Vous êtes sur la page 1sur 4

N/P : Mohamed Lahouir

Section : SMI1
DM alg 2
Exercice 1

Soient e et e’ deux éléments neutres de A


e * e’ = e’* e = e et e * e’ = e’* e = e’
Alors e=e’
D’où élément neutre est unique
Pour élément neutre n’est pas toujours existe par exemple ( *
; + ) est LCI mais ne possède pas
un élément neutre

Exercice 2

Soit ( E; ) est LCI et e est un élément neutre de ( E; )


Soient x’ et x’’ deux symétrique de x dans ( E; )
x’*x = x*x’=e et x’*x = x*x’=e
Alors x’=x
D’où x admet un unique symétrique
Pour symétrique n’est pas toujours existe par exemple ( \ 2 , + ) est LCI mais élément 2 ne
possède pas un symétrique

Exercice 3

2; 4 n’est pas un group car n’admet pas un élément neutre

0; 2; 4 est un groupe car il est ;


*associative
*admet un élément neutre 0
*chaque élément admet un symétrique

Exercice 5

Soit ( G;.) un monoide et élément neutre de ( G;.)


1 » Soit x  G et y=x’x
y² = x’xx’x  y² = x’e x
 y² = x’x
 y² = y
On a
xy= xx’x  xy=ex
 xy = x
Alors y est un élément neutre à droite, Donc y=e
On conclure que ( x  G ) x admet un inverse à gauche
2 » Soit x  G
xy=xe  xx’x = x
 ex = x
Donc e est un élément neutre à gauche ( G;.)
Conclusion : ( G;.) est un groupe d’élément neutre e

Exercice 7


Soit H = a + b 2, a, b  
1 » H est une partie non vide de ( , +)
On Montre que ( H, + ) est un groupe
est associative ( H, + ) ‫دذططذطذط‬
Soit x  H
e+x= x+e=x  e=0
or 0  H
Alors 0 est un élément neutre de ( H, + )
Soient x et x’ deux éléments de H
x+x’=x’+x=0  x=x’
Alors tous les éléments admettent un symétrique
D’où ( H, + ) est un groupe
Enfin H est un sous group de ( , +)
2 » 0, + est une partie non vide de ( *
,.)
On Montre que ( 0, + ,.) est un groupe
( 0, + ,.) est associative
1 est un élément neutre de ( 0, + ,.)
Et tous les éléments de ( 0, + ,.) admet un inverse
Alors ( 0, + ,.) est un group
D’où 0, + est un sous group de ( *
,.)
3» soit ( a, b )  2
et ( a', b')  2
tq a’  a et b  b’
Soit x  H
x= a '+ b ' 2 et x= a + b 2
Alors
a=a’ et b=b’ absurde
d’où a et b sont unique

( )
4 » Soit f l’application définie de H dans 0, + par f a + b 2 = 2a +b
Soit ( x, y )  H 2
( ( a, b, c, d )  ) : x= a + b 2
4
et y= c + d 2
f ( x + y ) = f (( a + c ) + (b + d ))
= 2a + b + c + d
= 2a +b.2c +d
= f ( x). f ( y )
Donc f est un homomorphisme de groupe

5» x  kerf  f ( x ) = 1
 2a +b =1
 2a = 2− b
 a = −b
(
Donc kerf = b −1 + 2 / b  ) 
Imf =  f ( x ) / x  H 

(
= f a + b 2 / a, b  ) 

= 2( a +b ) / a, b  
= 2n / n  
f est non injective car -1 + 2  kerf

On suppose que 2  Imf


2  Imf  ( n  ) 2n = 2
1
 n=
2
Donc 2  Imf
Alors f est non surjective

Exercice 8

1 2 3  1 2 3 
 =  et  =  
3 1 2  2 3 1
1 2 3 
1 » pour  2 =  
 2 3 1
1 2 3 
3 = 
1 2 3 

Alors si n=3k  n =  3k = ( 3 ) = Id
k

Si n=3k+1  n =  3k +1 = ( 3 )   = 
k

Si n=3k+2  n =  3k + 2 =  2

1 2 3 
2 = 
1 2 3 
Alors si n=2k  n =  2k = Id
Si n=2k+1  n =  2 k +1 = 

 n = Id

2 »  : (1;3) Alors I ( ) = 1
 : (1;3) ( 2;3) alors I ( ) = 2
I ( ) = 0


( −1) ( ) = −1
I 

( −1) ( ) = 1
I 

( −1) ( ) = 1
I 

4»  est impair
 est pair
 est impair