Vous êtes sur la page 1sur 13

(Doc 1 Page 54 et les questions accompagnantes)

(Doc 1 Page 54 et les questions accompagnantes)

Les plantes ont une influence mécanique sur le


sol, cette influence est principalement celle des
racines qui permettent:
o Fixation des horizons du sol( empêche
l‘érosion)
o Altération de la roche mère (renouvellement du
sol)
o Aération du sol et infiltration des eaux de pluie
et d’irrigation.
(Doc 2 Page 54 et la question accompagnante)

Ø On constate que les turricules (déjections) des lombrics sont plus


riches en matière organique et minérale (K⁺ , Ca²⁺…) avec un taux
d’humidité plus élevé.

Ø Contrairement à la terre cultivée où la concentration en matière


organique et minérale est moins importante.

On conclut que les lombrics enrichissent le sol en matière


organique et minérale et favorisent la formation de CAH qui fixe les
éléments minéraux d’où augmentation de l’acidité.

(Doc 3 Page 56 et la question accompagnante)


(Doc 3 Page 56 et la question accompagnante)
(Doc 3 Page 56 et la question accompagnante)

(Doc 4 Page 56 et la question accompagnante)


(Doc 4 Page 56 et la question accompagnante)

(Doc 4 Page 56 et la question accompagnante)


(Doc 4 Page 56 et la question accompagnante)

Par ces caractéristiques physiques et chimiques et par son


comportement vis-à-vis de l’eau, le sol intervient dans la répartition
des êtres vivants.

Comment le sol influence la répartition des êtres vivants?


a: influence de la composition chimique
(Doc 1 Page 58 et la question accompagnante)
siliceux (pH<7), calcaire (pH>7).

b: influence du pH
(Doc 2 Page 58 et la question accompagnante)
Fig. a:

Ø La courbe représente la variation du nombre d’individus en


fonction du temps et ceci pour deux plantes « vicia faba » et
« lupinus luteus ».
Ø Sur un sol calcaire, on constate que le nombre d’individus de V.f
augmente et celui de L.l diminue puis s’annule,

donc V.f est une plante calcicole et L.l est une plante calcifuge.

Fig. b:
Ø La courbe représente la variation de Ca²⁺ absorbé par ces deux
plantes« vicia faba et lupinus luteus » en fonction du Ph,
Ø Pour L.l on constate que lorsque le Ph dépasse 9 (sol
basique=calcaire), l’absorption de Ca²⁺ augmente de manière
remarquable,
Ø Pour V.f son absorption reste modérée et presque constante.

cultivées sur un sol calcaire, les plantes calcifuges L.l absorbe de


grande quantité d’ion Ca²⁺en comparaison avec les plantes
calcicoles V.f .

Fig. c:
Ø La courbe représente la variation de la quantité de potassium (K⁺)
absorbée en fonction du temps.
ü En absence de Ca²⁺ l’absorption de K⁺ est très importante.
ü En présence de Ca²⁺ l’absorption de K⁺ reste faible.

on déduit que sur un sol calcaire, l’excès d’absorption de Ca²⁺


empêche la plante d’absorber d’autres minéraux comme K⁺ d’où sa
fanaison .

c: influence de la CRE
(Doc 3 Page 60 et la question accompagnante)