Vous êtes sur la page 1sur 43

ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

ANALYSE D’UN PLI DE COMPOSITE UNIDIRECTIONNEL


Un stratifié est constitué de plusieurs plis
Analyse de comportement d’un pli formé de fibres continues unidirectionnelles

héterogene hom ogène


Composite différent d’un Métal
anisotrope isotrope

1. Mécanique des milieux continus

1.1 Tenseur de contrainte


L’état de contrainte en un point est défini par un tenseur de second ordre (1).

11 12 13

ij 21 22 23 (1)
31 32 33

Equation d’équilibre nous donne : ij ji avec i j 12 21; 32 23 ; 13 31 (2)

Nous déduisons qu’on peut présenter (1) en tenant compte de (2) par l’état de contrainte en point par (3).

2
11 12 13

ij 22 23 (3)
Sym 33

12 1 direction de la normale
1
2 direction de la contra int e

3 Figure-1 ij quand i j contra int e normale


quand i j contra int e de cisailement

1.2 Tenseur de déformation

11 12 13

ij 21 22 23 (4)
31 32 33

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

ij quand i j déformation normale


ij
quand i j déformation angulaire ij
2
Donc ;

11 12 13

ij 22 23 (5)
Sym 33

Selon la loi de Hooke généralisée nous avons :

ij f ijkl kl Nous pouvons avoir f ijkl qui peuvent être linaires ou non linéaires

Dans le cas d’un matériau linéaire nous avons la relation suivante :

C1111 C1122 C1133 C1123 C1131 C1112 C1132 C1113 C1121


11 11

22
C 2211 C 2222 C 2233 C 2223 C 2231 C 2212 C 2232 C2213 C 2221 22

33
C3311 C3322 C3333 C3323 C3331 C3312 C3332 C3313 C3321 33

23 23

31 81Coéfficients 31 (6)
12 12

32 32

13 13

21
C 2111 C 2122 C2121 21

9 x1 9 x9 1 x9

Or nous avons :

ij ji C ijkl C jikl
Ou i, j, k, l =1, 2, 3
kl lk S ijkl S jikl

On obtient, par conséquent, 6 contraintes et 6 déformations indépendantes et une matrice de rigidité de (6x6)

11 1 et 23 32 4 11 1 et 2 23 2 32 23 23 4

Posons 22 2 13 31 5 et 22 2 2 13 2 31 13 31 5

33 3 12 21 6 33 3 2 12 2 21 12 21 6

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

La loi de HOOKE généralisée sera :

11 C11 C12 C13 C14 C15 C16 11

22 C 22 C 23 C 24 C 25 C 26 22

33 C33 C34 C35 C36 33


(7)
23 C 44 C 45 C 46 23

31 C55 C56 31

12 C66 12
C .
1x6 6 x6 1x6
(8)
C i, j 1,...6
i ij j
(9)

La matrice de rigidité C’est une matrice (6x6) qui contient 36 coefficients. Inversement, nous aurons :
S
1 x 6 6 x 6 1 x 6

S i, j 1 ,... 6
j ij j
(10)
La matrice de souplesse [S] est une matrice (6x6) qui contient 36 coefficients

1
S C (11)

2. Symétrie des matrices caractéristiques


Énergie de déformation volumique élémentaire est :
dW i d i Cij j d i (12)

W
C ij j i
i
2
W
C ij
i J

En changeant l’ordre de différentiation nous avons :

2
W
C ji Cij C ji
J I

De même nous avons : (13)


S ji S ij

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

2.1 Matériaux Anisotropes

C11 C12 C13 C14 C15 C16


C 22 C 23 C 24 C 25 C 26
C33 C34 C35 C36
Cij 21 coefficients
C 44 C 45 C 46
C55 C 56
C 66
2.2 Matériaux Orthotropes
Composite à fibres continues (unidirectionnelles), axes naturels, 3 plans de symétrie (fig.2).

3 Nous avons 12 coefficients non nuls dont 9 indépendants

C11 C12 C13 0 0 0


C22 C23 0 0 0
2
C33 0 0 0
Cij
C44 0 0
C55 0
C66
Figure.2
1
2.3 Matériau transversalement isotropes (fig. 3)
Propriétés suivant les axes 2 et 3 sont identiques, donc 12 coefficients non nuls dont 5 indépendants

C22=C33 ; C12=C13 ; C55=C66 3

C11 C12 C13 0 0 0


C 22 C 23 0 0 0
2.4 C 33 0 0 0
Cij C 44 C 23 2
0 0
2
C 66 0
C 66 Figure.3
1

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

2.4 Matériaux isotropes : Les propriétés sont indépendantes des systèmes d’axes

C11 C12 C13 0 0 0


C11 C 23 0 0 0
C11 0 0 0
C11 C12
C ij 0 0 12 coefficients non nuls dont deux indépendants.
2
C11 C12
0
2
C11 C12
2

3. Constantes élastiques fondamentales


3.1 Matériaux orthotropes
1 21 31
0 0 0
E1 E2 E3
12 1 32
0 0 0
1 E1 E2 E3 1

2 13 23 1 2
0 0 0
E1 E2 E3
3 3
(14)
23 1 23
0 0
31
G 23 31

12
1 12
0
G31
1
G12

Ou bien nous avons


1 S11 S12 S13 0 0 0 1

2 S 21 S 22 S 23 0 0 0 2

3 S 31 S 32 S 33 0 0 0 3

23 S 44 0 0 23

31 S 55 0 31

12 S 66 12
En raison de la symétrie, nous avons :
(15)
ij ji
S12 S 21
Ei Ej

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

3.2 Matériaux transversalement isotropes (2=3) (fig.4)


3

2
1

Figure. 4

1 21 21
0 0 0
E1 E2 E2
12 1 23
0 0 0
1 E1 E2 E2 1

2 21 23 1 2
0 0 0
E1 E2 E3
3 3
(16)
23 21 23 23
0 0
31 E2 31

12
1 12
0
G12
1
G12
Remarque :

