Vous êtes sur la page 1sur 29

Correction

des exercices de l’élément : physique nucléaire


Q1 De l’énergie cinétique de l’atome d’hélium
40.
Soit la liste de dix nucléides différents :
#$ Oui,
41. #) mais
#$ #, les#,émissions
#" #$ sont
#, moins
#" nombreuses que
"𝐵 , (𝐶, (𝐶, (𝐶, +𝑁, +𝑁, .𝑂, .𝑂, .𝑂,
a. Regroupez les isobares.
les absorptions.
b. Regroupez les isotones.
42. a. E = 40,0 µJ b. N = 1,40 × 1014 transitions
c. Regroupez les isotopes.
d. Combien y a-t-il d’éléments différents dans cette liste ?
Chapitre 13
1. a. ( 135 B 13
6 C 13
7 N 13
8 O ), ( 14
6 C 14
7 N 14
8 O ) et ( 157 N 15
8 O)

b. ( 135 B 14
6 C 15
7 N ), ( 13
6 C 14
7 N 15
8 O ) et ( 126 C 13
7 N 14
8 O)

c. ( 126 C 13
6 C 14
6 C ), ( 13
7 N 14
7 N 15
7 N ) et ( 138 O 14
8 O 15
8 O)
d. Il y a quatre éléments différents, le bore, le carbone,
l’azote et l’oxygène.
2. (iii) < (i) = (iv) < (ii)
Q2- Une préparation cellulaire marquée par le radioisotope phosphore 𝟑𝟐 𝟏𝟓𝑷 (période » 14
jours) émetteur β- a une activité de 500 MBq. Cocher les propositions correctes

1- Le noyau fils issu de la désintégration est le $)


#,𝑃
2- Le noyau fils issu de la désintégration est le $)
#(𝑃
3- Le noyau fils issu de la désintégration est le $)
#(𝑆
4- Le noyau fils issu de la désintégration est le $$
#(𝑆
5- L’activité de la préparation cellulaire après 1 semaine est de 250 MBq

6- L’activité de la préparation cellulaire après 2 semaines est de 125 MBq

7- La désintégration correspond à la transformation d’un neutron en proton
8- La désintégration correspond à la transformation d’un proton en neutron
9- L’émission de ce β s’accompagne de l’émission d’un antineutrino
10- L’émission de ce β s’accompagne de l’émission d’un neutron
Exercice 1
Le potassium ,8 ,8
#7𝐾 et l’argon #.𝐴𝑟 ont des masses atomiques respectives de 39,963999 u et
39,962383 u. Ils ont le même nombre de nucléons, mais pas le même nombre de protons et
de neutrons.
a-Calculez l’énergie de liaison par nucléon pour ,8
#7𝐾
b- Calculez l’énergie de liaison par nucléon pour ,8
#.𝐴𝑟
c-Un de ces deux nucléides est instable, il se désintègre et devient l’autre nucléide. Lequel est
instable ?

Solution

E = (ZmH +Nmn −M)u x 931,5 MeV.

H n 40K 40 Ar
1,007825 1,0086649 39,963999 39,962383
Diff Masse en uma 40,3306379 40,3314778
E= Diff masse x 931,5 MeV 341,5241353 343,8118062
Emoy=E/A 8,538103384 8,595295155

a. El/n,K = 8,538 MeV 



b. El/n,Ar = 8,595 MeV 

c. ,8
#7𝐾 , car son énergie de liaison par nucléon est plus faible
Exercice2
Le nucléide (#
)7𝐶𝑢 subit une désintégration β+. Calculez l’énergie libérée par la désintégration.

Les masses des nucléides sont M61Cu = 60,93346 u et M61Ni = 60,93106 u.

Solution
Q= ( M61Cu- M61 Ni )*931,5 -1,022)

(60,93346 -60,93106)*931,5-1,022=1,21 MeV

Q =1,21MeV
a. de la demi-vie
Exercice 3 ;
La figure ci-dessous illustre le nombre de noyaux en fonction du temps pour quatre
b. de la constante de désintégration ;
échantillons. Classez les échantillons en ordre croissant
a.c.de
de la période
l’activité ;

initiale.
b. de la constante de désintégration ;
c. de l’activité initiale
N

(i)

