Vous êtes sur la page 1sur 2

1. Quels préjugés peuvent être à l’origine de ce qui est dénoncé dans la (les) vidéo(s) ?

« Les blondes sont stupides » : L'expression fait référence au préjugé selon lequel les
cheveux blondes (caractéristique non fondée sur une base de réalité) sont une marque
de stupidité attribué à un groupe d'individus, dans ce cas les femmes.

« les jeunes de banlieu sont dealers » : La phrase est une expression de préjugé parce
elle attribue une attitude de délinquance (caractéristique non fondée sur une base de
réalité) au jeunesse aux banlieues.

« les femmes sont sensibles » : L'énoncé exprime un stéréotype selon lequel une
attitude (la sensibilité, exprimée le plus souvent par les femmes ) est brutalement
simplifiée quand on dit que la sensibilité est partagée par tout ce groupe biologique.

« les roms sont des voleurs » : On parle d'une expression de préjugé parce qu´il s´agit
d´un jugement de valeur négatif préconçu sur un comportement sans fondement réel.

« les handicapés sont bons à rien » : Cette phrase s´agit d´un ​préjugé. C'est-à-dire
une opinion sans autre fondement que la attitude d'étendre certaine difficulté
physique ou mentale de la personne vers la capacité d'agir sur tout autre
segment de sa vie.

« les chinois ne s'intègrent pas » : L´énoncé exprime un stéréotype selon lequel une
attitude (la fermeture exprimée par les chinois autour de sa propre communauté) est
simplifiée quand on dit que cette attitude est une caractéristique qui appartie à toute
la communauté.

« les chômages ne veulent pas travailler » : On parle d´une expression de préjugé parce
qu´il s´agit d´un jugement de valeur négatif préconçu sur un group de personnes qui
sont au chômage par diverses raisons inconnues par ce qui parle d´eux.

« les noirs ont de rythmes dans la peau » : L'expression fait référence à un stéréotype
selon lequel une certaine facilité pour l'expression musicale de quelques personnes
noires est allongée vers tout un group ethnique.

Y-a-t-il des préjugés que vous avez abandonné grâce à votre expérience personnelle ?​:

Oui, J'avais le préjugé selon lequel Il avait un journaliste qui insultait tout le monde de la
politique, de la « farándula », en résumé qui insultait à l'ensemble de la société. J'avais le
préjugé celui de la manque d'objectivité de ce journaliste à cause de son habitude de
juger tout d'une manière négative. Cependant, un jour j´écoutait une émission à la télé
et je compris qu'il fonde beaucoup de ses opinions sur une base sérieux à sources
fiables.

C´est à cause de cet arrêt de mon préjugé par rapport à ce journaliste, que j'ai fait la
découvert d'une nouvelle manière de faire du journalisme, qui n'est pas mon chemin
préféré de m'informer,mais qui est intéressant et de laquelle je peux profiter pour bien
m'informer.

2. Y-a-t-il dans votre pays des organismes actifs qui dénoncent ou luttent contre les
discriminations ?

Oui. Par exemple, l´ ​inadi, l'Institut National contre la Discrimination, la xénophobie et le


Racisme,est le plus connu et qui conduit aussi des activités autour de la lutte contre la
discrimination. Cette institution conçoit campagnes de communication, sensibilisation et autor de
la conscientisation sociale avec le cible de faire connaître les droits sociaux et d'engager la
population avec la lutte contre la discrimination, la xénophobie et le racisme.

Vous aimerez peut-être aussi