Vous êtes sur la page 1sur 7

‫وا ث ا‬ ‫ما‬ ‫وزارة ا‬

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET


DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE SOUK AHRAS ‫ ق أھ اس‬-


FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE ‫ا م وا‬
Département de Génie Electrique ‫ا‬ ‫ا‬

TP N°2
Redresseurs Triphasés
Non commandés

Réalisé par Mr : Berrezzek.F


Mme : Hassainia.S

Année universitaire 2013/2014


Redresseurs Triphasés non commandés

I) But du travail :
Etude des redresseurs triphasés à diodes.
Analyse des différentes formes d’onde des grandeurs électriques (tensions et
courant).
Détermination des paramètres de performance des différents montages.
II) Rappel théorique sur les redresseurs triphasés :

Pour obtenir une tension continue à partir d’un redresseur de type triphasé, on utilise deux
montages : le premier est appelé montage triphasé à point neutre P3, le deuxième est appelé
montage triphasé en pont PD3.

La tension redressée est composée d’une suite de secteurs des tensions sinusoïdales V1, V2, V3. Ces
derniers forment un système triphasé équilibré :

Principe du redresseur triphasé à point neutre P3:

Le schéma de ce redresseur est représenté sur la figure-1.a

A chaque instant une seule diode est conductrice, à savoir celle qui est connecté à la tension la plus
positive. On a une commutation chaque 2π/3.

La valeur moyenne de la tension redressée est donnée par :


6
3 3Vm 3 3Veff 6
Umoy =
2π ∫
π
Vm sin(θ )dθ =

=

6

Ou Veff est la valeur efficace de la tension secondaire

Les formes d’ondes de la tension ainsi le courant de charge sont représentées sur la figure.1.b.

Principe du redresseur triphasé en pont PD3 :

Le schéma de ce redresseur est représenté sur la figure-2.a-

Le redresseur PD3 est conçu de deux commutateurs l’un plus positif , l’autre plus négatif , le couple
de diode passant est celui lié à la tension composé la plus positif ainsi la tension redressée sera la
tension composée correspondante au couple de diodes passantes.

La valeur moyenne de la tension redressée est donnée par :


π
2
3 3Vm 3 3Veff 6
π π∫
Umoy = U 12 (θ )dθ = =
π π
6

On remarque que, en passant d’un redresseur de type P3 au type PD3, on double la tension
redressée moyenne.

Les formes d’ondes de la tension ainsi le courant de charge sont représentées sur la figure.3.b.

- La décomposition en série de fourrier de la tension redressée de ce redresseur montre qu’elle


comprend outre que la composante continue un nombre infini d’harmoniques d’ordre supérieur.

Pour caractériser la tension redressée, on définit les facteurs suivants :

Facteur de forme :

C'est le rapport entre la valeur efficace de la tension redressée et sa valeur moyenne.

U eff
F=
U moy

Plus F est proche de 1 plus la tension redressée est voisine d’une grandeur continue.

Facteur d’ondulation :

2 2
U deff − U dmoy
FO = β = 2
= F 2 −1
U dmoy

Ce facteur a une valeur d’autant plus faible que la tension est moins ondulée.

Taux d’ondulation :

on définit le taux d’ondulation par l’expression :

U 1max
q=
U dmoy

Ou U1max est l’amplitude maximale du premier terme sinusoïdal


III)- Manipulation :
Redresseur Triphasé à point neutre P3 :

1- réaliser le montage du redresseur triphasé à point neutre figure-1.a- .


2- A l'aide de l'oscilloscope relever les formes des signaux Uch , Ich ,VD1
3- A l’aide d’un ampèremètre et d’un voltmètre, effectuer les mesures des différentes grandeurs et
dresser le tableau N=°1.
4- Commenter les résultats obtenus.

Charge R Charge RL

Imoy (A)

Ieff (A)

Icaeff(A)

Mesure Umoy (V)

Ueff (V)

Ucaeff(A)

P (W)

Q (VAR)

FI

FU

βI
Calcul βU

P=Umoy .Imoy

S=Veff.Ieff

Q=√S2-P2

Tableau N=°1:
Redressement triphasé en pont PD3:

1- Réaliser le montage de la figure-2.a- du redresseur triphasé en pont PD3 .

2- Refaire les points 2 , 3 et 4 .en dressant le tableau N=°2.

Charge R Charge RL

Imoy

Ieff

Icaeff

Mesure Umoy

Ueff

Ucaeff

FU

FI

βU

βI
Calcul
P=Umoy.Imoy

S=Veff.Ieff

Q=√S2-P2

∆P

Tableau N=°2

Le compte rendu doit comprendre :

- titre et but du travail


- parties théoriques sur les redresseurs étudiés
- les tableaux des résultats de mesure et de calcul .
- les graphes relevés sur oscilloscope, avec interprétation .
- l'analyse et la comparaison des résultats théorique et pratiques
- conclusion.
Figure-1.a-redresseur triphasé à point neutre

Charge résistive Charge résistive inductive

Figure-1.b forme d’onde de la tension ainsi du courant


Figure-2.a-redresseur triphasé en pont PD3

- Charge résistive - Charge résistive inductive


Figure-2.b forme d’ondes de la tension et du courant