(iii)
(ii)
(iv)
t

a- Tii13.=
Figure 17 Tiv < Ti
• Question 11 = Tiii
b- λi =λiii <λii =λiv 

c- L’activité
Q12 A0,iii d’un< A0,i = A0,iv
échantillon A à t =< égale à
l’acti-
A0,ii
0 est
vité d’un échantillon B à t = 2,0 min [R A(0) = R B(2,0 min)].
Si t1/2,A > t1/2,B, les échantillons auront-ils la même activité
(simultanément) à un instant t > 0 ?
Exercice 4
L’iode 131 est utilisé dans le diagnostic et le traitement de certaines maladies de la glande
thyroïde. Ce nucléide a une demi-vie de 8,02 j. Un échantillon a initialement une activité de
2,00 GBq.
a- Combien de noyaux d’iode 131 contient initialement l’échantillon ? 

b- Quelle est l’activité après 14,0 jours ? 

c- Combien de noyaux se sont désintégrés en 14,0 jours? 


Solution

a- A0=N0 𝝀 ------> N0=A0/ 𝝀 =A0 x T/0,693= 2 109 Bq x 8,02 x 24 x 60 x 60= 1,99 1015 noyaux

b- A = A0 e-𝝀t ---> A = A0 e-0,693 14/8,02 = 596 MBq


---> A = A0 e-0,693 t/T

c- |∆N| = N0-N= (A0-A)/ 𝝀 -à AN 1404 106 x 8,02 x 24 x 60 x60 /0,693

|∆N| = 1,403 × 1015 noyaux


Exercice 5
L’isotope radioactif $)
#"𝑃 est un isotope de phosphore utilisé en biologie comme traceur. Sa
demi-vie est de 14,26 j. Un échantillon de phosphore composé exclusivement de cet isotope à
t = 0 a une masse de 1,73 μg.
a. Quelle est la constante de désintégration du $)#"𝑃 ? 

b. Combien y a-t-il d’atomes de $) #"𝑃 dans l’échantillon à t = 0? 

c. Quelle est l’activité de l’échantillon à t = 0? 

d. Quelle est l’activité de l’échantillon à t = 24,0 h? 

e. Combien restera-t-il d’atomes de cet isotope après 7,00 j? 


Solution
a- λ= 0,693/T ----> λ = 0,0486 j−1

b- N0= m x N/ M = 1,73 10-6 x 6,03 1023 /32 AN = N0 = 3,25 × 1016 atomes



c- A0 = λ x N0 ----> A0 = 0,0486 j−1 / 86400 x 3,25 × 1016 atomes= 18,3 GBq

d- A24h = A0 e-𝝀t = 18,3 e-0,0486/24 x24 = 17,4 GBq

e- A7j = A0 e-𝝀t = 18,3 e-0,0486 x7 = 17,4 GBq
N = 2,32 × 1016 atomes 

Exercice 6
Soit le schéma de désintégration de 47Ca vers le 21Sc
Nuclear Chemistry

4,536 jours MeV

MeV

MeV

a- Donner les différents rayonnements émis lors de cette désintégration ainsi que leurs
.5 Part of the decay scheme for A ¼ 47; the data are experimental values.
o the rules formulated by Brennan and Bernstein (useful in the range 20
énergies :
ground states and low-lying long-lived isomeric states), if the odd par-
particles (or both holes) in their respective unfilled subshells then1
b : 1,988 MeV
-
if jp þ jn þ lp þ ln is even;
! !
then I ¼ !jp # jn !
! ! (6.37)
b : 0,691 MeV
- if jp þ jn þ lp þ ln is odd; then I ¼ !jp $ jn !
both particles and holes, then I ¼ jp þ jn e 1
g1= 1,297 MeV
these rules can be illustrated by the case of Cu which has its odd proton
ital and its odd neutron in the 2p3/2 orbital. Thus for the proton, j ¼ 5/2,
g2= 0,808 MeV
eutron, j ¼ 3/2, l ¼ 1. Because jp þ jn þ lp þ ln is even, we use I ¼ j5/2 e
h is the observed spin value. The lightest nuclei are exceptions to this rule
g3= 0,489 MeV
n exhibit LS coupling according to (6.18). 10B is an example; it has 5
neutrons, the fifth nucleon being in the 1p3/2 state. Thus I ¼ j1 þ j2 ¼ 3,
ved.
ned in x6.2.4 that theoretical calculations of the nuclear magnetic
b- Compléter les deux
…. ….
….𝐶𝑎 --------> ….𝑆𝑐 + ……
…,+. ,+.
)8.𝐶𝑎 --------> )#.𝑆𝑐 + b-

c- en fait l’isotope 21Sc n’est pas stable, il se désintègre en ,+.


