Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021

simulateur de procèdes

I. 1 Introduction
La conception et la simulation par ordinateur testent et ajustent en temps réel les produits
dans un environnement virtuel proche des contraintes réelles de production.
La simulation de procédés permet aux industriels d’une part d’améliorer l’efficacité et la
rentabilité d’un procédé existant et d’autre part de concevoir et de simuler une nouvelle unité de
production
I.2 Historique et domaines d’application
La technologie conception assistée par ordinateur a pris naissance au sein des grands programmes
militaires américains dans l’années 1950. Ensuite, elle a pénétré le domaine de l’aéronautique civile,
l’architecture, le génie civil, génie chimique et génie des procédés

 DAO : Dessin Assistée par Ordinateur «architecture »


 FAO : Fabrication Assistée par Ordinateur «Génie mécanique »
 GPAO : Gestion de la Production Assistée par Ordinateur «Gestion»
 CPAO : Conception des Produits Assistée par Ordinateur «Génie chimique »
 CPAO : Conception des Procédés Assistée par Ordinateur «Génie procédés »
I.3 Importance de la conception assistée par ordinateur
En deux décennaires, l’informatique a permis le remplacement du dessin industriel traditionnel par la
conception assistée par ordinateur.
I.4 Avantages de la conception assistée par ordinateur
 La conception assistée par ordinateur permet de conception des systèmes dont la complexité
dépassée la capacité d’être humain, comme en micro ou nanoélectronique.
 La conception virtuelle permet l’appréciation globale du comportement de l’objet crée avant
même que celui-ci n’existe.
 Un système de conception assistée par ordinateur permet de représenter et d’étudier le
fonctionnement d’un objet sans l’avoir fabriquer réellement, c.-à-d. en virtuel.

I.2 La conception des procédés


Conception : en cherche la procèdes plus acceptable selon les contrainte exigeant
Contraintes interne (catalyseur .paramétrer d’Equipement …..)
Contraintes externe
A. économique (matière premier produit finie .utilité ….)
b. environnement (pollution. )
DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 1
Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

c Sécurité (sante….)
Procédés : ensemble d’équipement interconnecte par la transforme la matière périmer ou
produite fine
Analyse : en cherche les solutions parfaites de problème déroule dans la procèdes
I.3 Analyse conduite de système
Lorsque le système réel que l’on souhaite observer devient trop complexe et que de nombreuses
variables sont en jeu, la modélisation intervient pour prendre en charge et traiter les problèmes : un
modèle est élaboré pour e système tout en essayant de réduire le nombre de paramètres. L’analyse du
système, la modélisation et la simulation constituent les trois étapes fondamentales de l’étude du
comportement dynamique des systèmes complexes
I.3.1. L’analyse du système
Consiste à définir les limites du système à modéliser, à identifier les éléments importants ainsi que
les types de liaison et d’interaction entre ces éléments et à les hiérarchiser.

Schéma 1 : analyse du système

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 2


Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

I.3.2. La modélisation
Vise à représenter de la meilleure façon possible un objet réel par un ou des modèles
sous forme mathématique. D’une manière générale, lors de l’élaboration du modèle, trois
types de données sont nécessaires : les paramètres chimiques (réa
cinétiques et mécanismes), les paramètres de transfert (matière, énergie, quantité de
mouvement) et l’hydrodynamique caractérisant les équipements.

Schéma I.2 Modalisation

I.3.3. La simulation
Etudie le comportement d’un du système. Elle permet, en particulier, d’étudier l’évolution
en faisant varier un ou plusieurs facteurs et en confrontant les valeurs calculées aux valeurs
observées.
La simulation est un outil utilisé dans différents domaines de l'ingénierie et recherche en
général, permettant d'analyser le comportement d'un système avant de complémenter et
d'optimiser son fonctionnement, en testant différentes solutions et différentes conditions
opératoires.

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 3


Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

I.4 Simulateur des procèdes

I.4.1 Simulateur
Programme informatique pur donne les résolution mathématique et calcule propriété physique ou
chimique et dimensionne d’équipement

I.4.2 Objectifs des simulateurs


Les objectifs majeurs des simulateurs de procédés sont les suivants :
 Résoudre les équations de bilans matière et énergie pour l’ensemble des appareils du procédé
 Calculer les caractéristiques (débit, composition, température, pression, propriétés physiques-
Enthalpie, Entropie, viscosité, masse volumique, taux de vaporisation) pour tous les fluides
qui circulent entre les appareils
 Fournir les éléments nécessaires au dimensionnement des équipements, tels que les quantités
de chaleur échangées ; diamètre, hauteur et le nombre de plateaux d’une colonne.