Les coefficients élastiques fondamentaux E1 , E2 E3 , 12 , 23 , G12 sont indépendants et nous


avons les relations suivantes :

12 21 E2
; G23 Le plan (2, 3) est isotrope (17)
E1 E2 21 23

3.3 Matériaux isotropes


Il y a deux coefficients élastiques fondamentaux indépendants E, et et les relations suivantes :

E1 E2 E3 E
E
G12 G13 G23 G (18)
21
12 23 13 , G12

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

4. Comportement d’un pli de composite unidirectionnel par rapport aux axes naturels
4.1 Relations contrainte-déformation en membrane (dans le plan du pli)
Considérons un pli soumis à un état complet de contraintes dans le plan constitué par les axes 1 et 2 (Longitudinal et
transversal).
2
3

2 1

1
Etat de contrainte 3D
Etat de contrainte 2D (Plan)
Figure .5

Les relations contrainte – déformation en membrane sont :

1 S11 S12 0 1

2 S 21 S 22 0 2 (19)
12 0 0 S 66 12

Ou bien :

1, 2 S 1, 2

Dans ce cas, la matrice [S] est appelée matrice de souplesse réduite en membrane.
Pour un matériau orthotrope soumis à un état plan de contrainte, on obtient :

1 21
0
E1 E2
1 1
12 1
2 0 2 (20)
E1 E2
12 12
1
0 0
G12

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 1
S 11 ; S 22
E1 E2
12 21
Ou bien : S 12 S 21 (21)
E1 E2
1
S 66
G12

Notons qu’il y a 5 coefficients de souplesse non nuls et 4 constantes élastiques fondamentales :

E1, E2, 12 et G12.

Inversement la matrice de rigidité réduite en membrane est :

1 Q11 Q12 0 1

2 Q21 Q22 0 2 (22)


6 12 0 0 Q66 12

1
Ou bien : 1, 2 Q 1, 2 Avec Q S

4.2 Les termes de la matrice [Q] en fonction des constantes élastiques fondamentales
INVERSION D’UNE MATRICE (3x3) soit

a b c
1 1 t
A d e f A CM A det A aei dfg cdh ceg fha ibd ;
det A
g h i

a b c ei hf fg di dh eg ei hf ch bi bf ce
t
A d e f CM A ch bi ai cg bg ah CM A fg di ai cg dc af
g h i bf ce dc af ae db dh eg bg ah ae db
ei hf ch bi bf ce
1 1
A . fg di ai cg dc af det A aei dfg cdh ceg fha ibd
det A
dh eg bg ah ae db

En identifiant:

S11= a; S12 = b: S16=c =0 S21 = d; S22 = e; S26 = f = 0 et S66 = i

S61 =g =0; S62 = h = 0

det[S] = S11S22S66 – S12.S21S66 = S11S22S66 - S212S66.

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 (S 22 .S 66 ) S 22
Q11 ( S 22 .S 66 ) 2 2
det S S11S 22 S66 - S 21 S 66 . S11S 22 S 21
1
E2 1
Q11 2 2
1 1 21 1 21
. 2
E1 E 2 E2 E1 E2

Or nous avons à partir de la symétrie de la matrice de rigidité réduite la relation suivante :

12
E1 E2
21 12 21 1 E1
Q11 2
E2 E1 21 1 21
1 21 . 12
E2 E1
12 E1 21
E1
12

1 ( S12 .S 66 ) S12
Q12 ( S16 .S 26 S12 .S 66 ) 2 2
det S S11S 22S66 - S 21 S66 . S11S 22 S 21
21

E2 21 21 21 E2 21E2
Q12 2 2 2 2
Q21
1 1 21 1 21 1 21 . 12 21 . 12
1 12 . 21
. 2
E1 E 2 E2 E1 E2 12 E2 12
E2
21

1 (S11 .S 66 ) S11
Q22 ( S11 .S 26 S 216 .) 2 2
det S S11S 22S 66 - S 21 S 66 . S11S 22 S 21
1
E1 1 1 1 E2
Q22 2 2 2
1 1 12 1 21 1 12
1 12 21 1 12 . 21
.
E1 E 2 E1
2
E2 E1 E2 12
E2 E2
E2
21

1 ( S11 .S 22 S 212 ) 1
Q66 (S11 .S 22 S 212 .) 2
det S S11S 22 S 66 - S 21 S 66 . S 66
1 1
Q66 G12
S 66 1
G12

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Exemple soit une pièce composite UD sollicitée par une contrainte dans la direction des fibres et dans la direction normale
aux fibres.
Déterminons y des éléments A et B.

1
y

2 2 1
x X
1
Element A Element B

Considérons l’élément A qui représente un composite sollicité dans la direction normale aux fibres :

1 y 2 y

élément A 2 x élément B 1 x

1 12 0 2 12 0
Nous pouvons écrire pour les deux cas A et B dans le cas plans :
1 21
0
E1 E2
1 1
12 1
2 0 2
E1 E2
12 12
1
0 0
G12
pour le cas A nous avons :
1 21 1 21 21 21
1 y1 1 2 0. 2 x (1)
E1 E2 E1 E2 E2 E2

Pour le cas B :
1 1
2 y 2 12
1 2
12
1 0 12
1
12
x (2)
E1 E1 E2 E1 E1 E1
En comparant les équations (1) et (2) :
Nous avons :
12 21
y A y B car
E1 E2

Application 1 :
Déterminez les termes des matrices de rigidité et de souplesse d’un composite carbone/époxy AS/3501
orthotrope. Nous avons E1 = 138GPa ; E2=9GPa ; G12= 6,9GPa et 12= 0,3.

