Vous êtes sur la page 1sur 3

Corrigé du TD2

Exercice1 : Rappeler la table de fonctionnement et compléter les chronogrammes représentant l’état


Q d’une bascule RS, JK et D.

R S Qn K J Qn D Qn
0 0 Qn-1 mémoire 0 0 Qn-1 mémoire 1 1
0 1 1 Mise à 1 0 1 1 Mise à 1 0 0
1 0 0 Mise à 0 1 0 0 Mise à 0
1 1 X interdit 1 1 Qn-1bar basculement

Complétons les chronogrammes en utilisant les tables ci-dessus :

RS asynchrone initialement Q=0

La bascule JK synchrone sur front montant de H, CK reçoit le signal de commande H, initialement Q=1

La bascule D synchrone: à t =0 Q=0

1
Exercice2
En technologie l'interrupteur S1 est constitué d'une partie mécanique qui se déplace lors Vcc
de la commutation. Le choc de la partie mobile contre la partie fixe est élastique.
La partie mobile rebondit. Ce phénomène est générateur de perturbations. S1
Si l’interrupteur mécanique est idéal e chronogramme est :

R Vs

Le chronogramme réel est alors le suivant :

Chaque rebond serait donc interprété comme une impulsion sur le bouton poussoir, ce qui
en logique séquentielle engendrerait des perturbations fonctionnelles du système.
Il faut donc pour palier à ce phénomène, éliminer ces rebonds. Une solution est proposée en
utilisant la bascule RS.
Nous allons d’abord effectuer l'analyse fonctionnelle de cette structure. Ensuite nous allons
analyser l'influence des rebonds du contact I sur les sorties de cette structure.

1) Table de fonctionnement de la bascule RS

S R Qn
0 0 Qn-1 Mémoire
1 0 1 Mise à1 ou enclenchement
0 1 0 Mise à 0 ou déclenchement S Q
1 1 X Interdit (Q= 𝑄 )
Pour X=1 RS à enclenchement Qn = S + 𝑅 Qn-1
Logigramme avec des Nands
2) 𝑄
R
𝑆 et 𝑅 sont actifs au niveau bas

2
R

AB BA
t
S

t
Q

t
/Q

t
t1 t4 t5 t6
t2 t3
De t=0 à t1 Rbar=O et Sbar=1, Q=0, Qbar=0
A l’instant t1 Rbar=1 et Sbar=0, mise à 1 de la sortie d’après la table de fonctionnement ci-dessus
Q=1, Qbar=1
t=t2 Rbar=1 mais Sbar=1 c’est la onction mémoire de la bascule (table de fonctionnement ci-
dessus) Q=1 et Qbar=0
t=t3 Rbar=1 mais Sbar=0 , Q=1 Qbar=0, le même phénomène de rebondissement se répète
encore une fois puis Sbar se stabilise à 0 et Rbar toujours =1, Q=1 et Qbar=0.
t=t4 Sbar=1 et Rbar=0 remise à 0 de Q (table de fonctionnement).Q=0, Qbar=1
t=t5 Sbar=1 et Rbar=1 c’est la mémoire Q=0 et Qbar=1, puis en t6 Rbar=0 remise à 0 et ainsi
de suite.
On note ici un basculement de I de Avers B vers A est accompagné des rebonds sur Sbar et
Rbar mais il n’y a pas de rebond sur la sortie Q.
On note aussi que l’état Sbar=Rbar=0 ( état interdit) ne se présentera jamais.

Vous aimerez peut-être aussi