À ces objectifs, s’ajoutent :


 L’estimation des coûts d’investissement du procédé.
 L’optimisation des conditions de fonctionnement du procédé.

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 4


Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

 L’analyse du fonctionnement d’une unité existante ou l’étude des modifications à apporter


pour adapter l’unité à un nouveau contexte industriel : adaptation à la demande du marché ou
à de nouvelles réglementations concernant l’environnement ou la sécurit

I.4.3. Types des Simulateurs


I.4.3 .1 Simulateurs orientés module « OM »
L’approche OM a été adoptée par la majorité des simulateurs commerciaux. Citons-les plus
largement utilisés : Aspen Plus, Chemcad, Aspen HYSYS, Pro/II et ProSim Plus.

Dans l’approche OM, l’élément de base pour construire le modèle du procédé est le modèle
d’opération unitaire appelé « module ».

L’utilisateur sélectionne les modules élémentaires standardisés à partir de la bibliothèque du


simulateur, fournit leurs paramètres de fonctionnement et de dimensionnement et les relie entre eux
par des courants représentant les flux de matière, d’énergie et d’information (T,P…etc) circulant
entre les appareils du procédé réel. Le procédé est alors vu comme un graphe orienté dont les nœuds
sont les modules et les arcs les courants.

I.4.3.2. Simulateurs orientés équation « OE »


À l’opposé, les simulateurs OE, tels qu’Aspen Dynamics ou gPROMS, sont spécifiquement
dédiés à la simulation dynamique des procédés.

Ces simulateurs apparaissent avant tout comme des solveurs de systèmes d’équations
algébriques et différentielles intégrés dans un environnement offrant un langage de modélisation
avancé.

Les bibliothèques de modèles de ces simulateurs ne peuvent satisfaire totalement la diversité


technologique ; à charge de l’utilisateur de jouer le rôle de modélisateur en codant le modèle
spécifique de son procédé.

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 5


Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

I.4.4 L’environnement progiciel des simulateurs

I.4.4.1 Serveur des propriétés physicochimique


 Les constante physicochimique (M , 𝑃𝐶 , 𝑇𝐶 , 𝑉𝐶 , 𝑍𝐶 … ….)
 Les paramètres des corrélations
 Chaleur spécifique CP
 Gaz parfait PV=nRT
 Conductivité thermique
 Les paramètre des mélanges (coefficient d’interaction)

I.4.4.2 Méthodes numériques pour la résolution des systèmes d’équations

L'ensemble des données de la simulation mis en place (composés, flux, opérations unitaires)
constitue un ensemble d'équations que le simulateur doit résoudre. Cette résolution est effectuée de
façon numérique. En effet, les équations des modèles sont impossibles à résoudre analytiquement
: elles sont non linéaires, différentielles, aux dérivées partielles et les variables (inconnues) à
calculer sont couplées de manière implicite avec les variables connues. Pratiquement, on constate
que les plus fortes difficultés sont liées aux modèles thermodynamiques et cinétiques : ces calculs
représentent les 3/4 du temps de calcul total d'une simulation.

La résolution numérique est de type itératif. En essence cette technique estime de manière
répétée les valeurs d'une (ou plusieurs) variable(s) afin de réduire la mesure de l'erreur sur cette (ces)
variable(s) à (presque) zéro .Parmi ces Méthodes numériques itératives, on peut citer :

 Méthode de Newton-Raphson
 Méthodes du point fixe
 Méthode de bissection

En analyse numérique, la méthode de Newton ou méthode de Newton-Raphson est, dans son


application la plus simple, un algorithme efficace pour trouver numériquement
une approximation précise d'un zéro. Cette méthode doit son nom aux mathématiciens anglais Isaac
Newton (1643-1727) et Joseph Raphson (1648-1715)

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 6


Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

La méthode de Newton-Raphson est une méthode numérique itérative de résolution numérique des
équations du type f(x)=0.

Formellement, on part d'un point x0 appartenant à l'ensemble de définition de la fonction et on


construit par récurrence la suite :

Où f ' désigne la dérivée de la fonction f. Le point x k+1 est bien la solution de l'équation affine
.

I.4.4.3 Bibliothèque d’opérations unitaires

Choix d’une opération unitaire base sur l’équation de bilan

1. bilan de matière et énergie

2. équation constatives complimentais cinétique)

3. équation de contraintes

I.4.4.3.1 Types d’opération

1. diviseurs et mélangeurs

Mélangeurs
Diviseurs

2.Machine tournante
a.la pompe b. compresseur

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 7


Chapitre I : Chapitre 1 Introduction sur 2020/2021
simulateur de procèdes

c.la turbine

3 .les échangeurs de chaleur 4 . Séparateur

DR..BENARIMA ZINE EL ABIDINE 8

Vous aimerez peut-être aussi