Vous êtes sur la page 1sur 48

Listes des figures....................................................................................................................................

3
Listes des tableaux ................................................................................................................................. 4
Introduction générale ............................................................................................................................ 6
Chapitre 1 : Présentation du réseau d’assainissement ....................................................................... 7
1. Introduction ..................................................................................................................................... 7
2. Présentation du réseau d’assainissement ......................................................................................... 7
2.1. les systèmes d’évacuation ........................................................................................................ 7
2.1.1. Système unitaire ............................................................................................................... 7
2.1.2. Systèmes séparatifs........................................................................................................... 7
2.1.3. Système Pseudo-séparatif (mixte) .................................................................................... 7
2.2.Critères de choix entre les systèmes d’assainissement ............................................................. 8
2.3. Points fondamentaux à respecter ............................................................................................. 8
2.4. Etapes de conception d’une étude d’assainissement ................................................................ 9
3. Conclusion ...................................................................................................................................... 9
Chapitre II : présentation de la zone d’étude ................................................................................... 10
1. Situation géographique ................................................................................................................. 10
2. Hydrologie et inondations ............................................................................................................. 10
3. Donnée climatique ........................................................................................................................ 12
3.1. Données pluviométriques moyennes mensuelles (1974-2006).............................................. 12
3.2. Températures ......................................................................................................................... 12
3.3. Vents ...................................................................................................................................... 12
3.4. Topographie ........................................................................................................................... 13
3.5. Stabilité des terrains en place................................................................................................. 13
4. Conclusion .................................................................................................................................... 14
Chapitre III : Formules de calcul et de dimensionnement du réseau pluvial ................................ 15
1. Introduction ................................................................................................................................... 15
2. Bases théoriques............................................................................................................................ 15
3. Le modèle de A. Caquot (1949) (ou méthode superficielle) ......................................................... 15
4. Délimitation des sous bassins versants ......................................................................................... 16
5. Choix de la période de retour ........................................................................................................ 17
6. Calcul des débits des eaux pluviales ............................................................................................. 17
6.1. Formule de Caquot ................................................................................................................ 17
6.2. Définition et influence des divers paramètres de la formule Superficielle ............................ 18
6.2.1. Coefficients de Montana ................................................................................................ 18
6.2.2. Les coefficients : (k, u, v, w) .......................................................................................... 18
6.2.3. Coefficient de ruissellement ........................................................................................... 19
6.2.4. Le coefficient d'allongement : (M) ................................................................................. 19
6.2.5.Surface : (A) .................................................................................................................... 20
7. Assemblage des bassins ................................................................................................................ 20
8. Dimensionnement des collecteurs pluviaux .................................................................................. 20
8.1. Données de conception .......................................................................................................... 21
8.2. Calcul des débits des eaux pluviales ...................................................................................... 21
8.1.1. Calcul des débits bruts .................................................................................................... 21
8.1.2. Calcul des débits de pointe et débits corrigé par la méthode de Caquot ........................ 21
8.3. Calcul des diamètres des collecteurs pluviaux ...................................................................... 22
8.3.1.Objectif ............................................................................................................................ 22
8.3.2. Application de Formule de Manning – Strickler ............................................................ 22
Chapitre IV : Dimensionnement de réseau d’assainissement des 12 sous bassins versants. ...... 23
1. Sous bassin versant de OUED YEBSA ........................................................................................ 23
2. Sous bassin versant de BELLABIAD ........................................................................................... 24
3. Sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR ............................................. 25
4. Sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD ............................................................... 27
5. Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER ................................ 28
6. Sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER .................................. 30
7. Sous bassin versant Bardo............................................................................................................. 31
8. Sous bassin versant OUED GUERIANA ..................................................................................... 32
9. Sous bassin versant EDDENDEN ................................................................................................. 34
10. Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE ....................................... 36
11. Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA .................................................................... 37
12. Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE ............................................................ 39
10. Fonctionnement Du Réseau Et Conditions D’auto-curage : ....................................................... 41
10.1. Condition d’ Auto curage .................................................................................................... 41
10.2. Vérification d’auto curage ................................................................................................... 41
CHAPITRE V : Dimensionnement de réseau d'assainissement global du bassin versant total .. 45
1. L’assemblage de sous bassin versant ............................................................................................ 45
2. Calcul des caractéristiques globales de bassin .............................................................................. 45
3. Le résultat de débits de pointe et débit corrigé ............................................................................. 46
4. Résultat des diamètres des collecteurs finaux ............................................................................... 46
Conclusion ............................................................................................................................................ 48
Listes des figures
Figure 1 : Localisation de la zone d'étude ............................................................................................. 10
Figure 2 : Les zones les plus inondables ............................................................................................... 11
Figure 3 : Topographie de Grand Tunis ................................................................................................ 13
Figure 4 : Formation géologique ........................................................................................................... 14
Figure 5 : Limite du bassin versant global de bardo Guiriana............................................................... 17
Figure 6 : Limite de sous bassin versant Oued Yebsa ........................................................................... 23
Figure 7 : Limite de sous bassin versant BELLABIAD ........................................................................ 25
Figure 8 : Limite de Sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR .................... 26
Figure 9 : Limite de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD ....................................... 27
Figure 10 : Limite de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER ..... 28
Figure 11: limite Sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER .............. 30
Figure 12: limite Sous bassin versant Bardo ......................................................................................... 31
Figure 13 : Limite Sous bassin versant OUED GUERIANA ................................................................ 32
Figure 14 : Limite Sous bassin versant EDDENDEN ........................................................................... 35
Figure 15: limie de Bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE .......................... 36
Figure 16 : Limite Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA ................................................ 37
Figure 17 : Limite Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE ........................................ 39
Listes des tableaux
Tableau 1: Données pluviométriques .................................................................................................... 12
Tableau 2 : Données de température ..................................................................................................... 12
Tableau 3 : Caractéristique de vent ....................................................................................................... 12
Tableau 4: Coefficients de Montana...................................................................................................... 18
Tableau 5 : Les formules d'assemblages ............................................................................................... 20
Tableau 6 : Les coefficients de formule de Coquot ............................................................................... 21
Tableau 7 : Coefficient de ruissellement de sous bassin versant de Oued yebsa .................................. 23
Tableau 8 : Les débits de sous bassin versant de Oued yebsa ............................................................... 24
Tableau 9 : Les diamètres des collecteurs de sous bassin versant de Oued yebsa ................................ 24
Tableau 10 : Caractéristique globale de sous bassin versant de Oued yebsa ........................................ 24
Tableau 11 : Coefficient de ruissellement sous bassin versant BELLABIAD ...................................... 25
Tableau 12 : Les débit des zones de sous bassin versant BELLABIAD ............................................... 25
Tableau 13 : les diamètre des collecteurs de sous bassin versant BELLABIAD .................................. 25
Tableau 14 : Coefficient de ruissellemnt de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-
TAHRIR ................................................................................................................................................ 26
Tableau 15: Les débits des zones de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-
TAHRIR ................................................................................................................................................ 26
Tableau 16 : Les diamètres des collecteurs zones de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-
INTILAKA-TAHRIR ............................................................................................................................ 27
Tableau 17 : caractéristique de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR .... 27