Matrice de rigidité

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 10


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

E1 12 E2
0
1 12 21 1 12 21
Q11 Q12 0
21 E1 E2
Q Q 21 Q 22 0 0
1 12 21 1 12 21
0 0 Q 66
0 0 G12

0,3
12 21
21
12
E2 Donc 21 9 0,0196
E1 E2 E1 138

E1 138
Q11 138,8GPa
1 12 . 21 1 03.0,0196
21 E1 138.0,0196 12 E2 0,3.9
Q12 Q21 2,716GPa
1 12 . 21 1 03.0,0196 1 12 . 21 1 03.0,0196

E2 9
Q22 9,05GPa
1 12 . 21 1 03.0,0196
Q66 G12 6,9GPa

E1 12 E2
0
1 12 21 1 12 21
Q11 Q12 0 138,8 2,716 0
21 E1 E
Q Q 21 Q 22 0 0 2,716 9,05 0 GPa
1 12 21 1 12 21
0 0 Q66 0 0 6,9
0 0 G12

La matrice de souplesse :

1 12 1 0,3
0 0
E1 E1 138 138
S11 S12 0
21 1 0,0196 1 1
S S 21 S 22 0 0 0 GPa
E2 E2 9 9
0 0 S 66
1 1
0 0 0 0
G12 6,9
0,00725 0,00277 0
0,0196 1
0,111 0 GPa
9
0 0 0,197

Remarque : pour les composites symétriques à 90° (Tissu 0/90, tissu) E1 = E2 ; Q11 = Q22 ; S11=S22 , le nombre de
constates élastique est réduit à trois , E1, G12 et 12 .

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 11


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Application 2 : montrez que

Q11Q12 Q12
E1 et 12 . 1
Q22 Q22

2
Solution :

1 Q11 Q12 0 1
1 Q11 . 1 Q12 2
2 Q21 Q22 0 2
2 Q21 . 1 Q22 2
12 0 0 Q66 12

Q21 Q21
2 0 2 1 1 Q11 1 Q12 1
Q22 Q22
Q21 1 Q22
Nous avons : 1 Q11 Q12 1 1 1 2
(1)
Q22 Q21 Q11Q22 Q12
Q11 Q12
Q22
Q21 Q22 Q21 Q21
et 2 1 1 2 1 2
(2)
Q22 Q11Q22 Q12 Q22 Q11Q22 Q12

Or nous avons :

1 1
1 (3) et 2 12 1 12 (4)
E1 E1
2
1 Q22 Q11Q22 Q12
d ' après (1) et (3) 2
E1
E1 Q11Q22 Q12 Q22

Q21 Q12 1
2 1 1 2
(2) et 2 12 1 12 (4)
Q22 Q11Q22 Q12 E1

1 Q12 Q12
d ' après (2) et (4) 12 1 2 12
E1 Q11Q22 Q12 Q22

1.3 RELATION CONTRAINTE DEFORMATION DU CISAILLEMENT TRANSVERSE

Les relations contrainte-déformation du cisaillement transverse sont illustrés par l’équation (23) :

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 12


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1
0
23 G23 23 S 44 0 23
(23)
13 1 13 0 S 44 13
0
G13

1 1
S 44 ; S 55 (25)
G 23 G13

Inversement

23 C 44 0 23

13 0 C 55 13

1 1 1 1
Avec C44 G23 ; C55 G13 (26)
S 44 1 S 55 1
C44 C55

5. COMPORTEMENT D’UN PLI PAR RAPPORT A UN SYSTEME D’AXES QUELCONQUE

5.1 Convention de signe par rapport l’orientation du système d’axe

L’angle de rotation des systèmes d’axes est considéré comme positif lorsqu’il faut tourner dans le sens
trigonométrique pour passer de l’axe x vers l’axe 1.

Z,3
3 2

Y
2

X
1
1
Matériau orthotrope Matériau orthotrope dont la direction
(Système d’axes naturels) o
des fibres n’est pas 0 ni 90
o

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 13


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

5.2 Transformation de contraintes en membrane

Considérons un pli soumis à un état plan de contrainte ( x, y, xy


) dont les directions des axes x et y font un angle ( )
quelconque avec les directions des axes naturels du composite.

2
y
1
xy

Etat plan de contrainte


+ x

Notons que l’état des contraintes reste inchangé tandis que l’intensité des composantes selon des axes varie avec
l’angle de rotation des systèmes d’axes par rapport au système d’axes (1, 2).
Connaissant l’état de contrainte dans le système d’axes (x,y), on peut déterminer les contraintes dans le système
d’axes naturels en utilisant la matrice de transformation T :

1 x

2 T . y (27)
12 xy

T : la matrice de transformation permettant de déterminer les composantes de contraintes suivant les axes
naturels (1,2) à partir des contraintes dans un système d’axes (x,y) faisant l’angle avec le système d’axe (1,2).
x 1 1
1
y T . 2 T . 2 (28)
xy 12 12

1
Remarque : T . T

Afin de déterminer les relations entre les contraintes selon deux systèmes d’axes (x,y) et (1,2), considérons
maintenant l’élément illustré à la figure suivante :
A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 14
ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

y
2
1

x
12dASin
2dASin
1dASin
2dACos

xydA

21dACos
12dASin

xdA

1dACos yx dA
ydA
12dACos

Dans le premier élément en étudiant son équilibre nous avons

fext / x 0
fext 0
fext / y 0

2 2
x dA 1 Cos dA 2 12 Cos sin dA 2 sin dA suivant x
2 2
x 1 Cos 2 12 Cos sin 2 sin / dA
2 2
xy dA 1 Sin Cos dA 2 Sin Cos dA 12 sin dA 12 Cos dA suivant y
2 2
xy 1 Sin Cos 2 Sin Cos 12 sin Cos

En considérant le deuxième schéma nous avons :


fext / x 0
fext 0
fext / y 0

2 2
y dA 1 Sin dA 2 12 Cos sin dA 2 Cos dA suivant y
2 2
y 1 Sin 2 12 Cos sin 2 Cos / dA
2 2
xy dA 1 Sin Cos dA 2 Sin Cos dA 12 sin dA 12 Cos dA suivant x
2 2
xy 1 Sin Cos 2 Sin Cos 12 sin Cos

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 15


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

D’après les valeurs trouvées nous pouvons les présenter sous la forme suivante :

2 2
x
Cos Sin 2Cos Sin 1 1 1
2 2 1
y Sin Cos 2Cos Sin 2 T 2 T 2
2 2
xy Cos Sin Cos Sin Cos Sin 12 12 12

