Vous êtes sur la page 1sur 48

UN ENVIRONNEMENT, UNE HUMANITÉ,

UNE VIE SAUVAGE, ONE NATURE


Pour une réconciliation avec l’environnement

État au 7 janvier 2014


TABLE DES MATIÈRES

TABLES DES MATIÈRES 3

LA FONDATON - PRÉSENTATION
PRÉSENTATION 5

ONE NATURE FOUNDATION 6

ORGANISATION 7

NOTRE ENGAGEMENT 8

PROJETS - AGIR AFIN DE SAVOIR 11

PROJET « ABEILLES » 13

PROJET « RUCHER DE LA COLLINE DU PARADIS » 17

PROJET « LABEL PAYSAGER » 20

PROJET « FORÊTS » 24

PROJET « DÉCHETS » 29

PROJET « ÉDUCATION ENVIRONNEMENTALE » 31

INVESTISSEMENTS - PRÉVOIR AFIN DE POUVOIR 33

ONE CREATION 35

STATUTS DE LA FONDATION 37

DÉPENSES
DÉPENSES ET RECETTES 43

CONTACTS 46

2
3
LA FONDATION
PRÉSENTATION

4
5
ONE NATURE FOUNDATION
Pour la protection de notre planète

One Na Nature Fou


Founda
ndation
tion est une fondation Ainsi, la Fondation a pour but de soutenir toute
reconnue d’utilité publique à but non lucratif, dont action d’éducation dans la prise de conscience de
le siège est à Vevey en Suisse. la préservation de l’environnement ainsi que
d’acquérir des terres pour les rendre à leur état
La croissance économique, la soif de naturel.
connaissance, la recherche permanente d’horizons
nouveaux font partie de l’activité de l’humanité qui Pour réaliser son but, One Na Nature FouFounda
ndation
tion
ème investit exclusivement dans des projets, entreprises,
s'est amplifiée depuis le 20 siècle. Il y a ceux qui
travaux ou recherches dans les domaines des
veulent lutter contre cet état de fait, ceux qui
technologies et des services liés à l’environnement.
souhaitent régner en maître et ceux qui vivent
simplement au quotidien car ils n’ont pas d’autres
Entre autres, des participations sont faites à long
solutions. Nul besoin de chercher la pierre
terme d’où il est exclu toute opération de trading et
philosophale. Nous formons un ensemble qui doit
commerce de titres.
se perpétuer pour que la « Vie » se poursuive en
respectant chacun tout en conservant la
En aucun cas, des opérations à caractère
permanence de l’évolution, en harmonie avec
spéculatif ne sont autorisées.
notre environnement.

C’est dans ce but que One Na Nature Fou


Founda
ndation
tion est
née pour répondre au défi d’une humanité qui
souhaite poursuivre son activité, recréer les
conditions cadres d’un développement
économique respectueux de l’environnement en se
réconciliant avec une nature meurtrie.

.
ORGANISATION
La force des mots avec le pouvoir des actes

One Na Nature Fou


Founda
ndation
tion est composée d’un
Conseil de fondation qui délègue, selon les
projets, à des personnes engagées, la réalisation
et le pilotage des développements.
Conseil de fondation

Le Conseil
nseil de fo
fonda
ndation
tion :
• est le garant du respect des statuts,
• décide des développements.
Évaluation, réalisation et pilotage
pilotage
Évaluation, réalisation et pilotage des des développements
développements :
• évaluation des projets de développement
conformément aux statuts,
• proposition au Conseil de fondation, Projets
• pilotage et développement de chaque projet.

Chaque membre du Conseil de fondation peut


faire des propositions pour le développement de
projets. En fonction de la spécificité et de la
complexité de ces derniers, des personnes aux
compétences avérées peuvent être engagées.
Il peut s’agir soit de personnes physiques, soit de
personnes morales dont les frais sont pris en
charge par la Fondation, lorsque l’activité de ces
dernières est leur métier ; et que cette activité est
en ligne avec l’objectif recherché et le but
statutaire.

Les membres du Conseil de fondation agissent


tous à titre bénévole avec la volonté d’apporter
une réponse de réconciliation d’un
développement économique intégré à
l’environnement. Ils sont aussi conscients qu’il
convient également d’intégrer l’environnement
dans le développement économique.

Tous les frais d’administration sont pris en charge


par des sociétés qui soutiennent l’action de
One Na
Nature Fou
Founda
ndation
tion.
on

6
7
NOTRE ENGAGEMENT
De la parole aux actes

Un environnement naturel sain est nécessaire à la Rémunération économique


pérennité des sociétés humaines. Le soutien à des
technologies qui favorisent l’évolution de la One Na Nature Fou
Founda
ndation
tion relève le défi de soutenir
reconstruction du bâti actuel et la préservation de l’économie dans des investissements respectant
celui-ci est un gage de croissance économique l’environnement, tout en ayant une exigence de
durable pour les générations présentes comme futures. rémunération économique assurant un
Afin de favoriser un développement durable, la développement économique durable.
Fondation s’engage dans les domaines suivants :
Divers domaines œuvrant pour la conservation de
l’environnement sont sélectionnés lors du processus
Reconstruction environnementale
de rémunération économique. Le financement doit
Le but final de One NaNature Fou
Founda
ndation
tion est donc permettre la création d’emplois et contribuer à une
de favoriser une reconstruction environnementale nouvelle pensée du développement économique
au travers de diverses actions encourageant un durable.
développement responsable des activités
économiques.

Financement responsable
One Na Nature Fou
Founda
ndation
tion fait appel aussi bien aux
personnes physiques qu’aux personnes morales
(des PME aux multinationales), aux États et autres
institutions parapubliques pour collecter des fonds.
6 1
Communication - Financement privé,
Un financement responsable, signifie une prise de Prise de conscience public, économique -
responsable Prise de conscience
conscience collective que notre bien-être a été partagée
acquis aussi au détriment de l’environnement. Réconciliation
environnementale
Il nous amène à rediriger une part des profits et 5 2
Acquisition de terres - Investissements
gains de nos activités pour reconstituer et préserver Retour à la nature responsables -
la nature. Création d’emplois

Investissement responsable
4 3
Développement Revenus
Au travers de divers types d’investissements, la économique d’investissements
Fondation participe à des projets favorisant un responsable responsables

développement durable. Pour cela, elle soutient


des investissements effectués dans les technologies
de l’environnement afin de favoriser leur
croissance. La Fondation affecte des fonds pour
des travaux ou recherches permettant de diminuer
l’impact environnemental des activités humaines.

