Vous êtes sur la page 1sur 10

Etude de marché

L’étude de marché, étant une phase primordiale de la création de notre projet, permettant de
cerner le marché d’implantation, de mieux connaitre nos clients et leurs besoins, d’étudier la
concurrence et l’environnement et afin d’assurer une efficacité de cette étude, nous avons suivi
une démarche ordonnée et précise, structurée autour de trois principales étapes à savoir :
Une étude documentaire : ayant pour but de collecter le maximum d’information et d’études
déjà réalisées Ainsi que de recenser l’ensemble des personnes et organismes clés du secteur
d’activité ciblés.
Une étude qualitative : ayant pour but de recenser le maximum d’information de nos cibles
pertinentes à savoir nos clients et concurrents,
Pour l’analyse de notre clientèle on a procédé à un ensemble d’étapes à savoir :

 Recenser les cibles pertinentes à interviewer (étudiants collégiens et lycéens de la ville


de Tanger)
 Préparer et structurer les informations à demander sous forme d’un questionnaire
 Envoie du questionnaire par Web
 Analyser les informations obtenues et les intégrer.
Et une étude benchmarking afin d’analyser nos concurrents.
Une étude quantitative : ayant pour but de quantifier le marché potentiel et les tendances du
marché et affiner les différents éléments Marketing afin d’avoir une idée concrète sur le
nombre des clients, le budget de financement, le prix psychologique, les motivations et
comportements des acheteurs…
1. Analyse du marché
Marché d’implantation :
Avant de lancer une nouvelle entreprise ou d'investir dans la création d'un nouveau produit ou
service, il convient d'estimer la taille du marché visé. Cette information essentielle permet en
effet d'évaluer les ventes potentielles.
Toute la difficulté va être d'accéder à des données pertinentes.
 Besoin du marché :
Un projet d’entrepreneuriat commence par une opportunité. C’est pour cette raison que l’une
des principales qualités d’un entrepreneur serait de savoir détecter les bonnes opportunités et
savoir comment tirer profit de ces dernières. Car le savoir tout seul ne sert à rien, sauf s’il est
appuyé avec de l’action.
L’opportunité que nous avons détectée étant des jeunes porteurs de projet qui ont passé par la
même expérience d’orientation, relève de l’accroissement de deux problématiques vécues par
les étudiants collégiens et lycéens. La première étant le manque d’orientation scolaire voire
même son absence dans certains établissements scolaires publics, de plus les formations
existantes d’orientation professionnelles sont parfois non exhaustives et se limitent sur la
présentation des choix de filières au Maroc. Quant à la deuxième il s’agit de la rareté des
centres au Maroc dédiés au coaching et à l’accompagnement des adolescents collégiens et
lycéens dans leurs orientations professionnelles, remarquons qu’au Maroc toutes les
préoccupations au niveau d’orientation professionnelle sont focalisées sur les étudiants de
l’enseignement supérieur, et celles adressées aux élèves sont généralement des plateformes
d’aide à l’orientation très limitée, raison pour laquelle on constate que la majorité des
adolescents sont en échec scolaire et une incapacité de bien choisir une orientation adéquate à
leurs profils ou à leurs centres d’intérêt
Donc l’idée est de réunir ces deux parties dans un lieu 100% adolescents où les formateurs
seront des étudiants de l’enseignement supérieurs passionnées et responsables et bien
évidemment maitrisant leur domaine d’intervention tout en bénéficiant d’un salaire qui leur
aidera à subvenir à leurs dépenses en tant qu’étudiant tout cela dans une flexibilité qui
convient parfaitement à la fois à leurs disponibilités et à l’horaire choisie par nos clients, et des
professionnels ayants une expérience minime sur le marché du travail aidant notre clientèle à
bien saisir leur orientation dans les deux cotés théorique et pratique. Les formés seront les
étudiants de l’enseignement collégial et secondaire qualifiant aussi qui vont bénéficier de
l’expérience d’étudiants dans des différents domaines et qui vont leur assurer une formation de
qualité et avec un prix beaucoup moins cher que ce qui est sur le marché des formations au
Maroc Ainsi qu’un accompagnement au développement de certaines compétences demandées
et exigées par le choix de la filière.

 Tendances générale du marché :


Tendance du marché : l’objectif est de déterminer la zone géographique la plus attractive à
l’implantation du centre.

