

Ve Vref Vs
-Vcc

La relation de linéarité hors saturation s’écrit:


(
Vs = Ad e = Ad e + - e - )
(
Vs = Ad e + - Vref )
• Si Ve ñVref : e > 0 alors Vs ñ 0 et Vs = +Vsat

• Si Ve áVref : e < 0 alors Vs á 0 et Vs = -Vsat

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les Comparateurs simples : Forme d’onde


Ve (1) (2) (1) (2)
Vm
(1) Ve áVref : e < 0
Vref

t Vs = -Vsat

(2) Ve ñVref : e > 0


Vs
Vsat
Vs = +Vsat
t

-Vsat

Vs
+Vsat

Ve

Vref

-Vsat

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les Comparateurs simples : Applications des comparateurs simples:

Parmi les applications simples, on peut cité:

- La détection d’un niveau de tension de référence Vref;

- La transformation d’un signal analogique variable en un signal numérique à 2


niveaux, permettent son traitement numérique
- VH = +Vsat
- VB = -Vsat,

- Commande des relais statique;

- Génération des signaux en modulation de la largeur d’impulsion (MLI) dans


les amplificateurs à découplage (amplificateur de puissance).

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Approche

☞ comparateurs à deux seuils

VSEUIL2

VSEUIL1

• Les seuils de comparaison dépendent de la croissance ou de la décroissance de


la tension d’entrée :
• Lorsque VE1 croit le basculement de la sortie de VSAT- à VSAT+ se fait
lorsque VE1 > VSEUIL2
• Lorsque VE1 décroit le basculement de la sortie de VSAT+ à VSAT- se fait
lorsque VE1<VSEUIL1
• H = VSEUIL2-VSEUIL1 est appelé́ l’hystérésis du comparateur.
• Les valeurs de VSEUIL1 et VSEUIL2 dépendent des composants de la structure ainsi
que de VSAT+ et VSAT-
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs négatifs


Les comparateurs négatifs (inverseurs) où le signal d’entrée est appliqué sur
l’entrée (-).

Diagramme de transfert Diagramme temporel

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs négatifs


Il faut tout d’abord déterminer les valeurs de Ve pour lesquelles la sortie change
d’état. -
e
+
Ve R1
Vs
R2

R2
On peut établir les relations suivantes :
-
e = Ve et e+ = Vs e- = e+
R1 + R2
R2 R2
Le basculement de la sortie à lieu lorsque : Ve = Vs = (± Vsat )
R1 + R2 R1 + R2
+ R2
Les deux valeurs de basculement sont: e1 = Vsat
R1 + R2
R2
+
e2 = (- Vsat )
R1 + R2
Comme il y a deux valeurs de basculement, il faut considérer les valeurs
positives puis les valeurs négatives de la tension d’entrée.
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs négatifs

La relation qui existe entre la tension de sortie et -


les deux entrées différentielles de A.O. vaut : e
+
Ve R1
(
Vs = Ad e = Ad e - Ve +
) R2
Vs

Pour Ve á e1+ ; e1+ - Ve > 0, e > 0, Vs > 0...et...Vs = +Vsat


R2
Le basculement de la sortie s’effectue pour: Ve = e1+ = Vsat
R1 + R2
R2
Ve ­, Vs ¯ +-VVsat
sat
pour Ve = Vsat = e1+
R1 + R2
Comme Vs = - Vsat la nouvelle valeur du basculement de la sortie s’effectue pour:
R2
Ve = - Vsat = e2+
R1 + R2
R2
Ve ¯, Vs ­ +-VVsat
sat
pour..Ve = - Vsat = e2+
R1 + R2
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs négatifs

Ve

e1+
t

e2+
Ve á e1+ ; e1+ - Ve > 0, e > 0, Vs > 0...et...Vs = +Vsat

+Vsat (
Vs = Ad e = Ad e + - Ve )
t

t1 t2
T = t1 + t2
-Vsat

Ve ­, Vs ¯ +-VVsat
sat

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs négatifs

Vs
(1) +Vsat
(6)
(2)
Ve Ve ­, Vs ¯ +-VVsat
sat

e2+ e1+
(5)
(3)
-Vsat
(4)

→ Évolution positive de Ve impose: (1) → (3)


← Évolution négative de Ve impose : (4) → (6)

La longueur de l’hystérésis:

R1
DV = e1+ - e2+ = 2 Vsat
R1 + R2

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs positifs

Les comparateurs positifs (non inverseurs) où le signal d’entrée est appliqué sur
l’entrée (+).