Ainsi, selon la politique de One Na Nature


Fou
Founda
ndation
tion,
on un investissement responsable passe
par la mise à disposition de capitaux à long terme
en tant que partenaire économique dans des
sociétés actives dans toute la chaîne de la
reconstitution et préservation de l’environnement.
Envers
nvers la Société Envers un développement durable
En soutenant uniquement des projets Les projets ont pour but de réconcilier des critères
d'investissements durables. environnementaux, sociaux et économiques afin
de contribuer à un développement durable des
Par le partenariat entre les différents acteurs sociétés humaines sans compromettre la vie des
économiques œuvrant pour la protection de la générations futures.
nature.

Envers l’Environnement Envers une éthique


Le but de la Fondation constitue en lui-même un La structure de la Fondation s’accompagne d’un
message fort. En effet, les divers projets protègent engagement à titre individuel de chaque membre
l’environnement tout en tenant compte des de son conseil et de ses donateurs convaincus du
contraintes économiques et sociales afin de tendre bien-fondé de l’utilité publique de la Fondation.
vers un nouveau modèle de fonctionnement des
activités humaines.

8
9
PROJETS
AGIR AFIN DE SAVOIR

10
11
PROJET « ABEILLES »
« Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre.» A. Einstein

2012 - …

Les abeilles sont primordiales pour la pollinisation une évaluation périodique de l’impact de
et donc pour la présence des fleurs, légumes et l’évolution, en relation à l’environnement, est mis
fruits. Les activités humaines créent une forte en place. Ceci permettra de mieux suivre des
pression sur l’environnement et engendrent le abeilles selon les contraintes propres d’un
déclin des colonies d’abeilles qui sont pourtant écosystème spécifique.
indispensables à la préservation des écosystèmes.
En effet, le dépérissement des abeilles est observé La Fondation met en place un projet qui consiste
depuis les années 90 et s’est fortement accentué à installer quatre ruches dans différents lieux
au cours des années 2000. Certains scientifiques représentant différentes hostilités de par
ont estimé que les populations d’abeilles avaient l’environnement proche.
diminué de 30 à 90% dans certains états
américains. Ces lieux choisis vont de la campagne, au milieu
de champs et de bois, dans une zone industrielle,
Les abeilles sont un chaînon vital de notre en pleine ville, à l’orée d’une forêt.
écosystème. Elles assurent près des trois-quarts de
la pollinisation des plantes que les êtres humains Assurer
Assurer le développement de colonies
cultivent. Seule, une abeille ne vit pas. Elle n’est d’abeilles
rien. Elle fait partie d’une colonie qui constitue
une société à part entière. Pour une colonie, il y a L’implantation de ruches dans différents lieux doit
de 10'000 à 70'000 ouvrières qui vivent autour permettre la mise en place d’un réseau de
de la reine dont la principale activité va la développement de colonies et de leur
conduire à pondre près de deux millions d’œufs, préservation dans le temps.
soit plus de deux mille œufs par jour en pleine
saison. Étudier l’impact de l’environnement
La disparition des abeilles est une conséquence L’étude de l’impact de l’environnement sur les
de plusieurs sources. abeilles, le pollen et le miel doit permettre
d’identifier les conditions optimales permettant
One Na Nature Fou
Founda
ndation
tion s’engage à la mise en d’assurer le développement des colonies. Un suivi
place d’une étude sur dix ans de développement des concentrations de substances et de l’évolution
d’essaims en milieux hostiles. Pour cela, divers de celles-ci, en fonction du développement du
terrains sont étudiés pour y implanter des ruches. lieu d’implantation, permettra de fonder les
Ces terrains devront offrir un environnement meilleures conditions cadres pour l’objectif de
naturel permettant aux populations d’abeilles de préservation et de développement des essaims.
se développer afin d’étudier leur évolution en
relation aux écosystèmes retenus. Collaboration

L’implantation de ces essaims a pour but, aussi, Les études sont menées par différents instituts
de reconstituer un biotope favorable au officiels qui garantissent une totale indépendance
développement d’autres espèces animales et et un suivi rigoureux au cours des années de
végétales. De surcroît, des mesures seront prises l’évolution des constats qui pourront être établis.
pour encadrer l’implantation des abeilles dans un Chaque lieu d’implantation est suivi par un
cadre naturel accueillant, sans pesticides, OGM apiculteur proche, qui maîtrise la région choisie et
ou pollutions qui pourraient nuire à leur offre ainsi un professionnalisme dans la
développement. démarche.

Le projet « Abeilles » de One Na


Nature Publication
Fou
Founda
ndation
tion consiste à disposer, ou recevoir en Les études font l’objet d’une publication annuelle
donation, des terrains sur lesquels des essaims avec constat de l’étude d’impact.
d’abeilles sont implantés. Un suivi rigoureux avec 12
13
Implantation des ruches sur le site de Bobst Mex SA - Mex (VD) – 2013
Implantation des ruches sur un site privé - Suchy (VD)
(VD) - 2012

14
15
PROJET « RUCHER DE LA COLLINE DU PARADIS »
Pour une meilleure compréhension de la vie de l’abeille et des enjeux qui lui sont liés