Tableau 18 : Coefficient de ruissellement de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD 27
Tableau 19 : les débits des zones de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD .............. 28
Tableau 20 : les diamètres des collecteurs de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD 28
Tableau 21: Caractéristiques de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD .................... 28
Tableau 22 : coefficient de ruissellement de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-
BORTAL HIDER .................................................................................................................................. 29
Tableau 23 : Débit des zones de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL
HIDER ................................................................................................................................................... 29
Tableau 24 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-
KSAR SAÏD-BORTAL HIDER............................................................................................................ 29
Tableau 25 : Caractéristique de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL
HIDER ................................................................................................................................................... 29
Tableau 26 : Coefficient de ruissellement de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-
DOUAR HICHER ................................................................................................................................. 30
Tableau 27 : Les débits des zones de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR
HICHER ................................................................................................................................................ 30
Tableau 28 : Les diamètres des collecteurs des zones de sous bassin versant KHALED IBN EL
WALID SUD-DOUAR HICHER ......................................................................................................... 31
Tableau 29 : Caractéristiques de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR
HICHER ................................................................................................................................................ 31
Tableau 30 : Coefficient de ruissellement de sous bassin Bardo .......................................................... 31
Tableau 31 : Les débits des zone de sous bassin versant Bardo ............................................................ 32
Tableau 32 : Les diamètres des collecteurs des des zones de sous bassin versant Bardo ..................... 32
Tableau 33: Caractéristiques de sous bassin versant Bardo ................................................................. 32
Tableau 34 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant OUED GUERIANA ...................... 33
Tableau 35 : les débits des zones de Sous bassin versant OUED GUERIANA .................................... 33
Tableau 36 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant OUED GUERIANA .... 34
Tableau 37 : Caractéristiques de Sous bassin versant OUED GUERIANA ......................................... 34
Tableau 38 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant EDDENDEN ................................. 35
Tableau 39 : Les débits des zones de Sous bassin versant EDDENDEN .............................................. 35
Tableau 40 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant EDDENDEN ............... 35
Tableau 41 : Caractéristiques de Sous bassin versant EDDENDEN ..................................................... 35
Tableau 42 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-
MALLASSINE ...................................................................................................................................... 36
Tableau 43 : Les débits des zones de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-
MALLASSINE ...................................................................................................................................... 36
Tableau 44 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant KHAZNADAR-
ESSOUHOUR-MALLASSINE ............................................................................................................ 37
Tableau 45 : Caractéristiques de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE
............................................................................................................................................................... 37
Tableau 46 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA ....... 38
Tableau 47 : Les débits des zones de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA ................... 38
Tableau 48 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL
HRARIA................................................................................................................................................ 39
Tableau 49 : caractéristques de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA ............................ 39
Tableau 50 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE 40
Tableau 51: les débits des zones de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE ............. 40
Tableau 52 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU
SETTINE ............................................................................................................................................... 40
Tableau 53 : Caractéristiques de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE .................. 41
Tableau 54 : Vérification de condition d'auto-curage ........................................................................... 42
Tableau 55 : L'assemblage de 12 sous bassins versants ........................................................................ 45
Tableau 56 : Caractéristique globale de bassin versant Bardo- Guiriana .............................................. 45
Tableau 57 : Débit finale de bassin versant Bardo -Guiriana ................................................................ 46
Tableau 58 : Les diamètres des collecteurs finaux ................................................................................ 46
Introduction générale
Les bassins versants urbains de l’agglomération de Tunis sont constitués de nombreux petits
oueds et de l’Oued Méliane. Tous ces bassins versants sont soumis à des risques d’inondation
plus ou moins importants, dus à différents facteurs : réseaux d’assainissement insuffisants ou
absents, bassins écrêteurs amont insuffisants, présence d’obstacles aux écoulements, zones
basses en aval des bassins versants recevant les eaux pluviales de l’amont et soumises à
l’incidence des niveaux aval (sebkha, mer), développement incontrôlé de l’urbanisation
entraînant un accroissement des débits de ruissellement.