Diagramme de transfert Diagramme temporel

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs positifs


Le schéma bloque d’un tel comparateur est représenté par la figure.

e
-

R1 Vs
Ve
R2

Avant d’analyser le fonctionnement de ce montage, il faut définir les valeurs de Ve


qui permettent le basculement de la sortie de l’AO.
R1 R2
On a e - = 0; e+ = Vs + Ve
R1 + R2 R1 + R2
Le changement d’état de sortie s’effectue pour: e- = e+
R1 R
Soit 0=
R1
Vs +
R2
Ve D’où Ve = - Vs = - 1 (± Vsat )
R1 + R2 R1 + R2 R2 R2

R + R1
Les deux valeurs de basculement sont :
+
e = 1 Vsat ,
1 e = - Vsat .
2
R2 R2
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs positifs


Pour Ve < 0, et en particulier Ve < e2+, on a Vs = -Vsat ( car Ve est appliquée indirectement
pour l’entrée (+) de l’A.O.
R
Donc la valeur de basculement de la sortie s’effectue pour : Ve = - 1 (- Vsat ) = e1+
R2

R1 R1
Ve ¯, Vs ¯ +-VVsat
sat
pour...Ve = - Vsat Ve ­, Vs ­ +-VVsat
sat
pour...Ve = Vsat
R2 R2
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les Comparateurs

Les comparateurs à hystérésis : Comparateurs positifs

→ Évolution positive de Ve
← Évolution négative de Ve
La longueur de l’hystérésis:
R1
DV = e1+ - e2+ = 2 Vsat
R2

R1
Ainsi, Ve ­, Vs ­ +-VVsat
sat
pour...Ve = Vsat
R2

et Ve ¯, Vs ¯ +-VVsat
sat
pour...Ve = -
R1
Vsat
R2

Applications des comparateurs à hystérésis:

- Élément de générateurs de fonction;


- La fourniture d’un signal numérique à partir d’un signal analogique ‘’lente’’
d’entrée.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Généralités

• Un multivibrateur, ou bascule, est un circuit possèdent deux états de


fonctionnement.
• Les multivibrateurs sont des montages qui permettent de générer en
sortie une tension rectangulaire donc les niveaux hauts et bas sont plus ou
moins stables.
• En fonction de cette stabilité, on distingue:
• Les multivibrateurs astables.
• Les multivibrateurs monostables.
• Les multivibrateurs bistable
• Tous les multivibrateurs comportent essentiellement:
• Un élément actif tel que le transistor, l'amplificateur opérationnel, les
portes logiques ...
• Un organe qui permettra l’accumulation de l’énergie tel que le
condensateur.
• Un organe qui dissipera de l’énergie tel que la résistance.
• En fonction de l’élément actif, on distingue donc différents multivibrateurs
• Multivibrateurs à transistor,
• Multivibrateurs à porte logiques
• Multivibrateurs à circuit intégré́ tel que le NE555 ou AOP.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Généralités

– Les multivibrateurs bistable : à deux états de fonctionnement


stable.
• Le basculement de l’un des états de fonctionnement à l’autre
doit être provoqué.
• Leur fonctionnement essentielle est d’être des mémoires
élémentaires.

– Les multivibrateurs monostable : à un état de fonctionnement


stable, le seconde état de fonctionnement étant instable.
• Le basculement de l’état stable vers l’état instable doit être
provoquée, mais le retour de l’état instable vers l’état stable
est spontané.
• Leur fonctionnement est d’introduire des retards réglables.