))𝑇𝑖 par émission b

c-1- de quel type de particule s’agit -il?


b- car Z passe de 21 à 22m
c-2-Compléter la filiation radioactive suivante :
Recueil d’Exercices : Détection des Rayonnements

,+
𝑇1 𝑇2 ,+
)8𝐶𝑎 --------> ,+
)#𝑆𝐶--------> ))𝑇𝑖
(𝜆1 𝑁10 )
𝑁2 (𝑡 ) = ∗ (𝑒 −𝜆1𝑡 − 𝑒 −𝜆2𝑡 )
d- Les périodes correspondantes sont T1=4,56
(𝜆2 − 𝜆jours
1 ) et T2=3,42 jours. Calculer le rapport
des constantes de désintégrations l1/l2 :.
Ou en termes d’activité nous avons
T2/T1= 0,75 (𝜆2 𝐴1 )
𝐴2 (𝑡 ) = ∗ (𝑒 −𝜆1𝑡 − 𝑒 −𝜆2𝑡 )
(𝜆2 − 𝜆1 )
e- Calculer en jours le temps tm où l’activité Sc est maximale. 

𝑑(𝐴2 )
L’activité du Scandium est maximal pour : =0
𝑑𝑡

4.56
ln(𝜆2 /𝜆1 ) ln(𝑇1 /𝑇2 ) ln ( )
𝑡𝑚 = = = 3.42 = 5.689 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠
𝜆2 − 𝜆1 1 1 1 1
ln(2)( − ) 0.693 ∗ ( − )
𝑇2 𝑇1 3.42 4.56

5- Calculons le rapport R(t) :


f- Représenter sur une même figure l’allure des courbes des activités A2(t) et A1(t) en fonction
du temps. des Rayonnements
Détection

𝜆2
d vers la valeur de l’équilibre du régime 𝑅(𝑡) =
𝜆2 −𝜆1

𝟗𝟒𝒈
Niobium 𝟗𝟑
𝟒𝟏𝑵𝒃 par neutrons donne deux isomères du Niobium 𝟒𝟏𝑵𝒃 et
𝟗

𝟎𝟒 ans et 6,3 min respectivement. Avec, g= état fondamental, m =

omère se désintègre par émission 𝜷− avec une énergie maximale 𝑬𝜷


ssion en cascade de deux gammas d'énergie 0,702 MeV et 0,871 MeV .

mère produit un spectre d'énergie 𝜷− d’énergie maximale𝑬𝜷−


𝒎𝒂𝒙
= 𝟏, 𝟑𝟓
1 𝑇 5770
𝑡= ln(𝐴0 /𝐴) = ln(𝐴0 /𝐴) = ln(13.6/12) = 1042.12 𝑎𝑛𝑠
Exercice 7 𝜆 ln(2) 0.693
maLede désintégration du 212 est le suivant :
schéma de désintégration du Bi
3- L’année de construction 212
du Bi
est le est
bateau suivant
ainsi: :1983 − 1042.12 = 940.88, l’hypothèse es
donc bien vérifiée.
Exercice 11.

Le schéma de désintégration du 212


Bi est le suivant :

1- Calculer les constantes de désintégration et .


2- Calculer la masse de 212 Bi qui correspond à une activité α de 3 107 Bq. Calculer l’activit
a- Calculer les constantes de désintégration lα et lβ- 

alculer les constantes de désintégration
β- correspondante. et .
3- Calculer la masse de 212 Bi qui correspond à une activité totale (α + β-) de 3.107Bq.
Solution :
alculer la masse de 212 qui correspond à une activité α de 3 10 7
B
Bi
La constante de désintégration du Bismuth 212 est calculée à partir de sa demie vie T :
-
correspondante. 0.963 0.693 −4
212 𝜆=
alculer la masse de Bi qui𝑇 correspond = = 1.91 10 𝑑/𝑠
60.5 ∗ 60 à une activité totale (α + β
−4 −4
Or 𝑅 = 𝜆 /𝜆 on déduit que 𝜆 = 𝑅 ∗ 𝜆 = 0.34 ∗ 1.91 10
𝛼 𝛼 𝛼 𝛼 = 0.6494 10 𝑑/𝑠
:
De même on déduit que 𝜆𝛽 = 𝑅𝛽 ∗ 𝜆 = 0.66 ∗ 1.91 10−4 = 1.2606 10−4 𝑑/𝑠
tante de désintégration du Bismuth 212 est calculée à partir de sa de
b- Calculer la masse
De même de 212
on déduit Bi𝜆qui
que 𝛽 = correspond
𝑅𝛽 ∗ 𝜆 = 0.66à ∗une 10−4 = α1.2606
1.91activité 107−4Bq.
de 3 10 𝑑/𝑠

