Vous êtes sur la page 1sur 5

Matière : Circuits programmables FPGA

Introduction :
Pour diminuer les coûts de fabrication, de développement et de maintenance, les fabricants de
circuits intégrés ont donné naissance aux Circuits Logique Programmable ou encore P.L.D.
(Programmable Logic Device). Ces circuits sont capables de réaliser plusieurs fonctions
logiques dans un seul circuit. Si ces fonctions étaient réalisées à base circuits de logique
classique, il en faudrait plusieurs circuits.
Un autre avantage, l'évolution des fonctions. S’effectue par programmation comparée à une
solution classique où il faut refaire un circuit imprimé si on veut modifier le fonctionnement.

Circuit logique : Circuit électronique réalisant une ou plusieurs fonctions logiques


combinatoire ou séquentiel. Il est composé d’un ensemble de portes logiques et de sous-circuits
logiques interconnecté entre eux

Circuit séquentiel circuit combinatoire

Circuit logique

Circuit standard Circuit ASIC Circuit à fonctionnement


programmable programmable

Bascule Porte ET/Ou Multiplexeur FPGA microprocesseur

Microcontrôleur
Réseau logique programmable (circuit logique programmables) : est un circuit qui
peut être configuré par l’utilisateur pour avoir une ou plusieurs fonctions logiques.
Un circuit programmable est constitué d’un ensemble d’opérateurs ET et OU organisés sous
forme de deux matrices. Les matrices des ET est un ensemble de portes AND qui permet de
relier les différentes variables d’entrées, et la matrice des OU est un ensemble des portes OR
qui permet de relier les différentes termes AND

Circuit programmable FPGA : Field programmable Gate arrays :


Appelé aussi réseaux des portes programmables ; est un circuit intégré logique qui peut être
reprogrammé après sa fabrication. Il est composé d'un réseau de cellules programmables.
Chaque cellule est capable de réaliser une fonction, choisie parmi plusieurs possibles. Les deux
plus grands constructeurs de FPGA sont XILINX et ALTERA.

Architecture FPGA :
Un FPGA est composé à la base de :
- Un réseau de blocs de logique programmable (Configurable Logic Block CLB), chaque
bloc pouvant réaliser des fonctions complexes de plusieurs variables, et comportant des
éléments à mémoire
- Un réseau d’interconnexions programmables entre les blocs
- Des blocs spéciaux d’entrée et de sortie avec le monde extérieur (Input/Output Block – IOB).
Parmi les composantes secondaires on retrouve :
1. Des blocs de mémoire intégrée
2. Des fonctions arithmétiques avancées (la multiplication des signaux)
3. Des modules de génération d’horloge
4. Des réseaux de distribution d’horloges
5. Des microprocesseurs fixes

• Un bloc logique (CLB) est composé de deux tranches (slices), chaque tranche est reliée au
réseau d’interconnexion et les tranches sont reliées entre elles verticalement.
Bloc Logique

Les inconvénients Les avantages


coût élevé puissants et peuvent être reprogrammées à
plusieurs reprises.
plus consommation d’énergie Développement rapide
prototypage rapide

Domaine d’application :
• Informatique
• Traitement d'images
• Télécommunications
•Aérospatiale : Satellite
• Militaire : Radar
FPGA : Spartan XC3S50A dans le package TQG144
Mémoire flash : Mémoire flash de 16 Mo SPI (M25P16)
Interface USB 2.0 pour la programmation flash intégrée
Configuration FPGA via JTAG et USB
8 LED, 6 boutons poussoirs et commutateur DIP à 8 voies pour une application définie par
l'utilisateur
Sortie VGA
Adaptateur de carte micro SD
39 entrées / sorties à des fins définies par l'utilisateur
Régulateurs de tension intégrés pour un fonctionnement sur un seul rail d'alimentation
Conforme RoHS

Vous aimerez peut-être aussi