☞ Ces deux premiers multivibrateurs constitué ce qu’on appelle des


oscillateurs commandés.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Généralités

✗ Les multivibrateurs astable à deux états instables : la commutation d’un


état de fonctionnement à l’autre se fait spontanément et indéfiniment.
Ces multivibrateurs ne reçoivent rien de l’extérieur, ce sont des auto-
oscillateurs (oscillateurs de relaxation).

✗ Les Triggers où bascules de Schmitt : faisant partie de la famille des


comparateurs déjà étudié, basculent pour deux niveaux différents d’un
signal analogique d’entrée.

☞ Ces types des basculement servent surtout à la mise en forme des


signaux.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur bistable : Définition


• Ces circuits sont également appelés circuits de déclenchement ou circuits
Eccles Jordon ou circuits binaires à bascule ou binaires ou encore plus
couramment appelés bascules.
• C'est un système qui possède deux états stables.
• On passe d'un état à l'autre par l'action d'une impulsion de
déclenchement.
• Multivibrateurs qui dépendent de la déclencheurs externes afin de
basculer entre leurs deux états stables admissibles.
• Ces circuits peuvent être conçus de différentes manières, par exemple,
ils peuvent composer
• Des transistors
• Des amplificateurs opérationnels
• Des Timer 555
• Les multivibrateurs bistables très utilisés dans les calculatrices, ils
jouent le rôle de relais à 2 positions.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur bistable : Le bistable à transistor


Au début en absence d'une impulsion de
déclenchement, un transistor est bloqué et
l'autre saturé.
Supposons que T1 soit bloqué et T2 saturé.
A l'instant t1 on applique la première
impulsion, le transistor T1 se sature, ce qui
met le collecteur de T1 à la masse et
entraîne le blocage de T2.
Après la disparition de l'impulsion à
l'instant t2, la saturation de T1 est
maintenue à travers RC2 et RB1.
La tension VS est sensiblement égale à VCC.
A l'instant t=t3 on applique une impulsion
négative à la base de T1. Le transistor T1 se
bloque et le blocage de T1 entraîne la
saturation de T2.
Après la disparition de l'impulsion, la
saturation de T2 est maintenue travers
RC1 et RB2. La sortie VS=0

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur bistable à A.O
La figure ci-dessus représente un multivibrateur bistable ou encore un Trigger de
Schmitt avec un dérivateur à l’entrée.
Les 2 états stable de ce multivibrateur correspondant aux 2 états saturées de l’A.O.

Analyse du fonctionnement du montage


On applique à l’entrée du circuit RC une tension en créneau d’amplitude E et on
cherche à déterminer la tension VR(t) aux bornes de la résistance R.

C
Vc(t)
Ve VR(t)
R

w 1
Le circuit est un filtre passe-haut, de fréquence de coupure: fc = =
2p 2pRC
Le circuit est un dérivateur pour f < fc.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur bistable : Le bistable à A.O
Dans ces conditions, pendant la durée T/2 où Ve(t) = E, le condensateur à le temps de se
charger totalement.
De même il se décharge quasi-totalement pendant la demi-période suivante, on à donc :
t
t Î [0, T / 2], Ve (t ) = E ;Vc = E (1 - e
-
t
) C
Vc(t)
Ve
( t -T
2
)
R VR(t)
t Î [T / 2, T ], Ve (t ) = 0;Vc = Ee
-
t

Avec τ = RC (constante de temps de la charge).

La tension aux bornes de la résistance R est:


dVc(t )
VR (t ) = Ri (t ) = RC
dt

Ce qui donne: Ve(t) = Vc(t) +VR(t). (A chaque instant).

( t -T )
é Tù -t éT ù - 2
t Î ê0, ú, VR (t ) = Ee t t Î ê , T ú, VR (t ) = - Ee t
ë 2û ë2 û
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur bistable : Le bistable à A.O • Graphes de Ve(t), VR(t) et Vs(t):
On a: R1
VR (t ) = e + or e+ = Vs
R1 + R2
• Le basculement de la sortie à lieu lorsque:
R1
e- = e+ = (± Vsat )
R1 + R2
R1
VR =
R1
Vsat = e1+ et e2+ = - Vsat
R1 + R2 R1 + R2
• Prenant l’origine du temps à l’instant où la tension
d’entrée Ve passe de 0 à +E, à cette instant le
potentiel VR(t) est positif.

