Vous êtes sur la page 1sur 42

VENDREDI 5 ET SAMEDI 6 FÉVRIER 2021

L’économie française Les Echos


WEEK-END

fait de la résistance EXCLUSIF


LES 500 CHAMPIONS
l Une croissance de 6 % en 2021 FRANÇAIS DE
est encore possible, estime l’Insee. LA CROISSANCE
l Les entreprises se sont adaptées
à la nouvelle donne sanitaire.
l Une reprise de l’investissement
industriel est attendue.
l La consommation pourrait
rebondir si le confinement est évité.
l Le déficit commercial dérive
dangereusement. // PAGES 2, 18, 29 ET L’ÉDITORIAL
DE JEAN-MARC VITTORI PAGE 14
Shutterstock

Télétravail :
Commerce en ligne : Après La chronique de
Jacques Attali
l’exécutif met les fake news,
la pression sur
le Covid rebat les cartes
La digitalisation et la démocratisa-
la fake tion de l’information ont produit les
certains secteurs finance ?
fake news. On vient de le voir avec
GameStop, les mêmes phénomènes
ÉPIDÉMIE Le Premier ministre, sont à l’œuvre sur les marchés finan-
Jean Castex, a annoncé jeudi le DISTRIBUTION La crise a fait gagner quatre ans de croissance ciers, et pourraient produire les mê-
maintien des restrictions sanitaires
en vigueur. Seul Mayotte subit un
aux ventes sur Internet qui ont bondi de 30 % en 2020. mes effets, avec la propagation de
fausses nouvelles capables de désta-
reconfinement généralisé. Alors biliser tout un système écrit Jacques
que les vacances débutent ce week- Ce n’est pas une surprise : la crise 13,4 % de l’ensemble de ce que les Attali. Si l’on n’agit pas vite avec des
end dans une partie du pays, il a du Covid a bouleversé les fonda- Francais achètent, alimentation réglementations rigoureuses, le pire
appelé les Français à la « vigilance ». mentaux du commerce de détail et produits non alimentaires est devant nous. // PAGE 11
Elisabeth Borne a mis un nouveau français. Les ventes de produits confondus. Le nouveau canal de
coup de pression sur les entreprises en ligne ont bondi lors des confi- distribution a franchi la barre des
pour qu’elles renforcent le télétra- nements, jusqu’à doubler en 10 % et approche celle des 15 %
vail afin d’éviter un confinement. La mars. Et les consommateurs ont qui signifiera que plus d’un bien
ministre du Travail a pointé cer- conservé leurs nouvelles habitu- de consommation sur six sera
tains secteurs où un relâchement des lorsque les magasins ont rou- commandé depuis un ordinateur
est observé : banque, assurance, vert. Au final, l’e-commerce a ou un smartphone. Le commerce
communication, informatique... connu en une année l’équivalent en ligne n’est plus marginal dans
Shutterstock

Par ailleurs, 1,7 million de nouveaux de quatre ans de croissance en le pays. Heureusement, les ensei-
rendez-vous vont être ouverts pour temps normal. Les achats sur la gnes traditionnelles ont plutôt
la vaccination. // PAGES 3 ET 4 Toile représentent désormais bien pris le virage. // PAGE 16
TNP, cabinet de conseil leader de la performance,
accompagne les directions Finance, Risques et

Le plan du Nucléaire : EDF Nouvelle- Conformité dans leurs transformations


pour faire face à leurs enjeux stratégiques,
fondateur de accélère sur les Calédonie : crise réglementaires et d’efficacité opérationnelle.
SUR
Bricorama pour nouveaux EPR politique autour
les Chantiers malgré les de la vente d’une Innover grâce à
l’exploitation de
Transformer le
modèle opérationnel :
de l’Atlantique incertitudes usine de nickel vos données et l’IA :
suspens, défauts de
changements
organisationnels &
paiement, fraude et optimisation des coûts
RETROUVEZ NICOLAS BARRÉ C O N S T R U C T I O N N AVA L E ÉNERGIE L’énergéticien a remis MATIÈRES PREMIÈRES Le géant blanchiment d’argent…
L’ÉCLAIRAGE ÉCO À 7H15 L’homme d’affaires Jean-Claude jeudi le rapport de sûreté de son minier brésilien Vale a dû mettre
DANS LE 7H-9H DE MATTHIEU BELLIARD Bourrelier, fondateur de la chaîne réacteur EPR simplifié au gen- son usine de nickel à l’arrêt. Le pro-
de magasins Bricorama et darme du nucléaire. Ce rapport cessus de vente engagé en 2020 et Relever les défis
aujourd’hui à la tête de sa société constitue l’une des briques du dos- qui destine l’usine à un consortium Accompagner le choix règlementaires :
et le déploiement de mise en conformité,
d’investissement familiale, détaille sier qui sera transmis à Emmanuel comprenant Trafigura déplaît aux
solutions : ERP, EPM, étude d’impacts et
dans une interview aux « Echos » Macron en juin pour arbitrer sur la indépendantistes et a provoqué des Core Banking System déclinaison, gestion de
son projet pour les Chantiers de commande éventuelle de nou- violences sur le Caillou. Celles-ci
projet, benchmarks
l’Atlantique, après l’échec du rap- veaux réacteurs nucléaires dans les menacent l’ensemble de la filière
prochement avec son concurrent années à venir. En dépit des incerti- du nickel, poumon économique de
italien. Disant réfléchir depuis plus tudes sur la décision des pouvoirs l’Archipel. Le gouvernement local
de trois ans à cet investissement qui publics, qui ne doit pas intervenir vient de tomber, après la démission Découvrez nos savoir-faire sur www.tnpconsultants.com
consisterait à prendre 41 % du capi- avant le démarrage de Flamanville des indépendantistes kanaks. Dans
ISSN0153.4831 113eANNÉE
NUMÉRO 23384 42 PAGES tal du constructeur naval, auprès de en 2023, EDF engage aussi une un entretien aux « Echos », Vale se
Antilles-Réunion 4,10 €. Belgique 6,50 €. l’Etat et de Naval Group comme phase industrielle : l’usine du Creu- dit préoccupé par « l’absence de
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 6£60. principaux actionnaires, Jean- sot de Framatome doit être mobili- volonté de dialogue » de ces der- PEOPLE | BUSINESS | TECHNOLOGY
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 € Luxembourg 6,70 €. Claude Bourrelier veut accompa- sée dès cette année pour forger des niers. 3.000 emplois sont en jeu en
Maroc 35 DH. Suisse 11 FS. Tunisie 5,50 TND.
Zone CFA 3100 CFA. gner l’actuelle direction en renfor- premières pièces de la chaudière cas d’échec des négociations. EUROPE - MAROC - INDE
çant sa stratégie. // PAGE 22 des EPR. // PAGE 20 // PAGE 33 TNP © 2021
FRANCE Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

L’économie française résiste mieux


que prévu à l’épidémie de Covid-19
l L’Insee estime que l’objectif de Bercy d’une croissance de 6 % du PIB cette année « n’est pas inatteignable ».
l Le coût d’un mois de confinement est revu à la baisse en raison des capacités d’adaptation des entreprises.
l La consommation est attendue en forte hausse dès la levée des restrictions sanitaires.
« que » de 8 points alors que l’Insee
CONJONCTURE anticipait une perte de 12 points.
Reste tout de même de très fortes
Guillaume de Calignon incertitudes. Le brouillard est épais
@gcalignon pour les conjoncturistes puisque la
possibilité d’un reconfinement
Elle va et elle vient, au gré des confi- rapide existe. Ainsi, la consomma-
nements et de l’évolution de l’épidé- tion patine en janvier. « Le décalage
mie. Mais tout compte fait, l’activité des soldes va reporter une partie des
économique en France résiste. C’est achats sur le mois de février », selon
ce que montrent les chiffres du qua- Julien Pouget. Et « l’avancée du cou-
trième trimestre 2020 publiés en fin vre-feu de 20 heures à 18 heures sem-
de semaine dernière. Et c’est ce que ble avoir un effet sur la consomma-
prévoient les économistes de tion des ménages », ajoute Olivier
l’Insee, dans leur dernière publica- Simon, économiste à l’Insee. « A
tion présentée jeudi matin. chaque avancée du couvre-feu à
Le PIB était en fin d’année infé- 18 heures dans un département en
rieur de 5 % à son niveau d’avant- janvier, on a constaté un décroche-
crise, alors que les économistes ment des transactions par cartes ban-
tablaient sur une richesse produite caires dans ce département », pour-
en retrait de 8 %. Les entreprises ont suit ce dernier. « La consommation
su s’adapter. Leur production a ainsi des ménages se serait quelque peu
moins baissé que la consommation étiolée courant janvier 2021, refluant
pendant le mois de novembre. Ce à 7 % sous son niveau d’avant-crise »,
qui pousse à l’optimisme pour le explique l’Insee dans sa note.
reste de l’année et pourrait bien don-
ner raison au ministre de l’Econo- Consommateurs prudents
mie, Bruno Le Maire, qui table sur En outre, les Français sont de plus
une croissance de 6 % cette année et en plus nombreux à juger qu’il est
s’est récemment dit « convaincu que opportun d’épargner. Le chiffre de
la France montrera des capacités de janvier est même au plus haut
rebond exceptionnelles ». depuis décembre 2012, très proche
de son plus haut historique.
En faisant l’hypothèse que l’acti-
Si l’activité de janvier vité de janvier se maintiendrait en
se maintient en
février puis en mars,
février puis en mars, sans nouveau
durcissement des conditions sani-
d’Euler Hermes ont calculé que si
les retards de l’Union européenne
ment coûte de 15 à 18 milliards
d’euros à l’économie française, Gouverner, c’est
ne plus prévoir
taires, alors le PIB au premier trimes- se confirmaient, alors il pourrait en toute solution qui coûte moins cher
sans nouveau tre resterait inférieur de 4 points à coûter 90 milliards d’euros de PIB est bonne à prendre.
durcissement des celui d’avant la crise. En cas de confi- aux Etats membres. Le constat est
conditions sanitaires,
alors le PIB au
nement d’un mois dans les prochai-
nes semaines, dont les modalités
seraient semblables au confinement
aussi valable pour l’Hexagone.
Puisque chaque mois de confine- ( L’éditorial de Jean-Marc
Vittori Page 14 Dans le brouillard économique et sanitaire
des prochaines semaines, Emmanuel Macron se veut
premier trimestre de novembre, alors le PIB des trois ultramobile. Président sans agenda.
resterait inférieur premiers mois de l’année serait plus Les industriels projettent un net
de 4 points à celui bas de 5 points par rapport à la nor-
rebond de leurs investissements
sujets, et s’il n’y arrive pas,
male. Si ce confinement durait jus- LE FAIT les met entre parenthèses en
d’avant la crise. qu’à la fin mars, le PIB serait inférieur espérant les reprendre plus
DU JOUR
de 6 points à son niveau d’avant Après avoir fondu de 13 % en 2020, l’investissement dans POLITIQUE tard. « Il choisit ses combats,
« Avoir 6 % de croissance ne paraît l’apparition du Covid, calcule l’Insee. l’industrie manufacturière pourrait progresser de 10 % en Cécile ce qui ne veut pas dire qu’il soit
pas inatteignable sous réserve de Dans tous les cas, si le rebond au valeur cette année, indique la dernière enquête trimestrielle Cornudet endormi sur les autres »,
l’évolution de la situation sanitaire », deuxième trimestre était compara- de l’Insee, publiée jeudi. Même s’il ne permettrait pas de poursuit-il. Les 3,3 milliards
estime Julien Pouget, le chef du ble à celui de l’été dernier, alors compenser la réduction enregistrée l’an passé, ce « fort d’euros pour les quartiers

E
département de la conjoncture de l’acquis de croissance, c’est-à-dire la rebond » est encourageant et « traduit la relative résistance de difficiles présentés par Jean
l’Insee, qui reste toutefois prudent. croissance du PIB sur l’année en cas l’investissement », estime Julien Pouget, économiste à l’Insee. t s’il y avait un horizon Castex dans la quasi indiffé-
« Les données du quatrième trimestre de stagnation au second semestre, D’autant plus que les chefs d’entreprise interrogés en janvier rose, finalement ? rence ont ouvert une réflexion.
montrent que l’acquis de croissance serait compris entre 4 et 5 %. ont largement revu en hausse leurs prévisions d’octobre Ce jeudi de conjoncture Tant de milliards déversés
est supérieur à ce qui était prévu et que Tout dépendra de l’évolution de dernier, lorsqu’ils ne prévoyaient que 4 % d’augmentation Insee, un proche d’Emmanuel dans la crise en ont-ils
le coût du durcissement des restric- l’épidémie et de la rapidité de pour cette année. Cette reprise, en tout état de cause, ne sera Macron ose l’optimisme. anesthésié l’effet ? Faut-il
tions sanitaires doit être révisé à la l’atteinte de l’immunité collective. pas uniforme. Elle « serait très dynamique dans la fabrication « Dès que les contraintes choisir des entrées plus
baisse », explique-t-il. Le confine- D’où l’importance de la campagne de biens d’équipement. En revanche, elle serait fragile dans la s’éloignent, on voit que la symboliques pour faire
ment de novembre n’a amputé le PIB de vaccination. Les économistes fabrication de matériels de transport », résume l’Insee. consommation s’envole. Il n’est avancer l’égalité des chances ?
pas impossible qu’en mai-juin, Un président décidant au
on voie le bout de cette crise », dernier moment, une armée

Le déficit commercial s’est fortement creusé en 2020 dit-il. Demain, un autre chiffre
changera peut-être le regard.
Ou un autre proche verra
de ministres dans l’incertitude.
Si le brouillard complique les
affaires courantes, il devient
les choses en gris. Comme casse-tête pour préparer une
Le trou du commerce mais aussi de la chute d’activité, la cours des neuf premiers mois de marché concerne tous les types de ce ministre qui compare présidentielle. Quel candidat
extérieur s’est aggravé facture énergétique s’est allégée de 2020 alors que celles de l’Allemagne, produits. Et ce mouvement intervient le soutien de l’économie à un être quand la crise a bousculé
d’environ 7 milliards l’ordre de 17 milliards d’euros sur les l’Italie ou encore l’Espagne sont res- après trois années de stabilisation manteau neigeux. « Là, dans des fondamentaux ?
d’euros sur les onze onze premiers mois de l’année. En tées quasi stables. Il y a donc là une voire de léger redressement qui la nuit éclairée, cela nous « Quid de notre discours
premiers mois de 2020, revanche, les exportations aéronau- particularité française. » s’explique par l’effort fait sur le coût paraît beau. Mais que sur l’émancipation ? Les
à 61,2 milliards d’euros. tiques et automobiles se sont effon- « S’il est encore trop tôt pour juger du travail », prévient Emmanuel Jes- découvrira-t-on lors du dégel : indépendants, ceux qui veulent
La pandémie a amputé drées et transforment un excédent définitivement, ce phénomène est pré- sua. Il ne faudrait pas que cette crise de la boue, du désordre ? » s’émanciper, ont été les
les exportations françaises sectoriel des matériels de transport occupant car ce recul des parts de fasse descendre encore une marche En vérité, c’est le brouillard, principales victimes du Covid »,
de près de 80 milliards, d’environ 14 milliards d’euros en un d’escalier à l’industrie française. sur le sanitaire comme sur note un ministre. Et surtout,
l’aéronautique payant déficit de près de 2 milliards d’euros Toutefois, il y a peut-être une l’économie. Chacun selon sa où en sera la crise ? Si elle
le prix fort. sur la même période », détaille l’éco-
« La demande lueur au bout du tunnel. « La nature s’accroche à ce qu’il perdure, il sera « président
nomiste. Globalement, sur l’année, adressée demande adressée à la France dans pense comprendre. de crise », protecteur. Si elle
Presque 65 milliards d’euros. Tel la France devrait perdre environ à la France dans certains secteurs tels que la pharma- La nature d’Emmanuel s’achève, il devra tenter vite
devrait être le déficit commercial de 80 milliards d’euros d’exportations, cie, l’agroalimentaire ou la chimie, Macron le conduit à pousser de la faire oublier, reprendre
la France en 2020. Le chiffre doit dont 35 milliards pour les seuls
certains secteurs donne des signes de dynamisme cette le plus loin possible son souci le fil des réformes pour contrer
être annoncé par les Douanes ce matériels de transport ! tels que année », souligne Selin Ozyurt, éco- d’« agilité », mot qu’il utilisait « l’effet Churchill », qui avait été
vendredi. Sur les onze premiers la pharmacie, nomiste chez Euler Hermes. Pour déjà en 2017. Improviser, remercié malgré la victoire. Les
mois de l’année écoulée, il a en effet Pertes de parts de marché l’agroalimentaire les économistes de l’assureur-cré- décider en dernier ressort, sur deux scénarios s’ébauchent. Et
Dessins Kim Roselier pour « Les Echos »

atteint 61,1 milliards, soit 7 milliards Sur les trois premiers trimestres dit, l’année 2021 sera celle du le non-confinement comme si le temps qui passe réduit ses
d’euros de plus qu’en 2019. La pan- de 2020, la part de marché de la ou la chimie, rebond des exportations françai- sur les vaccins. Par temps chances de pouvoir lancer de
démie de Covid-19 a creusé encore France dans la zone euro s’est donne des signes ses. La demande adressée à la de brouillard, il faut oublier nouvelles réformes (retraites,
un peu plus le trou. dégradée. « Dans les exportations de de dynamisme France devrait croître de 59 mil- Thiers et ne plus prévoir. « On Etat, proportionnelle),
« Le chiffre du déficit commercial biens de la zone euro, les exporta- liards d’euros en 2021 par rapport est mobiles », répète-t-il en Emmanuel Macron veut
cache en fait deux mouvements mas- tions françaises ne représentent plus
cette année. » à 2020, ce qui permettrait de com- interne ; « son agenda s’écrit la pouvoir jusqu’au bout décider
sifs qui se compensent presque », que 12,8 % et sont revenues quasi- SELIN OZYURT penser environ 45 % du manque à veille », confirme un proche. l’inverse. Rester mobile.
explique Emmanuel Jessua, direc- ment à leur plus bas, pointe Emma- Economiste chez gagner subi en 2020 à cause de la Il avance au jugé, saisit les rares En espérant que « mobile »
teur des études chez Rexecode. nuel Jessua. La part de marché de Euler Hermes crise pandémique. opportunités sur le sanitaire, et « rassurant » cohabiteront.
« Du fait des moindres déplacements l’Hexagone a reculé de 1,1 point au — G. C. tente de faire avancer d’autres ccornudet@lesechos.fr
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 FRANCE // 03

L’appel à la « vigilance » de Jean Castex


l A part Mayotte, le pays ne subira pas de nouvelles restrictions sanitaires.
l 1,7 million de nouveaux créneaux pour se faire vacciner vont être ouverts.
vernement, soulignant l’efficacité télétravail, « impératif partout où mars. Ils pourront être réservés à
ÉPIDÉMIE des mesures « graduées » qui ont c’est possible ». Jean Castex a égale- partir de demain et du milieu de la
permis, après le deuxième confine- ment fait le point sur la campagne semaine prochaine.
Isabelle Ficek et S. G. ment, « de garder le contrôle de l’épi- vaccinale, très critiquée pour sa len-
@IsabelleFicek démie ». A la veille du premier teur, et parce que de nombreux ren- « Commando vaccin »
week-end des vacances scolaires dez-vous n’ont pas pu être pris ou Avec l’autorisation du vaccin Astra-
Il n’y a pas de reconfinement, certes, d’un tiers de la France, le Premier bien ont dû être décalés. « La route Zeneca, Jean Castex vise 4 millions de
– sauf à Mayotte – mais il ne faut sur- ministre a à nouveau appelé à « la est encore longue, mais nous déjà primo-injections à la fin de ce mois. Il
tout pas relâcher les efforts. C’était plus grande vigilance ». Pour tenter dépassé les premiers objectifs », a-t-il a confirmé l’ouverture de la vaccina-
le message jeudi soir du Premier d’éviter un nouveau confinement, rappelé, avec 1,5 million de person- tion aux professionnels de santé de
ministre, Jean Castex, lors de la con- certes efficace sur le plan sanitaire, nes vaccinées en janvier (au lieu de moins de 50 ans dès ce samedi, puis
férence de presse hebdomadaire du mais dont les dégâts économiques 1 million), et la perspective d’avoir l’extension aux 50-65 ans en com-
gouvernement. « La situation reste et psycho-sociaux sont gigantes- fini de vacciner les résidents en mençant par les plus malades. « D’ici
particulièrement fragile », a-t-il pré- ques. Il s’est félicité que la France Ehpad en mars. la fin de ce mois », a-t-il dit, la vaccina-
venu, avec plus de 20.000 nouvelles soit l’un des pays qui ont réussi à Les vaccinations se font « désor- tion sera « confiée aux médecins,
contaminations par jour, près de maintenir leurs écoles ouvertes le mais à un rythme soutenu », plus de pharmaciens, infirmiers », dans un
28.000 malades hospitalisés et plus longtemps. 100.000 injections par jour en souci de proximité.
autour de 400 décès quotidiens. Et semaine, et les déprogrammations Par ailleurs, la ministre en charge
l’horizon se noircit, avec l’inexora- « Tout dernier recours » sont la faute des industriels qui des approvisionnements de vac-
ble progression des variants plus « Un nouveau confinement ne peut n’ont pas livré à temps, s’est-il en cins, Agnès Pannier-Runacher a
contagieux : ils représentaient s’envisager qu’en tout dernier substance défendu. « Nous allons annoncé la création d’un « com-
3,3 % des nouvelles contaminations recours. La situation ne le justifie pas ouvrir dans les prochains jours mando vaccin » sous sa responsabi-
le 8 janvier, puis 14 % le 28 janvier. à ce jour », a estimé Jean Castex, tout 1,7 million de rendez-vous supplé- lité, avec des acteurs publics et pri-
« Nous ne pouvons les éradiquer, ces en assurant qu’en cas de forte dégra- mentaires pour une première injec- vés, afin de « mobiliser tous les
variants, mais nous ne leur céderons dation, l’exécutif « prendra ses res- tion », a-t-il annoncé, dont 500.000 leviers » pour produire plus de « La situation reste particulièrement fragile », a prévenu
pas le moindre pouce de terrain », a ponsabilités ». « L’objectif n’est pas pour février et 1,2 million pour doses. n le Premier ministre jeudi soir. Photo Martin Bureau/AFP
promis le ministre de la Santé, Oli- de repousser cette échéance, mais de
vier Véran, martial. l’éviter. L’heure n’est pas au relâche-
Pour l’instant, les indicateurs ment de nos efforts », a-t-il martelé,
sont stables ou progressent lente- soulignant l’importance des mesu-
m e n t . I l n’ y p a s d e n o u ve l l e res maintenues et amplifiées – fer-
« vague », a tempéré le chef du gou- meture des frontières etc. – et du

La vaccination coûtera
plus de 3 milliards d’euros en 2021
Le gouvernement n’avait prévu que 1,5 milliard d’euros
pour les vaccins contre le Covid dans le budget de la Sécurité
sociale pour 2021. Ils coûteront plus de 3 milliards. Mais c’est
relativement peu au final, au regard des bénéfices attendus.
« Nous ne serons jamais regardants sur le coût de la vaccination,
c’est le meilleur investissement possible pour les Français
et les entreprises », souligne le ministre délégué aux Comptes
publics, Olivier Dussopt.

Pourquoi les vacances


scolaires pourraient
freiner l’épidémie
Le gouvernement espère
que la suspension du bras-
explique-t-il. De fait, obser ve
Arnaud Fontanet, « avoir un enfant Je veux sans
qu’on la peur
sage scolaire pendant les accueilli en collectivité augmente
vacances de février permet- votre risque d’être infecté de 20 à
tra d’éviter un confinement. 30 % ». C’est l’un des enseignements
de son étude ComCor de décembre

vive du cancer
Solveig Godeluck sur les lieux de contamination. Les
@Solwii ordres de grandeur diffèrent en
fonction de l’âge. En maternelle et
En ces temps d’épidémie, vaut-il en crèche, où l’on ne porte pas le
mieux des enfants à l’école ou en masque, c’est 19 % et 20 %. Quand
congés ? Avec le début des vacances l’enfant est placé chez une assistante
de février dans une partie de la maternelle, cela grimpe à 35 %.
France ce vendredi soir, la question
se pose avec acuité. On a martelé
avant Noël que les retrouvailles
familiales seraient le rendez-vous de
Si les moins de 10 ans
transmettent moins,
UNIS PAR NOS DÉFIS
tous les dangers, et à l’inverse, que la c’est parce
rentrée des classes de septembre
multiplierait les foyers infectieux.
qu’ils toussent peu. Chez Bayer, nous sommes engagés dans la recherche Pour les formes de cancers plus fréquentes, nous nous
Rien de tout cela ne s’est produit. pour trouver de nouveaux médicaments contre engageons à développer des traitements pour améliorer
Il ne faut pas attendre des autori- Cela paraît beaucoup, alors que les cancers les plus difficiles à soigner. l’autonomie des patients et leur qualité de vie.
tés un message clair à ce sujet, faute les moins de 10 ans sont réputés
de données scientifiques. En renon- moins contagieux. Mais s’ils trans-
çant à confiner la population la mettent moins, c’est parce qu’ils
semaine dernière, l’exécutif a cepen- toussent peu par rapport aux adul-
dant implicitement fait le pari que la tes. Ce qui ne les empêche pas d’être Anne, Khadidja, médecin expert
suspension du brassage scolaire des vecteurs potentiels du virus.
pendant deux semaines (un mois « Les collégiens et les lycéens ont la
comptable en oncologie chez Bayer
avec l’alternance des trois zones) frei- même susceptibilité au virus et sont
nerait la dynamique épidémique. aussi contagieux que les adultes »,
affirme Arnaud Fontanet. Le port
Collégiens et lycéens, aussi du masque et les protocoles sanitai-
contagieux que les adultes res permettent d’abaisser le risque
« Un ralentissement de la circulation pour leur famille, qui grimpe tout
du virus grâce aux congés scolaires de même de 34 % avec un collégien,
serait logique, mais reste à démon- et de 27 % avec un lycéen.
trer », reconnaît l’épidémiologiste L’expansion du variant britanni-
Arnaud Fontanet, membre du Con- que, 50 % plus transmissible que le
seil scientifique. « A la Toussaint, les virus initial, va-t-elle accroître
vacances ont eu lieu dans la deuxième encore les risques de contamina-
quinzaine d’octobre, en phase ascen- tion via les enfants ? « Au Royaume-
dante de l’épidémie. On ne sait pas si Uni, on s’est rendu compte a poste-
l’augmentation des contaminations riori que quand le variant a
observée pendant cette période chez commencé à circuler beaucoup, seu-
les enfants est liée aux retrouvailles les les écoles étaient ouvertes, ce qui a Retrouvez-nous sur UNISPARNOSDEFIS.FR
avec les amis pendant les vacances, ou pu faire penser à tort qu’il avait un COR-CON-FR-0004-1.Bayer HealthCare SAS, SAS au capital de 47 857 291,14 €, RCS Lille Métropole 706 580 149 - 220 avenue de la Recherche, 59120 Loos.
bien à la dynamique propre de l’épi- tropisme pour les enfants », men-
démie dans toutes les classes d’âge », tionne Arnaud Fontanet. n
04 // FRANCE Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

« Il faut réussir la rentrée 2021 de l’apprentissage


avec un focus sur les niveaux CAP, BEP ou Bac »
l Avec 495.000 contrats signés dans le privé, l’année 2020 est la meilleure jamais connue en France
pour l’apprentissage, même si les aides à l’embauche du gouvernement y sont pour beaucoup.
l Leur reconduction, sous une forme à arrêter, fera l’objet d’une concertation avec les partenaires sociaux.
Propos recueillis par d’aides du plan
Alain Ruello INTERVIEW « 1 jeune 1 solution » ?
@AlainRuello ELISABETH BORNE La baisse en décembre s’explique
Ministre du Travail, en partie par des effets calendaires.
Quel bilan tirez-vous de de l’Emploi Cependant, si on regarde au global,
l’apprentissage en 2020 ? et de l’Insertion les chiffres montrent que l’écart,
Pour l’apprentissage, 2020 est une entre le chômage des jeunes et celui
année historique avec 495.000 con- du reste de la population, constaté
trats dans le secteur privé. C’est clai- montre que l’on peut se former à au printemps s’est résorbé sur la
rement la meilleure année jamais tous les métiers par l’apprentissage. d e u x i è m e p a r t i e d e l ’a n n é e .
connue en France malgré la crise. C’est aussi un point de vigilance. J’ai Cela confirme que le plan « 1 jeune,
Cela représente 140.000 contrats de pour objectif que les métiers pour 1 solution » a porté ses fruits.
plus qu’en 2019, soit une hausse de lesquels l’apprentissage constitue
près de 40 %. Une partie de cette la seule voie d’entrée progressent Faut-il d’autres mesures
hausse provient d’un transfert de significativement. Il nous faut néanmoins ?
80.000 contrats de professionnali- mener cette réflexion avec le minis- La panoplie des aides est complète
sation (l’autre voie de formation par tère de l’Enseignement supérieur. même si je reste vigilante pour
alternance, NDLR). On compte Nous en tiendrons aussi compte m’assurer que le plan, qui permet de
d on c e n n e t 60. 000 c ontrats dans nos concertations à venir avec financer une solution d’emploi, de
d’apprentissage de plus, soit une les partenaires sociaux. formation ou d’accompagnement
hausse de 16 %, cinq points de plus En novembre 2020, avec le cas échéant une aide pouvant
qu’en 2019, tirée fortement pas les Il y aura donc une suite Elisabeth Borne aller jusqu’à 500 euros par mois
services et le commerce, au-delà aux aides à l’embauche a lancé pour un million de jeunes conserve
des filières de l’apprentissage tradi- des apprentis ? la plateforme sa dynamique. L’aide de Pôle emploi
tionnelles. Le secteur des hôtels, Pour 2020, nous avons reçu plus de « 1 jeune, 1 solution » aux étudiants chômeurs ex-bour-
cafés et restaurants a même réussi à 400.000 demandes de primes dont destinée à mettre siers vient de démarrer par exemple.
se stabiliser ! Tout cela est le fruit 220.000 ont été réglées ou le seront en relation Dans le cadre de nos échanges avec
d’une très grande mobilisation des la semaine prochaine. Pour les les entreprises les partenaires sociaux, nous res-
entreprises et de tous les acteurs autres, soit il manque le RIB soit une avec des jeunes tons bien sûr vigilants à l’adéquation
concernés, sous l’effet cumulé de la attestation pour les entreprises de cherchant un emploi. des mesures en tenant compte de
réforme de 2018 et des primes à plus de 250 salariés. Il est clair que Photo Jeanne l’évolution de la situation sanitaire et
l’embauche du plan « 1 jeune, 1 solu- les TPE ou les PME n’auraient pas Accorsini/Sipa économique. Nous travaillons en
tion ». J’ajoute que la dynamique maintenu l’embauche d’apprentis outre à l’élaboration d’une « Garan-
concerne toutes les régions. sans ces aides. Pour la prochaine tie Jeunes Universelle ».
rentrée, une concertation avec les ritoire, cela concerne peu de jeunes. compétences est global car tous les
Il semble quand même partenaires sociaux et les acteurs « L’aide de Pour les 10.000 autres, une enquête dispositifs de formation financés Le délégué général d’En mar-
que la part des diplômes de l’apprentissage va être menée Pôle emploi aux de la Délégation générale à l’emploi par les cotisations entreprises, et che, Stanislas Guerini, propose
du supérieur a encore car nous sommes tous convaincus et à la formation professionnelle est pas seulement l’apprentissage, un prêt jeunes de 10.000 euros
progressé, très fortement qu’il faut la réussir, avec un focus
étudiants chômeurs en cours auprès d’une dizaine d’éco- fonctionnent bien. Il faut raisonner sans intérêt remboursable
même, au détriment de celle particulier sur les niveaux BEP, ex-boursiers vient les pour s’assurer de la réalité de en isolant les conséquences de la sous conditions de revenus.
des niveaux CAP, BEP ou Bac. CAP et Bac pro. de démarrer ». leurs démarches de recherche de crise, en particulier le manque de Est-ce une piste pertinente ?
Y a-t-il un problème ? contrat. Les résultats seront connus recettes. Les concertations doivent Nous regardons cette idée de capital
Non. La hausse du nombre de con- Combien de jeunes d’ici à mars. s’engager une fois sorti de l’urgence jeune qui renvoie notamment à des
trats ne se fait pas au détriment des restent sans contrat à l’issue sanitaire avec pour objectif d’y voir réflexions qu’on avait menées dans
niveaux Bac ou infra qui progres- du sas de six mois durant allons mobiliser les préfets mainte- La très forte hausse des clair en septembre. le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution »
sent très légèrement malgré la lequel ils ont pu démarrer nant que l’on a bien identifié leurs contrats, et donc du besoin de sur les soutiens aux jeunes créa-
crise. Mais c’est vrai qu’elle est tirée leur formation le temps de CFA et leurs profils. Je signerai une financement des CFA, couplée Les embauches de jeunes teurs d’entreprise. Nous en avons
par le supérieur. Sur les 60.000 con- trouver un employeur ? instruction cette semaine pour leur avec la baisse des recettes du de moins de 26 ans ont baissé prévu 40.000. Au-delà de l’aide, ce
trats concernés, 20.000 correspon- Ce dispositif a concerné 50.000 jeu- demander de mobiliser les cham- fait de la crise, place l’appren- de 27 % en décembre par que l’on veut c’est fournir tout
dent à des diplômes Bac+2, DUT ou nes entrés en CFA, dont un peu plus bres consulaires ou les représen- tissage encore plus dans le rapport à la même période l’accompagnement nécessaire avec
BTS. Cela contribue à améliorer de 30.000 n’ont toujours pas trouvé tants locaux des employeurs avec rouge. Comment y remédier ? de 2019. Faut-il y voir un les réseaux d’appui à la création
l’image de l’apprentissage car cela de contrat. Pour les deux-tiers, nous l’aide des régions. Territoire par ter- Le débat sur l’équilibre de France essoufflement des mesures d’entreprise dans les territoires. n

Télétravail : l’exécutif veut des réunions avec


les élus du personnel dans les entreprises
Aux entreprises, elle a fixé deux l’Hotel du Chatelet qui n’a pas de sont exposés les salariés, et partant le
EMPLOI priorités : « réduire la part des salariés moyens coercitifs à sa disposition. télétravail », explique un expert des
qui ne télétravaillent pas du tout » et Le protocole sanitaire en entreprise questions de santé et de sécurité au
La ministre du Travail, que les salariés qui télétravaillent est un ensemble de recommanda- travail auprès des institutions
Elisabeth Borne, déjà le fasse « au moins un jour » de tions et non d’obligations, ce que ne représentatives du personnel, qui
a montré du doigt plus. Et elle a montré du doigt les manquent pas de souligner en off souligne cependant l’existence,
plusieurs secteurs dans mauvais élèves. certains responsables patronaux. aussi, de risques psychiques liés à
lesquels le télétravail Citant là encore « une étude », la La ministre du Travail a adressé l’isolement à prendre en compte.
OFFRE SPÉCIALE TÉLÉTRAVAIL s’est particulièrement
relâché : la banque
ministre a regretté « un relâchement
plus prononcé du télétravail dans cer-
une instruction à ses services
déconcentrés pour mettre un coup Une écoute particulière
et l’assurance, tains secteurs, notamment la banque de pression sur les employeurs. « L e C S E d o i t é g a l e m e n t ê t re
la communication, et l’assurance, la communication, Cependant, comme le reconnaît un consulté pour tout changement
l’informatique, les activités immobi- acteur de terrain, « la verbalisation dans l’organisation du travail »,
l’informatique, les lières et juridiques ». Elle a annoncé sur ces sujets n’est pas facile : on doit note un syndicaliste. Mais « au
activités immobilières qu’elle réunira « les branches concer- d’abord faire une analyse précise des final, la décision appartient à la

2600 € 1560 €
et juridiques. nées en début de semaine prochaine ». risques encourus, alerter d’abord direction de l’entreprise qui n’a
l’employeur puis, si on estime que les aucune obligation de suivre l’avis
Elle va les rencontrer Pas de moyens coercitifs salariés sont en danger, on peut faire du CSE », ajoute-t-il. S’il n’y aura
la semaine prochaine. La ministre a également évoqué le une mise en demeure ». pas de contrôle systématique
courrier qu’elle a adressé aux Le gouvernement mise donc par- de l’Inspection du travail qui n’en
APPARTEMENT POUR 28 NUITS, numéros Un patronaux et syndi- ticulièrement sur les élus du per- a pas les moyens, les représen-

SÉJOUR DU 13 MARS AU 10 AVRIL Leïla de Comarmond


@leiladeco
caux mercredi soir. « Je compte sur
vous pour veiller à ce que les instances
sonnel pour relayer le message. Le
Comité social et économique (CSE)
tants du personnel devraient
en tout cas rencontrer une écoute
de dialogue social se réunissent sans « peut parfaitement mettre à l’ordre particulière auprès d’elle dans
Lors du point presse du Premier délai au sein des entreprises pour du jour la question des risques de la période en cas d’employeur
ministre, jeudi soir, la ministre du définir les modalités selon lesquelles contamination par la Covid auxquels récalcitrant. n
travail a encore fait monter la la mise en œuvre du télétravail doit
pression sur le télétravail. « Cha- être renforcée. », a écrit Elisabeth
que jour compte ! », a-t-elle insisté. Borne, après avoir réuni les parte-
Selon une étude récente menée naires sociaux en visioconférence
par le professeur Arnaud Fonta- lundi sur le sujet.
net, « le risque de contamination Le Premier ministre et le Prési-
est diminué de 20 % pour les per- dent de la République ont fait le SUR
sonnes qui sont en télétravail par- choix vendredi dernier de ne pas
2 PIÈCES POUR 4 PERS, SKI AUX PIEDS* tiel et de 30 % pour celles qui sont à instaurer à ce stade un nouveau
*
SOUS RÉSERVE DES DISPONIBILITÉS temps complet », a souligné Elisa- confinement, mais pour « contri- RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX
beth Borne, affirmant que « près buer à l’éviter », il y a nécessité de
© Alizée Baudez
d’un tiers des actifs en France peu- « renforcer l’effectivité des règles sur DANS « L’ÉDITO ECO »
vent télétravailler facilement et le télétravail fixées dans le protocole À 7H45
donc participer à la lutte contre le national », a insisté auprès des par- DU LUNDI AU VENDREDI
virus en télétravaillant ». tenaires sociaux la locataire de
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 FRANCE // 05

Dette : la moitié des Français


anticipent une hausse d’impôts
l Les promesses de modération fiscale de l’exécutif sont jugées peu crédibles
par l’opinion, selon un sondage Elabe pour « Les Echos ».
l Très peu de Français croient à une annulation de la dette.
tale » : « On promet de ne pas augmen- nien lui permet « sinon de se réconci- Yann Algan, Elizabeth Beasley,
SONDAGE ter les impôts, mais l’exécutif ne dit lier, au moins d’être plus écouté à gau- Daniel Cohen et Martial Foucault.
pas vraiment comment il va s’y pren- che ». Seuls les électeurs de Marine Enfin, les Français considèrent à
Renaud Honoré dre pour réduire la dette. La promesse Le Pen semblent ne pas être complè- 58 % qu’il faut garder le niveau
@r_honore du retour de la croissance n’est pas tement convaincus par le « quoi qu’il actuel de soutien économique, tan-
audible avec une baisse d’activité de en coûte » (avec un taux d’approba- dis que 30 % jugent qu’il faut en faire
Pauvre Bruno Le Maire. Depuis des 8 % pour 2020 », estime-t-il. tion de 56 %). « Cela dénote un antago- plus. En revanche, ils sont seule-
mois, à chaque fois qu’un micro se L’idée d’une baisse des dépenses nisme fort envers l’exécutif, au motif ment 11 % à vouloir réduire ces
tend devant lui, il dégaine sa phrase publiques pour rétablir les comptes qu’il aurait été possible de faire autre- aides. « Le “ quoi qu’il en coûte” est un
préférée, celle censée rassurer les paraît moins crédible pour l’opinion ment si la gestion sanitaire avait été point d’ancrage solide pour l’exécutif,
Français sur le fait qu’il n’y aura pas (41 % l’anticipent), sauf chez les élec- meilleure ». mais il recèle un piège. En sortir sera
de hausses d’impôts pour combler le teurs d’En Marche qui placent ce compliqué politiquement, et évoquer
trou de la dette. p r o n o s t i c av a n t l e s h a u s s e s Une forte défiance le thème de la réduction de la dépense
Visiblement, il va falloir au minis- d’impôts. Le scénario d’une contri- Le président d’Elabe évoque égale- publique durant la campagne prési-
tre de l’Economie la répéter encore bution exceptionnelle des plus ment « une critique en creux de tout dentielle promet d’être difficile », juge
longtemps avant de convaincre : riches fait quasiment jeu égal avec ce qui ressemble à de l’assistanat ». Bernard Sananès. Seul Olivier Dus-
76 % des Français pensent que le celui du retour de la croissance Un argument qui renvoie à l’analyse sopt, le ministre des Comptes
gouvernement n’est pas crédible (environ 30 %) aux yeux des Fran- d’un électorat lepéniste caractérisé publics, a tenté de le faire mi-jan-
quand il affirme que les impôts ne çais. Enfin, il faut noter que très peu par une forte défiance envers les vier, mais son propos a rapidement
seront pas revus à la hausse. Et ils de Français (15 %) croient à une autres, que l’on retrouve dans « Les été noyé sous les annonces de nou-
sont 51 % à estimer que la dette sup- annulation de la dette, signe que les Origines du populisme » écrit par velles aides économiques. n
plémentaire générée par la crise du discours de Jean-Luc Mélenchon ou
Covid sera remboursée grâce au Arnaud Montebourg ont beaucoup
levier fiscal, selon le sondage Elabe de mal à prendre en France.
réalisé pour « Les Echos », Radio Au-delà de ce point d’abcès fiscal,
classique et l’Institut Montaigne. ce sondage recèle quelques bonnes
nouvelles pour l’exécutif. Ainsi le
Abcès fiscal « quoi qu’il en coûte » promis par
« Ce n’est pas surprenant, il y a un Emmanuel Macron en réponse à la
scepticisme fiscal en France qui réunit crise est plébiscité par l’opinion (à
souvent 7 Français sur 10 quand on 71 %). « Il faut mettre cette approba-
parle de hausse ou de baisse tion de la gestion de crise économique
d’impôts », estime Bernard Sananès, en regard de l’évaluation de la gestion
le président d’Elabe. Ce dernier met de la crise sanitaire, qui est nettement
toutefois en avant le « déséquilibre de moins positive », souligne Bernard
la communication gouvernemen- Sananès. Pour qui ce mantra macro-

Macron fait une percée


chez les jeunes
Dans le baromètre Elabe En revanche, Emmanuel Macron
pour « Les Echos » apparaît de plus en plus comme le
et Radio Classique, président des Parisiens, après avoir
la cote de confiance été catalogué « président des riches »
d’Emmanuel Macron depuis le début de mandat. Dans
et celle de Jean Castex l’agglomération parisienne, il
progressent pour recueille en effet 50 % de confiance,
le deuxième mois alors que celle-ci n’atteint que 31 %
consécutif en février. dans les communes rurales. Et
même dans les agglomérations de
Grégoire Poussielgue plus de 100.000 habitants, sa cote de
@Poussielgue confiance n’atteint que 34 %.
Du côté du Premier ministre
Pas d’envolée, mais pas d’effondre- Jean Castex, c’est le printemps
ment. La cote de confiance avant l’heure. Pour le deuxième
d’Emmanuel Macron a progressé mois consécutif, sa cote de con-
d’un point en février, à 36 %, dans le fiance progresse en février, pour
baromètre Elabe pour « Les Echos » atteindre 28 %. Elle était en chute
et Radio Classique. Après avoir libre depuis sa nomination à Mati-
perdu 3 points en novembre et gnon en juillet 2020, passant de
décembre, Emmanuel Macron en a 43 % à 23 %. « Après des débuts diffi-
regagné 4 depuis le début de l’année. ciles, Jean Castex trouve des bases,
« La décision de ne pas reconfiner ne comme s’il y avait une reconnais-
lui a pas été profitable, d’abord parce sance de son rôle. Il incarne de plus
que c’est Jean Castex qui l’a annoncée, en plus la fonction », analyse Ber-
ensuite parce que les Français restent nard Sananès. Jean Castex se paie
très partagés sur l’idée d’un reconfi- même le luxe de récolter plus de
nement. Le moment du bilan de la confiance que Manuel Valls à la
gestion de la crise n’est pas encore même époque du mandat lors du
arrivé », analyse Bernard Sananès, dernier quinquennat (27 %).
le président d’Elabe.

Le président des Parisiens Chez les 18-24 ans,


Plusieurs tendances se confirment la cote du chef de l’Etat
dans l’opinion concernant Emma- ne cesse de grimper
nuel Macron. L’une est positive,
l’autre non. La première concerne
et frôle les 50 %.
les 18-24 ans, chez qui la cote de
confiance envers le président de la Mais cette embellie s’explique
République progresse régulière- principalement par sa percée
ment pour atteindre 47 %. C’est, de au sein de l’électorat de premier
loin, la génération au sein de laquelle tour d’Emmanuel Macron en
le président est le plus populaire, 2017, chez qui il récolte 59 % de
alors que ce pourcentage oscille confiance. Au sein des électorats
entre 31 % et 38 % parmi les autres des autres candidats de la der-
classes d’âge. « Emmanuel Macron a nière présidentielle, il reste large-
réussi à exprimer une véritable empa- ment minoritaire, ne dépassant
thie chez les jeunes, c’est une zone de même pas les 30 % chez celui de
force pour lui », souligne Bernard François Fillon (alors que Jean
Sananès. Depuis le début de la crise Castex vient de LR et fut con-
sanitaire, Emmanuel Macron a mul- seiller de Nicolas Sarkozy à l’Ely-
tiplié les messages, et les mesures, à sée). Comme Emmanuel Macron,
destination des jeunes qui sont parti- il suscite plus de confiance dans
culièrement touchés comme les étu- l’ag glomération parisienne,
diants. En deux mois, sa cote de même si la rupture est beaucoup
confiance chez les 18-24 ans a gagné moins forte que celle constatée
huit points, passant de 39 % à 47 %. chez le chef de l’Etat. n
MONDE Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Le Royaume-Uni passe le cap des


10 millions de vaccinés contre le Covid-19
l Plus de 15 % de la population britannique a déjà reçu une première dose de vaccin. Le taux d’habitants ayant
bénéficié des deux doses requises est bien moindre, à 0,8 %.
l Un autre seuil a par ailleurs été franchi, celui des 110.000 morts.

quantité, avec 2 millions de doses


PANDÉMIE livrées chaque semaine) sans dis-
tinction d’âge, là où ses voisins euro-
Alexandre Counis péens, estimant manquer de don-
— Correspondant à Londres nées pour l’instant, préfèrent ne pas
le proposer aux plus de 65 ans. Face
Alors qu’en France à peine un peu aux éventuels risques de pénurie, le
plus de 1,6 million de personnes ont gouvernement britannique n’a par
été (partiellement) vaccinées, de ailleurs pas hésité à lancer une expé-
l’autre côté de la Manche les autori- rimentation auprès de 800 volontai-
tés sanitaires ont pris une longueur res pour voir si l’efficacité de la vacci-
d’avance. Le cap des 10 millions de nation est affectée si l’on change de
personnes ayant déjà reçu une pre- marque de vaccin entre la première
mière dose a été dépassé mercredi et la deuxième prise.
par le Royaume-Uni.
Plus précisément, 10.490.487 pre-
mières doses avaient été adminis- Ces chiffres ont été
trées jeudi depuis le début de la cam- atteints au prix d’une
pagne de vaccination lancée le
8 décembre. Cela représente 15,7 %
stratégie vaccinale
de la population en moins de deux contestée par ses
mois. Il faut dire que le rythme de la voisins européens.
campagne s’est fait au pas de charge
– jusqu’à 600.000 doses injectées par
jour. Le nombre de personnes ayant Si Boris Johnson a adopté une
reçu les deux doses requises s’élève approche aussi audacieuse, c’est
en revanche seulement à 501.957, qu’il a jugé ne pas avoir le choix.
soit 0,8 % de la population. L’Angleterre a été confrontée à une
troisième vague très meurtrière
90 % des plus de 75 ans amplifiée par un variant plus conta-
vaccinés gieux. Elle s’est reconfinée début jan-
Se félicitant de cette évolution, Boris vier. Mais cela ne l’a pas empêché de
Johnson a souligné que près de 90 % déplorer 110.250 décès (enregistrés
des personnes de plus de 75 ans dans les 28 jours suivant un test posi-
avaient reçu une dose, ainsi que tous tif). A 20.634 nouveaux cas jeudi,
les résidents (volontaires) des mai- soit 8.046 de moins que le mercredi
sons de retraite. Le gouvernement précédent, le pays semble désormais Aux Etats-Unis, 8,5 % de la population a reçu une dose du vaccin Pfizer/BioNtech ou Moderna. Photo Carl Recine/Reuters
s’est fixé pour objectif d’administrer avoir passé le pic de cette nouvelle
une première dose à tous les plus de vague. Le médecin en chef pour
70 ans, au personnel et aux résidents
des maisons de retraite, aux soi-
gnants ainsi qu’aux personnes clini-
l’Angleterre, Chris Witthy, a prévenu
que cela permettrait de faire baisser
le nombre de morts, mais pas pour
Un Américain sur dix a reçu au moins
quement vulnérables d’ici la mi-fé-
vrier, soit 15 millions de personnes
représentant seulement 21 % de la
autant de relâcher immédiatement
la pression sur les hôpitaux. Car s’ils
représentent plus de 80 % des décès,
une première dose de vaccin
population mais 88 % des décès. Un les plus de 70 ans ne comptent que Avec 35 millions de doses v a c c i n P f i z e r / B i o N Te c h o u doses reçues dans les Etats, ce qui depuis le début de la pandémie. Si
pari qu’il estime en passe de réussir. pour 54 % dans les hospitalisations. injectées depuis décembre, Moderna, les deux seuls autorisés laisse à la plupart d’entre eux un le rythme de vaccinations se pour-
Ces chiffres ont néanmoins été La situation du système public de le nombre de personnes pour l’instant aux Etats-Unis. matelas de sécurité en attendant suit, il faudra toutefois onze mois
atteints par le Royaume-Uni au prix santé ne s’améliorera donc que vaccinées aux Etats-Unis Le rythme – 1,35 million de les nouvelles livraisons. pour parvenir à immuniser les
d’une stratégie vaccinale contestée quand les plus de 50 ans auront a déjà dépassé le nombre doses par jour – est désormais Après une troisième vague à trois-quarts de la population amé-
par ses voisins européens. Elle a aussi été vaccinés. d’Américains contaminés supérieur à l’engagement pris par l’automne, le nombre de contami- ricaine, le niveau censé mettre fin
d’abord consisté à approuver les vac- Le Premier ministre, qui a refusé par le Covid-19. Joe Biden d’injecter 100 millions nations a reculé depuis le début de à l’épidémie. La durée de la cam-
cins de Pfizer et d’AstraZeneca dès d’avancer la date de réouverture des de doses dans les cent premiers l’année dans le pays. La décrue est pagne de vaccination dépendra
décembre grâce à une procédure écoles prévue le 8 mars, a promis Véronique Le Billon jours de son mandat, soit d’ici fin aussi amorcée du côté des hospi- aussi de la disponibilité de nou-
accélérée, puis à différer jusqu’à qu’il en dirait plus à la fin février sur @VLeBillon avril. Si les vaccinations n’avaient talisations, avec 91.000 personnes veaux vaccins comme ceux de
douze semaines l’injection de la la levée progressive du confinement. — Bureau de New York pas été aussi nombreuses que en soins, après un pic à 130.000. Et Johnson & Johnson ou d’AstraZe-
seconde dose quel que soit le vaccin, Il devrait aussi s’exprimer dès la mi- prévu en décembre, le rythme du le nombre de décès commence à neca. La vaccination dans les
afin de toucher le plus de monde février sur les futures phases du pro- Un cap symbolique a été franchi million de doses quotidien était timidement refluer, avec encore pharmacies pourrait commencer
possible avec la première. Une gramme de vaccination, et notam- aux Etats-Unis : le nombre de per- déjà atteint avant son entrée en 3.000 décès quotidiens en à être testée, selon la presse.
approche non recommandée par ment sur celle qui couvrira les 18-49 sonnes vaccinées vient de dépas- fonction à la Maison-Blanche. moyenne, et 450.000 morts Le plan de relance en négocia-
Pfizer, qui préconise plutôt trois ans sans problèmes médicaux gra- ser le nombre d’Américains ayant tion au Congrès prévoit, par

1,35
semaines d’espacement (six maxi- ves. Les forces de l’ordre, les ensei- déjà été contaminés par le Distribution rodée ailleurs, de nouveaux fonds per-
mum) entre les deux prises de son gnants et d’autres secteurs clés ont Covid-19. Depuis le début de la La plupart des Etats ont désor- mettant de soulager les Etats et de
vaccin. Le gouvernement insiste de insisté pour que la priorité leur soit campagne de vaccination en mais bien rodé leur système de rouvrir les écoles. Alors que près
son côté sur l’étude de l’université donnée lors de la prochaine vague. décembre, 35 millions de doses distribution. Pour accélérer la vac- de 40 % des élèves suivent entière-
d’Oxford parue mercredi et mon- Les soignants impliqués dans l’effort ont été injectées, ce qui représente cination, les autorités sanitaires la ment leurs cours en ligne, souvent
trant l’efficacité du vaccin AstraZe- national de vaccination s’inquiètent 10,7 doses pour 100 habitants, recommandent désormais à tou- MILLION DE DOSES depuis mars l’an dernier, certains
neca/Oxford dès la première dose. de réussir à tenir ce rythme sur les selon le décompte de l’agence tes les personnes de plus de 65 ans, injectées par jour. Chiffres syndicats d’enseignants font de la
La stratégie britannique a aussi mois qui viennent, alors que nom- Bloomberg. Sur ce total, 8,5 % de la ainsi qu’à celles à la santé fragile. en augmentation depuis vaccination des personnels un
consisté à injecter le vaccin AstraZe- bre d’entre eux travaillent déjà sept population a reçu une dose et 2,1 % Les vaccins injectés représentent le début de la campagne préalable à la reprise des cours en
neca (dont il dispose en grande jours sur sept. n a déjà bénéficié des deux doses du un peu moins des deux tiers des de vaccination. présentiel. n

