Vous êtes sur la page 1sur 1

Puits à gaz - modèle Dual Porosity

Principe Equations
Calcul de l'IPR d'un réservoir présentant diverses Le modèle implémenté se base sur les travaux de
fractures naturelles. Warren et Root. Le débit Q et Pwf sont reliés par la
relation:
k H .h[m(Pr) − m( Pwf )]
q = 703 ×10 −6
T ( PfD + S m* + D.q )
La pression adimensionnelle PfD dans l'espace réel
s'obtient en utilisant l'algorithme de Stehfest sur la
solution de l'équation de diffusion dans l'espace de
Laplace
1
p fD (rD = 1, s ) =
1
s ( s.C D + )
S + K ( s. f ( s ) )
0
1
La fonction f(s) correspond au modèle d'écoulement
pseudo permanent :
ω (1 − ω ) s + λ
f ( s) =
(1 − ω ) s + λ

Usage:
Le modèle dual porosity est utile pour des réservoirs comportant des fractures naturelles pour lesquels:
. La porosité de la matrice Qm est plus importante que la porosité de la fracture Qf
. La perméabilité de la matrice km est bien plus petite que la perméabilité de la fracture kf, mais non
négligeable.

Cas test:
L'étude réalisée en référence 1 permet de valider le
modèle implémenté sous Prosper. Elle consiste à
comparer les résultats de Prosper avec les lois
empiriques communément admises pour les puits à
gaz: loi de type Jones et loi de type C & n.

Malgré l'impossibilité de connaître les équations


exactes implémentées sous Prosper pour les puits à
gaz, l'étude montre que les résultas de Prosper
suivent une loi asymptotique de type Jones

Best practice: Limitations


• L'aire de drainage est un paramètre d'entrée • Dans les équations développées pour ce
de Prosper mais n'intervient pas dans les équations modèle, il manque deux données, la capacité de
analytiques. Or l'aire de drainage a une très légère puits C et la compressibilité totale du système ct qui
influence sur l'IP et le temps à partir duquel apparaît ne font pas partie des paramètres d'entrée de
le régime pseudo permanent. L'utilisateur doit alors Prosper (Prosper semble utiliser des valeurs par
s'assurer que l'aire entré est correct. défaut).
• Le modèle semble ne considérer qu'un
régime d'écoulement pseudo permanent entre
matrice-fissures, d'autres modèles existent et sont
plus adaptés pour certaines simulations.

Vous aimerez peut-être aussi