Vous êtes sur la page 1sur 7

Ecole Nationale Polytechnique

Département de génie chimique


Module : Dimensionnement des installations.

Devoir Maison numéros 1 :

Réalisé par :
Adjouati Bachir Abderaouf.
Benali Abdelkader.
Ziane Aymen.
Baraa Ramzi.

Année universitaire : 2019/2020.


1-Introduction :
Le Chlorure de vinyle monomère (VCM) ou (CH2CHCl) est l'aliment de base pour
la production de polychlorure de vinyle (PVC), qui est l'un des plus massivement produits
Thermoplastiques dans l'industrie chimique.
Le VCM est produit commerciale obtenu par craquage du 1,2 dichlorométhane
(CH2CH2Cl2 ou EDC) qui est fabriqué dans le monde entier par chloration directe ou
oxychloration de l'éthylène. Environ 85% du total de l'ECD la production est utilisée pour la
production de chlorure de vinyle.10% est utilisé dans la production de solvants chlorés
Comme le 1,1,1-trichloroéthane et le tri- et tétrachloroéthylène. Le reste entre dans divers
processus, principalement pour la synthèse d'éthylène diamines.
La réaction mise en jeu est la suivante :

Cette réaction a lieu en phase gazeuse à 225 °C sous 5 bar, dans un réacteur K à lit
fluidisé constitué de billes de silice supportant le catalyseur, chlorure de cuivre (II).

2-Shéma :
Le schéma ci-dessus représente la totalité de l’installation. Nous avons utilisé les normes de
fournier. Tout en incluant tous les éléments de sécurité, de régulation, de circulation des
fluides et les vannes qui sont essentielles pour le fonctionnement et le contrôle de
l’installation.
3-Exercices de génie chimique :
3-1-Etude du réacteur :
On désire obtenir à la sortie du réacteur K un débit de 10 mol. S-1 de dichloroéthane.
On injecte dans le réacteur :
- du chlorure d'hydrogène dans les conditions stœchiométriques (totalement
consommé) ;
- de l’éthylène avec un excès de 5 % ;
- de l’air humide contenant 2 mol d’eau pour 100 mol d’air sec.
Il doit fournir le dioxygène nécessaire à la réaction avec un excès de 5 %.
Le catalyseur à base de chlorure de cuivre (II) supporté par de la silice est présent
dans le réacteur.
Le réacteur fonctionne sous 5,00 bar et 225 °C.
3-1-Bilans de matière :
3-1-1-Le débit molaire et totale pour les constituants injectés :

On a le FCH2CH2Cl2=10 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1 et l’éthylène et l’oxygéne sont introduit avec un


excès de 5%.
Donc :

𝐹𝐶2𝐻4 = (1 + 0.05)FCH2CH2Cl2 = 10.5 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1


Et :
𝐹𝐻𝐶𝑙 = 2FCH2CH2Cl2 = 20 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1
𝐹𝑂2 = 0.5(1 + 0.05)FCH2CH2Cl2 = 5.25 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1

-L’air contient 21% d’O2


Donc obtenir un débit de 5.25 d’oxygène il nous faut :

100𝐹𝑂2
𝐹𝑎𝑖𝑟 = = 25 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1
21
-L’air contient aussi de l’azote et de la vapeur d’eau :
79𝐹𝑎𝑖𝑟
𝐹𝑁2 = = 19.75𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1
100

2𝐹𝑎𝑖𝑟
𝐹𝐻2𝑂 = = 0.5𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1
100

𝐿𝑒 𝑑é𝑏𝑖𝑡 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑎 𝑙′𝑒𝑛𝑡𝑟é = 𝐹𝐶2𝐻4 + 𝐹𝐻𝐶𝑙 + 𝐹𝑎𝑖𝑟 = 56 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1


3-1-2-Le débit molaire et totale pour chaque constituant a la sortie du
réacteur :
On a : FCH2CH2Cl2=10 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1.

-FH2O = FCH2CH2Cl2 + 0.5 = 10.5 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1 .


- FO2 = FO2(inital) − 0.5FCH2CH2Cl2 = 0.25𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1 .

-FC2H4 = FC2H4(inital) − FCH2CH2Cl2 = 0.5𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1 .

Donc :
𝐿𝑒 𝑑é𝑏𝑖𝑡 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑙𝑎 𝑠𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 𝑑𝑢 𝑟é𝑎𝑐𝑡𝑒𝑢𝑟 = 𝐹𝐶2𝐻4 + 𝐹𝑑𝑖𝑐ℎ𝑙𝑜 + 𝐹𝑂2 + 𝐹𝐻2𝑂 +
𝐹𝑁2 = 41 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1.

3-2-Etude de fonctionnement du réacteur :

On considère dans cette partie que le débit molaire total des gaz sortant du
réacteur est de 40 mol. S-1.

3-2-1-Le débit volumique de gaz sortant du réacteur :

On a : Fvolumique= Fmolaire* Vm.