Le plan de vaccination du patronat brésilien suscite un tollé


Des industriels souhaite- vaccination ? Il y a une pénurie de tie de la recherche d’AstraZeneca et chercherait à présent à vendre sa part Paulo, soupçonne que « le vendeur bal Forest Bond. Pour les ouvriers du
raient acheter 33 millions vaccins dans le pays ? Faites donc de l’université d’Oxford et aurait pour récupérer sa mise », ajoute José des vaccins est le gouvernement lui- BTP, ce ne serait pas un privilège. Il y a
de doses pour vacciner confiance au secteur privé, suggère droit à une partie de la production Velloso. même ». De leur côté BlackRock et beaucoup de gens qui ne peuvent pas
leurs employés et s’enga- ce groupement de sociétés, qui pro- du vaccin. Dans un contexte de pénurie AstraZeneca refusent d’admettre travailler chez eux et qui ne peuvent
gent à en laisser la moitié pose d’acheter lui-même 33 millions mondiale de vaccins, cette négocia- qu’il y a eu des discussions, le fonds pas se protéger ».
à l’Etat. En pleine pénurie de doses pour vacciner ses «Une histoire mystérieuse» tion a fait tiquer. « Cette histoire est d’investissement assure même que Légalement, ce n’est pas faisable,
de vaccins, le projet, dont employés. Pour faire avaler la pilule, « Ce fonds a également fait cette pro- mystérieuse », estime Thomas Conti. les informations « sont fausses ». estime pour sa part Romeu Zema,
les modalités restent assez ce groupe assure qu’il donnerait la position à d’autres entreprises et Ce professeur d’économie à Insper, Le Brésil a pour l’instant vacciné gouverneur de l’Etat de Minas
nébuleuses, est durement moitié de ces doses à l’Etat pour son d’autres groupes du monde entier, une école de commerce de São quelque trois millions de personnes Gerais. « Il ne serait pas juste que quel-
contesté. propre programme de vaccination assure José Velloso, président de (soit 1,5 % de sa population). Les qu’un puisse se faire vacciner avant les

3
national. l’Association brésilienne de machi- entreprises pourraient-elles vacci- autres parce que son entreprise a
Thierry Ogier La négociation, précise un mem- nes et d’outils (Abimaq). Si on ne sai- ner leurs employés avant même que donné une contribution, pendant que
— Correspondant à São Paulo bre du patronat, ne s’effectuerait pas sit pas cette occasion, les vaccins iront le service public puisse immuniser d’autres se contaminent ou décè-
directement avec AstraZeneca, qui en Afrique du Sud ou en Arabie saou- le personnel soignant et les person- dent », a-t-il récemment expliqué à la
La coalition d’industriels qui s’est engagé à livrer 100 millions de dite, qui sont, respectivement, en nes âgées ? « Il ne s’agit pas de "sauter Chambre de commerce France-Bré-
regroupe trente entreprises a jeté un doses au gouvernement brésilien, deuxième ou troisième place dans la MILLIONS DE PERSONNES la queue", mais cela soulagerait en fait sil. Sans compter que le prix des vac-
joli pavé dans la mare. Le Brésil est mais avec BlackRock. Le fonds file d’attente. » BlackRock aurait réa- ont déjà été vaccinées au Brésil, le système de santé public, estime cins, dans un contexte de pénurie,
en retard dans son programme de d’investissement a financé une par- lisé « un investissement à risque et soit 1,5% de la population. Eduardo Marson, président de Glo- pourrait exploser… n
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 MONDE // 07

en bref
Entre la Chine et l’Inde, le match
se joue aussi dans le numérique
Chine : l’OMS juge
peu crédible
la fuite du virus
du laboratoire P4
grande coopération régionale doit COVID-19 Le chef des experts
ASIE se mettre en place à la fois pour se de l’OMS qui enquêtent à
prémunir contre les cyberattaques Wuhan sur l’origine de la pan-
La crise du Covid-19 et pour pouvoir stocker et échanger démie a semblé écarter, jeudi,
a porté un coup violent un volume plus important de data. la thèse de la fuite de labora-
à l’activité économique Cela touche les volets industriels et toire. Peter Ben Embarek fait
mais a aussi accéléré financiers, mais aussi ceux de la partie de la dizaine de cher-
les mutations santé, l’autre secteur où il faut accé- c h e ur s d e l ’O rg a n i s a t io n
vers le digital, lérer la mutation. mondiale de la santé (OMS)
souligne l’OCDE arrivés le mois dernier en
dans un rapport. Chine pour enquêter sur
Même si la Chine l’apparitio n du Covid-19.
L’équipe s’est rendue mer-
La Chine et l’Inde sont a évité de peu la credi à l’Institut de virologie
déjà très avancées récession, l’Inde, qui a de Wuhan – le laboratoire
et le reste de l’Asie subi l’un des plus forts P4 –, soupçonné d’avoir laissé
doit suivre. confinements, s’échapper le virus.
n’a pu empêcher
Michel De Grandi le plongeon de 9,9 % Prudence
@MdeGrandi de son PIB. pour la Banque
C’est un match qui va se disputer sur
d’Angleterre
fond de crise du Covid-19. S’il est cer- La télémédecine doit se position- CONJONCTURE La Banque
tain que les économies d’Asie ne ner comme le prolongement logi- d’Angleterre (BoE) a estimé
retrouveront pas toutes dès 2021 que de la pratique traditionnelle. jeudi que l’économie britan-
leurs niveaux d’avant-crise, la Chine « Un gouvernement a l’obligation nique devrait rebondir moins
et l’Inde sont, elles, déjà dans les star- d’assurer les soins à l’ensemble de sa que prévu (+ 5 % au lieu des
ting-blocks. Dans un rapport, population, en mettant à disposition à 7,25 % attendus initialement)
l’OCDE estime que la Chine devrait, la fois le personnel nécessaire et les cette année, à cause du nou-
en 2021, afficher une croissance de installations adéquates », précise le veau confinement. Mais elle
8 %, l’Inde 7,9 %. document. Or, il y a toujours une s’attend à une accélération
Les deux reviennent de loin. Ajustement d’un robot de soudage, en juillet dernier dans une usine de Tangshan, ville du nord-est pénurie de personnels soi- dès le deuxième trimestre
Même si la Chine a évité de peu la de la Chine. Si la nouvelle révolution industrielle était déjà en route avant 2020, le Covid-19 n’a fait gnants dans les hôpitaux, qu’il grâce à la vaccination. La BoE
récession, l’Inde, qui a subi l’un des que renforcer le mouvement. Photo Xinhua/RÉA s’agisse des grandes métropoles a par ailleurs maintenu
plus forts confinements, n’a pu comme des zones rurales. Les auto- son taux directeur à un plan-
empêcher le plongeon de 9,9 % de direction que doivent s’orienter les diants formés à ces nouvelles ces machines. Poursuivre dans cette rités doivent, entre autres, faire en cher historique de 0,1 % et
son PIB. L’Asie émergente (à savoir la pays de l’Asie émergente, notam- méthodes. direction, estime l’OCDE, suppose sorte qu’un équipement facile d’utili- demandé aux institutions
Chine, l’Inde et les 10 pays de l’Asean) ment en formant davantage de Le cœur de cette nouvelle impul- de lever de nombreux obstacles qui sation soit accessible et permette le financières de se préparer
devrait afficher une hausse globale talents à la « e-activité ». En bouscu- sion généralisée touche bien demeurent dans plusieurs pays développement de cette médecine pour un éventuel passage aux
de 7,4 % contrastant avec la contrac- lant les vies, le Covid-19 a aussi révo- entendu la nouvelle révolution d’Asie : insuffisance des budgets et 2.0, estime le document. Elles doi- taux négatifs d’ici à six mois,
tion de 1,7 % de 2020. Cela dans lutionné l’organisation du travail et industrielle. Elle est déjà en route, déficit de talents, voire des infras- vent aussi aller plus vers la préven- même si elle les enjoint de n’y
l’hypothèse d’une sortie de crise multiplié les séances d’e-learning. mais le Covid-19, en protégeant les tructures inadaptées. Une plus tion qu’actuellement. n voir aucun « signal ».
linéaire, ce qui est loin d’être le cas Pour poursuivre dans cette voie, employés, n’a fait que renforcer le
aujourd’hui. L’accès aux vaccins dit l’OCDE, il faut faire sauter la pre- mouvement.
n’est pas universel, même si dans ce mière barrière, celle des ensei-
domaine, l’Inde comme la Chine ont gnants. Dans certains pays, souligne Déficit de talents
sécurisé leurs approvisionnements. le rapport, l’e-learning stagne parce La Chine n’a pas attendu la crise
Si la crise sanitaire a porté un que les professeurs ne savent pas sanitaire pour installer des robots
sérieux coup aux économies, elle a eux-mêmes enseigner à distance. Et industriels. En 2019, elle détenait
aussi enclenché une réelle mutation pourtant, si elle continue dans cette ainsi le record d’installation de
vers la digitalisation. C’est dans cette voie, la région va avoir besoin d’étu- robots industriels avec 140.500 de

L’Otan espère revitaliser VOUS ÊTES CADRE DIRIGEANT


le lien transatlantique ET SOUHAITEZ DONNER UN NOUVEL
ÉLAN À VOTRE CARRIÈRE ?
cités militaires. Nous devons jouer Rejoignez l’Executive Master de l’École polytechnique
MULTILATÉRAL ANALYSE notre rôle et ne pas toujours dépendre pour bâtir le monde de demain
d’autres pays pour cela », a dit
La nouvelle adminis- Alexander De Croo. Il est vrai que les
tration américaine cause l’Alliance. En provoquant une Américains n’ont jamais été, para-
donne l’occasion onde de choc au siège de l’organisa- doxalement, aussi présents militai-
de revitaliser l’alliance tion à Bruxelles, le président fran- rement à l’est de l’Europe. En août
entre Amérique çais Emmanuel Macron avait parlé dernier, Mike Pompeo, alors secré-
et Europe, selon de « mort cérébrale » de l’Otan. taire d’Etat de Trump, avait annoncé
le secrétaire général Aujourd’hui, le paysage a changé. le déploiement en Pologne de 1.000
de l’Otan. Du moins en apparence. Jens Stol- soldats supplémentaires, en renfort
tenberg compte sur la mise en place des 4.500 Américains déjà sur place.
d’une nouvelle administration aux
Jacques-Hubert Rodier Etats-Unis pour « redynamiser et
@jhrodier revitaliser le lien transatlantique ». Les Européens vont
Mais le réchauffement de cette rela- devoir continuer
L’arrivée de Joe Biden à la Maison- tion ne signifie pas fondamentale- à augmenter les
Blanche est pour l’Organisation du ment un bouleversement, ni en
traité de l’Atlantique Nord (Otan), Europe ni en Amérique.
dépenses consacrées
qui lie depuis 1949 l’Europe et l’Amé- à la défense.
rique, non seulement un soulage- Pas de bouleversement
ment mais aussi une lueur d’espoir Les Européens, comme l’a rappelé Reste la question des 11.000 sol-
après quatre années de relations dif- Jens Stoltenberg, vont devoir conti- dats américains encore installés en
ficiles avec Donald Trump. « Je ne nuer à augmenter les dépenses con- Allemagne et qui devaient être
peux pas nier qu’au cours des quatre sacrées à la défense. Américains et déployés dans d’autres pays euro-
dernières années, nous avons eu des Européens s’étaient engagés à les péens. Selon le général Tod Wolters,
moments difficiles et d’âpres discus- porter à 2 % au moins de leur PIB lors commandant suprême des forces
sions avec l’ancien président », a dit du sommet de l’Otan en 2014 au Pays alliées en Europe, le nouveau secré-
jeudi le secrétaire général de l’Otan, de Galles, lorsque Joe Biden était le taire à la Défense américain Lloyd
lors d’un point de presse conjoint à vice-président de Barack Obama. Austin est en train d’examiner la
Bruxelles avec le Premier ministre Mais c’est Donald Trump qui a mis question. « Je ne sais pas quelle sera la
belge Alexander De Croo. une pression extrême sur ses alliés décision finale », a-t-il dit lors d’un
En arrivant en 2017 à la prési- européens, en visant particulière- briefing téléphonique.
dence des Etats-Unis, Donald ment Angela Merkel et l’Allemagne. En attendant, Européens et Amé-
EXECUTIVE MASTER
Trump avait laissé planer un doute En réaffirmant l’engagement ricains vont devoir prendre une Technologie • Management • Innovation
sur sa volonté de maintenir une soli- d’une augmentation des dépenses décision rapide sur le maintien ou 12 modules de 4 à 5 jours compatibles avec vos fonctions
darité collective avec ses alliés. Soli- de défense, le Premier ministre non de troupes en Afghanistan, sous
darité selon laquelle une attaque belge a tenu à rappeler que les Euro- le drapeau de l’Otan, après l’accord Boostez vos compétences et vivez une
contre un allié est une attaque con- péens devaient aussi prendre leur de principe entre Américains et tali- expérience unique au coeur de l’innovation
tre tous, conformément au titre de part du fardeau. « Si nous voulons bans. « Un véritable dilemme », selon
l’article V du traité de Washington de parvenir à une plus grande autono- Jens Stoltenberg, qui devrait être dis- Inscrivez-vous à notre prochaine session d’information sur
1949. Une période d’autant plus diffi- mie stratégique, les Européens doi- cuté lors de la réunion des ministres polytechnique.edu/executive-master
cile que l’ancien président améri- vent coopérer plus étroitement pour de l’Otan les 16 et 17 février pro-
cain n’a pas été le seul à remettre en identifier les lacunes dans leurs capa- chains. n
08 // MONDE Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

L’accès universel au vaccin Moscou réprime


massivement
anti-Covid loin d’être acquis les anti-Poutine
« libération immédiate » de
PANDÉMIE RUSSIE l’opposant, elle a dénoncé les
ingérences étrangères et une
Tour à tour l’OMS Quelque 10.000 « campagne d’information
comme l’Afrique du partisans de Navalny orchestrée » à l’Ouest. Les
Sud ont récemment ont été arrêtés. médias publics font passer le
dénoncé les accords message : Alexeï Navalny est
passés par les pays En visite à Moscou, manipulé par l’Occident et les
riches avec les labora- le chef de la diplo- manifestations le soutenant ces
toires pour s’attribuer matie européenne derniers jours sont les symptô-
la majorité des doses. mes d’une hystérie russophobe.
ne pourra pas
Après Sergueï Lavrov, son
le rencontrer. homologue russe, Josep Borrell
Michel De Grandi doit rencontrer des représen-
@MdeGrandi Benjamin Quénelle tants de la société civile. ONG et
— Correspondant à Moscou organisations d’opposition
Cyril Ramaphosa peut laisser la pré- devraient évoquer avec lui la
sidence tournante de l’Union afri- Hasard de calendrier, le chef de nouvelle vague de répression
caine satisfait. L’organisation a la diplomatie européenne Josep depuis que les équipes d’Alexeï
annoncé la semaine dernière avoir Borrell est ce vendredi à Moscou Navalny ont appelé à manifester.
obtenu 400 millions de doses sup- où, pour la deuxième fois de la La plupart de ses proches ont été
plémentaires de vaccins contre le semaine, la justice russe se pen- arrêtés à Moscou et en région,
Covid-19 pour les pays du continent. che sur le sort d’Alexeï Navalny. rendant difficile l’organisation
Cela porte à 670 millions le nombre L’opposant au Kremlin, déjà de nouveaux rassemblements.
de doses accessibles dans les deux condamné à deux ans et huit Les quelque 10.000 interpella-
ans. Quelques jours plus tôt, le prési- mois de prison, mardi 2 février, tions au cours des trois derniè-
dent de l’Afrique du Sud protestait, pour avoir enfreint les règles de res semaines se sont conclues
au forum de Davos, contre les écono- contrôle judiciaire, est cette fois par des poursuites judiciaires. Y
mies riches qui ont trusté quasiment Un patient reçoit une injection d’un vaccin anti-Covid lors d’un essai clinique mené cet été à l’hôpital poursuivi pour diffamation. compris contre des journalistes.
les trois quarts des vaccins contre le Baragwanath de Soweto, en Afrique du Sud. Aucun pays du continent africain n’a encore lancé C’est l’un des quatre dossiers Sergueï Smirnov, rédacteur en
Covid-19 produits dans le monde. de campagne de vaccination effective, faute de moyens. Photo Siphiwe Sibeko/AFP j u d i c i a i r e s v i s a n t A l exe ï chef du site Internet Mediazona,
Cyril Rama phosa avait ainsi Navalny, cinq mois après son a été condamné à vingt-cinq
emboîté le pas au directeur général L’Afrique du Sud, en proie à une 92 pays et territoires à faible revenu signés par les pays riches avec des empoisonnement présumé en jours de prison.
de l’Organisation mondiale de la nouvelle vague de contamination, participant au système de garantie laboratoires sous la pression de leur Sibérie et son transfert dans le
santé, lui aussi très critique contre le déplore plus de 45.000 décès, soit du marché (AMC) du Covax. A ce opinion publique pour accélérer les coma à Berlin, moins de trois Condamnations
« nationalisme vaccinal » des pays à environ la moitié des quelque jour, les canaux de distribution sont plans de vaccination. Pour ajouter semaines après son rocambo- à la chaîne
revenu élevé : « Le monde est au bord 89.000 enregistrés sur l’ensemble encore asséchés. au chaos, l’OMS a de son côté conclu lesque retour à Moscou et son Les centres de détention à Mos-
d’un échec moral catastrophique. » du continent selon Africa Centres Des milliards de dollars man- des accords, dans le cadre de Covax arrestation immédiate. Le cou sont débordés, certains pré-
Quarante-neuf de ces pays, essen- for Disease Control. Comme beau- quent pour espérer atteindre l’objec- avec des laboratoires mais certains comité d’enquête l’avait accusé venus étant envoyés dans un
tiellement situés en Amérique du coup d’autres pays du continent, elle tif d’approvisionner 20 % de la popu- d’entre eux n’ont pas encore finalisé en juillet dernier d’avoir diffusé centre de rétention à près de
Nord, en Europe et dans le Golfe, ont n’a pas les moyens de financer lation des pays participants avant la leurs vaccins. L’objectif pour le pre- des informations « mensongè- 70 km de la capitale. D’autres
déjà lancé leur campagne de vacci- l’immunisation de sa population et fin de l’année. En 2020, Covax a col- mier trimestre est de distribuer res et injurieuses » sur un vété- attendent des journées entières
nation. Parmi eux, Israël, dont 31 % s’en remet à la plateforme Covax. lecté 2 milliards de dollars. Mais il 145 millions de doses. ran de la seconde guerre mon- dans des fourgons cellulaires.
de la population a reçu au moins une faut au moins 4,6 milliards supplé- L’initiative lancée par l’UA, nom- diale. Un délit passible Les condamnations se font à la
dose se trouve loin devant le Royau- Promesses non tenues mentaires cette année pour acheter mée Avatt (African Vaccine Acquisi- d’amende ou de prison. chaîne.
me-Uni (environ 10 % de sa popula- Imaginée par l’OMS et l’Alliance les doses, 800 millions pour la R&D tion Task Team) devrait couvrir 11 % Cette nouvelle audience, qui De nouvelles vidéos ont par
tion) et les Etats-Unis (près de 6 % de pour les vaccins (GAVI) dès le prin- et 1,4 milliard pour la distribution des besoins de l’Afrique tandis que le pourrait en fait durer plusieurs ailleurs été diffusées qui révè-
leur population). temps 2020 pour éviter un accès iné- des vaccins. Selon Africa CDC, le dispositif Covax répondrait à 25 % de jours, rend encore plus impro- lent des actions policières bruta-
gal aux vaccins contre le Covid-19, le continent africain aura besoin de la demande. Tous deux posent cette bable une rencontre entre les lors des arrestations de

1,5
mécanisme dérivé des principes qui 1,5 milliard de vaccins (deux doses) même question de la solidarité inter- Alexeï Navalny et Josep Borrell. mardi dernier. « Il n’y a pas de
ont permis un accès équitable aux pour immuniser 60 % de ses 1,3 mil- nationale pour les vaccins. « Bien que Le responsable de la diplomatie répression, juste des mesures de
vaccins contre le pneumocoque et le liard d’habitants, pour un coût com- nous ne soyons pas encore sur la carte, de l’UE a demandé à le voir. Mais police visant ceux qui enfreignent
virus Ebola, tarde à tenir ses promes- pris entre 5,8 et 8,2 milliards d’euros. nous espérons vivement nous y Maria Zakharova, la porte-pa- la loi », a répliqué Dmitri Peskov,
ses. Toutefois, malgré les bémols de Certes, la récente décision des retrouver rapidement », ironise un role du ministère des Affaires le porte-parole du Kremlin. Il a
MILLIARD DE DOSES l’OMS, le mécanisme Covax est en Etats-Unis de rejoindre Covax va membre de l’Africa CDC. étrangères, a répondu par une cependant voulu se montrer
de vaccin seraient nécessaires bonne voie pour fournir au moins s’accompagner de nouveaux finan- fin de non-recevoir. Alors que accueillant avec Josep Borrell :
pour immuniser 60 % de la
population du continent africain.
2 milliards de doses d’ici à la fin de
l’année, dont au moins 1,3 milliard à
cements. Mais ce qui prive l’OMS de
doses, ce sont les accords bilatéraux ( Lire nos informations
Page 25
les voix se multiplient en
Europe pour demander la
« Moscou souhaite discuter fran-
chement de nos désaccords ». n

Au Liban, la précarité fait craindre une implosion sociale


cigares cubains, dont les Libanais par la banque centrale pour des pro- même été multipliés par quatre. Les dispositif. A ce rythme, les réserves que mondiale a octroyé en janvier au
PROCHE-ORIENT raffolent. Mais la flambée des prix duits comme la viande bovine surge- bananes, le riz ou encore les oignons de la Banque du Liban devraient être Liban un prêt de 246 millions de dol-
des produits importés et l’explosion lée, le fromage pasteurisé ou encore ont respectivement grimpé de 90 %, complètement épuisées fin mars. lars, notamment pour financer la
Les prix à la consom- de la pauvreté ont poussé ce com- le dentifrice. « Pour le reste, je vais 73 % et 68 % entre février et décem- distribution de cartes alimentaires
mation ont bondi merçant d’Ain El Remmaneh, un moi-même m’approvisionner en bre 2020, selon la Banque mondiale. électroniques. Mais la mise en place
depuis le début de quartier populaire du sud de Bey- grandes quantités chez les fournis- La situation pourrait prochaine- Plus de 55 % de ce programme est complexe,
la crise économique. routh, à se reconvertir en épicier de seurs ; je suis le plus compétitif du ment s’aggraver car les jours des de la population faute de base de données fiable sur la
proximité. « Plus personne n’avait les quartier », lance-t-il. Et effective- subventions sont comptés. Le gou- vit désormais sous population, et laisse craindre une
moyens de s’offrir mes havanes, ment, la clientèle, désormais très verneur de la banque centrale, Riad période de transition chaotique.
Justine Babin explique-t-il. La classe moyenne est regardante sur les prix, afflue. Salamé, a en effet déclaré le
le seuil de pauvreté. Dans un pays ou plus de 55 % de la
@JustineBabin devenue pauvre et les anciens pauvres 22 décembre dernier que les réser- population vit désormais sous le
— Correspondante à Beyrouth sont désormais misérables. » Prix en hausse de 133 % ves en devises disponibles pour Signe d’un essoufflement, le seuil de pauvreté et 23 % sous le seuil
Asfour vend aujourd’hui princi- Les prix à la consommation ont aug- financer ce mécanisme ne s’éle- ministère de l’Economie a décidé d’extrême pauvreté, selon l’ONU,
Avant le début de la crise économi- palement des produits d’hygiène et menté de 133 % en un an, selon les vaient plus qu’à deux milliards de lundi de relever le prix plafonné de la une levée des subventions serait dra-
que il y a un an et demi, celui que ses alimentaires, dont certains prix sont dernières estimations de l’Adminis- dollars. Or, en incluant les subven- « rabta » – le sachet de pain arabe. matique. Le risque d’implosion
clients surnomment affectueuse- encadrés par l’Etat en raison d’un tration centrale de la statistique. En tions du fuel, des médicaments et du C’est la troisième hausse depuis juin. sociale est déjà palpable à Tripoli, la
ment Asfour, ou « oiseau » en arabe, mécanisme de subventions aux ce qui concerne les denrées alimen- blé, quelque 600 millions de dollars Un système alternatif d’aides aux grande ville du Nord, secouée par de
était vendeur de tabac et surtout de importations mis en place en juillet taires, importées à 80 %, ils ont seraient avalés chaque mois par ce plus démunis est à l’étude. La Ban- violentes émeutes de la faim. n

Dimanche de 10h à 11h sur Europe 1


Le Grand rendez-vous
Michaël Darmon, Cécile Cornudet et Damien Fleurot reçoivent

Yannick Jadot
© LEWIS JOLY/JDD/SIPA

Député européen écologiste.


Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 // 09

idées&débats
Face à Biden, Poutine
penche un peu plus
vers la Chine
Benjamin Quenelle Diplomates et hommes d’affaires
— Correspondant à Moscou chinois ne sont pas dupes et le font
payer par des accords longuement
Le compliment, rare chez Vladimir négociés. Moscou et Pékin peinent,
Poutine, est passé presque ina- par exemple, à se répartir les tâches
perçu. Au milieu de son habituelle et le contrôle du projet commun
conférence de presse de fin d’année, d’avion long-courrier devant con-
le 17 décembre, le chef du Kremlin a L’ANALYSE currencer Boeing et Airbus. Le
parlé de ses « vibrations personnel- DE LA RÉDACTION Covid a de facto gelé les contacts
les » avec l’un de ses homologues directs sur ce chantier. D’ici au mois
étrangers. Il ne s’agit pas de Donald
Après la prise de d’avril, au contraire, devrait être
Trump, l’« homme brillant et plein fonction du nouveau bouclé le financement de la nouvelle
de talent » loué en 2016 qui, quatre
ans plus tard, « ne quitte pas la politi-
président américain, méga usine de GNL lancée dans
l’Arctique par le gazier russe Nova-
que », a prévenu Vladimir Poutine le chef du Kremlin tek avec le Français Total, mais aussi
dans une phrase lourde en sous-en- se tourne de plus en les Chinois CNOOC et CNPC. Un
tendus. Il ne s’agit pas d’Alexandre chantier de 18 milliards d’euros pour
Loukachenko, l’ombrageux allié
plus vers son allié lequel bpifrance accorderait une
biélorusse contesté par les foules de chinois. Malgré de garantie pour un crédit de 700 mil-
Minsk à qui Moscou, dans sa nou-
velle diplomatie du vaccin, a promis
vieilles méfiances lions d’euros. Mais l’essentiel du
capital étranger viendra de… Pékin.
les premières exportations de son politiques et l’impa- Dans ce virage vers l’Asie, Vladi-
Spoutnik-V contre le Covid. tience des milieux mir Poutine peut compter sur son
Il ne s’agit bien sûr d’aucun chef ami Igor Setchine. Le patron du
d’Etat européen. Le dialogue avec la
économiques. géant public de l’or noir Rosneft est
chancelière Angela Merkel, sur le l’ombre du président depuis leurs
départ en 2021, n’a jamais vraiment jeunes années communes au KGB.
abouti, faute de langage commun Au Forum de Vérone en octobre der-
malgré la langue commune, l’alle- nier, rendez-vous russo-italien pour
mand. Quant au président Emma-
nuel Macron, ses enthousiastes pro- D le dialogue euro-asiatique, il a lancé
un vibrant hommage à la Chine pour
messes de « dialogue stratégique » se Les points à retenir sa gestion du Covid. « Premier foyer
sont embourbées dans une diplo- de la pandémie, le pays a réussi à vite
matie bien froide et sans confiance surmonter les difficultés et à s’engager
réciproque. La vague de répression •« relation
Vladimir Poutine se félicite de sa
professionnelle et très
sur la voie de la reprise économique »,
à Moscou depuis l’arrestation et la s’est exclamé Igor Setchine. Les pro-
condamnation toute récente de confiante avec le président de la pos laudateurs de ce confident de
l’opposant Alexeï Navalny risque de République populaire de Chine ». Vladimir Poutine, rare interlocuteur
tendre un peu plus encore les rela- • Sur fond de tensions avec
l’Europe et les Etats-Unis, Moscou,
autorisé dans le bunker présidentiel
tions du Kremlin avec l’Europe. pendant le confinement, en disent
Boll pour « Les Echos »

Ses « vibrations personnelles », en se tournant vers l’Asie, montre long sur l’importance de la Chine
plus que jamais, Vladimir Poutine ainsi qu’il n’est pas isolé sur le plan dans les radars du Kremlin.
les partage en fait avec Xi Jinping. international. Les vielles méfiances entre les
« Elles ont permis une relation pro- • Mais, au-delà des projets
énergétiques en cours dans
deux pays, héritées des années com-
fessionnelle et très confiante avec le munistes, demeurent néanmoins.
président de la République populaire l’Arctique, les accords Au-delà des projets énergétiques,
de Chine », s’est félicité le chef du économiques avec la Chine ne sont les rapprochements économiques
Kremlin. En 2018 à Vladivostok, les pas si nombreux. ne sont pas si nombreux. Et, en suit ce que les politologues russes cains sur la limitation des arsenaux nal potentiellement apocalyptique,
deux chefs d’Etat avaient montré • A Davos, Vladimir Poutine a
appelé l’Europe au dialogue et s’est
aparté, les hommes d’affaires russes qualifient de double « endigue- nucléaires. Mais, à Moscou, les menacé d’un nouveau conflit mon-
leur complicité en préparant des font la grimace : pour travailler, ils ment », terme hérité de la guerre diplomates redoutent que le ton dial. En décembre, louant des Rus-
crêpes et partageant une vodka. félicité de la prolongation de préfèrent les Européens aux Chi- froide, les deux alliés intensifieront anti-russe monte d’un cran sous la ses « doux et câlins » face aux Occi-
Depuis 2014, la crise ukrainienne, l’accord New Start avec les nois. « Comme souvent, tout dépen- par ricochet leur rapprochement. présidence Biden. Et les milieux dentaux « agressifs », il avait conclu
les sanctions occidentales, les ten- Américains sur la limitation des dra ce qui se décidera à… Washing- Invité surprise à Davos, Vladimir économiques craignent de nouvel- sa conférence de presse avec les
sions avec l’Europe et les Etats-Unis, arsenaux nucléaires. ton », ironise l’un d’eux, haut cadre Poutine vient certes de prendre les les sanctions occidentales. D’autant mots de Léopold, célèbre chat d’un
Moscou ne cesse de mettre en scène • L’attitude du nouveau président
américain, Joe Biden, sera
d’une grande banque publique. Tra- Occidentaux dans le sens du poil, plus que le Kremlin est persuadé dessin animé soviétique : « les gars,
ce rapprochement pour mieux duction : tout dépendra de Joe appelant l’Europe au dialogue et se que Washington dicte sa politique à vivons en paix ! » Un message
montrer qu’il n’est pas isolé interna- déterminante dans le jeu des Biden. Si, contre Moscou et Pékin, le félicitant de la prolongation de Bruxelles. A Davos, Vladimir Pou- adressé à Washington. Avec un clin
tionalement. rapprochements. nouveau président américain pour- l’accord New Start avec les Améri- tine a décrit un paysage internatio- d’œil pour Pékin. n

LE
COMMENTAIRE L’économie restera-t-elle sous la tutelle du virus ?
de Jean-Philippe Delsol

L es dégâts économiques col-


latéraux du virus risquent
d’être plus importants que
ses préjudices immédiats. Pour
cause d’épidémie, les entreprises
plus de cas d’infection dans l’éta-
blissement, limitent les visites et
interdisent les sorties dans les
familles et les activités extérieures
des résidents. Il ne s’agit ni plus ni
Depuis La Boétie, on sait que
l’esprit français se rebelle tout
autant qu’il se soumet aisément à la
servitude volontaire. Les mœurs et
coutumes admettent désormais
personnes physiques y sont soumi-
ses en cas d’incapacité reconnue.
Déjà de multiples fonds publics
s’insinuent dans le capital ou le
financement des entreprises, pour
rité, le transport… d’autorités de
tutelle, ou comme d’autres qui
vivent de contrats publics. Lorsque
les dépenses publiques dépassent
60 % du PIB, et qu’une épidémie a
sont déjà assujetties à des contrain- moins d’une atteinte grave à la les aider bien sûr, mais au prix d’un permis de démultiplier les régle-
tes très lourdes de gestion : horai- liberté d’aller et venir. Une telle vio- regard public plus tatillon. Les mentations, il reste peu d’espace à
res d’ouverture, télétravail, ferme- lation d’une liberté fondamentale, Lorsque les dépenses entreprises frappées par la réduc- l’aventure entrepreneuriale sans
tures, distanciation… Ces mesures acceptable avant la vaccination ne publiques dépassent tion d’activité imposée par le virus laquelle la créativité et l’initiative
ont été acceptées par chacun pour l’est plus après elle, sauf à considé- 60 % du PIB, et et les mesures gouvernementales s’appauvrissent. C’est peut-être
limiter la propagation de l’épidé- rer que les vaccins ne servent à ont été opportunément secourues déjà ce qui explique que nos fleu-
mie. Mais après ? Des habitudes rien ! Le plus inquiétant est que
qu’une épidémie par les prêts garantis par l’Etat. rons pharmaceutiques n’aient pas
de contrôle et de sujétion se cette mesure liberticide est prise a permis Mais quand, demain, elles ne pour- brillé dans la course aux vaccins ou
seront installées à la charge du sec- par de simples agences gouverne- de démultiplier ront pas rembourser, soit elles que notre industrie se tarisse.
teur privé. mentales. Et non seulement les éta- feront faillite, soit elles seront obli- Le virus qui a paralysé les entrepri-
D’ores et déjà, la gestion de la blissements publics y sont soumis,
les réglementations, gées d’accepter l’Etat, directement ses pourrait les ankyloser long-
crise par les autorité de santé mais les établissements entière- il reste peu d’espace ou indirectement, à leur capital, et temps. Sans revenir à « avant », il
– ARS – en donne un aperçu. Alors ment privés, y compris de grandes à l’aventure des formes de tutelle nouvelle, car serait utile de réfléchir à « après »
même que dans un grand nombre chaînes d’Ehpad, ne recevant pas entrepreneuriale. qui paye contrôle. autrement que dans une logique
d’Ehpad la population des rési- d’argent public, s’y assujettissent Le tissu français des entreprises étatique.
dents a souvent déjà eu le Covid et a spontanément par simple soumis- privées risque ainsi d’être collecti-
été entièrement vaccinée depuis sion, par peur de leur propre res- comme naturelles l’idée que les visé sans avoir à être nationalisé Jean-Philippe Delsol
plus de dix jours, comme le person- ponsabilité ou par crainte enfin, entreprises privées vivent sous le comme le sont déjà tant d’acteurs est avocat et président
nel, les ARS ont édicté de nouvelles sans doute, de représailles des ARS regard vigilant d’autorités admi- économiques dépendants dans la de l’Institut de recherches
consignes qui, même lorsqu’il n’y a qui sont leur autorité de tutelle. nistratives de tutelle, comme les santé, l’éducation, l’énergie, la sécu- économiques et fiscales (Iref).
10 // IDEES & DEBATS Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

opinions

Publiez vos contributions


sur le Cercle des Echos :
lecercle.lesechos.fr

Shutterstock
LA REVUE
DU JOUR

Le principe
de précaution Et si l’inflation finissait
décortiqué

LE PROPOS
par revenir pour de bon ?
Attention, gros volume de haute
tenue ! Une trentaine d’experts
d’horizons variés reviennent
sur les précautions sanitaires Les économistes l’affirment, le retour de l’inflation n’est pas pour demain.
et vaccinales (actualité oblige),
environnementales, économiques
Mais qu’en sera-t-il après-demain ? Une fois les populations déconfinées,
et démocratiques. Du contexte la reprise de la consommation et le besoin pour les entreprises
Covid aux enjeux des voitures de reconstituer leurs marges, qui dit que les prix ne finiront pas
autonomes en passant par
les critiques anti-précautionnisme par augmenter ? C’est maintenant qu’il faut l’anticiper.
et les modalités de délibération
citoyenne, le principe Le principe de précaution,
de précaution se décortique Archives de philosophie du droit,
sous toutes les coutures et toutes n° 62, 2020, 79 euros.
les latitudes. Ces chapitres, rédigés raient, le coût de la dette exploserait, les dérables, faute de pouvoir dépenser
par des juristes et des économistes, Etats seraient très vite étranglés. Beau- pendant l’hibernation du confinement.
constituent une bonne manière LA coup de pays du sud, qui paient plus Si la situation sanitaire se normalise, ils
de revenir sur l’histoire, le contenu CHRONIQUE cher leurs emprunts, le sont déjà et ils vont bondir dans les magasins et les res-
et la portée d’un principe célèbre, d’importance. Parmi d’Eric ont besoin qu’on efface en partie leurs taurants. Les entrepreneurs vont forcé-
décrié ou célébré. Et dont les précédentes livraisons : Le Boucher dettes. La réponse des économistes et ment en profiter pour monter les prix et
les exigences méritent d’être « La médiation » et « La justice des gouvernements à cette hypothèse refaire leurs marges et leurs trésoreries.
mieux connues. prédictive » ou encore « La famille de regain des prix est unanime : on ne Les hausses des bas salaires, que tous
en mutation » et « L’entreprise voit rien de tel, l’inflation ne donne les gouvernements promettent à

E
LA PUBLICATION multinationale dans tous ses aucun signe de feu, toutes nos analyses l’image de Joe Biden, vont jouer dans le
Vénérable institution, à parution Etats » (avec titre à jeu de mots). n ces temps perturbés, chacun y concordent. Et si cela arrivait ? Et bien même sens. La nouvelle mondialisa-
annuelle, les « Archives À chaque fois pour composer va de sa croyance. Comme rare- dit l’autruche : on verra. En attendant, tion avec des chaînes de valeurs régio-
de philosophie du droit » traitent un dossier de référence. ment, les économistes et les mar- dépensons. nales va aussi augmenter les étiquettes.
en profondeur de thèmes — Julien Damon chés sont depuis un an en opposition de Le manger local signifie plus cher.
phase. Les économistes voient noir, les Montée des prix à l’horizon Enfin, la transition climatique impose
marchés rose. L’an passé, à compter de On verra quoi ? Les marchés dont le une hausse, en vérité franche, des prix
mars, lorsque le confinement fut métier est d’anticiper n’aiment pas ce de l’énergie. Autant de signaux que les
décidé, l’économie américaine a chuté vide stratégique. Ils observent, eux, des marchés énumèrent avec inquiétude.
de 3,5 %, le Dow Jones, lui, a crû de 65 %. Ils remontent les taux à dix ans.
Aujourd’hui, les économistes sont
DANS LA PRESSE devenus positifs, pour peu que le virus Le discours actuel Risque de perte générale
ÉTRANGÈRE ne mute pas pour se mettre hors est simple : les taux de contrôle
d’atteinte des vaccins. Les marchés sont d’intérêt sont nuls Personne, pas même dans les salles de
pleins d’appréhensions. Ils sentent marché, ne craint un retour de l’hype-
grossir les menaces d’une gigantesque et le « quoi qu’il en rinflation comme dans les années 1970.
Navalny - Poutine : David contre Goliath déflagration financière. coûte » ne coûte rien. La concurrence, la technologie et la fai-
blesse des organisations syndicales se
Corne d’abondance Mais en ces temps combinent pour l’empêcher. Et si les
• La condamnation à une lourde peine
d’Alexeï Navalny est « en apparence » une
Quels sont leurs signaux d’alarme ? Les
dettes bien entendu. Les gouverne-
perturbés, avec des économies étaient reflatées par un peu
de hausse des prix plutôt que par un peu
victoire pour Vladimir Poutine face à son ments ont ouvert les caisses « quoi qu’il dettes si énormes, des de hausse de salaires, ce serait pour le
rival. « Avec son contrôle total de la justice, de en coûte », la dépense budgétaire a pris marchés qui spéculent, bénéfice de tous. Les banques centrales
la police, des médias et d’autres moyens le relais de la politique monétaire dont sauront ne pas s’affoler si, en 2021, cer-
sophistiqués, y compris l’usage d’agents chi- puissant de résistance ». Mais si Navalny on souligne les contre-effets : l’argent
tout peut arriver. tains feux s’allumaient provisoirement
miques, le président russe peut maintenir était bien présent au tribunal, c’est Poutine gratuit n’a pas vraiment relancé l’inves- dans l’alimentation par exemple, leurs
Navalny en prison pour toujours ou arranger et sa cohorte de corrompus qui étaient sur tissement mais il a gonflé des bulles départs de feu. Les prix ont grimpé en taux resteront bas, même si les prix
un “accident” mortel s’il le souhaite », écrit le le banc des accusés derrière une armée de – logements, Bourses – creusant encore Europe contre toute attente de 0,9 % en repartent un peu au-dessus de 2 %.
« New York Times ». policiers qui devaient empêcher des mani- les inégalités. Les économistes plaident janvier, chiffre que n’expliquent pas les Telle est l’hypothèse rationnelle.
Dans un éditorial, le quotidien avance festations des partisans de l’opposant, en chœur qu’il faut que les Etats repren- considérations techniques (TVA en Mais en ces temps perturbés, avec des
néanmoins une autre thèse. « Dans ce com- affirme le « New York Times ». nent la gestion de la corne d’abondance Allemagne). Tranquillisez-vous, dit la dettes si énormes, des ménages
bat à la David contre Goliath, Navalny a Vladimir Poutine restera dans l’histoire de la main des banques centrales. Le BCE qui prévoit toujours que l’inflation prompts à descendre dans la rue pour
réussi par son courage et sa détermination à comme un « empoisonneur », ajoute le discours est simple : les taux d’intérêt ne sera que de 1 % cette année, 1,1 % en leur pouvoir d’achat, avec des marchés
obliger Poutine d’être sur la défensive. » journal en reprenant les mots de Navalny. sont nuls et le « quoi qu’il en coûte » ne 2022, 1,4 % en 2023 : on a le temps de qui ont besoin de spéculer, a minima
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

Poutine avait jusqu’à présent évité d’en Pour le « Times », il ne fait aucun doute que coûte rien. Le FMI encourage à ne pas voir venir. La Réserve fédérale améri- des crises financières locales (en Ita-
faire un martyr. Mais en retournant volon- l’administration Biden et les gouverne- refermer les vannes, avant longtemps. caine escompte 1,8 % en 2021 et 1,9 % en lie ?) sont possibles, avec risque de perte
tairement en Russie après sa convalescence ments européens doivent, après leur con- Même l’Allemagne, le temple de la vertu 2022. Tout cela reste très en deçà des générale de contrôle. Aucun gouverne-
en Allemagne pour se remettre d’un empoi- damnation de l’emprisonnement, exami- budgétaire, est incitée à suivre. 2 %, l’objectif officiel, seuil qui déclen- ment ne peut dormir sur ses deux
sonnement, selon toute probabilité, ner de nouvelles sanctions. « Mais Poutine Toute cette montagne ne tient, évi- cherait, s’il était dépassé, une hausse oreilles. Tous devraient préparer ce
ordonné depuis le Kremlin, puis en diffu- doit comprendre que le plus dangereux défi à demment, que si les taux sont effective- des taux. Les économies souffrent d’une qu’ils feraient ensemble, au G7, si cela
sant une vidéo sur l’incroyable palais de ses règles douteuses ne viendra pas de l’étran- ment maintenus bas pour longtemps demande faible, disent les économistes, arrivait.
Poutine sur la mer Noire, « Poutine n’a pas ger mais de citoyens russes à la recherche de par les banques centrales, c’est-à-dire si les prix ne repartiront pas.
eu d’autre choix que de l’envoyer dans un vérité. » l’inflation ne repart pas. Sinon, si jamais Les marchés poursuivent : les ména- Eric Le Boucher est éditorialiste
camp de travail. Et d’en faire ainsi un symbole — J. H.-R. les prix gonflaient, les taux remonte- ges ont accumulé des épargnes consi- aux « Echos ».

Les Echos est une publication du DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Elsa Conesa (Finance et Marchés) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS WEEK-END ÉDITRICE PUBLICITÉ
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) Nicolas Barré Daniel Fortin (Magazine, Opinions Fabien Laborde DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Marie Van de Voorde-Leclerq Les Echos Le Parisien Médias
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS et Innovation) DIRECTRICE ARTISTIQUE Marion Moulin Henri Gibier ÉDITRICE ADJOINTE Tél. : 01 87 39 78 00.
ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Muriel Jasor (Leadership et Management) EDITORIALISTES RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Clémence Callies PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
Henri Gibier Cécile Cornudet Karl De Meyer et Mariana Reali DIRECTEUR DE LA DIFFUSION DIRECTEUR GÉNÉRAL
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve et opérations spéciales) Jacques Hubert-Rodier
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud ET DU MARKETING CLIENTS Philippe Pignol
DE LA RÉDACTION Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher Etienne Porteaux DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Francis Pécresse SÉRIE LIMITÉE
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 DIRECTEUR STRATÉGIE Céline Vandromme
RÉDACTEURS EN CHEF Lucie Robequain (France, International Jean-Marc Vittori RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet ET COMMUNICATION DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) et Enquête) Sabine Delanglade DIRECTRICE ARTISTIQUE
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lessechos.fr Fabrice Février Emmanuelle Denis
Julie Chauveau (Entreprises) Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier (Le Crible) Clarice Fensterseifer
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier). TIRAGE DU 04 FÉVRIER 2021 : 53.099 exemplaires. Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 IDEES & DEBATS // 11

Publiez vos contributions


opinions
sur le Cercle des Echos :
lecercle.lesechos.fr

LE POINT
DE VUE Entreprises fragiles : Game Stop : après les
de Bernard Cohen-Hadad
et François Perret leur dette Covid fake news, la fake finance
n’est pas soutenable tes, tels GameStop, BlackBerry et AMC
LA Entertainment, se sont coalisés dans des
CHRONIQUE lieux de rencontre virtuels, tel Reddit, pour

A
faire monter les cours des entreprises con-
lors que nous avons besoin de facilité qui n’est pas un cadeau, car pour che supplémentaire de contraintes cernées, forçant les hedge funds à les ache-
de Jacques Attali
confiance et de stabilité, et beaucoup de PME, elle restera insuffi- financières » pour les employeurs des ter au prix fort..
qu’un troisième confinement sante. En effet, il y a de sérieux doutes secteurs les plus vulnérables. L’Etat, Certains de ces hedge funds, tel Melvin
est à l’étude, on peut se demander si le sur la capacité réelle qu’auront bon avec le soutien des régions, devrait con- Capital, ont dû trouver en catastrophe des

E
fait de savoir s’il serait avantageux ou nombre d’entre elles à honorer leurs sentir aux entreprises de moins de sommes considérables pour déboucler
non d’annuler le supplément de dette premiers remboursements. Près de 50 salariés, évoluant dans les filières les t si ce qui s’est passé dans l’étrange leurs opérations. Robinhood, un des plus
publique généré par la crise sanitaire 89 % des bénéficiaires du PGE ont plus touchées par la crise, une annula- spéculation autour de GameStop importants brokers sans commission en
n’est pas une diversion. Car l’essentiel moins de 10 salariés et dégagent un chif- tion totale ou partielle de leur prêt con- était révélateur d’un enjeu bien plus ligne, créé récemment, a même dû fermer
est de ne pas oublier que ce sont bien les fre d’affaires n’excédant pas 2 millions tracté avant le 31 décembre 2020. profond ? La finance a toujours été le lieu de provisoirement, pour reconstituer ses
entreprises, quelle que soit leur taille, d’euros annuels. Les secteurs de l’hôtel- Cette annulation pourrait se faire au rumeurs, de mensonges, de fausses nouvel- réserves, à la grande colère de ses clients ; et
qui vont in fine régler une bonne partie lerie et de la restauration représentent à cas par cas, profiter de préférence aux les, pour attirer des capitaux vers des entre- certains petits porteurs ont gagné des som-
de la facture. eux seuls presque un tiers (soit 39,4 mil- seules entreprises viables et se fonder prises ou des gouvernements aux abois, mes considérables en punissant les grands.
Croulant déjà sous l’endettement liards d’euros) des volumes de nouveaux sur une utilité territoriale et sociétale. pour tromper des concurrents et en tirer de Et après ? On peut imaginer que ces lieux
avant le premier confinement, les prêts contractés depuis mars dernier. Ce geste reposera très largement sur gros bénéfices. Beaucoup de médias, en de rencontre entre quelques petits investis-
entreprises du secteur privé non finan- l’Etat, garant à 90 % des prêts consentis. particulier en France, ont même longtemps seurs deviennent des lieux de coalition de
cier (SPNF) ont encore vu leur encours Il pourra aussi provenir d’une contribu- vécu, au XIXe siècle et au début du XXe, du millions d’entre eux, pour lancer une opéra-
de crédit bondir de plus de 11 points On ne doit pas rajouter tion régionale et européenne, dans une commerce de fausses nouvelles. Il ne faut tion contre un titre. Pour gagner de l’argent.
entre avril et juin derniers par rapport des contraintes logique de mutualisation des risques à pas s’étonner si aujourd’hui cela prend une
au trimestre précédent, pour atteindre financières pour l’échelle territoriale et communautaire, tout autre ampleur.
La digitalisation de la
150,2 % du PIB au début de l’été 2020. en puisant dans l’enveloppe du plan de D’abord parce qu’on est passé des médias
C’était déjà très au-dessus du niveau
les employeurs des relance de 750 milliards d’euros. Dès écrits aux médias en ligne, aux réseaux finance favorise la
observé dans le reste de la zone euro secteurs les plus lors que l’Etat français prendra à sa sociaux, qui démultiplient les moyens de propagation des fausses
(127,6 %) et a fortiori de celui constaté vulnérables. charge tout ou partie de l’effacement transmettre des fausses nouvelles. Ensuite
nouvelles capables
en Allemagne (100,4 %). Cette explo- des dettes au titre du PGE, rien n’empê- parce qu’on a vu apparaître sur ces réseaux
sion de la dette privée s’explique par un Comment espérer raisonnablement che de penser que ce « quoi qu’il en des moyens pour chacun de s’exprimer : de déstabiliser tout un
recours aussi indispensable que massif que ces très petites entreprises pour- coûte » sera par ailleurs compensé par digitalisation et démocratisation condui- système.
au prêt garanti par l’Etat (PGE), avec raient trouver les ressources nécessai- une intervention de la Banque centrale sent à une économie de la rage, de la colère,
une conséquence grave : le creusement res pour rembourser le PGE en 2021- européenne (BCE) dans le cadre de sa contre les puissants, ceux qui monopoli- Pour nuire à une entreprise dénoncée
de 130 milliards d’euros supplémentai- 2022 ? Beaucoup de ces dirigeants politique de rachat des actifs publics. sent l’argent, le pouvoir, le savoir ; et à comme nuisible. Pour saboter la confiance
res en tout de l’endettement privé, d’entreprise ne peuvent aujourd’hui Tirer un trait sur tout ou partie de leur l’émergence de revendications parfois très dans les marchés financiers. Pour dénoncer
630.000 sociétés de l’Hexagone ayant plus travailler, tout en continuant de dette Covid, serait un beau symbole de sensées contre des privilèges, des scanda- le capitalisme financier. Pour détruire les
bénéficié du PGE pour compenser les décaisser des loyers, des factures diver- solidarité pour toutes ces entreprises qui les, et pour plus d’égalité et de respect. En patrimoines et les plans de retraite des
fermetures administratives et partielle- ses et s’acquitter de leurs dettes anté- méritent de pouvoir redémarrer sans un revanche, elles conduisent aussi à la prolifé- Américains. Ou pour toute autre raison
ment leurs pertes d’activité. rieures… Pour réduire la hauteur du boulet supplémentaire aux pieds. ration de fake news et à l’émergence de sec- politique. En risquant chacun de petites
Des conditions de remboursement « mur des faillites » annoncé au rythme tes telles que QAnon, à la dénonciation de sommes, un très grand nombre d’acteurs
favorables sont certes déjà proposées de 50.000 défaillances pour la seule Bernard Cohen-Hadad est président crimes imaginaires et à de mortelles chas- minuscules , s’ils se rassemblent, peuvent
aux entreprises, avec des échéances qui année 2021 par l’assureur Euler Hermes de la CPME Paris Ile-de-France. ses à l’homme. déstabiliser provisoirement toute firme,
démarreront en avril prochain et la pos- et éviter d’obérer la dynamique d’inves- François Perret est directeur général Cette alliance de la digitalisation et de la tout marché. On peut parfaitement imagi-
sibilité de reporter leur première men- tissement et d’innovation des TPE- de Pacte PME et cofondateur démocratisation emporte les médias dans ner, pour cela, qu’on lance dans ces chat
sualité au début de l’année 2022. Une PME, on ne doit pas « rajouter une cou- de l’Institut Anaxagore. un maelström dont peu se sortiront , sauf si rooms de fausses nouvelles, qui trouveront
des réglementations globales viennent des gens pour y croire.
limiter les pouvoirs des réseaux sociaux et La finance digitale peut-elle participer de
qu’on ne donne aux autres médias les la grande colère à l’œuvre contre les puis-

La prospective,
moyens de combattre les fake news. sants et les spéculateurs, contre ceux qui ne
LE POINT
Il ne faut pas s’étonner si la finance est s’occupent que de leurs profits immédiats
DE VUE menacée de la même évolution. Depuis sans s’intéresser à l’impact global de ces

un métier d’avenir…
longtemps, elle devient, elle aussi, digitale. entreprises ? Peut-on voir aussi se dévelop-
de Jean-Eric Aubert Elle devient, elle aussi, une activité de masse per une « fake finance » aussi nuisible que le
et Thierry Gaudin grâce à l’émergence d’applications simples sont les fake news ? Là encore, si des régle-
permettant à chacun d’acquérir des titres, mentations très rigoureuses ne sont pas
comme les réseaux sociaux permettent à mises en œuvre pour l’empêcher, le pire est
chacun de devenir journaliste. devant nous.
Ceci ne pouvait que conduire, comme Regardons le bon côté des choses :
avec les médias, à l’émergence de grandes comme toute crise, celle-là nous offre une

C
colères des petits contre les grands. Ce fut opportunité de régler des problèmes qu’on
eux qui font profession de pré- mondiale dès maintenant – d’autant en priorité sur celles qui s’attachent à d’abord la colère des petits investisseurs en n’osait pas aborder avant : réguler les mar-
voir le futur, autrement dit qui que l’adaptation des sociétés humaines éclairer les fondamentaux de l’espèce Bourse contre ceux qui y gagnent beaucoup chés financiers mondiaux ; mettre fin à la
s’adonnent aux métiers de la à de profonds changements prend tou- humaine telles que l’éthologie, l’anthro- d’argent en spéculant sur la mort d’une spéculation improductive ; combattre les
prospective, courent en général deux jours du temps. pologie et l’histoire. Ainsi que sur la entreprise. C’est ce qui s’est passé récem- fausses nouvelles ; et même, rêvons un peu :
risques : le premier est de se tromper, le Comprendre les phénomènes à mobilisation de réseaux internatio- ment, quand une armée de petits épar- mieux répartir les patrimoines financiers
second est d’avoir raison trop tôt. La l’œuvre, c’est d’abord chercher à en pro- naux qui partagent un esprit de recher- gnants des Etats-Unis, ayant compris que de entre tous et orienter les financements vers
pandémie de Covid-19 nous en offre un jeter une vue d’ensemble. Une appro- che et une éthique d’intérêt général pla- grands hedge funds avaient décidé de jouer les entreprises durables, positives, au ser-
exemple tout frais : de nombreux tra- che partielle, influencée par les confor- nétaire. à la baisse une série d’entreprises flageolan- vice de l’économie de la vie. n
vaux scientifiques ont évoqué la possi- mismes et les consensus, ne permet pas Mais comprendre ne suffit pas. Il faut
bilité de la survenue d’un tel épisode de saisir la complexité de ces phénomè- aussi savoir agir. A cet égard, on ne peut
sanitaire bien avant qu’il n’apparaisse, nes et leurs interactions. Et lorsque les qu’être surpris par l’inertie d’une bonne
des auteurs ont écrit des livres prémo- visions sont inspirées par des idéologies partie du monde face à des évolutions
nitoires comme le grand épidémiolo- ou des modes, celles-ci biaisent la per- d’une importance considérable qui L'ACTUALITÉ
giste américain Michael Osterholm ception. Soit par excès d’optimisme, par sont pourtant de mieux en mieux docu- DES THINK TANKS
(« Deadliest Enemy : Our War Against mentées. Ainsi de la montée du niveau
Killer Germs », 2017), la CIA a alerté, des mers, qui va concerner des centai-
sans parler de Bill Gates qui a sonné Nous devons contribuer nes de millions de personnes le long des Démocratiser les grands projets
l’alarme sur la survenue probable d’une à une meilleure littoraux et requiert des réaménage-
grande et mortelle pandémie. Et pour- compréhension des ments énormes. Ainsi de la croissance L’IDÉE S’il n’y avait qu’un sigle à connaître, en urbanisme, ce serait NIMBY.
tant, aucun pays n’a accordé d’impor- démographique de l’Afrique, qui L’acronyme, pour « Not in my back yard » (pas dans mon jardin), capte des
tance à ces signaux avancés et tous ont
défis du siècle et des impose des investissements de tous réalités capitales. Il désigne, le plus souvent, des oppositions locales à des
été surpris et largement impréparés. façons de les relever. ordres – éducatifs, urbains, sociaux –, si projets d’intérêt collectif. De fait, se posent de nombreux problèmes
Est-ce une raison suffisante pour que on veut en contenir les effets – migratoi- démocratiques pour tout projet, grand ou petit. La Fabrique de la Cité, think
les prosp ectivistes changent de exemple dans les possibilités des tech- res notamment – ou en exploiter les tank de prospective créé par Vinci, propose un tour de piste de ces questions
métier ? Certainement pas. C’est même nologies vantées par les « transhuma- potentiels économiques ou autres. à travers un abécédaire. Issu d’un groupe de travail sur les liens entre grands
le contraire. L’humanité fait face à de nistes ». Soit par excès de pessimisme, Contribuer à une meilleure compré- projets et démocratie, le document se comprend comme un mémento
tels défis – réchauffement climatique, avec les perspectives d’effondrement hension des défis du siècle et des façons pragmatique pour saisir la conflictualité contemporaine.
révolutions technologiques, bascule- mondial prophétisées par les « collap- de les relever : telle est la vocation de la
ments géopolitiques, transitions démo- sologues ». Comprendre, c’est aussi sai- Fondation 2100, qui s’attachera à susciter L’INTÉRÊT Avec une écriture enlevée et rigoureuse, appuyée sur des études
graphiques… – qu’il est plus nécessaire sir comment les peuples et les civilisa- et à accompagner des travaux et recher- de cas, ces notices brossent des enjeux essentiels. D’« aménagement du
que jamais d’en comprendre les enjeux, tions – dans leur diversité – vont se ches universitaires et mobilisera acteurs territoire », à « zone à défendre » (ZAD), en passant donc par « NIMBY » mais
d’anticiper leurs conséquences et d’agir comporter face aux menaces et aux et experts autour de grands projets. aussi par « intérêt général », « entreprise », « générations futures », « gilets
pour prévenir les catastrophes. Cet opportunités, comment les mœurs jaunes » et « Covid-19 ». L’ensemble permet de saisir, de façon originale, des
horizon peut paraître éloigné, mais les vont se transformer, les pouvoirs se Jean-Eric Aubert dimensions importantes pour l’avenir des infrastructures et des
enfants qui naissent aujourd’hui réorganiser, les économies s’adapter, et et Thierry Gaudin sont experts équipements urbains. Des sujets pratiques à dimensions démocratiques
seront, pour la plupart, encore en vie à les puissances se redistribuer à travers en prospective et politiques éminentes. — Julien Damon
la fin du siècle. Leur laisser une planète le monde. d’innovation, respectivement www.lafabriquedelacite.com
vivable implique de s’engager dans Ce travail de prosp ective doit président et président d’honneur
cette prospective opérationnelle et s’appuyer sur des disciplines variées, et de la Fondation 2100.
12 // IDEES & DEBATS Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

focus Faites suivre votre journal


sur votre lieu de vacances :
serviceclients@lesechos.fr

BONNES FEUILLES

Par Daniel Fortin

Le Covid nous réapprend


le sens des limites
Les limites multiples imposées par l’expansion
du virus heurtent de plein fouet l’effacement
de ces mêmes limites, devenu le mantra de nos
sociétés développées.