Soient : C= Cos ; Sin = S

Inversement nous pouvons écrire


2
x
C S2 2CS 1 1 1
2 2 1
y S C 2CS 2 T 2 T 2

xy CS CS C2 S2 12 12 12

1 x
C2 S2 2CS
2 2
2 T y avec T S C 2CS
2
12 xy CS CS C S2

x 9 1

Exemple ; soit y 3 pour =45°déterminer 2

xy
4 12

y
1
2

=45°
x

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 16


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

x
C2 S2 2CS 1 1 1
2 2 1
y S C 2CS 2 T 2 T 2
2 2
xy CS CS C S 12 12 12

1 1
1
C2 S2 2CS 2 2
1 x
1 1
2 T y avec T S2 C2 2CS 1
2 2
2 2
12 xy CS CS C S 1 1
0
2 2
1 1 1 1
1 1
2 2 2 2 9 2
1 x
1 1 1 1
2 1 y 1 3 10 MPa
2 2 2 2
4 3
12 1 1 xy 1 1
0 0
2 2 2 2
1
1 1 1 1 2
1 x y xy 9 3 1.4 6 4 2
2 2 2 2 2MPa
1 1 1 1
2 x y xy 9 3 1.4 6 4 10
2 2 2 2
-3MPa
1 1 1 1
12 x y 0. xy 9 3 0.4 3 0 3
2 2 2 2

10MPa

Transformation des contraintes du cisaillement transverse

23 yz C S
T S ou T S
13 xz
S C
Transformation de déformations en membrane
Les équations de transformation relatives aux déformations sont tout à fait similaires à celles des contraintes

1 x

2 T y

12 xy
2 2
Afin d’obtenir directement xy, il faut remplacer [T( )] par [T’ )]

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 17


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 x
C2 S2 SC
' ' 2 2
2 T y avec T C S SC
12 xy 2CS 2CS C 2 S2
Remarque :
t
T' T
Inversement :
x 1
' 1 1
y T 2 Avec T' T'
xy 12

Application
x 9 1
3
y 3 .10 Pour =45°déterminer 2

xy
4 12

Solution

x 1 1 x x
' 1 ' ' t
y T 2 2 T y T y

xy 12 12 xy xy

C2 S2 SC C2 C2 2SC
' 2 2 ' t 2 2
T C S SC T S S 2SC
2 2 2
2CS 2CS C S CS CS C S2
1 1 1 1 1 1
2 2 2 2 2 2 9
1
' t 1 1 1 1 1 1 3
T 2 3 10
2 2 2 2 2 2
12 4
1 1 0 1 1 0

1 1 1 1 1 1 3 3
1 x y xy 9 3 .4 10 8.10 0,008
2 2 2 2 2 2
1 1 1 1 1 1 3 3
2 x y xy 9 3 .4 .10 4.10 0,004
2 2 2 2 2 2
3 3
12 1 x 1 y 0. xy .9 3 0.4 10 6.10 0,006

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 18


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Exemple 3

Calculez les déformations suivant le système d’axes naturels d’un composite symétrique à 90° (E1=
E2,=70 GPa, G12=5GPa, 12=0.25) causées par des contraintes illustrées à la figure suivante :

50MPa
50MPa
2 y
1

100MPa 30° x

RESOLUTION

1, 2 S 1, 2 S T x, y

1. 1, 2 T x, y

C2 S2 2SC 1
C2 S2 2SC x
2 2 2 2
T C S 2SC 2 C S 2SC y
2 2 2 2
CS CS C S 12 CS CS C S xy

0,75 0,25 0,866 1 0,75 0,25 0,866 100 105,8


T 0,25 0,75 0,866 2 0,25 0,75 0,866 50 55,8 MPa
0,433 0,433 0,5 12 0,433 0,433 0,5 50 39,95

2.

1, 2 S 1, 2

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 19


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 12
0
E1 E1
1 S11 S12 0 1 1
21 1
2 S 21 S 22 0 2 0 2
E2 E2
12 0 0 S 66 12 12
1
0 0
G12
1 0, 25
0
70 70 105,8 1,71
1
0,25 1 3
2 0 55,8 1,17 10
70 70
39,95 808
12 1
0 0
5
EXERCICE
Sachant que les propriétés mécaniques d’un composite sont : E1= 14GPa, E2=3.5GPa, G12=4.2GPa, 12
=0.4,
21
=0.1, calculez les déformations selon le système d'axes (x, y).

7MPa

y
1
2 3,5MPa
=60°
x

1,4MPa

Résolution
1.
x 3,5
1 3
y 7 MPa et 60 cos 60 ; sin 60
2 2
xy
1,4

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 20


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 3 3 6 6
x 216 6,9 1248. 10 481.10
4 4 4

3 1 3 6 6
Y 216 6,9 1248. 10 704.10
4 4 4

3 3 1 6 6
12 216 6,9 1248. 10 442.10
2 4 2

Exemple : en supposant que la contrainte suivant l’axe x et ainsi que les déformations suivant y et x
sont connues. Déterminer le module de cisaillement G12.
Etat de contrainte et les déformations
x x x

0 y
y et y connues
1
0 ? 2
xy

=45° x

Résolution :
12
G12 avec
12
'
12 1, 2 T x, y et 12 1, 2 T x, y

Etat de contrainte (traction suivant l’axe x) :


x x

y 0
xy
0
Déformations dans le système d’axes naturels (système lié au matériau dont l’axe 1 indique la direction
du renfort :
1 x
C2 S 2 CS x

2 T' y S2 C2 CS y
2 2
12 xy 2CS 2SC C S xy

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 22


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 x
C2 S2 CS x
' 2 2
2 T y S C CS y 12 ?
2 2
12 xy 2CS 2 SC C S xy

1 1 1
2 2 2
1 x
1 1 1
2 y 12 x y 0. xy x y (1)
2 2 2
12 1 1 0 xy

CONTRAINTE
1 x
C2 S2 2CS x
2 2
2 T y S C 2CS y 12 ?
12 xy CS SC C2 S2 xy

1 1
1
2 2
1 x
1 1 1 1 1
2 1 0 12 x 0. 0.0 x (2)
2 2 2 2 2
0
12 1 1
0
2 2
12 x 1 x
de (1) et (2) : G12 .
12 2 x y 2 x y