Ce signal étant appliqué sur l’entrée (-) de l’A.O, la


sortie est obligatoirement saturé en négative, Vs = -
Vsat.

La valeur de basculement de la sortie s’effectue


pour: R
VR = - 1
Vsat = e2+
R1 + R2
• Comme Vs = +Vsat, la nouvelle valeur de basculement
de la sortie s’effectue pour :
R1
VR = Vsat = e1+ t1 = t2 car τ est la même durant la charge
R1 + R2 et la décharge. T = t1 + t2 = 2t = 1/f.
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur monostables : Définition

• C'est un circuit qui possède 2 états (un état stable et un état instable),
• à l’ état stable une impulsion de commande ou de déclenchement le faire passer
à l’ état instable
• La durée T de cet état instable est indépendante de la forme et de l’intensité́ de
l'impulsion de commande mais dépend plutôt d'un réseau RC.
• Le monostable réalise une fonction de temporisation utilisée chaque fois que l'on
souhaite déclencher un dispositif avec retardement.
• Suivant les montages ou les besoins de temporisation, la temporisation peut aller
de quelques micros secondes à quelques heures.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur monostables : Le monostable à transistor

En absence de l'impulsion de déclenchement durant l’ état stable,

• Le transistor T2 est saturé,


• La saturation de T2 entraine le blocage de
T1 car le colleteur du deuxième transistor
est mise à la masse.
• Le condensateur C se charge rapidement à
travers RC1 à une valeur
VC = VCC - VBE = 9,3V
• La saturation de T2 est maintenue à
travers la résistance RB2

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur monostables : Le monostable à transistor


Lorsqu'on applique une impulsion d'amplitude suffisante à la base de T1,

• Le transistor T1 se sature
• La saturation de T1 bloque T2, car le
collecteur de T1 est mise à la masse et
on aura VC + VBE2 = 0 (vcc=0)
• La saturation de T1 est maintenue
après la disparition de l'impulsion à
travers les résistances RC2 et RB1.
• Le condensateur C va se charger en
sens inverse à travers RB2.
• La tension VC va donc passer d'une
valeur positive à une valeur négative.
• Lorsque VC sera égale à - 0,7V ;
VBE2=0,7V, le transistor T1 sera de
nouveau bloqué, le système revient à son
état initial.
T= 0,7 RB2C

• Pour régler T, on peut ajuster RB2 et C, mais RB2 doit être inferieure à 500K (il
faut pouvoir saturer T2) et C < 100μF (décharge destruction dans la base de T2).
• Les temporisations pour les monostables à transistor sont donc limitées à
quelques dizaines de seconde.
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur monostables : Le monostable à A.O

On suppose que E > Vref.

On applique à l’entrée de circuit une tension créneau Ve(t) de valeur crête à crête 2E,
et on cherche à déterminer Ve-(t).

Étude de circuit dérivateur

Ce circuit est dérivateur pour: wá wc

Le circuit, est un filtre passe-haut de


fréquence de coupure: 1
wc =
R1C1

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur monostables : Le monostable à A.O
Pour
é Tù
t Î ê0, ú
ë 2û
DVe (t ) = 2 E (crête à crête); (
Vc1 (t ) = 2 E 1 - e - t /t ) t = R1C1

Pour éT ù
t Î ê ,T ú DVe (t ) = -2 E = Ve finale - Ve iniciale ; æ - ( t - (Tt / 2 ))
Vc 1 (t ) = 2 E ç
ö
÷
ë2 û çe ÷
è ø

Ce qui donne :

Charge du condensateur: t Î é0, T ù, Ve - = R1i1 - Vref = R1 C1 dVc1 - Vref


ê 2ú dt
ë û
• t Î [0, T / 2], Ve - = 2 Ee - t /t - Vref
éT ù dVc1
Décharge du condensateur: t Î ê , T ú, Ve - = R1i1 - Vref = R1 C1 - Vref
ë2 û dt
( t -T / 2 )
-
• t Î [T / 2, T ],Ve - = -2 Ee t
- Vref

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur monostables : Le monostable à A.O
Analyse de fonctionnement

• A l’état stable Ve+ = 0.