Parmi ses multiples conséquences, le coro-


navirus a eu pour effet de rendre plus tangi-
bles les limites qui s’imposent au développe- ESSAI
ment de l’humain. Bien au-delà des Le sens
Le sujet des conditions restrictions de libertés imposées par la cir- des limites
de rémunération culation du virus, qui provoquent tant de Par Monique Atlan
des travailleurs dits polémiques aujourd’hui, Monique Atlan et et Roger-Pol Droit.
de première ligne Roger-Pol Droit recensent les multiples obs- Editions de
ou de deuxième ligne tacles nouveaux ou que l’on redécouvre qui l’Observatoire.
comptera certainement se dressent sur notre route : limites de défen- 242 pages,
parmi les points ses naturelles, des systèmes de santé, des 21 euros.
majeurs de l’élection connaissances scientifiques, des solidarités,
présidentielle de 2022. des patiences… la liste est longue. Ce soudain
Photo Martin Bureau/AFP surgissement vient paradoxalement frap-
per une période ou l’effacement des limites, LA RÉACTION POPULISTE « Plus l’efface-
permis notamment pas le numérique, était ment des limites triomphe, plus se consti-
devenu l’une des grandes aspirations de nos tuent, en contrepoids, des tentatives pour
La crise du Covid débouchera peut-être sur une nouvelle ère en matière sociétés. C’est cette collision entre deux l’endiguer. Ces formes de résistance, venues
de reconnaissance des activités essentielles. Les pressions s’accentuent impératifs contradictoires qu’explorent ici d’horizons différents, voire opposés, ont en
en faveur de rémunérations décentes et d’une considération plus élevée les deux auteurs. Un nouvel angle d’analyse, commun d’agir pour que les limites, loin
particulièrement fin. Extraits. d’être abolies, soient maintenues, ou plus
pour des professions auparavant décriées, aujourd’hui honorées. encore renforcées, démultipliées, même rigi-
LE HORS LIMITE TRIOMPHANT « Depuis difiées. [...] Ces limites sont censées protéger

Un salaire juste
les dernières décennies du XXe siècle, ce désir contre une destruction jugée imminente, qu’il
de suppression [des limites NDLR] est porté faut empêcher – à tout prix. »
et nourri par la mondialisation, la révolution
numérique, l’expansion des révolutions tech- PENSÉE BINAIRE « Entre Illimitatus et Limi-

pour des métiers utiles


nologiques autant que par l’essor du capita- tans, le combat serait frontal, l’opposition
lisme financier et la disparition d’horizons à totale [...] Plus d’arbitre, aucun point de vue
long terme au profit d’un “présentisme triom- autre. Blanc ou noir, réversibles. Simplifica-
phant”. Il sous-tend aussi bien le projet trans- tion donc radicalisation, surenchère, juxta-
humaniste de fusion entre humains et machi- position de monologues plutôt que discus-
LIVRES nes que la négation des limites entre humains sions véritables. Récits idéologiques d’abord.
ESSAIS sont salutaires : chauffeurs de camion et animaux, le changement de la relation à la Aux antipodes d’un travail argumentatif,
Par Julien Damon You’re Paid donc, mais aussi aides ménagères, épi- nature, le brouillage des genres et de la diffé- cette tournure idéologique signe le triomphe
What You’re ciers de quartiers, aux horaires étendus rence des sexes, la confusion croissante entre de la pensée binaire. Toujours au nom du
Worth. And et aux rémunérations étriquées. Toutes vie privée et vie publique. » Bien. » n
Other Myths of leurs tâches n’ont pas intrinsèquement
the Modern

V
à être sous-payées et sous-appréciées.
ieux thème que celui du juste Economy Un monde où ils seraient mieux payés
salaire. Les théories visant à Jake Rosenfeld, n’est pas un rêve. Dans le passé beau- En bref
établir les fondements d’une Harvard coup l’étaient. Certains le demeurent
juste rémunération puisent jusqu’à University Press, aujourd’hui. Tous devraient l’être à
Saint Thomas d’Aquin. Plus concrète- 2021, 364 pages. l’avenir. « Ils méritent plus que des
ment, l’Organisation internationale du
travail (OIT) et sa définition du travail
applaudissements, résume Rosenfeld.
Ils méritent d’être mieux payés ».
A quoi ressemblera demain ?
décent, appuyée sur la Déclaration uni- Indispensables
verselle des droits de l’homme,
devraient suffire. Le thème prête habi-
mais invisibles ?
Reconnaître
Soutenir le « back-office »
Les tensions sont similaires en France.
•où«rien
Il y a des décennies
ne se passe, et il Retour
tenir à bout de bras
l’économie ? Ce que
tuellement aux incantations. La ceux qui font Conditions de travail, conditions de y a des semaines où vers le futur – chacun pressent
période donne l’occasion de nouvelles marcher protection sociale (en particulier pour des décennies se pro- 10 leçons – nous serons mar-
réflexions et propositions. la société les indépendants) et conditions de duisent. » Cette cita- pour demain qués à jamais, pour le
Le sociologue américain Jake Rosen- Denis Maillard, rémunération doivent s’améliorer pour tion de Lénine, que Fareed Zakaria, meilleur comme
feld l’affirme. Non, nous ne sommes pas L’Aube/Fondation les travailleurs dits de première ligne ou Fareed Zakaria, célè- Ed. Saint-Simon, pour le pire – par ces
vraiment payés selon ce que nous Jean Jaurès, 2021, de deuxième ligne. Denis Maillard, un bre journaliste de traduit de l’anglais, événements, Fareed
valons. Les mieux rémunérés, en se 95 pages. expert du social passé par la philoso- CNN, a mis en exer- janvier 2021. Zakaria a décidé d’en
surestimant souvent, comme les moins phie politique, estime qu’il faut forte- gue de son ouvrage, explorer les consé-
bien payés, se sous-estimant parfois, se ment revaloriser ce qu’il baptise le sonne de manière bien singulière à nos quences. Notamment la nouvelle place des
trompent. Notre expert ne verse pas que les Américains, à rebours de ce que « back-office » de la société. Il intègre oreilles. Qui pouvait imaginer que nos vies Etats et la régulation publique dans les
dans l’habituelle richophobie. Il souli- l’on pense d’eux en France, sont réti- dans son expression tous ces emplois seraient à ce point bouleverser, en si peu de années à venir. La crise pandémique a
gne simplement l’incontestable pro- cents dès lors qu’il s’agit de parler de utiles mais invisibles ou mal-vus, dans temps, par un virus pas plus grand qu’une prouvé que l’Etat n’était pas aussi moribond
gression du travail mal rémunéré et leurs revenus. Dans un univers où la logistique, les soins, la police. Il tête d’épingle ? Qui pouvait imaginer il y a que nous le pensions. Quelle sera sa juste
déconsidéré. Avec des travailleurs qui grilles de rémunération et conventions compte également les tâcherons du encore un an le gigantisme des sommes qui place ? « Tout dépend de sa qualité », répond
ne peuvent plus joindre les deux bouts, collectives n’ont pas la même impor- télétravail totalement subordonnés au seraient dépensées par les Etats pour main- Fareed Zakaria. — Marie Bellan
sauf à exercer, par exemple dans le sec- tance qu’en France, et où le secret sala- numérique. Certaines de ces fonctions
teur des soins à domicile, bien au-delà rial est une affaire très importante, il ont nourri le mouvement des « gilets
du plein-temps moyen. plaide pour que les rémunérations jaunes » puis les applaudissements

Nouveaux équilibres
soient publiques, au moins plus aisé-
ment accessibles. Une telle publicité
pendant le premier confinement.
Maillard, sans recette miracle ni potion
Qui était Kobe Bryant
Rosenfeld revient sur le cas des routiers pousserait à davantage d’équité. magique lui non plus, estime qu’il y a là,
qui, presque deux fois plus productifs
aujourd’hui qu’ils ne l’étaient dans les
Plus classiquement, Rosenfeld sou-
tient la nécessité d’un salaire minimum
bien entendu, un sujet de revalorisation
des revenus, mais aussi un sujet de
•plus
C’était il y a un an,
précisément le La légende
de « tueur », cette
fameuse niaque qui
années 1970, ont vu leurs salaires bais- plus élevé, le rééquilibrage de la part des représentation politique et profession- 26 janvier 2020, à Kobe Bryant transcende les cham-
ser significativement en termes réels. revenus versés aux dirigeants et le ren- nelle. Comme Rosenfeld, il lui semble 14 h 24. Stupeur. Le Thomas Berjoan pions. Son incroya-
La pression concurrentielle et le déclin forcement du rôle des syndicats. Il ne essentiel que de nouvelles régulations crash d’un hélicop- et Yann Ohnona, ble carrière en NBA,
de la syndicalisation expliquent, en par- décrit pas de façon détaillée les voies et professionnelles s’étendent. De façon tère au nord-ouest de Solar éditions chez les Los Angeles
tie, cette dégradation. Celle-ci se moyens pour atteindre tout cela. Mais il plus inédite, il pense, à juste titre, que Los Angeles vient « L’Equipe », Lakers, avec lesquels
retrouve dans d’autres secteurs, manu- met en avant la puissance du choc l’absence de ces catégories sociales d’emporter les 8 per- 125 pages, il remportera 5 fois le
facturiers traditionnels ou numériques Covid sur la nécessaire reconsidération dans la fiction et les séries est très préju- sonnes à son bord, 23,90 euros. championnat. Mais
modernes. Le patronat, incarné par de ces sujets, de ces emplois et de ces diciable. C’est de salaire qu’il s’agit. dont l’emblématique aussi sa retraite spor-
exemple par Elon Musk, préfère des personnes. Les activités « essentielles » D’imaginaire aussi. Le sujet comptera basketteur américain Kobe Bryant. Un choc tive, non moins brillante avec un Oscar
gadgets proposés aux salariés que des (à périmètre toujours discutable) ont certainement parmi les points majeurs dans le milieu sportif. Partout sur la planète, pour son court-métrage « Dear Basket-
syndicats. Les difficultés s’avèrent parti- été célébrées. Les constats à la Rosen- de l’élection présidentielle de 2022. « des millions d’orphelins ». ball ». Dans l’avant-propos, une autre
culièrement sévères pour les actifs à fai- feld prennent plus de poids. De nom- Autant bien y réfléchir. Ce à quoi nous Un an plus tard, donc, cette biographie légende, Tony Parker, dit de Bryant « qu’il
bles qualifications. breux actifs sont bien trop mal payés et aident ces deux textes de formats et illustrée raconte la légende Kobe Bryant. était ce qu’il y a de plus proche de Michael Jor-
Alors que faire ? Parmi ses observa- disposent de couvertures sociales d’horizons différents mais aux constats Son enfance en Italie, dans les bottes de son dan ». Il n’y a pas meilleur hommage.
tions originales, le sociologue rapporte inexistantes ou imparfaites alors qu’ils et épilogues largement convergents. n père Joe, lui-même basketteur. Son esprit — Kévin Badeau
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 // 13

Son parcours
le grand entretien l PDG de Dassault Aviation depuis
2013, Eric Trappier, 60 ans, a fait toute
sa carrière chez Dassault Aviation. Ingé-
nieur diplômé de Télécom SudParis,
il a rejoint l’avionneur à 24 ans, au bureau
d’études de Saint-Cloud.
l Passé du côté commercial, il remporte
en 1998 un contrat pour la vente de 60
Mirage 2000 aux Emirats arabes unis.
l En 2015, il signe les deux premiers
contrats à l’export du Rafale, avec
l’Egypte en février, puis avec le
Qatar en mai.
l Depuis 2017, Eric Trappier est
également président du Groupement
des industries françaises aéronauti-
ques et spatiales et de l’Association
européenne des industries aérospatiales
et de défense.

Son actualité
l Eric Trappier a finalisé le 25 janvier,
une commande de 18 Rafale pour la
Grèce, d’une valeur de 2,5 milliards
d’euros, qui constitue le premier contrat
du Rafale en Europe. Le PDG de
Dassault Aviation a également bon
espoir de signer un nouveau contrat à
l’export pour le Rafale en 2021, peut-être
en Indonésie.
l Du côté de l’aviation d’affaires, après
la sortie d’usine du premier Falcon 6X
réalisée pour la première fois, en visio-
conférence, le 8 décembre, le PDG de
Dassault Aviation se prépare à dévoiler
avant l’été, un nouveau modèle de jet
d’affaires haut de gamme, qui viendra
compléter le renouvellement de la
famille Falcon.

enjeu majeur : tout ce qui est électronique et


numérique pour aller vers des avions de
plus en plus connectés, capables de s’inté-
grer dans un futur système unique euro-

« Nous allons devoir vivre


péen de gestion du trafic, qui permettrait
également de réduire significativement les
émissions de CO2 de l’aérien, qui représen-
tent seulement 2 à 3 % des émissions globa-

durablement avec le Covid »


les mondiales. Enfin, tout ce qui touche aux
nouvelles motorisations et à la réduction ou
l’élimination des émissions de CO2. L’objec-
tif annoncé pour une première motorisa-
tion sans CO2 est de l’ordre de quinze ans, ce
qui est court. Mais avant cela, on verra se
développer l’utilisation de nouveaux carbu-
rants alternatifs respectueux de l’environ-
Dassault Aviation - V. Almansa

ERIC TRAPPIER nement, qui permettront déjà de réduire


Président du Gifas fortement ces émissions.
et PDG de Dassault Aviation
Et dans la défense ?
Pour la défense, c’est plus compliqué. Qui
est capable d’évaluer avec certitude les
menaces qui surgiront dans vingt ans ? A la
chute du mur de Berlin, on avait cru que la
menace disparaîtrait et on a vu resurgir
depuis toutes sortes de nouvelles menaces,
Propos recueillis par cadence 2 à cadence 1 [appareil par mois, s’ajoute le manque de visibilité. S’il est pro- ment est déjà difficile pour les grandes avec son voisin, avec des anciens empires
Bruno Trévidic et David Barroux NDLR]. Mais cette stabilisation nous per- bable que les ventes d’Airbus A320 reparti- entreprises, c’est encore plus compliqué qui tentent de se reconstituer, sans oublier
met déjà de ne plus recourir au chômage ront rapidement, c’est beaucoup plus incer- pour les petites. Les aides de l’Etat ont per- les tensions entre la Chine et les Etats-Unis.
partiel. C’est aussi ce que veulent nos sous- tain pour les long-courriers. Les grandes mis d’éviter des défaillances. Mais comme La situation internationale s’est complexi-
Quel premier bilan faites-vous de traitants : de la stabilité et de la visibilité. entreprises industrielles peuvent arriver à l’a rappelé le ministre de l’économie, Bruno fiée et c’est d’ailleurs pour cela que notre
cette année 2020 ? se projeter sur le long terme, à 10 ou 15 ans, Le Maire, ces prêts devront être rembour- Rafale se vend, car pour pouvoir faire face
2020 fut une année extraordinaire dans Dassault Aviation n’est-il pas trop mais pour les PME, le long terme, c’est deux sés un jour ou l’autre, même si nous avons aux multiples menaces possibles, il faut un
tous les sens du terme. Personne n’avait affaibli ? ans. Car dans deux ans, il faudra rembour- obtenu un report d’un an. avion polyvalent comme le nôtre.
imaginé un tel choc. Mais passé un court Cette crise a confirmé la robustesse de notre ser les PGE [prêts garantis par l’Etat, NDLR]
délai d’adaptation, l’industrie aéronautique modèle dual, basé sur l’aéronautique civile tout en continuant à financer la modernisa- Et à plus long terme ? A quoi ressemblera l’avion de combat
a montré qu’elle était capable de continuer à avec les Falcon, et la défense, avec les ventes tion de l’outil de production. D’où la néces- Paradoxalement, si nous sommes inquiets du futur ?
produire, à développer de nouveaux pro- de Rafale, en France et à l’export. Nous sité pour les entreprises les plus fragiles, de pour le court-terme, nous sommes con- Ce qui fait la force d’un avion de combat,
grammes et même à gagner des comman- avons réussi à livrer le nombre de Rafale se restructurer. La période la plus délicate fiants sur le long-terme, car cette crise ne c’est d’être capable de détecter et de tirer le
des. Nous le devons à la filière aéronautique, prévu, ainsi que 34 Falcon sur les 40 prévus remet pas en cause nos fondamentaux. Et premier. Cela suppose d’être soi-même le
qui a su s’organiser pour faire face ensem- initialement, certains clients nous ayant c’est aussi pour cela qu’il faut favoriser plus discret possible et de voir plus loin que
ble. Mais aussi au soutien de l’Etat, qui a su demandé de reporter leurs livraisons. Nous « Cette crise a confirmé l’embauche des jeunes. L’avion restera un l’adversaire, notamment face à des défenses
mettre rapidement en place des mesures de avons continué à soutenir nos clients. Tous la robustesse de notre moyen de communication indispensable antiaériennes de plus en plus performan-
chômage partiel et de prêts garantis, afin les programmes de développement se sont modèle dual, basé sur pour découvrir d’autre pays, comme pour tes. Et tout cela en connexion permanente
d’éviter un effondrement. La première poursuivis, même si le passage au télétra- faire du business. On ne peut pas traiter des avec les différentes composantes militaires,
crainte d’un chef d’entreprise est de ne plus vail a occasionné un peu de retard. Nous
l’aéronautique civile avec affaires uniquement en visioconférence. Il ainsi qu’avec les autorités, qui doivent savoir
pouvoir payer ses salariés. Nous avons pu avons quand même pu faire un peu de pros- les Falcon, et la défense, faut aussi se rencontrer. Par contre, on fera ce qui se passe avant de donner l’ordre de
l’éviter. La phase suivante, dans laquelle pection commerciale. Et nous avons même avec les ventes de Rafale, des avions différemment, en mettant tirer. C’est tout cela qui fait l’ambition du
nous sommes encore, est de parvenir à pré- réussi à négocier une commande de Rafale encore plus l’accent sur la préservation de futur avion de combat. Mais si on se pro-
parer l’avenir sans beaucoup de visibilité, pour la Grèce ! Ce qui n’avait rien d’évident.
en France et à l’export. » l’environnement. Et cette crise, avec la jette, cela suppose également une ambition
tout en gardant un œil sur le court terme. Quand je suis allé voir les autorités grec- baisse des charges, peut être l’occasion spatiale. Et là, il faudra un jour penser à un
Nous pensions au départ que l’été 2020 ver- ques, en juillet, nous étions le seul avion ce sera la fin des aides d’Etat. Elle devrait théo- d’accélérer la tendance dans ce domaine. avion spatial.
rait le début de la reprise. Mais quand les jour-là, à l’aéroport d’Athènes. C’était une riquement coïncider avec la reprise. Mais la Notre filière recrute et innove. Je crois à
courbes de l’épidémie ont commencé à vision frappante ! date de celle-ci étant incertaine, c’est à ce l’industrie en France, une industrie basée Pensez-vous que l’Europe a
repartir à l’automne, il a fallu se rendre à moment que les fonds d’investissement sur l’innovation et qui fabrique en France. suffisamment progressé en matière
l’évidence : cette crise est partie pour durer. Quelles seront les conséquences si la spécifiques mis en place par les grands de défense ?
C’est le troisième choc. Il a fallu se faire à crise se prolonge ? acteurs du secteur et abondés par l’Etat, Quelles sont les technologies qui L’Europe doit gérer ses contradictions.
l’idée que nous allions devoir vivre durable- Pour s’adapter à une baisse durable de l’acti- devront prendre le relais pour soutenir les permettront de faire la différence ? Depuis la fin de la Seconde Guerre mon-
ment avec le Covid. vité, la filière aéronautique n’échappera pas plus fragiles. Dans le civil, il faut bien sûr continuer de diale, l’Europe s’est placée sous la protec-
à des plans d’économies. Mais la prolonga- progresser dans tout ce qui peut permettre tion militaire des Etats-Unis et la défense
2021 sera-t-elle l’année de la reprise ? tion du chômage partiel et le plan de relance Vous restez inquiets ? de réduire l’impact sur l’environnement collective des Européens, c’est l’Otan. La
Certains estiment qu’on verra le début d’une du gouvernement permettent d’éviter un Oui, nous restons inquiets. D’abord parce même si les avions ont déjà divisé par deux France du général De Gaulle a fait un choix
reprise dans six mois, grâce à l’arrivée des effondrement. Sans ces aides, la baisse de la qu’un homme inquiet, c’est un homme leurs émissions par passager depuis trente particulier, pour assurer l’autonomie de sa
vaccins… Personnellement, je pense que production aéronautique de 30 % se serait réveillé. Le plus grand danger, c’est la fragi- ans. Misons collectivement sur l’innova- stratégie de dissuasion nucléaire.
cela prendra un peu plus de temps. Avant de traduite par quelque 60.000 suppressions lité de la chaîne de sous-traitants, consti- tion. Ce n’est pas seulement l’hydrogène, Aujourd’hui, on constate en Europe une
penser à remonter les cadences, il faut déjà de postes sur un effectif total en France tuée d’un grand nombre de petites et mais aussi la recherche sur les matériaux, prise de conscience de la nécessité d’une
stabiliser la situation. En ce qui concerne d’environ 200.000 emplois. Grâce aux moyennes entreprises, qui ont terriblement afin de réduire la masse des appareils, ainsi autonomie stratégique en matière de
Dassault Aviation, nous serons encore sur mesures gouvernementales, nous avons pu souffert de la baisse des cadences. Il faut se que la fabrication de pièces au moyen de défense. Trump a beaucoup aidé à cette
des cadences basses de Falcon et les succès en sauver la moitié. Mais il reste encore rappeler que le secteur était en phase de poudres et d’imprimante 3D, qui permet prise de conscience européenne. Reste à
récents du Rafale nous permettront seule- 30.000 emplois menacés. Et plus la crise forte montée en cadence quand la crise est également d’optimiser la production, ainsi concrétiser cette prise de conscience dans
ment de limiter les dégâts, en passant de dure, plus le risque est important. A cela survenue. Résister à cet effet de cisaille- que le rapport masse/résistance. Autre les actes. n
« Mains solidaires » par Joni Majer pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Loi séparatisme : Justice des mineurs : Ouïghours : Birmanie : les appels


« avis très critique » députés et sénateurs le reportage à rejeter le coup
L’ÉDITORIAL de la CNCDH tombent d’accord qui dérange d’Etat se multiplient
DES « ÉCHOS »
' ' ' '
LIBERTÉS – La Commission POLITIQUE – Députés et ASIE – Les Etats-Unis sont ASIE – Les généraux bir-
nationale consultative des sénateurs réunis en commis- « profondément perturbés » mans ont ordonné, jeudi, de
La France qui résiste droits de l’homme (CNCDH)
a émis jeudi un « premier avis très
sion mixte paritaire (CMP)
jeudi ont trouvé un accord autour
par des informations faisant
état de viols et d’abus sexuels
bloquer l’accès à Facebook,
où se constituent des groupes
critique » sur le projet de loi sépa- de la réforme de la justice pénale contre les femmes ouïghoures de résistance, trois jours après
Cette crise est terrible. En France, il faut remonter ratisme, actuellement en discus- des mineurs, qui vise principale- et d’autres minorités musulmanes le coup d’Etat contre le gouverne-
un siècle et demi dans le temps, jusqu’en 1876, pour sion à l’Assemblée, qui contient, ment à accélérer les jugements au Xinjiang (ouest de la Chine), ment civil d’Aung San Suu Kyi.
retrouver une chute de la production en temps de paix selon elle, des « mesures dispro- mais qui est critiquée à gauche pour a déclaré mercredi le département Les appels à résister au putsch
aussi brutale qu’en 2020. Et la sortie de cette crise portionnées qui portent atteinte sa dimension jugée trop « répres- d’Etat américain. Selon la BBC, se propagent. Une manifestation
est pour l’instant imprévisible, car le virus qui aux libertés fondamentales ». sive ». « S’agissant des mineurs, la des femmes détenues dans ce que anti-militaire a eu lieu à Manda-
l’a engendrée échappe encore aux tentatives de La CNCDH juge que « l’objectif sanction sans éducation n’est qu’une Pékin décrit comme des centres lay ; les avocats, les personnels
le supprimer ou tout au moins de le maîtriser. de mieux lutter contre le fanatisme machine à récidive. Cette réforme de rééducation, mais que les Etats- de santé ont entrepris eux aussi
Les médicaments ne sont toujours pas au point. criminel est légitime », mais « alerte réduira les délais pour rapprocher Unis et d’autres considèrent de résister. Le secrétaire général
La vaccination ne fait que commencer. sur un texte qui risque de fragiliser l’intervention judiciaire du passage comme des camps d’internement, de l’ONU a dit qu’il ferait tout pour
Mais nous ne tombons pas dans un gouffre au fond les principes républicains au lieu à l’acte », s’est félicité le Garde sont victimes de viols, d’abus mobiliser les acteurs et faire en
perdu dans l’obscurité, contrairement à ce qui s’était de les conforter ». des Sceaux, Eric Dupond-Moretti. sexuels et de torture. sorte que le coup d’Etat échoue.
passé lors de la Grande Dépression des années 1930.
L’économie a des points de résistance, qui sont de plus
en plus visibles. Mieux pilotés, les confinements ont LA PHOTO DU JOUR
désormais des effets moins destructeurs que la mise à
l’arrêt brutal du printemps dernier. Les particuliers
comme les entreprises s’adaptent à ce paysage nouveau
où l’incertitude est devenue la seule certitude. Dans
leur dernière analyse de la conjoncture, les experts
de l’Insee relèvent ainsi que fin 2020, l’augmentation
du temps passé par les Français
chez eux n’avait plus entraîné
automatiquement une chute de
l’activité, comme si le télétravail
trouvait enfin son efficacité.
Avec une production qui
trouve son équilibre en ce début
d’année à un niveau inférieur de
Par Jean-Marc 4 à 5 % au niveau d’avant-crise,
Vittori l’offre et la demande ne sont
certes pas intactes. Mais
L’offre et elles tiennent. Les industriels
la demande estiment que la valeur de
leurs investissements devrait
ne sont progresser de 10 % après
certes pas une chute de 13 % l’an dernier,
intactes. malgré leurs problèmes
financiers. Les exportateurs
Mais elles parviennent tout de même
tiennent. à trouver des marchés. Si
leurs ventes ont baissé de 17 %
l’an dernier, deux fois plus que
l’activité, elles avaient reculé quatre fois plus que le PIB
lors de la crise financière de 2009.
Les consommateurs, eux, s’inquiètent. Ils sont de
plus en plus nombreux à estimer qu’il serait opportun
d’épargner. Les couvre-feux pèsent mécaniquement
sur leurs achats, au moins dans un premier temps.
Mais après le premier confinement, ils ont allègrement
dépensé, contribuant ainsi à un rebond de l’activité
plus fort que prévu. Le rebond a aussi été très
vigoureux en décembre. Même les restaurateurs
retrouvent un peu d’air avec les livraisons à domicile.
En avril dernier, les achats au restaurant payés par
carte bancaire s’étaient effondrés de 90 %. Depuis
la refermeture fin octobre, la chute est limitée à 60 %.
Bien sûr, l’avenir sera compliqué. Malgré un soutien
budgétaire massif, des entreprises vont faire faillite et
des salariés vont perdre leur emploi. Mais l’économie LA SEINE EST SORTIE DE SON LIT. Conséquence des fortes pluies qui ont touché la région Ile-de-France ces derniers jours, la Seine est montée jusqu’à 4 m 34, jeudi
résiste au choc. Espérons que la société et la politique à Paris. Le trafic fluvial a été interrompu ainsi que le trafic routier sur certains tronçons des quais de Paris. Photo Benoit Tessier/Reuters
résisteront aussi.

( Lire nos informations


Page 2
10 SAMEDI DIMANCHE LUNDI MARDI
5/9 1/4 -4/-3 -7/-6 -8/-6
10 9/18 10/18 9/18 15/18 10/16
10
11 12 6/9 -1/1 -3/-1 -8/-7 -10/-8 -11/-7
10
6/10 5/7 1/3 -3/-2 -5/-3
10 12 5/8 7/12
10 SAMEDI 15/28 17/28 15/27 15/26 15/26
12 11 8/10
11 5/8 6/8 4/5 -3/-1 -5/-1
12 16/23 15/24 16/24 18/23 16/17
12 11 8/13 7/10 9/16 14/19 12/15
13 10 10/12 11/16
10 5/10 4/7 -1/0 -2/0 -2/-1
11 9/16 7/10 2/8 7/9 5/9
3/4 8/11 8/10 8/10 5/11 6/8
12 16
12 -12/-10
0 -17/-15 -18/-11 -20/-166 -24/-16
6
4/5 6/7
0/3 -3/1 -5/3 -7/-1 0/5
15 15 DIMANCHE
13 4/6 27/35 23/25 21/28 21/28 21/29
7/13 8/14 8/13 9/12 9/13
18 8/11 7/16 7/14 7/9 7/9
5/9 8/11
15 23/31 24/32 24/32 24/32 25/32
14 15 15 21/26 22/25 21/28 20/22 18/22
-1/1 0/11 3/14 3/15 2/8 0/8
17 14 -6/1 -11/-7 -10/-8 -12/-7 -11/-9
15 0/3 1/3
LUNDI 3/10 3/11 4/6 2/4 0/4
18 0/2

5/9 4/11
J J n n n
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT) Vendredi 5 et
5.608,54 points 30.998,94 points 1,1972 $ 1.785,9 $ 58,63 $ samedi 6 février 2021
0,8177 % 0,8962 % -0,54 % -2,6996 % -0,0682 % www.lesechos.fr

DEVISES EUR/GBP 0,8764 EUR/JPY 126,219 EUR/CHF 1,0814 GBP/USD 1,3661 USD/JPY 105,427 USD/CHF 0,9033 TAUX EONIA -0,479 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,545 OAT 10 ANS -0,3163 T-BONDS 10 ANS 1,1014

Baisse inattendue du surendettement Le scandale


des opioïdes
des ménages en 2020 va coûter plus
de 570 millions
à McKinsey
CRÉDIT
JUSTICE
Gabriel Nedelec
@GabrielNedelec L’argent n’a pas d’odeur, dit-on. Ce n’est
pas toujours vrai, et McKinsey en fait
On aurait pu s’attendre à ce qu’avec l’année l’amère expérience. La procureure de
qui vient de s’écouler, les chiffres du suren- l’Etat de New York, Letitia James, a
dettement repartent à la hausse en France. révélé, jeudi, que le prestigieux cabinet
Pourtant, c’est l’inverse qui s’est produit. Ils de conseil en stratégie a signé un accord
n’ont même jamais été aussi bas depuis pour solder les poursuites engagées par
1990, année de la loi Neiertz et de la mise en 49 Etats américains l’accusant d’avoir
place de la procédure de surendettement. contribué à la mortelle crise des opioï-
D’après les dernières statistiques de la Ban- des aux Etats-Unis. McKinsey a accepté
que de France publiées ce jeudi, « seuls » de verser 573 millions de dollars. Il
108.731 dossiers de surendettement ont été paiera immédiatement environ 80 % de
déposés auprès des agences de l’institu- l’argent afin de contribuer à renforcer
tion, contre 143.080 en 2019. Soit une les programmes de traitement et à sou-
baisse de 24 %. tenir les budgets de la police très sollici-
Le nombre de ménage ayant déposé un tée du fait d’un usage accru dans la
dossier pour la première fois pour obtenir le population de ces analgésiques addic-
report, le rééchelonnement ou l’effacement tifs, selon des sources proches du dos-
de leurs dettes a également reculé dans une sier citées par l’agence Bloomberg. Le
proportion similaire : il est passé de 81.000 reste sera payé sur quatre ans.
en 2019 à 61.201 en 2020. Le nombre de
ménages frappés par le surendettement est Deux associés licenciés
en repli continu depuis cinq ans. Les autori- Les autorités américaines reprochaient
tés ont pris le sujet à bras-le-corps, notam- à McKinsey d’avoir fourni des conseils
ment en permettant à la Banque de France marketing aux fabricants de médica-
d’imposer aux créanciers des particuliers un ments, dont Purdue Pharma LP et John-
plan de redressement personnel sans passer son & Johnson, afin d’améliorer les
par la case judiciaire. En outre, plusieurs lois techniques de vente de leurs produits
prises durant la décennie précédente ont opioïdes. Selon cet accord, McKinsey n’a
permis de réduire la part des crédits à la toutefois pas reconnu de responsabilité
consommation dans le surendettement. ou de faute dans l’épidémie qui a frappé
« Seuls » 108.731 dossiers de surendettement ont été déposés auprès des agences de l’institution, contre 143.080 en 2019. le territoire américain. D’après les cen-
Confinement oblige Photo fizkes/Shutterstock tres de prévention et de contrôle des
Cependant, malgré la crise qui a plongé de maladies aux Etats-Unis, le nombre de
nombreuses personnes dans des situations la mi-janvier. « Les gens n’avaient pas cons- ment. « Paradoxalement, les mesures étati- aux entreprises cesseront. La hausse du décès chaque année par surdoses
précaires, la baisse a été plus marquée en cience que les agences de la Banque de France ques qui ont pesé sur le confinement ont chômage anticipée par les autorités pour- d’opioïdes sur ordonnance a quadruplé
2020 qu’en 2019. La première raison se étaient encore ouvertes », confirme Pauline permis aux ménages d’épargner un peu plus, rait faire basculer un certain nombre de e n t r e 1 9 9 9 e t 2 0 1 8 , ave c p l u s d e
résume en un mot : confinement. Dujardin, porte-parole de l’association de ce qui a amélioré leur capacité de rembourse- ménages du côté du surendettement. 232.000 Américains morts d’un usage
« Nous avons constaté un grand creux de lutte contre le surendettement Crésus. ment », confie un banquier. « Nous sommes dans l’œil du cyclone », abusif de ces substances sur la période.
dépôts de dossier au printemps de l’année der- Même constat dans les différents locaux Pour autant, la Banque de France assure résume un banquier. Reste qu’en 2020, les
nière, lié au confinement », avait ainsi expli- de cette association, qui ont enregistré un rester « extrêmement mobilisée » et « extrê- ménages français ne se sont pas chargés en
qué le gouverneur de la Banque de France, creux de visite, sans être suivi par un phéno- mement attentive » face à une situation qui crédit à la consommation. La production D’après les centres
François Villeroy de Galhau, aux députés à mène de rattrapage après le déconfine- pourrait déraper en 2021, lorsque les aides s’est effondrée de plus de 12 % sur l’année. n de prévention et de
contrôle des maladies
aux Etats-Unis, le

l’essentiel La fin de saison 2020-2021 nombre de décès


chaque année par

La concurrence s’attaque au Les start-up de livraison


des Ligues 1 et 2 de football surdoses d’opioïdes
sur ordonnance a
monopole de la SNCF sur le TER
Dans trois régions, la phase concrète de
la mise en concurrence ferroviaire se
de courses à la demande
prêtes à déferler sur l’Europe
Gorillas, Dija, Weezy et Cajoo installent
sera entièrement sur Canal+ quadruplé entre 1999
et 2018...
dessine. Les discussions concrètes des entrepôts au cœur des villes
vont commencer sur les nou- pour faire de la livraison ultra- ting. Le montant payé par Canal+ n’a pas …avec plus de
veaux cahiers des charges. rapide. Ces sociétés s’inspi- SPORT été rendu public mais serait de plusieurs 232.000 Américains
Mais partout, la SNCF est rent de goPuff, qui a connu centaines de millions d’euros. Mediapro morts sur cette période.
candidate à sa propre suc- une croissance rapide aux Nicolas Madelaine ayant déjà versé un peu plus de 150 mil-
cession. // P. 24 Etats-Unis. // P. 30 @NLMadelaine lions d’euros et Canal ayant repris le lot
de beIN à 330 millions, la LFP devrait « Nous regrettons profondément de
Covid-19 : pourquoi Immobilier Répit. La fin de saison 2020-2021 des pouvoir limiter la casse. ne pas avoir suffisamment reconnu
il faut s’intéresser de montagne : des Ligues 1 et 2 de football sera entièrement les conséquences tragiques de l’épidémie
aux pays du Sud opportunités pour investir ? sur Canal+, qui avait déjà 28 des meilleu- Gré à gré ou appel d’offres qui frappe nos communautés », a déclaré
L’ONG Access to Medicine Founda- Le marché a été bousculé par la res affiches. La Ligue de football profes- Suite à l’appel d’offres raté de cette le global managing partner de McKin-
tion publie chaque année un classement pandémie avec une chute de la fréquen- sionnel (LFP) et la chaîne cryptée ont semaine, la LFP avait le choix entre reve- sey, Kevin Sneader. Le cabinet a licen-
Shutterstock

des laboratoires les plus engagés dans tation des stations due à la fermeture des conclu un « accord global » en ce sens nir à une procédure de gré à gré ou tenter cié deux associés qui avaient violé ses
le Sud. Sa présidente explique pourquoi remontées mécaniques. Quelles consé- pour l’ensemble des matchs à partir de de procéder à un nouvel appel d’offres. En normes et arrêté ses travaux sur « toute
c’est aussi l’intérêt des pays riches. // P. 25 quences sur les prix ? // P. 40 la 25e journée de Ligue 1. plein bras de fer juridique avec son princi- activité spécifique aux opioïdes » en 2019,
Les instances du football trouvent pal client potentiel, Canal+, elle a préféré a-t-il ajouté. « Avec cet accord, nous espé-
donc enfin une forme de répit après une conclure un compromis temporaire. rons faire partie de la solution à la crise

= LES ENTREPRISES CITÉES période douloureuse marquée par


la défaillance de Mediapro fin 2020,
puis un appel d’offres infructueux
La LFP va pouvoir toucher de l’argent
de la part de Canal+ et ainsi payer les
clubs. Elle achète aussi un peu de temps.
des opioïdes aux Etats-Unis », a conclu
Kevin Sneader.
A la tête du cabinet depuis juillet 2018,
Air France-KLM 18 CofiPME 22 GFP Gestion 32 Ryanair 18
Alibaba 35 Credit Suisse 20 Hoja 32 Salomon 32 cette semaine sur les droits que le D’ici au début de la saison prochaine, elle le patron de McKinsey avait eu à gérer à
Amazon 16 Dassault Systèmes 29 Ikea 16 Siemens 18 groupe espagnol avait délaissés. pourra tenter de réformer quelque peu son arrivée les conséquences de l’affaire
ARM 29 Deutsche Bahn 24 Keolis 24 SNCF 24 Cela dit, l’affaire est loin d’être entière- le championnat et lancer un nouvel appel Eskom en Afrique du Sud. Le contrat
Bourrelier Group SA 22 Deutsche Bank 35 Lufthansa 18 Systra 24 ment réglée. L’accord ne court que sur d’offres avec des lots susceptibles de signé avec cette entreprise parapubli-
Bricorama 22 EDF 20 ManoMano 16 Transdev 24 une saison, alors que les attributions de séduire en particulier de nouveaux diffu- que s’était avéré illégal. Il tissait une
Carrefour 16 Eiffage 24 Naval Group 22 Trenitalia 24
ce type de droits s’étalent normalement seurs potentiels – comme Amazon, Dazn connexion indirecte vers la famille
Cdiscount 16 Engie 20 Nvidia 29 Vinted 16
Chamatex 32 Framatome 20 PimEyes 28 sur trois ou quatre années, le temps et Discovery (Eurosport), qui se sont indienne Gupta, impliquée dans des
Chantiers de l’Atlantique 22 GameStop 36 RATP 24 AVIS FINANCIER pour le diffuseur de faire monter son montrés intéressés lors de l’appel affaires de corruption avec le gouverne-
Citi 20 Getlink 24 Roche 25 Pharmagest 35 parc d’abonnés avec des efforts de marke- d’offres infructueux de cette semaine. n ment de Jacob Zuma. — A. Bo.
ENTREPRISES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

La vente en ligne pèsera bientôt


15 % du commerce de détail
l La crise du Covid-19 a fait exploser les ventes de biens matériels sur Internet.
l La croissance a été jusqu’à 100 % pendant les confinements et, selon les experts, les habitudes prises perdureront.
l Désormais, près d’un produit sur six achetés en France l’est sur la Toile. Le e-commerce n’est plus marginal.
baisse de 10 %. Les chiffres mon-
E-COMMERCE trent aussi que ce ne sont pas les
spécialistes d’Internet qui ont le
Philippe Bertrand plus profité de la période. Les vain-
@Bertra1Philippe queurs de la crise du Covid sont les
sites marchands des enseignes
C’est une barre symbolique que le traditionnelles. Leur chiffre
e-commerce français a franchie d’affaires a gagné 53 % sur l’année
en 2020. Portées par la crise du « avec des pics à 100 % pendant les
Covid-19 et les confinements, les deux confinements », note le com-
ventes en ligne ont dépassé la muniqué du syndicat. Les livrai-
barre des 10 % du total du com- sons à domicile d’alimentation se
merce de détail. La Fédération de sont accélérées, ainsi que le cliquer
l’e-commerce (Fevad) a même et emporter et le drive.
indiqué, jeudi, dans son bilan Les « pure players » comme
annuel que le taux, qui n’était que Amazon n’ont pas pour autant été
de 9,8 % en 2019 avait atteint préci- perdants. En effet, la fermeture des
sément 13,4 %. La barre des 15 %, magasins dits non essentiels a
soit un achat sur six, n’est pas loin. poussé les petites boutiques à se
Le e-commerce des produits a digitaliser. Elles se sont position-
bondi de plus de 30 % alors que, nées pour beaucoup sur les places
dans le même temps, les ventes de de marchés des grands acteurs de
détail, tous circuits confondus, la Toile. « La hausse de l’e-com-
baissaient de 4 %, selon la Banque merce a touché également les ventes
de France, en raison de la crise, ce en ligne réalisées par les places de
qui explique la forte croissance marché qui ont pu fournir un
des ventes en ligne en poids relatif. débouché pour de nombreuses TPE/
« La crise a fait gagner quatre ans au PME et limiter le recul de leurs ven-
développement de l’e-commerce », tes. En moyenne sur l’année 2020,
affirme Marc Lolivier, le délégué les places de marché ont progressé
général de la Fevad. de +27 % soit deux fois plus vite
Les chiffres du syndicat profes- qu’en 2019 », précisent les experts
sionnel ne dessinent pas à pre- de la Fevad.
mière vue une année historique.
Le marché des transactions sur Vinted bien placé
Internet n’a gagné que 8,5 % l’an La prime donnée par les consom-
passé, à 112 milliards d’euros. La mateurs aux sites Internet des
croissance était de 11,6 % en 2019 et enseignes de magasins laisse sup-
de 13,4 %. Mais la crise du Covid a poser que les habitudes prises pen-
eu deux effets opposés. Elle a fait dant les confinements ne seront pas
plonger les ventes de services en abandonnées quand la situation
ligne et notamment celles des sanitaire redeviendra normale. Le
voyages, un gros morceau de l’acti-
vité. Les restrictions de circulation
quatrième trimestre 2020 le
prouve. La fermeture des magasins
2019 et les ventes de produits et ser-
vices ont atteint 25 milliards
dernière, 1,5 million de Français se
sont convertis aux cyberachats. Ikea et les grands
magasins frappés
ont amputé ce segment de marché et des rayons dits non-essentiels a d’euros. Le classement des sites les plus
de 47 %. conduit à une forte augmentation « Certaines habitudes tendent à fréquentés montre une autre évolu-
des ventes en ligne au mois de s’inscrire dans le temps », confirme tion de la consommation : le spécia-
Les services en baisse
Les ventes de biens matériels, de
l’alimentation aux meubles, ont en
novembre. Mais celle-ci s’est pour-
suivie en décembre, en dépit de la
réouverture des commerces physi-
Marc Lolivier. « Les cyberacheteurs
ont diversifié leurs achats en ligne et
ont plus régulièrement privilégié
liste de la revente de vêtements
d’occasion Vinted pointe à la qua-
trième place, juste derrière le tradi-
de plein fouet
revanche explosé. Elles ont grimpé ques. La période de Noël (novem- cette pratique », ajoute Jamila Yahia- tionnel trio de tête constitué par
de 32 %, indique la Fevad, tandis bre-décembre) a connu au total une Messaoud, experte chez Médiamé- Amazon, Cdiscount et la FNAC, et Les nouvelles restrictions ans ». En janvier, les syndicats
que les services s’affichent en hausse de 23 % par rapport à Noël trie, qui estime qu’à la fin de l’année devant Carrefour. n touchent les centres confirmaient un plan social tou-
commerciaux mais chant 16 % des effectifs du siège.
aussi des enseignes

Bricolage : ManoMano traverse la crise sans ciller qui n’y sont pas.

Si la France a échappé à un nou-


Réserves et bureaux
Le commerce parisien subissait
déjà la quasi-disparition des tou-
veau confinement, des commer- ristes internationaux. Début
La place de marché « On ne veut plus être que le leader 2020, était en position privilégiée ambition de se tailler une part non çants ont vu l’administration fer- 2020, les Galeries Lafayette
spécialisée dans le brico- français, on veut être un leader euro- pour profiter du retard à l’allumage négligeable de l’énorme marché mer leurs magasins pour la avaient dû placer l’ensemble de
lage a doublé ses ventes et péen », a déclaré, jeudi, Christian de Kingfisher (Castorama et Brico des produits de bricolage, de jardin troisième fois en douze mois. leur personnel en chômage par-
son nombre d’utilisateurs Raisson, qui dirige la jeune pousse Dépôt en France) ou de Leroy Mer- et de maison. Celui-ci pèse Depuis le dimanche 31 janvier, la tiel à hauteur de 20 % à 25 %. Le
actifs en 2020, et compte avec Philippe de Chanville, à l’occa- lin dans le e-commerce. « 400 milliards » d’euros sur les six malédiction frappe les surfaces groupe a demandé un prêt
recruter 350 personnes sion d’un point presse. Après une Résultat : des ventes en sur- marchés actuellement investis par de plus de 20.000 mètres carrés. garanti par l’Etat de 300 millions
cette année. première carrière dans la finance, chauffe, notamment lors du pre- la société (Belgique, Espagne, Italie, La décision a été jugée « regret- d’euros. Ses dirigeants sont
les deux Français ont lancé Mano- mier confinement au cours Allemagne et Royaume-Uni, en table » par le Conseil national des retournés voir Bruno Le Maire,
Basile Dekonink Mano en 2013, convaincus que le duquel elles ont été multipliées plus de la France). centres commerciaux. Près de lundi, pour faire état de leur situa-
@Bdekonink marché du bricolage, dominé par par quatre. Sur l’ensemble de 400 complexes ont fermé leurs tion.
les grandes surfaces de bricolage, l’année, le volume d’affaires a dou- portes et leurs 25.000 locataires Au Printemps voisin, qui a dû
L’ambition avait déjà été affichée. les « GSB », était encore trop peu blé à 1,2 milliard d’euros, contre un Dopée par avec. D’autres enseignes paient fermer 7 grands magasins en plus
Mais l’année écoulée rend l’objectif investi sur le numérique. objectif affiché d’un milliard en les restrictions un prix élevé alors qu’elles ne se du navire amiral Haussmann à
plus tangible encore : dopé par les Le pari n’a jamais été aussi octobre dernier. sanitaires, la jeune trouvent pas dans un centre com- Paris, la crise a déjà provoqué un
restrictions sanitaires, ManoMano, gagnant que l’an passé. Coincés mercial. Ikea est la première. plan de 7 fermetures définitives
la place de marché spécialisée dans entre quatre murs, privés de loisirs 1.000 collaborateurs
pousse se rêve en Trente-trois des 35 boîtes bleues (dont trois Citadium, l’enseigne
la vente en ligne d’articles de brico- et de voyages, nombre de consom- d’ici à fin 2021 leader européen. sont à l’arrêt. Seules les petites des jeunes urbains).
lage et de jardinage, se rêve plus que mateurs ont déporté leurs dépen- Les fondateurs ne dévoilent que unités de Vélizy à l’ouest de Paris, Les grands magasins ont été
jamais en champion européen de ses sur leur intérieur. ManoMano, peu de chiffres, mais d’autres indi- et le nouvel atelier de conception surpris par l’annonce du 29 jan-
son segment. qui a levé 125 millions d’euros début cateurs sont tout aussi promet- Porté par l’Allemagne et le de Nice fonctionnent. La bascule vier et les textes d’application. Les
teurs. Le nombre d’utilisateurs Royaume-Uni, ManoMano réalise s’opère à nouveau sur Internet, 20.000 mètres carrés portent sur
actifs mensuels a lui aussi doublé, à désormais 40 % de ses ventes hors sans compenser le manque. Au les réserves et bureaux attenants.
7 millions (pour 50 millions de visi- de son marché domestique. L’entre- 31 août 2020, le chiffre d’affaires C ’e s t a i n s i q u e l e G a l e r i e s

n FORMATION
LES ECHOS teurs uniques par mois). L’entre- prise, qui revendique 650 salariés avait déjà baissé de 7 %. Lafayette de Metz, qui ne s’étend
prise, qui ne vend rien en direct et se fin 2020, a pour objectif d’atteindre Les grands magasins parisiens que sur 12.000 mètres carrés de
rémunère par des commissions sur les 1.000 à fin 2021 pour accélérer paient aussi un tribut élevé. Nico- vente, a été concerné. Le gouver-
Données de santé & Big Data les transactions de ses 3.600 ven- dans ces deux pays. las Houzé, le directeur général du nement a aussi fermé des bâti-
Pourquoi le Big Data bouleverse autant le deurs, dit être « rentable depuis 2019 Autres chantiers : « consolider groupe Galeries Lafayette – qui ments reliés par de simples passe-
monde de la santé ? Médecine prédictive, sur ses activités grand public l’expérience client, investir dans la comprend le BHV Marais –, a relles même si chaque immeuble
pharmacovigilance, épidémiologie. Quels France ». ManoManoPro, l’offre technologie […] et dans la logistique », annoncé un manque à gagner de est géré par une entité juridique
défis techniques, humains, éthiques et destinée aux artisans du bâtiment, égrène Céline Vuillequez, la direc- 1,7 milliard d’euros en 2020 après différente. C’est ainsi que boule-
réglementaires ? Au cours de la journée :
un exemple détaillé de projet Big Data Santé mené dans un hôpital. a crû de 140 % en 2020 et a atteint le trice des opérations arrivée l’an 100 jours portes closes. Douze vard Haussmann, jeudi, Zara et
Comment intégrer les clés de réussite d’un projet Big Data Santé ? point d’équilibre. passé d’Amazon. Le cybermar- unités sont à nouveau fermées. Le Citadium accueillait des clients
Rendez-vous le 03 mars 2021 S’ils considèrent encore Mano- chand va également élargir son dirigeant a mentionné en novem- quand le Printemps et les Galeries
En savoir plus sur www.lesechos-formation.fr/big-data-sante.htm Mano comme un « nain » face aux catalogue de références pour le B to bre au « Monde » « des pertes Lafayette situés à dix mètres les
GSB, Christian Raisson et Philippe B, qui, s’il est en pleine croissance, d’exploitation très significatives, refusaient.
Un service proposé par Les Echos Solutions
de Chanville ne cachent pas leur manque encore de profondeur. n comme jamais depuis vingt-cinq — P. B.
Aujourd’hui plus que jamais,
il est essentiel de travailler tous
ensemble face au COVID-19
Facebook collabore avec près de 100 gouvernements et organismes à
travers le monde, comme l’Organisation mondiale de la Santé ou le Centre
européen de prévention et de contrôle des maladies, pour partager des
informations fiables sur le COVID-19 à travers nos plateformes. Ensemble,
nous développons des ressources qui offrent à tous des informations
précises en temps réel, pour mieux lutter contre la pandémie.