MATRICE DE RIGIDITE REDUITE EN MEMBRANE


Les relations d’élasticité d’un composite dans un système d’axes quelconques dans son plan s’écrivent
sous forme matricielle comme :

x x
Q11 Q12 Q16 x

y Q y Q21 Q22 Q26 y

xy xy Q61 Q62 Q66 xy

ou
x, y Q x, y

Q est la matrice de rigidité réduite permettant de déterminer, à partir des déformations, les contraintes
en membrane dans un pli de composite unidirectionnel sollicité suivant un système d’axes quelconques

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 23


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

(x, y). La matrice Q peut être dérivée à partir de la matrice de rigidité réduite dans le système d’axes
naturels [Q] en tenant compte de la rotation des axes :

x 1 1 x
1 1 1
y T 2 T Q 2 T QT y

xy 12 12 xy

x x
1
T Q T Q y Q y

xy xy

Les termes de la matrice de rigidité réduite Q peuvent être calculés donc, en multipliant les trois
matrices comme suit :

1
Q T Q T Q11

x x
1
T Q T Q y Q y

xy xy
4 4 2 2
Q 11 Q11C Q22 S 2 Q12 2Q66 C S
Q 12 Q11 Q22 4Q66 C 2 S 2 Q12 C 4 S4
Q 22 Q11 S 4 Q22 C 4 2 Q12 2Q66 C 2 S 2
Q 16 Q11 Q12 2Q66 C 3 S Q22 Q12 2Q66 CS 3
Q 26 Q11 Q12 2Q66 CS 3 Q22 Q12 2Q66 C 3 S
Q 66 Q11 Q12 2Q66 C 2 S 2 Q66 C 4 S4

Remarque
Q 16 0 et Q 26 0
Pour un pli sollicité suivant des axes quelconques :
- Les contraintes de cisaillement engendrent des variations de longueur
- Les contraintes normales engendrent des déformations angulaires

Matrice de rigidité réduite du cisaillement transverse


Les relations contrainte-déformation du cisaillement transverse sont :

yz C 44 C45 yz

xz C 45 C 55 xz

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 24


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Où les coefficients de la matrice C de rigidité du cisaillement transverse sont présentés explicitement


comme suivants :

C 44 C 44 C 2 C 55 S 2
C 45 C 55 C 44 SC
C 55 C 44 S 2 C 55 C 2
Exemple :
o
Soit yz =0,0015 et xz =0,007 et C44=G23= 0.385GPa ; C55=G13=3.789GPa et =-55 , calculez les
coefficients de la matrices de rigidité en cisaillement transverse C

Solution

C 44 C 44 C 2 C 55 S 2 C 44 C 44 C 2 55 C 55 S 2 55 0,385C 2 55) 3,789 S 2 55 2,669GPa


C 45 C 55 C 44 SC C 45 3,789 0,385 S 55 C 55 1,599GPa
C 55 C 44 S 2 C 55 C C 55 0,385 S 2 55 3,789C 2 55 1,505GPa

Et les contraintes de cisaillement transverse sont :

yz C 44 C 45 yz 2,669 1,599 0,0015 2,884


10 3 GPa
xz C 45 C 55 xz
1,599 1,505 0,007 1,345

MATRICE DE SOUPLESSE REDUITE EN MEMBRANE


D’une façon similaire, on peut déduire la matrice de souplesse pour un pli sollicité suivant des axes quelconques
qui a la forme suivante :

x x
S11 S12 S16 x

y S y S 21 S 22 S 26 y

xy xy S 61 S 62 S 66 xy

ou
x, y S x, y

Nous pouvons écrire :


1
S Q

Il est possible d’établir la matrice de souplesse par les relations de transformation de systèmes d’axes de
référence et les relations contraintes – déformations.

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 25


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

x 1 1 x
1 1 1
y T' 2 T S 2 T S T y

xy 12 12 xy

x x
1
T S T S y S y

xy xy

S : est la matrice de souplesse pour un pli sollicité suivant un système d’axes quelconques (x, y) dont les
termes sont les suivantes :

S 11 S11C 4 S 22 S 4 2S12 S 66 .C 2 S 2
S 12 S11 S 22 S 66 C 2 S 2 S12 C 4 S4
S 22 S11 S 4 S 22 C 4 2 S12 S 66 C 2 S 2
S 16 2 S11 2S12 S 66 C 3 S 2 S 22 S12 S 66 CS 3
S 26 2S11 2S12 S 66 SC 3 2 S 22 2S12 S 66 S 3C
S 66 2 2S11 2S 22 4 S12 S 66 C 2 S 2 S 66 C 4 S4

Remarque :

1. les termes Q ij et S ij ne sont fonction que de quatre constantes élastiques fondamentales et de


l’angle
2. lorsque = 0 alors Q ij Qij
3. lorsque E1 =E2=E, 1= = 12 , on obtient par conséquent G12=G = E/2(1+v).

MATRICE DE SOUPLESSE REDUITE DU CISAILLEMENT TRANSVERSE

yz S 44 S 45 yz

xz S 45 S 55 xz

où les coefficients de la matrice S de souplesse du cisaillement transverse sont présentés explicitement


comme suivants :

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 26


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

S 44 S 44 C 2 S 55 S 2
S 45 S 55 S 44 SC
S 55 S 44 S 2 S 55 C 2

Expression des coefficients élastiques Ex, Ey, xy et Gxy en fonction de E1, E2, 12 et G12
La loi de Hooke pour un pli de composite sollicité suivant des axes quelconques :

1 y
yx xy , x
2
Ex Ey G xy
x x x 1
xy 1 xy , y
y S y y
Ex Ey G xy
xy xy xy
x , xy y , xy 1
Ex Ey G xy x

Considérons l’état de contrainte suivant :