Ces différents facteurs, conjugués à des précipitations exceptionnelles, ont engendré une
inondation majeure de la ville de Tunis en septembre 2003. Cet évènement a été estimé de
fréquence centennale. Pour cette crue, des hauteurs d’eau dépassant 1m ont été observées dans
différents secteurs, notamment dans le bassin des Oueds Bardo et Gueriana (cités 3 août et
Enichirah de la ville de Den Den, cité Manouba), dans le bassin de l’Ariana (cité Essanouber
au sud-est de Gammarth) et dans la zone de Mégrine (Lac Sud). La surface inondée totale a
été estimée à plus de 4 500 hectares.

Dans ce présent projet nous allons essayer de présenter une méthodologie générale
d’élaboration d'un projet de dimensionnement d'un réseau d'assainissement en eaux pluviales
de la zone urbaine du bassin versant BARDO GUERIANA.

6
Chapitre 1 : Présentation du réseau
d’assainissement
1. Introduction
L’assainissement des agglomérations est une technique qui consiste à évacuer par voie
hydraulique le plus rapidement possible et sans stagnation des déchets provenant d’une
agglomération urbaine ; dans des conditions satisfaisantes.

L’objet de ce chapitre est de présenter le réseau d’assainissement et sa gestion dans le milieu


urbaine

2. Présentation du réseau d’assainissement


2.1. les systèmes d’évacuation
Dans le cadre d’une étude et pour bien connaître un réseau d’assainissement, il est nécessaire
de définir les systèmes d’évacuations suivantes :

- Système unitaire
- Système séparatif
- Système pseudo séparatif

2.1.1. Système unitaire


Le système unitaire est l'héritage du (tout à l’égout) né vers 1830 à la suite des épidémies et
du mouvement hygiéniste, c'est à dire l'évacuation de l'ensemble des eaux usées et pluviales
par un unique réseau pourvu de déversoir permettant en cas d'orage le rejet d'une partie des
eaux par sur versé directement dans le milieu naturel.

2.1.2. Systèmes séparatifs


Ils sont destinés à l'évacuation des eaux usées domestiques (eaux des vannes, eaux ménagères
et avec réserve certains effluents industriels). Alors que l'évacuation de toutes les eaux
pluviales est assurée par un autre réseau.

2.1.3. Système Pseudo-séparatif (mixte)


Ce système consiste à réaliser un réseau séparatif particulier dans lequel il est admis que le
réseau d'évacuation des eaux usées reçoit une fraction d'eau pluviale, à savoir les eaux de
toiture et cours intérieurs et le réseau d'évacuation d'eau pluviale sera réduit à la collecte des
eaux de ruissellement sur les chaussées et du bassin versant par drainage.

7
2.2.Critères de choix entre les systèmes d’assainissement
En général, le choix d'un système d'évacuation donné dépend essentiellement des objectifs et
des contraintes liées au site tels que :

- Données pluviométriques
- Données relatives à la croissance démographique et au développement
- Données urbanistiques : répartition de l'habitat...
- Données relatives au site telle la topographie, la nature du sol, le régime des nappes
- Données économiques et financières prenant en compte le niveau d'investissement
consenti par la collectivité pour l'ensemble du projet, en intégrant aussi bien le coût de
conception et de réalisation que celui du fonctionnement et d'entretien
- Données environnementales, liées au niveau de traitement toléré lorsque le pouvoir•
auto-épurateur est limité.
- Schéma Directeur d’Assainissement Liquide de la ville

2.3. Points fondamentaux à respecter


1) le système à adopter sera en fonction du système existant de la ville de Tunis Ou bien
celui imposé par le Schéma Directeur de la ville.

2) les collecteurs seront réalisés suivant la pente du terrain naturel afin de minimiser les
Terrassements.

3) le schéma du réseau d’assainissement doit respecter le schéma général de la voirie et


Autres réseaux. Il doit y avoir également une certaine coordination entre les différents
réseaux.

4) le dimensionnement des collecteurs projetés sera fait moyennant les formules les Plus
utilisées au Tunisie.

Les regards de visite seront espacés au maximum de 50 m (contraintes d’entretien). Ils


seront placés en particulier :

- A chaque changement de diamètre.


- A chaque changement de direction.
- A chaque changement de pente.

Les regards de visite doubles doivent être réalisés au cas où les hauteurs de chute
Dépassent 1.00m .

8
- Pour la collecte et le drainage des eaux pluviales vers le réseau, les bouches d’égout à
avaloir doivent être implantés à tous les points bas en fonction du profil en travers des
voies (espacement maximal 100 m).
- Les collecteurs seront projetés à une profondeur minimale de 1.45m au dessus de la
Génératrice supérieure par rapport au niveau de la chaussée afin d’éviter d’une part les
surcharges roulantes, et d’autre part les encombrements avec les autres réseaux (eau
potable, électrification, téléphone…).
- Le réseau d’assainissement des eaux usées doit être placé au dessous du réseau eau
potable.

2.4. Etapes de conception d’une étude d’assainissement


En général, la conception d’un réseau d’assainissement passe par les étapes suivantes :

- Etablissement de la vue en plan du réseau, c'est-à-dire le traçage en plan des


collecteurs et des regards ainsi que les boites de branchement, etc.
- Délimitation des bassins versants élémentaires, cette étape consiste à subdiviser le
plan en sous bassins élémentaires de l’amont vers l’aval.
- Appliquer une méthode de calcul pour déterminer les débits élémentaires de chaque
bassin puis établir les assemblages des bassins élémentaires
- Faire le montage des profils en long afin de fixer les pentes des conduites.
- Dimensionner les collecteurs et vérifier si le réseau et bien fonctionner
- Dimensionnement des ouvrages : puits d’avalement et dessaleurs

3. Conclusion
Par le biais de notre étude qui est purement théorique est basée sur des données fictives, nous
avons pu considérablement consolider toutes les connaissances théoriques acquises en matière
de l'hydraulique urbaine notamment en assainissement.

