Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Mohamed Khider.

Biskra Année universitaire 2020/2021


Faculté des Sciences et de Technologie Master 1
Département de Chimie Industrielle
Module : Opérations unitaires I

TP N° 2. Coefficient de partage et extraction par solvant

1. Objectif

- Mesurer la constante de partage de l’acide benzoïque entre l’eau et solvants organique.


- Déterminer et comparer le rendement de l’extraction.
2-Théorie
2.1 Acide benzoïque
L’acide benzoïque est un acide carboxylique aromatique dérivé du benzène. Il est présent
naturellement dans certaines plantes et est utilisé comme conservateur alimentaire ou comme
précurseurs de colorants et de parfums. Il est donc produit industriellement à de très importants
tonnages (plus de 140000 tonnes par an pour les Etats Unis).

Acide benzoïque

L'acide benzoique est un solide blanc qui fond à 122°C. On veut extraire l'acide
benzoïque à l'aide d’un trois solvants : dichlorométhane, heptane et benzène.

Solvant eau dichlorométhane heptane benzène


solubilité acide
faible / / /
benzoique
densité 1 1.33 0,68 0.88
miscibilité dans l'eau non miscible non miscible non miscible

2.2 Coefficient de partage et le rendement de l’extraction :


Un composé B est initialement dans un volume Vaq d'eau (S1). On le met en présence d'un volume
Vorg de solvant organique (S2). Une partie de B contenu dans l'eau passe dans la phase organique,
lors de l’établissement de l’équilibre suivant :
Baq Borg
[ Borg ]
K=
[Baq]

1
K correspond à la constante de l'équilibre de passage de B de l'eau vers le solvant organique. K est
le coefficient de partage et ne dépend que de la température (pour un composé C fixé).
Pour caractériser l’efficacité d’une extraction qu’on a réalisée, on détermine son rendement.
Le rendement R d’une extraction est la quantité de matière de B récupérée dans le solvant
d’extraction rapporté à la quantité de matière m𝟎 de B située dans la solution initiale.
Le rendement de l’extraction sera d’autant meilleur que :
- la constante de partage est élevée
- le volume du solvant d’extraction est élevé.
3. Mode opératoire :
3.1 Préparation des échantillons
Déterminer la concentration [B0] d’acide benzoïque présente dans un prélèvement de volume 𝑉 =
10 mL de la solution (S0), en titrant ce dernier par une solution de soude à 𝐶 = 0,0200 mol⋅L-1. On
utilisera le bleu de bromothymol (BBT) comme indicateur de fin de réaction.
3.2 Extraction simple et mesure du coefficient de partage
1. Dans une ampoule à décanter, réaliser l’extraction d’un volume 𝑉 = 30 mL de solution (S0)
par 𝑉 = 30 mL de solvant (dichloromethane, heptane et benzene). On veillera à agiter
vigoureusement les deux phases dans l’ampoule pendant au moins une minute, afin de se
rapprocher le plus possible de l’état d’équilibre de partage de l’acide benzoïque entre les
deux solvants.
2. Récupérez la phase organique dans un erlenmeyer de 125 mL.
3. Répétez cette extraction encore une fois avec de nouvelles portions de solvant. Ajoutez ces
portions à l’erlenmeyer (assurez-vous de ne jamais jeter vos phases, extraite et d’extraction).
4. Mesure les volumes des phases organique (extrait) et aqueuse (raffinat)
5. Prélever précisément V = 10 mL de phase aqueuse. Doser ce prélèvement par de la soude à
𝐶 = 0,0040 mol⋅L-1, en utilisant à nouveau le BBT comme indicateur. En déduire la quantité
d’acide benzoïque restant dans la totalité de la phase aqueuse après l’extraction.
4. Compte rendu
- Déterminer les valeurs de la constante de partage K de l’acide benzoïque pour les trois
solvants.
- Calculer le rendement expérimental de l’extraction
- Conclusion

Vous aimerez peut-être aussi