2011 - …

Au cœur du canton de Vaud, dans un paysage de Objectifs et enjeux


collines morainiques, le glacier du Rhône a déposé
d'importants gisements de graviers dont • Installer un rucher expérimental sur un site
l'exploitation s'est étendue sur plus d'un siècle dans particulièr ement favorable : « La Colline du
un périmètre d'une centaine d'hectares. Paradis » (Commune de Bettens) ;
• Redonner ses lettres d e noblesses à l'Abeille
Confrontées à un environnement particulier, faune par la mise en place d'un concept
et flore ont évolué au gré des étapes de d'apiculture douce, permettant de r éunir les
réaménagement, à la faveur d'une biodiversité des m eilleures conditions pour le développement
plus remarquables. optimal de son cycle vital ;
• Étudier et veiller à l'échelonnement des
Aujourd'hui, alors que le remodelage floraisons et des miellées dans le rayon de
topographique touche à sa fin, la nature se répartit butinage d es abeilles ;
entre forêt, bosquets, prairies, grandes cultures, sites • Assurer des travaux d'entretien (fauche et
protégés et industrie. débroussaillage) en coordination avec les
différents acteurs des lieux afin d e favoriser
Voici 40 ans, ce contexte insolite attira l'attention les plantes mellifères et enrichir la
d'un biologiste venu s'établir sur ces terres. Intrigué biodiversité du site ;
par cette profusion de vie, Christophe Perret-Gentil, • Apporter un nouvel éclairage sur le rôle
ornithologue et herboriste, en fit son lieu des maladies/parasitoses, révélateur de la
d'observation privilégié et sa passion. Il fut amené fragilisation du métabolisme de l'abeille et
à développer une idée de lecture du paysage de son environnement ;
mettant en évidence le rôle des bio-indicateurs pour • Sensibiliser et informer les intervenants des
la santé de notre environnement. En 2010 fut créé différents milieux aux enjeux liés à l'abeille.
le bureau d'écologie Terra Prima « Chemins de
compréhension du vivant » pour concrétiser les
projets de recherches qui lui tenaient à cœur. Thèmes des études et recherches
• La conduite respectueuse du rucher pour
l'établissement d'un cahier des bonnes
Partenariat apicole pratiques apicoles helvétiques dans le respect
Depuis son apparition, l'abeille, pollinisatrice du cycle de l'abeille.
infatigable, a grandement contribué à la • Un environnement sain pour les abeilles par
reproduction, à l'évolution et à la diversification l'inventaire et la rép artition du panel
du règne végétal. La précarité actuelle des floristique et de la phénologie des plantes
populations de cet insecte social, en fait à son indispensables au développement des
tour un précieux bio-indicateur de nos milieux de colonies d'une saison à l'autre (conditions
vie. minimales à respecter et comparaison avec
d'autres ruchers).
Le projet de parrainage se fait un point
d'honneur de soutenir les projets de recherche
apicole de Terra Prima.

16
17
• Des mesures pour favoriser la vie sociale d e
l'abeille et son autonomie (sans artificialisation des
conditions d'élevage) ;
• La mise en place de traitem ents antiparasitaires
peu invasifs et bien tolérés par les colonies ;
• Des échanges avec d'autres institutions de
recherche (Fischermühle Imkerei, AGNI, Apiculture
biodynamique...).
18
19
PROJET « LABEL PAYSAGER »
Un concept pour les aménagements extérieurs de lieux publics et sociaux

2010 - …

Comment est née l’idée du « Label Interlocuteurs engagés dans la préservation


Paysager » ? du paysage
D’un objectif : faire bénéficier des structures Depuis une quarantaine d’années, le paysage (ou
sociales, culturelles et économiques d’un concept plus généralement l’environnement) fait l’objet de
d’aménagement paysager, permettant d’entretenir beaucoup d’attention.
une collaboration et des échanges entre les
activités de l’homme et les processus de la nature Nombreux sont les partenaires engagés dans
dans une coexistence pacifique et intelligente dont l’aménagement et la protection du paysage :
les bienfaits profitent à chacun des partenaires.
• l’État (OFEV, Centres de conservation
Il s’agit bien de créer une adéquation entre les cantonaux, Services du développement
utilisateurs d’un lieu et leur cadre de vie en territorial - ex. Aménagement du territoire,
cherchant à éveiller auprès des usagers l’intérêt Plans de zones
pour ce qui se passe autour d’eux tout en • les mouvements de protection de la nature
améliorant leurs conditions de vie. (Pro Natura, ASPO, WWF, Patrimoine Suisse,
Centres suisses de cartographie faune/flore,
Le « Label Paysager
Paysager » s’inscrit dans un souci de Associations régionales)
préservation d’un patrimoine naturel visant à • les services de l’agriculture, PI compensations
maintenir ou à développer, aussi dans les zones à écologiques, OQE, payements directs
fortes activités humaines, un réseau de surfaces- • la Fondation Nature Économie (Label « Parc
refuges pour la biodiversité. Par une gestion naturel »)
extensive des espaces verts et par un • le « Label Paysager », One Nature
aménagement de structures naturelles de qualité. Foundation
Ces surfaces vertes, faisant office de passerelles
naturelles, rendent les zones urbanisées plus Au nom du principe de la Biodiversité, chacun
accessible à la faune et à la flore locales tout en s’accorde
s’accorde maintenant à admettre que la Nature a
conservant ses liens avec le grand paysage. sa place légitime parmi nous. Mais il ne s’agit pas
seulement de définir combien de vie on est
Le « Label Paysager » a pour objectif de disposé à accueillir autour de soi.
sensibiliser chacun, pouvoirs publics ou privés, en
les incitant à rendre leurs espaces plus favorables Il s’agit d’établir certaines règles car la
à la nature. Nature a besoin de temps pour réaliser
réaliser
ses projets et d’une certaine
Le but est également social et économique. compréhension de ses modes de
En requalifiant des zones existantes pour mieux les fonctionnement.
intégrer dans le paysage et les rendre plus
propices à la vie, les coûts d’entretien et
d’exploitation peuvent être sensiblement réduits.
Une meilleure organisation spatiale du site, un
entretien plus extensif, un choix judicieux d’espèces
indigènes, ainsi que la réservation de surfaces
perméables pour l’infiltration de l’eau sont autant
d’atouts dans cette direction.
Le « Label Paysager » : une
une valorisation de Sept critères
notre cadre de vie
L’homme est considéré comme partie intégrante Le concept « Label Paysager » se définit à travers
de son écosystème. sept modules faisant appel aussi bien à :

