Vous êtes sur la page 1sur 7

L’ERP

C’est un groupe du module relie

L’information le SI et DSI

Information : ensemble de données traitées et servent à prendre des décisions. Elle peut
devenir connaissance quand elle est analysée, structurée puis appropriée/ quand elle nous
permet de faire des prédictions.

Données -- Informations -- Connaissance -- Connaissance accumulées -- Prédictions -- prise


de décisions.

- Sécurité de l’information : garantir sa confidentialité : chaque accès à l’information doit


être contrôlé à travers la sécurisation d’accès.

- Intégrité de l’information : l’information ne peut être modifiée que par un nombre


restreint et précis de personnes, et ce conformément à une procédure prédéfinie.

- Disponibilité de l’information : la bonne information à la bonne personne au bon


moment.
- Flexibilité ; SI doit s’adapter aux changement stratégique Utiliser les nouvelle techno
- Conformité : aux lois standard

SI :ensemble des moyensmis en œuvre pour collecter, traiter, générer et restituer les
informations d’un organisme.

- Formalisé « structuré » : information dont la forme est définie


- Non formalisé « non structuré » : difficile de gérer la qualité de
l’information(Disponibilité, Intégrité, Sécurité). L’info doit être formalisée pour être
informatisée.
Son rôle est de gérer tous les flux d’information au sein de l’organisation. (S. de pilotage)

Le rôle de la DSI (petite entreprise dans une organisation) :

- Alignement stratégique « approche top down »


- Exploitation des opportunités des TIC et du SI pouvant impacter la stratégie de
l’entreprise « approche bottom-up »
- Optimisation des ressources
- Création de la valeur
- L’adaptation aux changements
- Objectif : conception et mise en œuvre d’une stratégie de gestion du SI alignée avec la
stratégie générale de l’entreprise.
Attention ! Le système informatique est juste la partie informatisé du SI.

L’urbanisation du SI

L’urbanisation des SI : ensemble de moyens permettant de faire évoluer le SI aux même
rythme que la stratégie de l’organisation. Elle consiste à décrire le système cible et la façon de
l’atteindre. C’est aussi le fait de passer d’un plat de spaghetti à un système structuré afin
d’améliorer la qualité de l’information et réaliser les objectifs de la DSI.

POS : plan d’occupation des sol

L’urbanisation-découpage :

- Chaque bloc doit être cohérent : doit être propriétaire des données qu’il manipule.
- Chaque bloc doit disposer d’une prise pour le connecter aux autres blocs. Il faut
également assurer l’agilité (facilité de faire des modifications, voire connecter d’autre
information)
- Si le bloc est cohérent, il est donc plus indépendant des autres (en cas de
dysfonctionnement, il n’y aura pas d’impact sue les autres blocs et donc une facilité de
maintenance).
Ces 3 critères nous permettent d’assurer et d’améliorer la qualité de l’information ainsi que
l’agilité du SI.

Digramme d’Ishikawa (cause-effets) : est un outil qualité utilisé pour identifier les causes
d'un problème.

Comex est un raccourci pour le comité exécutif appelé aussi comité de direction. Le Comex
est composé des principaux dirigeants de l'entreprise

ERP

Un ERP est juste un outil, il doit rester vivant pour accompagner les changements technologiques
(agilité)
- Le choix d’un ERP est un acte stratégique pour l’entreprise. Ce choix est en lui-même
un projet. Il faut donc le gérer comme tel et de commencer la conduite du changement
dès cette étape pour impliquer les utilisateurs clés.
- Pour le choix d’un ERP il faut consulter 3 acteurs : Editeur, Intégrateur, Formateur
Attention ! Le changement d’ERP est plus difficile que sa mise en œuvre. Et encore, il est
moins grave d’avoir des difficultés de déploiement d’un ERP adapté que de déployer un ERP
inadapté.

