Vous êtes sur la page 1sur 19

COMBUSTION

- F211 -

EXERCICES RESOLUS

Préparé par : Benabbassi A.

Université de Béchar
Département de Génie Mécanique

A.U :2019-20

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Exercice N°1 :
L’air est un mélange gazeux, composé d’oxygène (O2), d’azote (N2),
d’argon (A) et de dioxyde de carbone (CO2) et d’autres gaz de quantité
négligeable.
Pour la composition suivante molaire de l’air : xO2=0,2095,
xN2=0,7808, xA=0,0093 et xCO2=0,0003, avec la fraction molaire des
autres gaz égale à xautre=0,0001 :
 Donner une expression pour déterminer la masse molaire (M)
d’un mélange gazeux ;
 Calculer la masse molaire de l’air (MA) de la composition
précédente, en négligeant la présence des autres gaz.

Solution :
 La masse molaire d’un mélange gazeux représente la masse
d’une mole de ce mélange. La masse molaire (M) d’un mélange
se détermine comme suit, sachant que :

m
M
n

Ici :
 (m) : la masse totale du mélange ;
 (n) : le nombre total du mélange.

Avec, pour un constituant, on a :

mi ni mi
ni  xi  yi 
Mi n m

Ici :
 (i) : un indice pour indiquer un constituant (un composé) du
mélange ;
 (xi) : la fraction molaire de ce constituant, dans le mélange ;

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
 (yi) : la fraction massique de ce constituant, dans le mélange.

Alors :

m  M n  M n  n M
 n   xi M i
i i i i i
M i i

n n i n i

 La masse molaire (MA) de l’air est donc (en négligeant les autres
composants avec xautre=0.0001):

M A  x N 2 M N 2  xO 2 M O 2  xCO2 M CO2  xautreM autre 

M A  0,7808* 28,02  0,2095* 32,00  0,0003* 44,01 0,0093* 39,94 *103

M A  28,97 *103 kg.mol 1


___________

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module


3: F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Exercice N°2 :
L’analyse des produits de combustion d’un certain combustible
hydrocarbure, a montré que leur composition molaire est : le dioxyde
de carbone (CO2=8,32%), l’azote (N2=75,05%), l’oxygène
(O2=6,65%), les vapeurs d’eau (H2O=9,98%) et autres gaz.
 Calculer la masse molaire (M) de ce mélange gazeux ;
 Déterminer la composition de ce mélange, en termes de fraction
massique (yi).
Note :
 Pour le raisonnement, on peut prendre une masse de 100 kg de
mélange.

Solution :
 La masse molaire d’un mélange gazeux (produits de
combustion) est :

m
M
n

Avec :

mi ni mi
ni  xi  yi 
Mi n m

Ici :
 (i) : un indice pour indiquer un constituant du mélange ;
 (xi) : la fraction molaire de ce constituant, dans le mélange ;
 (yi) : la fraction massique de ce constituant, dans le mélange.

Alors :

M
m  n Mi i i

n M i i
  xi M i
n n i i n

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Ou bien :

M   xi M i

Donc :

M  0,0832* 44,01  0,0998*18  0,7505* 28,02  0,0665* 32 *103

M  28,62 *103 kg.mol 1

 La masse totale du mélange se détermine comme suit :

Pour le raisonnement, considérons 100 moles de ce mélange,


alors dans ce cas la masse totale du mélange est :

m   mi  n * M  100 * M  2862 *10 3 kg

Ou bien avec :

M
m i
 m   mi  M *  ni
n i

Alors :

m  M *  ni

 Donc la masse totale est effectivement :

m  28,62 *103 6,65  75,05  8,32  9,98  2862 *103 kg

 La fraction massique du dioxyde de carbone (mCO2) est, sachant


que :
- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module
5: F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
mCO2  nCO2 M CO2  8,32 * 44 *103  366,16 *103 kg

Alors :

mi mCO2 366,16 *103


yCO2     0,1279
 mi m 2862*103
 La masse et la fraction massique des autres composants sont
calculées de la même manière, et les résultats de calcul sont
introduits dans le tableau (2, I):

Tableau (2, I)

Composant ni Mi*103 mi=ni*Mi yi=mi/m


[kg.mol-1] [kg*103]
O2 6,65 32 212,9 0,0735
N2 75,05 28 2102,9 0,7348
CO2 8,32 44 366,16 0,1279
H2O 9,98 18 212,9 0,0628
___________

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module


6: F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Exercice N°3 :
Les résultats d’analyse d’un mélange de gaz, en unité de masse, sont
les suivants :
le dioxyde de carbone (CO2=20%), l’azote (N2=35%), l’oxygène
(O2=15%), les vapeurs d’eau (H2O=10%) et l’hydrogène (H2=20%).
Calculer :
 la composition de ce mélange, en termes de
fractions molaires (xi);
 la masse molaire du mélange (M).