Il dispose en permanence des cartes en main pour • Contexte paysager


assurer à son habitat les meilleures ou les pires L’aménagement du site prend en
conditions d’existence. Si son comportement est considération la vocation naturelle du lieu et
correct, son cadre de vie sera favorable à ses le caractère du paysage dont il faite partie.
activités et à son bien-être, car si la nature est La ligne directrice des aménagements s’inscrit
respectée, elle répond à nos besoins dans un dans les caractéristiques biogéographiques du
parfait équilibre. site. Une fois le lieu identifié, il convient de
prendre en considération la manière dont il
En revanche, si son comportement est destructeur, s’intègre dans l’environnement. Une attention
étant en bout de chaîne, il subira tôt ou tard les particulière sera apportée aux potentialités
conséquences de ses actes. d’échanges et d’une manière générale, aux
relations entre le site et le milieu environnant.
Objectifs
• Composantes « Nature »
• Cohérence dans notre relation avec la nature Des structures naturelles sont identifiées au
« laisser faire la nature! » sein du site, elles doivent être des espaces
• Complicité intuitive avec les modes permettant l’expression libre et spontanée de
d’expression de la nature la Nature. Les acteurs spécifiques de la niche
• Ressourcement pour le corps, l’âme et l’esprit écologique peuvent y remplir leurs rôles
• Modèle d’harmonie et d’équilibre respectifs pour le bon fonctionnement de
• Espace de partage et de compréhension l’ensemble. Une attention particulière sera
• Prise de conscience par rapport aux exigences apportée aux potentialités d’échanges et aux
de notre environnement. relations des différentes structures entre elles.

• Valeur bio-
bio-indicatrice « Flore »
L’aménagement et l’entretien du site
favoriseront dans toute la mesure du possible
le maintien et la plantation d’essences locales.
La richesse floristique est évaluée dans
chacune des structures naturelles à l’aide des
listes de la « Clé de lecture végétale » basée
sur la qualité bio-indicatrice des plantes des
milieux.

20
21
• Valeur bio-
bio-indicatrice « Faune »
L’aménagement du site prendra toutes
mesures utiles pour favoriser l’existence de la
petite faune et des oiseaux notamment ceux
des catégories 2, 3 et 4 de la « Clé de lecture
du paysage. »

• Histoire du lieu
L’aménagement du site réservera une place
d’honneur au contexte historique (vocation du
lieu et/ou de la région, activités passées, etc.)
et à ses éléments emblématiques (témoins du
passé, arbres séculaires, point dominant, etc.

• Aspects thématiques
L’aménagement du site réservera une place à
un espace didactique, pédagogique ou
culturel en relation avec l’affectation du lieu et
l’activité présente, de manière à développer le
respect de la nature à travers sa
compréhension.

• Programme de gestion et entretien


L’entretien des différents espaces concernés
par le « Label Paysager » se fera dans un
esprit respectueux des cycles de vie de la
faune et de la flore. Pour les biotopes
itinérants s’assurer avant la destruction d’une
niche écologique qu’un milieu équivalent
fonctionnel existe ou soit recréé à proximité.
L’initiative est laissée au requérant pour
aménager et enrichir son site en petites
structures favorables à la biodiversité.
22
23
PROJET « FORÊTS »
Pour favoriser la biodiversité

2013 - …

La forêt est un espace vital dans le développement générale de l’environnement et une lente
de la vie sur terre. Elle devenue un agent transformation d’un lieu de richesses en zone
économique important. désertique. La fuite en avant pour exploiter de
nouveaux espaces modifie durablement le climat de
Ses fonctions sont multiples en tant que : la planète.

- capteur de CO2, Nous n’avons pas seulement à blâmer les pays qui
- constituant d’oxygène, cherchent à améliorer leur économie, mais tout un
- filtre à eau, chacun au travers de nos actes au quotidien qui
- espace de biodiversité végétal et animal, conduisent à consommer des produits cultivés sur des
- protection des sols contre l’érosion, espaces originellement constitués dans l’harmonie de
- zone protégée pour les migrations, la diversité de la vie sur terre.
- réserve d’exploitation de bois,
- etc. Les forêts sont avec les océans, le poumon et le cœur
du développement de toute vie. Une disparition
Au-delà de tous ses bienfaits, la forêt est également définitive ne peut que conduire à une destruction
un espace privilégié pour l’être humain. Elle est un inexorable du vivant dans toute sa biodiversité dont
lieu d’évasion, de plénitude, de méditation, de l’être humain n’est qu’un des chaînons constitutif de
réunions familiales, de détente et de sport, entre l’équilibre de notre planète.
autres.
Ne pas considérer la nécessité de préserver ce qui
Depuis des dizaines d’années, tant les forêts peut encore l’être et ne pas reconstituer des espaces
primaires, que les forêts équatoriales et tropicales vitaux pour recréer un cercle vertueux de
sont exploitées au-delà de leur capacité de développement d’un environnement, c’est commettre
renouvellement. Leur espace vital est substitué pour un délit préjudiciable pour les générations futures et
la création de prairies afin d’étendre les prairies un manque de respects pour tous ceux qui nous
d’élevage, de zones d’exploitation agricole pour des avaient transmis un héritage depuis des temps
agrocarburants et autres besoins spécifiques. ancestraux.

Chaque abattage d’arbre réduit des espaces vitaux À l’égal de l’eau, l’air que nous respirons est
de biodiversité, repousse les limites de liberté et de indispensable au développement de la vie.
protection de la faune sauvage, et appauvrit les sols
ainsi mis à nu. One Nature Foundation planifie, en fonction de ses
capacités financières, le développement de différents
L’épuisement des terres conduit à une détérioration projets liés à la forêt.
Projet « Forêts : Migration Suisse - Vaud »
One Na Nature Fou
Founda
ndation
tion souhaite favoriser la Un élément d’enrichissement des flux de migration
connexion de forêts soit le long de ruisseaux ou au de la faune est favorisé par la construction de
travers de champs. Ceci en favorisant un passages protégés sur les autoroutes (exemple du
reboisement par la création de couloirs à couvert. passage d’Eclepens sur l’E23). De telles
constructions doit être favorisées et soutenues.
Pour exemple, la vue aérienne des forêts du
canton de Vaud fait clairement ressortir que celles-
ci sont entrecoupées de routes, et de champs
agricoles. Chaque fois qu’une forêt est coupée, ce
sont des flux de migration de la faune qui le sont.
L’isolement d’espèces conduit à un
appauvrissement génétique de celles-ci.

