Vous êtes sur la page 1sur 2

DÉRIVATION

I. Limite en zéro d'une fonction

Exemple :
(/01)2 31
1) Soit la fonction f définie sur ]−∞ ; 0[ ∪ ]0 ; +∞[ par 𝑓(𝑥) = .
/
L'image de 0 par la fonction f n'existe pas. On s'intéresse cependant aux valeurs de 𝑓(𝑥) lorsque x se
rapproche de 0.

𝑥 -0,5 -0,1 -0,01 -0,001 … 0,001 0,01 0,1 0,5


𝑓 (𝑥) 1,5 1,9 1,99 1,999 ? 2,001 2,01 2,1 2,5

On constate que 𝑓 (𝑥) se rapproche de 2 lorsque 𝑥 se rapproche de 0.


On dit que la limite de 𝑓 lorsque 𝑥 tend vers 0 est égale à 2 et on note : lim 𝑓 (𝑥) = 2.
/→8

II. Nombre dérivé

1) Rappel : Taux de variation entre a et b

Définition : Soit 𝑓 une fonction définie sur un intervalle 𝐼 de ℝ, 𝑎 et 𝑏 deux réels distincts de 𝐼. On
appelle
𝒇(𝒃) − 𝒇(𝒂)
𝒕𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒗𝒂𝒓𝒊𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒆𝒏𝒕𝒓𝒆 𝒂 𝒆𝒕 𝒃 𝒅𝒆 𝒇, 𝑙𝑒 𝑟é𝑒𝑙:
𝒃−𝒂

Interprétation graphique :
Soit 𝑓 une fonction définie sur un intervalle 𝐼 de ℝ, Q𝐶S T sa représentation graphique, 𝐴 et 𝐵 les
points de Q𝐶S T d’abscisses respectives 𝑎 et 𝑏. Le taux de variation de la fonction 𝑓 entre 𝑎 et 𝑏
correspond au coefficient directeur de la droite (𝐴𝐵)
2) Taux de variation entre a et a+h

Définition : Soit 𝑓 une fonction définie sur un intervalle 𝐼 de ℝ, 𝑎 et 𝑏 deux réels distincts de 𝐼. On
appelle
on pose 𝒃 = 𝒂 + 𝒉, avec 𝒉 ≠ 𝟎.
On a alors le 𝒕𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒗𝒂𝒓𝒊𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒆𝒏𝒕𝒓𝒆 𝒂 𝒆𝒕 𝒂 + 𝒉 𝒅𝒆 𝒇

𝒇(𝒂 + 𝒉) − 𝒇(𝒂)
𝜏 (ℎ ) =
𝒉

Exemple :

1) Soit 𝑓 la fonction définie sur ℝ par 𝑓 (𝑥) = 5𝑥 ] + 4. Calculer le taux de variation de 𝑓 entre 1 et
1+ℎ
𝒇(𝟏0𝒉)3𝒇(𝟏) 𝟓(𝟏0𝒉)𝟐 0𝟒3𝟓×𝟏𝟐 3𝟒 𝟓0𝟏𝟎𝒉0𝒉𝟐 0𝟒3𝟓3𝟒 𝟏𝟎𝒉0𝒉𝟐
𝜏 (ℎ ) = 𝒉
= 𝒉
= 𝒉
= 𝒉
= 𝟏𝟎 + 𝒉

2) Soit 𝑔 la fonction définie sur ℝ par 𝑔(𝑥) = 𝑥 ] . Calculer le taux de variation de 𝑔 entre−2 et
−2 + ℎ
𝒈(3𝟐0𝒉)3𝒈(3𝟐) (3𝟐0𝒉)𝟐 3(3𝟐)𝟐 𝟒3𝟒𝒉0𝒉𝟐 3𝟒 3𝟒𝒉0𝒉𝟐
𝜏 (𝑔 ) = 𝒉
= 𝒉
= 𝒉
= 𝒉
= −𝟒 + 𝒉

Vous aimerez peut-être aussi