1- A partir de l’expression de l’activité 𝐴 = 𝜆𝛼 ∗ 𝑁 on peut trouver le nombre de noyau du


Bismuth 212.
𝑁
𝑁 = 𝐴/𝜆𝛼 d’où, on peut déterminer la masse : 𝑚 = ∗ 𝑀( 212𝐵𝑖) = 𝐴/(𝜆𝛼 ∗ 𝑁𝐴 ) ∗ 𝑀( 212𝐵𝑖)
𝑁𝐴

3 107 −9
𝑚= ∗ 212 = 0.162 10 𝑔
0.6494 10−4 ∗ 6.02 1023
On peut calculer l’activité 𝛽− par l’expression :
Recueil d’Exercicesla: Détection
c- Calculer masse dedes212Rayonnements
Bi𝐴 qui correspond à 𝑚 activité totale (α+β-) de 3. 107 Bq.
une
=𝜆 ∗𝑁 =𝜆 ∗
𝛽 − −𝛽 ∗𝑁 𝐴
𝑀(𝐵𝑖)
−4 10−9
𝐴 = 1.2606 10 *0.162 ∗ 6.02 1023 = 0.58 108 𝑑/𝑠
212

12
2- La masse de Bismuth nécessaire pour obtenir une activité totale (α + β-) de 3.107Bq.
212 7
exosup.com 𝑚 = 𝐴 ∗ 𝑀( 𝐵𝑖 ) 3. 10 ∗ 212 page
−12 facebook
= = 55.31 10 𝑔
𝜆 ∗ 𝑁𝐴 1.91 10−4 ∗ 6.02 1023

Exercice 12.
Exercice 8
L’iode 125 est produit aux réacteurs et est disponible en grandes quantités.
a- D’abord xénon 125 est produit par irradiation d’un gaz de xénon qui contient d’environ 1%
xénon ( #),
",𝑋𝑒) avec des neutrons du réacteur selon la réaction nucléaire
124Xe (n,γ)125Xe.
Ecrire la réaction dans sa forme habituelle (A + B → C + D).

b- Ensuite, le xénon 125 se désintègre en iode 125 par capture électronique. Décrire rapidement le
processus de capture électronique.

Un électron du cortège électronique capturé par le noyau et un proton se transforme en neutron


Il y émission d’un neutrino

La capture électronique permet aux noyaux trop riches en protons de se rapprocher de la ligne
de stabilité . C’est un processus qui peut rentrer en compétition avec la désintégration β+
c- Ecrire la réaction de désintégration du xénon 125 en iode. On indiquera le numéro
atomique (Z) ainsi que le nombre total de protons et de neutrons (A = Z + N) de l’iode.
.

d- L’iode 125 se désintègre aussi par capture électronique vers un état excité à 35 KeV du
tellure (= 52) que l’on notera Te*.
Ecrire la réaction de désintégration gamma du tellure excité vers son état fondamental.
e- Faites un schéma représentant sur la même figure la désintégration de l’iode 125 en tellure
excité, puis du tellure excité au tellure dans son état fondamental. Indiquer tous les numéros
atomiques (Z) et les nombres de protons et de neutrons (A) ainsi que l’énergie E du photon
Exercice 9:
La source utilisée contient uniquement de l’iode 125. Sa masse est ms= 2,5 µg.
a- Calculer le nombre de noyaux initialement présents dans la source, sachant que la masse
molaire de l’iode 125 est de 125 g.mol-1.

