Vous êtes sur la page 1sur 4

TP 1 « 

CARTE DE BRUIT »

INTRODUCTION

Le bruit est une nuisance souvent intolérable. Il provoque une gène une menace pour la santé, il
rend insupportable la qualité de la vie au travail et peut compromettre gravement la sécurité des
travailleurs. Or, il existe des solutions pour lutter efficacement contre le bruit. Il convient en effet
d’être vigilant, car l’exposition à des niveaux sonores excessifs, même musicaux, peut entraîner
des lésions définitives du système auditif.

1. Definition de la carte de bruit

Une carte de 2D ou 3D representant generalement par des codes de couleurs, l’exposition


(moyenne) au bruit ambiant.

Pour lutter contre cette nuisance, il faut connaître :

 les sources (mobiles ou fixes).


 l'intensité et la nature du bruit.
 l'exposition (qui, quand, où et comment y est exposé ?).

2. La cartographie stratégique du bruit


elle doit comprendre :
 Une représentation des niveaux de bruit.
 Un outil de dénombrement de la population exposée, et de quantification des
nuisances.
 Les éléments permettant d'élaborer des plans d'action (y compris pour restaurer ou
préserver des zones calmes).

3. Comportement des gens contre le bruit

 Elevation de voix involontaire des gens qui dépend de la gravité des nuisances, et
cette derniere peut causer des accidents graves à cause de l’incompréhension.

1
4. Les protections auditives
Les protections auditives font partie des équipements de protection individuelle (EPI). Si
nécessaire, le recours à ces EPI doit se faire après l’évaluation des risques et la mise en place de
mesures de prévention. La législation est très claire sur ce point : les valeurs limites d’action
considèrent le niveau sonore existant dans le local et ne tiennent donc pas compte de
l’atténuation de la protection auditive.
L’objectif de la protection auditive est de protéger contre des bruits d’impacts éventuels et de
ramener le niveau d’exposition sonore en dessous de la valeur limite d’action supérieure (85
dB(A)) et si possible en dessous de la valeur limite d’action inférieure (80 dB(A)).

 Protecion indivuelle :
o Stop bruit.
o Casque anti bruit.
o Bouchon d’oreille.

 Protection collective :
o réduire les emissions du bruit.

5. représentation des niveaux de bruit.

- Cette représentation se fait sur le plan de l’atelier mécanique où nous avons fait notre TP.

- Les couleurs sur le shéma répresentent des intervals des niveaux sonores dans l’atelier
mésurer en dB.

2
3
CONCLUSION

Ce TP nous a permis d’approfondir et mieux comprendre nos connaissances


théoriques que nous avons acquis dans le cours.
Nous avons pu mettre en pratique les informations acquises durant le cours