Les critères retenus sont :

 Le nombre des clients potentiels


 Le nombre des étudiants universitaires
 Le nombre des entreprises et le développement de la ville

Après une analyse de l’ensemble de ces critères, il s’est avéré que la zone la plus attractive est celle de
Tanger-Tétouan et précisément la ville de Tanger, une ville qui s’enrichi de plus en plus et crée de la
valeur au cours de l’avancement des années.

Mode de consommation du marché : Le recours à des centres de suivi et d’accompagnement au Maroc


est une tendance qui prend de l’ampleur. En fait les marocains sont devenus de plus en plus conscients
de l’intérêt et de l’avantage inéluctable des différentes activités d’accompagnement et de coaching.
Pour ce plusieurs centres offrant ce type de services que ce soit pour les étudiants ou pour des
professionnels ont connu lieu dans cette dernière décennie.

Aujourd’hui, avec la montée en puissance des nouvelles technologies de l’information et de


communication, nombre des élèves recourent aux sites web spécialisés, forums, réseaux sociaux et
applications mobiles pour faire appel aux conseils des professionnels, prendre connaissance des
domaines d’études existantes et des spécialités les plus convoitées dans le marché de l’emploi et
éventuellement s’inspirer des retours d’expériences, réussies ou pas, des anciens bacheliers et étudiants
marocains.

L’offre proposé :
Nous proposons un accès aux informations sur les parcours de formation et les métiers, ainsi qu’un
accompagnement personnalisé dans l’élaboration des choix d’orientation comme produit principal

Ainsi, nous avons comme autres services :

L’accompagnement de ces jeunes étudiants dans l’élaboration de leurs projets professionnels


Des formations à titre individuelle ou collective
Des formations d’orientation et de choix de filière
Des différentes activités (jeux de simulation de métier, visites aux entreprises, partage
d’expérience auprès des étudiants…)
L’aide à l’amélioration des compétences techniques
Le développement des compétences sociales des étudiants

Ces services seront assurés essentiellement par des professionnels ayants une expérience sur le marché
du travail et des jeunes étudiants du cycle supérieur.

Le but du centre est d’intégrer dans la pratique des adolescents en échec scolaire tous les facteurs
nécessaires (intellectuels et cognitifs, affectifs, familiaux, motivationnels...) pour un accompagnement à
l’orientation au plus juste des besoins et de la singularité de chacun.

Prix psychologique :

Prix acceptable par les clients potentiels

10% moins de 200dhs


30% Entre 200dhs et 300dhs
20% Entre 300dhs et 400dhs
plus de 400dhs

40%

D’après une étude quantitative faite sur la ville de Tanger à travers la diffusion d’un questionnaire à
renseigner auprès de nos clients potentiels, on 80 pour cent des jeunes adolescents sont intéressés par
le concept et prêts à s’inscrire dans un centre d’orientation professionnelle.

( capture)

La clientèle visée :
Notre cible sera les jeunes étudiants collégiens et lycéens en échec scolaire qui se trouvent en
une incapacité de bien choisir une orientation professionnelles adéquates à leurs profils.
Parmi les principales caractéristiques de notre clientèle :
-La recherche permanente d’information exploratoire sur les filières, les métiers et le monde du
travail que ce soit à travers des forums, des manifestations, des contacts avec des
professionnels ou encore par différents outils et supports (portail d’information, vidéo,
plateformes).
-La curiosité à connaitre les métiers et le monde de l’entreprise, et de faire une convergence
entre les deux aspects : l’aspect théorique étudié à l’école et l’aspect pratique exigé sur le
marché du travail.
-Les étudiants sont devenus de plus en plus conscients de l’intérêt des soft skills à côté des
compétences techniques apprises à l’école et donc sont devenus plus intéressés par les
formations dédiées au développement des compétences sociales.
L’environnement :
Démographiques : Le nombre d’élèves selon les statistiques de 2017-2018 s’élève à 7 Millions
(7.031.355) dont 52.2% de garçons et 48% de filles soit plus de 15% par rapport à l’année 2008-
2009.
Plus de 86% d’entre eux poursuivent leurs études dans des établissements publics, contre 14%
dans les écoles privées, soit un élève sur 7 est scolarisé dans un établissement privé.