La constante de désintégration radioactive de l’iode 125 est λ = 4, 86 × 10-4 h-1.


b- Calculer la valeur de la période T en jours.
c- Déterminer l’activité initiale a0 de la source en Bq.

d- Sachant que la durée du traitement est de 3 jours, montrer que la variation de l’activité de la
source est négligeable pendant ce temps
e- On dispose d’une source dont l’activité est supposée constante au cours du temps. Montrer
que le nombre de photons émis par seconde est de 1, 6×109 photons par seconde.

des/s
désintégration
Exercice 11
Pour effectuer une scintigraphie thyroïdienne, on injecte à un patient 100 µCi
d’iode 123 (T = 13 h).
4671USD_Bio_corrige#E3AE01.fm Page 461 Mercredi, 18. septembre 2013 9:29 09
a- Calculer cette activité en Bq.
b- Combien d’atomes d’iode ont- ils été injectés ?
c- Quelle fraction de la ration iodée normale quotidienne (125 µg d’iode 127) ce
Corrigés
nombre des ?exercices
d’atomes représente-t-il
du chapitre 14
Exercice 14-1 Une activité de 100 µCi correspond à :
A = (100 × 10-6) × (3,7 × 1010) = 3,7 × 106 Bq = 3,7 MBq. Le
nombre d’atomes d’iode N est lié à la constante radioactive λ,
A AT
à la période T et à l’activité A par N = = . Donc, avec
λ ln 2
T = 13 h = 13 × 3 600 s :
(3, 7 × 10 6) × (13 × 3 600)
N= = 251 × 10 9 atomes.
0, 69
Mais 125 µg d’iode 127 représentent un nombre d’atomes
125 × 10 – 6
Q= N , où N ≈ 6 × 10 23 (nombre d’Avogadro). Donc
127
Q ≈ 6 × 10 17 . Le nombre d’atomes d’iode injectés représente
250 × 10 9
donc une fraction d’environ ≈ 42 × 10 – 8 de la ration
iodée quotidienne. 6 × 1017

Exercice 14-2 La constante radioactive est donnée par :


à la période T et à l’activité A par N = = . Donc, avec
λ ln 2
T = 13 h = 13 × 3 600 s :
Exercice 12
(3, 7 × 10 6) × (13 × 3 600)
N= = 251 × 109 atomes.
Une source radioactive (constituée par
0, 69 un seul élément) a une activité de 50 GBq et
une périodeMais
de 6 heures.
125 µgCalculer
–6
d’iodesa constante
127 radioactive.
représentent un nombre d’atomes
125 × 10
Q= N , où N ≈ 6 × 10 23 (nombre d’Avogadro). Donc
Au bout de combien
127 de temps l’activité de la source sera-t-elle réduite à 1 GBq ?
Q ≈ 6 × 10 17 . Le nombre d’atomes d’iode injectés représente
250 × 10 9
donc une fraction d’environ ≈ 42 × 10 – 8 de la ration
17
iodée quotidienne. 6 × 10

Exercice 14-2 La constante radioactive est donnée par :


ln 2 0, 69
λ= = = 3,19 × 10 –5.
T 6 × 3 600
L’activité est liée au temps écoulé par A(t ) = A 0 e – λt ,
donc :
1 ⎛ A0 ⎞
t= ln ⎜ .
λ ⎝ A(t )⎟

Le temps nécessaire pour que l’activité passe de 50 GBq
à 1 GBq est donc :
1 ⎛ 50 × 10 9 ⎞
t= ln ⎜ = 122 630 s ≈ 34 h.
9 ⎟
3,19 × 10 –5 ⎝ 1 × 10 ⎠
Exercice 14-3 Les deux activités A(t) et B(t), correspon-
dant à l’activité initiale X et aux périodes respectives a et b,
vérifient les relations A (t ) = X ⋅ 2 – t a et B (t ) = X ⋅ 2 – t b . Le rap-
Exercice L’activité
13 est liée au temps écoulé par A(t ) = A 0 e – λt ,
donc :
Une source radioactive est constituée 1 de⎛deux
A 0 radioéléments
⎞ d’activités initiales
t= ln ⎜ .
égales et de périodes respectives 1 h λ
et 3 h.
⎝ Au )⎟
A(tbout
⎠ de combien de temps l’activité
de l’uneLesera-t-elle
temps inférieure à 1 pour
nécessaire p. 1000quede celle de l’autre
l’activité passe? Montrer
de 50 GBqque le
graphe, en coordonnées
à 1 GBq est donc :semi-logarithmiques, de l’activité totale de la source en
fonction du temps présente
1 une partie
⎛ 50incurvée,
× 10 9 ⎞ puis une partie linéaire.
t= ln ⎜ = 122 630 s ≈ 34 h.
–5 9 ⎟
3,19 × 10 ⎝ 1 × 10 ⎠

