Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercices de Mathématiques

Suites arithmétiques ou géométriques


Énoncés

Énoncés des exercices

Exercice 1 [ Indication ] [ Correction ]


Soient a, b et c trois réels distincts, a étant non nul. On suppose que a, b, c sont en progression
arithmétique et que 3a, b, c sont en progression géométrique.
Que dire de la raison de cette progression géométrique ?

Exercice 2 [ Indication ] [ Correction ]


Soit a un réel strictement positif et différent de 1.
1 + aun
On considère la suite définie par u0 > 0 et, pour tout n ≥ 0, un+1 = .
a + un
−1 + un a−1
1. Vérifier que la suite (vn ) définie par vn = est géométrique de raison .
1 + un a+1
2. En déduire lim vn puis lim un .
∞ ∞

Exercice 3 [ Indication ] [ Correction ]


Soient a, b deux réels, et une suite (un ) telle que : ∀ n ∈ IN∗ , u0 + u1 + · · · + un−1 = n(an + b).
Montrer que la suite (un ) est arithmétique. Calculer un .

Exercice 4 [ Indication ] [ Correction ]


On suppose que les réels a, b, c sont en progression arithmétique.
Montrer qu’il en est de même des réels x = b2 + bc + c2 , y = c2 + ca + a2 et z = a2 + ab + b2 .

Exercice 5 [ Indication ] [ Correction ]


Dans quelle base de numération les réels 123, 140, 156 sont-ils en progression arithmétique ?

Page 1 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Suites arithmétiques ou géométriques
Indications, résultats

Indications ou résultats

Indication pour l’exercice 1 [ Retour à l’énoncé ]


√ √
3+ 6 3− 6
On trouve deux solutions : q = et q = .
3 3

Indication pour l’exercice 2 [ Retour à l’énoncé ]

a−1
1. Vérifier que la suite (vn ) est bien définie, et géométrique de raison q =
.
a+1
2. Constater que vn tend vers 0 quand n tend vers +∞. En déduire lim un = 1.
n→+∞

Indication pour l’exercice 3 [ Retour à l’énoncé ]


Par différence un = 2an + a + b.
La suite (un ) est arithmétique de raison 2a, de premier terme u0 = a + b.

Indication pour l’exercice 4 [ Retour à l’énoncé ]


On vérifie x + z = 2y, sachant que a + c = 2b.

Indication pour l’exercice 5 [ Retour à l’énoncé ]


On cherche b telle que (b2 + 2b + 3) + (b2 + 5b + 6) = 2(b2 + 4b). On trouve b = 9.

Page 2 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Suites arithmétiques ou géométriques
Corrigés

Corrigés des exercices

Corrigé de l’exercice 1 [ Retour à l’énoncé ]


On sait que a + c = 2b.
D’autre part, il existe q 6= 0 tel que b = 3aq et c = bq = 3aq 2 .
On en déduit a + c = a(3q 2 + 1) = 6aq, puis 3q 2 − 6q + 1 = 0.
√ √
3+ 6 3− 6
On trouve donc deux solutions : q = et q = .
3 3
√ √
Dans le premier cas on a : b = (3 + 6)a et c = (5 + 2 6)a.
√ √
Dans le deuxième cas on a : b = (3 − 6)a et c = (5 − 2 6)a.

Corrigé de l’exercice 2 [ Retour à l’énoncé ]

1. Une récurrence évidente montre que (un ) est bien définie et que un > 0 pour tout n.
En conséquence la suite (vn ) est elle aussi bien définie, et pour tout n ≥ 0 :
1 + aun
−1 +
−1 + un+1 a + un −(a + un ) + 1 + aun
vn+1 = = =
1 + un+1 1 + au n a + un + 1 + aun
1+
a + un
(a − 1)(un − 1) a−1
= = vn
(a + 1)(un + 1) a+1
a−1
La suite (vn ) est donc géométrique de raison q = .
a+1
(a + 1)2 − (a − 1)2 4a
2. On constate que 1 − q 2 = 2
= > 0.
(a + 1) (a + 1)2
Autrement dit −1 < q < 1, donc vn = q n v0 tend vers 0 quand n tend vers +∞.
−1 + un 1 + vn
Pour tout n, l’égalité vn = s’écrit un = .
1 + un 1 − vn
Pusique lim vn = 0 on en déduit lim un = 1.
n→+∞ n→+∞

Corrigé de l’exercice 3 [ Retour à l’énoncé ]


Pour tout entier n ≥ 1, on a :
n
X n−1
X
un = uk − uk = a(n + 1)2 + b(n + 1) − an2 − bn = 2an + a + b
k=0 k=0

L’énoncé montre que cette expression est encore correcte si n = 0.


La suite (un ) est donc arithmétique de raison 2a, de premier terme u0 = a + b.

Page 3 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Suites arithmétiques ou géométriques
Corrigés

Corrigé de l’exercice 4 [ Retour à l’énoncé ]


Il suffit pour cela de vérifier l’égalité x + z = 2y, sachant que a + c = 2b.
Effectivement :
x + z = b2 + bc + c2 + a2 + ab + b2 = 2b2 + b(a + c) + a2 + c2
= 2b(a + c) + a2 + c2 = (a + c)2 + a2 + c2 = 2(a2 + ac + c2 ) = 2y

Corrigé de l’exercice 5 [ Retour à l’énoncé ]


Il faut trouver une base b telle que (b2 + 2b + 3) + (b2 + 5b + 6) = 2(b2 + 4b).
Cette condition équivaut à b = 9.

 x = 123 = 102
Effectivement, en base 9, on a : y = 140 = 117 = x + 15 .

z = 156 = 132 = y + 15

Page 4 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.

Vous aimerez peut-être aussi