Vous êtes sur la page 1sur 19

Des situations-problèmes pour

apprendre

Liaison CM2/6ème

Stages du 8 novembre 2013


Collège Françoise Dolto

A partir de :
« Un projet pour… enseigner par situations-problèmes »,
Gérard De Vecchi, Delagrave
Des programmes
Du socle commun
Préambule du socle commun
« Une compétence correspond à la capacité, dans
une situation donnée, de résoudre efficacement des
problèmes, en utilisant des acquis faisant référence à
un ensemble de savoirs, de techniques, de méthodes
mais aussi d’attitudes. »
Il s'agit de savoir problématiser, rechercher, se
confronter à des réalités complexes, élaborer des
savoir-être et des savoir-devenir.
Ce sont des projets, des démarches, des situations-
problèmes qu'il est important d'inventer et de faire
vivre aux élèves.
Les situations-problèmes :
une nouvelle mode ou un renversement d'état d'esprit
Les programmes nous demandent d’entrer dans une nouvelle
démarche pédagogique, la démarche d’investigation

Repères pour la mise en œuvre d'une démarche d'investigation


(Extraits du rapport Bach1 résumant les instructions officielles)

Le choix d'une situation-problème par le professeur


L'appropriation du problème par les élèves
La formulation des hypothèses explicatives
L'investigation conduite par les élèves, en autonomie
L'acquisition et la structuration des connaissances
Les situations-problèmes :
une nouvelle mode ou un renversement d'état d'esprit
Déjà dans les programmes de 2007, en mathématiques pour le cycle 3 :
«L'élaboration des connaissances se réalise au travers de la résolution de
problèmes, leur maîtrise nécessite des moments d'explicitation et de synthèse,
des compétences générales sont à l'œuvre dans l'ensemble des activités
mathématiques et doivent être acquises en fin de cycle :
utiliser ses connaissances pour traiter des problèmes;
chercher et produire une solution originale dans un problème de recherche
mettre en œuvre un raisonnement, articuler les différentes étapes d’une
solution ;
formuler et communiquer sa démarche et ses résultats par écrit et les
exposer oralement;
contrôler et discuter la pertinence ou la vraisemblance d'une solution;
identifier des erreurs dans une solution en distinguant celles qui sont
relatives au choix d'une procédure de celles qui interviennent dans sa mise en
œuvre;
argumenter à propos de la validité d'une solution. »
Les situations-problèmes :
une nouvelle mode ou un renversement d'état d'esprit
Dans les programmes de 2008, en sciences et technologie pour le cycle 3 :
«Observation, questionnement, expérimentation et argumentation
pratiqués, par exemple, selon l’esprit de la Main à la pâte sont essentiels
pour atteindre ces buts ; c’est pourquoi les connaissances et les
compétences sont acquises dans le cadre d’une démarche d’investigation
qui développe la curiosité, la créativité, l’esprit critique et l’intérêt pour le
progrès scientifique et technique.
Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves
apprennent à être responsables face à l’environnement, au monde vivant,
à la santé. Ils comprennent que le développement durable correspond aux
besoins des générations actuelles et futures. En relation avec les
enseignements de culture humaniste et d’instruction civique, ils
apprennent à agir dans cette perspective.
Les travaux des élèves font l’objet d’écrits divers consignés, par exemple,
dans un carnet d’observations ou un cahier d’expériences.»
PASSER DES EXERCICES À DE VÉRITABLES
SITUATIONS-PROBLÈMES ?

Pour un élève, aborder une activité


d'apprentissage; c'est donner du sens à cette
activité.
Faire du sens, construire des savoirs et des
compétences en profondeur, pour être capable de
les réutiliser.

Le sens ne pourrait-il pas être créé par la situation


vécue, par le type de démarche utilisée?
DE VRAIES SITUATIONS-PROBLÈMES ...
OU SURTOUT DES FAUSSES ?
Des jeux, des devinettes, accessoirement des exercices de logique

Un habillage original

Des activités en liaison avec l'environnement des élèves

Des problèmes généraux

De l'expérimental

Des problèmes « ouverts »

Mieux vaut poser de bons problèmes ouverts, dont les mathématiques sont les
spécialistes, plutôt que des fausses situations-problèmes, qui n'ont aucun sens
pour les élèves!
NE PAS CONFONDRE EXERCICE, PROBLEME ET
SITUATION-PROBLEME

Exercice Problème

Situation connue Situation inédite


Méthode devant déjà être acquise qui Méthode de résolution inconnue qui met
demande une simple application, une en jeu un processus à inventer
reproduction
Exécution mécanique Création

