Vous êtes sur la page 1sur 6

Lorsqu'une maquette ne

fonctionne pas, bien que


l'on soit sûr du circuit, on
en vient à soupçonner les
composants actifs: tester
un transistor c'est facile,
.mais un CI... Aussi avons-
. nous conçu cet appareil
m n circuit d'essai spécifique est
prévu pour chaque type de CI.
Chaque montage reçoit un si-
gnai d'entrée bien calibré, tandis'
que le signal de sortie est visualisé
par une LED, si le CI testé est cor-
bardé de socles DIL et de rect.
1 LED qui diagnostique im-
1 Ce signal d'entrée est fourni par
, médiatement si tel CI est un oscillateur utilisant LE 555 et
bon ou mauvais. Tous les le 4027 : ces deux CI sont donc ré-

l'
l,
circuits intégrés? Certes
non, mais les plus utilisés
sidents mais interchangeables. La
fréquence est de l'ordre de 2,5 Hz
seulement; on perçoit alors-très
l,': 1
aussi bien analogiques que ' bien les clignotements des LED de Un 555 (CI 1) fournit un signal va-
k
;.! 'logiques (C-MOS et TTL), sortie. Une LED restant éclairée ou guement carré de fréquence
!.
à savoir les 555, 741, éteinte = CI invalide. = 5 Hz, aussi commande-t-il deux
Pour la réalisation pratique, nous bascules JK (CI2) qui elles « sor-
1 CA3130, TL081, LM324, avons donné la priorité absolue à tent » des signaux carrés de 2,5 Hz
i
4001,4011, 4017, 4027, l'accessibilité de chaque CI, afin que de forme idéale; c'est-à-dire des
7400, .7402, 7490 ainsi l'extraction d'un CI de son socle soit fronts raides avec un rapport cycli-
que de 1/1 et une amplitude de 0 à
que les afficheurs "rapide et sans problème; quitte à
9 V. Mais la puissance de sortie
gaspiller un peu de place sur
sept segments l'époxy. L'alimentation est par pile
d'une bascule C-MOS est assez mo-
à cathodes communes. 9 V. deste, aussi nous la renforçons et
protégeons par un petit transistor, à
savoir T, pour le signal 9 V (en
émetteur commun) et T2 pour le si-
gnai 5 V. Ce dernier est en collec-
teur commun avec sa tension base
écrêtée par la Zener Z1 de 5,6 V;
d'où une tension de sortie de 5,6
-0,6
. = 5 V.
.
Les résistances R7 etR10 protè-
gent T, et T2 contre d'éventuelles
fausses manœuvres, tandis que R27
assure un « bon» niveau logique
zéro pour les entrées de CI TTL.
'f
. 'Les LED D1 (rouge) et D2 (verte),
sont en phase avec leurs signaux
respectifs 9 V et 5 V. En effet, la sor-
tie a' d'une JK est en opposition
avec la sortie a"mais le transistor TI
inverse lui aussi la phase.
Nota ': Pour les lecteurs débutants
non familiarisés avec les bascules',
JK, voir « Electronique Pratique »
n° 65 page 122.
CI3
CI4
CIS
1
CI6
CI7 1

CI10 1
1~

[
·r
1

S5SL.fL~V R19
R22 1

OSCILLATEUR 1
1

S9mL~ 2~z
R20
1

1.
1

R27
~ ..
~~.6 Ii
r •
~ Il
CIS 741.
1

Ir

;. 1

• Quelques petites remarques:


- t.econdensateur C1 estun gros
électrochimique (220 à 1 000 J.LF)qui ~(CI8
~C19
supprime les rebonds du signal déli-
vré par le 555 ; il doit être à proxi- 78LOS
mité du CI.
- A la mise sous tension, les LED Dl
et 02 peuvent être en phase ou en CI8 7490
opposition de phase (allumages si-
multanés ou alternés) ; question de
hasard mais sans aucune impor-
tance.
- Il est bien entendu que pour tes-
ter un 555 ou un 4027, ce sera en
remplacement d'un de ceux « d'ori-
gine ».
Sch.rma de principe général. Le lent clignotement (2 Hz) d'une LED . ,
témoignera de la validité du circuit intégré testé. .
- Sur l'ensemble du' circuit, les LED
rouges correspondent au 9 V, les
vertes au 5 V.
BI-FET : (CI7), le gain en tension est
fixé à 2,5 par R22/R23, mais le signal
d'entrée est lui divisé par 3 (pont
R19/R20), et avec en plus une résis- Qu'il s'agisse de porte NAND ou
tance d'entrée R21de 100 kr2. Le NOR, les deux entrées sont reliées
741 : Cls est monté en suiveur de petit condensateur C3 (47 pF) est pour en faire une porte inverseuse.
tension (gain = 1). La résistance obligatoire, les CA3130, TL070 et Les quatre portes d'un même CI
d'entrée est de 10 kr2, c'est R7. TL080, mais inutile et non gênant sont montées en série. Puisqu'il y a
LM 324 : (et équivalents), les quatre, . pour les TL071 et TL081. quatre inversions (nombre pair) du
mplis-op de Cla sont aussi en sui- Pour les trois montages, la sortie signal d'entrée, le signal de sortie
veurs de tension, mais en série, et est en phase avec l'entrée, autre- est en phase.
pour chacun d'eux une résistance ment dit les LED rouges Da, 07 et 08 Le socle CI4 recevra les circuits C-
d'entrée de 100 kr2 (R14 à R17) ; un clignotent en même temps que la MOS 4001 (NOR) ou 4011 (NAND),
test sévère. LED « témoin» Dl. tandis que Cig alimenté en 5 V rece-
N' 76 ELECTRONIOUE PRATIOUE 63
,
1.