Dans notre cas nous pouvons écrire

1 yx xy , x

Ex Ey G xy
x x x x
S 11 S 12 S 16 x
xy 1 xy , y
y S y y y S 21 S 22 S 26 0
Ex Ey G xy
xy xy xy xy S 61 S 26 S 66 0
x , xy y , xy 1
Ex Ey G xy

x S 11 . x

y S 21 . x

xy S 61 . x

MODULES D’ELASTICITE

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 27


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 1
EX
S 11 1 4 1 4 1
C S 2 12
C2S 2
E1 E2 G12 E1
en donnant à 90 nous Y
1 1
Ey
S 22 1 4 1 4 1
S C 2 12
C2S 2
E1 E2 G12 E1

COEFFICIENTS DE POISSON

y S 12 x
xy E x S 12
x x

Ex
donc
xy 1 1 1
12
C4 S4 C2S 2
Ex E1 E1 E2 G12
de même
yx 1 1 1
21
C4 S4 C2S 2
Ey E2 E1 E2 G12

Coefficient de couplage x,xy


Le coefficient de couplage entre la déformation linéaire x et la déformation angulaire xy
est défini comme suit :

xy x
x , xy xy x , xy x x , xy
x Ex
or
xy S 16 . x

donc
x , xy 1 1 1
S 16 2CS C 2 . 12
C2 S2
Ex E1 E2 E1 2G12

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 28


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Exemple :
Déterminez E1, E2, 12
, G12 d’un composite à l’aide seulement les essais de tractions

1. 1=F1/A (Calcul)
1 2. 1 et 2 (mesure)
3. E1= 1/ 1 (Calcul)
4. 12=- 2/ 1 (Calcul

1. 2=F2/A (Calcul)
2
2. 1 et 2 (mesure)

3. E2= 2/ 2 (Calcul)

1. x=Fx/A (Calcul)

2. x et (mesure)
x
3. Ex= x/ x (Calcul)

Considérons maintenant l’état de contrainte)

x y 0 er xy 0

MODULE DE RIGIDITE GXY

1 yx xy , x

Ex Ey G xy
x x x x
S 11 S 12 S 16 0
xy 1 xy , y
y S y y y S 21 S 22 S 26 0
Ex Ey G xy
xy xy xy xy S 61 S 26 S 66 xy
x , xy y , xy 1
Ex Ey G xy

x S 16 . xy

y S 26 . xy

xy S 66 . xy

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 29


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

LE MODULE DE CISAILLEMENT EST DEFINI COMME :

xy
G xy
xy

Donc

xy 1 1
G xy =
xy S 66 2 2 4 12 1 1
2 S 2C 2 C4 S 4

E1 E2 E1 G12 G12

Remarque : Dans un pli de composite unidirectionnel sollicité suivant des axes quelconques, une
contrainte normale engendre des déformations angulaires et une contrainte de cisaillement cause des
déformations normales

Coefficient de couplage xy,y

y
xy , y
xy

Donc

xy , y 1 1 2 12 1
S 26 2CS S 2 C C2 S2
G xy E1 E2 E1 2G12

Coefficient de couplage xy,x

x
xy , x
xy

Donc

xy , x x , xy
S 16
G xy Ex

Certaines constantes élastiques d’un composite en fonction de la direction des fibres sont présentées :

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 30


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Constantes élastiques d’un composite en fonction de la direction des fibres

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 31


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Résumé y
A) Transformation des contraintes 1
2
Etat de contrainte
x xy 0 x
x,y yx y 0
0 0 0
x,y ? 1, 2

1 12 0
1, 2 21 2 0
0 0 0 y

2dASin

xydA
En étudiant l’équilibre des deux éléments 2dACos 1dASin
12dASin

xdA
(A) et (B) Fex 0 (1)
12dASin
x
Nous trouvons les trois inconnues 1, 2
21dACos x
1dACos yx dA
En fonction de l’état de contrainte
ydA
x, y et l’angle .
12dACos

1 1
1, 2 T x, y T 1, 2 x, y avec T T

x
C2 S2 2CS 1 1
C2 S2 2CS x

y S2 C2 2CS 2 2 S2 C2 2CS y
2 2 2 2
xy CS SC C S 12 12 CS SC C S xy

B) Transformation des déformations

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 32


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 x
12 xy
1, 2 2 T y passage de 12 et xy
2 2
12 xy
2 2

1 x
C2 S2 2CS x
2 2
2 T y S C 2CS y
2 2
12 xy CS SC C S xy
2 2 2
2 2
1 C x S y CS xy 12 2 CS x 2 SC y C2 S2 xy

2 S2 x C2 y CS xy

xy
12
CS x SC y C2 S2 12 2 CS x 2 SC y C2 S2 xy
2 2
1
C2 S2 CS x
C2 S2 CS
2 2 2 2
2 S C CS y T S C CS
2 2
12 2CS 2SC C S xy 2CS 2SC C2 S2

1 x
t
2 T y T T
12 xy

C) Matrice de rigidité réduite en membrane.


x x Q11 Q12 Q16 x
Q11 Q12 Q16 x

y Q y ou x, y Q x, y avec Q Q 21 Q 22 Q26 ; y Q 21 Q 22 Q26 y

Q61 Q62 Q66 xy Q61 Q62 Q66 xy


xy xy

en sachant que :

x 1 1 x
1 1 1
y T 1 T Q 1 T Q T y

xy 12 12 xy
1 t
Q T Q T T Q T
Q11 Q12 0
t
avec T T Q Q 21 Q 22 0 (Matrice de rigidité 0
0 0 Q66
La multiplication des trois matrices donne les éléments de la matrice de rigidité d’un composite sollicité en
dehors des axes naturels.