En l’absence du signal à l’entrée (Ve = 0), aucun courant ne circule dans R1, et le
potentiel
Ve- = -Vref (ε = Ve+ - Ve- = 0 + Vref),

par conséquent le potentiel de la sortie se sature au niveau haut Vs = VH = +Vsat.

(VH = haut = + Vsat et VB = bas = -Vsat).

• Comme on envoie en Ve(t) un signal positif (supérieur à Vref) à t = 0, la sortie Vs(t)


passe de VH à VB.
∆Vs = VB-VH = 2VB.

Cette variation brusque de la tension de sortie est transmise par le condensateur C


sur l’entrée (+) donc on a : Ve+ = 2VB.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur monostables : Le monostable à A.O
Analyse de fonctionnement
• Après le condensateur C se charge à travers la résistance R, Ve+ tend à
revenir à 0V.

Mais quand Ve+ devient supérieur à -Vref la sortie passe de VB à VH,

∆Vs = 2VH .

Cette variation est transmise par le condensateur C sur Ve+, après C se


décharge à travers R et Ve+ revient à 0 volt.
C'est-à-dire à son état stable.

La sortie reste dans cette état jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle impulsion positive
à l’entrée.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur monostables : Le monostable à A.O Ve = 0
• Graphes de Ve(t), Ve-(t) et Ve+(t), Vs(t), :
Ve- = -Vref (ε = Ve+ - Ve- = 0 + Vref),
Vs = VH = +Vsat.

Ve(t) > 0. (supérieur à Vref)

Vs(t) passe de VH à VB.

• Cette variation est transmise


par le condensateur C sur
l’entrée (+) donc on a : Ve+ = 2VB
• Après le condensateur C se
charge à travers la résistance
R, Ve+ tend à revenir à 0V
• Quand Ve+ devient supérieur à -
Vref la sortie passe de VB à VH
• Cette variation est transmise
par le condensateur C sur Ve+,
après C se décharge à travers
R et Ve+ revient à 0 volt
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur monostables : Le monostable à A.O

Calcule de la durée t1 de l’état évolutif


La capacité C se charge à travers R, il s’on
suit que le potentiel Ve+ tend à augmenté de
2VB à zéro selon une loi exponentiel qui
s’écrit:
Ve (t ) = A exp(- t / RC ) + B
+

Avec: Ve + (0 ) = 2VB = A + B

Ve + (¥ ) = 0 = B

Soit: Ve + (t ) = 2VB exp(- t / RC )

Cependant lorsque Ve+ atteindre la tension


de référence (Ve+ = –Vref) la tension de
sortie bascule de VB à VH.
Ceci se produit au bout d’un temps t1
définie par:
Ve + (t1 ) = -Vref = 2VB e - t1 / RC

D’où (
t1 = RC log - 2VB / Vref )
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur astable : Définition


Une structure astable est un dispositif électronique générant de manière
autonome un signal périodique rectangulaire évoluant entre deux états
stables. Une telle structure est appelée ‘Multivibrateur astable’ ou
oscillateur astable
C’est un dispositif qui charge d’état spontanément sans qu'il soit
nécessaire de lui appliquer une impulsion de commande.
Il délivre à sa sortie un signal rectangulaire caractérisé́ par sa période T
et son rapport cyclique α = τ /T.

