Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 3 DÉRIVATION (Partie 3)

I. Étude des variations d'une fonction

1)Le Théorème fondamental : Soit une fonction f définie et dérivable sur un intervalle I.

- Si 𝑓′(𝑥) ≤ 0, alors f est décroissante sur I.

- Si 𝑓′(𝑥) ≥ 0, alors f est croissante sur I.

Autre manière de donner le théorème (Phrase magique) :

Le sens de variation de f est donné par le signe sa dérivée


Le sens de variation de f est donné par le signe de f ’

Remarque : Ce théorème est la principale utilisation de la fonction dérivée ( lorsqu’on calcule la dérivée d’une
fonction f c’est souvent pour trouver les variations de f )

2) Exercice modèle 10 :
9
Soit la fonction f définie sur ℝ par 𝑓(𝑥) = 𝑥 3 + 2 𝑥 2 − 12𝑥 + 5.
Étudier les variations de f et dresser le tableau de variation.

Résolution vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=23_Ba3N0fu4

Résolution en trace écrite :

Le sens de variation de f va nous être donné par le signe de f ‘

Pour tout x réel, on a : 𝑓 ′ (𝑥) = 3𝑥 2 + 9𝑥 − 12.

La fonction f ‘ est du 2nd degré donc on peut appliquer les résultats vus dans le chapitre sur le 2nd degré

Commençons par trouver les racines :


−9−√225 −9+√225
 = 92 – 4 x 3 x (–12) = 225donc 𝑥1 = 2×3
= −4 et 𝑥2 = 2×3
=1

Etude du signe de f ‘ : Comme a est positif (a=3) alors f ‘ est du signe de a (donc positif) à l’extérieur des
racines et négatif à l’intérieur

Nous en déduisons le signe de f ‘ et les variations de f dans le tableau ci-dessous


Il donne à la fois le signe de f ‘ et le sens de variation de f

Conclusion :
II. Extremum d'une fonction :

1)Définition :
Lorsqu’une fonction admet un minimum (local) ou un maximum (local) on dit qu’elle admet un extremum

Exemple :

La fonction tracée en orange admet 3 extremums :

Un extremum en -2,2 qui est un minimum


(point A)

-Un extremum en 0,4 qui est un maximum


(point B)

-Un extremum en 3,2 qui est un minimum


(point C)

2)Théorème :

Lorsque f admet un extremum en a alors f ’(a)=0

Remarque : Mathématiquement on peut écrire

f admet un extremum en a => f ’(a)=0


signe d’implication

Interprétation géométrique :
Lorsque f admet un extremum en a alors la tangente en a est horizontale

Les tangentes en A , B et C sont horizontales


3)Remarque finale :
Lorsque f ‘ (a) = 0 alors il n’y a pas nécessairement un extremum

Autrement dit : L’implication « f ‘(a) = 0 = > f admet un extremum en a » est FAUSSE

Contre exemple :

Au point A (d’abscisse zéro) la tangente est horizontale

donc f ‘ (0)=0 mais il n’y a pas d’extremum en A

Vous aimerez peut-être aussi