Vous êtes sur la page 1sur 4

REACTION DE TRINDER

PLAN

COMPOSITION GENERALE DU REACTIF DE


TRINDER

PRINCIPE DE LA REACTION DE TRINDER

APPLICATIONS

AVANTAGES et LIMITES

COMPOSITION GENERALE DU REACTIF DE TRINDER

 Une oxydase spécifique


 Une peroxydase
 Un chromogène

OXYDASE

 Obtenue à partir d’une souche bactérienne


 Elle catalyse la réaction suivante
 Substrat-H2+ O2→H2O2 +substrat oxydé (cette réaction nécessite l’oxygène et H2O)

PEROXYDASE

 Enzyme a coenzyme héminique, dans laquelle le fer est toujours sous forme Fe+3

CHROMOGENE

Plusieurs chromogènes ont été utilisés

 O.anisidine
 O.dianisidine
 O.tolidine
 GaЇacol
 2,6 dichloroindophenol

-Ces chromogènes différent les uns des autres par leurs sensibilités aux oxydants et au réducteurs

-En effet les réducteurs (vit c) donne des erreurs par défauts et les oxydants (hypochlorite)oxyde le
chromogène (excès)

-Les erreurs ont été minimisées en utilisant le 4 aminophenazone et les 4 aminoantipyrine très peu
sensible a ces interferences

PRINCIPE DE LA REACTION DE TRINDER

APPLICATIONS
 Cette méthode est utilisée pour doser certains substrats
EXEMPLES

GLUCOSE+O2+glucose oxydase→ AC GLUCONIQUE+H2O2………………………..

AC URIQUE+02+uricase→CO2 +ALLANTOINE+H2O2……………………

CREATININE+amidohydrolase→créatine+amidinohydrolase→urée+sarcosine+02+sarcosine
oxydase→HCHO+Gly+H2O2………..

CHOLESTÉROL+H20+cholestrol -esterase→ AG+ cholesterol otal+O2+ cholesterol oxydase→


cholésteneone+ H2O2…………………………………..;

TG+ lipase→ AG+ glycerol +ATP +glycerol kinase→GLYCEROL3P+ADP+glycerol3p oxydase→


PHOSPHODI OH ACETONE +H2O2……………………

PHOSPHATIDYLCHOLINES+ lipase→ CHOLINE +AC PHOSPHATIDIQUE+choline


oxydase→Bétaine+H2O2…………………………..

Mais aussi lactate et ………………….

 Afin d’évaluer l’activité de certaines enzymes


EXEMPLES

LA LIPASE

LA

5’NUCLEOTIDASE

Inosine monophosphate + 5’nucleotidase→ phosphate +inosine +nucleoside


phosphorylase→ribose5 phosphate+hypo xanthine

Hypo xanthine+xanthine oxydase→xanthine+H2O2………………………..


 Dosage des cations exemple le magnésium
En plus de la SAA et CALMAGITE on peut doser le magnésium en utilisant une glycerokinase Mg
dépendante qui ne fonctionne qu’on présence de magnésium

AVANTAGES et LIMITES

AVANTAGES DES METHODES QUI UTILISENT LA REACTION DE TRINDER

A. Les enzyme assurent une spécificité exclusive


B. Prix de revient abordable à l’exception (dosage du Mg+2 calmagite moins cher)
C. Elles ont remplacés les méthodes chimiques anciennes (réactifs corrosifs avec un manque de
spécificité)
D. Facilement automatisable (exemple dosage du glucose)
E. Ya très peu d’interférences avec les chromogènes utilisés

LIMITES

A. Manque de linéarité (glucose~4g/l ,cholestérol~5g/l)


B. Les interférences les plus importantes sont celle de la bilirubine et de l’acide ascorbique une
sous estimation d’environ 10% se produit pour des teneurs en BRB >80mg/l Ou en Ac
ascorbique>70mg/l
C. Stabilité et pureté des réactifs

Vous aimerez peut-être aussi