Vous êtes sur la page 1sur 7

Première partie 

Chapitre 1 : Réalisation d’une sortie écologique.

Chapitre 2 : Influence des facteurs édaphiques sur la répartition des


êtres vivants.

Chapitre 3 : Influence des facteurs climatiques sur la répartition des


êtres vivants.

Chapitre 4 : Flux de la matière et de l’énergie dans l’écosystème.

Chapitre 5 : Equilibres naturels.

1
INTRODUCTION GENERALE A L’ECOLOGIE :

L’écologie est la science qui étudie les interactions entre les êtres vivants et leurs milieux de
vie d’une part et les êtres vivants entre eux d’autre part.

Le terme écologie a été créé en 1866 par le biologiste allemand ERNEST Haeckel il vient
de mot grec ‘’ Oikoslogos ‘’ qui veut dire 
dire :

 Oikos : signifie maison ou habitat.

 Logos : signifie science, discipline ou étude.

C’est donc la science de l’habitat plus précisément la science qui étudie les êtres vivants
dans leurs milieux de vie .Il s’agit donc de comprendre le mécanisme de survie et de
coexistence des êtres vivants en se partageant les ressources disponibles (l’espace, l’énergie,
la matière…)

L’écologie s’appuie donc sur d’autres disciplines 


disciplines :

La climatologie, la pédologie, l’hydrologie, la biologie animal, la biologie végétale, les


maths, la physique, la chimie, les statiques…

2
Chapitre 1 :

Réalisation d’une sortie écologique :

Introduction :
- Le milieu écologique se caractérise par ces différents composants 
composants :

 Biotique  : les êtres vivants animaux, végétaux et les micros organismes.

 Abiotique : Les éléments physiques et chimiques qui constituent les milieux


de vie des êtres vivants 
vivants : l’air, l’eau et le sol.

-Questions :
1. Quels sont les techniques employées pour l’étude d’un milieu
naturel 
naturel ?

2. Quels sont les outils utilisés pour déterminer les relations entre les
membres des familles écologiques 
écologiques ?

3. Quel est la nature des relations entre les composants d’un milieu
écologique 
écologique ?

4. Quels sont les facteurs responsables du déséquilibre et comment


peut-on les traiter 
traiter ?

1.Techniques et outils employés lors d’une sortie écologique :

1) Outils employés pour explorer un milieu naturel :

2) La répartition horizontale des espèces végétales  :

3) La stratification verticale des végétaux  :

a)La détermination de la hauteur des arbres :


3
H=D+h

D: distance qui
H: hauteur de sépare h:Taille de
l'arbre. l'hobservateur et l'obsrvateur
l'arbre.

b)La stratification verticale :

La stratification verticale est réalisé en classons les plantes selon la Hauteur :

- Strate Arborescente : ce sont des végétaux ligneux caractérisé par la


présence d’un tronc avec une hauteur qui dépasse généralement 5 mètres.

- Strate arbustive : ce sont de petits arbres avec une hauteur entre 2 e 5


mètres.

- Strate herbacée : ce sont des végétaux non ligneux leur appareil végétatif est
annuel.

- Strate lichiaine ou muscinal : contient essentiellement des mousses des


champignons et des lichens.

- Strate racinaire ou sous-terraine : contient des racines, des rhizomes et des


bulbes.

1) Le relevé des êtres vivants :

a)Les animaux :

A cause de leur déplacement permanent il est difficile de faire le recensement des


êtres animaux pour cela :

- On se base sur l’observation, l’identification et la localisation en utilisant


des outils (des jumelles)

- Entendre les cris, les sons, et les chants.

4
- Chercher et observer les races des animaux, les plumes, les nids, les
excréments, les pelotes de régurgitation.

- Insérer un émetteur à un individu en utilisant ce qu’on appelle la télé


détection pour suivre l’être vivant.

- Capturer certain animaux en utilisant des aspirateurs d’insectes, des


pièges.

a)Les végétaux : (p.16 d.5)

- comme il n’est pas possible d’étudier en détail la totalité des territoires en


question il est nécessaire de déterminer la surface minimale à étudier.

- Pour cela o effectue un quadrillage et on dénombre sans nécessairement


nommer toute les espèces végétales présente 1 m2, 2 m2, 4m2, 8 m2.

- Une fois ce relevé effectué on établit une coule représentant le nombre des
espèces en fonction de la surface.

- La surface minimale : c’est la plus petite surface qui contient toutes les
espèces végétales du milieu étudié, se limiter à une surface inférieure à la
surface minimale serait une erreur car le cortège floristique est incomplet,
de même dépasser cette surface minimale serait sans intérêt car il n’y a
plus d’apparaissions de nouvelles espèces végétales.

Le cortège floristique c’est l’ensemble des plantes trouvé dans un milieu


étudié, le cortège floristique varie d’une station à une autre.

I.Exploitation des données des relèves  : 

A. Abondance :

L’abondance d’une espèce végétal c’est le nombre de tous les individus de la même
par unité de surface.

B. Dominance ou recouvrement :

C. Fréquence :

La fréquence indique le degré d’adaptation de l’espèce à son milieu de vie, pour chaque
espèce on attribue un indice de fréquence IF en fonction du pourcentage obtenue.

Les espèces végétales dont IF et IV et V sont considéré comme espèce indicatrice.

Elles sont caractéristiques du milieu c’est-à -dire les conditions écologiques leur sont
favorable.

Les espèces végétales dont IF et III sont des espèces accompagnante et leur présence
indique une évolution du milieu.

……………………………………………………………………………………………………………….

D’après la représentation graphique on remarque que la courbe de fréquence est uni


modale donc le milieu étudié est homogène.
5
D. La Densité :

DEFINITION : La densité c’est la valeur exacte de l’abondance c’est le nombre d’individus


d’une même espèce dans une unité de surface ou de volume.

(D) : Nombre des individus de la même espèce / par unité de surface ou de surface ou
de volume.

E. LA Densité relatives :

Nombre des individus de la même espèce


I. D(%) 100
Nombre de tous les individus de toutes les espèces

III . La conservation espèces animales et végétales  :


1) Techniques de conservation des végétaux : réalisation d’un
herbier.

a)Sur le terrain :

- Placer les animaux dans un milieu favorable qui contient toute les conditions
favorables de cette espèce.

a)Au laboratoire :

- Pour les petits animaux (insectes araignées) elles doivent être tuées en les
mettant dans l’alcool

6
7

Vous aimerez peut-être aussi