Avec Vm : volume molaire.
−3
m3
Fvolumique = 40 ∗ 8.28 ∗ 10 = 0.33
s

3-2-2-Le diamètre du fluidiseure :

On a : la vitesse des gaz à la sortie du réacteur=0.02 m.s-1.

Fvolumique = 𝐿𝑎 𝑣𝑖𝑡𝑒𝑠𝑠𝑒 ∗ 𝑙𝑎 𝑠𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 .

𝑑 2
Et :𝑆 = 𝜋 ( ) .
2
Donc :
1 1
4 Fvolumique 2 4 ∗ 0.33 2
𝑑=( ) =( ) = 4.6 𝑚
𝜋𝑢 3.14 ∗ 0.02

3-2-3. Calcul de la taille des particules de catalyseur pouvant ainsi être


entraînées :
Supposant que la vitesse limite de chute libre est U=0. 02m.S-1.
Et on a :
Vitesse limite de chute d’une particule solide dans un gaz :
U = d².ρs.g/18ηg
Avec :
• d = diamètre de la particule .
• ρs = masse volumique du solide.
• ηg = viscosité du gaz.
• g = 9,8 m.s-2.
Donc : d2 = 18g /Ulim.s.g

dmax = 24 m .

3-2-4-Calculer la pression partielle de dichloroéthane dans le gaz sortant du


réacteur :
Supposant que on un mélange idéal des gaz parfait.
D’après la loi de dalton : 𝑃𝑖 = 𝑥𝑖 𝑃𝑡𝑜𝑡
Où :
Pi= la pression partielle.
Ptot= la pression totale.
Xi= la fraction molaire.
𝑣𝑑𝑖𝑐ℎ𝑙𝑜 10
𝑃𝑑𝑖𝑐ℎ𝑙𝑜 = 𝑃𝑡𝑜𝑡 = ∗ 5 = 1.25 𝑏𝑎𝑟
𝑣𝑡𝑜𝑡 40
-Estimation de la température de rosée du diochlroéthane :

La température de rosée est de 89c°.


L’augmentation de la pression totale a causée l’augmentation la pression partielle
du dichloroéthane d’où l’augmentation de la température de rosée.

4-Bilan thermique :

4-1-Calcul de la puissance thermique à fournir aux gaz entrant pour les


réchauffer de 25 °C à 225 °C :

𝑃 = 𝑐𝑝 ∗ Fmolaire ∗ ΔT
𝑃 = 2.7 ∗ 10 ∗ 56 ∗ 200 = 302 𝑘𝐽. 𝑠 −1 = 302 𝑘𝑊
−2

Où :
Cp :la capacité thermique.
Fmolaire : le débit molaire.

4-2-Calcul de la puissance thermique libérée par la réaction :

𝑃𝑙𝑖𝑏𝑖𝑟é𝑒 = −∆𝐻 ∗ FCH2CH2Cl2 = 240 ∗ 10 = 2400 𝑘𝑊


4-4-Pour déduire la puissance thermique à évacuer par le système de
refr6oidissement
- en supposant que les pertes thermiques correspondent à 5 % de la puissance
thermique libérée par la réaction.

𝑃évacuée = (1 − 0.05) ∗ 𝑃𝑙𝑖𝑏𝑖𝑟é𝑒 − 𝑃 = 0.95 ∗ 2400 − 302


𝑃évacuée = 1978 kW

5.Étude de la récupération du dichloroéthane :


5-1-Les gaz sortant de la colonne D2 sont supposés saturés en vapeurs d’eau et de
dichloroéthane. Ils contiennent également tous les incondensables, à savoir : le
diazote, le dioxygène et l’éthylène n’ayant pas réagi. La pression totale est
toujours égale à 5,00 bar.
On a :
À 15 °C : Pvapeur d’eau = 0.02 bar et Pvapeur dichloro = 0.07 bar.

𝑃𝑖𝑛𝑐𝑜𝑛𝑑 = 𝑃𝑡𝑜𝑡 − 𝑃𝑒𝑎𝑢 − 𝑃𝑑𝑖𝑐ℎ𝑙𝑜𝑟𝑜

𝑃𝑖𝑛𝑐𝑜𝑛𝑑 = 5 − 0.02 − 0.07 = 4.91 𝑏𝑎𝑟

5-2- Calcul des débits molaires de vapeur d’eau et de dichloroéthane


entraînés par les incondensables à 15 °C :

𝑣𝐻2𝑂 = 0.084 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1


𝑣𝑑𝑖𝑐ℎ𝑙𝑜 = 0.293 𝑚𝑜𝑙. 𝑠 −1
5-3- Calcul du rendement de récupération en dichloroéthane :

(10 − 0.293)
𝑅𝑒𝑛𝑑𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 = = 97%
10
5-4-Calculer la perte massique journalière en dichloroéthane à la sortie de
la colonne D2 :

𝑚𝑜𝑙 𝑘𝑔
𝑝𝑒𝑟𝑡𝑒 = 0.293 ∗ 3600 ∗ 24 = 25315 = 2506
𝑗 𝑗

L’intérêt de D2 est la récupération des pertes afin augmenter le rendement

Vous aimerez peut-être aussi