• En Espagne, la Banque mondiale utilise les cartes de prévention des


maladies de Facebook pour planifier les besoins de tests COVID-19 et
de lits d’hôpitaux.

• Les épidémiologistes et les spécialistes de santé français et italiens


utilisent la technologie de Facebook pour anticiper la propagation
virale du COVID-19 et identifier les communautés les plus à risque.

• Nous avons travaillé avec les gouvernements européens pour


développer des chatbots sur WhatsApp afin de répondre rapidement
et précisément aux questions de santé.

Découvrez-en plus sur nos initiatives pour protéger et informer les


communautés sur about.fb.com/fr/europe
18 // ENTREPRISES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Le grand virage
anti-CO2 de Valeo
financière. « Le chiffre d’affaires
AUTOMOBILE généré par les technologies per-
mettant la réduction des émis-
L’équipementier sions de CO2 a été multiplié par
auto annonce 20 en dix ans, et atteindra envi-
qu’il s’engage à la ron 10 milliards d’euros en
neutralité carbone 2021 », avance le dirigeant. Le
d’ici à 2050. groupe a notamment investi
avec Siemens dans la produc-
tion de moteurs électriques, et
Il prévoit dans
compte parmi les pionniers des
un premier temps systèmes d’électrification
de réduire ses rejets « légère » (48 volts).
de CO2 de 45 %
d’ici à 2030. Etape intermédiaire
En attendant la neutralité car-
bone, Valeo s’est fixé une étape
Anne Feitz en 2030. Le groupe s’engage à
@afeitz réduire ses émissions globales
de CO 2 de 45 % en dix ans, y
Valeo s’engage sur la voie de la compris donc les émissions
neutralité carbone. L’équipe- liées à ses fournisseurs et l’utili-
mentier automobile annonce sation des produits vendus.
qu’il s’engage à ne plus émettre
de CO2 – ou du moins compen-
ser les rejets – d’ici à 2050, aussi
« Nous allons
bien pour ses activités opéra- continuer d’agir
tionnelles que pour son appro- sur tous les
visionnement auprès de ses
fournisseurs dans le monde, ou
leviers, comme
encore pour l’utilisation finale la consommation
des composants vendus en d’énergie ou la
Europe. réduction des
« Nous sommes très engagés
dans ce domaine, comme toute emballages. »
l’industrie automobile », indi- JACQUES Air France redoute de perdre de précieux créneaux à Orly, nécessaires à sa filiale low cost Transavia. Photo Jacques Witt/Sipa
que Jacques Aschenbroich, le ASCHENBROICH
PDG du groupe. « La lutte con- PDG de Valeo

Front uni chez Air France-KLM


tre le réchauffement climatique
est un mouvement de fond, que
l’on observe avec l’explosion des
ventes de véhicules électriques en Sur ses activités opération-

contre les exigences de Bruxelles


2020, par exemple ». nelles, il va même plus loin,
Dès son arrivée à la tête de annonçant une baisse de 75 %,
Va l e o , e n 2 0 0 9 , J a c q u e s qu’il compte atteindre grâce à
Aschenbroich a mis le cap sur un investissement de 400 mil-
les technologies de mobilité lions d’euros sur dix ans. « Nous
plus propres, investissant lour- allons continuer d’agir sur tous
dement en R & D pour tourner les leviers, comme la consom-
le dos au diesel et miser sur mation d’énergie ou la réduction tion d’Air France-KLM, un second n’a pas de sens », affirme-t-on de mais aussi attaquée dans son bas-
l’électrification des véhicules des emballages », poursuit le AÉRIEN front s’est ouvert cette semaine, source proche du dossier. Quant à tion d’Orly par son plus redoutable
– quitte à voir ses résultats dirigeant. cette fois contre les conditions l’abandon par Lufthansa de 24 cré- adversaire.
d é c e vo i r l a c o m m u n a u t é L’équipementier, dont les Syndicats et direction posées par la Commission euro- neaux à Francfort et Munich, la A ce stade, il ne s’agit toutefois
activités ont émis 1,1 million de la compagnie péenne à cette nouvelle aide d’Etat. même mesure appliquée à Air que de conjecture, les négociations
de tonnes de CO 2 en 2019, s’alarment de la Un front du refus qui réunit pour la France à Orly serait plus pénali- entre la DG concurrence et les
Les chiffres clés s’engage notamment à ce que volonté de Bruxelles première fois, les gouvernements sante pour la compagnie française, autorités françaises et néerlandai-
d’imposer des cessions

400
les 100 sites du groupe les français et néerlandais, ainsi que la argumente-t-on côté français. ses (Air France-KLM n’y participe
plus émetteurs de CO2 devien- de créneaux aéropor- direction d’Air France-KLM et les Lufthansa possède en effet 60 à pas en direct) étant loin d’être ache-
nent des sites à haute efficacité tuaires à Orly et syndicats d’Air France. 65 % des créneaux à Francfort, con- vées. Avant de pouvoir statuer, la
énergétique. « Nous allons récu- Amsterdam-Schiphol... L’objet de ce courroux fédéra- tre 50 % pour Air France à Orly, sur commission doit attendre de con-
pérer la chaleur des machines, teur est la volonté de la commis- un total de 250.000 créneaux
MILLIONS D’EUROS mettre des LED partout, accroî- sion de la concurrence d’imposer à annuels. La cession de 24 créneaux
L’investissement sur dix tre le recours aux énergies décar- ... en contrepartie d’un Air France et à KLM l’abandon de quotidiens, soit 8.760 créneaux En coulisse, on
ans prévu par le groupe bonées », explique Jacques feu vert à une nouvelle créneaux aéroportuaires à Paris- annuels, priverait donc le groupe explique que si la
afin d’atteindre son Aschenbroich. Le groupe aide d’Etat pour Orly et Amsterdam-Schiphol, en Air France et sa filiale low cost cession de créneaux
objectif de réduction compte faire passer la part des sa recapitalisation. contrepartie d’un feu vert à une Transavia de 7 % de sa capacité à
des émissions de CO2. énergies décarbonées de 5,5 % nouvelle aide d’Etat. Selon « La Tri- Orly. « Nous offririons proportion-
horaires est la règle
en 2019 à 50 % en 2025 et 80 % bune », la « DG concurrence » envi- nellement plus de “slots” à la concur- en cas d’aide d’Etat,

1,1
en 2030. Bruno Trévidic sagerait d’exiger à Air France-KLM rence que Lufthansa à Francfort et la gravité de la crise
Le groupe, qui a annoncé mi- @BrunoTrevidic les mêmes concessions que celles Munich ». A cela s’ajoute la possibi-
janvier qu’il dégagerait en 2020 imposées en juin à Lufthansa, en lité pour Lufthansa de céder des
justifierait davantage
des résultats meilleurs que Tous contre Bruxelles ! Alors que contrepartie d’une aide de l’Etat créneaux hors des périodes de de mansuétude
MILLION DE TONNES prévu après un premier trimes- les discussions mouvementées se allemand de 6 milliards d’euros. pointe à Francfort, alors que ceux à Bruxelles.
La quantité de CO2 émise tre dans le rouge, publiera ses poursuivent entre Français et A savoir, la cession de 24 créneaux d’Air France à Orly sont sur les heu-
en 2019 par l’équipemen- résultats financiers annuels le Néerlandais pour tenter de parve- par jour à Francfort et Munich, res les plus demandées.
tier automobile. 18 février. n nir à un accord sur la recapitalisa- soit de quoi permettre aux compa- naître les détails du projet de reca-
gnies concurrentes, comme Rya- La menace Ryanair pitalisation, qui fait toujours l’objet
nair et easyJet, de baser jusqu’à Les créneaux ainsi libérés devant de discussions entre Paris et
quatre appareils sur chacun de ces aller en priorité aux « nouveaux La Haye. Auditionné par les dépu-
aéroports. entrants », Ryanair, qui n’a pas tés néerlandais mercredi, le minis-
encore de vols sur Paris, serait la tre des Finances, Wopke Hoekstra,
Tir groupé première à en profiter. Transavia a indiqué que « plusieurs options

« Les Champions Une perspective rejetée par les diri-


geants d’Air France-KLM, ainsi
France, qui espérait mettre à profit
les quelque 3.000 créneaux récu-
étaient encore à l’étude », dont la
conversion des prêts d’Etat fran-

de la Croissance »
que les principaux syndicats d’Air pérés en décembre 2019 après la çais et néerlandais en obligations
France, qui sont déjà montés au faillite d’Aigle Azur, se retrouverait perpétuelles.
créneau. Pour le principal syndicat donc non seulement entravée dans

sur franceinfo
de pilotes d’Air France, le SNPL-AF, son ambitieux plan de développe- Prêt provisoire
« la Commission européenne tente ment, qui prévoit huit Boeing 737 de « slots »
d’anéantir les efforts des salariés supplémentaires l’été prochain, Et si la cession de créneaux semble
d’Air France ». Pour le syndicat FO inévitable, parce que conforme au
Air France « La Commission […] règlement européen temporaire
Vendredi 5 février met en danger le rétablissement des
grandes compagnies européennes ».
« Nous ne instauré en mars pour permettre
les aides d’Etat durant la crise, ses
comprendrions
« le brief éco » « Nous veillerons à ce que les con-
treparties soient proportionnelles, pas que l’on
effets pourraient être atténués. La
Commission pourrait permettre à

d’Emmanuel Cugny déclare Benjamin Smith, le direc-


teur général d’Air France-KLM,
nous impose Air France de céder des créneaux à
Roissy-CDG plutôt qu’à Orly. Par
des mesures
à 6h50 et 10h35 dans un entretien à « L’Express »
jeudi. Nous ne comprendrions pas drastiques qui
ailleurs, les créneaux pourraient
n’être que provisoirement prêtés à
que l’on nous impose des mesures affaibliraient notre des compagnies tierces, directe-
et sur franceinfo.fr drastiques qui affaibliraient notre
position à Paris. »
ment par Air France et KLM ou via
position à Paris ». un mandataire. Et ce pour un an
En coulisse, on explique que si la renouvelable et pour la durée de
cession de créneaux horaires est la BENJAMIN SMITH l’intervention des Etats. Cette
En partenariat avec règle en cas d’aide d’Etat, la gravité Directeur général d’Air France- contrainte prendrait fin avec le
de la crise justifierait davantage de KLM retrait des Etats du capital d’Air
mansuétude à Bruxelles. « Imposer France-KLM. Ce qui reste l’objectif
ce genre de conditions dans la situa- affiché, à moyen terme, du gouver-
tion actuelle du transport aérien, ça nement français. n
UNE BANQUE SOLIDE ET ENGAGÉE
À VOS CÔTÉS, POUR TRAVERSER LA CRISE
PRÉSENTE DANS 71 PAYS AVEC 200 000 COLLABORATEURS, ET PREMIÈRE BANQUE EUROPÉENNE DES ENTREPRISES

69 000 2 000
79 000
REPORTS D’ÉCHÉANCES
ENTREPRISES
ENTREPRENEURS DE
L’ÉCONOMIE SOCIALE POUR NOS CLIENTS
& SOLIDAIRE
BÉNÉFICIAIRES D’UN
PRÊT GARANTI PAR L’ÉTAT A C C O M P A G N É S PARTICULIERS

CLICK & e-COMMERCE


COLLECT UNE OFFRE DÉDIÉE, PROPOSÉE À
Crédit photos : Getty Images, Shutterstock, Plainpicture.

NOUVELLES SOLUTIONS NUMÉRIQUES


POUR ACCOMPAGNER
LES COMMERÇANTS 250 000
CLIENTS EN SITUATION DE

2 MDS €
INVESTIS AU CAPITAL DES
FRAGILITÉ FINANCIÈRE
Estimations au 31/12/2020, plus d’informations sur www.group.bnpparibas.

C R É D I T À
PME ET
0%
& * POUR SOUTENIR
LES ÉTUDIANTS
DANS TOUTES LES RÉGIONS
POUR RENFORCER LEURS FONDS PROPRES ET LES APPRENTIS

MERCI À NOS CLIENTS ET À NOS PARTENAIRES


POUR LEUR CONFIANCE

* Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Voir conditions sur mabanque.bnpparibas
BNP Paribas, SA au capital de 2 499 597 122 € - Siège social : 16, bd des Italiens, 75009 Paris – Immatriculée sous le no 662 042 449 RCS Paris – Identifiant CE FR76662042449 – www.group.bnpparibas
20 // ENTREPRISES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

EDF avance sur La vente du pôle services pourrait


les nouveaux EPR
malgré les doutes rapporter 6 milliards à Engie
du gouvernement ÉNERGIE

capables d’accueillir les futurs Une dizaine de grands


ÉNERGIE EPR : il s’agit de la centrale de fonds de capital-inves-
Penly (Seine-Maritime), puis de tissement sont sur les
L’énergéticien celle de Gravelines (Nord). Le rangs pour racheter
a remis le rapport troisième site sera localisé dans l’activité de services
de sûreté de son la région Rhône-Alpes (à Bugey mise en vente par
réacteur EPR ou au Tricastin). Dans la foulée, l’énergéticien français.
simplifié au gen- au début du mois de janvier, le
darme du nucléaire. PDG du groupe, Jean-Bernard
Le pôle, qui emploie
Lévy, a reçu plusieurs élus nor-
mands pour prendre acte de plus de 40 %
Il va lancer une des effectifs d’Engie,
leur soutien.
phase industrielle La mobilisation est aussi serait valorisé entre
chez Framatome industrielle. Chez Framatome, 4 et 6 milliards d’euros.
pour anticiper l’usine du Creusot doit être mise
la construction au travail dès cette année, soit
de certaines pièces. un an et demi avant la date à Vincent Collen,
laquelle les pouvoirs publics @VincentCollen
envisagent de trancher sur une Anne Drif
Sharon Wajsbrot éventuelle commande, pour @Anndrif
@Sharonwaj forger des premières pièces
des chaudières des EPR. La cession annoncée des activités
Son avenir et son modèle éco- Si certains pointent une de services d’Engie suscite l’appétit
nomique toujours en suspens, stratégie destinée à mettre le des plus grands noms du capital-
EDF avance coûte que coûte gouvernement devant le fait investissement. Apollo, CVC,
dans son projet de construction accompli, Framatome met en Advent, Bain, KKR, Clayton Dubi-
de trois paires de nouveaux avant la nécessité de maintenir lier, Carlyle, Blackstone… et plu-
EPR – les réacteurs nucléaires les savoir-faire et de réduire les sieurs autres fonds nord-améri-
de nouvelle génération – qui risques industriels. « L’objectif cains sont déjà sur les rangs, alors
pourraient être amenés à rem- est d’être tous prêts à lancer la que le démarrage du processus
placer, en partie, son parc de construction dès que l’Etat se d’enchères n’est pas attendu avant
centrales vieillissant en France. sera prononcé sur l’engagement l’été. « Presque tous les gros acteurs
Selon nos informations, EDF de ce programme industriel du non-coté regardent le dossier »,
a remis jeudi à l’Autorité de majeur », assure Xavier Ursat confie un banquier parisien.
sûreté nucléaire le rapport dans la revue interne d’EDF. L’énergéticien français a man-
préliminaire de sûreté qui daté Credit Suisse, BNP Paribas et Le groupe français a mandaté Credit Suisse, BNP Paribas et Citi pour se séparer, d’ici au début
détaille très précisément Des sujets techniques Citi pour se séparer, d’ici au début de l’année prochaine, d’une part importante de son périmètre. Photo Gonzalo Fuentes/Reuters
le design de ses EPR 2, ces en débat de l’année prochaine, des deux
réacteurs conçus sur le modèle Avant d’en arriver là, une tiers de ses activités de services. probable. Même si, en principe, encore imprécise, car les contours visoirement au capital représentera
de celui de Flamanville mais foule de sujets restent sur la L’ensemble à vendre, provisoire- rien n’exclut que la Caisse de Dépôt de la future société sont en cours de une garantie sur ce plan », explique
plus standardisés et donc table et devront être évalués ment baptisé « Bright », affiche de et Placement Québec, actionnaire définition. Plusieurs sources évo- une source.
censés être plus simples et – notamment dans le dossier 12 à 13 milliards d’euros de chiffre de Spie, entre dans le cercle des quent une valeur proche de 5 mil- La seconde raison est patrimo-
moins chers à construire. qui sera remis à Emmanuel d’affaires, soit 20 % de l’activité candidats au rachat de Bright, sou- liards d’euros, mais la fourchette, niale. Engie espère que l’entité
Ce rapport constitue l’une Macron. Entre autres : com- d’Engie, pour un résultat d’exploi- l i g n e u n p r o c h e d u d o s s i e r. assez large, va de 4 à 6 milliards. cédée pourra améliorer ses perfor-
des briques du dossier qui sera ment financer un tel pro- tation compris entre 350 et « L’entité vendue par Engie est d’une « Les sociétés du secteur sont généra- mances une fois indépendante. Et
transmis à Emmanuel Macron gramme, dont le coût a jusqu’ici 450 millions. Surtout, il emploie taille trop importante pour un lement valorisé de 10 à 13 fois leur que l’énergéticien empochera
en juin pour arbitrer la com- été évalué à plus de 46 mil- 74.000 salariés, soit plus de 40 % de acteur industriel seul », estime résultat d’exploitation, mais Bright davantage lorsqu’il cédera le solde
mande de nouveaux réacteurs. liards d’euros ? Et comment l’effectif du groupe. néanmoins un banquier. fait partie des acteurs les moins pro- de sa participation. « Le groupe n’a
Il atteste qu’en dépit des réticen- s’assurer que la filière nucléaire fitables du secteur, ce qui peut péna- pas un besoin urgent de cash »,
ces des pouvoirs publics à com- aura les capacités de le mettre Une mise en Bourse liser la valorisation », explique le décrypte un connaisseur.
mander de nouvelles centrales en œuvre sans déraper ? improbable « L’entité vendue banquier.
avant le démarrage de l’EPR D’autant que sur le volet Officiellement, la piste d’une mise par Engie est Cession début 2022
de Flamanville, le calendrier technique, des sujets font en Bourse de Bright reste sur la d’une taille L’énergéticien restera Le processus n’en est qu’à ses pré-
s’accélère chez EDF. encore débat entre l’Autorité table. « Mais dans les faits, elle paraît au capital misses. Une entité autonome doit
de sûreté nucléaire et EDF. aujourd’hui peu probable, explique
trop importante Engie compte conserver une part encore être créée pour Bright d’ici
« Un moment Sur ces nouveaux EPR, l’énergé- une source au courant du dossier. pour un acteur minoritaire du capital dans un pre- au 1er juillet. Jérôme Stubler, ancien
charnière » ticien entend – comme à L’entité en question n’est pas encore industriel seul. » mier temps, pour plusieurs rai- dirigeant de Vinci Construction
« Nous sommes dans un Flamanville – construire des bien définie, les investisseurs auront UN BANQUIER sons. La première est politique. arrivé chez Engie le mois dernier,
moment charnière. Le projet soudures dites « à exclusion de peu de visibilité sur l’activité et se Céder une entité de 74.000 salariés en pilotera le « découpage » et en
EPR 2 entre dans une phase de rupture » (c’est-à-dire des sou- montreront réticents. De plus, cette à un fonds, probablement anglo- deviendra le directeur général. La
développement industriel, tour- dures qui sont censées ne option dépend toujours des condi- saxon qui plus est, suscitera une consultation des représentants du
née vers la finalisation des études pas se rompre même en cas tions de marché, qui sont incertai- Le scénario qui tient la corde est levée de boucliers des syndicats et personnel démarre quant à elle le
d’ingénierie qui doivent mainte- d’accident). Or, l’ASN doute de nes ». Et Engie en tirerait moins donc celui d’une vente à un fonds. une inquiétude de la part de l’Etat, 18 février et devrait durer jusqu’à
nant intégrer les spécificités du sa capacité à les réaliser. La qu’une cession directe à un tiers. « Tous les plus gros sont sur les actionnaire d’Engie à hauteur de l’été. Ce n’est qu’alors que le proces-
premier site, et surtout la prépa- résistance des installations à L’hypothèse d’une vente à un rangs, soit seuls soit en consor- 24 %. L’acheteur devra sans doute sus d’enchères s’enclenchera. La
ration du chantier, qui devrait la chute d’avions promise par concurrent comme Vinci Energies, tium », poursuit cette source ban- s’engager sur le maintien de cession effective n’aurait pas lieu
débuter en 2023 », explique le EDF fait aussi débat. « Nous sou- Bouygues ou Spie, est elle aussi peu caire. La valorisation de Bright est l’emploi. « Le fait qu’Engie reste pro- avant début 2022. n
directeur exécutif chargé du haitons que ces sujets soient
« nouveau nucléaire » chez abordés le plus vite possible.
EDF, Xavier Ursat, dans la revue On veut faire connaître l’opinion
interne « Vivre EDF L’Hebdo ».
De fait, EDF se mobilise sur
tous les fronts. Fin 2020, son
de l’ASN avant la remise du pro-
jet EPR 2 », a souligné le prési-
dent de l’Autorité de sûreté
« Hercule » : Barbara Pompili
veut un plan B pour EDF
conseil d’administration a iden- nucléaire, Bernard Doroszc-
tifié formellement les sites zuk, fin janvier. n

jour nous n’avons pas la certitude de règles de la concurrence (EDF Bleu sion à la hausse de l’objectif d’Ebitda
ÉNERGIE parvenir à un accord. Pourquoi ? pour le parc nucléaire, EDF Azur du groupe pour 2020 et la hausse
Simplement parce que nous som- pour l’hydroélectricité et EDF Vert des prix de marché de l’électricité
LES 10 MEILLEURS La ministre de la
Transition écologique
mes et serons intransigeants », a
réaffirmé la ministre la ministre de
pour les énergies renouvelables, la
distribution et la commercialisa-
dans le sillage de ceux du CO2 per-
mettent au gouvernement d’atten-
a indiqué qu’à ce stade,
FONDS « l’Etat n’a pas la
la Transition écologique, évoquant
deux lignes rouges pour le gouver-
tion d’électricité). dre un peu », estime Tancrede
Fulop, analyste chez Morningstar.
certitude de parvenir à nement : le tarif réglementé négo- Un statu quo intenable Mais les difficultés structurelles
POUR VOTRE PORTEFEUILLE un accord avec Bruxel- cié avec Bruxelles pour rémunérer Faute d’accord sur la réforme d’EDF dont le ratio d’endettement
les » sur le projet l’électricité nucléaire des centrales d’EDF, un « statu quo ne serait pas se dégrade et dont les flux de tréso-
ET VOTRE ASSURANCE-VIE de réforme d’EDF. d’EDF doit couvrir les coûts de pro- tenable », a toutefois pointé Bar- rerie sont trop faibles pour faire
duction de l’énergéticien et – c’est bara Pompili. « Si on ne trouve pas face au mur d’investissement qui
un point essentiel pour les élus d’accord, évidemment on ne restera s’annonce dans ses centrales
A mesure que les semaines pas- comme pour les syndicats –, le pas les bras croisés […]. Mais si on nucléaires appellent une solution
d
votre marchan aire
sent, la prudence du gouverne- groupe EDF doit rester intégré. n’aboutit pas sur ça, il va falloir pérenne.
Demain chez
tre hebdom d
a ment sur l’issue des négociations trouver un plan B, et le plan B n’est « Une recapitalisation serait une
d e jo u rn a u x , vo avec Bruxelles sur le vaste projet Trois entités relativement pas si évident que cela à trouver », solution conjoncturelle alors que
de réforme d’EDF se renforce. étanche concède-t-elle. l’Etat veut une solution structu-
Auditionnée jeudi devant les Com- Compte tenu des évolutions régle- Il n’y a pas d’urgence absolue en relle », a pointé Barbara Pompili.
missions des affaires économi- mentaires demandées par l’exécu- la matière. Grâce au traitement de Sur l’issue des négociations qui
ques et du développement durable tif à Bruxelles sur le statut des choc administré à EDF en septem- traînent en longueur avec Bruxel-
de l’Assemblée nationale, Barbara concessions hydroélectriques et bre dernier (une levée de dette, en les depuis deux ans, elle a donné
Pompili a ouvert la porte, pour la sur le prix de vente de l’électricité partie convertible, de 4,5 milliards un nouvel horizon. « Ces semai-
première fois, à un plan B. « Les dis- nucléaire, EDF pourrait être d’euros) le groupe a quelques mar- nes-ci devraient permettre de clari-
cussions avec la Commission euro- scindé en trois entités relative- ges de manœuvre. « Cette émission fier la position de la Commission
péenne sont toujours en cours et à ce ment étanches pour respecter les d’obligations convertibles, la révi- européenne », dit-elle. — S. W.
UNE BANQUE SOLIDE ET ENGAGÉE
À VOS CÔTÉS, POUR TRANSFORMER L’ÉCONOMIE

VOUS ACCOMPAGNER DANS LA GESTION DURABLE


DE VOTRE ÉPARGNE ET DE VOS INVESTISSEMENTS
Leader français de l’investissement socialement
responsable et n° 2 mondial en stratégie
d’investissement durable dans le classement de l’ONG
ShareAction, nous intégrons systématiquement
les critères environnementaux, sociaux et de
gouvernance dans la gestion d’actifs pour nos clients.

ACCÉLÉRER ENSEMBLE LE FINANCEMENT


DE LA TRANSITION ENVIRONNEMENTALE
Leader mondial en obligations durables
avec 24,2 Mds € à fin 2020, et n° 2 européen dans
le financement des énergies renouvelables,
nous adoptons la méthodologie PACTA*
pour l’alignement des émissions carbone de
notre portefeuille de crédits avec les objectifs
de l’Accord de Paris. Nous fixons un objectif
de 3 Mds € à fin 2025 de financements
liés à la protection de la bioversité.

ENCOURAGER L’INNOVATION SOCIALE


ET L’ACCESSIBILITÉ BANCAIRE
Pionnier des contrats à impact social en France pour
l’aide aux plus fragiles et la lutte contre les inégalités,
nous avons soutenu plus de 2,4 millions de
micro-entrepreneurs depuis 30 ans en finançant à
hauteur de 1 Md € des institutions de microfinance dans
33 pays, et nous donnons accès aux services bancaires
à 1,9 million de clients à travers le compte Nickel.

EN SAVOIR PLUS SUR WWW.GROUP.BNPPARIBAS

* PACTA (Paris Agreement Capital Transition Assessment = Évaluation de la transition des capitaux de l’Accord de Paris).
BNP Paribas, SA au capital de 2 499 597 122 € – Siège social : 16, bd des Italiens, 75009 Paris – Immatriculée sous le no 662 042 449 RCS Paris – Identifiant CE FR76662042449 – www.group.bnpparibas
22 // ENTREPRISES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

« Je suis prêt à acquérir 41 %


ANNLEGALECH

annonces judiciaires & légales

des Chantiers de l’Atlantique »


RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
Liberté - Égalité - Fraternité
PREFET DES HAUTS-DE-SEINE
Direction de la coordination des politiques publiques et de l’appui territorial
AVIS MODIFICATIF D’ENQUÊTE PUBLIQUE
Avis modificatif d’ouverture de l’enquête publique préalable à la délivrance, au
profit de l’établissement public Paris La Défense, de l’autorisation environnementale
requise au titre des articles L 181-1 et L 214-3 du code de l’environnement pour
l’aménagement de la ZAC des Groues à Nanterre.
l Jean-Claude Bourrelier, aujourd’hui à la tête de sa société d’investissement
En application des dispositions de l’arrêté préfectoral modificatif n°2021-07 en
date du 2 février 2021, l’arrêté préfectoral DCPPAT n°2020-186 du 20 décembre
familiale, précise aux « Echos » son projet pour le constructeur naval.
2020 portant ouverture de l’enquête publique devant se tenir du lundi 11 janvier
2021 au vendredi 12 février 2021 inclus préalablement à la délivrance, au profit de
l Le fondateur de Bricorama veut conforter l’entreprise dans son excellence
l’établissement public Paris La Défense, de l’autorisation environnementale requise
pour l’aménagement de la ZAC des Groues à Nanterre est modifié.
et diversifier ses activités.
Au regard de l’évolution de la situation sanitaire qui pourrait rendre difficile, voire
impossible le déplacement du public afin de se rendre aux permanences restant à
tenir par le commissaire-enquêteur en mairie de Nanterre le samedi 6 février 2021,
de 9h à 12h et le vendredi 12 février 2021, de 14h30 à 17h30 ; celles-ci ne seront
pas assurées.
Toutefois, le commissaire-enquêteur se tiendra à la disposition du public lors de
permanences téléphoniques de trente minutes, à réserver par le biais du site dédié
à l’enquête publique http://groues-autorisationenvironnementale.enquetepublique.
net, dans les créneaux indiqués ci-dessous :
- le samedi 6 février 2021, de 9h à 12h ;
- le vendredi 12 février, de 14h30 à 17h30.
La permanence téléphonique prévue le jeudi 11 février 2021, de 13h à 17h est
maintenue.
Le présent avis d’enquête publique sera publié par les soins du préfet des Hauts-
de-Seine, dans deux journaux régionaux ou locaux diffusés dans le département
des Hauts-de-Seine.
Cet avis sera publié sur le site internet de la préfecture des Hauts-de-Seine à
l’adresse suivante :
https://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Publications/Annonces-avis/Enquetes-
publiques/Enquetes-publiques-2021-projets/NANTERRE
et par voie d’affiches sur la commune de Nanterre.
Dans les mêmes conditions, le responsable du projet procèdera à l’affichage du
même avis sur les lieux prévus pour sa réalisation.
EP 20-508 contact@publilegal.fr

La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.


Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.

LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE

ventes aux enchères publiques //


EN PARTENARIAT AVEC

Sur le site de Saint-Nazaire. L’un des défis des Chantiers de l’Atlantique sera d’accompagner la transition énergétique des paquebots
de croisière avec de nouveaux modes de propulsion décarbonés. Photo Loïc Venance/AFP

Propos recueillis par teurs de paquebots de croisière. J’ai d’élargir, si possible, le champ des
Antoine Boudet rencontré les dirigeants de MSC et
JEAN-CLAUDE types de navires produits en réin-
@Aboudet de RCCL et j’ai réfléchi sur le futur
BOURRELIER vestissant le secteur du ferry.
du secteur. Or, quand vous interro-
Président
27 Vente aux enchères Publiques au Palais de Justice de VERSAILLES (78)
5 place André Mignot L’échec du rapprochement gez les gens qui ont voyagé en croi-
de Bourrelier Group Et que répondez-vous à
- le mercredi 17 mars 2021 à 9h30 - EN UN SEUL LOT des Chantiers de l’Atlantique sière, tous vous disent qu’ils veulent ceux qui verraient en vous
UN BATIMENT (libre) avec Fincantieri vous a mis sur
le devant de la scène comme
repartir. La croisière ne va donc pas
tomber à l’eau ! Ces grands arma- en cas de besoin. Je suis aussi sou-
un investisseur opportuniste
en quête d’avantages fiscaux ?
à PONT SAINT PIERRE (27) candidat investisseur au capi- teurs se sont montrés extrêmement cieux que l’Etat de l’indépendance Il n’y a aucun avantage fiscal atta-
10 rue René Raban tal du site de Saint-Nazaire. bienveillants à l’égard du schéma nationale, mais celle-ci ne peut ché à cette opération. Cet investisse-
à usage d’HOTEL (9 chambres), RESTAURANT, et RECEPTION, avec logements de Quelles sont vos intentions ? que nous leur avons présenté. Et j’ai tenir que grâce à des entreprises qui ment ne serait pas déductible de
fonction, élevé sur CAVES, avec Cour intérieure Je propose de prendre une partici- senti que, pour eux, avoir affaire à fonctionnent bien. Toutes les guer- mes impôts.
Mise à Prix : 200.000 € pation importante au sein du capi- une entreprise familiale plutôt qu’à res se sont gagnées avec des outils
A défaut d’enchères, elle pourra être baissée immédiatement tal des Chantiers de l’Atlantique au l’Etat serait plus sécurisant. industriels performants. L’Etat est
d’un quart puis d’un tiers puis jusqu’à provocation d’enchères
travers de Bourrelier Group SA, sans doute un très bon stratège,
Consignation pour enchérir : chèque de banque à l’ordre du Bâtonnier Séquestre de 20.000 €
outre une somme pour les frais et émoluments dont le montant sera indiqué par l’Avocat chargé société cotée en Bourse et contrôlée Il y a dans ce dossier mais en ce qui concerne le manage-
« Je suis aussi
de porter les enchères. On ne peut enchérir que par le ministère d’un Avocat du Barreau de
VERSAILLES
par ma famille. Cette participation des enjeux de souveraineté ment des entreprises dans la durée, soucieux que l’Etat
renseignements, s’adresser : Au Cabinet de Me Elisa GUEILHERS, 21 rue des Etats Généraux à sera placée dans un fonds de dota- et d’indépendance nationale… c’est plus compliqué. de l’indépendance
tion qui aura une durée minimale Lorsque l’on m’oppose le fait que les
VERSAILLES - 78000 - Tél. 01.85.76.52.52. Le cahier des conditions de vente est déposé au
Greffe du JEX du Tribunal Judiciaire de VERSAILLES et au Cabinet de l’Avocat, où il peut être de dix ans. Au terme de cette Chantiers de l’Atlantique sont un Concrètement, quel montage
nationale, mais
consulté
VISITES SUR PLACE : le 01 Mars 2021 de 15h à 17h et le 11 Mars 2021 de 15h à 17h période, si l’Etat le souhaite, il patrimoine national, je réponds proposez-vous à l’Etat celle-ci ne peut
pourra récupérer ces parts. Je qu’ils ont été détenus par des Sud- actionnaire ? tenir que grâce
m ’e n g a g e r a i , e n c e q u i m e Coréens et que l’Etat s’apprêtait à les Bourrelier Group souhaite jouer un à des entreprises
concerne, dans une perspective de vendre à des Italiens ! Quant au fait rôle d’animateur, comme principal
93 Vente aux enchères Publiques AU PALAIS DE JUSTICE DE BOBIGNY (93) long terme. J’ai créé ma propre que le site devra construire la coque actionnaire. Nous sommes prêts à qui fonctionnent
- le mardi 9 mars 2021 à 13h30 - EN UN SEUL LOT entreprise, Bricorama, en 1975, l’ai du porte-avions successeur du acquérir une part d’environ 41 % du bien. »
UN HANGAR à VILLEMOMBLE (93) développée et ne l’ai vendue que
près de quarante-cinq ans plus tard
« Charles-de-Gaulle », je souligne
que ce sont d’abord les clients privés
capital de la société [pour un mon-
tant non communiqué, la somme de
29 avenue Longperier afin de préserver l’avenir des colla- qui font vivre le chantier, permet- 60 millions d’euros ayant été évoquée
A usage de GARAGE borateurs. Ce projet se veut amical t e n t d ’a m o r t i r l e m a t é r i e l , pour les 50 % promis à Fincantieri,
Mise à Prix : 50.000 € - Loué et occupé tant envers les partenaires locaux, emploient et forment les équipes NDLR]. L’Etat et/ou Naval Group Avez-vous eu des contacts
Consignation pour enchérir 5.000 € fournisseurs, sous-traitants et qui seront à la disposition de l’Etat détiendraient à eux deux jusqu’à avec Naval Group ?
S’adresser : adhérents de CofiPME qu’envers 40 % du capital et se verraient Oui, et cela s’est très bien passé. Son
- À Maître Nathalie GARLIN, avocat, SCPA ROULETTE GARLIN BOUST MAHI, 9 rue Roger Salengro (93)
DRANCY, Tél. 01.48.30.31.31, dépositaire d’une copie du cahier des conditions de vente l’Etat et Naval Group, les actionnai- reconnaître des droits particuliers PDG, Pierre Pommelet, nous a fait
– À Maître Isabelle SIMONNEAU, Membre de la SELARLU IS AVOCAT, Avocat au Barreau de PARIS, 30 res de référence. Il s’inscrit dans une au travers du pacte d’actionnaires. part de ses priorités, de ses obliga-
avenue du Président Kennedy (75) PARIS, email : sd@is-avocats.fr et er@is-avocats.fr démarche de plein soutien de la Le consortium CofiPME, que nous tions, de ses responsabilités tout en
- Au Greffe du Juge de l’Exécution du Tribunal Judiciaire de BOBIGNY - où le cahier des conditions de super-équipe dirigeante actuelle avons également rencontré, pour- soulignant que le groupe n’a pas la
vente est déposé
- Sur les pour visiter, le mardi 23 février 2021 à 9h30. emmenée par Laurent Castaing. rait augmenter sa participation, les tentation hégémonique de repren-
- INTERNET : www.licitor.com www.isabellesimonneau-avocats.fr Bourrelier Group a l’ambition de dirigeants de l’entreprise seront dre des parts dont l’Etat voudrait se
jouer un rôle d’actionnaire de réfé- activement associés au capital et le séparer.
Retrouvez toutes les informations sur le site www.vench.fr (réf : 134233) rence au sein d’un consortium de personnel pourra également déte-
contrôle s’inscrivant dans la durée. nir, au travers du FCPE Atlantique Et avec les syndicats et salariés
93 Vente aux enchères Publiques sur Licitation au TJ de BOBIGNY (93), 173 av. Paul Vaillant Couturier Celui-ci aura pour projet de soute- Actionnariat, une part de capital du groupe ?
- le mardi 9 mars 2021 à 13h30 - EN UN SEUL LOT nir le déploiement d’une stratégie plus importante que le niveau Non, je n’ai pas souhaité encore les
UN STUDIO de 34.80 M² industrielle visant à conforter actuel. rencontrer, car il faudrait que je dis-
à MONTREUIL (93) - 33 rue de Vincennes (Bâtiment A) l’entreprise dans son excellence et à La gouvernance sera organisée cute avec tous alors que rien n’est
diversifier ses activités. en conseil de surveillance et en fait.
Au 3ème étage, porte face dans le couloir gauche, comprenant : entrée, séjour, cuisine semi-
ouverte, salle de bains avec WC - CAVE n°9 au sous-sol « Lorsque l’on directoire. Notre rôle au conseil de
Mise à Prix : 150.000 € - Que répondez-vous à ceux m’oppose le fait que surveillance sera de veiller au bon Qu’attendez-vous désormais ?
Avec faculté de baisse du quart puis de la moitié à défaut d’enchère. qui disent que vous êtes
totalement étranger au monde
les Chantiers de fonctionnement de l’entreprise, à sa
pérennité et qu’il n’y ait pas de déci-
L’Etat réfléchit à des solutions, a-t-il
déclaré après l’annonce de l’échec
Consignation pour enchérir 15.000 €
S’adresser : - A Maître Alain CIEOL, Avocat, 2 rue de Lorraine (93) BOBIGNY, Tél. 01.48.30.11.11, dépositaire d’une copie maritime et à la construction l’Atlantique sont un sions irrationnelles qui soient pri- du rapprochement avec Fincan-
du cahier des charges et des conditions de vente - A Maître M. SENTENAC-MARGRAFF, Avocat, 5 rue Carnot (93)
BOBIGNY, Au Greffe des Criées du TJ de BOBIGNY, où le cahier des charges et des conditions de vente est déposé sous
navale ? patrimoine national, ses. Et comme entrepreneur, j’ai été tieri. Cela fait trois ans et demi que je
le n° RG 20/02116. - Sur les lieux où une visite sera organisée le : jeudi 25 février 2021 à 9h. Quelle est la chose la plus impor- je réponds qu’ils pionnier dans l’éolien terrestre et le réfléchis à cet investissement. Donc

Retrouvez toutes les informations sur le site www.vench.fr (réf : 134282)


tante quand on dirige une entre-
prise ? Pour moi, ce sont les clients.
ont été détenus par photovoltaïque. Je soutiendrai
donc une politique d’innovation
j’attends. Nous devrions avoir un
rendez-vous à Bercy très prochai-
Si on les satisfait, on satisfait aussi des Sud-Coréens et technologique soutenue, dans le nement. Mais si rien n’est bouclé
Si vous souhaitez paraître dans cette rubrique :
Fred Marvaux/RÉA

contact@immolegal.fr - Tél : 01.42.96.96.72


les collaborateurs et les actionnai- que l’Etat s’apprê- développement de paquebots rapidement, je veux dire avant l’été,
res. Ma préoccupation a donc tout
naturellement été de savoir s’il y
tait à les vendre « verts » de nouvelle génération
comme dans celui des énergies
ce dossier sera pollué par la pers-
pective de l’élection présidentielle
LES MEILLEURES OPPORTUNITÉS AUX ENCHÈRES
Retrouvez le calendrier des prochaines ventes aux enchères avait des clients pour les Chantiers à des Italiens ! » marines renouvelables. Il y a de 2022, et il ne se passera alors rien
et consultez gratuitement les résultats ainsi que notre newsletter sur le site : Vench.fr de l’Atlantique, à savoir les arma- d’autres axes de réflexion, comme avant plusieurs années. n
24 // ENTREPRISES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

à suivre
La concurrence s’attaque
au monopole de la SNCF sur le TER Shell essuie
à son tour une
perte colossale
ÉNERGIE Dans la foulée de BP
à s’exprimer en termes de qualité de et des majors américaines du
TRANSPORT service, du matériel neuf, donc des pétrole, le géant des hydrocar-
caractéristiques intéressantes », bures Shell a dévoilé jeudi une
Dans trois régions, la selon Edouard Hénault, directeur perte massive de 21,7 milliards
phase concrète de la général France de Transdev. de dollars pour l’an dernier,
mise en concurrence L’autre gros morceau est « l’étoile illustrant l’ampleur du choc de
ferroviaire se dessine. de Nice », des lignes de TER multi- la pandémie sur le marché
ples rayonnant notamment vers pétrolier. Des chiffres vertigi-
Mais partout, la SNCF Grasse, Cannes, Draguignan, neux et quasiment jamais vus,
est candidate à sa Monaco, sans oublier la ligne Nice- loin des dizaines de milliards
Tende, très abîmée par la tempête de profits auxquels les majors
propre succession.
Alex de début octobre et indispen- avaient habitué les investis-
sable à la vallée de la Roya. Arriva, seurs ces dernières années. BP,
filiale de la Deutsche Bahn, est can- le concurrent britannique de
Denis Fainsilber didate face à la SNCF avec deux Shell, avait déjà révélé mardi
dfainsilber@lesechos.fr autres prétendants, mais sans une perte de 20,3 milliards de
Transdev cette fois. « Sur un tel dollars. L’américain Exxon-
Contrairement à l’ouverture des réseau, il y a beaucoup de gains à pro- Mobil a enregistré quant à lui
lignes de TGV domestiques, la crise ductivité à faire sur les coûts de pro- la première perte annuelle de
sanitaire a peu retardé le processus duction. Les choses sont compli- son histoire récente à
de mise en concurrence des lignes quées, en raison de la présence de 22,4 milliards de dollars.
de trains régionaux (TER) de la trois types de rames différents »,
SNCF, proposé par Bruxelles dès selon un professionnel.
2013 et codifié par une loi française Autre point clé, les prochains lots L’activité
de 2018. En témoigne la phase de azuréens impliquent la création de de Compass
remise des offres des candidats, qui deux nouveaux ateliers de mainte-
tend actuellement à s’accélérer. nance à Nice. Ce qui retarde le
en baisse
Tout au moins pour les trois régions démarrage effectif du nouvel d’un tiers
les plus en pointe sur le sujet, qui exploitant à décembre 2024 pour
espèrent gagner en qualité de ser- l’étoile de Nice, et à juillet 2025 pour RESTAURATION Le géant bri-
vice avec d’autres opérateurs que la l’axe Marseille-Nice, selon plu- tannique de la restauration
SNCF. Laquelle a néanmoins sieurs sources. collective Compass a annoncé
annoncé par la voix de son PDG jeudi une chute d’un tiers de
Jean-Pierre Farandou qu’elle se pré-
senterait « à tous les appels d’offres,
•LOTS
HAUTS-DE-FRANCE : TROIS
POUR COMMENCER
son chiffre d’affaires entre
octobre et décembre du fait
pour espérer conserver le maximum Dans la région nordiste, Xavier Ber- des restrictions liées à la pan-
de part de marché ». trand va commencer par offrir trois démie, et s’attend à souffrir
Pour le moment, les autorités lots aux challengers, qui ne pèsent encore début 2021.Les ventes
organisatrices régionales peuvent que 20 % de la totalité de son réseau ont fondu de 33,7 % lors du
« tester le marché » sur la base du TER. Le plus gros morceau est premier trimestre décalé de
volontariat, mais à compter de « l’étoile d’Amiens », soit le réseau son exercice 2020-2021, selon
décembre 2023, selon la réglemen- local autour de la capitale picarde, le un communiqué du groupe
tation européenne, elles devront moyen couvre l’axe Beauvais-Paris, qui évoque l’impact des mesu-
toutes lancer des appels d’offres à la et le plus petit dossier dit « l’étoile de res de confinements mis en
fin de leurs contrats d’exploitation Saint-Pol-sur-Ternoise », couvre place pour contenir la propa-
avec la compagnie nationale. Tour trois lignes locales à voie unique des- gation du virus. La restaura-
d’horizon des huit lots actuelle- ser vant Le Touquet, Arras et tion collective est durement
ment convoités sur le territoire, et Béthune, actuellement en pleine frappée par la crise sanitaire

Vendredi 12 février des négociations concrètes qui


s’annoncent.
rénovation pour 93 millions d’euros.
Toujours face à la SNCF, les chal-
lengers sont ici notamment Regio-
et la fermeture d’un grand
nombre de cantines.