 24% sont dans le secteur collégial soit un effectif de 1687525.2


 14% dans le secteur qualifiant soit un effectif de 984389.7
Le taux de scolarisation atteint 89.7% aux cycle secondaire collégial et 65.8% au cycle
secondaire qualifiant
Dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima Plus de 712.000 élèves sont inscrits dans les
différents cycles d'enseignement selon les dernières statistiques faites par le ministère de
l’Éducation nationale, ce chiffre est en progression de 2,9 pc par rapport à l'année scolaire
précédente, avec plus de 176.000 dans l'enseignement secondaire collégial et plus de 95.000
dans le secondaire qualifiant Soit un total de 271000 de nos clients potentiels.
L’accroissement démographique continu des étudiants avec la stagnation et l’absence d’un
modèle éducatif efficient est l’un des facteurs qui ont aggrave le phénomène de l’échec scolaire
au Maroc
Economiques :

 Revenu moyen par personne :

Région Urbain Rural Total


Tanger-Tetouan 5954,4 4676,7 5958,2
Ensemble des regions 10376,9 5542,0 8153,9

 Le taux de chômage :
Entre 2018 et 2019, la population en chômage est passée de 1.137.000 à 1.107.000 personnes,
passant de 3,1% chez les Marocains sans diplôme à 15,7% chez les diplômés. Concernant la
région de Tanger-Tétouan le taux s’élève à 9.9%
Ces facteurs ont un impact considérable sur les revenus de notre clientèle ciblée.

Sociologiques :

 Niveau d’éducation au Maroc :


Le taux de scolarisation a atteint 89,7% au cycle secondaire collégial, et 65,8% au cycle
secondaire qualifiant.
Le taux de décrochage scolaire est quant à lui de 12,02% au cycle secondaire collégial et de
10,15% au cycle secondaire qualifiant.
Et le taux de redoublement a atteint 22,8% au cycle secondaire collégial, et 14,4% au cycle
secondaire qualifiant.

 Les inégalités scolaires :


Le système éducatif marocain doit faire face à de très fortes inégalités. Ainsi, les élèves des
milieux aisés et des classes moyennes sont envoyés dans des structures francophones privées
et suivent souvent des parcours d'excellence au Maroc (médecine, ingénierie, etc.) ou en
France (grandes écoles). À l'inverse, le système éducatif public souffre de graves problèmes.
A cause de l’effet médiatique Les parents sont devenus plus émancipés .et la culture des
centres d’orientation scolaire est en perpétuel évolution progressive et pourvue d’une
importance inégalée pour eux.
Technologiques :
A l’ère du coronavirus, certainement cette situation que connait le royaume a un véritable
impact sur la perception des marocains envers l’enseignement à distance, des étudiants
marocains utilisent de plus en plus d’autres méthodes d’enseignement qui s’imposent en ces
conditions. Des cours numériques ont été, donc, immédiatement publiés sur des plateformes
conçues pour ce genre d’opérations, d’autres diffusés à la radio et d’autres encore télévisés
pour permettre aux élèves et étudiants de poursuivre leurs études, dans ces circonstances
difficiles et sans précédent.

2. Analyse de la concurrence :
Etude Banchmarking : l’étude concurrentielle, est une pratique indispensable qui permet de se
mesurer à la concurrence mais aussi de savoir comment communiquent les entreprises et les
professionnels de même secteur d’activité. Un benchmark efficace permet de mieux cerner la
concurrence pour se démarquer d’elle.
Procéder à un benchmark est indispensable pour se situer et se démarquer. Pour ce notre équipe s’est
chargé de mener cette étude sur la ville de Tanger afin de mieux cerner l’offre de la concurrence et
choisir un positionnement stratégique face à nos concurrents, cette étude est déclinée en plusieurs
étapes à savoir :

Identifier les concurrents


Classer les concurrents
Analyser les forces/faiblesses des concurrents
Illustrer les différences

Nos concurrents :
Nos concurrents sont toutes les entités qui ont pour mission l’orientation professionnelle des
jeunes adolescents à savoir : les centres de formation, les cabinets de coaching et
d’accompagnement, les plateformes d’orientation en ligne.
Parmi nos concurrents sur la ville de Tanger :
 EDUCOACHING : Coaching scolaire Tanger
 WEEPREEP
 COACHING
 FORSATI
 APPRENTUS
 9RAYTI.ma
Classement des concurrences

Concurrents directs Concurrents indirects


Plus qu’une application DIRLABASS est
Coaching & Orientation est une application qui
l’école de l’entrepreneuriat et du business,
vous permet de faire vos choix d’études en
fonction de votre perspective professionnelle c’est l’école de vie et d’expériences.