24
25
Projet « haies et futaies »
L’agriculture exploite près d’un tiers du territoire
suisse. La culture intensive diminue la diversité des One Na
Nature Fou
Founda
ndation
tion souhaite donc s’appuyer
milieux naturels et des espèces disparaissent. sur cette base légale afin de développer des
couloirs écologiques dans les zones dont les
Les cultures agricoles constituent des obstacles trop biotopes naturels sont actuellement en déclin.
importants pour être traversés par les espèces
animales qui doivent se déplacer pour se nourrir. En discussion avec des agriculteurs, notre
Fondation travaille au développement de ces
Afin de favoriser une diversité biologique bénéfique refuges naturels.
à l’agriculture et aux milieux naturels, il est
important de réimplanter des haies et arbustes One Na Nature Fou
Founda
ndation
tion négocie un projet
dans ces milieux cultivés. Les haies et arbustes d’implantation de haies avec un suivi d’impacts à
constituent des corridors biologiques qui moyen et long termes sur des zones libérées des
permettent à des espèces animales de relier activités humaines.
différents habitats qui leur sont vitaux. De plus, les
haies permettent la migration d’individus (animaux,
végétaux ou fongiques) d’une sous-population à
l’autre.

Ces refuges constituent donc des abris biologiques


pour les espèces menacées par l’agriculture
intensive.

L’article 7 de l’ordonnance sur les paiements


directs versés dans l’agriculture est le suivant :

Art. 7 Pa
Part équitable de surfac
urfaces de com
compens
pensation
écologique

« Les surfaces de compensation écologique doivent


représenter au moins 3,5 % de la surface agricole
utile de l’exploitation vouée aux cultures spéciales
et 7 % de la surface agricole utile exploitée sous
d’autres formes.»
Projet « réhabilitation zones urbaines »
Les populations vivant en milieu urbain ainsi que
les territoires occupés par les villes et les industries
sont en constante croissance. L’urbanisation est un
système dynamique, des zones se développent et,
d’autres se transforment en friches urbaines.

L’emprise de l’humain sur les sols n’est pas


toujours contrôlée et engendre des conséquences
importantes sur les milieux naturels.

Ainsi, il est important que les zones non utilisées


par les humains soient rendues à la nature. Les
friches sont généralement endommagées, il est
donc primordial de les restituer dans des conditions
permettant aux écosystèmes de se développer.

La réhabilitation de ces friches doit permettre le


retour de populations animales et végétales dans
des milieux hostiles. Une fois les friches réinvesties
par un écosystème, un suivi permettant de
comprendre la raison de la colonisation et les
bénéfices engendrés sur les écosystèmes alentours
sera effectué.

One NaNature Fou


Founda
ndation
tion agit déjà en tant que
conseiller bénévole pour des projets de
développement urbanistique intégré dans le respect
des critères pour la protection de la nature en
milieu urbain.

One Na Nature Fou


Founda
ndation
tion souhaite établir un
concept pour les aménagements extérieurs de lieux
publics et sociaux qui permet une renaturation
d’espaces publics en milieu urbain.

26
27
Projet « Forêts : reconstitution de biotopes » -
Afrique / Amérique du Sud / Asie
La reconstitution de biotopes forestiers est
primordiale dans les pays africains, sud-américains,
etc. plus particulièrement dans les villages
décentrés qui continuent un déboisement majeur
et sont au dernier stade avant l’installation de la
désertification.

La faible activité économique de ces villages, ainsi


que la nécessité de disposer de bois de cuisson,
conduit des milliers de villages à couper le bois de
plus en plus loin, ce qui provoque une destruction
massive du biotope. Ce constat est significatif pour
une majorité des pays concernés.

Le projet « Forêts : reconstitution de biotopes »


doit permettre dans une zone donnée de faire
prendre conscience aux villageois de l’importance
de reconstituer un environnement forestier.
Des projets équivalents existent à Madagascar et
consistent à responsabiliser chaque village qui fait
partie d’un projet. Il s’agit de planter des arbres à
croissance rapide sur un horizon de trois à cinq ans
pour assurer rapidement un bois de cuisson
nécessaire à la vie du village. Une deuxième zone doit
permettre de faire des plantations avec des arbres à
croissance sur dix à vingt ans et une troisième zone de
reconstitution de biotope avec des arbres demandant
trente ans de développement avant maturité.

Des contacts avec des fondations internationales et


des ONG, actives sur le terrain, permettent d’identifier
des zones où les chances d’aboutir sont les plus
efficientes. Ci-contre, nous observons le niveau de
déboisement autour d’un village avec des arbres
éparpillés qui sont également abattus au fil des ans
(Région de Tamale, Ghana). Il reste un bosquet
d’arbres qui sera inexorablement abattu pour assurer
du feu de bois pour la cuisson et, dans ce cas
spécifique pour la production de beurre de karité
utilisé dans les cosmétiques et l’alimentaire.
PROJET « DÉCHETS »
Pour ne pas vivre dans un univers « poubelle »

2013 - …

De nos jours, l’impact des déchets sur notre Projet « Intégration économique de la gestion
société est devenu trop important. Jours après des déchets »
jours, nous imposons à notre planète et à notre
Ce projet se veut d’établir les conditions cadres
société un nombre considérable de déchets.
pour mettre en place un programme d’éducation
et de développement économique au travers des
Notre niveau d’ordures étant trop important, ceci a
déchets.
aussi un impact sur la faune. Par exemple, les
tonnes de plastique déversées dans le Pacifique
Qui n’a pas eu l’occasion de se rendre dans
tuent poissons, mammifères, oiseaux, etc.
différents pays et de faire ce constat. Même dans
À vue d’œil cela ne nous atteint pas, mais les
nos pays occidentaux et en Suisse, il suffit de
poissons qui y sont pêchés se retrouvent dans nos
parcourir les pistes de ski après la fonte des neiges
assiettes. La mort des oiseaux et autres poissons,
ou de regarder le long des autoroutes pour se
que nous ne mangeons pas, qui sont tués par ces
rendre compte que l’être humain considère la
déchets, empêche le cours normal du cycle de la
nature comme une poubelle en plein air.
vie, et nous touche indirectement encore une fois.
La mise en place, dans un pays en voie de
Notre production mondiale de déchets par an
développement, de conditions cadres doit
s’élève à près de quatre milliards de tonnes.
permettre de trouver le financement pour une
Le gaspillage est aussi un très grand facteur de ce
centrale d’incinération produisant d’une part de
surplus de déchets. On achète, on ne consomme
l’électricité pour une ville et de l’eau douce pour
pas toujours et ça finit à la poubelle. Après avoir
la culture des champs, respectivement la
pris conscience que notre production de déchets
plantation de forêt. Une incitation à la récolte des
était trop élevée, nous avons mis en place
déchets pour incinération, et ainsi assurer la
quelques initiatives, comme le tri et le recyclage, la
matière première, doit passer par la rémunération
diminution des rejets de gaz à effet de serre, le
des collecteurs.
développement automobile électrique, l’énergie
solaire, entre autres.
Une telle approche induit une démarche liée à
l’éducation. Ce point est bien l’élément le plus
l’éducation
Nous sommes tous touchés par cette pollution,
relevant pour atteindre les objectifs recherchés
mais certains pays plus que d’autres. En effet, les
dans la gestion des déchets. Le passage par
pays pauvres n’ayant pas les moyens pour financer
l’exemple offre l’avantage de ne pas culpabiliser,
la majorité de ces initiatives, en subissent plus les
mais bien de former l’opinion publique ciblée.
conséquences. Toutes les populations qui habitent
dans les bidonvilles ont des conditions d’hygiène
déplorables.

