Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Mohammed V- FSEJS Souissi

Master CCA-S3-Année 2020-2021


Séminaire GRH
Professeur : M. Abdelmajid IRAQUI

Comment préparer son entretien d'embauche


Prenez du temps pour préparer votre entretien

Bien regrouper les éléments concernant l'entreprise, et éventuellement la petite annonce à laquelle


vous répondez.

Notez tous les points du profil recherché : formation, expérience, qualités (dynamique, bon vendeur,
persévérant, etc.), et l'intitulé du poste en entier.

Renseignez-vous sur l'entreprise qui recrute


Si vous avez le nom de l'entreprise pour laquelle vous postulez, - ce qui est généralement le cas -
vous devez absolument vous renseigner sur elle.

Cette petite enquête vous permet aussi de voir si cette entreprise vous attire par son activité, son
style, son dirigeant, sa renommée, les relations humaines qu'elle entretient. Votre motivation doit
être très concrète.

Analysez votre CV et trouvez vos atouts pour le poste


Ensuite, vous devez revenir à votre CV (c'est le document que le recruteur a eu en main) et pointer
tous vos points forts et tous vos points faibles pour ce poste en étant très objectif.
Passez ensuite à votre personnalité. Quelles "activités extra-professionnelle" avez-vous indiqué ?
Démontrent-elles que vous avez les qualités requises pour le poste ? Pourquoi ? Y a-t-il d'autres
éléments dans votre vie qui témoigneraient mieux de ces qualités ? Une réussite particulière dans un
projet, un stage ?

Regardez vos faiblesses en face


Enfin, demandez-vous quelles sont vos faiblesses pour le poste : le recruteur les aura vues lui aussi. Il
va vous interroger là-dessus. L'important est de les connaître et de les voir travaillées avant de vous
présenter devant un potentiel employeur"...

Ne vous voilez donc pas la face, mais réfléchissez à la façon dont vous allez répondre non en niant ou
en dissimulant, mais en rebondissant sur du positif 

Préparez votre pitch, entraînez-vous à la prise de parole


- Commencez par préparer votre présentation : il faut dire qui vous êtes et résumer les grandes
lignes de votre parcours en 1 minute chrono, sans oublier de mettre en avant vos principaux atouts

1
Exercez-vous à parler de façon fluide, ni trop vite, ni trop lentement, en faisant des pauses pour
respirer. Vous pouvez vous enregistrer en vidéo sur votre smartphone pour vous améliorer.

- Ensuite, reprenez votre CV, et exercez-vous à parler de chacune de vos expériences passées (stages,


jobs, projets...) car les recruteurs vous demandent souvent de préciser tel ou tel point. Soulignez bien
ce qui peut être en lien avec le poste pour lequel vous postulez.

Bien préparer toutes ses affaires


La veille (et non le jour même pour ne pas vous mettre en retard), préparer vos affaires (tenue
vestimentaire), et les papiers à emporter. N’oubliez pas de localiser l’adresse avec précision.

Les questions que l'on peut vous poser en entretien de


recrutement

Vos études, votre formation, votre parcours académique


Pourquoi avez-vous choisi ces études ? Que vous ont apporté vos études ? Parlez-moi de vos
études... Qu'est-ce qui vous a le plus intéressé dans vos études ? Quelles étaient vos matières les
plus fortes ? Quelle a été votre plus belle réussite dans vos études ? Avez-vous connu des
difficultés dans vos études ? 

Insistez pour cela sur les aspects les plus professionnalisants de vos études : stages, contacts avec des
pros, mais aussi missions en junior-entreprise, hackathons, challenge, ou responsabilités dans la vie
associative.

Le plus important pour les recruteurs, c'est vraiment de voir la cohérence entre le parcours du
candidat, ses choix, et le profil du poste visé.

Quant à vos échecs ou vos faiblesses, il n'est pas utile d'en parler... mais si cela apparaît sur le CV,
alors soyez prêt à expliquer comment vous avez rebondi, ou compensé d'une autre façon.

Votre expérience, vos stages, vos compétences professionnelles


Parlez-moi de vos stages ? Quelle expérience professionnelle avez-vous ? Quelle expérience avez-
vous de la vie en entreprise ? Quelles compétences avez-vous acquises ? Pouvez-vous me citer une
réalisation dont vous êtes fier(e) ?