+ el

9v
o

'1

.i
i
1

!_ 1
741 ET BIFET
CIS CI7

4001 4011
CI4

CI 10
7490 crs ~

y. sv
1f\ CI9

-vra les TTL 7400 (NAND) et 7402 4017 (CI3) : rappelons que ses dix
(NOR), mais aussi le 74.COO qui est bornes de sorties passent une à une
.la version C-MOS du 7400 (même au niveau 1 ; de ce fait, il nous faut
brochage). 7490 (Cla): ce bon vieux CI TTL dix LÉD. C'est l'occasion d'utiliser
est monté en diviseur de fréquence les huit LED d'un afficheur sept seg-
Pour alimenter les 'circuits TIL, le par dix, donc le clignotement de sa ments (+ point décimal) à cathodes
'peut régulateur Cll0 (78L05) abaisse LED verte de sortie, Dg, sera dix fois communes, plus deux LED rouges
la tension de 9 à 5 V. plus lent. D3 et D4. La résistance chutrice Rll

Photo 2. - Davantage de socles vides que de circuits intégrés.

1 J

N° 76 ELECTRONIQUE PRATIQUE 65
/

1
i
• Le socle pour l'afficheur est par-
fois difficile à trouver; nous l'avons
obtenu par sciage d'un support
DIL 24. On pourrait aussi partir d'un
socle DIL 14 ou utiliser des « cosses
au mètre » au pas de 2,54 mm. Il est
à noter que l'orientation haut/bas
de l'afficheur n'a ici aucune impor-
tance.

Photo 3. - Tous les composants seront soudés relativement bas.


Nous utilisons le coffret plastique
Retex Polybox RP 4, dont le couver-
est commune à toutes puisqu'une • Les condensateurs C2 et C3, ainsi cle aluminium ne sera pas utilisé
seule LED est éclairée à la fois. que le régulateur Cll0 seront, après puisque remplacé par le circuit im-
soudage, rabattus vers l'époxy. primé.
Nota: Cet appareil va être très Le gros avantage de ce boîtier est
• Entre CI3 et Cls, nous avons prévu
utile pour les débutants, aussi que le dessus de l'époxy vient alors
deux cosses poignards pour contrô-
devons-nous nous excuser auprès juste à ras du plastique du boîtier,
ler la tension d'alimentation 9 V.
d'eux pour la description un peu ce qui est très pratique pour extraire
« sèche" de ces circuits, car ils sont • Tous les CI ont la même orienta-
un CI de son support.
aussi classiques que ces CI. Ils peu- tion, repère à gauche.
vent trouver tous les détails concer- Les deux piles plates 4,5 V sont
Retournons le module (voir figure réunies l'une sur l'autre par un peu
nant ces montages et ces compo- n° 4). .
sants dans l'ouvrage du même de colle. Les fils d'alimentation sont
auteur « Formation pratique à l'Elec- • Reliez les trois pastilles carrées soudés sur les languettes laiton; car
par deux fils souples (= signal carré en usage normal on peut compter
tronique moderne ", ETSF.
9 V). sur une autonomie d'environ deux
ans.
• Reliez les deux pastilles triangulai-
res par un fil souple (= signal carré Ce bloc piles sera logé dans l'an-
5 V). gle arrière droit du boîtier, avec côté
languettes disposé vers l'arrière.
Il faudra respecter scrupuleuse- • Le gros condensateur Cl se soude Pour l'y maintenir, on confection-
ment les dimensions extérieures de côté cuivre sur les pastilles rondes nera une ou deux équerres rigides
l'époxy pour un emboîtement cor- situées entre Ch et C12• C'est le côté en carton, collées dans le boîtier.
rect dans le coffret. (Si vous meulez plus qui est près du bord du mo-
de l'époxy, portez des lunettes !) dule.
• Il ya deux straps, un près de l'affi- • Deux fils souples seront soudés
cheur, l'autre vers C14• aux pastilles rondes près de l'inter
• Pensez à légender chaque socle. Kl (alimentation par pile 9 V) .
Comme il a été dit, le circuit doit
toujours être équipé d'un 555 et
COTE CUNAE d'un 4027, et accessoirement d'un
4017 + afficheur.
Dans la pratique, on teste un type
de CI à la fois, mais pour les essais,
nous avons équipé tous les socles
en même temps; aucun problème
(c'est joli dans le noir. ..).
Une règle de sécurité très impor-
tante: couper l'alimentation avant
d'insérer ou extraire un circuit inté-
gré. Certains CI logiques pourraient
ne pas apprécier ...
Le problème unique est tout bête-
ment mécanique, insertion et ex-
traction. Voici quelques trucs:
66 N° 76 ELECTRONIQUE PRATIQUE
~--_._.-