•DURÉGION SUD : LA MOITIÉ


TRAFIC REMIS EN JEU
néo (la nouvelle coentreprise entre
le groupe RATP et Getlink, l’opéra- Bosch : bénéfice
L’ex-région Paca a beau être en teur du tunnel sous la Manche), et à opérationnel
retard sur le calendrier fixé initiale- nouveau Transdev, pour les trois
ment, elle est bien la région pilote lots offerts à chaque fois. Sans
en baisse de 41 %
sur le sujet, n’ayant pas hésité à confirmer de noms, « à ce stade AUTOMOBILE Le premier
remettre en jeu 33 % de son offre fer- nous sommes contents du paysage équipementier automobile
roviaire régionale, et la moitié de sa concurrentiel », dit-on au siège de la mondial a enregistré l’an der-
fréquentation quotidienne en pas- Région. « Après la phase de négocia- nier un bénéfice opérationnel
sagers. Après une vague de candida- tion, les attributions des lots sont pré- de 1,9 milliard d’euros en 2020,
tures reçues en septembre, éma- vues pour le 1er semestre 2022, puis en en baisse de 41 % sur un an.
nant « d’une grosse demi-douzaine raison des délais incompressibles des « Notre activité a mieux évolué
de candidats », le dépôt final des transferts de personnels, le démar- qu’attendu » mais « la situa-
offres dites « engageantes » inter- rage de l’exploitation au plus tôt en tion reste exigeante », a affirmé
viendra au conseil régional le décembre 2023 ». l o r s d ’u n e c o n f é r e n c e d e
15 février. En vue d’entamer un « dia- p r e s s e Vo l k m a r D e n n e r,
logue compétitif » et de retenir cet
été, après les élections régionales,
•LIGNES,
GRAND EST : PEU DE
MAIS AVEC DES
patron du groupe. Non coté en
Bourse, Bosch fournit l’indus-
deux vainqueurs pour deux con- INFRASTRUCTURES trie automobile mais vend
trats distincts de dix ans, dit-on dans Le cas de Grand Est est différent : la également des outils et équi-
l’entourage de Renaud Muselier. région cherche surtout à rouvrir pements électroménagers aux
des lignes fermées par la SNCF, ou particuliers. En 2019 déjà, le
exploitées à petite vitesse dans leur bénéfice opérationnel du
Dans la région Sud, partie la plus enclavée. Deux lots groupe avait quasiment été
les deux lots mis en sont ainsi mis aux enchères : la des- divisé par deux, plombé par le
jeu sont loin d’être serte des Vosges (Saint-Dié) à partir ralentissement conjoncturel
de Strasbourg et Molsheim, et la de l’industrie allemande.
négligeables, ligne Nancy-Contrexéville, inter-
pesant quelque rompue en 2016 au profit des auto-
2,4 milliards d’euros cars. TechnipFMC : la
et représentant 33% L’originalité tient dans le souhait scission effective
de la région de confier également
de l’offre ferroviaire les vétustes infrastructures au vain-
le 16 février
locale. queur, pendant la durée de conces- ÉNERGIE Le groupe d’ingénie-
sion, dans le cadre d’un partenariat rie pétrolière TechnipFMC a
public/privé. Les candidats sont annoncé jeudi que son projet
Les deux lots mis en jeu sont loin donc des attelages connotés « trans- de scission, qui donnera nais-
d’être négligeables, pesant quelque ports/BTP » comme Keolis (filiale sance à deux entreprises indé-

spécial assurance-vie 2,4 milliards d’euros : tout d’abord la


ligne Marseille-Toulon-Nice, célè-
bre ligne côtière dont la création
remonte à la IIIe République et qui
de la SNCF) en tandem avec Eiffage,
Transdev avec NGE et la Caisse des
Dépôts, ou encore Regioneo associé
à Colas et Systra, selon un proche du
pendantes, deviendra effectif
le 16 février prochain. Ce pro-
jet, divulgué en août 2019, avait
été repoussé en mars 2020 en

CONTRATs •COMPAGNIES •AVANTAGES FISCAUX fut le fief de la compagnie PLM avant


la création de la SNCF. La région est
ambitieuse pour rivaliser avec
dossier. Pour les prétendants, le
calendrier devrait se concrétiser
entre mars et juin. Un troisième lot
raison des conditions de mar-
ché générées par le Covid-19.
Sa relance avait été annoncée
l’autoroute A8 souvent surchargée. distinct est en préparation, pour des début janvier. Il doit donner
Plutôt que les vieux trains Corail lignes transfrontalières cette fois, naissance à deux entreprises
actuels, elle est prête à financer des comme vers Sarrebrück, Karlsruhe indé p endante s : Technip
rames totalement nouvelles au pro- ou Trèves, en coopération avec les Energies, coté à Paris, avec son
chain opérateur, et lui demande de Länder allemands. Ce projet pour siège à Paris, mais immatricu-
pousser les feux à 10 fréquences par l’outre-Rhin, aux volumes de trafic lée aux Pays-Bas, et Techni-
jour, au lieu des sept allers-retours plus importants, est moins avancé pFMC, qui restera immatricu-
actuels. Outre la SNCF candidate à actuellement, au stade de la « notice lée au Royaume-Uni, avec son
sa propre succession, Transdev et de pré-information », et après avis siège à Houston et des cota-
l’italien Trenitalia comptent parmi d’appel public en juillet, il devrait se tions à la fois à New York et sur
les candidats sérieux. « Il y a matière concrétiser fin 2021. n Euronext Paris.
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 ENTREPRISES // 25

Covid-19 : pourquoi il faut Les gestes barrières


font chuter les ventes
s’intéresser aux pays du Sud de médicaments
sans ordonnance
PHARMACIE pharmacies ont été l’un des rares
SANTÉ établissements à pouvoir rester
L’ONG Access to ouverts pendant le confinement,
Medicine Foundation La baisse des mala- et grâce au maillage des officines
publie chaque année dies hivernales en France, il y en avait forcément
un classement des due aux différentes une à moins d’un kilomètre »,
laboratoires les plus mesures prises ajoute Christophe de la Fou-
engagés dans le Sud. pour lutter contre le chardière. Dès lors, le baromè-
Covid-19 est respon- tre fait ressortir un transfert de
Sa présidente explique sable du recul de certains achats des supermar-
l’automédication. chés vers la pharmacie.
que c’est pour Enfin, l’Afipa ne déplore
le bénéfice de tous. aucune rupture de stock durant
Enrique Moreira l’année écoulée. « La semaine
@EnriqueMoreira avant le premier confinement,
Catherine Ducruet on a vu une augmentation de
@CDucruet C’est l’un des (très) rares avanta- 8,3 millions de boîtes de médica-
ges de la pandémie : la diminu- ments sans ordonnances ven-
La pandémie va-t-elle conduire les tion certaines des pathologies dues (principalement du paracé-
laboratoires pharmaceutiques à hivernales (rhumes, gastro, tamol). Avec comme
s’intéresser davantage aux pays du grippe et autres troubles diges- conséquence un énorme stress
Sud ? C’est l’espoir des ONG, qui se tifs…). Ou plutôt, pour être pré- sur la chaîne d’approvisionne-
battent en ce sens depuis de nom- cis, il s’agit de la conséquence ment », reconnaît Luc Besan-
breuses années, comme Access to directe des mesures prises pour çon, délégué général de l’asso-
Medicine Foundation, qui publie lutter contre la propagation du ciation de fabricants, qui réunit
chaque année un classement des coronavirus. Que ce soit le port 28 entreprises. Mais les labora-
laboratoires pharmaceutiques du masque, le respect des gestes toires ont pu réagir du fait de
selon leur degré de prise en compte barrières ou la limitation des leur implantation nationale.
des pays du Sud. déplacements. Plus de 55 % de médicaments
Aux cours des dernières décen- Résultat, les ventes des médi- sans ordonnance vendus en
nies, les maladies émergentes caments sans ordonnance ont pharmacie sont en effet pro-
(Ebola, chikungunya, Zika, etc.) ont baissé de 9,4 % sur un an en duits en France.
le plus souvent trouvé leur source 2020, à 1,8 milliard d’euros,
dans ces régions du monde. « Mais constate l’association française
tant qu’elles ne concernaient que ces des fabricants de produits de Plus de 55 %
pays peu solvables, elles n’ont guère premier recours (Afipa) dans de médicaments
suscité l’intérêt des Big Pharma », Pour maîtriser les pandémies, il faut vacciner et traiter l’ensemble de la population mondiale son baromètre annuel, publié sans ordonnance
observe Jayasree Iyer, présidente afin de réduire la transmission et d’empêcher la création de réservoirs viraux. Photo AFP jeudi. A contrario, les ventes de
d’Access to Medicine Foundation. dispositifs médicaux (serin-
vendus en
2020. Au-delà des 63 projets s’inté- tests et traitements. « Tant que les vres doivent être prévus, non seule- gues, bas de contention, cou- pharmacie sont
Soixante-trois projets ressant au SARS-CoV-2, les 16 laboratoires n’investiront pas active- ment en termes de prix mais aussi ches antifuites…) ont grimpé de produits en France.
Si certains laboratoires, notam- autres pathogènes émergents iden- ment le domaine des maladies émer- de production, de stockage et de plus de 10 %, à 700 millions
ment GSK, Novartis, J&J, Pfizer et tifiés ne donnent lieu, pour 10 gentes, nous resterons vulnérables », livraison. « Pour nous, le vaccin de d’euros. N’y sont pas inclus les
Sanofi se distinguent positivement, d’entre eux, à aucune recherche des prédit la présidente d’Access to Moderna est l’exemple de ce qu’il ne gels hydroalcooliques. La Dès lors, au-delà de la ques-
avant la crise sanitaire actuelle, les grands laboratoires. Cinq autres Medicine Foundation. faut pas faire, à la différence de celui demande a été notamment très tion de la relocalisation de la
plans R&D des groupes pharma- concentrent 13 projets. d’AstraZeneca, robuste, peu cher et forte sur les thermomètres sans production qui a secoué le
ceutiques ne contenaient pratique- La recherche est aussi portée par Peut mieux faire s’appuyant sur une technologie qui contact (+86 %). milieu pharmaceutique et poli-
ment aucun projet ciblant des un petit nombre de laboratoires. Si Pour cela, « les outils thérapeutiques peut donner lieu à des licences, Par ailleurs, les complé- tique au début de la crise, l’asso-
pathogènes susceptibles de provo- 17 des 20 plus grands ont des projets et vaccinaux doivent être conçus comme avec Serum Institute of India, ments alimentaires progres- ciation de fabricants appelle les
quer une pandémie. Il a fallu l’arri- contre le coronavirus, seuls neuf d’emblée avec une visée mondiale », pour une production à bas coût. » sent également (1,4 % sur un an pouvoirs publics à « préserver et
vée du SARS-CoV-2 pour que les d’entre eux (Bayer, Boehringer estime Jayasree Iyer. Du fait du Les 11 anticorps monoclonaux p o u r a t t e i nd r e 1 m i l l i a r d soutenir la production de médi-
recherches sur les coronavirus, Ingelheim, Eisai, Gilead, Johnson & brassage des populations, des épi- qui sont en développement actuel- d’euros), avec en particulier des caments sans ordonnance » en
pourtant identifiés depuis long- Johnson, Merck MSD, Merck, démies planétaires comme le lement risquent, eux aussi, d’être demandes « pour booster le sys- France. « Nous avons besoin
temps comme une menace, pren- Roche et Takeda) travaillent sur Covid-19 sont de plus en plus proba- trop chers pour les pays à revenus tème immunitaire, contre le pour cela d’une vision à long
nent leur essor. d’autres pathologies émergentes. bles. Pour les maîtriser, il faut vacci- faibles et intermédiaires. En outre, stress et favoriser le sommeil, en terme des pouvoirs publics,
« Mais pour l’instant on est dans la Or, estime Jayasree Iyer, les grands ner et traiter l’ensemble de la popu- ils doivent être administrés dans lien là encore avec la crise du notamment sur le listage » des
réaction et non dans l’anticipation », groupes ont un rôle déterminant à lation mondiale afin de réduire la des lieux stériles par du personnel Covid-19 », précise aux « Echos » traitements nécessitant une
déplore Jayasree Iyer. Selon le rap- jouer en cas de pandémie, comme transmission et d’empêcher la créa- qualifié ce qui en fait, de facto, des le président de l’Afipa, Christo- visite chez le médecin. Pour
port de l’ONG, l’effort de R&D des l’a montré le Covid. Eux seuls sont tion de réservoirs viraux. Le cas des produits réservés aux pays riches. phe de la Fouchardière. l’Afipa, les décisions de l’ANSM
plus grands laboratoires dans le capables d’assurer le développe- variants du SARS-CoV-2 est un bon L’Afipa observe aussi le ren- en la matière ne sont pas assez
domaine des maladies infectieuses
émergentes est resté très faible en
ment, la production et la distribu-
tion à grande échelle des vaccins,
exemple. Dès le stade de la R&D, des
plans d’accès aux pays les plus pau- ( Lire nos informations
Page 8
forcement de la relation entre le
client et son pharmacien. « Les
stables et freinent l’investisse-
ment dans le secteur. n

Covid : Roche mise sur LE CLUB


des traitements à long terme DÉBATS
ATS
n’est pas pour autant resté sur le COV2 combine deux anticorps
PHARMACIE banc de touche pendant la pandé- monoclonaux. Il bénéficie déjà
ENGAGEME
ENT
RESPONSA
ABLE
mie. Très vite, des premières don- d’une autorisation d’utilisation
Le géant pharmaceuti- nées ont montré une possible effi- d’urgence aux Etats-Unis, et Roche
que suisse a vu ses cacité de l’Actemra, un traitement en attend une de l’Allemagne, « cou-
revenus rognés par la contre l’arthrite, chez des patients ra n t fé v r i e r p ro b a b l e m e n t » ,
crise sanitaireen 2020. ayant développé une pneumonie annonce le dirigeant.
liée au Covid-19. « Il s’agit d’une des Il ne s’agit pas non plus du seul
Contrairement aux idées reçues, la plus communes complications liées à partenariat développé par le labo-
crise sanitaire ne profite pas à tous la maladie », précise Bill Anderson, ratoire de Bâle. En octobre, Roche a
les laboratoires pharmaceutiques. le directeur général de la division annoncé avoir conclu un accord
En 2020, le chiffre d’affaires de pharmacie du groupe. Selon les avec Atea Pharmaceuticals en vue
Roche a reculé de 5 %, à 58,3 mil- premiers résultats d’une nouvelle de développer, fabriquer et distri-
liards de francs suisses (53,9 mil- étude, cet anti-inflammatoire serait buer conjointement l’AT-527. Cet
liards d’euros), annonce le labora- parvenu à un « critère d’efficacité antiviral, mis au point par la bio- Gilbert Ghostine Virginie Morgon
toire pharmaceutique jeudi. La important » chez les patients grave- tech américaine, empêcherait « le CEO CEO - Présidente du Directoire
faute non seulement à une devise ment malades. virus de se répliquer dans l’orga- FIRMENICH EURAZEO
forte, explique le géant suisse, nisme ». « Il pourrait s’agir du pre-
mais aussi à la pandémie de coro- Une pilule contre le Covid mier traitement oral, une simple
navirus.
Si, sur la même période, les ven-
Au total, Roche planche sur quatre
médicaments, déjà présents dans
pilule » contre le SARS-CoV-2,
s’enthousiasme Bill Anderson.
Quels challenges pour l’Engagement
tes de sa division diagnostics ont son portefeuille, au travers de six Toutefois, Roche n’a pour l’heure Responsable des leaders en 2021
largement progressé (+14 %), grâce études différentes. « Concernant les aucun essai clinique de phase III
à ses 15 nouveaux tests de dépistage anticorps monoclonaux, nous terminé. Il faudra donc attendre Mercredi 10 février 2021
du Covid-19, cela n’a pas suffi pas à savions que d’autres laboratoires tra- avant d’obtenir de véritables autori-
compenser le recul de sa division vaillaient dessus, reconnaît Bill sations de mise sur le marché. Or, à
Informations et inscriptions : www.lesechos-engagement-responsable.fr
pharmacie. Les ventes de cette der- Anderson. Or, nous avons la plus en croire Bill Anderson, il est possi-
nière, la plus importante en termes grande capacité au monde de pro- ble qu’avec le déploiement des vac-
de chiffres d’affaires, reculent de 2 % duction de ce type de traitements. Au cins empêchant le développement
(à 44,5 milliards) pénalisées par la lieu de fabriquer le nôtre, nous avons de formes grave de la maladie, les Evénement
co-organisé
pandémie et la concurrence des choisi de signer un partenariat. » De besoins en médicaments dimi- avec :
biosimilaires en oncologie. là a découlé le « deal » avec la bio- nuent « dès le second semestre 2021 ».
Le géant pharmaceutique suisse tech Regeneron, dont le REGN- — E. M.
26 // ENTREPRISES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Coup d’envoi des travaux mécénat


pour les JO de Paris 2024
CONSTRUCTION
La Société de livraison
Les fondations unies
des ouvrages olympi-
ques (Solideo) des Jeux
dans la lutte contre le
Olympiques et para-
lympiques de 2024 changement climatique
tient le calendrier
prévisionnel, en dépit effets du réchauffement sur leur
ENVIRONNEMENT cœur d’activité ». Le dérèglement
de la crise sanitaire.
climatique, marqué par des
Partant du constat que la périodes de sécheresse de plus
Une trentaine défense du climat est l’affaire en plus longues et intenses,
de chantiers sont de tous, l’ensemble du menace la sécurité alimentaire
à engager dans les secteur philanthropique des pays en développement où
douze prochains mois. se mobilise. Objectif : placer opère le réseau d’ONG Plan
dans des outils de finance- International en faveur des
Christophe Palierse ment des bonnes pratiques enfants.
@cpalierse une partie des 28 milliards
d’euros d’actifs qu’il gère. Création d’un comité
A mi-parcours, la Société de livrai- financier
son des ouvrages olympiques (Soli- Joël Cossardeaux « Les plus fragiles et les plus pau-
deo) a le bon tempo, aux dires de son @JolCossardeaux vres sont les premiers affectés par
directeur général exécutif, Nicolas les changements climatiques.
Ferrand. Trois ans après sa création, Lancée en novembre, l’initiative C’est très clair dans les pays du
et à bientôt trois ans du coup d’envoi prospère. La Coalition française Sud », observe Jean-Marie Des-
des Jeux Olympiques et paralympi- des fondations pour le climat trée, le délégué général de la
ques de Paris 2024, la Solideo, tout à (CFFC) affichait cette semaine, Fondation Caritas France. Il
la fois financeur, aménageur et sur le compteur de son site Fon- estime que son organisation
superviseur de l’ensemble des dationetclimat.org, 62 fonda- n’est « pas à la hauteur » de cet
ouvrages pérennes et opérations tions et fonds de dotation ralliés enjeu et compte sur le manifeste
d’aménagement nécessaires à à sa cause. C’est déjà plus du dou- de la CFFC pour faire la chasse
l’organisation de ces JO, « est exacte- La réalisation du village des athlètes (ici, vue d’architecte) débutera en mars. Il s’étendra sur ble qu’à son lancement. Tous ont aux bonnes pratiques.
ment dans le calendrier » prévision- les communes de Saint-Denis et Saint-Ouen. Photo Kreaction/Architectes : Clément Vergély/Béal & Blanckaert/ signé le manifeste de cette « Nous venons de décider de cher-
nel, en dépit de la crise sanitaire. Pascal Gontier/Lina Ghotmeh/Gaëtan LePenuel/Chaix & Morel et associés/Triptyque architecture alliance dont la raison d’être est cher un fonds avec un indice cli-
« Nous serons bien au rendez-vous d’engager l’ensemble du secteur matique dans lequel placer une
de 2024. Nous avons trois ans de tra- désormais 62 projets à superviser autres, jusqu’à 4.000 personnes et et moyennes entreprises relevant de philanthropique dans la lutte partie de nos 50 millions d’euros
vaux. C’est confortable », a assuré avec la révision, l’an dernier, du près de 35 grues. Autres grands l’économie sociale et solidaire contre le réchauffement et ses de réserve annuelle », indique
mercredi le dirigeant de l’établisse- concept Paris 2024. La société, qui a équipements concernés le Centre dépasse à peine 20 %, pour un objec- conséquences désastreuses. Jean-Marie Destrée.
ment public lors d’un point presse, déjà passé tous les marchés impor- aquatique olympique, à construire tif de 25 %. Par ailleurs, le directeur Y figurent la Fondation La Fondation Yves Rocher,
et d’annoncer 2021 comme l’année tants, a une trentaine de chantiers à en face du Stade de France à Saint- général exécutif de Solideo estime Carasso, la Fondation Entre- elle aussi, a signé le manifeste,
du lancement des chantiers de engager dans les douze prochains Denis, l’Arena de la Porte de la Cha- que la société n’a pas encore trouvé prendre, Les Apprentis pour se tenir à l’affût de nouvel-
construction. mois. Globalement, 750 millions pelle, au nord de Paris, ou encore le « une approche systémique » en d’Auteuil, la Fondation Chanel, les démarches environnemen-
Solideo, qui dispose d’un budget d’euros de travaux sont program- village des médias, à Dugny (Seine- matière de biodiversité urbaine, la Fondation Poma ou encore la tales, même si elle est déjà très
quasi inchangé d’environ 1,4 mil- més sur 2021, avec un financement Saint-Denis). une question loin d’être anecdoti- Fondation Caritas. Des organi- versée dans cet exercice. « On
liard d’euros, pour un total d’inves- de Solideo à hauteur de 276 mil- que eu égard à la dimension sations dont la plupart n’ont pas peut toujours s’amélio-
tissements avoisinant 3,2 milliards lions. Ces travaux représenteront Sujets à amélioration environnementale affichée de pour vocation la défense de la rer », juge Marie-Anne Gasnier,
avec les financements privés, a 9.000 emplois à la fin de l’année. Visiblement serein, Nicolas Ferrand Paris 2024.
« C’est un accélérateur de la reprise », n’en relève pas moins des sujets à Enfin, Nicolas Ferrand ne cache

1,4
observe Nicolas Ferrand. améliorer pour être en conformité pas être en quête d’une innovation
Figure notamment au planning avec les fortes ambitions de Paris emblématique, un effet « whaou »,
le lancement, en mars, du village 2024. Sur la base des permis de qui symboliserait aussi ces Jeux de
des athlètes, à réaliser sur les com- construire, la réduction attendue 2024. Solideo a lancé une vingtaine
munes de Saint-Denis et Saint- des émissions carbone est de 45 %, de consultations à propos de l’acces-
MILLIARD D’EUROS Ouen, et annoncé comme « le plus soit cinq points de moins que sibilité, de l’environnement et du
Le budget dont dispose Solideo grand chantier mono site de France ». l’objectif fixé. De même, au vu des numérique, des résultats étant
pour superviser 62 chantiers. Ce dernier mobilisera, entres marchés conclus, la part des petites attendus tout au long de 2021. n

Mohamed Nureldin Abdallah/Reuters


Valorisé plus de 3 milliards d’euros,
Grand Frais séduit les fonds anglo-saxons
ajusté de plus de 250 millions dans la politique d’acquisitions de décembre par Xavier Niel, Matthieu
DISTRIBUTION d’euros et dont la valorisation atten- Carrefour. Les synergies ne sont pas Pigasse et Moez-Alexandre Zouari, Dans le camp de réfugiés éthiopien d’Um-Rakoba,
due devrait atteindre les 3 à 4 mil- évidentes, la gouvernance sous forme ont en tout cas été exclus du proces- à la frontière soudanaise. Les fondations commencent
Le fonds Ardian liards d’euros. de GIE est très complexe et les sus, selon nos informations. à ressentir les effets du réchauffement sur leur activité.
et le fondateur Denis Lancé au début des années 1990, niveaux de valorisation mentionnés Ce dernier a déjà acquis, à titre
Dumont ont mandaté la chaîne Grand Frais dispose sont ahurissants. Compte tenu de ces personnel, et avec le fonds ICG, 49 % cause environnementale, pas déléguée générale de cette fon-
les banques d’affaires aujourd’hui d’environ 250 points de éléments, Carrefour ne participera de Picard et gère des magasins plus que celle du climat. Mais ce dation reconnue d’utilité publi-
Amala Partners et vente et est encore en forte crois- pas à l’éventuel processus de vente », Monoprix et Franprix en région combat est désormais l’affaire que il y a un an. Ce statut lui a
Morgan Stanley pour sance. Le capital du distributeur est assure cette source. parisienne. « Ils n’ont pas les moyens de tous et il serait contre-pro- imposé de constituer une dota-
céder Prosol, distribu- partagé en trois blocs : le premier, financiers nécessaires pour se posi- ductif de le réserver aux fonda- tion dont le montant est de
teur de produits frais. contrôlé majoritairement par tionner de prime abord », indique un tions et ONG environnementa- 1,5 million d’euros. « Nous avons
Ardian, gère l’activité fruits et légu- Le processus proche du dossier qui ajoute aussi les auxquelles la CFFC n’a bien créé un comité financier et tra-
mes, un second, détenu depuis d’enchères est en que la mention du nom de Grand sûr pas fermé sa porte. vaillé avec d’autres fondations
Anne Drif novembre dernier par le fonds Frais comme future cible « évi- pour nourrir nos réflexions sur
@ANNDRIF d’investissement PAI, le pôle épice-
phase de préparation dente » du triumvirat au moment de Une idée née à la COP21 des placements responsables »,
avec Philippe Bertrand rie, et le dernier, contrôlé par les et plusieurs candidats sa levée de fonds n’a pas forcément « En France, 7 % des 5.500 fonds détaille Marie-Anne Gasnier.
@Bertra1Philippe bouchers lyonnais Despinasse, sont sur les rangs. été bien perçue par ses actionnaires. de dotation et des fondations ont La Fondation Yves Rocher a
gère les rayons viande. Grand Frais et ses concepts asso- pour objet la préservation de pu renforcer son expertise sur
Grand Frais suscite l’appétit des ciés tablent en tout cas sur une forte l’environnement », indique Jean- l’offre existante. « Plusieurs ban-
grands fonds anglo-saxons. Le Carrefour ne regarde pas
[Il s’agirait] des fonds croissance en solo. Ardian avait Marc Pautras, délégué général ques nous ont été conseillées,
fonds d’investissement Ardian, Le processus d’enchères est en d’investissement misé 1,7 milliard d’euros sur cet du Centre français des fonds et comme la banque Lombard
entré en mars 2017 au capital de phase de préparation et plusieurs Bain, Advent, investissement en 2017 et estime fondations. Le CFF a fait germer Odier qui dispose d’un fonds
Prosol – la partie du groupe de dis- candidats sont sur les rangs, de Blackstone et CVC. avoir aujourd’hui un potentiel cette coalition en 2015, lors de la d’obligations vertes, et la banque
tribution fondée par le discret et sources concordantes : les fonds d’ouverture de 800 magasins en COP21, la conférence de Paris Meeschaert qui développe des
visionnaire Denis Dumont – a man- d’investissement Bain, Advent, zone péri-urbaine et banlieues de sur le climat. Faire fi des 93 % fonds durables d’obligations dans
daté les banques d’affaires Amala Blackstone et CVC. « A ce stade c’est Le distributeur aurait fait face à grandes agglomérations dans les autres aurait été un énorme les énergies renouvelables »,
Partners et Morgan Stanley pour un processus assez orienté vers les des investisseurs qui croulent sous années qui viennent. Idem pour les gâchis, sachant que le secteur poursuit-elle. Le genre de
céder cet actif spécialisé dans la dis- fonds d’investissement, l’équipe de les liquidités à déployer. Il a réalisé modèles de petits formats « Fresh » philanthropique finance cha- démarche que Jean-Marc
tribution de fruits, légumes et pro- management étant à l’aise avec ce ces derniers mois plusieurs acquisi- dans les plus petites villes. Le déve- que année des projets pour près Pautras souhaite voir se multi-
duits alimentaires frais. profil indépendant », indiquent des tions « tactiques » – comme les cash loppement en Italie ne fait quant à de 3 milliards d’euros, en plier à marche forcée. « Nous
La cession concerne aussi des sources. Mais rien n’est fermé. and carry Makro au Brésil ou Bio lui que s’amorcer et la plateforme en dépense près de 11, gère 28 mil- visons 200 fondations signatai-
concepts de petits formats « Fresh », Le nom de Carrefour, qui vient de C’Bon en France –, mais pour des ligne s’attaque aux grands centres- liards d’actifs et emploie 130.000 res, celles qui pèsent 80 % du sec-
la plateforme de distribution en rater son mariage avec le canadien montants bien moins élevés que villes. Reste que Grand Frais est un salariés. « Ce sont ces moyens que teur en France », dit-il. Dès lors, le
ligne Mon-marche.fr, ainsi que la Couche-Tard, a été dévoilé par ceux annoncés pour Prosol. concept original. Outre celui de Pro- nous voulons mobiliser pour le manifeste dont elles s’engagent
nouvelle activité développée en Ita- « L’Agefi ». Interrogé, le distributeur Le fonds d’investissement sol, son développement nécessite climat », poursuit Jean-Marc à appliquer les principes per-
lie : Banco Fresco. Un ensemble en ne fait pas de commentaire. Mais, PAI ainsi que M2X, le véhicule l’accord du pôle épicerie fondé par Pautras. Il en est aussi de l’ inté- mettrait de lever un milliard
croissance à deux chiffres, qui selon une source proche du dossier, d ’ i nve s t i s s e m e n t (S PAC ) d e les Bahadourian et des rayons rêt des fonds et fondations d’euros en faveur d’actions béné-
génère un revenu opérationnel cette opération « ne s’inscrit pas 300 millions d’euros levés en viande des Despinasse. n qui « commencent à ressentir les fiques pour la planète. n
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 // 27

APPEL D’OFFRE DE REPRISE D’ENTREPRISE RECHERCHE DE PARTENAIRES/CANDIDATS RECHERCHE DE CANDIDATS REPRENEURS


A LA REPRISE EN REDRESSEMENT JUDICIAIRE
Fonds de commerce spécialisé dans les aménagements tertiaires, C.A. au 31/12/2020 : 103 963 € EN PLAN DE CESSION
élaboration, étude et commercialisation de projets d’harmonisation Effectif : 1 salarié Entreprise de production industrielle et vente de produits alimentaires
de l’environnement et conception d’objets usuels Me Christophe BIDAN Activité : conception de logiciels de traitement de données – de confiserie et produits contenant du chocolat située en Côte d’Or (21)
Siège social fixé à IVRY SUR SEINE (94200) 31 Bd Albert Einstein
solution innovante pour les laboratoires de biologie médicale
Bâtiment E
Lieu d’exploitation : IVRY SUR SEINE
44323 NANTES Localisation : NANTES En redressement judiciaire
Effectif : 6 à temps complet – C.A. au 31.12.2020 (12 mois) : 279.744 € Actifs à céder : matériels informatiques, valorisation R & D, 72 salariés
au bénéfice de laquelle, une procédure de Redressement Judiciaire a été CONTACT :
ouverte par jugement en date du 27 janvier 2021. Gwénola BOURHIS- clientèle, applications et savoir-faire Chiffre d’affaires 2020 : 23,6 M €
FERRON Date Redressement Judiciaire : 3 février 2021 Résultat d’exploitation 2020 : - 6,8 M €
La SELARL BARONNIE LANGET, prise en la personne de Maxime LANGET Tél: 02.40.12.12.37 La date limite de dépôt des offres est fixée au : 19 février 2021 à 16h00
Administrateur Judiciaire, demeurant à Créteil (94000) – 3 bis rue des Archives Fax : 02.40.12.12.57 Pour accéder au dossier de présentation, les candidats acquéreurs intéressés
nantes@ajassocies.fr Une data room électronique hébergée sur notre site www.ajadataroom.fr sera accessible
Tél. : 01.48.71.86.76 / Courriels : thibaut.nekili@bl-aj.fr / marie-laure.morichon@bl-aj.fr sont invités à contacter par écrit :
www.ajadataroom.fr après acceptation d’un engagement de confidentialité. Réf. à rappeler : 24010
invite tout candidat intéressé par la reprise de cette société à lui adresser une offre de cession Me Frédéric Abitbol et Me Joanna Rousselet – Administrateurs judiciaires
Franck MICHEL - Alain MIROITE - Nicolas DESHAYES - Christophe BIDAN - Serge PREVILLE - Lesly MIROITE -
conformément aux dispositions des articles L.631-13 et L.642-2 II du Code de Commerce, Céline MASCHI - Hervé COUSTANS - Maxime LEBRETON
38, avenue Hoche – 75008 Paris – rodolphe.vaillant@fajr.eu
au plus tard le : Vendredi 26 février 2021 à 12h00 en son Étude. Blois-Bobigny-Cayenne-Chartres-Colmar-Créteil-Evreux-Fort de France-Gosier-Laval-Le Mans-Marseille-Melun-Mulhouse-Nantes- La date limite de remise des offres est fixée au 25 février 2021 à midi.
Orléans-Paris-Poitiers-Rennes-Rouen-Saint Martin-Tours-Versailles

RECHERCHE CANDIDAT EN VUE D’UNE CESSION RECHERCHE REPRENEUR RECHERCHE D’INVESTISSEURS ET/OU DE
D’ENTREPRISE (parts ou fonds de commerce) CANDIDATS REPRENEURS EN PLAN DE CESSION
Proximité DIJON (21) SAS NOMA COMPOSITES
Activité : vente et installation de matériels audiovisuels, LIEUDIT LA GARE, 61400 MAUVE SUR HUISNE Entreprise spécialisée dans la vente au détail de produits de décoration
principalement à destination du monde de l’éducation et du quotidien, disposant d’un réseau de 40 boutiques en France
CA HT : 586 K€ au 31/12/2019 Fabrication de pièces en matériaux composites,
principalement dans le domaine ferroviaire. En procédure de sauvegarde
530 K€ au 31/12/2018 193 salariés
518 K€ au 31/12/2017 • CA 2019 HT : 8 659 K€ 33 boutiques en propre et 7 en location-gérance
Effectif : 3 salariés • CA 2018 HT : 7 511 € C.A. au 30/03/2020 (12 mois) : 21,5 M €
Date limite de dépôt des offres : 25 février 2021 à 12h00 • CA 2017 HT : 8 142 K€ Résultat d’exploitation au 30/03/2020 (12 mois) : - 2,7 M €
TOUT CANDIDAT DOIT SE MANIFESTER PAR ÉCRIT AUPRÈS DE : • Effectif : 83 salariés Pour accéder aux dossiers de présentation, les candidats intéressés sont invités à contacter par écrit:
SELARL AJRS - Administrateurs Judiciaires – Me Marlène LOISEAU, DÉPÔT DES OFFRES AU PLUS TARD LE : vendredi 12 mars 2021 à 12h00 • Me Frédéric Abitbol – Administrateur judiciaire – 38 avenue Hoche – 75008 Paris
12 boulevard Thiers – 21000 DIJON – Tél. : 03 80 74 01 76 – Fax : 03 80 74 81 63 et dossier de présentation auprès de la SELARL TRAJECTOIRE, artes@fajr.eu
Courriels : marlene.loiseau@aj-rs.com / dijon@aj-rs.com – Référence à rappeler : AP 4361 prise en la personne de Charles BEAUSSART, e
• M Hélène Charpentier – Administrateur judiciaire – 18 rue du Château – 92200 Neuilly-sur-Seine
Le dossier est disponible à l’adresse ci-dessus, sur demande écrite, Administrateur Judiciaire helene.charpentier@solve-aj.fr / elisabeth.karsenty@solve-aj.fr
après engagement de confidentialité Tel : 02 33 80 39 00 – Mail : alencon@aj-trajectoire.fr La date limite de remise des offres est fixée au 22 février 2021, à 12h00.

Administrateurs Judiciaires Associés Selarl BCM - C. DUCATTE


LIQUIDATION JUDICIAIRE DE LA RECHERCHES D’INVESTISSEURS OU
SAS MPM COMPANY REPRENEURS EN PLAN DE CESSION
SOCIÉTÉ RECHERCHE CESSIONNAIRE / INVESTISSEUR Cession des actifs dépendants de la SAS MPM COMPANY Activité : Vente de matériels et mobiliers liés à la coiffure
DÉPARTEMENT : YONNE (89) • Activité : conception, construction, achat et vente de véhicules CA HT 31/10/2019 (12 mois) : 1437 147€
• Activité : Société de fabrication de pièces aéronautiques (civiles et CA HT 31/10/2020 (12 mois) : 1 081 179€
• Actifs à céder : Stocks de pièces détachées automobiles, Nombre de salariés : 13
militaires) et de défense en aluminium et métaux durs. Usinage de machines-outils, voitures, divers mobiliers et matériels d’exploitation Lieu d’exploitation : HAUTS DE FRANCE
pièces aéronautiques, fraisage, tournage et centre d’usinage • Lieu de stockage : Trappes - 78190 Magasins : 3
• CA 31/12/2020: 5.000 K€ Date limite de dépôt des offres : 26-02-2021 à 18H00
Les offres doivent être soumises sous pli cacheté en l’Etude de Maître Van Kemmel,
• Effectif : 65 salariés Les propositions devront être transmises accompagnées des documents prévus par les articles L
huissier de justice au tribunal de commerce de Paris, au plus tard le :
Un dossier de présentation peut être obtenu Interlocuteur : M. Christian DUCATTE 642-1 et suivants du Code de Commerce à la SELAS BMA, Aministrateurs Judiciaires,
auprès de la Selarl BCM sur demande écrite SELARL BCM Administrateurs Judiciaires
mercredi 3 mars 2021 à 17h00 à l’attention de Me Laurent MIQUEL – 119 RUE JACQUEMARS GIELEE – 59041 LILLE CEDEX
motivée justifiant d’une capacité financière, Rond-Point Foch – 1 Av. de St Georges – 89000 AUXERRE Tél. : 03.28.36.17.36 – Email : contact@bma-aj.com / thomas.bonvin@bma-aj.com
industrielle ou commerciale adaptée. Tél. : 03.86.52.08.17 / Mail : c.duclos@bcm-aj.com Contacts : Emile.KERR@btsg.eu / Eugenie.bellaiche@btsg.eu Accès à un dossier de présentation après signature d’un engagement de confidentialité

APPEL D’OFFRES RECHERCHE DE REPRENEURS APPEL D’OFFRE POUR CESSION D’ENTREPRISE DANS LE CADRE
ENTREPRISE EN LIQUIDATION JUDICIAIRE D’UNE PROCÉDURE DE LJ AVEC POURSUITE D’ACTIVITÉ
 Région : Grand Est (articles L.642-22 et R.642-40 du Code de Commerce)
 C.A. (au 31/12/2019) : 772 116 (sur 12 mois) Activité : Société de mécanique de précision en moyenne et grande série,
 Activité : Commerce d’équipement de garage et de maintenance
 Clients : France et DOM-TOM
travaux d’usinage sur fonte, acier, inox, aluminium et tous types de métaux ferreux
 Effectif : 5 salariés
et non-ferreux (usinage CN, fraisage horizontal, tournage horizontal et vertical).
APPEL D’OFFRES Modalités : Siège social : 38300 RUY-MONTCEAU. Nombre de salariés : 30 CDI.
En application de l’article L. 642-2 du Code de Commerce, les candidats Actifs : Locaux d’exploitation de 3.000 m2 détenus dans le cadre d’un bail commercial, parc de 24 machines
GROUPE DE SOCIETES intéressés par la mise en œuvre d’une cession sont priés de noter que les détenu en crédit-bail dont 3 lignes flexibles (MAZAK FH 12800, MAKINO MGB 1310, MAZAK FH 6800).
manifestations d’intérêt doivent être déposées auprès de la SAS WEIL – Clientèle : secteur travaux publics, machines outils, sous-traitance industrielle, ferroviaire, poids lourds.
EN REDRESSEMENT JUDICIAIRE GUYOMARD - LUTZ (Veuillez préciser la référence 3393). Un dossier de Eléments comptables : Exercice du 30/09/2020 (12 mois-provisoire) : CA 4.596 K€ / Résultat -497 K€
Exercice du 30/09/2019 (12 mois) : CA : 5.996 K€ / Résultat : -334 K€
SAS WEIL-GUYOMARD-LUTZ présentation sera remis sur la base d’une lettre de confort émanant du candidat,
RECHERCHE PARTENAIRE Administrateurs Judiciaires Associés justifiant de sa qualité et de sa capacité à présenter une éventuelle offre et après Exercice du 30/09/2018 (12 mois) : CA : 5.329 K€ / Résultat : 77 K€
28 rue de Lattre de Tassigny signature d’un engagement de confidentialité. L’accès aux informations (data-room électronique) sera possible après demande écrite précisant l’identité du Candidat-repreneur et justifiant
OU CESSIONNAIRE 67300 SCHILTIGHEIM de sa capacité commerciale et financière à intervenir sur cette affaire et après la régularisation d’un engagement de confidentialité.
Les candidats intéressés sont invités à déposer une offre avant le mardi 2 mars 2021 à 12 heures dernier délai en l’étude de :
Tél. : 03.88.83.03.16 Date limite de dépôt des offres: 26 mars 2021, en 9 exemplaires papier et par mail
RESTAURATION JAPONAISE Mail : weil-guyomard@ajilink.fr aux adresses suivantes : n.guyomard@ajilink.fr / weil-guyomard@ajilink.fr Maître Eric ETIENNE-MARTIN, Administrateur Judiciaire
12 rue Louis Braille – 42000 Saint-Etienne - e-mail : l.odouard@ajup.fr

• Activité : restauration japonaise, sur place, à


emporter ou en livraison, sous enseigne Tout candidat doit se manifester par écrit auprès de : RECHERCHE CANDIDATS REPRENEURS
Me Maurice PICARD / Jean-Baptiste AUDRAS Entreprise en Redressement Judiciaire
commune (17 restaurants) et laboratoire Administrateurs Judiciaires
de fabrication 22, Rue du Cordier - CS 30107 Activité : Revêtement des sols et des murs peinturés,
01003 BOURG EN BRESSE travaux de finition du bâtiment, conseils en bâtiment
• Localisation : départements 75 / 78 / 92 / 93 / 94 Tél: 04.74.45.92.00 / Fax: 04.74.45.92.11 Département : 33 – Salariés à l’effectif : 26
Email : jean-baptiste.audras@ajpartenaires.fr CA au 31/12/2019 : 4.504.965 €
• Effectifs : 380 salariés environ Date limite de dépôt des offres : Mercredi 17 Février 2021 à 18h à l’étude
• Volume d’activité du groupe (21 sociétés) : APPEL D’OFFRES EN LIQUIDATION JUDICIAIRE Un dossier complet sera adressé sur demande écrite à :
AVEC POURSUITE D’ACTIVITE SELARL « Vincent MEQUINION Administrateur Judiciaire »
- au 2018 : CA HT : 33,8 M€ 6 rue d’Enghien - 33000 BORDEAUX
Recherche d’offre(s) de cession (Art. L642-2 du Code de Commerce)
Tél. : 05.56.56.91.91 – Fax : 05.56.56.91.92
- au 2019 : CA HT : 31,5 M€ SARL BCH (74520 VALLEIRY) Mail : collaborateur-bordeaux@etude-mequinion.fr
OU polepc@etude-mequinion.fr
- au 2020 : CA HT (estimé) : 27,4 M€ Activité : Boulangerie – pâtisserie – sandwicherie.
La Société exploite 2 sites de production et 2 boutiques
Les offres tendant au maintien de tout ou partie de l’activité situés à PERON et SERGY (01). Hélène Bourbouloux
Jean-François Blanc
Nathalie Leboucher
Sylvain Hustaix RECHERCHE D’INVESTISSEURS
En outre, la Société détient 100% des titres de la filiale
Benjamin Tamboise
Gaël Couturier
de l’entreprise devront être soumises au plus tard le : Cécile Dür
Charlotte Fort
Alicia Alves
OU DE REPRENEURS
22 mars 2021 à 12h00 BCH CROZET qui porte une boutique située à CROZET. SUPERMARCHE DE 2.200 m2 EN GIRONDE
Situation : Avenue du Maréchal Juin - 33220 PINEUILH
C.A. : au 30.09.2020 (12 mois) : 2 053 K € C.A. au 31/05/2020 : 9 M€ - Effectif : 32
Une data room virtuelle est mise Selarl BCM C.A. : au 30.09.2019 (12 mois) : 2 976 K € Services : station service, location de véhicule et de matériel événementiel,
en place. L’accès à cette data room
35/37 avenue Sainte Foy Effectif : 33 salariés. drive, billetterie, station de lavage, fourniture de gaz,
peut être obtenu sur demande La datelimitededépôt des offres dereprise est fixéeau: Mercredi 24 février 2021 à 12h00
Une note de présentation sera adressée sur demande écrite précisant
écrite motivée justifiant d’une 92200 Neuilly-Sur-Seine Les tiers sont invités à remettre leur offre (conforme à l’article L. 642-2 du code de commerce) en 6
l’identité du candidat repreneur et justifiant de sa capacité exemplaires (dont 1 non relié) à l’administrateur judiciaire. L’accès à une data room électronique sera
capacité financière, industrielle autorisé après régularisation d’un engagement de confidentialité et d’une présentation succincte du
Tél : 01.47.24.40.13 commerciale et financière à intervenir dans une telle affaire. candidat à la reprise. Référence à rappeler impérativement : 7602
ou commerciale adaptée, et après Les candidats intéressés sont invités à se manifester par télécopie ou e-mail auprès de :
signature d’un engagement de Fax : 01 47 21 35 05 DATE LIMITE DE DÉPÔT DES OFFRES : SELARL FHB – Maître Sylvain HUSTAIX
confidentialité à l’adresse ci-contre : neuilly@bcm-aj.com 17 MARS 2021 À 12H00 34, Rue Victor Hugo - 33500 LIBOURNE
Fax : 05 24 84 87 40 / Courriel : philippe.paillaugue@fhbx.eu

RECHERCHE REPRENEURS EN CONCILIATION - PREPACK CESSION


(ART. L 611-7 alinéa 1er du Code de Commerce)
• Activité : Société spécialisée dans la conception, la fabrication et l’installation
de mobilier, solutions d’agencement pour commerçants, grande distribution,
établissements recevant du public
VOUS SOUHAITEZ PARAÎTRE DANS CETTE RUBRIQUE Me Carole Martinez
• Moyens de production : ateliers menuiserie et metallerie
22 rue de l’Arcade
RETROUVEZ UNE SÉLECTION • Effectif : 94 salariés (86 ETP)

Sarah MEDARD : 01 87 39 74 94 75008 Paris


www.aj-2m.com
• Chiffre d’affaires au 31/12/2019 : 7 630 978 €

• Estimation chiffre d’affaires au 31/12/2020 : 4 700 000 €

smedard@lesechos.fr D’ANNONCES SUR : Les offres tendant au maintien de tout ou partie de l’activité de l’entreprise
devront être déposées auprès du conciliateur, au plus tard
Contact
reprise-entreprise.lesechos.fr Natacha POIRÉ
le 1er mars 2021 à midi et adressées par courriel aux adresses suivantes :
c.martinez@aj-2m.com et n.poire@aj-2m.com
Tél. +33 (0)1 43 12 30 00 Une data room virtuelle est mise en place. L’accès à cette data room peut
être obtenu sur demande écrite motivée justifiant d’une capacité financière,
n.poire@aj-2m.com
industrielle ou commerciale adaptée, et après signature d’un engagement
de confidentialité à l’adresse suivante : n.poire@aj-2m.com
HIGH-TECH&MEDIAS Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Reconnaissance faciale : Bruxelles veut


avancer sans inquiéter les citoyens
l La Commission européenne
En attendant les arbitrages finaux, les appels
dévoilera au printemps son règlement à une approche prudente se multiplient.
ciblant les usages à risque
de l’intelligence artificielle.
l Le Conseil de l’Europe, la CNIL
européenne et la société civile
l’appellent à encadrer très strictement
la reconnaissance faciale.
Mais des exceptions sont possibles
SÉCURITÉ au nom de la recherche ou de la sécu-
rité publique, ouvrant une zone de
Derek Perrotte flou sur le champ réel des possibles,
@DerekPerrotte que Bruxelles est au défi de clarifier.
— Bureau de Bruxelles En attendant les arbitrages
finaux, les appels à une approche
Vous êtes filmés, mais souriez, la prudente se multiplient. Vendredi,
Commission européenne veille. Elle le Conseil de l’Europe, qui regroupe
dévoilera le 21 avril prochain sa pro- 47 Etats européens (dont les 27 de
position de règlement pour enca- l’UE) et œuvre à défendre les droits
drer l’intelligence artificielle (IA), des citoyens, a recommandé d’exi-
qui doit mettre en musique l’appro- ger une transparence maximale sur
che « centrée sur l’humain » et « res- la finalité poursuivie, les données
pectueuse des valeurs européennes » collectées et leur traitement, et
promise par les commissaires d’imposer des normes élevées de
Thierry Breton et Margrethe Vesta- fiabilité technique. Il veut la stricte
ger, qui y voient la clé de la néces- interdiction de toute utilisation
saire confiance des usagers. visant à déterminer la couleur de

Shutterstock
Mais une fois ces louables bases peau, les convictions religieuses, le
posées, la question de la reconnais- sexe ou l’origine, ainsi que des appli-
sance faciale dans l’espace public cations entendant détecter les traits
s’avère particulièrement sensible. de personnalité et les émotions.
Au point que Bruxelles a un temps,
début 2020, envisagé d’imposer un
moratoire de trois à cinq ans sur son L’identification
biométrique est
pes de légalité, de nécessité, de propor-
tionnalité et de minimisation des
Les applications à « haut risque »,
dont fera partie l’identification bio- Ces cas qui ont fait
polémique en Europe
utilisation, le temps de mesurer tou- données énoncés dans le RGPD ». Cet métrique, devraient être soumises à
tes les implications et de rassurer les été, son directeur a même tenté de des normes techniques avancées,
citoyens, inquiets de voir pousser
à ce jour encadrée relancer l’idée d’un moratoire dans avec des processus de contrôle – en
les germes d’une société de sur- par le seul RGPD. l’espace public, jugeant certaines amont comme en aval – des algorith-
veillance de masse, comme en technologies trop peu matures. mes, des données recueillies et de La reconnaissance faciale de milliers de passants. Sans leur
Chine. L’idée a fait long feu face à la « Lier la reconnaissance de l’affect leur traitement. Cette ligne prudente est une technologie consentement (obligatoire) puis-
fronde des Etats membres, en quête […] au recrutement de personnel, à Des « exigences spécifiques » est confortée par les résultats de la qui fait débat, inquiète qu’il s’agissait d’une expérience
de nouveaux outils sécuritaires, l’accès à l’assurance, à l’éducation », La Commission européenne se consultation lancée par la Commis- et suscite de nombreuses menée très discrètement… jusqu’à
mais le débat reste à trancher : où, insiste son rapport. Pour le privé, il veut rassurante. Elle promet que sion dans la foulée du livre blanc critiques. Revue de détail. ce que le « Financial Times »
quand, comment, à quelles condi- veut n’autoriser la reconnaissance le recours à l’IA sera encadré, usage auprès de 1.200 parties prenantes, s’en fasse l’écho pendant l’été 2019.
tions et à quelles fins autoriser le faciale qu’avec le « consentement par usage, avec des obligations et dont 352 entreprises, 73 autorités Nicolas Richaud Depuis, une enquête a été ouverte.
recours à la reconnaissance faciale ? explicite et libre » d’un salarié, dans des contraintes proportionnelles publiques et 160 associations. @NicoRichaud
« des environnements contrôlés » au niveau de risque. Dans son livre Publiés en novembre, ils indiquent Les « faux positifs »
Le bouclier du RGPD – ce qui exclut les centres commer- blanc de février 2020, première que 49 % des sondés jugent le La polémique est née peu après le Ce qui n’a en rien empêché la
A ce jour, l’identification biométri- ciaux – et aux seules fins « de vérifica- esquisse du règlement, elle promet moment venu de mieux encadrer les début du premier confinement. police de Londres de faire savoir,
que est encadrée par le seul règle- tion, d’authentification ou de catégo- des « exigences spécifiques » pour recours possibles à la reconnais- Dans plusieurs villes françaises, début 2020, qu’elle comptait se
ment général sur la protection des risation ». Cette approche fait écho l’identification biométrique à dis- sance faciale. Plus d’un quart (28 %) des drones, munis de caméras, servir de la reconnaissance faciale
données (RGPD) et, dès lors, indirec- aux alertes ces derniers mois du tance, qui « comporte des risques par- plaident pour son interdiction pure ont été utilisés pour débusquer en direct via les caméras instal-
tement interdite dans l’espace public Comité européen de la protection ticuliers en termes de droits fonda- et simple dans l’espace public, dont les citoyens ne respectant pas les lées dans la ville. Alors même que
faute de pouvoir y recueillir le des données, selon lequel « il est mentaux » et dont l’usage doit être une grosse moitié des 406 citoyens mesures de confinement. Une leur efficacité est loin d’être éta-
consentement explicite des person- essentiel que le recours à ces technolo- « dûment justifié, proportionné et consultés. Seuls 6 % jugent le cadre décision qui a été très critiquée, blie et est très critiquée tant les
nes dont les données sont traitées. gies se fasse dans le respect des princi- assorti de garanties adéquates ». actuel satisfaisant. n puis portée en justice par la Qua- erreurs, alias les « faux positifs »,
drature du Net et la Ligue des seraient encore nombreuses.
droits de l’homme. Depuis, le Ce qui peut déboucher sur de gra-

Le ministère de l’Intérieur prône une « IA douce » conseil d’Etat a ordonné l’arrêt de


ces vols, faute d’un régime juridi-
que encadrant la pratique.
vissimes méprises : début 2020,
l’afro-américain Robert Williams
a été arrêté devant sa maison
Bien sûr, l’éléphant au milieu de par la police de Detroit, avant de
La surveillance par drones et « De l’ordre de 60 % des Français décédés la perte de points sur leur veillance puisse aider à retrouver la pièce de cette polémique est la passer près de trente heures en
la reconnaissance faciale ont sont réticents quand on leur parle permis de conduire, ou pour rap- une personne disparue. reconnaissance faciale – même si cellule… puis d’être relâché. L’outil
défrayé la chronique mais d’intelligence artificielle et c’est en par- procher le portrait-robot d’un sus- Alors que la reconnaissance celle-ci n’a pas été utilisée à l’épo- de reconnaissance faciale utilisé
la délégation ministérielle à tie de notre responsabilité de changer pect avec des photos d’auteurs faciale pose par ailleurs des ques- que. Mais la thématique est natu- avait confondu son visage avec
l’Intelligence artificielle, nou- ce frein, reconnaît Jean-Martin Jas- d’infractions déjà connus. tions sur sa fiabilité, le préfet Jaspers rellement vouée à être couplée à celui d’un homme recherché
vellement créée, veut rassu- pers, le préfet délégué à l’intelligence La technologie est aujourd’hui à appelle aussi à renforcer l’expertise celle de l’usage des drones. Dans pour vol de montres…
rer sur l’utilisation de l’IA. artificielle au ministère de l’Inté- la croisée des chemins alors que la du ministère en matière d’audit des la proposition de loi relative à la Parfois, les intentions semblent
rieur (DMIA). L’IA peut servir pour Place Beauvau a publié en novem- algorithmes. Une telle compétence sécurité globale qui arrive en dis- louables. Lancé en 2017, le moteur
Florian Dèbes l’Etat et les préfets au maintien de bre dernier un « Livre blanc de la lui permettrait de déjouer les biais cussion au Sénat, la question de de recherche polonais PimEyes
@FL_Debes l’ordre, au combat contre le crime et à Sécurité intérieure » appelant à de certains algorithmes mal conçus l’utilisation de la reconnaissance entend éviter la publication non
la lutte antiterroristes, mais ces tech- moderniser la police et la gendar- qui discriminent certaines popula- faciale, via les drones, a d’ailleurs désirée de photos d’internautes.
En matière d’intelligence artifi- nologies sont désormais aussi à mobi- merie. Du côté des forces de l’ordre, tions non blanches. Ce savoir pour- brillé… par son absence, ouvrant Pour vérifier cela, il suffit à l’utili-
cielle, le ministère de l’Intérieur se liser plus massivement par le corps on pousse pour profiter de l’effica- rait se révéler indispensable dans la voie à sa potentielle utilisation, à sateur de prendre une photo et de
sait sur un terrain miné. Du recours préfectoral pour renforcer les garan- cité de tels systèmes, quitte à mobili- les enquêtes de demain. « Policiers et terme, dans ce cadre-là. Mercredi, la télécharger dans cette plate-
à la reconnaissance faciale par le ties des libertés et le développement ser contre elles des défenseurs des gendarmes doivent se préparer d’ici la CNIL a sommé le Parlement de forme qui scanne ensuite le Web
système d’identité numérique Ali- économique des territoires. » droits de l’Homme qui voient 2025-2030 à être massivement saisis revoir sa copie sur la question des pour retrouver des clichés de la
cem au projet avorté d’expérimenta- A des années-lumière de l’IA notamment un nouveau Big Bro- pour de nouvelles catégories d’attein- drones. Fin 2019, le gendarme de la personne en question.
tion sur la voie publique de caméras effrayante d’un RoboCop, il a pré- ther dans l’association entre recon- tes aux personnes, sur de nouveaux protection de la vie privée s’était Premier bémol, la BBC soutient
capables d’identifier un visage dans senté le 4 février un tricycle électri- naissance faciale et vidéosur- vols numériques menaçant des biens, déjà opposé à l’installation d’un que les photos sur les réseaux
une foule, la Place Beauvau a déjà que connecté et bardé de capteurs veillance. Créée en octobre dernier, et dans des contentieux économiques système de reconnaissance faciale sociaux peuvent être scannées
fait face à son lot de polémiques en avec lesquels les agents du ministère la délégation ministérielle à l’Intelli- lourds en lien avec l’intelligence artifi- visant à contrôler l’accès dans par PimEyes – ce dont se défend la
la matière. pourront se déplacer, mais qui per- gence artificielle entend ouvrir plus cielle. La France, comme tous les pays deux lycées à Nice et à Marseille. firme. Surtout, cet outil pourrait
Dernier exemple en date, la CNIL mettra surtout de prélever des infor- largement le champ des possibles. d’Europe et dans le monde, aura à De l’autre côté de la Manche, « permettre la surveillance de l’Etat
a retoqué mi-janvier le décollage de mations routières ou de percevoir le faire face dans peu de temps à une la technologie inquiète aussi. […] et même le harcèlement à une
drones de police, équipés de camé- changement climatique en ville Audit des algorithmes forte vague d’algorithmes tueurs, et « Menace potentielle pour la vie échelle auparavant inimaginable »,
ras, afin de surveiller le respect des avant d’analyser ces données. Une Près de 80 expérimentations sont d’algorithmes voleurs. Assurer une privée », avait taclé la commissaire s’alarme l’association Big Brother
mesures de confinement. Elle « IA douce » que le haut fonction- en cours ou vont commencer d’ici meilleure sécurité de l’IA va devenir britannique à l’Information, Eliza- Watch. Il y a un an, Clearview AI
enfonce le clou dans un avis rendu naire entend évangéliser auprès des peu. L’IA aide ainsi déjà le ministère très vite un nouveau métier des forces beth Denham, en référence aux avait fait les gros titres aux Etats-
mercredi à la commission des Lois directions centrales du ministère. à mieux connaître l’accidentologie de sécurité », alerte Jean-Martin dizaines de caméras, équipées de Unis. Avec une simple photo d’une
du Sénat sur la proposition de loi Arrivée sur la pointe des pieds d’une route ou à automatiser le con- Jaspers, en référence au cyber- logiciels d’intelligence artificielle, personne, la start-up peut fournir
relative à la sécurité globale, jugeant depuis quelques années, l’IA sert trôle aux frontières. Certains envisa- crime. Pour faire respecter les installées dans le quartier londo- son nom, les informations person-
que le cadre législatif prévu ne pro- déjà aux agents pour, par exemple, gent que des algorithmes prédictifs 10.000 lois de la République à l’ère nien de King’s Cross. Chaque jour, nelles disponibles, et d’autres pho-
tège pas suffisamment les droits des détecter la fraude des automobilis- puissent assister les pompiers lors de l’IA, il espère la formation de celles-ci recueillaient des amas de tos… Ce logiciel aurait été utilisé
individus. tes qui reportent sur des proches d’un feu de forêt et que la vidéosur- 5.000 agents sur ces questions. n données biométriques de dizaines dans 27 pays. Dont la France. n
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 HIGH-TECH & MEDIAS // 29

en pixels
Le deal ARM/Nvidia dans le
viseur de Bruxelles et Londres
ÉLECTRONIQUE

Thomas Samson/AFP
L’opération génère
des inquiétudes
au regard du droit
de la concurrence.