Les décharges de la plupart des pays en voie de


développement finissent enfouies dans la terre ou
jetées à l’océan. Cet état de fait est un élément de
destruction massive de notre environnement.

Le septième continent de plastique

28
29
Le « 7ème continent de plastique. » On le décrit
comme une immense plaque de déchets
évoluant dans le nord de l'océan Pacifique, de
la taille d'un tiers des États-
États-Unis ou de six fois la
France. Aussitôt se forme à l'esprit l'image d'un
gigantesque amas compact de sacs plastiques,
bouteilles, filets et autres bidons...

En réalité, ce phénomène, qui effraye et fascine à Ghana


la fois, ressemble plus à une « soupe de
plastique » constituée de quelques macro déchets
éparses, mais surtout d'une myriade de petits
fragments.

« L'image d'un continent sert à sensibiliser le grand


public, mais ne rend pas compte de la réalité,… »
explique François Galgani, océanographe et
chercheur spécialiste des déchets à l'Institut
français de recherche pour l'exploitation de la mer
(Ifremer). « Il s'agit plutôt d'une multitude de
micro-plastiques, d'un diamètre inférieur à 5 mm,
en suspension à la surface ou jusqu'à 30 mètres
de profondeur, difficiles à voir de loin. »
Venise (Italie)
De telles plaques existent également en
Méditerranée, comme peuvent le confirmer des
navigateurs qui les traversent pour se rendre en
Corse depuis la France.

Suisse

Pôle Nord

Mauritanie

Saint Domingue
PROJET « ÉDUCATION ENVIRONNEMENTALE »
Pour une prise de conscience collective et individuelle

2013 - …

« La terre ne nous appartient pas, elle nous est


prêtée par nos enfants » Proverbe amérindien L’éducation environnementale est une véritable prise
de conscience collective et individuelle. Apprendre
Combien de fois a-t-on déjà vu la scène de la voiture
les bons gestes, adopter les bons réflexes et surtout
sur l’autoroute avec, tout à coup, la fenêtre qui
connaître les conséquences de chacun de nos actes
s’entrouvre pour laisser s’échapper « inopinément »
sur la nature sont primordiaux pour le devenir de
un mouchoir en papier ou un filtre de cigarette ?
notre planète.
Ce geste trop fréquent semblerait presque anodin. Et
pourtant, les déchets, abandonnés dans la nature, Cette éducation doit donc passer par des actes
concrets tels que des campagnes d’affichage, des
mettent du temps à se dégrader.. Leur durée de vie,
programmes incitatifs en milieu scolaire ou
peu et surtout mal connue,
connue est un facteur à ne pas
encore des actions sur le terrain comme le
oublier au moment de s’en séparer. Il faudra 3 à 5
démontrent les photos ci-après d’un centre de tri
mois à ce mouchoir en papier et 5 ans à ce chewing-
et recyclage de déchets en Mauritanie.
gum pour se dégrader.
L’éducation environnementale…
Ce sont des exemples parmi tant d’autres comme en
témoigne le tableau ci-dessous, qui rappelle Savoir pour préserver.
préserver.
l’influence directe que chacun de nos moindres
gestes a sur la nature et notre planète.

Vivre avec son environnement s’apprend.


Le respecter demande une connaissance
connaissance plus
approfondie.
approfondie.
La gestion des déchets, comme le démontre le projet
précédemment exposé, est une étape cruciale.
Toutefois, cette dernière ne peut se faire sans
connaissance et donc sans éducation.
Aujourd’hui, face aux problèmes épineux sur le plan
environnemental, beaucoup admettent que
l’éducation a un rôle crucial à jouer dans leur
résolution.
Notre mission, en tant que fondation, est d’aider les
générations actuelles et futures à comprendre de
quelles façons nos comportements individuels et
collectifs ont des répercussions sur l’environnement et
comment des modes de vie respectueux de ce
dernier peuvent contribuer à son maintien et à celui 30
des écosystèmes.
31
INVESTISSEMENTS
PRÉVOIR AFIN DE POUVOIR

32
33
ONE CREATION
Coopérative pour la Recherche Environnementale et l'Application des
Technologies Induites de l'Ordre Naturel

La société et son activité Organisation

ONE CREATION
CREATION est une société coopérative de droit ONE CREATION comporte trois organes principaux
suisse fondée le 7 juin 2010 et dont le siège est à qui sont l’Assemblée générale des associés, le
Vevey. Conseil d’administration et la Direction. La société
peut faire appel à des experts externes pour la
CREATION est la déclinaison de Coopérative pour la qualification technologique.
Recherche Environnementale et l'Application des
Technologies Induites de l'Ordre Naturel. Son but est ONE CREATION décide de l’allocation de son
de favoriser la recherche appliquée en matière de capital social par la voix de son Conseil
protection de l’environnement et de préservation des d’administration, qui en est le répondant légal et
ressources naturelles, ainsi que le soutien au l’administrateur. Ce dernier est élu selon les statuts
développement des technologies assurant un progrès par l’Assemblée générale des associés qui est le
économique respectueux de la nature. pouvoir suprême de la société. La qualification et le
suivi des participations fait partie des tâches de la
ONE CREATION intervient comme copropriétaire Direction.
des sociétés actives dans les technologies de
l’environnement à tous les stades du développement
industriel dans lesquelles elle prend des
participations. Celles-ci se présentent sous la forme
d’un portefeuille contenant des actifs cotés, non
cotés, des sociétés de démarrage ainsi que des parts
de fonds.