Students.ma est une plateforme pour les


bacheliers, lycéens et étudiants marocains : Des
cours, des conseils et des actualités
TAWJIHNET Orientation Maroc, un site Pour
l'information et l'aide à l'Orientation scolaire et
professionnelle.

9rayti.ma est une plateforme pour les bacheliers


lycéens et étudiants marocains.

Forces et faiblesses des concurrents :


Ces concurrents existent déjà sur le marché depuis des années et donc ils profitent de plusieurs
avantages parmi eux :
-Une bonne réputation et une bonne image de marque grâce à leurs anciennetés mais aussi
grâce à la qualité de leurs services.
-La notoriété des centres et plateformes entre les étudiants.
-Un retour sur investissement et donc capacité aisée de financement.
Ici le secteur est très concurrentiel : Concurrence intense entre des centres de formations très
puissants, dotant d’une bonne image de marque grâce à l’ancienneté de leurs marques ainsi
que les budgets colossaux mis en place pour la communication externe.
Parmi les faiblesses de nos concurrents on trouve :
-La non diversité des activités et services offerts
-Méthodes de suivi et de coaching classiques.
-Clientèle limitée aux jeunes étudiants du 1ére et 2éme année bac
Différences par rapports aux concurrents :
Certes nos concurrents sont solides sur le marché, mais on constate que nos concurrents
directs qui sont les centres de coaching et d’accompagnement proposent leurs services à des
prix trop chers qui dépassent les capacités financières de ces jeunes adolescents, du coup cela
exclu automatiquement une large population, remarquons dans l’étude faite par le HCP que le
revenu moyen par personne sur la région de Tanger ne dépasse 6000dh, et vu les dépenses qui
diffèrent du logement, nourriture, transport, habillement, documentation et d’autres loisirs,
donc déjà la majorité des parents ont du mal à payer tous ces frais-là, donc tout autre dépense
qui coûte chère sera hors de la portée. Et c’est l’une des faiblesses majeures de nos
concurrents, en plus de l’insuffisance des services offerts qui sont limité soit à l’orientation aux
choix de filière soit à un accompagnement classique des adolescents avec des prix très élevés.
Donc notre avantage concurrentiel sera l’exhaustivité des services à offrir qui sont très larges et
adaptés aux profils de chaque étudiant avec des prix moins chers, Car nos formations seront
assurées essentiellement par des étudiants universitaires ayant à la fois le sens de partage et
une maitrise du domaine d’intervention et des professionnels débutant sur le marché du travail
et ayant les compétences nécessaires pour assurer en qualité l’ensemble des services.
Un autre point fort pour nous c’est qu’il n’existe pas des centres qui offrent un service pareil
que le nôtre, des cours donnés par des étudiants qui sont déjà très proches des adolescents et
ont passé par la même expérience d’orientation donc ils savent déjà précisément leurs besoins.
Donc l’offre sera adaptable exactement à la demande de notre segment. Sauf qu’il faut
proposer des méthodes interactives d’enseignement et jouer sur ce point-là, car la majorité des
étudiants recours aux formations en ligne et des séances d’orientation donnés sur You tube
‘‘services substituables qui pourraient être une alternative de l’offre du marché’’, et puisque les
formations donnés par ces canaux-là ne permet pas d’avoir une interaction et un échange entre
les formateurs et les étudiants, donc on doit jouer sur ce point-là pour attirer ce segment des
étudiants.
Les plateformes d’orientation en ligne et les applications de formation sont aussi des
concurrents directs à ne pas négliger et font partie du marché bien évidemment, et donc
représentent une alternative à l'offre qui peut s'avérer très attractive. Car le concept de E-
Learning est devenu de plus en plus très attirant pour un bon nombre d’étudiants vu qu’il est
moins cher, plus facile à y accéder et il ne nécessite pas un déplacement physique.
Donc une forte concurrence indirecte avec l’apparition très rapide de services de substitution
proposés par les sites web, les applications mobiles, les chaines You tube d’autoformation

Vous aimerez peut-être aussi