Notamment sur la
neutralité future La peine de l’ex-président de Radio
d’ARM, qui pourrait France, Mathieu Gallet, allégée
à l’avenir être tenté RADIO Condamné pour favoritisme en janvier 2018 pour des attri-
de privilégier Nvidia butions de marchés publics remontant à sa présidence de l’INA et
à ses autres clients. révoqué de la présidence de Radio France pour ce motif, Mathieu
Gallet – désormais à la tête de la start-up de podcasts Majelan – a
Alexandre Counis vu sa peine allégée par la Cour d’appel jeudi. S’il reste condamné à
@alexandrecounis une amende – portée de 20.000 à 30.000 euros – et doit verser
— Correspondant à Londres 3.000 euros à Anticor, l’association anticorruption qui s’était por-
et Derek Perrotte tée partie civile contre lui, la peine de prison d’un an avec sursis a,
@DerekPerrotte elle, disparu. Il estime que son honneur est « rétabli ».
— Bureau de Bruxelles

La Competition and Markets Nouvelle année difficile en perspective


Authority (CMA) à Londres et chez Nokia
la Direction générale de la
concurrence à Bruxelles devraient TÉLÉCOMS 2021 sera une année « difficile, une année de transi-
toutes les deux ouvrir des enquê- tion », a prévenu jeudi l’équipementier télécoms finlandais lors
tes approfondies sur le projet de de la publication de ses résultats. Nokia fait face à des « vents
rachat du concepteur de puces contraires », notamment aux Etats-Unis, où Verizon l’a aban-
britannique ARM par l’américain donné au profit de Samsung sur un gros contrat 5G. En 2020, ses
Nvidia, annoncé mi-septembre. ventes ont baissé de 6 % mais la chasse aux coûts lui a permis
Une opération à 40 milliards de d’augmenter sensiblement (+89 %) son résultat opérationnel.
dollars dont l’importance justifie
de telles investigations, ont confié
des responsables au « Financial Le patron de Parler mis à la porte
Times ». Non seulement les puces
conçues par ARM équipent presque RÉSEAUX SOCIAUX Le conseil d’administration du réseau
tous les smartphones, mais l’opéra- social conservateur a démis John Matze de ses fonctions. L’ex-
Shutterstock

tion n’est pas sans soulever des directeur général a lui-même annoncé ce départ dans un mes-
inquiétudes au regard du droit de sage à ses employés, révélé par la chaîne Fox Business. Les servi-
la concurrence. Notamment sur la ces de Parler avaient été sévèrement perturbés après l’invasion
neutralité future d’ARM, qui pour- Le projet de rachat du concepteur de puces britannique ARM par Nvidia a été annoncé mi-septembre. violente du Capitole par des partisans de Donald Trump, quand
rait à l’avenir être tenté de privilé- les grandes plateformes américaines – d’Apple à Google en pas-
gier Nvidia par rapport à ses autres Avec l’essor en cours des objets en posant des conditions et des ouvrira son enquête. Elle aura alors sant par Amazon – avaient soudainement banni le réseau social.
clients, d’Apple à Samsung, en pas- connectés et de la 5G, l’enjeu est garde-fous. Nvidia et son proprié- quarante jours pour décider de la
sant par Qualcomm et Broadcom. économique mais aussi géostraté- taire, le japonais SoftBank, se sont poursuivre par une deuxième phase
gique. « Le deal sera forcément sur- donné dix-huit mois pour obtenir d’enquête approfondie. « La CMA Accusé de « contestation de crime
Un enjeu géostratégique veillé de très près car dans un monde tous les feux verts réglementaires devrait regarder si, après l’acquisition, contre l’humanité », Eric Zemmour
Nvidia se défend de vouloir remettre ultra-connecté, les puces sont un – ils devront aussi obtenir ceux des ARM est incitée à se retirer, à relever
en cause le modèle ouvert d’ARM enjeu croissant de souveraineté », autorités de la concurrence amé- ses prix ou à réduire la qualité de ses
a été relaxé
qui accorde des licences aux autres confirme une source européenne. ricaine et chinoise. services de licence pour les rivaux de AUDIOVISUEL Eric Zemmour, jugé à Paris pour « contestation
fabricants de composants. « Nous Surtout que personne ne peut affir- Nvidia », a prévenu l’autorité. de crime contre l’humanité » après avoir soutenu sur Cnews que
n’avons pas l’intention de réduire mer aujourd’hui que la guerre Des conséquences Le gouvernement britannique, le maréchal Pétain avait « sauvé » les Juifs français, a été relaxé.
ou de refuser l’approvisionnement froide technologique déclenchée sur la sécurité nationale qui vient tout juste de renforcer son Le tribunal de Paris mentionne des propos prononcés « à brûle-
en produits ARM, pour aucun par Donald Trump et qui oppose Au Royaume-Uni comme à Bruxel- arsenal pour pouvoir bloquer la pourpoint lors d’un débat sur la guerre en Syrie ». Mais reconnaît
client », a promis Jensen Huang, les Etats-Unis à la Chine – et dont les, les investigations n’ont pas for- prise de contrôle par des investis- qu’ils contiennent « la négation de la participation [de Pétain] à la
son fondateur et directeur général. l’Europe est la victime collatérale – mellement démarré. « Cette transac- seurs étrangers d’une entreprise bri- politique d’extermination des Juifs menée par le régime nazi ».
Mais Bruxelles est très méfiante, ne va pas se poursuivre en dépit de tion ne nous a pas encore été notifiée », tannique jugée stratégique, devrait
tant voir les entreprises du Vieux l’arrivée au pouvoir de Joe Biden. se borne à indiquer la Commission par ailleurs examiner les consé-
Continent perdre l’accès aux puces Les autorités de la concurrence européenne. La CMA britannique quences de l’opération sur la sécu-
les plus avancées les mettraient pourraient dans tous les cas bloquer s’est à ce stade contentée de lancer rité nationale. Les pressions pour
en difficulté sur un marché déjà l’opération si elles concluent que une consultation début janvier pour qu’il intervienne sont d’autant plus
dominé par les Américains et où les cette neutralité ne peut être assurée, recueillir les contributions des fortes que l’industrie des puces est,
Européens clament leur volonté de comme les concurrents de Nvidia concurrents. Ce n’est qu’au terme de soulignent certains, éminemment
redevenir des acteurs qui comptent. l’y invitent. Ou l’autoriser, mais cette phase de prénotification qu’elle stratégique pour l’avenir du pays. n

Dassault Systèmes, un géant du logiciel


conforté par la crise sanitaire
Le choix, ancien, de Dassault Sys- Malgré ces réussites, Dassault « jumeaux numériques » de leurs
LOGICIELS tèmes de privilégier les logiciels
dans le cloud et la facturation par
Systèmes a tout de même été cha-
huté par la crise mondiale. Son acti-
sites de production avaient pu rapi-
dement reconfigurer leurs usines
VEN
Le premier éditeur
français a enregistré
abonnement est payant. Les revenus
récurrents de ses différents logiciels
vité de services, qui représente 10 %
des revenus, a accusé un fort ralen-
ou réordonner les commandes – et
ont ainsi réussi à baisser drastique- TESPRI
un chiffre d’affaires de
4,5 milliards en 2020.
ont bondi de 26 % en 2020, faisant
plus que compenser les moindres
tissement. Et le passage de nom-
breux départements ingénierie ou
ment leurs coûts opérationnels.
« L’usine Airbus à Hambourg a été VÉES
JUSQU’AU
08•02
ventes de licences à l’unité et de ser- d’études en télétravail chez ses réordonnancée en quelques jours.
Il bénéficie de la vices. Ils représentent 80 % des reve- clients ne s’est pas fait sans heurts. Avec les anciens systèmes ERP [pro-
numérisation crois- nus logiciels du groupe, contre envi- « Nos systèmes le permettent, mais giciel de gestion intégré, NDLR],
ron 70 % sur les deux exercices nos clients n’étaient pas prêts », vous ne pouvez pas faire cela »,
sante de l’industrie
précédents. L’ambitieuse acquisi- pointe Bernard Charlès. pointe Bernard Charlès.
et de son pari de 2019 tion de Medidata pour plus de 5 mil- Enfin, au-delà du Covid-19,
sur la pharmacie. liards d’euros en juin 2019, quelques Développement durable Dassault Systèmes est convaincu

Sébastien Dumoulin
mois avant l’apparition du Covid-19,
a également montré sa pertinence.
Tout au long de 2020, les équipes de
Dassault Systèmes ont été très
que les problématiques de dévelop-
pement durable vont pousser tou-
Offres exceptionnelles dans
@sebastiendmln Le spécialiste mondial de la numéri- mobilisées par cet accompagne- jours plus de clients vers ses outils le plus grand espace tables et chaises
« Notre modèle a prouvé sa rési-
sation des essais cliniques a été solli-
cité comme jamais par les labora-
ment, non facturé, qui a pesé sur la
rentabilité. D’autant que l’éditeur
de simulation numérique, pour
concevoir des systèmes de propul- de repas à Paris !
lience », se réjouit Bernard Charlès, toires à la poursuite de vaccins n’a, lui, pas réduit la voilure. Il a sion électriques pour le transport Tables extensibles, plateaux laque, bois, verre et céramique, procédés anti-rayures,
le patron de Dassault Systèmes. Le contre le coronavirus. maintenu l’intégralité de ses équi- maritime ou les satellites, de nou- fabrication française et européenne.
géant français du logiciel de modéli- pes en place, refusé de bénéficier veaux matériaux recyclables… Les

935
sation 3D et de simulation clôt un des différents plans d’aide publi- investisseurs y croient : depuis ©
exercice 2020 réussi, en dépit de la que, et musclé ses efforts de R&D début 2020, l’action a progressé de
pandémie, avec un chiffre d’affaires comme jamais (935 millions 20 % et la capitalisation de l’éditeur
en hausse de 11 %, à 4,4 milliards d’euros en 2020, en hausse de 27 %). tricolore dépasse désormais les Paris 15e - 7j/7 - M° Boucicaut, P. gratuit
d’euros. « Nous avons passé les 5 mil- Le champion tricolore s’estime 47 milliards d’euros. 145 et 147 rue Saint-Charles 63 et 60 bis rue de la Convention
liards de dollars de revenus. Dans le MILLIONS D’EUROS bien placé pour l’avenir. La crise a 01 45 75 02 81 01 45 77 80 40
logiciel, c’est une barre symbolique
importante », se félicite le dirigeant.
Le montant dévolu à la R&D
en 2020, en hausse de 27 %.
montré que les clients qui avaient
adopté ses logiciels pour bâtir des ( Lire « Crible »
Page 42
Canapés, literie, mobilier sur 3000 m2 : toutes nos adresses sur www.topper.fr
START-UP Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Les start-up de livraison de courses à la


demande prêtes à déferler sur l’Europe
l Gorillas, Dija, Weezy et Cajoo installent des entrepôts au cœur des villes pour faire de la livraison ultrarapide.
l Ces sociétés s’inspirent de goPuff, qui a connu une croissance rapide aux Etats-Unis.

SERVICES

Adrien Lelièvre
@Lelievre_Adrien

Les épiceries et supérettes de quar-


tier ont de quoi être inquiètes. Car
les start-up européennes de livrai-
son de courses à la demande se
multiplient et entendent surfer sur
la crise sanitaire, qui limite les
déplacements et dope l’e-com-
merce, pour s’imposer dans les
grandes villes.
Le phénomène a vu le jour aux
Etats-Unis avec goPuff : une société
qui a développé le concept des
« dark stores », c’est-à-dire des
entrepôts aménagés uniquement
pour le stockage des marchandises
et la préparation de commandes,
d’où partent des coursiers qui doi-
vent livrer en moins de 30 minutes
chez le client 24 heures sur 24.
Créée en 2013 à Philadelphie, la
start-up goPuff, qui a connu une
ascension rapide, est maintenant
présente dans plus de 500 villes
américaines. Elle affirme avoir
atteint la rentabilité dans chaque
marché où elle opère depuis plus de
dix-huit mois. De quoi allécher les
investisseurs. En octobre 2020,
goPuff a été valorisé 3,9 milliards de
dollars lors d’un tour de table de
380 millions de dollars. Ce succès a
d’ailleurs poussé Doordash, le La start-up allemande Gorillas a levé 44 millions de dollars lors d’un tour de table en série A et est partie pied au plancher à Berlin. Photo Instagram/gorillasapp
numéro 1 de la livraison de repas
aux Etats-Unis, à créer ses propres
« dark stores ». Un investissement
leurs fournisseurs, mailler le terri-
toire avec plusieurs entrepôts, avoir Comment les loueurs de vélos et de scooters
électriques profitent de l’explosion du secteur
qui lui a notamment permis de gri- des livreurs prêts à décoller à tout
gnoter des parts de marché de moment. Le tout en offrant des prix
goPuff ces derniers mois. Avec un raisonnables pour être compéti-
peu de retard, l’Europe embraye. La tifs ! Ces start-up vont aussi devoir
start-up allemande Gorillas a levé batailler avec les spécialistes de la Les start-up fournissant jeune pousse. De quoi éviter livreurs ou de fournir des engins à spécialistes du scooter électrique,
44 millions de dollars lors d’un tour grande distribution, qui sont de des deux-roues aux d’avoir à recharger le véhicule au des coursiers indépendants colla- comme Red ou Pink Mobility, qui
de table en série A et est partie pied plus en plus nombreux à livrer des sociétés de livraison beau milieu d’une tournée. « Nous borant avec des plateformes (Deli- ont, eux aussi, le vent en poupe. Il
au plancher à Berlin. En Angleterre, produits à domicile avec des parte- express se multiplient. offrons une solution clés en main veroo, Uber Eats, Stuart, etc). « Le n’est pas rare que des commerçants
Weezy et Dija ont levé 20 millions de naires (Carrefour est allié avec Uber Elles doivent concevoir des avec le vélo, le casque, le cadenas et marché est en pleine ébullition », se louent des flottes de vélos et de
dollars chacun. Le groupe espagnol Eats, Casino avec Deliveroo, Mono- engins robustes et agiles. l’assurance, mais aussi l’entretien. réjouit Asmaa Chakir Alaoui, la scooters électriques afin de couvrir
Glovo va également investir 100 mil- prix avec Stuart, etc.). On met tout en œuvre pour que le patronne de VelyVelo, une start-up une zone géographique plus large.
lions d’euros dans les « dark stores ». La location de « dark stores » et la La livraison a explosé avec la crise livreur puisse rouler tranquille- qui a levé 600.000 euros en octo- Si la demande de clients est
volonté de s’implanter en premier sanitaire. Et les délais pour appor- ment », insiste-t-il. Le vélo a été bre 2020 et fournit des vélos élec- croissante, les jeunes pousses doi-
Course aux financements dans les grandes villes européennes ter les produits chez les clients repeint aux couleurs de Cajoo, triques à Just Eat, Dominos Pizza vent faire face à une contrainte
La France n’est pas en reste : Cajoo impliquent de lever des sommes sont toujours plus courts. La jeune dont le logo s’affiche sur le cadre. ou encore Pizza Hut. « Tout le majeure : les difficultés d’approvi-
vient de récolter 6 millions d’euros importantes auprès des investis- pousse Cajoo, qui entame son « C’est aussi un vecteur de commu- monde s’est rendu compte de l’effi- sionnement liées à l’explosion de la
lors d’un tour de table en seed et seurs. Mais les fondateurs de ces offensive à Paris avec son épicerie nication pour la marque », observe cacité et des vertus de la livraison à demande mondiale. Il faut parfois
entame son offensive à Paris. Ces jeunes pousses connaissent ces 2.0, promet d’être sur le pas de Romain Crabot. vélo », poursuit-elle. Et notamment plusieurs mois avant d’obtenir cer-
sociétés font le pari que les person- questions par cœur : Cajoo a été votre porte en à peine 15 minutes ! d’un point de vue économique : taines pièces de vélo – le secteur du
nes qui utilisent des plateformes fondé par Henri Capoul, l’ancien Elle s’est associée pour cela à Marché en ébullition « Pour un restaurateur, un scooter scooter électrique est moins
pour les repas ou les transports general manager France de Bolt, Kemmrod, une start-up qui loue Alors que, pour certains secteurs thermique coûte environ 250 euros concerné par le problème.
feront aussi appel à leurs services Weezy a été cofondé par Alec Dent, ses vélos au design futuriste aux d’activité, la livraison devient une par mois, alors que nous proposons VelyVelo, qui conçoit désormais
pour se faire livrer de l’alcool, de la un ancien de chez BlaBlaCar, et professionnels de la livraison. solution indispensable pour gar- des vélos électriques à partir de ses propres vélos, a toutefois pris
lessive, etc. Les défis à relever pour Kristof Van Beveren, et Dija a été « Nos vélos ont une batterie de 1.000 der la tête hors de l’eau, les start-up 69 euros par mois et à 99 euros avec les devants et devrait bientôt se
ces épiciers 2.0 sont multiples : ils cofondé par Alberto Menolascina et watts et une autonomie pouvant de location de deux-roues sont en une formule tout compris. » faire livrer 600 nouveaux modèles.
doivent créer une application effi- Yusuf Saban, deux anciens de chez aller jusqu’à 120 kilomètres », expli- embuscade, qu’il s’agisse d’équiper Les acteurs du vélo électrique De quoi avoir l’esprit tranquille
cace, acheter les produits auprès de Deliveroo. n que Romain Crabot, le patron de la des sociétés qui ont leurs propres doivent également batailler avec les pendant quelques mois. — A. L.

FitCam transforme le coach sportif en kiné


SANTÉ année de développement, la jeune teurs, âgés de 35 à 55 ans en moyenne de la douleur du dos et des articula- et des revenus qui explosent grâce à des troubles musculo-squelettiques :
entreprise Prove Labs avait mis au et souvent des femmes, avaient une tions grâce au numérique, a ainsi des contrats signés avec « plus de la distribution-logistique et les trans-
L’application mobile, point une intelligence artificielle démarche plus axée sur la santé que levé 300 millions de dollars. La 300 entreprises clientes », notam- ports », précise Jérémie Leroyer.
qui utilise une intelli- capable d’analyser les mouvements sur la performance sportive et que société, née en Grande-Bretagne en ment parmi les grands comptes Quel que soit le secteur d’activité,
gence artificielle de l’élève afin de le corriger en l’application leur permettait d’éviter comme Boeing, Salesforce ou US le principe reste le même : « Notre
temps réel. les erreurs et de se faire mal », expli- Fo o ds. Le marché américain application Parcours FitCam suit
d’analyse de la pos- La première version de l’applica- que Jérémie Leroyer, fondateur de FitCam, qui a réalisé explose, en effet, en raison de la l’utilisateur, en commençant par un
ture, se positionne tion mobile lancée en 2019 avait été l’entreprise. Située à Paris et à New- une première pénurie de kinésithérapeutes et de questionnaire santé et des tests avec
comme un assistant élaborée pour analyser quatre mou- York, la start-up travaille alors avec levée de fonds l’absence de politique de prévention des squats, puis propose un parcours
de kiné virtuel. vements, squats, pompes et deux des kinésithérapeutes américains entraînant ainsi une épidémie des en neuf étapes sur plusieurs semai-
exercices de gainage, qu’elle corri- pour s’orienter vers le marché des
l’an dernier, en médicaments opiacés. nes. » FitCam, qui a réalisé une
Frank Niedercorn geait via une synthèse vocale. Début applications numériques de santé. prépare une seconde. première levée de fonds de
@FNiedercorn 2020, l’ambition était encore de la « On sait désormais que 80 % des dou- Abonnement à 9 euros 300.000 euros l’an dernier, en pré-
transformer en véritable coach vir- leurs chroniques, notamment celles 2015 et installée à San Francisco, FitCam, qui emploie une dizaine de pare une seconde. L’entreprise vient
Après le sport santé, FitCam met le tuel capable d’analyser et de corriger du dos ou des cervicales, peuvent être propose une approche légèrement personnes, s’adresse également au de s’installer au Canada, où l’appli-
cap sur la kinésithérapie. La jeune des dizaines de mouvements ou traitées par la kinésithérapie et des différente. Contrairement à celle de monde professionnel, avec une cation va être proposée aux patients
start-up avait lancé son application d’exercices. Depuis, la jeune entre- protocoles très bien documentés à FitCam, sa technologie d’analyse vingtaine d’entreprises clientes et de kinésithérapeutes . « Au Canada,
mobile en début d’année dernière. prise a changé son fusil d’épaule et base de mouvements pratiqués régu- des mouvements exige que l’utilisa- un abonnement fixé à 9 euros par nous allons devenir une plateforme
Avec l’objectif de transformer le l’application, utilisée par environ lièrement », précise Jérémie Leroyer. teur porte des capteurs. Hinge mois. « Nous allons réaliser des adap- de télémédecine appliquée à la kinési-
smartphone en professeur de gym- 20.000 personnes, a changé de cible. Hinge Health, qui occupe la place Health revendique aujourd’hui une tations pour deux secteurs particuliè- thérapie qui permettra aux patients
nastique virtuel. Après plus d’une « Nous avons constaté que nos utilisa- de leader du marché du traitement valorisation de 3 milliards de dollars rement touchés par la problématique de pratiquer pendant les séances. » n
PME&REGIONS
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021

Médecins, fermiers, taxis… ces métiers


plombés en vallée par l’absence des skieurs
l La fermeture des remontées mécaniques entraîne des réactions en chaîne qui ébranlent tous les secteurs de l’économie.
l Plusieurs dispositifs spécifiques d’indemnisation devraient être mis en place.

EMPLOI
aurait exclus du chômage partiel.
Or, avec des ventes en berne de 80 %
B ourg-Saint-Maurice, David
Gobillon est sur le point de cra-
fre d’affaires hors taxes de 12 mil-
lions d’euros réduit à quasi-zéro en
• LES PRODUITS RÉGIONAUX
S’ACCUMULENT
emploie 250 salariés en Savoie et
Haute-Savoie, les stations l’hiver
ou 60 %, selon les stations, les quer : dix-neuf ans dans la profes- quatre mois et demi depuis la crise. Les vins de Savoie, qui vendent plus représentent le quart de son activité.
Gabrielle Serraz gérants de l’enseigne n’auraient pas sion et des revenus qui plafonnent à Exemple : l’un de ses hôtels à de 80 % de leurs productions dans Il enregistre une baisse d’activité de
— Correspondante à Grenoble pu financer leur part patronale. Si la 900 euros par mois, l’Ursaff qui le Val Thorens, qui réalise un chiffre les stations de ski pour accompa- 40 %, qui va se répercuter sur ses
coopérative n’a pas de problème t a l o n n e … C o m m e n t t r o u ve r d’affaires de 4,2 millions en hiver, gner raclettes et fondues, annon- fournisseurs de la région.
Le plan montagne et ses 4 milliards financier, elle cherche un moyen l’argent ? Et les rares touristes qui doit assumer des charges fixes cent une perte de 40 % de leur chif-
d’euros de promesse ont apporté en
début de semaine un peu de baume
pour soutenir la trésorerie de ses
commerces. Ceux-ci sont, en outre,
refusent de payer 90 euros une
course pour Val d’Isère parce qu’ils
d’exploitation de 250.000 euros au
moins. Plafonnées, les aides de l’Etat
fre d’affaires annuel, de l’ordre de
50 millions d’euros, avec 375 adhé-
•SONT
MÊME LES MÉDECINS
TOUCHÉS
au cœur des vallées et des stations confrontés au problème des den- ont payé 11 euros pour venir de Paris rents de l’appellation d’origine con- Dans les stations et à leur périphérie
de ski. Sans apaiser toutes leurs rées périssables et de l’approvision- en TGV. « Si la SNCF casse les prix, je trôlée. Les ventes se sont un peu de nombreuses professions ont vu
angoisses et les dégâts déjà subis. nement. « C’est la double peine, fais comment pour faire mes courses Dans les stations maintenues grâce aux grandes sur- s’effondrer leur activité. Les méde-
A écouter Michaël Ruysschaert, explique Michel Albert. Si nous chez Super U ? » demande le chauf- et à leur périphérie faces, au réflexe de l’achat local et au cins de montagne, dont 300 tra-
directeur général de l’Agence mettons peu de produits en vente, les feur, d’autant plus excédé que des de nombreuses pro- déplacement des producteurs pour vaillent au sein de 100 cabinets dans
Savoie Mont-Blanc, les deux Savoie clients ne viennent plus, mais si nous compagnies de VTC cassent aussi des ventes directes en région pari- les stations, ont peur de devoir fer-
ont déjà perdu 10 milliards d’euros. offrons du choix, nous devons tout les prix ! Il songe à revendre sa
fessions ont vu s’effon- sienne. Les producteurs ont réduit mer, prévient Suzanne Mirtain, pré-
Chantal Carlioz, présidente d’Isère jeter faute de clients ! » licence, mais à qui et à quel prix ? Il drer leur activité. de plus de 10 % la production à sidente de Médecins de montagne.
Attractivité, chiffre ces dégâts à l’a achetée 42.000 euros et mainte- l’automne et certains négociants Certains pharmaciens ont même
plus de 1 milliard pour le troisième
principal département alpin. Car,
•SURLESPLUSIEURS
TAXIS EN DÉROUTE
FRONTS
nant il n’est même pas sûr de la
céder pour 25.000 ou 30.000 euros. se montent à 200.000 euros, soit
dans les vallées ont perdu plus de
70 % de leur chiffre d’affaires.
perdu jusqu’à 90 % de leur chiffre
d’affaires, comme à Valmorel. Le
au-delà des activités liées directe- Les chauffeurs de taxi savoyards 20.000 euros par structure, ce qui ne Alp’viandes, qui alimente les préfet de l’Isère vient d’annoncer
ment au ski, plus de 50 % des
emplois de Savoie, par exemple,
s’arrachent les cheveux. Confron-
tés à la crise sanitaire et à la ferme-
•PARDESL’AIDE
ENSEIGNES PIÉGÉES
DE GROUPE
couvre pas les frais de chaque entité
du groupe. C’est pourquoi David
hôtels et restaurants des stations des
Alpes, a également vu son chiffre
qu’un dispositif spécifique d’indem-
nisation va être mis en place pour
relèvent indirectement du tou- ture des stations, ils doivent com- Le groupe Montagnettes, qui Giraud, président du groupe Ski d’affaires baisser de 98 %. Il affichait les professionnels de santé en mon-
risme. « La crise sanitaire a fait poser avec une directive euro- exploite une dizaine de résidences Shop, situé à Tours-en-Savoie, 16 millions d’euros avant la crise. tagne leur garantissant la capacité à
apparaître l’extrême imbrication des péenne, dite des « 90 jours », qui les de tourisme et des hôtels, emploie 30 demande que le seuil du fonds de Située à Chambéry, l’entreprise, qui faire face à leurs charges fixes pro-
activités en montagne, où se déploie prive d’accès aisé à l’aéroport de salariés et a embauché ses 80 saison- solidarité lié au plan tourisme soit emploie 40 salariés, attend des fessionnelles, sur un modèle simi-
une industrie touristique qui agrège Genève, porte d’entrée du tourisme niers qui sont en chômage partiel. plafonné à 1 million d’euros par « aides spécifiques ». De même, pour laire à celui mis en place lors du pre-
tous les secteurs. Il s’agit d’une écono- et des industries dans les Alpes. A En un an, le groupe totalisait un chif- mois, et non à 200.000 euros. le charcutier Henri Raffin, qui mier confinement. n
mie de ruissellement », affirme
Hervé Gaymard, président du Con-
seil départemental.

• LOYERS SEMESTRIELS
Après l’annonce d’un nouveau dis-
positif d’aides, les professionnels
attendent les décrets d’application.
Selon Philippe Garzon, responsa-
ble de l’antenne Savoie de l’Agence
économique régionale : « le diable
se cache dans les détails, s’il n’est pas
tenu compte de la saisonnalité, par
exemple, si on compare de mois à
mois alors que les loyers sont payés
trimestriellement ou semestrielle-
ment, cela laissera encore des trous
dans la raquette ». Mêmes interro-
gations de la part de Michael
Ruysschaert, pour qui, à l’excep-
tion des 70 % de prise en charge des
dépenses fixes pour les restau-
rants, hôtels et cafés, le reste n’est
pas totalement clarifié.

•MITÉLE CRAINT
COMMERCE DE PROXI-
D’EMBAUCHER
« C’est compliqué ! » Michel Albert,
responsable du développement de
la coopérative Sherpa, qui compte
117 supérettes dans les stations de
sports d’hiver, estime avoir déjà
perdu 80 % d’un chiffre d’affaires
qui totalise 100 millions d’euros en
année « ordinaire ». L’enseigne, qui
emploie 900 salariés, réalise 80 %
de son activité durant les quatre à
cinq mois d’hiver et n’a pas pu
embaucher ses 800 saisonniers.
Ceci, selon le responsable, en raison
de la classification complexe qui les La crise sanitaire a fait apparaître l’extrême imbrication des activités en montagne, où se déploie une industrie touristique qui agrège tous les secteurs. Photo Allili Mourad/Sipa

Entre 50 % et 90 % des saisonniers sans emploi dans les stations de sport d’hiver
Des milliers de travailleurs pour les autres métiers de la mon- ficié du dispositif. De son côté la che de 50 % de sans-emploi. Le – la restauration, l’hôtellerie, les s’insurge le syndicaliste. Les saison-
saisonniers n’ont pas été tagne. Ainsi, la quasi-totalité des CGT-transports estime qu’« minima cabinet d’Elisabeth Borne assure commerces ou les services comme niers qui étaient employés dans les
embauchés à cause du 18.000 employés des sociétés de 50 % des saisonniers n’ont pas été que, à Noël, il y a habituellement le nettoyage et les blanchisse- aéroports de Savoie ou d’Isère ou
manque de fréquentation. remontées mécaniques sont au embauchés et survivent grâce à la soli- 60.000 saisonniers dans les stations, ries n’auraient que très peu embau- ceux des stations thermales sont
Le ministère du Travail chômage partiel ou en fonction. En le total atteignant 120.000 person- ché leurs saisonniers. Avec cepen- aussi en difficulté.
exhorte les employeurs revanche, les primes, qui dans cer- nes aux vacances de février. Par con- dant des exceptions. Exemple, en En attendant, FO demande aux
à mettre massivement au taines stations représentent jus- FO demande aux pou- séquent, la ministre exhorte les Savoie, où le Club Med, qui emploie pouvoirs publics d’aller dans chaque
chômage partiel les 120.000 qu’à 500 euros par mois, sont employeurs à embaucher massive- 4.000 saisonniers dans ses 11 villa- département concerné chercher les
personnes généralement exclues du calcul, ce qui obère les
voirs publics d’aller ment pour ces semaines à venir afin ges, en a embauché 3.000 cet hiver et saisonniers répertoriés l’an dernier
recrutées à cette période. revenus. Mais c’est l’arbre qui chercher les saison- de mettre un maximum de saison- les loge même au besoin dans des auprès de l’Urssaf pour les indemni-
cache la forêt. niers répertoriés nier au chômage partiel. chambres individuelles. Les 1.000 ser. Pour la CGT : « l’Etat doit obliger
« Sur les 120.000 saisonniers Se référant aux indications don- autres étant restés dans leur pays car les employeurs à honorer les promes-
qu’emploient les stations de sports nées en début de semaine par le cabi-
l’an dernier auprès L’exception Club Med ils n’ont pu traverser la frontière. ses d’embauche et les contrats saison-
d’hiver en France, à peine 12 % ont net de la ministre du Travail, Elisa- de l’Urssaf pour Les opérateurs de remontées méca- Les syndicalistes de FO qui niers. Il est anormal de verser
été embauchés. » Pour Pierre Didio, b eth B orne, selon lesquelles les indemniser. niques contestent aussi les calculs avaient organisé une manifestation 400 millions d’aides au secteur du
secrétaire général de l’union dépar- 30.000 saisonniers ont fait l’objet du de l’Etat, car le chiffre de 60.000 sai- lundi 1er février au tunnel du Fréjus, tourisme sans exiger la moindre con-
tementale FO de Savoie ce calcul est dispositif d’indemnisation pour un sonniers à Noël est basé sur la saison en Savoie, ont découvert à cette trepartie », énonce le syndicat. Le
vite fait. Si la convention collective montant global de 500 millions darité, à l’épuisement de leurs alloca- précédente, où il y a eu peu de neige, occasion des « détresses absolues ». plan d’aide de 4 milliards d’euros
des remontées mécaniques, très d’euros, FO en conclut que seul tions-chômage, au RSA. Cela entraîne et donc moins d’embauches. Hors « Les laissés pour compte, ceux qui annoncé lundi dernier par le gouver-
sociale, oblige l’employeur à réem- 12.000 saisonniers, hors employés des drames humains et de la désespé- remontées mécaniques, tous les logent dans des caravanes à plu- nement prévoit que l’activité par-
baucher ses saisonniers la saison des remontées mécaniques auto- rance sociale ». Le ministère du Tra- autres secteurs pour voyeurs sieurs, on ne va pas les trouver. Pour tielle prise en charge à 100 % sera
suivante, la situation est différente matiquement embauchés, ont béné- vail retient aussi un ratio plus pro- d’emplois saisonniers durant l’hiver e u x , c ’ e s t a u m i e u x l e RSA » , maintenue jusqu’au 15 avril. — G. S.
32 // PME & REGIONS Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Covid : Salomon coiffe Decathlon au innovateurs


poteau avec un masque pour le sport
public à partir du 15 février au prix 400.000 euros de revenus. Mais, le de masques. En effet, Rocle qui jus-
AUVERGNE- de 18 euros. De quoi doubler chef d’entreprise n’entend pas que-là produisait essentiellement
RHÔNE-ALPES Decathlon, qui avait annoncé fin s’arrêter là. « Nous allons étendre des textiles pour la maison et la LE PROJET PRÉLUDE
janvier travailler à un tel masque, le cette technologie à d’autres applica- décoration s’est doté cet été d’une
La marque de sport
s’est adossée à la PME
ministère des sports affirmant
espérer réautoriser le sport en salle
tions pour tous ceux qui ont besoin de
performance et de respirabilité.
ligne de production de masques
standards moyennant un investis- Une déchetterie devient
ardéchoise Chamatex
pour produire ce
grâce à l’équipement. Rapidement, pour le vélo ou les
sports de raquette, mais aussi certai-
sement de 300.000 euros. Une stra-
tégie payante. centrale multi-énergies
masque de catégorie 1. Dix mille pièces nement pour d’autres professions En 2020, porté par les ventes de
Toutefois le projet des trois parte- comme la restauration et ceux qui masques, la forte demande de texti-
naires paraît moins ambitieux que travaillent dans des environnements les techniques entrant dans la com- évaluée à 107 MWh par an, sera
celui de Decathlon car ils visent difficiles », annonce le patron de position d’équipements pour la raccordée à une station de cogé-
Françoise Sigot avant tout les sportifs ou les athlètes Chamatex. Il confirme ainsi la maison et celle d’articles de décora- nération également alimentée
— Correspondante à Lyon de haut niveau exerçant diversification de son groupe dans tion, notam- par l’incinération d’environ
déjà leur activité dans le la fabrication m e n t l e s 1.000 tonnes de bois chaque
Décathlon y travaille, Salomon, Cha- cadre réglementaire rideaux, le année. Cet équipement fourni
matex et le groupe Zebra l’ont fait. actuel (en extérieur pour groupe Chama- par Naoden, qui traite les
Après neuf mois de recherche, ce les amateurs) mais sou- tex, fort de copeaux par pyrogazéification,
trio rhônalpin redonne de l’espoir haitant se protéger 140 personnes, a fournira 775 MWh d’électricité
aux sportifs grâce à un masque spé- davantage. Dans un pre- réalisé 40 millions et 1.040 MWh de chaleur par

Prélude
cialement conçu pour permettre mier temps le groupe d’euros de chiffre an. Une partie de l’électricité
l’activité physique, même intense, en Chamatex pense en pro- d’affaires, contre sera revendue au réseau, l’autre
toute sécurité. Réalisé à partir de tex- duire environ 10.000 par 25 millions en 2019. n alimentant un électrolyseur
tiles techniques à haute filtration, ce mois. Il a investi Pascale Braun mis au point par McPhy, leader
masque breveté de catégorie 1 intè- 400.000 euros dans une — Correspondante à Metz des applications hydrogènes.
gre une cage de respiration afin ligne de production dédiée
d’être porté sans gêne durant les à ces produits. Installée à C’est une déchetterie des plus De l’hydrogène
entraînements et la compétition. Il Tarare dans les monts du banales que la communauté de au méthane
coche en outre tous les critères de Lyonnais, chez Rocle, que communes Pays Haut Val Prélude, qui représente un
certification sanitaire liés à la filtra- Chamatex a acheté en 2019, d’Alzette entend transformer en investissement de 1 million
tion des flux d’air entrants ainsi que elle est opérationnelle depuis centrale multi-énergies renou- d’euros, approvisionnera les
l’expulsion du CO2 produit par la res- quelques jours. « Nous avons velables. L’équipement, qui des- trois bâtiments contigus : une
piration de l’athlète. codéveloppé une machine spécifi- sert 30.000 habitants entre les installation de séchage du com-
« Ce masque offre confort et per- que avec les équipes de Boch à Rodez départements de la Moselle et de bustible bois, une station de
formance durant l’effort cardiores- pour fabriquer ces masques à partir Meurthe-et-Moselle, accueillera méthanisation conçue par Pro-
piratoire requis par les pratiques de matériaux en microfibres alliant deux projets pilotes combinant déval, où un agriculteur local
sportives de haute intensité », légèreté et maintien et qui n’ont respectivement éolien, hydro- apportera son fumier, et une sta-
assure Guillaume Meyzenq, vice- aucune couture pour plus de confort gène et solaire pour Prélude, et tion de méthanation mise au
président de la catégorie Footwear et de filtration », explique Gilles méthanisation et méthanation point par Khimod, filiale du
Salomon. Il se décline en deux Réguillon, président du groupe Chamatex a investi pour Métha2 . « Aucune autre groupe Alcen, qui convertira
modèles, un pour la course et un Chamatex. Cette année, il espère 400.000 euros dans une déchetterie ne génère autant de l’hydrogène en méthane. Les
pour les sports d’hiver, qui seront que les masques de sport lui per- ligne de production types d’énergies renouvelables, 2,6 Nm3/h de gaz ainsi générés
commercialisés auprès du grand mettront d’engranger environ dédiée. Photo Salomon entièrement en circuits courts », approvisionneront deux
souligne Julien Vian, directeur camions de collecte d’ordures
général des services de la com- ménagères. Au printemps pro-
munauté. Très venteux, mais chain, des panneaux photo-

GFP Gestion prend du poids situé à proximité d’installations


nucléaires et militaires, le terri-
toire ne pouvait pas implanter
voltaïques haute performance
compléteront l’ensemble. Label-
lisé Territoire à énergie positive,

dans l’assurance santé et la prévoyance


d’éolienne classique. la collectivité recevra 50 % de
L’obstacle sera contourné subventions pour les installa-
d’ici fin février par la pose d’une tions de Prélude et obtiendra
éolienne à axe vertical conçue pour l’euro symbolique les équi-
par Fairwind, spécialiste belge pements de Métha2, représen-
tiers ou des assurances. Mi-janvier, ment des outils informatiques. GFP pour des courtiers, a pour princi- du petit éolien. Sa production, tant 3 millions d’euros. n
CENTRE- cette entreprise créée en 1988 à Gestion devient l’un des principaux paux clients l’assureur Predica (Cré-
VAL DE LOIRE Chartres (Eure-et-Loir) a annoncé acteurs français indépendants dans dit Agricole) et la mutuelle du per-
l’acquisition d’un de ses concur- le domaine de la délégation des con- sonnel d’Air France. Ce rachat doit
Le groupe vient rents, Cetim. Avant ce rachat, GFP trats de prévoyance et de santé, avec permettre au groupe de standardi- LE SERVICE HOJA TAXIS
de racheter Cetim, Gestion (35 millions d’euros de chif- 2 millions de personnes protégées. ser ses process pour gagner en effi-
filiale d’April, et
devient l’un des princi-
fre d’affaires) employait 500 person-
nes sur huit sites en France, dont
« Pour accélérer le développement du
groupe, il était essentiel d’y amener de
cacité. Dans ce secteur, « l’effet de
taille est fondamental, notamment L’appli qui sécurise les
paux acteurs indépen-
dants de la gestion
quatre à Chartres, tous dédiés au
back-office et à la relation client.
Cetim, lui, compte 200 salariés à
nouveaux moyens et de nouvelles
compétences », relève le directeur
général, Rodolphe Chevalier.
pour avoir les moyens de réagir face
aux nombreuses évolutions régle-
mentaires », explique Rodolphe
courses de taxi en Afrique
déléguée de contrats.
Lyon, Toulon et Madrid, pour Chevalier, qui prédit d’autres opéra-
14 millions d’euros de CA. Nouvelles compétences tions de croissance externe. tes de taxis. Son fonctionnement
Christine Berkovicius L’opération intervient après la L’un des atouts de l’opération est de L’objectif affiché est de doubler le est simple : en scannant l’identi-
— Correspondante à Orléans prise de contrôle de GFP par Black- réunir des portefeuilles clients qui chiffre d’affaires, en profitant d’un fiant du véhicule, la plaque, on
Fin. Ce fonds d’investissement en sont complémentaires. Cetim tra- marché en croissance. Celui-ci pro- peut s’assurer qu’il n’est pas volé
Première opération de croissance services financiers a racheté 70 % du vaille ainsi pour Malakoff Humanis gresse de 9 % par an sous l’impul- et que le chauffeur en est le
externe pour GFP Gestion, spécia- capital aux fils du fondateur. La ou Agrica, qui ne sont pas clients de sion d’un certain nombre d’acteurs conducteur officiel.
liste de la gestion de contrats de famille a conservé les 30 % restant GFP, et va conserver ses activités qui choisissent d’externaliser leurs
santé et de prévoyance pour le via un holding qui coiffe la société pour le groupe April. GFP Gestion, activités de gestion des contrats Le forfait « Orange Hoja »
compte de tiers, comme des cour- GFP Tech, chargée du développe- qui intervient sous marque blanche pour rationaliser leurs coûts. n Pour lancer ce service, Ursula
Nd o m b e l e a r e ç u l ’a p p u i
d’Orange, qui a développé le for-
Hoja

fait « Orange Hoja » afin que

France PCS veut accélérer Date de création : 2019


PDG : Ursula Ndombele
l’appli reste disponible même
lorsque le débit est faible. « Un
système basé en France aurait

la numérisation des ports français Effectif : 14 personnes


Secteur : transport
posé un problème de latence
important. C’est pourquoi nous
avons accompagné Hoja pour
que l’application soit hébergée
Guillaume Roussange dans nos centres de données de
ses », a déclaré le Premier ministre. fre d’affaires, 95 salariés) et Marseille ses et afin de répondre au besoin des — Correspondant à Amiens Côte d’Ivoire », explique Thomas
NORMANDIE C’est la mission du groupement Gyptis International (MGI, 7,2 mil- administrations centrales (douanes, Longuemart, directeur Orange
d’intérêt économique France PCS, lions d’euros de chiffre d’affaires, transport, etc.) qui travaillent sur les « Ne prenez surtout pas de taxi, Innovation Nord de France.
Le groupement d’inté- en cours de déploiement, qui vise à 50 salariés). Ces deux PME, qui cou- interfaces entre les services de l’Etat c’est dangereux. » Pour Ursula L’initiative d’Ursula Ndom-
rêt économique s’ap- interconnecter au niveau national vrent à elles deux la quasi-totalité et les systèmes d’information des Ndombele, cette mise en garde bele a été récompensée par le
puie sur l’expertise en les agents maritimes, les douanes et des ports français (95 % du fret mari- places portuaires. La finalité est de d’un responsable local alors prix Pépite du ministère de
systèmes d’information les autorités portuaires pour facili- time français), conserveront leurs permettre une évacuation plus qu’elle était VIE pour le groupe l’Enseignement supérieur, de la
portuaire du havrais ter la vie des importateurs et expor- missions principales actuelles, c’est- rapide des marchandises, pour Canal+ en République démocra- Recherche et de l’Innovation.
Soget et de Marseille tateurs. Installé à Paris, France PCS à-dire la gestion des systèmes améliorer la productivité. tique du Congo (RDC), a eu l’effet Mieux, une présentation à Sta-
Gyptis International . s’appuie sur l’expertise digitale et les d’information pour les ports avec Autre objectif, changer les prati- d’un électrochoc : « Il m’était tion F devant Félix Tshisekedi,
ressources humaines des deux spé- lesquels elles ont contractualisé. ques des exportateurs et importa- inconcevable de craindre de se le président de la RDC, a débou-
cialistes français des systèmes teurs français qui utilisent les servi- faire enlever ou dépouiller par de ché sur la signature d’un parte-
Claire Garnier d’information portuaire, le havrais Changer les pratiques ces des ports concurrents plutôt que faux taxis dans la première méga- nariat avec la municipalité de
— Correspondante à Rouen Soget (13,6 millions d’euros de chif- « France PCS répond au besoin d’une ceux des ports nationaux. Au travers lopole francophone d’Afrique. » Kinshasa. « Celui-ci prévoit que
tête de pont digitale pour les ports de l’efficacité du passage portuaire, L’entrepreneuse commence dès la mi-février, seuls les chauf-

95 %
Aller plus loin dans la digitalisation français, explique Dominique c’est l’efficacité de l’ensemble de la alors à imaginer des solutions feurs enregistrés pourront circu-
des ports, c’est le souhait formulé Lebreton, son délégué général. Il chaîne logistique qui est recherchée. pour sécuriser ce mode de ler », annonce-t-elle. Déjà utili-
par Jean Castex, au Havre, lors du s’agit de travailler au niveau national, Et dans ce domaine, la France a des déplacement et, de retour en sée par 200 professionnels,
comité interministériel de la mer du et pas seulement régional. » France marges de progression. Au classe- France, présente son projet lors l’appli Hoja se généralisera aux
22 janvier dernier. Il faut mettre en PCS va centraliser les demandes ment du « Logistics Performance d ’u n s t a r t- u p we e k - e n d à 60.000 taxis de la capitale de la
place une « interopérabilité puis une La part du fret maritime couvert d’interfaces uniques des profession- Index » que publie tous les deux ans Amiens. Ainsi est née Hoja, une RDC. La start-up prospecte
fusion des systèmes informatiques de par Soget et Marseille Gyptis nels du transport pour une plus la Banque mondiale, elle arrive en application d’identification des d’autres pays africains, comme
traitement des flux de marchandi- International. grande traçabilité des marchandi- 16e position. n véhicules et de gestion des flot- la Côte d’Ivoire et le Nigeria. n
FINANCE&MARCHES
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021

Nouvelle-Calédonie : la crise politique


menace la filière nickel
l Le processus de vente de l’usine de
Vale, située dans la province loyaliste,
est devenu un dossier politique explosif.
l Le gouvernement collégial
vient de tomber après la démission
des indépendantistes.
l Parmi les raisons de leur retrait,
le FLNKS invoque la cession de Vale.

implication plus forte de l’Etat dans


MATIÈRES l’usine du Sud. »
PREMIÈRES Depuis que Vale est entré en dis-
cussions exclusives avec le consor-
Etienne Goetz tium Prony Ressources, des violen-
@etiennegoetz ces ont éclaté dans l’Archipel. Des
routes ont été bloquées, des salariés
Après les tensions et les violences de de Vale menacés, les infrastructu-
décembre liées à la vente de l’usine res du groupe font quasi quotidien-
du sud par Vale, une tempête politi- nement l’objet d’exactions. Dans ce
que vient de s’abattre sur la Nouvel- climat, les gendarmes ont dû à plu-
le-Calédonie. Mardi, le gouverne- sieurs reprises ouvrir le feu, notam-
ment collégial est tombé, après la ment après des intrusions au sein
démission des représentants indé- des installations. Pour des raisons
pendantistes au sein de l’exécutif. de sécurité, le groupe brésilien a
Ces derniers occupent 5 postes dans mis son usine à l’arrêt.
un gouvernement qui en compte 11
au total. Parmi les raisons de leur Blocages et violences en Nouvelle-Calédonie liées à la cession de l’usine Vale. Photo Theo Rouby/Hans Lucas via AFP
retrait, les indépendantistes du L’ensemble
Front de libération nationale kanak de la filière nickel,
socialiste (FLNKS) invoquent, entre
autres, la cession de l’usine de Vale
principale source
de revenus sur l’île, « Nous ne voulons pas quitter la Nouvelle-Calédonie
sans avoir trouvé une solution durable »
qui emploie directement et indirec-
tement 3.000 personnes. Le proces- est sous pression.
sus de vente du site, au sud, à Goro,
« fait primer les intérêts des multina- Eramet et sa filiale,
tionales sans considération des aspi- Propos recueillis par E. Go. le repositionnement soit pleine- ture d’esprit au sein du consortium,
rations des populations locales »,
la SLN, ont été les ment achevé. Vale NC occupait MARK TRAVERS mais nous sommes préoccupés
dénonce le FLNKS. victimes collatérales Pourquoi Vale a-t-il décidé de déjà une part importante de notre Responsable par l’absence de volonté de dialo-
Le groupe brésilien a perdu des blocages. quitter la Nouvelle-Calédonie ? temps et de notre énergie. des métaux gue de la part des indépendantistes.
2 milliards de dollars en Nouvelle- Après la catastrophe de Bruma- Aujourd’hui, nous avons d’autres industriels de Vale Pour trouver un accord sur la struc-
Calédonie depuis 2014 et souhaite dinho en 2019, nous avons lancé priorités et c’est pourquoi nous ture d’actionnariat, il faut bien un
désormais passer la main. Il est en Le dossier Vale est d’autant plus une revue approfondie de nos actifs jugeons qu’un nouvel opérateur de mines et d’usines, même dans le dialogue. De notre côté, nous som-
discussions pour céder ses infras- politique que le dernier référen- tant du point de vue de la sécurité sera plus à même de s’y consacrer à nickel comme en Finlande. Ils ont mes ouverts à toute proposition
tructures au consortium Prony dum sur l’indépendance du 4 octo- que du modèle économique. Le temps plein pour que le projet l’expérience nécessaire, la force dans le cadre du projet de reprise
Resources qui allie les intérêts calé- bre dernier a été remporté par le groupe a décidé à ce moment-là de puisse être mené à bien. commerciale et sont déterminés à existant, le seul viable sur la table.
doniens des provinces loyalistes du non à 53,3 %. Un premier référen- se recentrer sur ses actifs les plus respecter les engagements de
sud à plus de 50 % et ceux du groupe dum avait eu lieu en 2018 et un troi- stratégiques, à savoir le minerai de Après avoir perdu 2 milliards durabilité. Il est hors de question Combien de temps pouvez-
de négoce suisse Trafigura à hau- sième et dernier référendum est fer et le cuivre au Brésil, le nickel au de dollars, pourquoi ne pas de transférer les opérations à un vous encore discuter ?
teur de 25 %. Le reste revenant à une encore possible d’ici à 2022. Le Con- Canada ou en Indonésie pour des simplement fermer l’usine ? repreneur qui ne serait pas capa- Un accord est censé être signé en
société tripartite. Les indépendan- grès de Nouvelle-Calédonie pourra raisons d’approvisionnement de L’usine et la mine de Goro sont ble de respecter les meilleurs stan- mars avec des jalons intermédiai-
tistes, qui contrôlent les provinces le demander à partir du 4 avril pro- nos raffineries. A l’inverse, Vale NC essentielles pour la Nouvelle-Calé- dards environnementaux en Nou- res en février. On peut envisager de
du nord, dénoncent la présence de chain. L’ensemble de la filière nic- n’est pas pour nous un actif stratégi- donie, son économie, nos salariés et velle-Calédonie où l’écosystème prolonger encore un peu les dis-
Trafigura, une multinationale écla- kel, principale source de revenus que, malgré l’essor des voitures nos sous-traitants. Nous sommes est fragile. cussions, mais nous avons besoin
boussée par des scandales. Ils sou- sur l’île est sous pression. Eramet et électriques qui alimente la un groupe responsable et nous ne d’avoir des signes positifs dans les
tenaient une offre concurrente avec sa filiale la Société Le Nickel (SLN) demande en nickel. voulons pas partir sans trouver une Le gouvernement local vient de semaines qui viennent. Le temps
Korea Zinc, mais leur proposition ont été les victimes collatérales des solution durable pour l’avenir des s’effondrer, cela a-t-il un impact presse et il devient urgent de trou-
n’a pas été jugée assez solide. Korea blocages. Comme le début d’année Justement, l’usine est opérations et de nos collabora- sur le processus de vente ? ver une solution. La mise à l’arrêt
Zinc, effrayé par les violences qui est traditionnellement pluvieux en désormais bien positionnée teurs. Vale NC est sur la voie du suc- S’il y a une chose que je dois éviter de de l’usine coûte cher et c’est de
ont éclaté en décembre, a d’ailleurs Nouvelle-Calédonie, Eramet profite pour le marché des voitures cès pour devenir autonome mais a commenter, c’est bien la politique l’argent gâché qui aurait pu être
décidé de se retirer. du mois de décembre pour consti- électriques et quand elle besoin encore de soutien financier en Nouvelle-Calédonie. Ce que je injecté dans des projets plus utiles.
tuer des stocks de minerai à traiter tourne, est rentable. Pourquoi important. Ce soutien, nous som- peux dire, c’est que compte tenu des
Violences par l’usine, ce qui, cette fois, n’a pas vous en séparer ? mes prêts à l’apporter dans le cadre tensions actuelles, du vandalisme Et si les négociations
Le ministre des Outre-mer, Sébas- pu être possible. Nous avons commencé à transfor- d’un projet de reprise solide tel qu’il et des violences à l’encontre de nos échouent ?
tien Lecornu, a pris acte de cette A l’équilibre en octobre et en mer le modèle économique de nos existe aujourd’hui à travers le Con- installations et de nos salariés, L’usine sera mise sous cocon avec
démission et formulé « le vœu de novembre, la SLN est toujours fra- opérations en Nouvelle Calédonie sortium Prony Ressources. l’usine a été mise à l’arrêt. Et elle ne un dispositif de protection des
voir un nouveau gouvernement gile financièrement malgré un et adapter l’usine pour produire du pourra redémarrer que si le calme actifs. J’espère que nous pourrons
formé dans les délais les plus courts ». environnement de marché favora- Nickel Hydroxyde Cake qui sert à la L’un des repreneurs, et la sécurité sont garantis. Mais en éviter ce scénario. Nous faisons
Concernant le dossier Vale, le ble. En septe mbre SLN avait fabrication de batteries pour véhi- Trafigura, cristallise tout état de cause, elle ne redémar- tout ce que nous pouvons pour
ministre rappelle l’importance des demandé la nomination d’un man- cules électriques. Nous avons aussi les craintes. Quelles garanties rera qu’avec un nouvel actionnaire. favoriser la conclusion d’un
« discussions sur la place d’un action- dataire ad hoc pour trouver une lancé le projet Lucy pour le traite- pouvez-vous apporter ? accord sur la cession de Vale NC.
nariat calédonien et le rôle de l’Etat ». solution amiable aux difficultés ment et le stockage sec des résidus Trafigura, qui serait un action- Comment se déroulent 3.000 emplois sont en jeu. Mais
Dans ses vœux du 11 janvier, il se financières. La SLN représente miniers. Mais nous estimons à 3 ou naire minoritaire, a un passé de les discussions ? nous ne pouvons pas contrôler la
disait même « prêt à discuter d’une environ 2.500 emplois directs. n 4 ans le temps nécessaire pour que négociant mais aussi d’opérateur Nous observons une réelle ouver- situation sur l’île. n

