Vous êtes sur la page 1sur 6

Etude du macro-environnement

a/- Le P E S T E L

Dimension Indicateur Situation du secteur

Politique Stabilité gouvernementale Le Sénégal est un pays stable et


cela encourage les investisseurs.

Politique fiscale Défavorable : hausse de l’impôt


sur le bénéfice à hauteur de 30%

Protection sociale La protection sociale est faible, ce


qui est favorable en terme
économique, mais n’est pas
conforme aux règles d’éthique et
de morale

Economique Evolution du PNB Le PNB a augmenté de 2,2%


entrainant une augmentation du
pouvoir d’achat

Politique monétaire Le Sénégal fait partie de la zone


UEMOA

Taux de chômage Le taux de chômage est élevé,


soit 48%, ce qui réduit non
seulement la part de marché mais
aussi la consommation de cartes

Socioculturelle Démographie 15 millions d’habitants dominée


par des jeunes dont la tranche
d’âge est dans la fourchette de 20-
25 ans d’où la nécessité d’innover
et de créer des produits à
l’européenne.

Redistribution des revenus La part de la population vivant en


dessous du seuil de pauvreté était
de 57,1%.De plus, 10% de la
population détient 42,8% des
revenus.

Habitudes d’achat Ces habitudes suivent les


variations de la conjoncture
économique. La constance de ce
secteur est garante de la pérennité
des achats. Les consommateurs se
focalisent plus sur les produits à
bas prix.

La sociabilité de la population

Modes de consommation sénégalaise est à l’origine d’une


forte consommation des moyens
de communication accessibles,
d’où l’importance de la
téléphonie mobile dans les
pratiques quotidiennes.

Technologique Dépenses publiques et Assez faibles ; en effet du fait


privées de R et D d’un monopole à long terme le
secteur de la Télécom ne s’est pas
réellement investi en matière de R
et D

Découvertes Les découvertes technologiques


ne sont pas importantes dans le
secteur de la télécommunication.
En général

Centres de recherche Pas encore déployés au Sénégal

Ecologique Mesures internationales Des conventions sont toujours


signées concernant le respect de
l’environnement (recyclage des
produits téléphoniques,
conformité des équipements
radioélectriques) mais
l’application n’est pas des plus

1
rigoureuses

Sensibilité sociale « verte » Comparée aux autres secteurs, le


secteur de la télécommunication
communique et effectue très peu
de programmes de sensibilisation
par rapport à l’écologie

Protection des sites Très bonne protection

Retraitement des déchets Pas encore pris en compte. En


effet rare est l’opérateur Télécom
qui projette de s’investir dans ce
domaine.

Légal Loi sur la concurrence Mise en place d’un régulateur


indépendant ARTP (Agence de
Régulation des
Télécommunications et Postes)
susceptible de garantir l’éthique
de la concurrence dans le secteur.

Protection du Existence d’un régulateur des


consommateur postes et télécommunications en
l’entreprise de l’ARTP) visant le
bien être de ses consommateurs et
aussi l’instauration d’un
Mouvement Consumériste, des
syndicats comme l’ASCOSEN.

Loi sur les salariés Des aspects du droit social


comme la limitation d’âge (+18
ans ; -50 ans), les cotisations
sociales (3%) sont respectés dans
le secteur du fait de la
prédominance des filiales de
multinationales.

2
b/- Les cinq forces de Porter

Composantes de la structure d’un secteur Caractéristiques du secteur étudié

F 1 Déterminants de la rivalité

Diversité des concurrents Ils sont au nombre de deux : Orange et


Expresso . C’est un secteur Oligopolistique

Croissance du secteur Le secteur de la télécommunication connaît une


croissance rentable.

Coûts fixes ou de stockage/valeur ajoutée Les coûts fixes sont très importants car
l’intensité capitalistique est très forte.

Surcapacité intermittente ou saisonnière Surtout saisonnière car c’est durant cette


période caractérisée par des promos, baisses de
tarifs sur les appels.

Produits peu différenciés Les produits sont peu différenciés vu la


similitude des offres proposées et la réplique de
la concurrence. Par exemple IZI proposé par
TIGO a enregistré une réplique de la part
d’ORANGE par le lancement du même produit
sous le nom de SEDDO. En effet cela permet de
transférer (envoyer et recevoir) du crédit de la
part d’un autre abonné prépayé Orange ou Tigo.

F 2 Les barrières à l’entrée pour contrer


les nouveaux entrants

Différences dans les produits protégés par Obtention de licence difficile surtout du fait de
des brevets la forte intensité capitalistique

Importance de l’image de marque pour les Clients un peu réticents à l’égard des nouveaux
clients entrants. Il faut des investissements
considérables en termes de communication

Intensité capitalistique Très importante (pas moins de 200 milliards)

Accès aux circuits de distribution Il faut implanter des agences un peu partout afin
d’avoir assez de proximité avec les clients ce
qui nécessite de gros investissements.

3
Cependant on peut également compter sur les
petits distributeurs externes tels que les
boutiques de coins de rue, les télés centres, les
vendeurs ambulants, …

Politique gouvernementale Les redevances sont très élevées, ce qui pourrait


constituer un obstacle

F 3 Déterminants de la menace de
produits de remplacement

Structure de prix, élasticité prix. Les clients sont sensibles aux prix

Fidélité des clients Le produit de remplacement possible serait la


téléphonie par internet WhatsApp

F 4 Déterminants du pouvoir des


fournisseurs

Concentration des fournisseurs Large éventail de fournisseurs : ALCATEL,


SIEMENS, GM Plus, les Chinois pour la
fourniture de certains matériaux comme le
CDMA qui est un téléphone sans fil utilisé dans
les zones rurales. Il est noté donc une plus
grande concentration au niveau de la fourniture
d’appareils téléphoniques sans lesquels le client
ne peut bénéficier du service intégral.

Importance de la quantité pour le fournisseur Plus la quantité commandée est élevée plus il
joue sur le prix

Alliances ou intégrations potentielles dans le Menace faible du fait de l’absence d’un


secteur fournisseur susceptible d’être opérateur

F 5 Les déterminants du pouvoir des Tigo compte diverses catégories de clients :


clients
 Les Professionnels
 Les commerçants
 Les élèves et étudiants
F 5a Pouvoir de négociation du client Réel pouvoir

4
Concentration des clients par rapport à la Grande concentration des clients
concentration des firmes

Quantités achetées Elevées et variables suivant le nouveau produit


en vogue sur le marché.

Information des clients sur la structure de Les clients peuvent avoir accès à l’information
coûts mais ne s’intéressent pas à la structure des coûts

Produits de remplacement Disponibilité avec l’Internet qui est le produit


révolutionnaire du siècle

F 5b Sensibilité aux prix du client : les Grande sensibilité


déterminants de l’élasticité prix

Effet sur la qualité/performances Bon rapport

Stimulants en faveur des responsables des Nouveauté des produits et performance ; succès
décisions auprès de la clientèle peut amener les
responsables à consolider l’offre ou les offres.