Solution
Exercice 14-3 Les deux activités A(t) et B(t), correspon-
dant à l’activité initiale X et aux périodes respectives a et b,
vérifient les relations A (t ) = X ⋅ 2 – t a et B (t ) = X ⋅ 2 – t b . Le rap-
port des deux activités est :
t t
A (t ) – +
r (t ) = = 2 a b.
B (t ) t t
– +
Ce rapport est égal à 1 p. 1 000 quand 2 a b = 10 –3,
donc :
⎛1 1⎞
t ⎜ – ⎟ ⋅ log 2 = 3 .
⎝a b⎠
Avec a = 3 600 s et b = 3 × 3 600 s, on déduit t = 54 000 s = 15 h.
Le graphe de l’activité totale rapportée à l’activité ini-
tiale, soit : t t
– –
A (t) + B (t ) 2 a +2 b
=
2X 2
la figureci-dessous en coordonnées semi-logarithmiques, l’échelle des temps en abscisses
étant l’heure.

Le graphe a une partie incurvée, puis une partie linéaire qui correspond à la décroissance du
radioélément de plus courte période
Exercice 14 0,6

0,4
Pour des photons de 1 MeV, le plomb (r= 11,3 g·cm–3) a un coefficient massique
d’atténuation de 0,2
0,07 cm2·g–1. Calculer l’épaisseur d’un écran de plomb qui ne laisse passer
m/A
que 1photon de 1MeV 0 sur 1000; que 1 photon de 1 MeV sur 500.
0 2 4 6 8 10

Solution
Exercice 15-4 Pour des photons de 1 MeV, le coefficient
linéaire d’atténuation du plomb est :
µ
µ= × ρ = 0, 07 × 11, 3 = 0, 79 cm –1.
ρ
Une atténuation de 1/1 000 est obtenue pour une épais-
1
seur x telle que exp(–µ ⋅ x ) = , donc µ ⋅ x = ln1 000 , soit :
1 000
ln 1 000 6, 90
x= = = 8, 7 cm .
µ 0, 79
De même, une atténuation de 1/500 est obtenue pour
une épaisseur de plomb :
ln 500 6, 21
y= = = 7, 9 cm .
µ 0, 79
La différence entre x et y est égale à la CDA (couche de
demi-atténuation) du plomb pour les photons considérés.
Exercice 15-5 Au cours d’une interaction Compton,
l’énergie E du photon incident est liée à l’énergie Er du pho-
ton de recul par la relation (15-9) :
–1
⎛ E ⎞
0 0 0

Exercice 15
En élevant au carré (1) et (2), puis en les additionnant, on obtient :
2
Montrerh 2qu’au cours
ν 02 − 2h 2
ν 0ν 'd’une
cos θ +interaction
h2 ν ' = P 2cCompton,
2
la différence de longueur d’onde entre le
photon incident et le photon de recul ne dépend pas de l’énergie incidente.
et en élevant (3) au carré on obtient:
2
Soultion
( )
h 2ν 02 − 2h2 ν 0ν ' + h 2 ν' + 2hm0c 2 ν0 − ν' = P 2c 2

Après soustraction des deux dernières formules :


' h
ν0 − νVoir le cours
= (1 − cos θ ) (4)
ν0 ν ' m0c 2

A partir de (4), on peut écrire la variation de longueur d'onde :

c c h
Δλ = ' − = (1 − cos θ )
ν ν 0 m0 c
(5)
On voit que Δλ ne dépend pas de l'énergie incidente et on appelle "longueur d'onde Compton de
l'électron" la grandeur :
h °
−12
= 2.42 10 m = 0.0242 A
m0c

En conséquence, pour des photons de faible énergie (λ >> 0,02 Å) la variation relative de
longueur d'onde (donc d'énergie) est faible, tandis que pour des photons de grande énergie (λ
<< 0,02 Å) la variation de longueur d'onde est importante.