Notre travail a pour objectif principal, d'étudier le complexe physique du bassin versant de
BARDO GUERIANA et dimensionner les réseaux d'assainissement en eaux pluviales de
chaque sous bassin versant ainsi que le réseau d'assainissement global de la zone urbaine du
bassin versant total.

9
Chapitre II : présentation de la zone d’étude

1. Situation géographique
La zone urbaine du bassin versant de Bardo-Gueriana commence au Sud de la route chinois et
s’étend jusqu’au Sebkhat Esséjoumi sur une superficie de 6160 ha en interceptant plusieurs
quartiers qui sont totalement envahis par l’urbanisme et qui sont jugés d’être des zones
résidentielles à haute densité. En faisant un arc de l’Est vers l’Ouest on peut citer : le cité El
Intilaka, cité Ibn Khaldoun, cité Ettahrir, cité Bardo, cité Khaznadar, cité Ezzouhour, cité
Ezzahrouni, Elhrairia, Manouba, cité Khaled Ibn El Walid, Douar Hicher, Ksar Essaïd et cité
Ettadamen qui sont des zones urbaines récentes dans la ceinture périphérique et qui
deviennent plus ancienne vers le centre.

Figure 1 : Localisation de la zone d'étude

2. Hydrologie et inondations
Un impact conjugué du changement climatique et de l’urbanisation Les conditions
d’inondation à l’horizon 2030 dans les parties urbaines de l’agglomération de Tunis ont été
modélisées. L’hypothèse de changement climatique retenue modifie la fréquence des
précipitations exceptionnelles : la pluie de période de retour 20 ans en situation actuelle
devient décennale, la pluie centennale en situation actuelle devient cinquantennale en 2030.

10
Le taux d’imperméabilisation des sols passe en moyenne de 31% en situation actuelle à 47%
en situation future. L’incidence de l’urbanisation est souvent du même ordre de grandeur que
celle du changement climatique, parfois supérieure sur les bassins versants pour lesquels le
taux d’imperméabilisation croît de manière importante. Pour certains bassins versants, les
aménagements prévus permettraient cependant de maintenir une réduction importante des
zones inondables.

Figure 2 : Les zones les plus inondables

11
3. Donnée climatique
La région de Tunis est caractérisée par un climat méditerranéen avec des étés chauds et secs et
des hivers doux et relativement pluvieux.

3.1. Données pluviométriques moyennes mensuelles (1974-2006)

Tableau 1: Données pluviométriques

Mois J F M A M J Jt A S O N D

TUNIS_CARTHAGE 59.4 54.1 35.3 37.7 25.7 12.9 3.9 7.7 50.2 46.7 67.1 71.2

3.2. Températures
Le mois de juillet est le plus chaud, avec une température moyenne maximale de 32,7°C. Les
températures extrêmes peuvent cependant être beaucoup plus élevées. Notons ainsi qu’en été
2003, la ville de Tunis a connu une période de 59 jours avec des températures maximales
supérieures à 35°C.

Tableau 2 : Données de température

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Température
10.7 11.7 13.1 15.7 18.8 23.1 26 26.4 24.4 20.3 15.7 11.7
moyenne (°C)
Température
minimale 6.6 7.2 8.3 10.4 13.4 17.3 19.7 20.5 19.1 15.3 11.1 7.5
moyenne (°C)
Température
14.8 16.2 18 21.1 24.2 29 32.3 32.4 29.7 25.3 20.3 15.9
maximale (°C)

3.3. Vents
Les valeurs maximums annuelles de la vitesse du vent (moyenne sur 10 minutes) ont été
extrapolées, suivant la distribution de Gumbel, pour divers périodes de retour. Les résultats
obtenus sont dans le Tableau 3 à partir des donnés de la station météorologique de Tunis-
Carthage.