τ : durée du niveau haut.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur astable : Le astable à transistor

• La sortie de T2 est reliée à l’ entrée de T1 par une liaison capacitive et


réciproquement.
• Les résistances des collecteurs sont beaucoup plus faibles que les résistances
des bases.
• On suppose que au début les condensateurs sont déchargés au moment de la
mise sous tension, les deux condensateurs se chargent rapidement à travers
RC1 et RC2 et les jonctions "base-émetteur".
• Les deux transistors T1 et T2 tendent à ce saturer mais un va se saturer avant
l'autre.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur astable : Le astable à transistor

• Supposons que se soit T1 qui se sature le premier cela signifie que UCE1=0
l'armature positive de C1 est mise à la masse et on a VC1 + UBE2 = 0 ; UBE2 =-VC1.

• Le transistor T2 se bloque, le condensateur C2 va se charger jusqu'à la valeur


VC2= 10 - 0,7 = 9,3V.

• Une fois C2 chargé, la saturation de T1 est maintenue à travers RB1.

• Le condensateur C1 est lentement chargé en inverse à travers la résistance


RB2 la tension VC1 passe d'une valeur positive à une valeur négative et va
tendre vers -10V mais cette tension ne va jamais atteindre cette valeur.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs

Multivibrateur astable : Le astable à transistor

• Pour VC1=-0,7V, le transistor T2 va se


mettre à conduire et va se saturer, ceci
va entraîne que VCE2=0 ; UBE1+VC2=0 ;
UBE1=-VC2 et le transistor T1 va se
bloquer, le condensateur C1 va se
charger rapidement jusqu'à la valeur de
9,3V.

• Une fois C1 chargé, la saturation de


T2 est maintenue à travers RB2.
Le condensateur C2 est lentement
chargé en inverse à travers RB1. La
tension VC2 passe d'une valeur positive à
une valeur négative, lorsque VC2=-0,7V.
T1 va se remettre à conduire et le cycle
recommence

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur astable à base de l’A.O.

R C’est un montage auto-oscillatoire utilisant un


-
Trigger de Schmitt négatif et un circuit RC.
ε +
L’amplificateur sera considéré comme idéal.
Vs Quand ε > 0, Vs = +Vsat et ε < 0, Vs = -Vsat.
C
R2
R1 On pose: R2
k=
R1 + R2

R2
L’entrée e+ est portée au potentiel: e+ = (± Vsat ) = ± kVsat
R1 + R2
A la mise sous tension, e- = 0 (pas de variation instantanée de tension aux bornes du
condensateur), la sortie de A.O. est indifféremment saturée en positif ou en négatif.
R2
Supposons par exemple que Vs = +Vsat, alors: e + = (+ Vsat ) = kVsat
R1 + R2
Le condensateur va se charger à travers R et évolue exponentiellement vers +Vsat.

Quand e+ = e- = kVsat, Vs prend la valeur –Vsat et e+ = -kVsat, le condensateur va alors


se décharger à travers la résistance R avec la même constante de temps τ = RC.

Lorsque, e+ = e- = -kVsat, il y a de nouveau basculement de la sortie et ainsi de suite.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur astable à base de l’A.O.
• Graphes de Vs et e- :

• Détermination de la durée t1 et t2
A partir de t = 0+, le condensateur se charge à travers R
suivant une loi de la forme: e - = Ae - t / RC + B

Avec: e - (t = 0) = -kVsat = A + B et e - (t ® ¥ ) = B = Vsat

D’où: A = -Vsat (k + 1) et B = +Vsat Donc: e - (t ) = -(k + 1)Vsat e - t / RC + Vsat

• A temps t1, e- vaut e1+ = kVsat: e - (t1 ) = -(k + 1)Vsat .e - t1 / RC + Vsat = kVsat

k -1 æ1+ k ö
Þ exp(- t1 / RC ) = Þ t1 = RC lnç ÷
k +1 è1- k ø
æ1+ k ö æ R ö
La période T de phénomène est : T = t1 + t 2 = 2 RC lnç ÷ ou encore T = 2 RC lnçç1 + 2 2 ÷÷
è1- k ø è R1 ø
t1
Le multivibrateur astable réalisé ci-dessous à un rapport cyclique : t = = 0,5
T
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateur astable à base de l’A.O.
Pour avoir un rapport cyclique variable on utilise un potentiomètre et deux diodes
montées en tête bêche suivant le montage ci-contre.
• Lorsque le curseur est au milieu du potentiomètre alors :
æ pö æ1+ k ö
t1 = t 2 = ç R + ÷C lnç ÷
è 2ø è1- k ø

