Vous êtes sur la page 1sur 26

Management public

COURS N°11/11 PART 2: LE MANAGER DE DEMAIN


L’existence d’une nation

• « C’est par ses valeurs qu’une nation existe, sans elles elle se meurt »

Traduction du poète Ahmed Chawki.


**
Les inégalités et la faillite des systèmes
La pauvreté symbole de la marginalisation et l’exclusion
Omar Aktouf et Mintzberg et le management à l’Américaine
Le Management entre tradition et renouvellement
Omar Aktouf 5ièmeédition
L’espoir de manager autrement
Eviter le gâchis de la gestion centrée sur le profit
Analyse des différents managements du cours précédent

• Le management à l’américaine;
• Le management à la chinoise;
• Le management Allemand;
• Le management Nippon;
• Le management par les valeurs Islamiques *

• *Djamila Toumi Pr. ENSM


Le rôle du Manager Public à réinventer
• Le manager public : un relais très important entre l’orientation politique et
l’action administrative;
• Le manager public attendu est un concepteur de premier ordre des projets
de développement de l’organisation, un constructeur averti des systèmes
de gestion par sa capacité de se mouvoir en milieu hostile, un guide éclairé
des collabor-acteurs, un stratège reconnu et compétent des évaluations
des performances et de la méritocratie, et avant et après un dirigeant
clairvoyant, bienveillant, et constamment attentif au respect des valeurs de
l’éthique, de la justice sociale: pierres angulaires d’un service public de
qualité;
• Le manager public de demain avec de nouveaux rôles, fonctions et profils.
Le nouveau manager public une valorisation en continu
ou l’esprit du self improvement *
• Il travaille en continu pour améliorer la connaissance de soi;
• Il valorise en permanence ses potentiels et ses talents;
• Il améliore sa capacité de se remettre en cause, de se transformer en
premier, d’écouter avec attention et empathie pour construire sa légitimité
dans un climat de confiance et de respect partagés;
• Un visionnaire assertif qui commence par la concertation, la motivation et
l’inspiration de ses équipes en vue d’affiner en permanence un processus
de décision collective;
• Un coach averti qui connaît les limites par l’accompagnement, et qui
privilégie l’entraide, l’épanouissement du collectif pour arriver à l’adhésion
de l’ensemble.
**
D’un système bureaucratique fermé vers un
management humain, ouvert et créatif
• D’ Une responsabilité autoritaire, rigoureuse, procédurale vers un
management abordable, un leadership transformationnel, avec une
communication, honnête, efficace et flexible;
• D’ Une gestion liée par la stabilité, l’ordre et la politique de moyens, vers
une conduite du changement, avec compétence, innovation et créativité;
• D’un système hiérarchique, unilatéral de contrôle vers une approche avec
plus d’indulgence, d’incitation, de négociation, de partage, de délégation
avec plus d’imputabilité et de séparation des rôles et des missions et de
clarification des attributions en vue de répondre au mieux aux attentes des
usagers devenus véritables clients.
Le manager de demain et le leadership
transformationnel
• Avec un charisme entretenu et reconnu par les autres sa grandeur
d’âme, sa générosité, sa tolérance, son humilité en permanence, son
labeur inlassable pour l’inclusion des plus faibles et des plus démunis,
son ouverture d’esprit en toutes circonstances et ses soutiens à
penser vers le mieux, le manager attendu est celui qui construit sa
capabilité de comprendre les difficultés de sa société et la complexité
de son environnement ;
• Avec sa simplicité, sa force ,sa tendresse, l’acceptation de la pluralité
dans sa communauté le gestionnaire public de demain doit œuvrer à
développer sa capacité d’arbitrer les tensions, de réconcilier les
positions et contribuer avec efficacité au travail et au vivre ensemble.
Le leader de demain: architecte d’un édifice à reconstruire

• Le choix des collabor-acteurs est déterminé par leur esprit critique, pas sur
la base de leur conformité, encore moins pour leur allégeance;
• Les choix prennent en compte l’aptitude à travailler en équipes avec une
ouverture d’esprit, un sens de la responsabilité envers la société qu’ils sont
censés servir, pas pour se servir, avec connaissance et capabilité
d’adaptation et de remise en cause et correction après réalisation pour
renforcer la performance collective;
• Le leader intègre, visionnaire et stratège est celui qui combat la stérilité, la
déperdition d’énergie, qui canalise les débats vers l’action par sa bonne
écoute et une intégration des données selon le contexte précis avec une
analyse et une actualisation fines des informations;
Leadership et qualités humaines
• « il y a ceux qui utilisent leur cœur et ceux qui utilisent leur force. Il y
a les affaires des grands hommes et celles des autres ».
• « C’est en perdant leur peuple que Jie et Zhou * perdirent leur
empire; c’est en perdant leur cœur, qu’ils perdirent les hommes. Il y a
un moyen de conquérir l’empire , gagner les hommes; gagner leur
cœur et vous gagnerez les hommes. »**
• *empereurs tyrans de la Chine antique.
• ** citation de Mencius.
Leadership et délégation efficace (1)
• « le meilleur manager est celui qui sait trouver les talents pour faire
les choses et qui sait réfréner son envie de s’en mêler pendant qu’ils
les font »
F.D Roosevelt.
1. La délégation est une démarche de progrès;
2. Le bon timing pour construire avec le collaborateur le processus
délégatif;
3. Prendre le rôle de coach facilitateur au lieu de contrôleur;
4. Le planning et les standards de performance sont discutés et
validés;
(2)
• 5. Les objectifs clairs et précis ainsi que les imprévus sont définis d’un
commun accord;
• 6. La compréhension exacte des missions, la bienveillance du
délégataire, la confiance mutuelle devraient permettre de réaliser
l’exercice avec honorabilité, motivation et engagement;
• 7. Valoriser le travail du Délégué après réalisation sans aucune
tentative de récupération;
• 8. La délégation devrait dés le début constituer un investissement
mûri réfléchi et conscient.