Tableau 3 : Caractéristique de vent

Période de Retour (Années) Vitesse du vent (moyenne sur 10 min.) m/s (km/h)

5 19.7(70.9)
10 21.3 (76.7)

12
25 23.2 (83.5)
50 24.7 (88.9)
100 26.1 (94)
Ces vents maximaux viennent du secteur entre le W et le N

3.4. Topographie
La zone d’étude se compose essentiellement de vastes plaines alluviales, associées à des
zones basses marécageuses et de plans d’eau, entrecoupées de basses collines. Le centre de la
ville de Tunis est construit sur un ensemble de collines de faible altitude, qui domine la lac de
Tunis, à l’Est et la Sebkha d’Es-Sijoumi à l’Ouest.

Le site se caractérise par d’importantes surfaces en eau ou périodiquement inondées.

Figure 3 : Topographie de Grand Tunis

3.5. Stabilité des terrains en place


Les mouvements de terrain de la région de Tunis sont de trois types :

- Les phénomènes de subsidence, par tassement ou liquéfaction des sols (perte de


cohésion sous agitation mécanique), qui concernent plus particulièrement les
formations récentes, limoneuses, argileuses, ou sableuses .
- Les glissements de versant, notamment dans les formations marneuses, gypseuses, ou
colluvions de versant .

13
- Les chutes de blocs ou effondrement rocheux, en particulier au niveau des fortes
pentes. Sont cartographiés ci-après :

Figure 4 : Formation géologique

- les terrains qui de par leur nature lithologique présentent une forte susceptibilité aux
instabilités gravitaires : terrains alluvionnaires et limoneux récents (Quaternaire
supérieur à actuel), colluvions et alluvions ou argiles du Quaternaires moyen à ancien,
et formations triasiques.

4. Conclusion
On se propose de dimensionner le réseau d'assainissement en eaux pluviales de la zone
urbaine du bassin versant BARDO GUERIANA subdivisée en 12 sous bassins versants dont
chacun décrit l’écoulement d’un cours d’eau naturel ou recueillie dans une canalisation
d’assainissement des eaux pluviales.

14
Chapitre III : Formules de calcul et de
dimensionnement du réseau pluvial
1. Introduction
Dans ce paragraphe on va essayer de présenter les étapes et les formules qui servent pour le
dimensionnement d’un réseau d’assainissement d’une agglomération.

2. Bases théoriques
Il existe plusieurs modèles pour calculer les débits, les uns sont adaptés à la résolution des
avants projets, de ce fait ils sont nécessairement fondés sur un certain empirisme et s’appuient
sur des éléments statistiques, ainsi sur des éléments d’hypothèses relevant de l’expérience
pour caractériser le tissu urbain.

Parmi les modèles existants on peut citer :

- Le modèle rationnel
- Le modèle superficiel de Caquot
- Le modèle Mac-Math
- Le modèle Malet- Gauthier, etc.

Le choix d’un modèle adéquat dépend de plusieurs facteurs :

- La superficie du bassin versant


- La nature du sol
- La pente
- La rugosité des ouvrages.

Pour le cas étudié on adopte le modèle de CAQUOT qui n'est applicable qu'à des bassins
versants urbanisés, dont les superficies sont inférieures à quelques dizaines d'hectares qui est
le cas pour le bassin versant bardo- Guiriana .

3. Le modèle de A. Caquot (1949) (ou méthode superficielle)


Est une forme globaliste de la méthode rationnelle. Il permet de calculer, aux divers points des
tronçons, le débit de pointe qui servira à la détermination ultérieure des dimensions
hydrauliques des ouvrages évacuateurs. C’est un model déterministe de définition du débit de
pointe s’appliquant à toute la surface considérée, d’où l’expression courante de la méthode

15
superficielle de Caquot, qui ne s’applique qu’aux surfaces urbaines drainées par des réseaux, à
moins d’ajuster les paramètres. (Chegdali, 2007)

Il est démontré, à propos de l’effet de capacité, que le débit, à l’instant où le réseau fonctionne
au maximum (réseau plein), correspond exactement au volume tombé dans l’unité du temps,
tandis que le volume tombé antérieurement a servi à la fois à l’écoulement, au remplissage
des canalisations et à l’humidification de toutes les surfaces du bassin de réception, la capacité
pouvant être grande s’il s’agit de terrains particulièrement perméables. (Chegdali, 2007)

4. Délimitation des sous bassins versants


Les sous bassin versant où bassin élémentaire est une surface élémentaire hydrologiquement
close, c’est-à-dire qu’aucun écoulement n’y pénètre de l’extérieure et que tous les excédents
de précipitations s’évaporent ou s’écoulent par une seule section à l’exutoire. (Brière, 2000)

Avant de passer à l’étape de dimensionnement, on procède au découpage du lotissement en


bassins versants afin d’arriver au calcul du débit sur lequel on doit dimensionner le réseau. Ce
découpage des bassins versants dépend du type de système d’assainissement choisi dans le
projet.