æ pö æ R ö
t1 = t 2 = ç R + ÷C lnçç1 + 2 1 ÷÷
è 2ø è R2 ø

• Si le curseur à une extrémité on trouve :


æ1+ k ö æ1+ k ö
t1 = RC lnç ÷ et t 2 = (R + P )C lnç ÷
è1- k ø è1- k ø
Le signal obtenu nous permet
d’écrire: 1 1
f = =
T t1 + t 2

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateurs à base du Timer 555: Structure et fonctionnement: NE555

est un circuit de 8 broches (556: double 555 en boîtier 14 broches), sa tension


d'alimentation varie entre 4V et 16V. Il est compatible avec les TTL et les CMOS.

• Les 3 résistances (5 kΩ), entre Vcc et la masse, constituent un pont diviseur de


tension,
• relié aux 2 comparateurs à fenêtre de sorte que l'entrée e+ de celui du bas est
à un potentiel fixe égal Vcc/3, tandis que l'entrée e- de l'A.O. du haut est à un
potentiel fixe égal 2Vcc/3.
DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateurs à base du Timer 555: Structure et fonctionnement: NE555
• Principe: si la tension présente sur l'entrée e- (comparateur 2) est supérieure à la
tension présente sur l'entrée e+, la tension en sortie du comparateur sera voisine
de 0. En cas contraire, la tension en sortie sera voisine de Vcc.
• Fonctionnement de la bascule set-reset ou "flip-flop": une impulsion positive sur
son entrée "set" met sa sortie au niveau 1, tandis qu'une impulsion sur l'entrée
"reset" fait basculer la sortie à 0.

• Le 555 fonctionne aussi bien en mode astable, dans lequel il délivre en sortie un
signal périodique de forme rectangulaire ou monostable, utilisé pour réaliser une
temporisation, et ne requiert que trois composants périphériques, deux résistances
et un condensateur.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI


Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateurs à base du Timer 555: Astable à NE555 - Multivibrateur

• Le condensateur C se charge, via RA et RB.


• Lorsque la tension aux bornes de C atteint une valeur
égale 2Vcc/3, la sortie du premier comparateur passe à 1
et commande la bascule (flip flop) sur "set". La sortie de
cette bascule qui, à l'origine, était à 0, passe à 1.
• La base du transistor NPN est alimentée, ce qui le rend
passant.
• Ce transistor court-circuite alors le condensateur C en
dérivant vers la masse son courant de charge.
• Le condensateur se décharge via la broche 7 et RB: la
tension à ses bornes diminue.
• Lorsque celle-ci aura atteint une valeur égale Vcc/3, la
sortie du second comparateur passera à 1, ce qui
actionnera la bascule ("reset"), dont la sortie passera
aussitôt de 1 à 0.
• Conséquence: la base du transistor n'est plus alimentée,
donc celui-ci n'est plus passant et ne s'oppose plus à la
charge du condensateur.
• Le condensateur recommence de se charger et nous nous
retrouvons dans la situation initiale.

T1 = 0,7(RA+RB) C et T2 = 0,7RBC. ; T = T1 + T2 = 0,7(RA+2RB)C .


DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI
Chap 7: Les Oscillateurs non Sinusoïdaux Les multivibrateurs
Multivibrateurs à base du Timer 555: Monostable à NE555 (Temporisateur)

Une brève impulsion négative sur son


entrée 2 (trigger) va déclencher, en
sortie (output), un état haut dont la
durée dépend des deux composants RA
et C,

En d'autres termes, la broche 2 doit


être mise à la masse, par
l'intermédiaire d'un bouton-poussoir ou
d'un signal externe adéquat, pour
déclencher la temporisation.
La tension de sortie vaudra environ
2Vcc/3.

DUT Génie Electrique – S3 - Pr: Mohamed LAMHAMDI

Vous aimerez peut-être aussi