Vous êtes sur la page 1sur 2

Polytech Paris-Sud Corrigé IE3 Mécanique 2009-2010

Exercice I :

 = −GMm ur
1. F U=
−GMm
2. La Terre doit être placée à un des foyers de l'ellipse.
r2 r
h h h −h
3.4. On a Rh A=a 1e et Rh P =a 1−e  d'où a=R A P et e= A P
2 2a
2
b
5. p=a 1−e 2 et p= . On obtient: a= 6967,5km, b=6958 km, p=6949 km et e=0,052.
a
6. v = ṙ urr ̇ u et L=m r 2 ̇ . L est conservé, car le mouvement est à force centrale, la force
de gravitation est à circulation conservative.
7. Au périgée et à l'apogée, ṙ =0 . Donc L=ma 1e v A=ma1−e v P = GMm 2  1−e 2 a .

D'où v A=R

g 1−e
a 1e
dA L  GMp
=227 m.s−1 et v P =R
g 1e
a 1−e 
=252 m.s−1
T 2  a 3/ 2
8. = = . Donc sur un tour, A= a b=  GMp donc T = =182 s=3h
dt 2m 2 2 g0 R

Exercice II :
1 2 1 2 5 2 2
1. I = MR  Mr = M r =5 mr 2. x=r  donc z =R=2r 
2 2 2
3. 2 forces: le poids et la tension de la corde. La RFD s'écrit en projection sur un axe vertical:
mg −T =m z̈=2mr ̈ d'où T =mg −2mr ̈ , sa direction est vers le haut.
4. Les deux forces sont les deux tensions des cordes: la tension de la corde horizontale est égale à la
force de rappel du ressort, Fres , celle de la corde verticale est -T. On utilise ici le principe de
l'action et de la réaction. Si ux est horizontal vers la droite, uz est vertical vers le haut, uy
M   Fres =r uz ∧−kx ux =−rkx uy =−r k  uy ,
2
pointe vers l'arrière.
M   −T =R u ∧−T u =−RT u =2mr  g−2r ̈ u .
x z y y
5.6. En appliquant le théorème du moment cinétique, I  ̈=M   FresM  −T
  d'où
k 2g
−r 2 k 2mrg−4mr 2 ̈=5mr 2 ̈ ou encore 9mr 2 ̈kr 2 =2mrg c'est à dire ̈ =
9m 9 r
. La pulsation est
2gm
=
 k
9m
. En intégrant l'équation différentielle, on obtient

t=  Acos t  Bsin t  . A t=0, 0=0 et la vitesse initiale est nulle, donc
kr
2gm 2gm
̇0=0 . On en déduit t= 1−cos t et x t =r t= 1−cos t .
kr k
2 4gm
7. T = =8,43 s et x M = =8 m , cette dernière valeur est peu réaliste dans la pratique.
 k
8. On a tout simplement, R =R  car les deux 'roues' ont le même diamètre et donc = .
9. On a 3 forces : la réaction du support (qui passe par l'axe instantané de rotation, i ), le poids et
la tension de la corde. Si ux est parallèle à la pente vers la droite, uz est perpendiculaire à la
pente vers le haut, uy pointe vers l'arrière, on a
 
M   F =R uz ∧ mg sin  ux −mg cos  uz R uz ∧−T ux =2r mg sin −T  uy . Le moment
i

1 2 2 2
d'inertie de la roue par rapport à i est : J = m R m R =6 mr . Donc
2
3m r 2 ̈=mg sin −T , c'est à dire T =mg sin −3m r 2 ̈ .
10. On effectue le même raisonnement qu'au 4. On en déduit alors que −r 2 k 2rT=5mr 2 ̈
k 2 g
qu'on peut écrire −r 2 k 2rmg sin −6mr2 ̈=5mr 2 ̈ d'où ̈ = sin  .
11m 11 r
11. La pulsation et donc la période ne dépendent pas de  ! T =
2

=2 
 11m
k
=9,32 s
12. cf polycopié de cours: que la route soit horizontale ou inclinée, cela ne change rien!

Vous aimerez peut-être aussi