Matériel nécessaire
CI obligatoires:
Cil: 555 (oscillateur)
CI2 : 4027 (double bascule JK en
C-MOS)
ci«. 78L05, régulateur
5 V/100 mA
CI à tester: (facultatifs)
Un extracteur de CI aBBez facile à bricoler. '. . ~ CI3 : 4017 (compteur C-MOS)
C14: 4001 ou 4011 (4 portes C-
Tout d'abord se rappeler qu'un CI Notre maquette permet d'engager MOS)
sortant d'usine est non insérable; il un tournevis sous le CI, ou une lan- Gis: 741 (ampli-op)
faut rendre ses rangées de pattes guette laiton provenant d'une pile C16: LM 324 ou (quadruple ampli-
perpendiculaires au CI : on pose sur 4,5 V usagée. op)
une table la bête sur le flanc et on CI7 : ampli op BI-FET (GA 3130,
On peut soulever une rangée de
!ramène le corps perpendiculaire à la TL081, TL071, etc.)
pattes après l'autre, mais jamais un
., table; idem pour l'autre rangée. Ne Gis: 7490 (compteur TTL)
côté avant l'autre.
. jamais faire cela avec les doigts !... ct«: 7400 ou 7402 (quatre portes
L'outil idéal reste ... l'extracteur de TTL)
Comme il s'agit d'un test, il suffira CI. C'est une sorte de robuste pince Tt. T2: transistors NPN BC 108,
souvent de maintenir par la pression brucelle dont les bouts ont été pliés 109 ou 408
d'un doigt sur le CI, bien engagé sur à angle droit sur quatre millimètres ZI : diode Zener 5,6 V/0,4 W
le socle. Pour un enfoncement total, (pas davantage) et légèrement affu- DI et 03 à 07: 7 LED rouges.
il faut absolument une pression uni- tés. C'est facile à bricoler. (Le nôtre, 02, Dg, DIO : LED vertes
forme le long du CI, et pour cela il bien qu'efficace, est trop moche 1 afficheur cathodes communes
faut utiliser le même doigt de cha- pour le montrer en photo ...). On en- (MAN 6780.C, HP 50303,
que main, c'est-à-dire les deux fonce d'abord les deux becs sous le FN0500 .. .)
index, les deux pouces ou les deux CI et tout en maintenant cette CI: 220,470 ou 1000 JlF/16 V;
médiums en même temps. Si vous pression, on tire vers le haut; les axial
n'utilisez qu'une seule main, les deux mains sont nécessaires. C2 :'2,2 JlF, tantale ou chimique
doigts' n'ayant ni la même force ni la
radial
même longueur, l'effort sera forcé-
rr.ent inégal. Une simple et bonne C3: 47 pF
7
, RI: 18 kn (marron, gris, orange)
habitude à prendre. Un appareil un peu encombrant R2 : 47 kn (jaune, violet, orange)
Un CI qui s'enfonce d'abord d'un mais bon marché et tellement utile. R3 : 4,7 kn (jaune, violet, rouge)
côté se coince, c'est mécanique. Si C'est un investissement temps, car R4 : 820 n (gris, rouge, marron)
cela arrive, mieux vaut le ressortir les heures de doutes vont être rem- Rs: 27 kn (rouge, violet, orange)
plutôt que d'appuyer (inutilement) placées par des secondes de test. R6 : 1 kn (marron, noir, rouge) l'
sur l'autre côté ... Michel ARCHAMBAULT R7: 10 kn (marron, noir, orange) i,
L'extraction, sans génuflexion des Be : 470 n (jaune, violet, marron)
pattes, est plus délicate car le paral- Rg : 3,3 kn' (orange, orange,
lélisme boîtier/socle est plus difficile rouge)
à maintenir. Jamais entre pouce et RIo: 33 n (orange, orange, noir)
index! Ce serait le massacre as- RI/, RI2, RI3 : 820 n (gris, rouge,
suré ; un outil effilé est obligatoire. marron)
R14, RIS, R16, R17: 100 kn (mar-
ron, noir, jaune)
RIs: 820 n (gris, rouge, marron)
RIg: 100 kn (marron, noir, jaune)
R20 : 47 kn (jaune, violet, orange)
R21 : 100 kn (marron, noir, jaune)
R22 : 68 kn (bleu, gris, orange)
R23 : 47 kn (jaune, violet, orange)
R24 : 1 kn (marron, noir, rouge)
R2S,R26, R27: 270 n (rouge, violet,
marron)
3 socles OIL 8
4 socles OIL 14
2 socles OIL 16
1 socle pour afficheur (OIL 10)
KI: inter simple
2 cosses poignards
2 piles plates 4,5 V
1 coffret RETEX POL YBOX RP4
1 circuit imprimé 186 x 106 mm à
Photo 4. - Un aperçu du câblage càté cuivre. réaliser.
N' 76 ELECTRONIQUE PRATIQUE 67