Solution :
 Soit 100 kg de ce mélange, alors avec :

mi ni
ni  xi  n   ni
Mi n

 La quantité totale en moles est :

n   ni  0,0368  0,0983  0,7856  0,0357  0,0436  12,73 kmol

 La masse molaire du mélange est :

M
m i

100
 7,856 kg.mol 1 .
n i 12,73 *10 3


Les résultats de calcul sur la base de ces formules, sont
introduits dans le tableau (3, I) :
Tableau (3, I)
Composant mi Mi*103 ni=miMi xi=ni/n
[kg*10 ] [kg.mol-1]
3 [kmol]
O2 15 32 0,4688 0,0368
N2 35 28 1,25 0,0983
H2 20 2 10,0 0,7856
- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
CO2 20 44 0,4546 0,0357
H2O 10 18 0,5556 0,0436
__________

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module


8: F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Exercice N°1 :
Soit la combustion d’un hydrocarbure (CxHyO z) avec l’air
atmosphérique :
 Ecrire l’équation globale de la réaction chimique de la
combustion complète de cet hydrocarbure avec l’air ;
 A titre d’exemple, écrire l’équation globale de la réaction
chimique de la combustion complète du butane (C4H10) avec
l’air ;
 Calculer le rapport stœchiométrique air/carburant (A/F)s, en
unité molaire pour le cas du butane;
 Calculer le rapport stœchiométrique air/carburant (A/F)s, en
unité massique pour le cas du butane.

Note :
 Masse molaire de l’air est : MA=28,9 kg.kmol-1.

Solution :
 L’équation globale de la réaction chimique de la combustion
complète d’un hydrocarbure (CxHyO z) avec l’air, possède la
forme suivante:
 y 
C x H y O z   x   z  O2  3,76 N 2  

 4 
y  y 
xCO2  H 2 O   x   z  3,76 N 2   q R
2  4 
 L’équation globale de la réaction chimique de la combustion
complète, pour le butane (C4H10) avec l’air, est:
 10 
C 4 H 10   4   O2  3,76 N 2  
 4
10  10 
4CO2  H 2 O   4   3,76 N 2
2  4
Ou bien :

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
C4 H10  6,5 O2  6,53,76 N 2 
 4 CO2  5H 2O  24,44 N 2

D’où, pour la combustion complète de 1 mole de butane, il est


nécessaire d’avoir 6,5 moles d’oxygène (O2) et 24,44 moles d’azote
(N2), c’est-à-dire (6,5+24,44=30,94) moles d’air.

 Donc, le rapport stœchiométrique (A/F) s en unité molaire, est :

 A 6,5  6,5 * 3,76 moles d ' air


rs      30,94
 F s 1 moles de combustible

 Le rapport stœchiométrique (A/F) s en unité massique, est :

 A  30,94M A 30,94* 28,9 kg d ' air


rs       15,45
 F s 1M F 1. 12* 4  1*10 kg de combustible

___________

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - -


10Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Exercice N°2 :
Pour le cas de la combustion complète du butane (C4H10) avec l’air
atmosphérique:
 Ecrire l’équation globale de la réaction chimique de la
combustion ;
 Déterminer le nombre de moles (ni) de chaque produit de
combustion ;
 Calculer le nombre total de moles (np) des produits de
combustion ;
 Calculer la part molaire de chaque composant, en
pourcentage.

Solution :
 L’équation globale de la réaction chimique de la combustion
complète du butane (C4H10) avec l’air, est :

 10 
C 4 H 10   4   O2  3,76 N 2  

 4
10  10 
4CO2  H 2 O   4   3,76 N 2
2  4

Ou bien :

C4 H10  6,5 O2  6,53,76 N 2 


 4 CO2  5H 2O  24,44 N 2

 Le nombre de moles de chaque produit de combustion, est donc


:

nCO2  4 , n H 2O  5 , n N 2  24,44

 Le nombre total de moles des produits de combustion (np) est :

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
i p
n p   ni
i 1

Alors :

n p  nCO2  nH2O  nN2  4  5  24,44  33,44

 Ainsi la part de (CO2) est :

nCO2 4
nCO2   *100  11,96%
np 33,44

 La part de (H2O) est :

n H 2O 5
n H 2O   *100  14,95%
np 33,44

 La part de (N2) est :

n N2 22,44
nN2   *100  73,09%
np 33,44
___________

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - -


12Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
Exercice N°3 :
L’analyse d’un échantillon de combustible gazeux, a donné les
résultats suivants :
6,5% de (CO); 2,5% de (CO2); 54% de (H2); 4% de (N2); 32,5% de
(CH4); 0,5% de (O2).
Pour la combustion de ce combustible avec l’air :
 Ecrire la réaction chimique de la combustion complète pour
les constituants (CO), (H2), et (CH4) dans ce combustible ;
 Calculer le rapport molaire stœchiométrique air/combustible
(A/F) s pour brûler ces composants ;
 Calculer la composition molaire (ni) des produits de
combustion, lors d’une combustion complète, de ces trois
constituants ;
 Calculer la quantité d’air réellement utilisé si le coefficient
de l’excès d’air est λ=1,5.