Chaque associé achète au minimum une part du


capital social valant 10’000.- CHF et dispose d’un
droit égalitaire en Assemblée générale de se
prononcer sur la conduite des affaires, quelle que Quelques chiffres au 31.12.2012
soit l’ampleur de son engagement financier. (Exprimés en CHF)
Le revenu des associés est issu des rendements
industriels de ses participations et la valeur des parts Capital social : 774 parts à 10'000.-, soit
sociales ne peut dépasser sa valeur nominale. 7'740'000.-
Valeur effective d’une part sociale (en tenant compte
de la perte au bilan de 618'271.-) : 9'201.-

Nombre de sociétés cotées investies : 45


Nombre de sociétés non cotées investies : 1
Nombre de fonds investis : 1

34
35
STATUTS
DE LA FONDATION

36
37
I. NOM, SIÈGE, DURÉE,
DURÉE, BUT ET MOYENS

Art. 1 Sous le nom « One Nature Foundation » Sur les revenus de sa fortune :
(ci-après nommé la Fondation), les familles Olivier
& Sylvie Ferrari et Bertrand & Claire-Lise Germond, - elle acquiert en nom propre, des terrains et en
constituent une fondation au sens des articles 80 aménage la reconversion ou en préserve l’état,
et suivants du Code civil suisse et régie par les en respect du but de la Fondation. Les terres
présents statuts. La Fondation ne poursuit aucun acquises ne peuvent pas être aliénées.
but lucratif.
Art. 5 La Fondation pourra effectuer toutes
Art. 2 Le siège de la Fondation est à Vevey. opérations lui permettant de réaliser son but,
notamment :
Art. 3 La durée de la Fondation est illimitée.
- organiser toutes manifestations, éditer toutes
Art. 4 La Fondation a pour but de soutenir toute publications, et entreprendre toutes actions de
action d’éducation dans la prise de conscience de communication;
la préservation de l’environnement ainsi que - accorder ou garantir tous prêts sans intérêt,
d’acquérir des terres pour les rendre à leur état toutes aides financières ou toutes donations
naturel. sous une forme quelconque pour participer à
la préservation de l’environnement.
Pour réaliser son but elle investit exclusivement
dans des entreprises, travaux ou recherches dans
les domaines des technologies et les services liés II. CAPITAL RESSOURCES
à l’environnement. Les investissements sont faits à
long terme et il est exclu toute opération de Art. 6 Les fondateurs, à titre de patrimoine initial
trading et commerce de titres. Elle ne participe pas de la Fondation, versent à celle-ci la somme de
et n’influence en aucune manière la gestion de ces CHF 10’000.- (dix mille francs suisses).
participations. En aucun cas des opérations à
caractère spéculatif ne sont autorisées. Pour ce Les ressources de la Fondation seront notamment
faire: les suivantes :

Sur la quote-part de sa fortune : - les dons de personnes physiques;


- les dons de personnes morales;
- elle souscrit en capital actions, emprunts - le rendement de sa fortune;
convertibles et autres formes de participation à - les prestations et subventions des pouvoirs
des sociétés actives dans les secteurs publics;
économiques répondant au but de la - toutes autres contributions privées ou
Fondation; publiques.
- elle affecte des fonds pour des travaux ou
recherches en respect du but de la Fondation; Le capital de la Fondation pourra être augmenté
- elle affecte des fonds pour la communication. en tout temps par des dons, legs, subsides ou
versements des fondateurs, des membres ou de
Les revenus provenant de ces placements sont tiers, ainsi que par la capitalisation des revenus.
entièrement affectés au but de la fondation.
Le Conseil de fondation pourra prélever sur le
capital, les fonds nécessaires pour atteindre le but
de la Fondation.
III. ORGANES

Art. 7 Les organes de la Fondation sont : 4) nommer et révoquer les membres du Bureau
du Conseil de fondation;
- le Conseil de fondation; 5) ratification du budget;
- le Bureau du Conseil; 6) approbation des comptes annuels;
- l’Organe de révision. 7) adoption des règlements;
8) approbation des projets d’affectation des avoirs
Conseil de fondation financiers, conformément au but de la
fondation;
Art. 8 Le Conseil de fondation est l’organe 9) donner décharge au Bureau du Conseil de sa
suprême de la Fondation. Il est composé de 4 gestion annuelle.
membres au minimum et de 15 au maximum.
Art. 12 Le Conseil de fondation se réunit sur
Les membres du Conseil de fondation sont choisis convocation de son Président aussi souvent que
par cooptation. nécessaire, mais au moins une fois l’an. Le
Conseil de fondation doit également être
Pour la première fois, les quatre premiers membres convoqué si un tiers de ses membres le demande.
du Conseil sont désignés par les fondateurs.
Les convocations se font par écrit 20 jours avant
Chaque famille fondatrice a droit à un siège au l’assemblée. Si tous les membres du Conseil sont
Conseil de fondation. Elle peut se faire représenter présents, celui-ci peut valablement délibérer sans
par un tiers désigné par chacune d’entre-elles. autre forme de convocation.

Les membres du Conseil interviennent à titre Art. 13 Le Conseil de fondation prend ses
bénévole. Toutefois, leurs frais effectifs peuvent décisions et procède aux nominations à la majorité
être remboursés. simple des membres présents; en cas de partage
des voix, celle du Président est prépondérante.
Art. 9 Les membres du Conseil de fondation sont
nommés pour une période de cinq ans Ses décisions sont toutefois caduques si moins des
renouvelable. deux tiers de ses membres n’est pas présent ou
représenté.
Art. 10 Le Conseil de fondation s’organise lui-
même. Le Président est choisi au sein des familles S'agissant des décisions, elles peuvent être prises
fondatrices ou de leur(s) représentant(s), son par voie de circulation.
secrétaire peut être choisi en dehors du Conseil.
Art. 14 Les décisions du Conseil de fondation sont
Art. 11 Le Conseil de fondation a les tâches constatées par des procès-verbaux signés par le
inaliénables suivantes : Président et le secrétaire.

