Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercice 1 : Barre 1D soumise à une charge concentrée

Considérons une barre de longueur L et de section A. La barre est constituée d’un matériau dont
le module d’élasticité noté E. Elle est encastrée en x = 0 et chargée axialement par une force q(N)
à l’autre extrémité libre (x = L). La déformation de la barre reste dans le domaine élastique et on
admettra qu’elle suit la loi de Hooke. (le poids propre de la barre est négligé).
Y

A X
B q
L

a) Mailler la poutre en 2 éléments finis linéaires de barre à 2 nœuds et :

1. Donner les caractéristiques géométriques et mécaniques de chaque élément :


la connectivité, les coordonnées aux nœuds, les degrés de liberté (ou les variables
nodales), la longueur, le module de Young, la section
2. Donner la matrice de rigidité et le vecteur des charges nodales pour chaque élément
3. Donner la matrice de rigidité et le vecteur des charges nodales du système complet.
4. Déterminer les déplacements aux nœuds ;
5. Calculer les réactions nodales et les contraintes élémentaires ;
6. Représenter graphiquement les contraintes (x) obtenues le long de la barre.

b) Si la barre est maillée en un 1 seul élément linéaire, déterminer et calculer le déplacement


u( x  L ) pour : L = 3 m, A = 25 cm2, E = 21x 103MPa, q = 250 KN.

Solution - Exercice 1
a) Maillage de la structure en 2 éléments finis de barre à 2 nœuds :

1 1 2 2 3
q
u1 u2 u3
L1 L2

1. Caractéristiques de chaque élément :

Elément Connectivité Déplacements Longueur Module Section


aux nœuds de Young
1 1-2 un  u1 u2 L1 = L/2 E A

2 2-3 un  u2 u3 L 2 = L/2 E A

Fodil HAMMADI Page 1


Coordonnées
X Y
Nœuds
0 0
1
L/2 0
2
L 0
3

2. Matrice de rigidité et vecteur des charges nodales pour chaque élément

La forme faible pour ce problème est :


Le

W e  Winte  Wexte   u(x),x EA u(x),x dx  u ( x  L ) . q  u


0
Le est la longueur de l'élément e.

o Matrice de rigidité et vecteur des charges nodales de l’élément 1 :

k uu  
L1

- W   u(x) , x EA u (x) , x dx  u1 u 2


1
int
1 1

0  2
  1  1 2  1  1
 
k1 
L1  1 1 
=
L  1 1 

0
- 1
Wext  0  u1 u 2    f   00
n
1

0  

o Matrice de rigidité vecteur des charges nodales de l’élément 2 :

u 
L2

- W int2    u(x) ,x EA u(x) ,x dx  u 2 u 3 k 2   2  


0 u 3 
  1  1 2  1  1
k  2

L2  1 1 

L  1 1 

0 
- Wext2  u ( x  L ) . q  u 2 u 3    f   q0
n
2

q   

3. Matrice de rigidité et vecteur des charges nodales pour le système complet :

Pour cela on effectue la technique d’assemblage des matrices de rigidité élémentaires et vecteur
des charges nodales élémentaires :

Fodil HAMMADI Page 2


o Matrice de rigidité globale :

 1  1 0 0 0 0   1 1 0 
K   K 1   K 2  
EA 


 1 1 0 
EA 


0 1  1 
2 EA 
  1 2  1
( L / 2) ( L / 2) L
 0 0 0 0  1 1   0  1 1 

o Vecteur des forces nodales global :

0 0  0 
F   F 1  F 2       
 0  0   0 
0 q  q 
     

4. Déplacements aux nœuds :

o Résolution du système d’équation :


 1  1 0  u1  0  0 
2     
 1 2  1  u 2   0 
2
W   W e  0  K U   F  
L 
 0  1 1   u 3  q 
e 1

Pris en compte des conditions aux Limites cinématiques u1 0 : On élimine la ligne et la
colonne qui correspond à cette condition, on obtient le système d’équation réduit suivant :

2  2  1 u 2  0 1 qL qL
     La résolution conduit à : u2  u3 
L  1 1  u3  q  2 EA EA

5. Réactions et contraintes

o Réactions aux nœuds (de liaisons) :

R  K U  F

R x1   1  1 0   0  0 
  2      2 2 1 qL
 0    1 2  1 u 2   0   R x1   u2   . q
0  L     L L 2 EA
   0  1 1  u 3  q 

o Contraintes élémentaires :
u 2  u1 q
Elément 1 :   E . ( 1 )  E . 
(1)

(L / 2) A
u  u 2 2q
Elément 2 :   E . ( 2 )  E. 3 
(2)

(L / 2) A

Fodil HAMMADI Page 3


6. Représentation des contraintes le long de la barre :

(x)

2q
A
q
A

x=0 x = L /2 x=L

b) Déplacement u(x=L) si la barre est modélisée en un seul élément linéaire :

- La matrice de rigidité et le vecteur des charges nodales est :

1  1  1  1
K   EA    175.10 6   ( N / m) F   
0   0 
 4
N
L  1 1   1 1  q  25.10 

- Le déplacement u(x=L) :

Le système algébrique à résoudre est :


 1 1 u1   0 
175.106     4
 1 1  u 2  25.10 

En tenant compte des conditions aux limites u( x  0 )  u1  0 et on élimine la ligne et


la colonne qui correspond à cette condition aux limites, nous avons :

 1 1  0   0 
175.106     4
 u 2  u( L )  1.4 mm
 1 1  u 2  25.10 

Fodil HAMMADI Page 4

Vous aimerez peut-être aussi