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 33


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 t
Q T Q T T Q T

Q 11 Q11 C 4 Q22 S 4 2 Q12 2Q66 C 2 S 2


Q 12 Q11 Q 22 4Q66 C 2 S 2 Q12 C 4 S4
Q 22 Q11 S 4 Q 22 C 4 2 Q12 2Q66 C 2 S 2
Q 16 Q11 Q12 2Q66 C 3 S Q 22 Q12 2Q66 CS 3
Q 26 Q11 Q12 2Q66 CS 3 Q22 Q12 2Q 66 C 3 S
Q 66 Q11 Q 22 2 Q12 Q66 C 2 S 2 Q66 C 4 S4
Q 11
4 4
C S 4C 2 S 2
2C 2 S 2
Q 22 4 4 Q 11
S C 4C 2 S 2
2C 2 S 2
Q 66 2 2 2 2 4 4 2 2 Q 22
C S C S C S 2C S
Q 16 Q 66
3
CS C 3S 2 S 3C C 3S SC 3
CS 3
Q 12
Q 26
S 2C 2
S 2C 2
4S 2C 2
C 4
S 4

Q 12

Matrice de souplesse

x 1
1
y T 2 ou x, y T 1, 2

xy 12

x 1
1
Sachant : 1, 2 T x, y y T S 2

xy 12

1 x x x
1
2 T y y T S T y

12 xy xy xy

S11 S12 S16 x


S11 S12 S16 x
1
T S T S avec S S 21 S 22 S 26 ; y S 21 S 22 S 26 y

S 61 S 62 S 66 xy S 61 S 62 S 66 xy

S11 S12 0
S S 21 S 22 0 ( Matrice de souplesse 0
0 0 S 66

La multiplication des trois matrices donne les éléments de la matrice de souplesse d’un composite sollicité en
dehors des axes naturels.

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 34


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

S11 S11C 4 S 22 S 4 2S12 S 66 C 2 S 2


S 22 S11 S 4 S 22 C 4 2S12 S 66 C 2 S 2
S 66 2 2 S11 2S 22 4S12 S 66 C 2 S 2 S 66 C 4 S4
S 16 2S11 2S12 S 66 C 3 S 2S12 2S 22 S 66 CS 3
S 26 2S11 2 S12 S 66 CS 3 2S12 2S 22 S 66 SC 3
S 12 S11 S 22 S 66 C 2 S 2 S12 C 4 S4

S 11 C4 S4 C 2S 2 2C 2 S 2
S 22 S4 C4 C 2S 2 2C 2 S 2 S11
2 2 2 2 4 4 2 2 2 2
S 66 4C S 4C S C S 2C S 8C S S 22
3 3 3 3 3 3 S 66
S 16 2C S 2S C CS C S 2 CS C S
S 26 2S C 3
2SC 3
SC 3
S C 3
2 SC 3
S C 3 S12

S 12 S 2C 2 S 2C 2 S 2C 2 C4 S4

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 35


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Application 1 :
Déterminez les termes des matrices de rigidité et de souplesse d’un composite carbone/époxy AS/3501
orthotrope. Nous avons E1 = 138GPa ; E2=9GPa ; G12= 6,9GPa et 12= 0,3.

Matrice de rigidité

E1 12 E2
0
1 12 21 1 12 21
Q11 Q12 0
21 E1 E2
Q Q21 Q22 0 0
1 12 21 1 12 21
0 0 Q66
0 0 G12

0,3
12 21
21
12
E2 Donc 21 9 0,0196
E1 E2 E1 138

E1 138
Q11 138,8GPa
1 12 . 21 1 03.0,0196
21E1 138.0,0196 12 E2 0,3.9
Q12 Q21 2,716GPa
1 12 . 21 1 03.0,0196 1 12 . 21 1 03.0,0196

E2 9
Q22 9,05GPa
1 12 . 21 1 03.0,0196
Q66 G12 6,9GPa

E1 12 E2
0
1 12 21 1 12 21
Q11 Q12 0 138,8 2,716 0
21 E1 E2
Q Q 21 Q 22 0 0 2,716 9,05 0 GPa
1 12 21 1 12 21
0 0 Q 66 0 0 6,9
0 0 G12

La matrice de souplesse :

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 36


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 12 1 0,3
0 0
E1 E1 138 138
S11 S12 0
21 1 0,0196 1 1
S S 21 S 22 0 0 0 GPa
E2 E2 9 9
0 0 S 66
1 1
0 0 0 0
G12 6,9
0,00725 0,0021 0
0,0196 1
0,111 0 GPa
9
0 0 0,197

Remarque : pour les composites symétriques à 90° (Tissu 0/90, tissu) E1 = E2 ; Q11 = Q22 ; S11=S22 , le nombre de
constates élastique est réduit à trois , E1, G12 et 12 .

Application 2 : montrez que

Q11Q12 Q12
E1 et 12 . 1
Q22 Q22

2
Solution :

1 Q11 Q12 0 1
1 Q11 . 1 Q12 2
2 Q21 Q22 0 2
2 Q21 . 1 Q22 2
12 0 0 Q66 12

Q21 Q21
2 0 2 1 1 Q11 1 Q12 1
Q22 Q22
Q21 1 Q22
Nous avons : 1 Q11 Q12 1 1 1 2
(1)
Q22 Q21 Q11Q22 Q12
Q11 Q12
Q22
Q21 Q22 Q21 Q21
et 2 1 1 2 1 2
(2)
Q22 Q11Q22 Q12 Q22 Q11Q22 Q12

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 37


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

x 9 1

soit y 3 pour =45°déterminer 2

xy
4 12

y
1
2

=45°
x

x
C2 S2 2CS 1 1 1
2 2 1
y S C 2CS 2 T 2 T 2
2 2
xy CS CS C S 12 12 12

1 1
1
C 2
S 2
2CS 2 2
1 x
1 1
2 T y avec T S2 C2 2CS 1
2 2
2 2
12 xy CS CS C S 1 1
0
2 2
1 1 1 1
1 1
2 2 2 2 9 2
1 x
1 1 1 1
2 1 y 1 3 10 MPa
2 2 2 2
4 3
12 1 1 xy 1 1
0 0
2 2 2 2

1 1 1 1
1 x y xy 9 3 1.4 6 4 2
2 2 2 2
1 1 1 1
2 x y xy 9 3 1.4 6 4 10
2 2 2 2
1 1 1 1
12 x y 0. xy 9 3 0.4 3 0 3
2 2 2 2