1) nomination du Conseil de fondation, sous Art. 15 Le Conseil de fondation peut révoquer un


réserve de l’article 8, et de l’organe de de ses membres, sous réserve de l’article 8 des
révision; présents statuts, si tous ses membres moins deux
2) réglementation du droit de signature et de en font la demande.
représentation de la Fondation;
3) organisation de la direction et de la gestion de
la Fondation;

38
39
Art. 16 L’activité au sein du Conseil de fondation Art. 21 L’organe de révision a également pour
est en principe bénévole. Seuls les frais effectifs tâche de veiller au respect des dispositions
sont remboursés. Une indemnisation peut être statutaires et du but de la Fondation. Il doit
versée pour les travaux entraînant un travail communiquer au Conseil de fondation les lacunes
supplémentaire considérable. constatées lors de l’accomplissement de son
mandat et si celles-ci ne sont pas comblées dans
Art. 17 Sous réserve des dispositions légales, les un délai raisonnable, il doit informer le cas
membres du Conseil de fondation n'encourent échéant l’autorité de surveillance.
aucune responsabilité personnelle.

Bureau du Conseil IV. MEMBRES SYMPATHISANTS

Art. 18 Le bureau du Conseil est composé du Art. 22 Sont considérés comme membres
Président du Conseil et de 2 à 6 membres; la voix sympathisants, toute personne morale et/ou
du Président est prépondérante. physique qui souscrit au but de la Fondation.

Les membres sont nommés pour une période cinq


ans renouvelable. V. REPRÉSENTA
REPRÉSENTATION
SENTATION DE LA FONDATION

Art. 19 Le Bureau du Conseil a pour tâches : Art. 23 Le Conseil de fondation désigne les
personnes dont la signature engage valablement
a) d’étudier et soumettre au Conseil de fondation la Fondation et fixe leur mode de signature.
pour décision des projets d’investissements en
capital dans des entreprises conformément à
l’article 4 des présents statuts; VI. DISPOSITIONS FINANCIÈRES
FINANCIÈRES
b) d’étudier et soumettre au Conseil de fondation
pour décision des projets de communication Art. 24 Les exercices comptables sont annuels. Ils
conformément à l’article 4 des présents se terminent le 31 décembre de chaque année, la
statuts; première fois au 31 décembre 2007.
c) d’étudier et soumettre au Conseil de fondation
pour décision des projets d’acquisition de Le bilan et les comptes de chaque exercice annuel
terres, conformément à l’article 4 des présents doivent être approuvés et soumis à l’Autorité de
statuts. surveillance dans les six mois dès leur clôture.

Organe de révision Art. 25 Le Conseil de fondation adresse chaque


année à l’Autorité de surveillance un rapport sur
Art. 20 Le Conseil de fondation nomme chaque sa gestion, accompagné :
année un organe de révision chargé de contrôler
les comptes annuels et d’établir un rapport à ce - du bilan, des comptes d’exploitation et du
sujet. compte de profits et pertes ainsi que l'annexe
aux comptes;
- du procès-verbal approuvant les comptes;
- du rapport du Bureau du Conseil, approuvé
par le Conseil de fondation;
- du rapport de l’organe de révision.
Art. 26 La Fondation répond de ses dettes sur tous
ses biens. Les membres de ses organes n’encourent
aucune responsabilité financière de ce chef.

VII. MODIFICATION
MODIFICATION STATUTAIRES ET
DISSOLUTION

Art. 27 Sous réserve de l’approbation de l’Autorité


de surveillance, le Conseil de fondation peut en
tout temps modifier les statuts et adopter tout
règlement d’application de ses statuts.

Toute proposition de modification des présents


statuts doit être acceptée à la majorité des deux
tiers des membres du Conseil de fondation.

Sur requête des familles fondatrices ou de leurs


représentants, le but de la Fondation peut être
modifié conformément à l'art. 86a CCS.

Art. 28 En cas de dissolution de la Fondation, le


Conseil de fondation assurera la fonction de
liquidateur.

Ses biens encore disponibles, après extinction de


toutes ses dettes, seront affectés à une institution
poursuivant un but analogue à celui prévu à l'art.
4 des présents statuts, pour autant qu'elle ait son
siège en Suisse et bénéficie d'une exonération
fiscale. L’approbation par l’Autorité de surveillance
de l’utilisation prévue demeure en tout cas
réservée.

VIII. INSCRIPTION AU REGISTRE DU COMMERCE

Art. 29
29 La Fondation est inscrite au Registre du
commerce.

Vevey, le 28 octobre 2008

40
41
QUEL HORIZON ?
POUR QUEL AVENIR ?
DÉPENSES ET
RECETTES

42
43
Statutairement, la Fondation a plusieurs sources
de financement, dont à ce jour :

Les dons et donations


La Fondation ne poursuit aucun but lucratif et a
été reconnue d'utilité publique en 2008.

Les frais de fonctionnement étant assurés par un


de nos partenaires, l’intégralité des dons sont
affectés aux projets sélectionnés par la Fondation.

Chaque don en faveur de One N Naature


Fou
Fo unda
ndation
tion sera confirmé par écrit sous forme
d’une attestation de don. Cette dernière fera
office d’attestation fiscale.

Dans la plupart des cantons, vos dons sont


déductibles des impôts. Les comptes de la
Fondation sont audités et nous sommes soumis à
l’Autorité de surveillance LPP et des fondations de
Suisse occidentale ce qui vous garantit la bonne
utilisation des dons.
44
45
CONTACTS

Conseil de fondation

Olivier Ferrari, Président


Sylvie Ferrari, Membre
Dominique Brustlein-Bobst, Membre
Claude Gonet, Membre
Patrick Henry, Membre

Case postale 240


Quai Perdonnet 5
CH - 1800 Vevey 1

Tél + 41 21 925 00 33
Fax + 41 21 925 00 34

contact@onenaturefoundation.org

Pour vos dons


CAISSE D'EPARGNE RIVIERA, Vevey
IBAN CH48 0834 9001 C900 0398 8

S. E. & O. _01.2014
46
47
Acting for the environment
www.onen
nenaturefoundation
tion.org

Vous aimerez peut-être aussi