Solution :
 L’équation de la réaction complète de (CO) est :

1
CO  O2 
 CO2
2

Sachant que dans 100 moles de combustible, on a 6,5 moles de (CO),


ainsi pour la combustion de 1 mole de (CO), on a besoin de (1/2) moles
de (O2), alors pour (6,5) on a besoin de (6,5/2) moles de (O2), et la
réaction produit (6,5) moles de (CO2).

 L’équation de la réaction de la combustion complète de (H2)


est :

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A. 13
1
H2  O2 
 H 2 O
2

Ainsi pour la combustion de 1 mole de (H2), on a besoin de (1/2)


moles de (O2), alors pour (54) on a besoin de (54/2) moles de (O2), et
la réaction produit (54) moles de (H2O).

 L’équation de la réaction complète de (CH4) est :

CH 4  2O2 
 CO2  2 H 2 O

Ainsi pour la combustion de 1 mole de (CH4), on a besoin de deux


moles de (O2), alors pour (32,5) on a besoin de (2*32,5) moles de (O2),
et la réaction produit (32,5) moles de (CO2) et (2*32,5) moles de (H2O).

 Sachant que le combustible arrive avec 0,5 moles d’oxygène,


d’où on peut conclure que, pour la combustion de 100 kmoles
de ce mélange gazeux, on a alors théoriquement besoin de :

6,5 54
n O2    32,5 * 2   0,5  94,75 mol
2 2

 1 mole de (O2), arrive avec 3,76 moles de (N2). Donc, avec


94,75 (O2), va arriver 3,76*94,75 moles de (N2). D’où, la
quantité stœchiométrique d’air en moles, est :

n A.s  1 * 94,75  3,76 * 94,75  451,01 mol

 Alors, le rapport molaire stœchiométrique air/combustible,


est :

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
14
 A n 451,01 moles air
   A.s 
 F  s n F .s 1 moles combustible

 Les produits de combustion sont composés de :

n p  nCO2  nH2O  nN2

Avec :

6,5
nCO2   2,5  32,5  38,25 mol
2

Et aussi :

n H 2O  54  2 * 32,5  119 mol

Pour déterminer la quantité d’azote, il faut savoir que, 1 mole de


(O2), arrive avec 3,76 moles de (N2), et donc avec 94,75 (O2), va arriver
3,76*94,75 moles de (N2). Ainsi, la quantité d’azote dans les produits
de combustion est:

n N 2  3,76 * 94,75  356 ,26 mol

 Le coefficient de l’excès d’air (λ) en unité molaire est défini


par le rapport de la quantité réelle (nA.r) à la quantité
stœchiométrique (nA.s) :
n A.r

n A.s

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
15
 La quantité réelle (nA.r) qui a participé à la combustion, est
donc :

n A.r   * n A.s

D’où :

n A.r  1.5 * 451,01  676,515 mol


___________

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
16
°10
Exercice N°3 :
Soit la réaction élémentaire suivante :
A A P
 Donner l’expression du taux de réaction ;
 Développer une expression pour déterminer le temps
nécessaire pour que la concentration de (A) soit réduite à la
moitié.

Solution :
 Le taux de réaction :

Pour l’équation :

A A P

Le taux de réaction est :

d A
 k AA
dt

Ou bien :

d  A
  k  A 2
dt

 Le temps pour réduire la concentration de (A) à la moitié :

A partir de :

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A. 17
d  A
  k  A 2
dt

On a :

d A
 kdt
A 2
Ou bien :

d  A
 A t


 A 0 A 2 0
  kdt

Avec k=const. :

1 1
  k. t
A A0
D’où :

1 1 1 
t     
k  A A0 

Pour la moitié, on a :

A  0,5 A0


D’où :

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
18
1 1 1 
t1 / 2     
k  0,5 A0 A0 

Finalement :

1
t1 / 2 
k A0

___________N

- Université de Béchar –Dép. de Génie Mécanique - - Module : F211 -AU : 2019/2020 - Auteur : B.A.
19

Vous aimerez peut-être aussi