L’erp s’adapte ou l’inverse

ERP métiers : performant dans un domine spécifique

ERP généraliste :

Des écart entre ERP / processus

Changement ERP développement spécifique pour réduire l’écart

Des solutions open source facilement adaptable

Il faut choisir erp qui converge avec métier /processus

ERP converge 100/100 Non chaque entre à des spécificité

Un SI agile : c’est-à-dire qu’il peut réagir rapidement à de nouveaux besoins métiers de


manière efficiente.

La formalisation du SI passe par :

- La cartographie des processus


- La description de chaque processus de la cartographie
Processus : ensemble d’activités corrélées ou interactives qui transforme des éléments
d’entrés en élément de sortie :

- P. de pilotage : déterminer les politiques et stratégies ainsi que le contrôle pour


l’atteinte des objectifs
- P. métier : permettre la réalisation de l’activité de l’entreprise. Il permet la réalisation
du produit fourni par l’entreprise à ses clients.
- P. support : englobe les processus de soutien donnant les ressources aux autres
processus de l’entreprise. Il permet le bon fonctionnement de l’entreprise
Différence entre ERP et Urbanisation
L’urbanisation des SI : ensemble de moyens permettant de faire évoluer le SI aux même
rythme que la stratégie de l’organisation. Elle consiste à décrire le système cible et la façon de
l’atteindre. C’est aussi le fait de passer d’un plat de spaghetti à un système structuré afin
d’améliorer la qualité de l’information et réaliser les objectifs de la DSI.

Attention ! Il faut d’abord commencer par un diagnostic pour comprendre le système actuel.

ERP :est un système d'information qui permet de gérer et suivre au quotidien, l'ensemble des
informations et des services opérationnels d'une entreprise. L’entreprise a besoin d’un ERP :

- Automatiser les fonctions de l’entreprise


- Avoir une vue complète de plusieurs processus métier.

Digramme d’Ishikawa (cause-effets) : est un outil qualité utilisé pour identifier les causes
d'un problème.

Comex est un raccourci pour le comité exécutif appelé aussi comité de direction. Le Comex
est composé des principaux dirigeants de l'entreprise

Gestion d’un projet ERP :

Project Management Professional (PMP) :est une certification mondialement reconnu


en gestion de projets.

1. Initialisation :
- Charte de projet pour un bon fonctionnement du projet :
La charte projet est un élément clé de la phase de construction d'un projet. Elle va
présenter de manière synthétique le problème à résoudre et l'objectif à atteindre. Elle va
également définir les rôles et responsabilités du projet.
2. Planification :
- Les différentes tâches
- L’assurance qualité PAQ :C'est un outil du management de la qualité, qui décrit les
dispositions particulières mises en œuvre pour la réalisation de l’ERP afin de répondre
aux exigences contractuelles en matière de qualité. Ses objectifs sont :
 Visibilité :Il apporte une visibilité à notre entreprise cliente sur l'organisation mise
en œuvre pour réaliser les prestations et sur les méthodes appliquées pour obtenir
le niveau de qualité répondant aux exigences contractuelles ;
 Référentiel : Il définit les procédures à suivre, les outils à utiliser, les normes à
respecter, la méthodologie de développement du produit et les contrôles prévues
pour chaque activité;
 Garantie : Il garantit la qualité du produit et des prestations.
L'objectif principal de la mise en place de l'assurance qualité au sein de ce projet est
d'apporter au client une garantie maximum sur la fourniture du logiciel tant en terme de :
Fiabilité, Simplicité et Maintenance.
- La conduite de changement : sert à réduire la résistance au changement due parfois à
l’échec de la direction à présenter un argument solide pour le projet et aussi une
communication inadéquate entre les collaborateurs.
- La gestion des risques
Modèle de planification :
o Cycle en V (modèle pédagogique abandonné) : si l’entreprise opte pour ce
modèle, elle ne doit pas faire d’erreur puisqu’elle ne peut pas faire des
modifications
o M. par prototypage ou en spirale : les erreurs peuvent se régler, il est possible
de faire des modifications (méthode agile)
3. Réalisation et contrôle : il faut avoir un reporting.