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 38


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

Transformation de déformations en membrane


Les équations de transformation relatives aux déformations sont tout à fait similaires à celles des contraintes

1 x

2 T y

12 xy
2 2
Afin d’obtenir directement xy, il faut remplacer [T( )] par [T’ )]

1 x
C2 S2 SC
' ' 2 2
2 T y avec T C S SC
12 xy 2CS 2CS C 2 S2
Remarque :
t
T' T
Inversement :
x 1
' 1 1
y T 2 Avec T' T'
xy 12

Application
x 9 1
3
y 3 .10 Pour =45°déterminer 2

xy
4 12

Solution

x 1 1 x x
' 1 ' ' t
y T 2 2 T y T y

xy 12 12 xy xy

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 39


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

C2 S2 SC C2 C2 2 SC
' 2 2 ' t 2 2
T C S SC T S S 2SC
2 2 2
2CS 2CS C S CS CS C S2
1 1 1 1 1 1
2 2 2 2 2 2 9 8
1
' t 1 1 1 1 1 1 3 3
T 2 3 10 4 10
2 2 2 2 2 2
4 6
1 1 0 12 1 1 0

1 1 1 1 1 1 3 3
1 x y xy 9 3 .4 10 8.10 0,008
2 2 2 2 2 2
1 1 1 1 1 1 3 3
2 x y xy 9 3 .4 .10 4.10 0,004
2 2 2 2 2 2
3 3
12 1 x 1 y 0. xy .9 3 0.4 10 6.10 0,006

Exemple 3

Calculez les déformations suivant le système d’axes naturels d’un composite symétrique à 90° (E1=
E2,=70 GPa, G12=5GPa, 12=0.25) causées par des contraintes illustrées à la figure suivante :

50MPa
50MPa
2 y
1

100MPa 30° x

RESOLUTION

1. 1, 2 S 1, 2 S T x, y

2. 1, 2 T x, y

C2 S2 2SC 1
C2 S2 2SC x
2 2 2 2
T C S 2SC 2 C S 2SC y
2 2 2 2
CS CS C S 12 CS CS C S xy

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 40


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

0,75 0,25 0,866 1 0,75 0,25 0,866 100 105,8


T 0,25 0,75 0,866 2 0,25 0,75 0,866 50 55,8 MPa
0,433 0,433 0,5 12 0,433 0,433 0,5 50 39,95

2.

1, 2 S 1, 2

1 12
0
E1 E1
1 S11 S12 0 1 1
21 1
2 S 21 S 22 0 2 0 2
E2 E2
12 0 0 S 66 12 12
1
0 0
G12
1 0, 25
0
70 70 105,8 1,71
1
0,25 1 3
2 0 55,8 1,17 10
70 70
39,95 808
12 1
0 0
5
EXERCICE
Sachant que les propriétés mécaniques d’un composite sont : E1= 14GPa, E2=3.5GPa, G12=4.2GPa, 12
=0.4,
21
=0.1, calculez les déformations selon le système d'axes (x, y).

7MPa

y
1
2 3,5MPa
=60°
x

1,4MPa

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 41


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

1 3 3
4 4 4
x 216
3 1 3 6
y 6,9 10
4 4 4
12
1248
3 3 1
2 2 2

1 3 3 6 6
x 216 6,9 1248. 10 481.10
4 4 4

3 1 3 6 6
Y 216 6,9 1248. 10 704.10
4 4 4

3 3 1 6 6
12 216 6,9 1248. 10 442.10
2 4 2

Exemple : en supposant que la contrainte suivant x est connue suivant ainsi que les déformations
suivant y et x sont connues. Déterminer le module de cisaillement G12.

x x

0 y
y
1
0 2
xy

=45° x

Résolution :

12
G12 avec
12
'
12 1, 2 T x, y et 12 1, 2 T x, y

Etat de contrainte :

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 43


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

x x

y 0
xy
0
Déformations dans le système d’axes naturels :

1 x
C2 S2 CS x

2 T' y S2 C2 CS y
2 2
12 xy 2CS 2SC C S xy

1 x
C2 S2 CS x
' 2 2
2 T y S C CS y 12 ?
12 xy 2CS 2 SC C2 S2 xy

1 1 1
2 2 2
1 x
1 1 1
2 y 12 x y 0. xy x y (1)
2 2 2
12 1 1 0 xy

CONTRAINTE
2
1 x
C S2 2CS x
2 2
2 T y S C 2CS y 12 ?
2 2
12 xy CS SC C S xy

1 1
1
2 2
1 x
1 1 1 1 1
2 1 0 12 x 0. 0.0 x (2)
2 2 2 2 2
0
12 1 1
0
2 2
12 x 1 x
de (1) et (2) : G12 .
12 2 x y 2 x y

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 44


ETUDE D’UN PLI MATERIAUX COMPOSITES

exercice1 :
Déterminez les termes des matrices de rigidité et de souplesse d’un composite carbone/époxy AS/3501 orthotrope. Nous avons E1 =
138GPa ; E2=9GPa ; G12= 6,9GPa et 12= 0,3.

Exercice 2 : montrez que


1
Q11Q12 Q12
E1 et 12
Q22 Q22
2

x 9 1 y
Exercice 3 ; soit y 3 pour =45°déterminer 2 1
2
xy
4 12

x 9 1

y 3 .10 3 Pour =45°déterminer 2

xy
4 12 = x
Exercice 4

Calculez les déformations suivant le système d’axes naturels d’un composite symétrique à 90° (E1= E2,=70 GPa, G12=5GPa, 12
=0.25)
causées par des contraintes illustrées à la figure suivante :

50MPa
50MPa
2 y
1

100MPa 30° x

Exercice 5 : en supposant que la contrainte suivant x ainsi que les déformations suivant y et x sont connues. Déterminer le
module de cisaillement G12. (Éprouvette sollicitée en traction)
Etat de contrainte y
1
x x
2

y 0
0 =45° x
xy

A.DJEBBAR Dépt G. Mécanique UMMTO Page 45

Vous aimerez peut-être aussi