Deux ans après la catastrophe de Brumadinho, Vale versera 7 milliards de dollars


La rupture du barrage réais, c’est-à-dire plus de 7 milliards d’indemnités, cet accord a des airs revue la sécurité de ses digues ; des minerai de fer, soutenus par l’appé-
minier au Brésil en de dollars, en dommages « sociaux de victoire. Il « signifie la reconnais- Le géant du fer actions qui se chiffrent en milliards tit de la Chine, la pénalité financière
janvier 2019 a entraîné et environnementaux ». Cette sance de la responsabilité de l’entre- a d’ores et déjà de dollars. ne met en péril ni l’avenir du groupe
la mort de 270 personnes. somme pourrait même être revue à prise », lui « impose de nouvelles obli- ni ses projets d’investissement.
Les résidus miniers sont la hausse, préviennent les autorités, gations » et ne préjuge pas « des
commencé à Hausse du titre en Bourse La rupture du barrage de Bruma-
à l’origine d’un désastre car il ne s’agit là que d’une estima- actions individuelles qui pourraient indemniser les A la Bourse de São Paulo, le titre Vale dinho a plus globalement semé le
écologique historique. tion. Le géant du fer devra, entre être intentées en vue d’indemnisa- familles, à les reloger, progresse de 1,5 % à la mi-journée, doute sur la sûreté de l’ensemble
autres, verser 1,68 milliard de dol- tions », estime l’Etat brésilien. après avoir gagné plus de 3 % la des digues. Les sociétés minières
« Le plus important accord de com- lars en aides directes aux familles De son côté, Vale précise que « cet
à réparer les dégâts veille, porté par l’imminence d’une ont été obligées de les passer au pei-
pensation signé à ce jour en Améri- endeuillées, 1,2 milliard en « projets accord scelle son engagement à ver- environnementaux, annonce. Non seulement l’accord gne fin de la sécurité, d’autant plus
que latine », annoncent les autorités de réhabilitation environnemen- ser des compensations intégrales et à passer en revue est inférieur à ce qui avait été que cet accident est intervenu quel-
de Minas Gerais. Il s’agit de l’Etat tale » et 868 millions en « projets de pour Brumadinho et soutenir le la sécurité de ses demandé par les autorités, ce qui ques années après un autre drame
situé au sud-est du Brésil qui a été réhabilitation socio-économique ». développement du Minas Gerais ». démontre la capacité du groupe à du même type. En 2015, la rupture
ravagé par la rupture d’un barrage Le géant du fer a d’ores et déjà com- digues ; des actions négocier, mais en plus c’est une épée d’un barrage de Vale à Mariana
minier en janvier 2019 ayant tué La responsabilité reconnue mencé à indemniser les familles, à qui se chiffrent en de Damoclès qui disparaît pour les avait fait 19 morts et lui aussi causé
270 personnes. Le groupe Vale a Bien que les autorités du Minas les reloger, à réparer les dégâts milliards de dollars. investisseurs. Dans la mesure où des dégâts environnementaux sans
accepté de verser 37,6 milliards de Gerais aient demandé 10 milliards environnementaux, et à passer en Vale profite de l’envolée des cours du précédent au Brésil. — E. Go.
34 // FINANCE & MARCHES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Le gouvernement pousse pour Finance verte :


les banques peinent
un allongement ciblé des PGE à harmoniser
leurs outils de mesure
l Le ministre des TPE et PME, Alain Griset, plaide pour un passage
de six à huit ans de la durée maximale des prêts garantis par l’Etat. BANQUE
CASA n’est pas la seule ban-
que française a s’être dotée de ce
l Des discussions sont en cours avec la Commission européenne, Les banques multi-
type d’outils à l’heure où les
acteurs financiers sont de plus
mais aussi avec les banques qui hésitent à changer les règles dès maintenant. plient les outils en plus montrés du doigt pour
pour évaluer le leur rôle dans l’aggravation du
niveau de carbone changement climatiques.
BANQUE Les entreprises bénéficiaires des prêts garantis par l'Etat de leur portefeuille. Société Générale et BNP Pari-
bas ont présenté leur propre
Edouard Lederer 100 % 40 Nombre méthodologie (PACTA) au mois
Non d’entreprises Mais ces initiatives
@EdouardLederer renseigné éparses font crain- de septembre, en partenariat
et R. G. avec plusieurs autres banques
90 % 5.000 dre une cacophonie européennes (BBVA, Standard
Supérieur 35
La pression se fait plus forte. Le gou- ou égal contreproductive Chartered et ING). L’objectif est
vernement souhaite allonger de à 250 salariés au régulateur. le même : aligner in fine leurs
80 % 10.000
deux ans la durée des prêts garantis 30 portefeuilles de crédit sur les
par l’Etat (PGE). Jeudi, le ministre Gabriel Nedelec objectifs de l’Accord de Paris.
chargé des TPE et des PME, Alain 70 % @GabrielNedelec Mais ces initiatives éparses
Griset, a indiqué dans « Le Parisien » 15.000 sont sources d’inquiétudes pour
que des discussions étaient en cours Entre 10 et Taux de recours en % 25
L’urgence climatique est là. Mais les régulateurs financiers qui
« avec la Commission européenne sur 250 salariés 60 % pour le moment, le secteur craignent qu’un véritable
un allongement de la durée de rem- 20.000 financier peine à y répondre brouillard d’informations ne se
20
boursement des PGE. Nous aimerions d’une seule et même voix. Jeudi, dresse devant la lutte contre le
passer de six à huit ans pour sécuriser 50 % Crédit Agricole SA (CASA) a pré- réchauffement climatique. «
les entrepreneurs et leur donner de la senté sa création en matière de Nous ne sommes pour l’instant
visibilité ». 15 25.000 finance verte : un outil de pas capables d’analyser et de com-
Bercy planche sur cette hypo- 40 % mesure visant à établir le niveau parer les progrès des institutions
thèse depuis quelque temps déjà. La d’exposition au CO2 des entre- financières dans nos rapports
semaine dernière, le ministre de 10 prises de son portefeuille de cré- publics, a déclaré à l’automne,
l’Economie et des Finances, Bruno
30 % dit et d’investissement - par le lors du Climate Finance Day,
Le Maire, avait confié aux séna- Entre 5 et biais du géant de la gestion
teurs qu’il était ouvert à un étale- 10 salariés 5 d’actif Amundi, filiale du groupe
20 % « Nous avons
ment plus important du rembourse- bancaire -, ainsi que leur dyna-
ment des prêts garantis pour les mique de transition. besoin d’une
entreprises particulièrement tou- Moins 10 % 0 « C’est une image, mais harmonisation
chées par la crise, voire à transfor- de 5 aujourd’hui, Il ne s’agit pas
des standards. »
salariés

0
50
30
15
7,5
0,75
0,5 5
0,20
5
0,1
NS
NS

mer ces prêts « au cas par cas » en d’avoir un véhicule qui con-
1,
15
M

0% FRANÇOIS VILLEROY
0

subventions. Le prolongement du somme moins, mais bien de


75

PGE serait ainsi réservé à des sec- Montant Nombre Chiffre d'affaires supérieur à... changer de carburant, assure DE GALHAU
teurs spécifiques, comme l’aéronau- aux “Echos” Dominique Lefeb-
Gouverneur de la Banque
« LES ÉCHOS » / SOURCE : COMITÉ COEURÉ de France
tique. Alors que la crise sanitaire vre, le président de CASA. Pour
s’éternise, les autorités s’inquiètent cela, tous les agents économi-
de voir la reprise économique frei- Les risques de défaut sur les PGE La Fédération du commerce coo- largement le temps de l’anticiper. Cette ques, des entreprises aux parti-
née par des échéances de rembour- demeurent importants. Selon les pératif et associé (FCA), qui repré- question ne se pose pas, concrètement, culiers, doivent concourir à la
sement de prêts qui seraient deve- estimations de la Banque de France, sente 180 enseignes dont E. Leclerc avant l’été 2022 », insiste la FBF pour décarbonation de l’économie. Et François Villeroy de Galhau, le
nues trop importantes. « Les entre 4,5 % et 6 % de ces prêts pour- et Intermarché, appelait pourtant qui un éventuel prolongement à huit nous voulons les accompagner. gouverneur de la Banque de
entrepreneurs ne doivent pas avoir raient ne jamais être remboursés, cette semaine à un allongement de la ans serait de plus compliqué techni- Il n’y a que tous ensemble que France. Nous avons besoin d’une
une épée de Damoclès au-dessus de la soit entre 6 et 8 milliards d’euros de durée de remboursement « jusqu’à quement. « La prolongation de 6 à 8 nous éviterons le mur des 4°C de harmonisation des standards. »
tête », a déclaré Alain Griset. pertes, sur un montant total de ans pose des questions réglementaires hausse de température. » Con- Le gouverneur compte sur le
Initialement, le PGE était accordé 130 milliards. européennes et conduira certaine- crètement, cet outil de mesure calendrier européen à venir -
pour une durée maximale de six Pour la FBF, ment à un fort renchérissement des doit permettre d’attribuer une notamment l’entrée en applica-
ans, avec la possibilité de commen- Objections des banques la question est posée coûts pour les entreprises ». note de transition climatique à tion du règlement sur la publica-
cer à rembourser au bout d’un an Consensuelle sur le papier, la pro- trop tôt. Un tel débat est rare depuis le chaque entreprise financée par tion d’informations en matière
seulement. Depuis mi-janvier, il est position de Bercy n’est pourtant pas déclenchement de la crise sanitaire. CASA, ou dans laquelle le de durabilité le 10 mars pro-
possible pour les entreprises qui le accueillie à bras ouverts. Le secteur Les banques et Bercy se sont jus- groupe est investi. Dans un pre- chain - pour renforcer la pres-
demandent de décaler d’une année bancaire souligne que l’immense huit ans ». « Un étalement va dans la que-là trouvés sur la même lon- mier temps, seule les entrepri- sion réglementaire en France et
supplémentaire les premiers rem- majorité des emprunteurs a d’ores bonne direction. Les PME pourront gueur d’onde concernant le PGE, ses cotées de ses portefeuilles faire converger les pratiques.
boursements. Mais la durée d’amor- et déjà la capacité de rembourser disposer de meilleures marges de très massivement distribué par les seront concernées. « La question de l’interaction
tissement reste la même, avec pour dans la période actuelle de six ans, manœuvre en matière de trésorerie réseaux bancaires. « Le PGE est un La banque met en avant trois entre les référentiels va se poser,
conséquence l’augmentation des selon la profession. « Ils cherchent pour soutenir leur relance et leur dispositif souple, qui a déjà évolué », critères principaux : la perfor- reconnaît Dominique Lefebvre.
échéances, car la période est resser- des solutions à un problème qu’ils développement », plaide la CPME. souligne la FBF, en allusion, notam- mance énergétique à date, Je suis persuadé que celui de
rée. Pas évident pour des entrepri- n’ont même pas encore identifié », Pour la Fédération bancaire fran- ment, au report d’un an supplémen- l’ambition en matière de transi- Bruxelles et le nôtre seront com-
ses qui auront été déjà fragilisées s’agace-t-on au sein d’un établisse- çaise (FBF), la question est surtout taire pour les premiers rembourse- tion et la vitesse de transforma- patibles. Et il ne faut pas oublier
par la crise. Augmenter la durée du ment bancaire qui observe que cer- posée trop tôt. « Si le remboursement ments. « On est au stade du travail tion. « Nous avons créé un outil qu’il s’agit d’outils. » « L’enjeu de
prêt permettrait donc de lisser tains clients ont déjà prévu de rem- du PGE peut être un motif d’inquié- mais on se concerte, bien évidem- opérationnel dédié aux équipes demain c’est que l’information
davantage les remboursements. bourser leur PGE cette année. tude pour certaines entreprises, il y a ment », souligne Bercy. n commerciales et applicable à la soit partagée et auditable, pour
fois à nos activités de finance- éviter notamment les procès en
ments et d’investissements », sou- green washing », explique Jean-

Avec la crise, bpifrance clôt une année record ligne Eric Campos, Directeur
RSE de CASA.
Marc Breitwiller, associé du
cabinet Exton Consulting. n

pour les financements d’entreprises


La Banque publique d’inves-
tissement a injecté plus de
20 milliards d’euros dans
Le secteur du tourisme, particu-
lièrement affecté par la crise, a égale-
ment profité d’une multiplication
lignes de garantie pour les quelque
650.000 PGE accordés depuis le
printemps 2020. « C’est un travail
neté numérique. « Toutes les données
restent logées dans des serveurs sécu-
risés, dont seule bpifrance a la clé.
en bref
les entreprises françaises, par deux des financements alloués. considérable qui va encore nous occu- Elles restent donc anonymes », Les 19 banques centrales de la zone
dont 4 milliards de prêts « Au total, nous avons octroyé per pendant des années », assure répond Nicolas Dufourcq. Qui rap- euro veulent verdir leurs portefeuilles
de soutien en trésorerie pour 10,3 milliards d’euros de crédits aux Nicolas Dufourcq. La création du pelle par ailleurs que les prestations
aider à traverser la crise. entreprises, pour une durée moyenne PGE a d’ailleurs diminué l’an dernier techniques d’Amazon ont permis CLIMAT Après la BCE, qui a notamment annoncé qu’elle allait placer
de 7 à 8 ans. Elles sont donc équipées le recours aux prêts avec garantie, « d’accomplir le miracle de lancer le une partie de ses fonds propres dans des fonds d’obligations vertes, les
Romain Gueugneau pour l’avenir », commente Nicolas qui constitue l’une des activités his- PGE en dix jours ». 19 banques centrales de l’Eurosystème se sont engagées à appliquer à
@romaingueugneau Dufourcq, le directeur général de toriques de bpifrance. Du côté des investissements, la leurs portefeuilles des principes d’investissement durable et respon-
bpifrance. Ce chiffre devrait retom- Plusieurs parlementaires banque revendique avoir joué son sable. Cela concerne leurs fonds propres et les actifs qu’elles détien-
La Banque publique d'investisse- ber autour de 9 milliards en 2021, s’étaient toutefois émus l’an dernier « rôle contracyclique » en augmen- nent pour leur compte ou celui des fonds de pensions de leurs colla-
ment a largement été mobilisée avec la reprise. que la banque fasse appel au géant tant là aussi les capitaux investis, borateurs, sans lien avec la politique monétaire. La Banque de France
depuis le début de la crise, et cela se américain Amazon et à sa filiale dans les start-up et dans les PME, a déjà aligné son portefeuille de fonds propres (8 milliards d’euros)
voit dans les chiffres de l’année écou- « Un travail considérable » cloud AWS pour héberger les don- mais aussi dans les fonds. Les ces- sur une trajectoire limitant le réchauffement climatique à 2°C.
lée, publiés ce jeudi. Les activités de Le soutien pendant la crise s’est éga- nées informatiques liées aux PGE, sions de participations ont en revan-
financement ont atteint un niveau lement matérialisé dans les subven- dénonçant une perte de souverai- che nettement ralenti avec la crise.
record avec 20,5 milliards d’euros tions et les prêts pour les sociétés L’année a surtout été marquée par
injectés dans les entreprises, soit une innovantes, avec des financements la création du fonds Lac1, doté de
hausse de 9,5 % par rapport à 2019. qui ont plus que doublé pour attein- L’année a été marquée 4,3 milliards d’euros pour l’instant,
Les prêts « spécial crise Covid » mis dre 3 milliards d’euros (+ 138 %). Cet par la création et qui a pour vocation d’investir dans
en place dès le mois de mars 2020 argent inclut notamment des fonds du fonds Lac1, doté des grands groupes cotés stratégi-
ont alimenté cette croissance. intégrés dans le plan de relance de ques pour la France. A ce jour, Lac1 a
Quatre milliards d’euros de crédit 100 milliards dévoilé l’été dernier,
de 4,3 milliards acquis 7 % du capital d’Arkéma et a
de soutien à la trésorerie ont ainsi pour des appels à projets dans l’auto- d’euros pour l’instant, aussi pris position sur une autre
Publiez vos ventes aux enchères
été octroyés à plus de 16.000 entre- mobile et l’aéronautique. et qui a pour vocation entreprise cotée française – sans en immobilières dans Les Echos
prises, indique bpifrance, via diffé- Mobilisée sur le front des finance- dévoiler le nom – pour un total de
rents dispositifs maison : le prêt ments, avec d’importants montants
d’investir dans 801 millions. « Nous prévoyons
Atout pour les PME et ETI (2,4 mil- décaissés, bpifrance l’a aussi été d’un des grands groupes d’investir à peu près autant cette
liards), le prêt Rebond financé par point de vue opérationnel. C’est la cotés stratégiques année. Il y a de beaux dossiers en cours annonces.lesechosleparisien.fr
les régions (800 millions) et le prêt banque publique, en effet, qui est pour la France. d’instruction », conclut Nicolas 01 87 39 70 08
garanti par l’Etat (800 millions). responsable de la mise en place des Dufourcq. n
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 FINANCE & MARCHES // 35

Deutsche Bank repasse De retour sur les


marchés, Alibaba
dans le vert lève 5 milliards
l Pour la première fois depuis six ans, la première banque allemande affiche
de dollars de dette
de nouveau des bénéfices en 2020, tirée par sa banque d’investissement. OBLIGATIONS
coup d’arrêt à l’introduction en
Bourse de sa filiale de paie-
l Laissant derrière elle les coûts de restructuration, elle affirme sa stabilité. ment Ant Financial – qui avec
Le groupe chinois a plus 37 milliards de dollars de
lancé la plus grosse fonds levés aurait établi un
BANQUE émission obligataire nouveau record mondial – en
d’un emprunteur novembre, puis lancé une
Nathalie Steiwer asiatique depuis mai. enquête pour non-respect des
— Correspondante à Berlin règles anti-monopole. Jack
Une opération Ma, fondateur et PDG du
Deutsche Bank renoue enfin avec groupe, avait alors complète-
rendue possible par
les bénéfices après six ans de déficit. ment disparu des radars, fai-
Elle a annoncé un milliard de pro-
les bons résultats sant craindre une sanction très
fits avant impôt en 2020, après avoir du dernier trimes- sévère pour Alibaba et son diri-
essuyé 2,6 milliards de pertes il y a tre, et par le retour geant.
un an. S on patron, Christian de son fondateur, D e p u i s , l ’ h o r i z o n s’e s t
Sewing, pouvait afficher un sourire Jack Ma, invisible éclairci. Jack Ma est - briève-
satisfait en présentant ses résultats depuis décembre. ment - réapparu dans une vidéo
jeudi matin : il s’était engagé dans la s’adressant à des enseignants
stratégie lancée en juillet 2019 à ruraux lors d’un événement phi-
réduire les coûts et augmenter la Guillaume Benoit lanthropique, le 20 janvier der-
rentabilité. « C’est exactement ce que @gb_eco nier. Puis, en début de semaine,
nous avons fait », assure-t-il. Alibaba a présenté un chiffre
Son optimisme contraste avec les Alibaba fait un retour remar- d’affaires pour le dernier trimes-
nuages qui s’accumulent au-dessus qué sur le marché obligataire. tre 2020 en hausse de 37 % qui
de sa rivale Commerzbank et ses Le géant chinois de l’Internet a dépasse les attentes des analys-
2,9 milliards d’euros de déficit lancé ce jeudi son opération tes. Et, jeudi, un accord semblait
annoncés mercredi soir. auprès des investisseurs inter- avoir été trouvé avec les autori-
nationaux pour un montant de tés chinoises sur la réorganisa-
Succès conjoncturel 5 milliards de dollars. Il s’agit tion d’Ant Group.
Cette belle remontée a pourtant été de la plus grosse émission réa-
sanctionnée par une baisse de plus lisée par un emprunteur asiati- Obligations durables
de 1 % des actions Deutsche Bank à que depuis celle de Tencent De quoi convaincre Alibaba de
la Bourse de Francfort. Les marchés (6 milliards de dollars) en mai se lancer. Le groupe a proposé
s’inquiètent de la très forte dépen- dernier. La demande initiale a aux investisseurs une opéra-
dance de la banque à l’égard du sec- dépassé les 30 milliards de dol- tion en quatre tranches, de
teur fluctuant des devises, obliga- Deutsche Bank voit l’avenir avec un « optimisme prudent ». Photo Daniel Roland/AFP lars, selon l’agence Bloomberg. maturités respectives de 10, 20,
tions et produits dérivés. Le groupe a pourtant revu 30 et 40 ans. Les fonds levés
Le succès de Deutsche Bank est liards d’euros en 2022 sont à portée de formance est également liée à l’aug- pour cause : 92 % des cadres du sec- ses ambitions à la baisse. Il seront notamment utilisés
en effet tiré par sa banque d’investis- main », rassure Christian Sewing. mentation des provisions pour faire teur bancaires s’attendent à une avait annoncé son intention de pour rembourser une partie de
sement, qui a augmenté ses revenus Ailleurs, Deutsche Bank ne fait face aux risques des crédits alloués vague de faillite dans les entreprises solliciter le marché des obliga- la dette internationale du
de près d’un tiers, à 9,3 milliards que stabiliser les segments dont elle pendant la pandémie. Deutsche en 2021, indique un sondage publié tions en dollars, en janvier der- groupe. Les titres à 20 ans ont
d’euros. D’un côté, les faibles taux avait pourtant déclaré vouloir Bank a mis 1,8 milliard de côté pour jeudi à Francfort par le Center for nier, comptant lever entre 5 et été annoncés comme étant des
d’intérêt ont reporté les épargnants faire son « cœur » : la banque des ces risques en 2020, soit 0,41 % de Financial Studies. 8 milliards de dollars, en fonc- obligations durables, permet-
vers les marchés. De l’autre, les for- particuliers et d’entreprises. Dans la son portefeuille de prêt. Cette provi- Dans ce contexte, Deutsche Bank tion des conditions offertes. tant de financer des projets
tes fluctuations des cours ont banque de détail, le bénéfice avant sion est deux fois et demi-supé- boucle elle-même sa cure d’austé- Mais Alibaba avait préféré dans les domaines sociaux
amené les clients à restructurer impôt « n’a été que légèrement infé- rieure à celle de 2019, mais reste rité. Les coûts ajustés hors coûts de reporter l’opération, en raison (dont la lutte contre le Covid-19)
leurs portefeuilles. rieur à celui de l’année dernière, à dans la fourchette prévue. de ses relations très tendues et environnementaux. C’est la
Dans ce contexte, les émissions 493 millions d’euros ». Prise en Ce portefeuille de prêts est « à fai- avec les autorités chinoises. première fois qu’Alibaba procé-
obligataires menées par Deutsche tenaille entre des faibles taux d’inté- ble risque », estime le directeur Deutsche Bank Pékin avait en effet porté un dera à une telle émission. n
Bank pour ses clients ont progressé rêt et des taux de change défavora- financier James von Moltke, notam- boucle elle-même
de 43 % en un an, avec 1.700 milliards bles, la banque corporate n’est pas ment parce qu’il s’agit « d’hypothè- sa cure d’austérité.
d’obligations placées, « un record ». parvenue à compenser ses coûts de ques allemandes » et de secteurs Record d’émission en euros
« Même si les marchés devraient lar- restructuration. Son bénéfice hors industriels « peu touchés par la pan-
gement revenir à la normale, nous exceptionnels de 5,2 milliards démie ». restructuration ont diminué de 9 % pour les emprunteurs chinois
considérons que des revenus de la d’euros reste inchangé par rapport L’optimisme de James von Mol- par rapport à l’année précédente,
banque d’investissement de 8,5 mil- à 2019. Une partie de cette faible per- tke reste toutefois « prudent ». Et pour atteindre 19,5 milliards Les émetteurs chinois ont levé 6,75 milliards
d’euros, et ce n’est pas fini. d’euros sur le marché obligataire au cours
Tout en promettant de se rappro- du dernier trimestre 2020. Ce montant record

Sortie en toute discrétion pour cher de ses 800.000 clients d’affai-


res « parfois négligés dans le passé »,
s’explique notamment par les conditions de finan-
cement particulièrement favorables offertes par le

l’ex-banquière de Donald Trump


Christian Sewing confirme la sup- marché européen. Mais également par le dévelop-
pression d’une centaine d’agences pement de l’usage de la devise européenne. L’euro
en Allemagne et de nouvelles est resté assez stable contre le yuan. Le climat
réductions des coûts sur l’informa- tendu entre la Chine et les Etats-Unis a aussi pu
La banquière privée de en partie par Jared Kushner, le puis Bank of America. Elle est tique et les déplacements. jouer. Les opérations libellées en euro ont
Trump, Rosemary Vrablic, gendre de Donald Trump, qui le recrutée par Deutsche Bank en progressé de 10 % sur la période, alors que celles
a quitté la banque alle-
mande au 31 décembre
après une enquête interne
conseillait à la Maison-Blanche
sur les sujets internationaux.
C’est par son intermédiaire que
2006 et parvient à gagner jusqu’à
5 millions de dollars par an. Elle
devient alors l’une des stars de la
( Lire « Crible »
Page 42
en dollars ont reculé de 19 %. Mais elles restent
encore bien plus élevées, à 54 milliards de dollars.

l’ancien président américain et la gestion chez la banque allemande,


Nicolas Rauline banque allemande avaient com- avec 5,5 milliards de dollars
@nrauline mencé à collaborer. Jared Kush- d’actifs pour le compte d’une cin- AVIS FINANCIERS
— Bureau de New York ner était déjà client de Vrablic et, quantaine de clients.
après son mariage avec Ivanka Au total, Deutsche Bank a prêté
Les derniers vestiges de l’ère Trump, il avait entraîné peu à peu à Donald Trump des centaines de
Trump disparaissent chez Deuts- le reste de la famille. Vrablic et la millions de dollars, ce qui lui a valu CHIFFRE D’AFFAIRES 2020 :
che Bank. Rosemary Vrablic, la famille Trump avaient alors tra- des pressions des autorités alors
banquière privée de l’ancien prési- vaillé sur plusieurs prêts, alors que plusieurs enquêtes sont en 171,75 M€
dent américain, a quitté la filiale même que Donald Trump devait cours sur les finances de l’ancien Villers-lès-Nancy - Extrait du communiqué publié le 04/02/2021 - 18h00 + 8,32%
new-yorkaise de la banque alle- déjà de l’argent à Deutsche Bank et président.Deutsche Bank a com-
mande le 31 décembre. Et Deuts- qu’il avait la réputation dans le mencé à couper tous ses liens avec En millions d’euros 2020* 2019 Variation
• Net rebond de l’activité au S2 2020 : CA de 93,82 M€ (+14,85%).
che Bank a officialisé les raisons milieu financier de ne pas tou- l’ancien président après l’invasion 1er trimestre 39,00 38,15 + 2,23 %
• Le Groupe confirme l’efficience de sa stratégie de croissance externe.
de son départ, dans une note au jours honorer ses emprunts. C’est du Capitole par ses partisans,
ème
2 trimestre 38,93 38,73 + 0,52 %
• Le Groupe confirme la solidité de son modèle économique fondé sur la
récurrence de son chiffre d’affaires et la diversité de ses activités liées
service BrokerCheck, utilisé par ainsi qu’en 2012, l’homme d’affai- début janvier. Il doit toujours néan- 3ème trimestre 44,34 35,28 + 25,70 %
à la santé.
l’autorité de régulation de l’indus- res a eu recours à la banque pour moins plus de 300 millions de dol-
ème
4 trimestre 49,48 46,41 + 6,61 %
• Perspectives 2021 : poursuite de la stratégie du Groupe pour la trans-
trie financière. financer le rachat du golf de Doral, lars. Il devra ainsi rembourser, en CA annuel 171,75 158,57 + 8,32 % formation technologique d’un parcours patient cohérent Ville-Hôpital.

Vrablic a démissionné à la suite à Miami. L’opération avait contri- 2023, 125 millions de dollars
* non audité

Point sur l’activité 2020 Division Solutions e-Santé : 16,44 M€ (9,57% du CA Global de son activité et des opérations de croissance externe
d’une enquête interne pour des bué à faire croître la méfiance, en empruntés pour l’achat du golf de Division Solutions Pharmacie Europe : 127,31 M€ (74,12%
Groupe) en progression de +1,97% structurantes. Le Groupe anticipe d’excellents résultats.
Cette Division a connu une évolution contrastée sur le S2 : Alors qu’on s’attend à ce que l’épidémie perdure en 2021 et
« activités dissimulées ». Ces activi- interne, à l’égard de Vrablic. Doral puis, en 2024, 170 millions du CA Global Groupe) en progression de +5,05%
En France, la mise en place de modalités opérationnelles
après une reprise timide, l’activité Communication Digitale a soit récurrente dans l’avenir, il est fortement prévisible que
retrouvé une dynamique croissante sur la fin 2020, ce qui n’a les gouvernements européens investissent massivement
tés comprenaient notamment qui avaient financé le Trump Inter- de proximité avec les clients permet de réduire l’impact de
l’épidémie et de maintenir le CA : +5,92% vs 2019. Le S2 est
pas permis de compenser le ralentissement de l’activité des dans le numérique en santé. Dans ce contexte, le Groupe
lecteurs connectés. L’intégration d’I-MEDS en Allemagne au
Du guichet à la gestion
Pharmagest, acteur majeur et innovant dans les domaines de
« l’achat d’une propriété auprès national Hotel de Washington. Si dynamisé par l’intégration d’ASCA INFORMATIQUE.
En Italie, la mixité des activités permet de limiter l’impact de la
T1 2020 soutient le développement de l’activité Observance. l’IT Santé, poursuit le déploiement de ses nouvelles solutions

d’actifs
pour accompagner et coordonner tous les métiers du monde
d’une entité gérée par un client et la la Trump Organization n’est pas en crise sanitaire. L’intégration de SVEMU assure la croissance
du Pôle Pharmacie Italie : +5,30% pour 2020.
Division Fintech : 1,81 M€ (1,06% du CA Global Groupe)
en progression de +3,75%
médical et promouvoir la concrétisation technologique d’un
parcours patient cohérent Ville-Hôpital.
formation d’une entité financière Cette New-Yorkaise, aujourd’hui mesure de le faire, la banque pour- En Belgique, qui connaît de très fortes contraintes au niveau
de son confinement, le CA est en retrait (-20,63% à 3 M€) et
Dans un contexte conjoncturel marqué au S1 par le
ralentissement des investissements, cette Division récupère Il entend par ailleurs poursuivre ses actions pour s’assurer
extérieure non approuvée [par sa âgée de 60 ans, a commencé sa rait saisir des effets personnels. n ne représente que 2,37% du CA total de la Division en 2020. son retard et enregistre une reprise significative de son
activité au S2 : CA de 1,13 M€ (+15,64%).
d’une croissance significative de ses activités, tout en
confirmant sa volonté de mener de nouvelles acquisitions
direction, NDLR] pour détenir carrière dans la banque au gui- Division Solutions ESMS : 26,19 M€ (15,25% du CA Global
Groupe) en progression de +34,27%
ciblées en France et en Europe.

300
Evénements significatifs survenus après la clôture de En septembre 2020, le Groupe Pharmagest a confirmé
l’investissement ». Le plus proche chet, au début des années 1980. Cette progression significative confirme l’efficience de la
stratégie de développement européen engagée par la
l’exercice 2020
Cession de 30% des actions NANCEO (Division Fintech) aux
ses ambitions en s’engageant auprès de la Délégation
Ministérielle au Numérique en Santé et en signant la
collaborateur de Rosemary Vra- C’est une rencontre, par hasard, Division dans un contexte de crise sanitaire révélateur de la
nécessité absolue d’un décloisonnement Ville-Hôpital.
membres opérationnels. Charte «Engagé pour la e-Santé». Le Groupe Pharmagest
entend partager ses valeurs et s’associer aux quelques 320
blic, Dominic Scalzi, a lui aussi avec un banquier de Bank Leumi Alors que les activités des EHPAD et de l’HAD ont connu
une relative tension sur le S2 compte tenu de l’évolution de
Perspectives 2021
Dans ce contexte inédit de la COVID-19, le Groupe a fait la
industriels signataires pour mener à bien plusieurs chantiers
numériques essentiels à la modernisation du système de
démissionné, pour les mêmes rai- qui change sa carrière. Elle entre l’épidémie, les contrats signés par AXIGATE avec les CH de
Gisors et d’Arles ont soutenu la croissance du CA (+5,10%).
preuve en 2020 de la résilience de son modèle économique et
de la solidité de sa stratégie avec une croissance significative
soins et à l’amélioration de la prise en charge des personnes
dans les secteurs sanitaire et médico-social.
sons. Le client en question, cité alors dans la banque israélienne
MILLIONS DE DOLLARS
Retrouvez l’intégralité du communiqué sur www.pharmagest.com
dans la note, n’est pas n’importe avant de rejoindre Citi, où elle
La somme que doit rembourser
Coté sur Euronext Paris™ - Compartiment B - ISIN : FR 0012882389 - Reuters : PHA.PA - Bloomberg : - PMGI FP
qui : Vrablic a acquis sa propriété planche déjà sur d’importants Relations Analystes - Investisseurs : Direction Financière : Jean-Yves SAMSON - Tél : 03 83 15 90 67 - Email : jean-yves.samson@lacooperativewelcoop.com

auprès d’une entreprise détenue montages pour de riches familles, Donald Trump à Deutsche Bank. Relations Presse : FIN’EXTENSO - Isabelle APRILE - Tél : 01 39 97 61 22 - Email : i.aprile@finextenso.fr
36 // FINANCE & MARCHES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

Devant l’AMF,
un accusé pourra
Comment les fonds ont profité
garder le silence en de l’envolée de GameStop
cas de délit d’initiés l Malgré la tempête qui a déferlé sur les marchés, les fonds spéculatifs
s’en sont plutôt bien sortis.
RÉGULATION
les abus de marché c’est-à-dire
diffusion d’informations faus- l Selon Goldman Sachs, leur performance moyenne a été négative de 5,9 %
Un arrêt de la Cour
ses et trompeuses, délits d’ini- en janvier, vendeurs à découvert compris.
tiés et manipulation de cours).
de Justice de l’Union
européenne du Droit reconnu aux seules
2 février dernier personnes physiques BOURSE
rappelle que les En Italie, la Consob peut sanc-
accusés peuvent ne tionner de 50.000 euros une Marion Heilmann
pas répondre aux personne mise en cause pour @MarionHeilmann
questions posées par avoir gardé le silence lors d’une et Bastien Bouchaud
le gendarme bour- audition. En France, ce n’est pas @BastienBouchaud
le cas. Par conséquent, l’impact
sier si ces dernières de cette décision s’avère limité, Et à la fin, ce sont les hedge funds
les incriminent. car la personne incriminée doit qui gagnent… Si quelques fonds ont
quand même coopérer avec les subi des pertes à deux chiffres,
Laurence Boisseau enquêteurs de l’AMF. Elle doit comme Melvin Capital, les perfor-
@boisseaul donner les documents qui lui mances du secteur le mois dernier
sont réclamés par les gendar- n’ont pas été si mauvaises qu’anti-
C’est une avancée pour les mes des marchés. Le droit au cipé. En tout, selon Goldman Sachs,
droits de la défense. Un suspect, silence ne la dispense pas de se les fonds spéculatifs, y compris les
accusé de délit d’initié, pourra rendre aux convocations. vendeurs à découvert, ont enregis-
garder le silence devant le gen- En France, l’AMF a déjà sanc- tré une performance négative de
darme boursier. Concrètement, tionné des personnes pour des 5,9 % en moyenne, contre 1,1 % pour

Hiroko Masuike/NYT-Redux-RÉA
il aura le droit de ne pas répon- manquements d’entrave. En le S&P 500. Citadel a ainsi perdu 3 %
dre à une question qui l’incri- mai 2018, dans l’affaire Monta- et Point72, qui était venu au secours
mine. Ce droit au silence vient gne Neige Développement de Melvin Capital, a perdu 9 %.
d’être reconnu par la Cour de (MND), elle a considéré que la D’autres en revanche ont bien
Justice de l’Union européenne, suppression par son PDG de profité de cette formidable épopée
dans le cadre d’un renvoi préju- 38.000 courriels de sa message- boursière. Le fonds d’investisse-
diciel de la Cour constitution- rie avant que celle-ci ne soit ment new-yorkais Senvest Mana-
nelle italienne. Une procédure remise à l’AMF était un man- gement a ainsi engrangé 700 mil-
qui a été initiée par un Italien ne quement d’entrave. Cette action lions de dollars de bénéfices sur
souhaitant pas coopérer dans le avait pour objet de dissimuler GameStop, selon le « Wall Street Le fonds Senvest Management a engrangé 700 millions de dollars de bénéfice sur GameStop.
cadre d’une enquête diligentée des éléments pertinents pour Journal ». Les deux gestionnaires
par la Consob, l’équivalent de l’enquête et, en conséquence, de du fonds avaient commencé à ainsi revendu ses titres autour de L’une des plus importantes parti- des titres GameStop lorsque
l’Autorité des Marchés Finan- faire obstacle à la manifesta- s’intéresser au groupe en jan- 400 dollars, devenant l’un des cipations dans GameStop reste l’action a démarré sa folle épopée.
ciers (AMF) française. tion de la vérité. vier 2020. Ils ont pris des parts en fonds qui a le plus bénéficié de cependant celle du fonds Fidelity’s Les ETF sont en général passifs :
En avril 2020, la commission septembre dernier, au moment où l’affaire. Series Intrinsic Opportunities, qui leurs prises de position sur les mar-
des sanctions a par ailleurs l’investisseur activiste Ryan Cohen détenait près de 10 % des titres en chés ne sont pas décidées par un
L’arrêt fait suite condamné l’activiste Elliott a fait son entrée au capital de Un rendement augmenté circulation en octobre. Ces actions, gérant mais en fonction de règles
à une procédure notamment pour avoir commis GameStop. En septembre, les de plus de 30 % équivalentes à 71 millions de dollars établies lors de leur création.
engagée un manquement d’entrave, en actions du distributeur de jeux D’autres grands acteurs ont égale- à l’époque, auraient valu plus de BlackRock et Vanguard, deux
ne fournissant pas tous les élé- vidéo valaient moins de 10 dollars. ment profité de la folie GameStop. 2 milliards de dollars fin janvier. géants des ETF, détiennent ainsi à
par un Italien. ments demandés en temps et en Fin octobre, Senvest détenait plus Selon Morningstar, un fonds com- eux deux près de 20 % du capital de
heure aux enquêteurs. Dans les de 5 % du capital. mun de placement de Morgan Stan- GameStop. Le fonds indiciel iSha-
L’arrêt reconnaît le droit au deux affaires, cet arrêt de la Lorsque le cours de GameStop a ley, le Morgan Stanley Institutional BlackRock et res Core S&P Small-Cap en possède
silence à une personne physi- CJUE ne pourrait pas s’appli- commencé à monter, soutenu par Inception, qui affiche maintenant Vanguard, deux à lui seul plus de 5 %. Une goutte
que soumise à une enquête quer. Les accusés n’auraient pu les boursicoteurs de WallStreet- 1,5 milliard de dollars d’encours, a d’eau dans son portefeuille de plus
administrative pour abus de faire valoir leur droit au Bets, les gestionnaires du fonds dégagé une performance de 30 % en
géants des ETF, de 60 milliards de dollars répartis
marché, lorsque ses réponses silence. « Ce serait une révolution n’ont pas bougé. Mais lorsqu’Elon un mois, grâce à la hausse de 1.625 % détiennent ainsi à eux parmi des centaines de valeurs dif-
pourraient faire ressortir sa si une personne physique avait le Musk a tweeté « Gamestonk ! », de ses actions GameStop. Il s’est deux près de 20 % du férentes. Pour ces géants, l’envolée
responsabilité pour une infrac- droit de ne pas s’auto-incriminer, après la fermeture des marchés, ainsi retrouvé propulsé en tête du capital de GameStop. de GameStop a eu un impact
tion passible de sanctions en ne communiquant pas les piè- propulsant le cours à + 157 % à la classement de Morningstar pour mineur sur les performances. Ils
administratives présentant un ces qui l’incriminent », estime un réouverture le lendemain, Senvest les fonds d’actions américains. ont toutefois pu profiter de
caractère pénal (à savoir pour spécialiste du droit boursier. n a décidé de prendre ses gains. Il a Le fonds semble s’être intéressé à Cependant, les performances l’engouement des vendeurs à
GameStop en septembre dernier, récentes du fonds laissent penser découvert en prêtant leurs titres.
ANNLEGALECH
au même moment que Senvest. Il que Fidelity a vendu au moins une Pendant ce temps, le titre de
déclarait alors détenir près de partie des actions avant que le cours GameStop était retombé en des-
annonces judiciaires & légales 350.000 actions de l’enseigne, pour
une valeur d’environ 3,5 millions de
ne s’emballe : le fonds n’a ainsi rap-
porté que 3,9 % en janvier.
sous des 70 dollars jeudi après-
midi, des rapports faisant état
dollars. Sa participation est passée à Outre les fonds spéculatifs, plu- d’investisseurs particuliers ayant
EPT ParisEstMarne&Bois plus de 112 millions de dollars fin sieurs dizaines de fonds indiciels acheté tardivement et déjà perdu
janvier. cotés (ETF) détenaient également des sommes considérables. n
AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE
Enquête publique sur le projet de modification n°2
du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de CHAMPIGNY-SUR-MARNE Les traders haute fréquence bénéficient
Le président de l’Etablissement public territorial Paris Est Marne &
Bois (EPT) a prescrit par arrêté n°2020-A-619 du 10 novembre 2020,
l’ouverture d’une enquête publique sur le projet de modification du
- soit en les consignant sur le registre dématérialisé accessible
à l’adresse suivante : https://www.registredemat.fr/modif2-plu-
champignysurmarne
du chaos provoqué par l’onde de choc
PLU de la commune de Champigny-sur-Marne. Celle-ci se tiendra du
mardi 23 février 2021 à 8h30 au vendredi 26 mars 2021 à 16h30 Les contributions (par courrier ou voie électronique) devront arriver
inclus, soit 32 jours consécutifs. au plus tard en mairie le 26 mars 2021 à 16h30 (clôture de l’enquête). Les firmes de trading Jump Trading, Susquehanna et ont contribué à l’envolée des tran-
Celles-ci seront insérées au registre d’enquête, au fur et à mesure de
Le projet de modification n°2 porte sur les points suivants : leur réception, où elles pourront être consultées, ainsi que sur le site ultrarapides ont profité de Citadel Securities. Elles captent de sactions et donc des bénéfices des
internet de la ville.
- Suppression de l’obligation de mixité fonctionnelle et sociale ; l’envolée des volumes et du très faibles profits sur chaque tran- sociétés de trading. Quand les spé-
Le commissaire enquêteur recevra en mairie lors de quatre perma- regain de volatilité à Wall saction et souhaitent donc brasser culateurs paniquent, ils payent le
- Modification de zonage avec la création d’une nouvelle zone UL nences :
pour permettre la réalisation d’un équipement public ;
- Mardi 23 février 2021 de 8h30 à 11h30 ;
Street dans le sillage de les volumes les plus importants prix fort pour obtenir de la liquidité :
- Suppression de la règle de hauteur minimale en zones UA, UB et - Mercredi 03 mars 2021 de 14h à 17h ; l’onde de choc de GameStop. possible et en provenance des inter- ils doivent consentir à de fortes bais-
UC ; - Samedi 20 mars 2021 de 8h30 à 11h30 ;
- Vendredi 26 mars 2021 de 13h30 à 16h30 (clôture de l’enquête).
venants les plus divers (institution- ses de la valeur des titres qu’ils veu-
- Création de deux nouveaux périmètres d’étude ; Nessim Aït-Kacimi nels, particuliers, entreprises…). lent vendre immédiatement.
Compte tenu du contexte sanitaire dans lequel l’enquête publique est
- Réalisation d’évolutions mineures du règlement. organisée, le public devra veiller au respect du protocole sanitaire mis @NessimAitKacimi Ces firmes de trading versent de
Le tribunal administratif de Melun a désigné en qualité de commis- en place par la commune de Champigny-sur-Marne et devra notam- l’argent aux courtiers en ligne Trading moutonnier
saire-enquêteur, Monsieur Claude POUEY. ment respecter les consignes suivantes :
Volumes, Volatilité, Vitesse. Les comme Robinhood pour traiter les Les automates de trading ultrarapi-
Le dossier de ce projet est consultable par voie dématérialisée sur - Se munir d’un masque ;
le site internet de la commune et à l’adresse suivante : https://www. trois ingrédients du succès des tra- ordres de leurs clients. En 2020, la des profitent de ces ventes paniques
- Se désinfecter ou se laver les mains avant de consulter le dossier, le
registredemat.fr/modif2-plu-champignysurmarne. registre d’enquête ou la souris de l’ordinateur ; ders haute fréquence (THF), les firme de San Francisco a par ce désordonnées. Elles sont d’autant
Sous réserve d’évènements liés au COVID-19, les pièces du dossier - Se munir d’un stylo en vue de consigner ses observations sur le automates de trading ultrarapides, moyen gagné près d’un milliard de plus importantes que les apprentis
ainsi qu’un registre d’enquête à feuillets non mobiles, côté et paraphé
par le commissaire-enquêteur, seront disponibles à la Direction du
registre d’enquête ; ont été réunis grâce au tumulte créé dollars grâce aux THF. Ces derniers traders sont peu expérimentés et
Développement Urbain, aux jours et heures habituels d’ouverture de - Respecter les règles de distanciation physique ; par l’affaire GameStop. La société y ont aussi trouvé leur compte avec moutonniers. Quand l’application
la direction. Il sera également possible de consulter le dossier depuis
un poste informatique. - Effectif limité au nombre de personnes autorisées par la jauge de de trading haute fréquence Virtu, l’explosion des transactions et le Robinhood ne fonctionne pas cor-
la salle (sous réserves des nouvelles dispositions édictées par le
Pendant la durée de l’enquête, chacun pourra transmettre ses obser- Gouvernement). cotée à Wall Street, a vu son cours regain de volatilité. rectement et que ses boursicoteurs
vations et propositions : Le PLU de Champigny-sur-Marne a été dispensé par la Mission Ré-
gagner jusqu’à 17 % cette année. Les ne peuvent pas spéculer sur leurs
- soit en les consignant sur le registre d’enquête (papier) ; gionale d’Autorité environnementale (MRAe) de la réalisation d’une marchés anticipent un profit en Prix de la liquidité titres fétiches, la volatilité de ces
évaluation environnementale.
- soit en les adressant par courrier à l’attention de : forte hausse pour le parrain des Plus un titre est volatil, plus le profit actions diminue selon une étude.
Une copie du rapport et des conclusions motivées du commis-
Monsieur le commissaire-enquêteur saire-enquêteur sera déposée à la direction urbanisme du territoire
THF en 2020, au-delà du milliard de prélevé par la firme de trading Lors de ces pannes de quelques
Enquête publique sur le projet de modification n°2 du PLU de Paris Est Marne & Bois, en mairie et sur le site internet de la commune dollars. Le cours de son homologue s’accroît. Elle s’engage à acheter une minutes, l’activité des THF baisse
Champigny-sur-Marne, pour y être tenus à la disposition du public pendant un an à compter
Mairie de Champigny-sur-Marne (Hôtel de ville) de la date de clôture de l’enquête. européenne, Flow Traders, cotée action à un cours inférieur à celui aussi avec la disparition ponctuelle
14 rue Louis Talamoni
A l’issue de l’enquête, l’EPT pourra, au vu des conclusions de l’en- sur Euronext Amsterdam, a pro- auquel elle le vend. Cet écart, qui d’un certain nombre de spécula-
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE
quête publique, décider s’il y a lieu d’apporter des amendements au gressé de 12 % en 2021. mesure son profit, augmente avec teurs individuels. Ils peuvent comp-
- soit en les adressant par voie électronique à l’adresse suivante : projet de modification du PLU. Le conseil de territoire se prononcera
modif2-plu-champignysurmarne@registredemat.fr par délibération sur l’approbation du PLU modifié. L’envolée des volumes sur les les risques et volatilité. La semaine ter en toutes circonstances sur le
actions américaines et les options dernière, les recherches sur Google soutien de la rubrique WallStreet-
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot. d’achat sur actions ont fait les affai- sur les applications de trading bour- Bets du forum Reddit. Elle fait la
Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet. res de firmes de trading comme sier ont été multipliées par 10 selon promotion des titres les plus popu-
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69. Virtu, DRW, Hudson River, Two « Trading platforms ». La volatilité a laires parmi les clients de Robin-
Sigma securities, Tower Research, attiré de nouveaux spéculateurs qui hood et accentue leur volatilité. n
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Les Echos Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 FINANCE & MARCHES // 37