Pour un angle de diffusion de 90° par exemple, la variation de longueur d'onde sera de
0.0242 Å quelle que soit l'énergie initiale. Un photon de 10 keV par exemple (λ = 1.24125 Å)
sera diffusé avec une longueur d'onde λ' = 1.26545 Å, c'est à dire une énergie de 9.808 keV très
Exercice 16
Le technétium 99m (un état excité métastable) est un nucléide utilisé en médecine pour faire
des diagnostics. Ce nucléide est un état excité du technétium 99: 77G 77
,$𝑇𝑐 → ,$𝑇𝑐+ γ .
Le technétium 99m est utilisé, parce qu’il émet un rayon γ détectable de faible énergie (141
keV) et il a une courte période (T = 6 h et 20 s). Un échantillon contient initialement 1,00 g
de technétium.
a- Quelle est l’activité initiale? 

484 ChaPitre 13 — La physique nucléaire

solution
Il est possible de calculer le nombre de noyaux dans N 0 ln( 2)
l’échantillon initial à partir du nombre de masse. En R0 =
le nombre de noyaux dans l’échantillon initial à partir du nombre de masse
effet, un atome de 43 99
Tc a une masse approximative
t1/ 2
6, 081 × 1021 × ln( 2)
m = 99,0 u. Nous obtenons = = 1, 950 × 1017 dés/s
21620 s
M0 1, 00 × 10−3 kg R0 = 1, 950 × 1017 Bq . (réponse)
N0 = =
m 99, 0 u × 1, 661 × 10−27 kg /u
SOLUTION b.
= 6, 081 × 1021 noyaux . (ii)
Identifier la clé
La clé est l’équation 13.15 :
SOLUTION a.
Identifier la clé R = R0 e−λt . (v)
La clé est la définition de l’activité initiale, donnée
T = 6,00h× 3600pars/h +2013.16
l’équation s=21620s
: Résoudre le problème
Nous insérons l’équation (iv) dans l’équation (v) et
R0 = λN0 , (iii) nous remplaçons les valeurs numériques :
A0 = λN0, où la constante de désintégration est reliée à la période par l’équation T=ln(2)/ λ
où la constante de désintégration est reliée à la demi- R = R0 e − ln( 2 )t /t1/2
vie par l’équation 13.21 :
⇒λ= ln(2)/T = 1, 950 × 1017 Bq e − ln( 2 ) × 3 × 24 × 3600 s/ 21620 s
ln( 2) ln( 2) R = 4, 797 × 1013 Bq . (réponse)
t1/ 2 = ⇒λ= . (iv)
λ t1/ 2
Valider la réponse
A0= N0 ln(2)/T= 6,081×1021 ×ln(2)/21620 s =1,950×10
Résoudre le problème L’activité des/s =1,950×10
17
a beaucoup diminué en trois Bq
17
jours, ce qui
Nous insérons l’équation (iv) dans l’équation (iii), est important pour limiter l’exposition d’un patient
b- Quelle est l’activité après 3,00 jours? 


A=A0 e−λt .
A = A0 e− ln(2)t/T
=1,950×1017 Bq e−ln(2)×3×24×3600s/21620s
A = 4,797 × 1013 Bq .
Exercice 17

Plusieurs détecteurs de fumée utilisent une petite quantité d’américium 241 pour détecter la
présence de fumée, en ionisant l’air dans une chambre d’ionisation. Cet isotope émet une
particule alpha et se désintègre en neptunium 237, avec une demi-vie de 432 a. La masse de
l’américium 241 est de 241,056822 u et la masse du neptunium 237 est de 237,048166 u.
Quelle est l’énergie libérée lors de la désintégration ?
On donne Mα = 4,002603 u

Solution
L’équation de désintégration est : 241 37 4
95𝐴𝑚 → 93𝑁𝑝+ 2𝐻𝑒 .

Q = (MAm − MNp − MHe) c2 .


Nous remplaçons les valeurs numériques, et nous remplaçons c2 par 931,5 MeV/u
Q = (241,056822 u − 237,048166 u − 4,002603 u) × 931,5 MeV/u
Q = 5,638 MeV .
Exercice 18
Le carbone 14 subit une désintégration β− avec une demi-vie de 5 730 a. La masse du nucléide
#) #,
(𝐶 est de 14,003 242 u et celle de +𝑁 est de 14,003 074 u.

On donne me = 0,5110 MeV/c2


a- Quelle est l’énergie libérée ?

Solution

L’équation de désintégration est #) #,


(𝐶 → +𝑁 + e−+ν.(i)
l’énergie libérée est donnée par l’expression:
Q =(MC −MN)c2 .
Q = (14,003242 u − 14,003074 u) 931,5 MeV/u
Q = 0, 156 49 MeV = 156 keV .

Vous aimerez peut-être aussi