Le reporting doit se faire pour voir l’état d’avancement et pour pouvoir gérer les imprévus. Il
est effectué par 3 axes majeurs :

- Plan de communication
- Plan de formation : permet de former les employés aux bases du progiciel avant le
lancement
- Plan d’accompagnement :vient en aide aux collaborateurs pour répondre aux
questions, ou s’ils trouvent des difficultés à manipuler le progiciel. (helpdesk)
4. Clôture : elle se fait à travers une réunion pour :
- Évaluer le projet
- Archiver les informations relatives au projet
- Libérer les ressources
Cartographie
Une cartographie est une représentation graphique de tous les processus de l’entreprise. Elle
constitue un support idéal pour permettre à chacun d’identifier la provenance des éléments
dont il a besoin.

Architecture fonctionnelle

L'architecture fonctionnelle d'un logiciel correspond à une description de haut niveau du


logiciel. Cette description facilite les échanges entre les développeurs et les acteurs du
transfert car elle établit une vision partagée du logiciel.

- Une zone échange : l'entreprise utilise des techniques pour communiquer avec
l'extérieur.
- Une zone opération : si l’entreprise a plusieurs métiers, le système d’information
doit comporter une zone opération pour chacun.
- Une zone ressource ; cette zone regroupe les systèmes dédiés à la gestion des
ressources internes à l’entreprise (ressources humaines, financières, etc.).
- Une zone de référentiel de données et de règles : regroupe l’ensemble de toutes les
informations communes aux différents éléments du système d’information dont le
cycle de vie est relativement stable.
- Une zone décisionnelle ; cette zone regroupe les blocs dédiés aux processus de
gouvernance et d’analyse en utilisant des informations globalisées et historiées.

Cahier de charges
Le cahier des charges (CDC) est un document contractuel à respecter lors d'un projet. Il
permet au maître d'ouvrage de faire savoir au maître d'œuvre ce qu'il attend de lui lors de la
réalisation du projet. Il dispose des engagements du maître d’ouvrage et du maître d’œuvre.

Ce cahier des charges prévoit l’ensemble des besoins et des exigences fonctionnelles,
techniques, méthodologiques et financières que les maitres d’œuvre devraient respectées.

Cahier de charges fonctionnel :permet de définir les besoins, les tenants et les aboutissants
d’un projet. Il est souvent demandé en amont de toute analyse technique. En d’autres termes,
nous essayons dans ce type de guide de définir les besoins généraux.

Cahier de charges technique :le détail de toutes les préconisations, demandes et contraintes


techniques d’un projet.
Cahier de charge méthodologique : représente les éléments à prendre en comptes pour le
déploiement de l’ERP (prototypage, tests, maintenance…)

Cahier de charge financier : représente les coûts liés à la mise en œuvre du projet.

- Scrum :méthode agile par prototypage.Il s'agit d'une approche qui se base sur
l'expérience, dynamique et participative de la conduite du projet. Elle consiste en la
capacité de réorienter le projet au fil du temps pour mieux conduire le changement et
s’adapter aux évolutions.
- WBS (Work Breakdown Structure):Organigramme des tâches : Construire un
système cible étape par étape pour être flexible à l’aide d’un découpage sous forme
d’un organigramme de tâches.
- RBS (Ressource Breakdown Structure) : Répartition des ressources pour définir et
structurer les ressources humaines du projet les regrouper par nature ou en équipes.
- OBS (Organization Breakdown Structure) : Découpage de l’organisation : il
reprend le WBS et fait apparaitre les noms des personnes avec leurs responsabilités. Il
permet d’identifier les différentes responsabilités des acteurs.

Différentes questions :
Quel est le langage utilisé sur Bonita ?

C’est quoi l’analyse de convergence ?

Qu’est-ce qu’on fait lors de détection d’un écart ?

C’est quoi la conduite de changement ?

Les opérations s’effectuent-elles automatiquement ?

Définition de l’urbanisation d’un ERP

C’est quoi un ERP ?

Vous aimerez peut-être aussi