euronext
SÉANCE DU 04 - 02 - 2021 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
CAC 40 : 5608,54 (0,82 %) NEXT 20 : 12464,69 (0,78 %) civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
CAC LARGE 60 : 6226,73 (0,81 %) supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
CAC ALL-TRADABLE : 4377,25 (0,79 %) à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
DATE DE PROROGATION : 23 FÉVRIER CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
AIR LIQUIDE (AI) R A 136,3 136,35 - 0,11 + 1,56 MICHELIN (ML) R A 116,5 115,55 - 0,99 + 10,1 GECINA (GFC) LR A 120 119,4 - 0,17 - 5,46 RAMSAY GDS (GDS) A 17,8 17,55 - 0,57 - 2,23
790280 137,55 - 0,07 137,85 700068 117,25 + 8,24 117,4 114955 120,3 - 5,16 129,5 309 17,8 - 2,23 18,3
FR0000120073 11/05/20 2,7 473.660.724 135,6 + 2,52 129,85 1,98 FR0000121261 01/07/20 2 178.340.086 114,85 + 8,7 103,3 1,73 FR0010040865 01/07/20 2,5 76.470.690 119 - 30,05 114,8 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 17,45 - 3,04 17,1
AIRBUS GROUP (AIR) R A 90,16 93,1 + 3,66 + 3,7 3,4 ORANGE (ORA) R A 9,8 9,832 + 0,45 + 1,01 GENFIT (GNFT) G B 4,32 4,272 - 1,34 + 7,01 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 155,3 157,5 + 1,68 + 3,41
1992215 93,12 + 3,57 94,57 27,42 8409705 9,844 - 1,19 10,46 320839 4,322 + 5,12 5,135 48148 157,5 + 3,21 158,7
NL0000235190 15/04/19 1,4 784.149.270 89,63 - 32,54 81,84 FR0000133308 07/12/20 0,4 2.660.056.599 9,682 - 22,15 9,466 4,07 FR0004163111 38.858.617 4,22 - 73,28 4,032 FR0000130395 28/07/20 1 50.503.106 154,9 + 55,33 140,4 0,64
ALSTOM (ALO) R A 45,52 45,44 - 0,35 - 2,51 PERNOD-RICARD (RI) R A 158,3 160,75 + 1,42 + 2,52 GENSIGHT (SIGHT) g B 7,55 7,39 + 1,93 + 3,65 REXEL (RXL) G A 13,485 13,695 + 1,56 + 6,2
1106440 45,87 - 5,82 49,7 484165 160,75 + 1,29 160,75 1113838 8,12 + 5,42 8,85 701060 13,82 + 4,22 14,22
FR0010220475 15/07/19 5,5 295.012.799 44,8 + 3,82 42,91 FR0000120693 09/12/20 1,48 261.876.560 157,8 + 0,91 150,9 0,92 FR0013183985 40.875.965 7,32 + 91,45 6,51 FR0010451203 02/07/20 0,48 304.425.106 13,46 + 19,45 12,1
ARCELORMITTAL (MT) R A 18,088 18,334 + 1,59 - 2,89 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 45 45,69 + 2,06 + 12,1 GETLINK (GET) LR A 13,5 13,69 + 1,63 - 3,46
5548061 18,4 -7 21,08 966272 46,35 +10,39 47,22 ROBERTET (RBT) G B 936 955 + 2,14 + 5,52
LU1598757687 16/05/19 0,15 1.102.809.772 18,036 + 29,92 17,042 FR0000130577 07/09/20 1,15 247.748.484 45 + 14 40,44 2,52 746284 13,79 - 3,32 14,68 364 955 + 5,76 969
FR0010533075 23/05/19 0,36 550.000.000 13,43 - 14,01 12,39 FR0000039091 02/07/20 5 2.172.551 936 + 0,84 888 0,52
ATOS SE (ATO) R A 66,82 66,04 - 0,45 - 11,69 RENAULT (RNO) R A 37,915 38,355 + 1,75 + 7,26
718369 67,06 -13,24 77,94 1671193 38,545 + 7,26 38,7 GL EVENTS (GLO) g B 8,84 9,31 + 7,01 - 7,27 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 29,6 30,25 + 2,54 + 16,8
FR0000051732 03/05/19 1,7 109.993.166 65,38 - 16,32 61,26 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 37,545 + 10,18 32,64 70873 9,4 - 6,9 10,5 35135 30,35 +14,37 30,35
FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 8,77 - 56,7 7,73 FR0000031684 20/05/19 0,79 77.617.512 29,15 + 21,73 25,9
AXA (CS) R A 19,074 19,154 + 0,87 - 1,83 SAFRAN (SAF) R A 109,5 112,9 + 3,72 - 2,63
6358224 19,238 - 1,46 20,58 868109 113,2 - 2,8 121 GRAINES VOLTZ (GRVO) C 119 119 + 13,33 RUBIS (RUI) G A 38,18 38,22 + 0,11 + 0,63
FR0000120628 07/07/20 0,73 2.418.389.408 18,898 - 21,5 18,21 3,81 FR0000073272 27/05/19 1,82 427.235.939 108,85 - 23,87 102,55 1141 119 +13,33 130 DIV 2 28/07/17 172116 38,5 - 0,36 41,58
BNP PARIBAS (BNP) R A 42,025 42,485 + 1,4 - 1,44 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 43,03 43,16 + 1,32 + 15,09 FR0000065971 24/03/20 7 1.295.197 116 + 63,01 105 5,88 FR0013269123 17/06/20 1,75 103.625.489 38 - 30,64 36,74 4,58
4129894 43,1 - 1,22 46,66 1509561 43,83 +12,48 43,99 GROUPE CRIT (CEN) g B 62,8 62,3 - 0,8 - 0,32 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 379,4 382,6 + 0,68 + 31,39
FR0000131104 29/05/19 3,02 1.249.798.561 41,435 - 13,81 39,71 FR0000125007 10/06/19 1,33 532.683.713 42,92 + 24,31 37,79 400 62,8 + 2,98 67 DIV 6 10/05/16 80290 384,4 +26,52 384,4
BOUYGUES (EN) R A 33,53 33,39 - 0,12 - 0,77 SANOFI (SAN) R A 77,2 78,83 + 1,42 + 0,17 FR0000036675 26/06/19 1 11.250.000 62 - 9,71 60,3 FR0013154002 29/06/20 0,34 92.180.190 376,2 +122,57 285,4 0,09
813985 33,69 - 1,85 36,05 2182240 79,19 - 0,22 83,93 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 14,88 14,84 - 0,27 + 17,22 SAVENCIA (BH) B 58,8 58,6 - 0,34 - 2,98
FR0000120503 09/09/20 1,7 380.759.842 33,2 - 8,87 31,91 5,09 FR0000120578 04/05/20 3,15 1.258.971.738 77,19 - 10,99 77,15 4 11095 14,88 +15,22 16,4 2074 59,4 - 2,98 62
CAP-GEMINI (CAP) R A 124,5 126,6 + 1,61 - 0,16 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 125,55 125,2 - 0,24 + 5,83 FR0000062671 01/07/20 0,32 17.424.747 14,8 - 12,4 12,54 2,16 FR0000120107 13/05/19 1 14.032.930 58,4 - 5,79 58,4
313233 126,65 - 1,36 129,35 1115919 126,25 + 2,83 128,15 GTT (GTT) G A 78,5 78,2 - 0,13 - 1,26 SCOR (SCR) LR A 26,56 26,86 + 1,59 + 1,67
FR0000125338 03/06/20 1,35 168.784.837 124,2 + 9,09 116,1 1,07 FR0000121972 05/05/20 2,55 567.068.555 124,65 + 33,13 119,1 2,04 47494 79,45 - 2,92 90,65 346246 26,98 + 3,23 28,88
CARREFOUR (CA) R A 14,22 14,17 + 0,32 + 1 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 16,35 16,66 + 2,49 - 2,13 FR0011726835 03/11/20 2,5 37.078.357 77,95 - 16,27 73,6 3,2 FR0010411983 30/04/19 1,75 186.730.076 26,46 - 29,85 24,4
2590132 14,435 - 2,21 18,1 4288634 16,88 - 0,25 18,358 GUERBET (GBT) g B 33 33,25 + 0,76 + 1,22
FR0000120172 08/06/20 0,23 817.623.840 14,16 - 8,28 13,925 1,62 FR0000130809 27/05/19 2,2 853.371.494 16,072 - 43,78 15,18 SEB (SK) G A 160 162,4 + 1,31 + 8,99
9338 33,4 - 1,63 35,65 52908 163 + 8,27 163,9
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 9,9 9,954 + 0,83 - 3,55 STELLANTIS NV (STLA) A 13,1 13,082 + 0,63 + 1,87 FR0000032526 30/06/20 0,7 12.596.161 32,45 - 7,64 32,2 2,11 FR0000121709 22/05/20 1,43 50.307.064 159,3 + 36,24 148 0,88
5486209 10,015 - 2,6 10,88 6969361 13,178 + 0,17 14,25
FR0000045072 24/05/19 0,69 2.916.688.640 9,716 - 20,78 9,228 NL00150001Q9 3.119.934.695 12,926 + 18,69 11,567 GUILLEMOT (GUI) g C 13,9 14,6 + 5,04 + 70,56 SERGEFERRARI GROUP (SEFER) g C 7 7,06 + 0,86 + 18,86
92910 14,8 +68,98 14,8 32498 7,22 +15,74 7,58
DANONE (BN) R A 54,4 54,1 - 0,3 + 0,63 STMICROELETRONICS (STM) R A 33,25 33,59 - 0,39 + 10,93 0,23 FR0000066722 08/07/19 0,13 15.287.480 13,8 +522,6 8,34
1812973 54,56 - 0,55 56,54 2321337 33,93 + 5,83 34,89 147,81 FR0011950682 28/09/20 0,12 12.299.259 6,98 + 16,69 6 1,7
FR0000120644 14/07/20 2,1 686.629.600 53,44 - 26,27 52,14 3,88 NL0000226223 14/12/20 0,04 911.204.420 33,11 + 25,95 30,3 0,13 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 6,5 6,36 - 2,6 + 4,78 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 45,15 43,8 - 1,57 + 18,22
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 175 180,3 + 6,06 + 8,52 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 284 283,8 - 0,25 + 4,61 23321 6,61 + 0,79 6,61 7199 45,3 +22,35 45,5
393259 182,65 +7 182,65 115483 286,6 + 1,21 293,1 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 6,36 + 29,8 5,6 3,46 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 43,6 + 29,01 35,05
FR0000130650 28/05/20 0,7 265.136.237 173,25 + 14,22 159,6 0,39 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 280,6 + 21,91 263,4 0,85 HIGH CO (HCO) g C 5,34 5,44 + 2,64 + 13,57 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g B 3,045 3,26 + 7,77 + 13,99
ENGIE (ENGI) R A 13,255 13,29 - 0,08 + 6,15 1,21 THALES (HO) R A 76,64 78,12 + 2,17 + 4,3 14278 5,44 +13,33 5,44 1727529 3,285 +22,1 3,285
4112379 13,39 + 3,79 13,865 11,02 395122 78,66 + 3,91 80,1 FR0000054231 24/05/19 0,16 22.421.332 5,3 - 9,33 4,78 FR0013006558 117.560.198 2,975 +444,25 2,52
FR0010208488 21/05/19 0,8 2.435.285.011 13,235 - 15,05 12,45 FR0000121329 01/12/20 0,4 213.364.420 76,58 - 20,43 72,22 0,51 ICADE (ICAD) G A 60,5 59,75 - 0,58 - 5,01 SOITEC (SOI) G A 169,1 169,1 - 0,24 + 6,15
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 121,5 125,8 + 3,54 - 1,37 TOTAL (FP) R A 35,3 34,935 - 0,58 - 1,03 89238 60,65 - 2,85 64,75 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 50201 171,8 + 3,43 183,6
711512 126,5 - 2,29 131,45 8131794 35,82 + 1,01 37,91 FR0000035081 06/07/20 1,6 74.535.741 58,95 - 41,07 56,45 FR0013227113 33.278.901 168,3 + 93,7 158,8
FR0000121667 23/12/20 1,15 439.000.648 121,3 - 7,67 116,4 0,91 FR0000120271 04/01/21 0,66 2.653.124.025 34,645 - 22,02 34,305 1,89 ID LOGISTIC (IDL) g A 228 229,5 + 1,33 + 1,55 SOLOCAL GROUP (PAJ) B 2,711 2,77 + 1,02 + 4,14
HERMES INTL (RMS) R A 889,4 890 - 0,07 + 1,18 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 65,02 62,62 - 1,57 - 3,03 964 230 + 3,15 252 397468 2,79 + 3,67 3,266
44977 894,2 + 0,63 898,2 1592299 65,02 + 2,32 72,46 FR0010929125 5.649.427 227 + 23,39 212,5 FR00140006O9 129.505.837 2,69 - 87,81 2,53
FR0000052292 28/04/20 3,05 105.569.412 882,6 + 28,61 839,4 0,34 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.472.385 61,52 - 49,36 54,04 IMERYS (NK) G A 40,44 40,44 + 0,15 + 4,6
KERING (KER) R A 541,9 542,1 - 0,2 - 8,8 VEOLIA ENV. (VIE) R A 23,1 23,02 - 0,04 + 15,04 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 10,06 10,38 + 2,77 - 1,33
61946 40,78 + 3,8 44,5 1348216 10,7 - 8,47 13,8
185921 545,5 - 6,65 598,5 1289949 23,27 +14,36 23,53 FR0000120859 15/05/20 1,72 84.940.955 40,22 + 3,01 37,84 4,25
FR0000121485 19/01/21 2,5 125.017.916 538,1 - 4,73 530,7 0,46 FR0000124141 12/05/20 0,5 578.611.362 22,81 - 13,75 19,85 2,17 FR0013379484 107.127.984 10,05 - 2,63 8,92
INNATE PHARMA (IPH) g B 3,688 3,822 + 3,86 + 10,4 SOMFY (SO) A 148 147,2 - 0,27 + 6,2
L.V.M.H. (MC) R A 523,3 525,1 + 0,11 + 2,78 VINCI (DG) R A 79,98 81,3 + 1,57 - 0,07 603918 3,856 + 9,2 4,226
312012 525,8 + 2,54 528,8 975194 81,58 - 1,72 86,74 6026 149 + 6,51 157
FR0010331421 78.980.640 3,672 - 42 3,45 FR0013199916 30/06/20 1,25 37.000.000 147,2 + 60,52 136,2 0,85
FR0000121014 01/12/20 2 504.757.339 520,3 + 27,89 489,05 0,38 FR0000125486 23/06/20 1,25 591.520.241 79,66 - 20,45 75,38 1,54
INTERPARFUMS (ITP) g A 44,85 44,9 + 0,11 + 4,54 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 138,4 139,1 + 0,43 + 5,22
LEGRAND (LR) R A 77,64 77,86 + 0,08 + 6,66 VIVENDI (VIV) R A 25,83 25,96 + 0,15 - 1,59 7378 45,2 + 3,82 45,45
433899 78,06 + 3,04 81,48 1842498 26,09 - 1,41 26,75 23588 140 + 3,81 141,1
FR0010307819 01/06/20 1,34 267.447.746 77,3 + 5,24 73,76 1,72 FR0000127771 21/04/20 0,6 1.185.995.621 25,82 + 3,39 25,31 2,31 FR0004024222 02/05/19 0,71 51.988.409 44,7 + 33,49 39,7 FR0000050809 02/07/19 1,85 20.547.701 137,4 - 7,2 128,9
L'ORÉAL (OR) R A 295,2 298,1 + 0,74 - 4,09 WORLDLINE (WLN) G A 74,34 74,24 + 0,14 - 6,14 IPSEN (IPN) G A 74,35 75,1 + 1,01 + 10,6 SMCP (SMCP) g B 4,228 4,332 + 2,46 - 12,91
391934 298,1 - 4,36 316,1 519846 75,22 - 7,71 81,44 108452 75,1 +11,42 75,1 305432 4,458 - 9,75 5,485
FR0000120321 03/07/20 3,85 559.861.576 293,7 + 14 290,1 1,29 FR0011981968 279.123.754 73,9 + 16,73 68,54 FR0010259150 03/06/20 1 83.814.526 73,85 + 9,4 66,35 1,33 FR0013214145 74.718.139 4,228 - 44,46 3,94
IPSOS (IPS) G A 28,5 28,45 + 0,18 + 3,08 SPIE (SPIE) G A 18,95 18,97 + 0,37 + 6,51
41430 28,55 + 3,08 28,55 284138 19,03 + 7,42 19,25
FR0000073298 01/07/20 0,45 44.436.235 27,95 - 5,48 25,2 1,58 FR0012757854 24/09/19 0,17 160.139.776 18,87 + 5,39 17,12
JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 15,6 15,38 - 0,52 + 10,65
6858 15,6 + 7,85 15,6 SQLI (SQI) g C 18,25 18,85 + 1,62 - 4,31
17478 19,15 - 4,56 20,2
SRD VALEURS FRANÇAISES FR0000033904
JCDECAUX (DEC) G
01/07/20 0,2 23.461.313
A 16,98
15,26 + 9,86 13,44
16,95 + 0,42 - 9,02
1,3
FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 18,2 - 19,1 17,7
168919 17,29 -10,03 19,07 STEF (STF) g B 75,9 76,7 + 1,19 + 5,36
FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 16,8 - 29,55 14,74 1680 77,1 + 4,35 79,1
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA FR0000064271 17/11/20 1,5 13.000.000 75,8 - 7,59 72,9 3,91
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 37,85 37,9 + 0,8 + 3,55
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 13006 38,05 + 2,71 39,8 SUEZ (SEV) LR A 17,215 17,37 + 0,7 + 7,09
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT 1167340 17,385 + 6,27 17,57
FR0004007813 08/06/20 1,75 22.088.023 37,8 - 4,2 34 4,62
AB SCIENCE (AB) g B 16,84 17,06 + 1,19 - 13,22 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 448,4 448 - 0,09 - 1,45 FR0010613471 18/05/20 0,45 628.362.579 17,18 + 17,56 16,225 2,59
KLEPIERRE (LI) LR A 18,5 18,32 - 0,57 - 0,38
433320 17,94 - 9,26 20,1 EX D OP 08/06/17 5678 450,6 - 1,1 470 1410132 18,645 + 2,35 21,61 SWORD GROUP (SWP) g B 34,45 34,5 + 0,88 + 10,05
FR0010557264 46.274.093 16,72 + 92,55 15,72 FR0000130403 01/12/20 2 180.507.516 445 + 2,24 427,6 0,45 FR0000121964 07/07/20 1,1 294.848.054 18,125 - 41,09 16,075 2244 34,6 +12,38 35,75
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 7,5 7,31 - 1,35 + 0,69 CIBOX INTERACTIVE (CIB) g C 0,242 0,221 - 8,3 + 6,25 FR0004180578 10/09/20 2,04 9.544.965 34,45 - 1 30,65 6,96
KORIAN (KORI) G A 30,9 30,94 + 0,19 - 1,28
22787 7,5 + 2,24 7,53 5147103 0,244 + 2,79 0,334 98016 31,12 - 3,07 33,46 SYNERGIE (SDG) g B 31,4 31 - 3,13
FR0004040608 08/12/20 0,1 58.512.053 7,31 + 8,78 7,13 1,37 FR0000054322 10/08/98 112.764.933 0,215 + 58,54 0,203 FR0010386334 11/06/19 0,6 105.038.158 30,62 - 21,6 29,66 1582 31,65 - 5,2 33
ABIVAX (ABVX) g B 32 32,2 + 1,58 - 6,4 CNP ASSURANCES (CNP) G A 13,22 13,2 - 0,08 + 0,15 FR0000032658 19/06/19 0,8 24.362.000 31 + 9,93 30,9
LAGARDÈRE (MMB) G A 20,1 20,42 + 1,39 - 0,29
20338 32,35 -10,31 36,85 410103 13,36 - 0,45 14,09 113699 20,7 + 4,93 20,94 TARKETT (TKTT) G B 14,99 15,02 - 0,33 + 4,31
FR0012333284 14.315.922 31,75 + 52,25 30,35 FR0000120222 26/04/19 0,89 686.618.477 13,09 - 19,61 12,39 FR0000130213 14/05/19 1,3 131.133.286 19,96 + 17,76 18,7 51407 15,24 + 7,29 16,38
ACCOR (AC) LR A 29,29 30,51 + 4,42 + 3,07 COFACE (COFA) G A 8,53 8,5 - 0,35 + 3,53 FR0004188670 12/06/19 0,6 65.550.281 14,86 + 18,08 13,75
LATECOERE (LAT) g C 1,986 1,994 + 0,2 - 1,53
954813 30,79 + 5,17 31,3 148539 8,64 + 2,91 9,17 13871 2,005 - 2,25 2,225 TECHNICOLOR (TCH) B 1,81 1,829 + 1,2 + 0,56
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.382.728 29,23 - 19,16 27,09 FR0010667147 22/05/19 0,79 152.031.949 8,42 - 24,85 7,63 FR0000032278 29/06/07 0,75 94.818.518 1,982 - 43,91 1,86 287407 1,867 + 2,76 2,15
ADOCIA (ADOC) g B 10,34 10,36 + 0,39 + 24,82 COLAS (RE) A 121 119,5 - 1,24 - 3,24 FR0013505062 235.795.483 1,78 - 85,81 1,72
LDC (LOUP) A 100,5 101 + 0,5 + 1,81
15979 10,62 +22,03 12,36 2675 122 - 3,24 129 539 101 + 2,02 105 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 284 283,8 - 0,25 + 4,61
FR0011184241 7.020.629 10,34 - 19,19 8,25 FR0000121634 08/09/20 6,4 32.654.499 115 - 11,09 115 5,36 FR0013204336 25/08/20 1,2 17.134.471 100 + 1 99 1,19 115483 286,6 + 1,21 293,1
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 101,7 101,7 + 0,1 - 4,15 COVIVIO (COV) G A 68,55 68,5 - 0,15 - 9,09 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 280,6 + 21,91 263,4 0,85
LNA SANTÉ (LNA) g B 49,6 48,9 - 0,61 - 0,71
129744 103,2 + 2,16 107,7 112057 69,35 - 7,93 78,05 3813 49,6 - 1,21 50,9 TF1 (TFI) G A 7,255 7,235 - 0,14 + 9,79
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 101,1 - 41,18 90,3 FR0000064578 27/04/20 4,8 94.544.232 68,1 - 36,04 65,85 FR0004170017 08/07/20 0,45 9.705.937 48,6 + 3,71 48 0,92 245046 7,295 + 8,72 7,355
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 5,044 5,018 + 0,6 - 1,99 COVIVIO HOTELS (COVH) A 15,55 15,25 - 1,61 - 14,57 FR0000054900 29/04/19 0,4 210.392.991 7,19 + 5,01 6,425
LECTRA (LSS) g B 24,65 24,5 - 2
2339842 5,084 + 3,04 5,29 2949 15,7 -13,35 17,8 17269 24,7 -2 25,5 TFF GROUP (TFF) B 28,4 28,2 - 0,7 + 5,62
FR0000031122 14/07/08 0,58 428.634.035 4,963 - 42,94 4,45 FR0000060303 13/05/20 1,55 132.547.616 15,25 - 48,13 14,3 FR0000065484 06/05/20 0,4 32.463.408 24,35 + 11,11 23,15 1,63 7354 29 + 8,05 29,7
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 24,2 24,3 + 0,83 - 5,63 CREDIT AGR. PARIS IDF (CAF) B 68,49 68,4 - 0,13 - 8,81 FR0013295789 06/11/20 0,35 21.680.000 28,2 - 14,55 24,5 1,24
LISI (FII) g A 19,2 19,92 + 4,84 - 1,14
33951 24,45 - 6,18 27,8 939 69,5 - 8,81 77,65 12195 20 - 1,39 21,6 THERMADOR GROUPE (THEP) B 74,8 76,2 + 1,87 + 19,06
FR0004180537 28/06/19 0,49 22.321.189 23,9 - 58,23 21,15 FR0000045528 30/04/20 3,7 8.479.810 67 - 34,55 66,75 5,41 FR0000050353 30/04/19 0,44 54.114.317 19,18 - 28,6 18,2 4145 77,6 +16,16 77,6
AKWEL (AKW) g B 23 23 + 0,88 + 0,44 DASSAULT AV. (AM) G A 889 900 + 1,29 + 0,33 FR0013333432 09/04/20 1,8 9.200.849 74,4 + 39,56 64,8 2,36
LUMIBIRD (LBIRD) g C 16,3 16,4 + 2,76 + 16,81
10645 23,25 + 4,55 23,75 6892 904,5 + 1,58 928 21099 16,5 +11,56 16,5 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 23,9 24,1 + 0,84 - 6,23
FR0000053027 08/06/20 0,2 26.741.040 22,35 + 22,6 20 0,85 FR0000121725 22/05/19 21,2 8.348.703 886 - 17,43 846 FR0000038242 22.466.882 15,86 + 34,2 13,6 EX D S 03/07/17 6220 24,2 - 3,6 25,6
ALBIOMA (ABIO) Gg A 44,4 43,75 - 1,13 - 6,91 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 9,3 9,41 + 1,07 +117,02 LYSOGENE (LYS) g C 2,82 2,84 + 2,9 + 7,17 FR0013230612 22/05/20 0,5 136.193.044 23,8 + 2,12 22,2 2,08
44213 44,4 - 8,66 50,7 503499 9,48 +114,94 13,69 851000 3,04 + 2,53 3,1 TRANSGÈNE (TNG) g C 2,6 2,55 - 1,92 + 54,73
FR0000060402 11/06/20 0,35 31.641.910 43,65 + 45,83 39,05 0,8 FR0010417345 54.929.187 9,175 - 48,1 4,294 FR0013233475 16.421.395 2,79 - 32,22 2,24 177929 2,62 +49,12 2,875
ALD (ALD) G A 11,98 11,84 - 1,33 + 2,96 DELTA PLUS GROUP (DLTA) g B 82,2 81,2 - 0,25 + 14,69 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 14,6 14,7 + 0,82 + 10,86 FR0005175080 83.841.334 2,53 + 73,47 1,646
71909 12,1 + 4,23 12,84 4254 83 +16,67 83 112918 14,9 +10,36 15,12 TRIGANO (TRI) G A 151,2 152,6 + 1,06 + 5,39
FR0013258662 29/05/20 0,63 404.103.640 11,76 - 10,84 11,22 5,32 FR0013283108 23/06/20 0,7 7.358.708 80,8 + 49,82 68,6 0,86 FR0000053225 15/05/19 1 126.414.248 14,56 - 2,65 12,8 26187 153,8 + 1,8 161,4
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 18,06 18,14 + 0,78 - 4,83 DERICHEBOURG (DBG) g B 5,72 5,86 + 2,81 - 0,34 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 15,09 15,43 + 3,14 + 3,21 FR0005691656 12/01/21 2,2 19.336.269 151 + 82,1 137,9 1,44
13755 18,32 - 4,73 19,6 305966 5,88 + 0,51 6,75 100282 15,49 - 1,09 17,94 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 83,36 83,16 - 0,24 + 5,48
FR0000053324 10/03/20 0,7 24.510.101 17,9 - 37,34 17,3 3,86 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 5,68 + 66,48 5,395 1,88 FR0013153541 02/07/19 0,47 45.241.894 15,09 + 33,82 14,12 316224 83,36 + 1,71 88,16
ALTAREA (ALTA) A 139,2 138,2 - 0,29 - 3,63 DEVOTEAM (DVT) g C 102 101 - 0,98 + 8,49 MANITOU (MTU) g B 27,4 27,3 - 0,37 + 14,23 FR0000054470 123.484.213 81,7 + 19,45 77,7
5250 139,2 - 1,85 150 1958 102 + 4,66 102,2 11648 27,65 +11,66 29,45 VALEO (FR) LR A 32,84 33,12 + 1,35 + 2,6
FR0000033219 06/07/20 4,5 17.275.839 137 - 31,92 134,2 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 98,3 + 19,95 94 FR0000038606 23/12/20 0,5 39.668.399 27 + 56,72 23,6 1,83 805022 33,49 + 3,6 33,49
ALTEN (ATE) G A 90,05 90,85 + 1,06 - 1,94 DMS (DGM) g C 1,65 1,595 - 3,33 - 9,38 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,66 1,68 + 1,7 + 27,66 FR0013176526 29/06/20 0,2 241.717.403 32,84 + 21,32 29,32 0,6
43298 91,2 - 2,15 97,85 18587 1,65 - 8,33 1,85 63268 1,698 +23,53 1,92 VALLOUREC REG (VK) G B /010221 - 5,57
FR0000071946 20/06/19 1 34.237.267 89,7 - 20,45 84,9 FR0012202497 16.120.556 1,59 + 29,67 1,485 FR0010609263 30.558.480 1,656 + 4,22 1,318 - 6,89 32,345
AMPLITUDE SURGICAL (AMPLI) g C 2,13 2,12 + 0,47 - 1,85 EDENRED (EDEN) LR A 46,41 46,9 + 1,12 + 1,06 MCPHY ENERGY (MCPHY) g B 34,55 33,8 - 2,03 - 1,6 FR0013506730 11.449.694 - 73,25 22,61
7824 2,13 - 1,85 2,29 211693 47,05 - 1,66 48,56 372144 34,55 - 4,38 41,7 VALNEVA (VLA) g B 11,56 13,26 + 17,55 + 71,1
FR0012789667 47.804.841 2,12 + 31,27 2 FR0010908533 13/05/20 0,7 246.583.351 46,22 - 4,48 44,6 1,49 FR0011742329 27.856.540 32,05 +537,74 29,4 3568052 13,9 +77,75 13,9
AMUNDI (AMUN) G A 63,7 64,9 + 1,72 - 2,84 EDF (EDF) LR A 10,66 10,64 + 0,05 - 17,49 MEDINCELL (MEDCL) B 13,7 13,95 + 1,46 + 36,76 FR0004056851 90.950.048 11,36 +290 7,22
EX-DS 15/03/17 157391 64,95 - 4,7 70,75 EX-DS 7/03/17 3190226 10,74 -19,06 13,575 66450 14,2 +26,82 16,75 VERALLIA (VRLA) g A 29,05 28,9 - 0,52 - 0,52
FR0004125920 24/05/19 2,9 202.585.953 63,25 - 14,72 60,1 FR0010242511 26/11/19 0,15 3.099.923.579 10,53 - 6,67 10,07 FR0004065605 22.188.213 13,4 +109,46 10,4 67030 29,25 - 1,37 30
ARGAN (ARG) A 89 88 - 0,68 + 5,26 EIFFAGE (FGR) LR A 78,94 80,46 + 1,72 + 1,8 MERCIALYS (MERY) G B 7,37 7,435 + 1,23 + 2,98 FR0013447729 15/06/20 0,85 123.272.819 28,6 - 14,06 26,65 2,94
3599 89 + 1,85 91,6 383440 80,9 + 2,92 82,24 336481 7,5 + 4,94 7,815 VERIMATRIX (VMX) g B 2,98 3,01 + 0,5 + 7,12
FR0010481960 26/03/20 1,9 22.309.227 87,4 + 11,96 83,2 FR0000130452 21/05/19 2,4 98.000.000 78,88 - 24,17 72,66 FR0010241638 27/04/20 0,48 92.049.169 7,315 - 34,89 6,71 63403 3,02 + 4,88 3,11
ARKEMA (AKE) LR A 90,2 89,24 - 0,91 - 4,56 EKINOPS (EKI) g B 7,03 6,84 - 1,44 + 0,44 MERSEN (MRN) g B 25,85 26,55 + 3,31 + 7,27 FR0010291245 85.228.647 2,98 + 62,18 2,79
240445 90,28 - 5,88 98,74 57890 7,03 - 4,2 7,59 34407 26,75 + 7,27 27 VICAT (VCT) g A 36,5 36,5 - 0,14 + 6,26
FR0010313833 25/05/20 2,2 76.736.476 88,42 + 6,31 88,42 2,47 FR0011466069 25.462.005 6,84 + 21,93 6,56 FR0000039620 03/07/19 0,95 20.858.964 25,85 - 13,38 23,25 17595 36,75 + 6,57 38,2
ARTMARKET.COM (PRC) g C 6,68 6,64 - 0,9 - 9,54 ELIOR (ELIOR) G B 5,335 5,69 + 7,16 + 3,08 METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 2,97 2,98 + 0,34 + 25,21 FR0000031775 20/04/20 1,5 44.900.000 36,05 - 6,77 34,05 4,11
31187 6,7 - 5,41 7,28 1015481 5,775 +9 5,96 80910 2,98 +20,16 3,1 VILMORIN & CIE (RIN) g A 54 52,1 - 2,43 + 5,68
FR0000074783 6.651.515 6,48 - 24,89 6,08 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.147.823 5,33 - 56,3 4,92 FR0004177046 27.813.800 2,93 + 82,15 2,4 15103 54,7 + 5,25 55
ASSYSTEM (ASY) B 28,2 27,95 - 3,29 + 13,62 ELIS (ELIS) G A 13,04 13,24 + 1,77 - 2,86 NACON (NACON) B8 7,92 - 1,25 - 0,63 FR0000052516 14/12/20 1 22.917.292 52 + 17,61 48,65 1,92
OPA 24/11/17 4712 28,6 +13,85 29,2 444829 13,28 + 2,08 14,03 62976 8,09 + 0,38 8,1 VIRBAC (VIRP) G A 215 215 + 0,7 - 9,66
FR0000074148 08/07/20 1 15.668.216 27,8 - 8,06 24,5 3,58 FR0012435121 27/05/19 0,37 221.819.430 13 - 27,25 11,89 FR0013482791 84.908.919 7,88 + 44 6,7 4103 216 -12,24 252
ATARI (ATA) g C 0,38 0,414 + 9,96 + 16,46 EOS IMAGING (EOSI) g C 2,355 2,36 - 0,21 + 1,72 NANOBIOTIX (NANO) g B 14,84 15,12 + 2,16 + 9,57 FR0000031577 26/06/15 1,9 8.458.000 214 - 5,29 202,5
12256168 0,425 +14,21 0,425 67125 2,37 + 2,39 2,38 75792 15,3 +10,53 17,34 WAVESTONE (WAVE) g B 33,5 32,9 - 1,79 + 10,77
FR0010478248 298.152.729 0,378 + 30,44 0,353 FR0011191766 26.616.248 2,355 + 16,26 2,3 FR0011341205 13/05/19 34.432.122 14,7 + 89 13,58 7927 33,5 +13,64 33,6
AUBAY (AUB) g C 38 38 + 10,63 ERAMET (ERA) G B 46,35 45,75 - 0,76 + 6,59 NATIXIS (KN) G A 3,365 3,379 + 1,35 + 21,15 FR0013357621 19/09/19 0,23 20.196.492 32,2 + 20,73 28,5
3549 38,45 +10,63 38,8 46890 46,54 + 1,35 49,97 8143270 3,401 +21,81 3,401 WENDEL (MF) G A 99,25 100,5 + 1,26 + 2,6
FR0000063737 06/11/20 0,33 13.208.296 37,95 + 26,25 33,95 0,87 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.005 45,45 + 18,09 41,06 FR0000120685 31/05/19 0,78 3.155.951.502 3,295 - 12,84 2,725 39667 101 + 2,81 102,4
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 26 26 - 3,7 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 8,93 8,96 - 0,67 + 26,02 NEOEN (NEOEN) G A 59,8 58,4 - 1,85 - 6,86 FR0000121204 07/07/20 2,8 44.719.119 99,25 - 17,62 93,15 2,79
6730 26,7 - 5,8 27,7 86968 9,18 +18,52 10,44 126841 60,4 - 8,61 70,4 WORLDLINE (WLN) G A 74,34 74,24 + 0,14 - 6,14
FR0011040500 02/07/19 0,4 21.345.091 26 +116,67 23,2 FR0011471135 20.057.562 8,82 + 44,52 7,4 FR0011675362 85.519.712 57,7 + 98,3 53,7 519846 75,22 - 7,71 81,44
BAINS MER MONACO (BAIN) B 62,6 62,2 + 0,32 - 9,86 ESI GROUP (ESI) g C 42,7 42,6 - 0,23 - 6,99 NEXANS (NEX) G A 66,2 67,2 + 1,82 + 13,42 FR0011981968 279.123.754 73,9 + 16,73 68,54
535 62,6 - 5,76 68 1127 42,7 - 8,39 47,2 56976 67,2 +11,07 69,25 XPO LOGISTICS (XPO) A
MC0000031187 26/09/14 0,01 24.516.661 61,2 + 4,71 61 FR0004110310 6.032.492 41,6 + 39,67 41,5 FR0000044448 17/05/19 0,3 43.755.627 65,8 + 41,8 59,4 - 0,71 282
BÉNÉTEAU (BEN) g B 11,17 11,03 - 0,72 + 16,53 EURAZEO (RF) G A 60,15 60,05 + 0,76 + 8,2 NEXITY (NXI) G A 38,12 38,12 + 0,16 + 7,5 FR0000052870 20/06/19 0,6 9.836.241 + 6,87 266
55110 11,22 +17,34 11,45 49375 60,3 + 5,63 60,4 77668 38,28 + 7,68 39,74
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 11 + 11,08 9,32 2,09 FR0000121121 08/05/19 1,25 79.015.524 59,55 - 7,97 55,7 FR0010112524 25/05/20 2 56.129.724 37,66 - 13,4 35,26 5,25
BIC (BB) G A 46,82 47,8 + 2,18 + 3,33 EUROFINS SCIENT. (ERF) LR A 80,94 81,36 + 0,27 + 18,55 NICOX (COX) g B 4,62 4,56 - 0,65 + 4,83 AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
52119 47,88 + 0,63 49,1 228958 81,91 +12,64 83,2 251665 4,69 + 5,43 5,19
FR0000120966 01/06/20 2,45 45.395.857 46,74 - 22,84 45,68 5,13 FR0014000MR3 03/07/19 2,45 190.742.750 80,74 + 68,52 69,38 FR0013018124 37.030.335 4,54 + 0,66 4,27 EURONEXT (ENX) G A 94,6 95,5 + 1,38 + 5,93
BIGBEN INT. (BIG) g C 21 21 + 0,48 + 12,66 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) g C 0,648 0,628 - 1,41 - 17 NRJ GROUP (NRG) B 6,6 6,6 + 0,3 + 8,55 115163 96,25 + 3,24 96,25
97195 21,1 + 7,25 21,45 4435471 0,652 -19,96 0,835 5552 6,6 + 6,45 6,8 NL0006294274 20/05/20 1,35 70.000.000 93,95 + 18,49 88,15 1,67
FR0000074072 24/07/19 0,2 19.969.658 20,65 + 29,63 18 FR0012789949 21/05/19 0,26 163.884.278 0,615 - 84,02 0,615 FR0000121691 03/06/19 0,17 78.107.621 6,5 + 7,14 6,1 NOKIA (NOKIA) R A 3,71 3,654 - 3,19 + 16,33 0,3
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 129,4 128,5 - 0,62 + 11,35 EUTELSAT COM. (ETL) G A 9,712 9,548 - 1,57 + 3,11 OENEO (SBT) g B 11,4 11,4 + 0,89 + 4,97 2893275 3,895 +15,54 5,04 12,34
113762 130,3 + 8,07 132,1 737358 9,758 + 0,51 10,11 6983 11,46 + 3,64 11,46 FI0009000681 29/07/19 0,02 5.653.886.159 3,618 + 0,66 3,117
FR0013280286 14/07/20 0,19 118.361.220 126,7 + 40,44 114,1 0,15 FR0010221234 20/11/20 0,89 230.544.995 9,534 - 30,94 9,29 9,32 FR0000052680 31/07/19 0,15 65.052.474 11,26 - 16,67 10,52 SES (SESG) LR 7,158 6,934 - 3,18 - 10,13
BOIRON (BOI) g A 35,5 35,25 - 0,42 - 14,75 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 68,6 68,4 + 12,5 ORAPI (ORAP) g C 9,96 9,68 - 3,01 - 7,37 2158123 7,18 -11,1 8,09
3216 35,5 -15,97 44,05 566 69 +10,32 70 19685 9,96 -13,18 11,55 LU0088087324 21/04/20 0,34 376.915.302 6,922 - 42,53 6,836 5,77
FR0000061129 02/06/20 1,05 17.545.408 35,15 + 5,22 33,7 2,98 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 67,2 + 60,94 59,4 FR0000075392 29/04/15 0,13 6.598.219 9,54 + 48,92 8,84 X-FAB SILICON (XFAB) g A7 6,85 - 3,52 + 39,23
BOLLORÉ (BOL) G A 3,548 3,548 - 0,11 + 4,91 FAURECIA (EO) LR A 44,74 44,52 - 0,25 + 6,23 ORPÉA (ORP) LR A 115,65 116,5 + 0,74 + 8,32 215331 7,19 +35,91 7,55
1045527 3,57 + 4,41 3,626 314950 45,26 + 9,17 45,74 113900 117,25 + 8,73 119,8 BE0974310428 130.781.669 6,83 + 27,56 4,855
FR0000039299 02/09/20 0,02 2.946.208.874 3,53 - 4,78 3,33 0,56 FR0000121147 31/05/19 1,25 138.035.801 44,21 + 0,63 37,69 FR0000184798 12/07/19 1,2 64.631.325 115,4 - 2,27 105,8
BONDUELLE (BON) g B 20,05 19,86 - 1,68 - 4,52 FDJ (FDJ) G A 37 36,26 - 0,98 - 3,07 OSE IMMUNO (OSE) g C 10,7 12,15 + 19,12 + 68,75
22936 20,15 - 5,88 21,6 350221 37,17 - 2,19 38,58 1017717 12,4 +68,75 12,4 VALEURS ZONE INTERNATIONALE
FR0000063935 05/01/21 0,4 32.538.340 19,78 - 7,63 19,54 2,01 FR0013451333 26/06/20 0,45 191.000.000 36,26 + 55,12 35,2 1,24 FR0012127173 17.983.038 10,6 +205,28 7,2
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 22,42 22,55 + 0,49 + 3,63 FERMENTALG (FALG) g C 3,25 3,33 + 2,46 +130,29 PHARMAGEST INT. (PHA) g A 121,4 118,6 - 1,5 + 6,46 GENERAL ELECTRIC (GNE) 9,041 9,25 - 0,88 + 5,69 1,29
657992 22,58 + 0,94 23,51 1048747 3,43 +122 4,845 7326 121,4 + 6,27 124,2 8203 9,59 + 8,85 10,1
FR0006174348 20/05/19 0,56 452.225.092 22,34 - 8,07 21,27 FR0011271600 26.678.199 3,185 + 93,6 1,456 FR0012882389 01/07/20 0,9 15.174.125 116,6 + 88,55 105,4 0,76 US3696041033 USD 18/12/20 0,01 8.759.873.000 9,041 - 18,82 8,478
BURELLE SA (BUR) A 894 904 + 0,89 + 13,57 FFP (FFP) g A 93 93,1 + 0,32 - 1,59 PIERRE & VACANCES (VAC) g C 10,5 10,55 - 0,94 - 28,23 LAFARGEHOLCIM LTD (LHN) A 46,75 45,82 - 0,67 + 2,62 4
71 918 +13 918 4398 93,7 - 2,1 106 21684 10,65 -26,22 14,75 34207 46,75 + 1,78 49,04
FR0000061137 03/06/20 15 1.757.623 894 + 18,95 782 1,66 FR0000064784 22/05/20 2,15 24.922.589 92,3 - 5,29 88,8 2,31 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.893.463 10,45 - 59,11 9,84 CH0012214059 CHF 15/05/20 2 615.929.059 45,62 - 0,54 43,91
CARMILA (CARM) g C 11,14 11,22 + 1,45 - 4,75 FIGEAC AERO (FGA) g C 4,42 4,345 - 0,12 - 0,91 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 33,06 33,66 + 1,75 + 19,28 SCHLUMBERGER (SLB) A 19,85 20,2 + 3,33 + 15,1 3,45
38246 11,32 - 2,94 13,2 26310 4,42 - 3,01 4,495 166214 34,06 +21,08 34,06 40171 20,2 +14,45 21,9
FR0010828137 03/07/20 1 142.357.425 11,08 - 37,39 10,24 FR0011665280 31.839.473 4,31 - 48,21 4,07 FR0000124570 29/04/20 0,49 148.566.107 32,94 + 45,09 27,44 1,46 AN8068571086 USD 01/12/20 0,13 1.385.122.304 19,85 - 35,46 17,6
CASINO (CO) G A 27,45 26,74 - 2,55 + 6,15 FIN. ODET (ODET) A 808 808 + 2,8 PLASTIVALOIRE (PVL) g C 6,94 7,02 + 2,78 - 4,23
297795 27,75 + 4,29 29,49 168 808 + 1,76 810 DIV 8 02/05/17 16747 7,06 - 8,24 8,56
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 26,67 - 26,76 25,19 FR0000062234 04/06/20 1 6.585.990 796 + 5,21 774 0,12 FR0013252186 18/04/19 0,2 22.125.600 6,85 + 2,33 6,6
CATANA GROUP (CATG) g C 3,205 3,22 + 0,63 - 6,53 FNAC DARTY (FNAC) G A 47,14 47,9 + 1,96 - 9,11 PROLOGUE (PROL) g C 0,41 0,408 + 3,29 + 17,24
49262 3,24 - 9,17 3,84 50191 48,14 - 8,76 55,25 68978 0,41 +16,24 0,482
FR0010193052 30.514.178 3,17 - 17,33 2,945 FR0011476928 26.608.571 47,08 + 8,18 43,64 FR0010380626 46.585.630 0,397 + 15,25 0,336
CGG (CGG) G B 0,883 0,873 - 0,23 + 7,78 FONCIÈRE LYONNAISE (FLY) A 64,2 65 + 1,88 + 0,62 QUADIENT (QDT) g B 18,7 18,9 + 1,56 + 20,15
8320398 0,895 + 2,37 1 608 65 - 2,69 68 79745 19,18 +19,62 19,46
FR0013181864 711.392.383 0,869 - 67,56 0,814 FR0000033409 21/04/20 2,65 46.528.974 64 - 16,67 62,8 FR0000120560 07/09/20 0,35 34.562.912 18,52 - 19,57 15,57 1,85
CHARGEURS (CRI) g C 19,54 19,44 + 10,45 GECI INTERNATIONAL (GECP) g C 0,027 0,029 + 9,06 + 16,53 RALLYE (RAL) A 6,65 6,4 - 3,03 + 10,73
118010 19,88 +11,34 20,4 26319365 0,029 +22,98 0,031 49032 6,74 + 7,2 6,94
FR0000130692 16/09/20 0,28 24.211.232 19,16 + 11,47 17,22 1,44 FR0000079634 01/10/01 0,1 431.583.624 0,027 - 47,55 0,021 FR0000060618 20/05/19 1 52.373.235 6,4 - 27,11 5,61
38 // FINANCE & MARCHES Vendredi 5 et samedi 6 février 2021 Les Echos

ACTIONS ACTIONS ACTIONS


EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
04-02-2021 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR00133417812CRSI g C 5,1 5,18 5,05 5,16 + 0,39 34437 FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,65 1,65 1,59 1,595 - 3,33 18587 FR0010298620MEMSCAP g C 1,605 1,7 1,57 1,6 + 0,95 70769 DOLLAR US 1,1972 -0,54 -2,19
FR0014000T90 2MX ORGANIC B 10,392 10,4 10,36 10,36 17965 FR0000072373EGIDE g C 1,02 1,045 1,015 1,02 - 1,92 40170 FR0000077570 MICROPOLE g C 1,17 1,18 1,15 1,16 64604 LIVRE STERLING 0,8764 -0,64 -2,10
FR0000076887A.S.T. GROUPE g C 4,32 4,36 4,28 4,36 + 0,93 7844 FR0012650166 ENGIE EPS g C 16,15 17 16 17 + 5,26 23671 FR0013482791NACON SAS B 8 8,09 7,88 7,92 - 1,25 62976 FRANC SUISSE 1,0814 -0,06 -0,02
COURONNE DANOISE 7,4362 -0,03 -0,09
FR0013185857 ABEO g C 10,45 10,7 10,45 10,45 + 0,97 3514 FR0000120669ESSO g C 12,2 12,25 11,8 11,8 926 FR0013018041 NAVYA g B 3,105 3,11 2,82 2,875 - 6,05 1532575
COURONNE NORV. 10,3442 0,05 -1,27
FR0012616852ABIONYX PHARMA g B 0,895 0,933 0,894 0,916 + 2,46 138763 FR0000054678 EURO RESSOURCES C 3,25 3,29 3,2 3,28 + 0,92 9563 FR0004154060NETGEM g C 1,195 1,27 1,125 1,21 + 2,54 238535 KUNA CROATE 7,5676 -0,01 0,22
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,419 0,425 0,418 0,425 - 0,24 1644 FR0000075343EUROMEDIS GROUPE C 17,2 18,4 17,2 18,1 + 5,23 11985 FR0004050250 NEURONES B 24,7 24,7 24,5 24,5 - 0,81 6411 COURONNE SUEDOISE 10,129 0,07 0,81
FR0000076655ACTIA GROUP g C 2,9 3,03 2,89 2,97 + 3,13 34566 FR0010490920 EUROPACORP g C 0,78 0,789 0,775 0,789+ 0,9 31233 FR0000052680OENEO g B 11,4 11,46 11,26 11,4 + 0,89 6983 DOLLAR CANADIEN 1,5362 -0,14 -1,45
YEN JAPONAIS 126,219 -0,14 -0,08
FR0012821890 ADUX g C 2,64 2,8 2,64 2,66 + 0,76 18709 FR0000035784EVERGREEN C 3,02 3,32 3,02 3,32 + 9,93 25048 FR0010428771 OL GROUPE g C 1,98 1,995 1,96 1,96 + 0,26 14701
DOLLAR AUSTRALIEN 1,576 -0,21 -0,60
FR0013296746ADVICENNE g C 12,25 12,5 12,1 12,15 31262 FR0011271600 FERMENTALG g C 3,25 3,43 3,185 3,33 + 2,46 1048747 FR0000075392ORAPI g C 9,96 9,96 9,54 9,68 - 3,01 19685 ROUBLE RUSSE 90,6241 -0,80 0,23
FR0013421286 ALPHA MOS C 3,7 3,76 3,56 3,58 - 5,29 6707 FR0004076891FLO (GROUPE) g C 0,177 0,184 0,175 0,183 - 0,54 4310 FR0010609206 OREGE C 1,97 1,99 1,94 1,98 + 3,13 17365 ROUPIE INDIENNE 87,3133 -0,39 -2,15
FR0000053837ALTAMIR B 21,25 21,595 21,005 21,595 + 1,41 5607 FR0011277391 FONC. PARIS NORD g C 0,039 0,039 0,036 0,039 - 2,53 944548 FR0012127173OSE IMMUNO g C 10,7 12,4 10,6 12,15 + 19,12 1017717 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,6726 0,15 -1,54
COURONNE TCHEQUE 25,8785 -0,08 -1,45
FR0012789667 AMPLITUDE g C 2,13 2,13 2,12 2,12 + 0,47 7824 FR0000038499FONCIERE EURIS C 10,2 10,2 10,2 10,2 714 FR0004038263 PARROT B 7,44 7,68 7,34 7,66 + 4,08 21556
FORINT HONGROIS 356,025 0,14 -1,85
FR0011992700ATEME g B 17,4 18,34 17,4 18,3 + 4,1 26660 FR0013030152 FRANCAISE ENERGIE g C 23,6 23,6 23,2 23,3 + 0,43 1547 FR0000038465PASSAT g C 6,65 7,35 6,65 7,35 + 9,7 21064 ZLOTY POLONAIS 4,5015 0,39 -1,27
FR0013183589 AURES TECHNO g C 24,2 24,2 23,9 24,1 + 0,42 1483 FR0010501692GENERIX g B 7,82 7,9 7,68 7,7 - 1,28 7442 FR0012432516 POXEL g C 6,95 7,19 6,8 6,85 - 0,58 196354 LEV BULGARE 1,9553 -0,08 -0,03
FR0013529815AVENIR TELECOM C 0,47 0,476 0,461 0,469 - 0,97 322696 FR0013399474 GENKYOTEX g C 2,9 2,96 2,9 2,91 + 1,75 3977 FR0004052561PROACTIS C 0,149 0,169 0,142 0,153 + 7,75 83643 DOLLAR HONG-KONG 9,2815 -0,51 -2,19
FR0013258399 BALYO g C 1,808 1,9 1,8 1,88 + 4,33 265248 FR0011799907GENOMIC VISION g C 0,78 0,84 0,776 0,786 + 0,64 2612487 FR0012613610 PRODWAYS GROUP g C 2,81 2,82 2,7 2,74 - 1,44 33070 WON SUD COREEN 1341,299 0,07 1,15
PESO MEXICAIN 24,4911 0,70 0,77
FR0000035370BASTIDE CONF.MED. g C 53,8 53,9 53,4 53,4 - 0,37 4588 FR0000065971 GRAINES VOLTZ C 119 119 116 119 1141 FR0000060329PSB INDUSTRIES g B 17,5 17,7 17,5 17,7 + 2,31 780
REAL 6,4928 0,79 2,35
FR0011814938 BOOSTHEAT C 2,94 3,16 2,9 3,1 + 6,53 114090 FR0004010338GROUPE JAJ C 1,19 1,2 1,19 1,2 3460 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 20,5 20,5 20 20,1 - 1,95 2509 DOLLAR SINGAPOUR 1,6011 -0,21 -1,02
FR0000074254BOURSE DIRECT C 2,88 2,9 2,8 2,9 + 0,69 4514 FR0004050300 GROUPE OPEN g C 14,98 14,98 14,62 14,8 + 2,64 747 FR0000054199S.T. DUPONT C 0,088 0,09 0,088 0,09 25608 RAND SUD-AFRICAIN 18,015 0,16 0,26
FR0000045544 CA TOULOUSE 31 CCI C 94,99 94,99 92 92 - 3,16 701 FR0004155000GROUPE SFPI g C 1,815 1,84 1,815 1,83 26691 FR0000060071 SAMSE B 158 158 155 156 - 1,27 793 LIVRE TURQUE 8,5245 -1,08 -6,18
RENMIBI YUAN 7,7488 -0,35 -2,80
FR0010151589CAFOM C 9,05 9,25 9 9,05 + 0,56 9464 FR0000066722 GUILLEMOT g C 13,9 14,8 13,8 14,6 + 5,04 92910 FR0000039109SECHE ENVIRONNEM. g B 47,45 47,45 46,2 46,95 - 1,37 16327
RUPIAH 16785,4461 -0,40 -2,37
FR0012969095 CAPELLI g C 32,8 32,9 31,6 31,7 - 0,31 4234 FR0004159473HEXAOM g B 34,8 35,1 34,7 35 + 0,58 4756 FR0011950682 SERGEFERRARI GP g C 7 7,22 6,98 7,06 + 0,86 32498 PESO PHILIPPIN 57,6212 -0,31 -1,76
FR0000072894CAST g C 4 4,1 3,95 4,08 + 2 23311 FR0000038531 HF COMPANY C 6,08 6,18 5,86 5,92 + 2,78 13692 FR0000060790SIGNAUX GIROD g C 15,05 15,15 14,95 15,15 + 0,66 988 RINGGIT MALAIS 4,8595 -0,35 -1,62
FR0000064446 CATERING INTL SCESg B 10,55 10,7 10,5 10,6 + 0,95 1786 FR0012821916HIPAY GROUP g C 16,7 17,3 16,65 17,1 - 0,29 7542 FR0000074122 SII g C 21,9 21,9 21,5 21,5 - 1,83 1898 BATH THALANDAIS 36,0257 -0,18 -1,68
FR0010193979CBO TERRITORIA C 3,59 3,6 3,53 3,59 + 0,28 24126 FR0004165801 HOTELS DE PARIS C 2,3 2,3 2,16 2,16 2600 FR0004016699SMTPC g B 15,45 15,6 15,45 15,55 + 0,32 869
FR0000053506 CEGEDIM B 23,9 24,2 23,2 23,6 - 0,84 25007 FR0000071797INFOTEL g C 42 42,4 41,8 42,1 - 0,71 1633 FR0000078321 SODITECH C 0,53 0,555 0,53 0,555+ 4,72 25409 TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0000054322CIBOX INTERACTIVE g C 0,242 0,244 0,215 0,221 - 8,3 5147103 FR0013233012 INVENTIVA g B 13,94 14,96 13,94 14,6 + 5,04 173032 FR0000065864SOGECLAIR g C 18,2 18,2 17,8 17,9 - 1,65 2733 MARCHÉS MONÉTAIRES
04-02-2021 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0013426004 CLARANOVA g B 6,8 7,02 6,76 6,815 + 1,64 315311 FR0004026151ITESOFT g C 2,94 2,94 2,9 2,94 + 2,08 2642 FR00140006O9 SOLOCAL GROUP B 2,711 2,79 2,69 2,77 + 1,02 397468 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,40/-0,70 -0,35/-0,65 -0,37/-0,67 -0,37/-0,67
FR0000053399CNIM GROUP C 15,4 15,8 14,95 15,4 - 0,32 776 FR0012872141 JACQUES BOGART g C 9,36 9,72 9,24 9,5 + 0,42 11724 FR0010526814SUPERSONICS g 1,38 1,38 1,32 1,38 - 0,72 4048
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0004031763 COHERIS g C 1,935 1,935 1,9 1,9 - 1,55 2147 FR0004029411KEYRUS g C 3,21 3,27 3,1 3,15 + 0,64 10225 FR0000060949 TIVOLY C 20 20,6 19,7 20 + 0,5 806 04-02-2021 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0010483768CRCAM BRIE PIC. CC B 20,3 20,3 20 20,285 + 0,8 2836 FR0000066607 LACROIX g C 31,1 31,8 31,1 31,8 + 2,25 718 FR0000033003TOUAX g C 9,2 9,3 9,18 9,3 + 4,26 28488 ALLEMAGNE 100,22 -0,73 -0,71 -0,64 -0,51
FR0010461053 CRCAM LANGUED CCI C 53,35 53,41 53,35 53,41 + 0,11 855 FR0000032278LATECOERE g C 1,986 2,005 1,982 1,994 + 0,2 13871 FR0000034548 UNION FIN.FRANCE g B 20,9 21 20,4 20,6 - 2,37 5820 PORTUGAL 0 0,12 0,30 0,41 0,57
FR0000045239CRCAM LOIRE HAUTE C 76,01 77,5 75 77,5 + 1,31 745 FR0004156297 LINEDATA SERVICES g B 31,5 31,9 31,4 31,8 + 1,6 2943 FR0000074197UNION TECH.INFOR. g C 0,59 0,59 0,575 0,585 - 0,85 823 FRANCE 0,04 0,10 0,09 0,07 0,19
ESPAGNE 0,01 0,20 0,23 0,34 0,53
FR0000185514 CRCAM NORD FR. B 19,65 19,8 19,648 19,8 + 1,25 5652 FR0013233475LYSOGENE g C 2,82 3,04 2,79 2,84 + 2,9 851000 FR0004186856 VETOQUINOL B 89 90 88,6 88,6 1669
ITALIE 0,00 0,33 -0,04 0,83 0,97
FR0000045528CRCAM PARIS IDF B 68,49 69,5 67 68,4 - 0,13 939 FR0000060196 M.R.M. C 0,915 0,92 0,915 0,92 + 1,1 2584 FR0000066680VIDELIO C 2,54 2,54 2,52 2,54 + 0,79 2425
FR0007317813 CS GROUP g C 3,73 3,73 3,73 3,73 3149 FR0000051070MAUREL ET PROM g B 1,76 1,792 1,738 1,758 - 0,34 175641 FR0000050049 VIEL ET CIE C 5,64 5,8 5,64 5,76 + 2,86 3473
FR0011026749DALET g C 13,52 13,52 13,52 13,52 764 FR0000060873 MBWS g C 1,65 1,65 1,564 1,59 - 1 47380 FR0004183960VOLUNTIS g C 4,02 4,125 4,015 4,1 + 1,74 27341 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0013283108 DELTA PLUS g B 82,2 83 80,8 81,2 - 0,25 4254 FR0011742329MCPHY ENERGY g B 34,55 34,55 32,05 33,8 - 2,03 372144 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY C 14,05 14,1 13,95 14,1 + 1,44 1921 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 127,82 0,27
FR0000073793DEVOTEAM g C 102 102 98,3 101 - 0,98 1958 FR0004065605 MEDINCELL B 13,7 14,2 13,4 13,95 + 1,46 66450 FR0004034072XILAM ANIMATION g C 48,5 48,5 47,3 47,3 - 2,27 5600 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 104,5 3,07

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 122,71 03/02
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 227,05 03/02 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 133,91 03/02
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 126,63 03/02
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 490,62 03/02 LU0375630729 RAM (L) SF US SUST EQ 362,01 03/02 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 114,65 03/02
LU0851564038 BALANCED (EUR) 132,31 03/02
Tous les details de nos LU0705072691 RAM (L) SF GB EQ SUST ALP 102,76 03/02 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 156,07 03/02
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 156,64 03/02
solutions d’investissements LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 134,67 03/02 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 157,15 03/02 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 97,06 03/02
à disposition ici www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 185,49 03/02

@Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
PORTRAIT ENTREPRISES Nicolas Germann, 48 ans, est avant de devenir directrice géné-
diplômé de l’ESC Dijon a œuvré rale adjointe, puis directrice
par Julie Le Bolzer BNP PARIBAS REAL ESTATE chez Fiat, Porsche, Infiniti et générale du groupe. En 2017,
@JulieLeBolzer Olivier Bokobza plus récemment pour Nissan. elle avait rejoint Havas Paris où
est désormais président elle était directrice générale
des activités de promotion SODIAAL adjointe, chargée du développe-

Canelle Chokron de BNP Paribas Real


en France et à l’International.
Gérald Saada
Christine Eysseric-Rocca
ment et du marketing.

fait banque à part sont respectivement nommés


Olivier Bokobza, 44 ans, titu-
laire d’un mastère spécialisé en
directeur marketing et R&D
produits de grande +
finance et immobilier de l’Ecole
de management de Bordeaux et
consommation, et directrice
de la communication
Ils sont nés
d’un MBA management général et de la stratégie RSE. un 5 février
Dans leur vidéo de ce dimanche, McFly et Carlito met- international de l’Essec, est
tront en scène la carte de paiement de la néobanque membre de la RICS. Entré chez Gérald Saada, 43 ans, titulaire
Vybe

Vybe. De quoi laisser présager « des retombées énor-


mes », selon Canelle Chokron, cofondatrice de cet opé-
BNP Paribas Immobilier (tran-
saction et conseil) en 2000, il a
d’une maîtrise en marketing de
l’Essec, a travaillé chez Coca
•ex-ministre
Azouz Begag, sociologue,
délégué à la Promo-
rateur bancaire ciblant les ados. « Ces youtubeurs ont