Consolidation d'un savoir Acquisition d'un savoir


Entraînement Ouverture
Conditionnement Prises de décisions et autonomie
NE PAS CONFONDRE EXERCICE, PROBLEME ET
SITUATION-PROBLEME
Exemple
Question : « Que faut-il qu'un repas contienne comme aliment ? »
Problème fermé :
« Élaborez un menu pour notre journée de sortie en précisant les
aliments choisis pour chacun des repas (déjeuner, goûter, dîner).
Problème ouvert :
« Vous devez concevoir des menus pour notre journée de sortie. Quels
sont les problèmes que vous devez résoudre ?»
Situation-problème :
« Faites un menu uniquement avec de bons aliments. »

« On apprend bien que ce qui répond aux questions que l’on se pose »
Jean Jacques Rousseau, Emile, 1762
CRITERES ESSENTIELS DEFINISSANT UNE
SITUATION-PROBLEME
Une situation-problème devrait :
avoir du sens;
être liée à un obstacle repéré, défini, considéré
comme dépassable;
faire naître un questionnement chez les
apprenants;
créer une ou des ruptures;
correspondre à une situation complexe;
déboucher sur un savoir d'ordre général;
faire l'objet d'un ou plusieurs moments de
métacognition.
QUELQUES EXEMPLES DE SITUATIONS-PROBLÈMES
Un exemple de situation problème en biologie.
Il concerne en priorité les élèves du cycle 3 de l'école primaire et du premier cycle au col lège.

Objectifs
• Découvrir le sens des relations alimentaires entre les êtres vivants (chaînes et réseaux
alimentaires).
• Comprendre le rôle vital que jouent les végétaux verts dans l'écosystème.

Situation-problème

Et si tous les végétaux disparaissaient de la surface de la Terre?


Qu'en pensez-vous?
Et après une courte discussion :
Si les végétaux n'existaient plus ... il ne pourrait plus y avoir de vie sur Terre ...

Obstacle et rupture
Les élèves n'envisagent absolument pas l'importance écologique des végétaux sur Terre et encore
moins leur rôle.

Leur importance est liée à la production de matières organiques dont les animaux se nourrissent.
QUELQUES EXEMPLES DE SITUATIONS-PROBLÈMES
Autre exemple voisin
Objectifs
• Connaître le rôle reproducteur de la fleur chez les plantes.
• Comprendre le cycle de reproduction des plantes à fleurs.
• Remettre en cause certaines idées anthropomorphiques.
Situation-problème
Et si un jour, plus aucune fleur ne poussait sur les plantes ?
Obstacle et rupture
Les élèves pensent souvent que les fleurs servent «à faire
joli», à «donner de la couleur dans les champs», à «donner
du pollen aux abeilles pour pouvoir faire du miel» ou à
«fabriquer des parfums» ...
Exemple d’herbier électronique
CE QUI EST ESSENTIEL ...

Présence d'une véritable rupture, allant à


l'encontre des conceptions initiales des élèves.

Les situations-problèmes mettent l'élève dans


une situation comparable à celle d'un chercheur.
CE QUI EST ESSENTIEL ...

Et quand les élèves n'ont pas de représentation


sur le sujet ?

La manière de mener une situation-problème est


tout aussi importante que la situation-problème
elle-même.
CE QUI EST ESSENTIEL ...

Un projet pour le maître mais aussi pour les


élèves!

Inventer des situations-problèmes


Quels outils utiliser pour résoudre les
situations-problèmes
Quels documents utiliser?
 des documents déclenchants
 des documents de relance
 des documents apportant des renseignements
ponctuels
 des documents apportant une explication
 des documents pouvant remettre en cause
une conception d’élève prégnante
 des documents d’élargissement
 des documents de généralisation
 un document de validation
Situation-problème ou démarche d’investigation
choix d'une situation – problème
appropriation du problème par les élèves
formulation de conjectures, d’hypothèses
explicatives, de protocoles possibles
investigation ou résolution du problème
conduite par les élèves
échange argumenté autour des propositions
élaborées
acquisition et structuration des connaissances
mobilisation des connaissances
CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS
PROGRESSIONS POUR LE COURS ÉLÉMENTAIRE DEUXIÈME ANNÉE ET
LE COURS MOYEN

Durant les trois années du cycle, les séquences


permettront aux élèves de :
comprendre l’impact de l’activité humaine sur
l’environnement ;
s’impliquer dans un projet individuel ou
collectif en lien avec l’idée de gestion de
l’environnement et de développement durable
et contribuer activement à sa mise en œuvre.
Un projet EDD autour de l’étang de Berre
Merci de votre attention

Des situations-problèmes pour apprendre 19