Si vous êtes jeune diplômé(e), vous manquez d’expérience. Ne vous dévalorisez donc pas,
mais évoquez plutôt positivement les expériences vécues au cours de vos études.

Gardez à l'esprit que le recruteur cherche à savoir si vous avez les compétences pour le poste ou
l'aptitude à les acquérir. "Les questions sont des perches qu'il vous tend pour vous permettre
d'argumenter".

Votre personnalité, votre caractère, vos qualités et défauts

2
Avez-vous beaucoup d'amis ? Quelles étaient vos relations avec vos camarades d'école ou de fac ?
Avez-vous déjà dirigé une équipe ? Préférez-vous travailler seul ou en équipe ? Qu'est-ce qui vous
motive dans la vie ? Quelles sont vos qualités ? Et vos défauts ? Que pensent vos amis de vous ?
Pourquoi vous choisir vous ? Quelles sont vos valeurs ? Parlez-moi un peu de vous...

A travers ces questions, le recruteur cherche à cerner votre personnalité. Ile veut savoir si vous
vous adapterez bien à l'ambiance de l'entreprise, si vous saurez trouver votre place dans une
équipe, avoir de bonnes relations avec la hiérarchie, vos collègues, etc. 
Vous avez donc intérêt à témoigner d'un relationnel facile et équilibré, et de votre facilité
d'adaptation.

Quant à vos qualités et défauts, cette question est souvent posée, même si les formulations ont
tendance à varier. 

Et puis comme pour les autres domaines du CV, vous tâcherez aussi d'avoir des qualités
intéressantes pour le poste à pourvoir. Regardez au passage si l'annonce à laquelle vous avez
répondu en mentionne certaines. "Autonomie", "Rigueur", "Capacité d'innovation"... voilà des
indices à ne pas négliger.

Quant à ce fameux défaut, profitez-en pour dire que c'était une faiblesse que vous avez commencé à
combler à travers une expérience ou une activité : "J'avais du mal à prendre la parole en public, mais
j’ai suivi une formation qui m’a beaucoup aidé".

Vos loisirs, vos engagements, vos valeurs

Comment occupez-vous vos temps libres ? Quelles étaient vos activités extra-scolaires ? Parlez-moi
de vos voyages... Vous aimez le cinéma : quel est le dernier film que vous avez vu ? Le dernier livre
que vous avez lu ?

Un engagement dans une association, un sport pratiqué en compétition ou en club, un projet


humanitaire peuvent par exemple souligner votre dynamisme, votre combativité ou votre altruisme.

Le poste à pouvoir, l'entreprise qui recrute, le secteur économique

Pourquoi postulez-vous pour ce poste ? Qu'est-ce qui vous a attiré dans notre annonce ? Que
savez-vous de notre entreprise ? Pourquoi voulez-vous exercer ce métier ? Ce poste, comment
l'imaginez-vous ? Si nous vous confions ce poste, que feriez-vous en premier ? Comment vous
voyez-vous dans dix ans ?

Toutes ces questions sur l'adéquation entre votre profil et le poste proposé exigent une grande
préparation. Pour répondre de façon pertinente, vous devez avoir mené une recherche approfondie
sur l'entreprise (chiffre d'affaires, activité, structure des emplois, nouveaux produits, perspectives de
développement) et si possible sur le poste pour lequel vous postulez.

Vous pourrez ainsi revenir à vous et réfléchir en amont à ce qui vous motive dans cet emploi : le
secteur économique, la fonction, le challenge, l'environnement de travail, les perspectives de
formation... Vous êtes alors en mesure de répondre à toutes les questions ci-dessus de façon
personnelle, et de témoigner d'une réelle motivation.

3
Les questions pièges

Pourquoi avez-vous fait cette Université : ne pouviez-vous faire mieux ? Vous êtes beaucoup trop
jeune pour ce type de poste... Nous avons déjà reçu de nombreux candidats, pourquoi devrais-je
vous retenir ? Quelle question n'aimeriez-vous pas qu'on vous pose ?

Vous aimerez peut-être aussi