Pour le système séparatif, le découpage englobe la surface de toitures et de chaussée.

• La zone urbaine du bassin versant BARDO GUERIANA est découpé en 12 bassins


élémentaires :
1. Sous bassin versant de OUED YEBSA
2. Sous bassin versant BELLABIAD
3. .Sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR
4. Sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD
5. Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER
6. Sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER
7. Sous bassin versant BARDO
8. Sous bassin versant OUED GUERIANA
9. Sous bassin versant EDDENDEN
10. Sous bassin versant KHAZNADAR-EZZOUHOUR- MALLASSINE
11. Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA
12. .Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE

16
Les eaux pluviales de chaque bassin sont évacuées par une ou plusieurs conduites
dimensionnées chacune pour le débit maximum prévu.

Figure 5 : Limite du bassin versant global de bardo Guiriana

5. Choix de la période de retour


Les ouvrages d’assainissement pluviaux sont conçus pour prévenir les inondations
provoquées par la pluie et assurer une protection suffisante. Il est souvent à priori qu’il est de
bonne gestion de se protéger du risque de fréquence décennal (Chegdali, 2007). Cependant,
un degré moindre pourra être considéré comme acceptable dans les zones modérément
urbanisées et dans les zones où la pente limiterait strictement la durée de submersion.

Le dimensionnement sera basé sur la détermination des débits de pointe décennaux en


appliquant la méthode superficielle de CAQUOT.

6. Calcul des débits des eaux pluviales


6.1. Formule de Caquot
Pour le calcul du débit des eaux pluviales à l’exutoire des bassins versants, on a adopté la
formule de CAQUOT, dans laquelle les différents paramètres sont des fonctions des
coefficients de Montana a et b, elle se présente comme suit :

Q = k1/u * C1/u * Iv/u * Aw/u

Avec :

17
- Q : débit débit de pointe exprimé (m3/s)
- C : coefficient de ruissellement
- I : Pente moyenne du BV (m/m)
- A : surface du BV (ha )
- K, u , v , w , sont des paramètres qui dépendent des coefficient de Mantana a et b .

Remarque : les LIMITES de validité de la formule de CAQUOT sont :

• Surface du bassin ou groupement de bassins ∑A ≤ 200 ha


• Pente 0,0002 < I < 0,05
• Coefficient de ruissellement 0,2 < C < 1

6.2. Définition et influence des divers paramètres de la formule


Superficielle
6.2.1. Coefficients de Montana
Les paramètres a et b encore appelés coefficients de Montana sont en corrélation directe avec
l’intensité maximale de la pluie dans une région. Ainsi, il est préférable d’utiliser des
paramètres locaux afin de mieux exprimer la réalité sur le terrain.

Pour notre étude nous adopterons les coefficients de Montana relatifs à la station de Tunis :

Tableau 4: Coefficients de Montana

T (ans) A B
2 5 -0.72
5 7.3 -0.71
10 9.1 -0.70
20 10.8 -0.68
50 12 -0.64

6.2.2. Les coefficients : (k, u, v, w)


K, u, v, w sont des coefficients qui dépendent des coefficients de MONTANA locaux a
(F) et b(F) applicables pour le calcul des intensités moyennes maxima I max d’une pluie
de fréquence F sur un intervalle de temps T.

Avec :

- K = ((a*0.5b)/6.6)u)

18
- U : 1/ (1+0.287*b)
- V : -0.41*b/ (1+0.287*b)
- W : (0.507*b+0.95)/ (1+0.287*b)
- a, b : cœfficients de Montana selon la période de retour

6.2.3. Coefficient de ruissellement


Il est égal au taux d’imperméabilisation du fait qu’il exprime le rapport de la surface
revêtue d’un bassin versant sur sa surface totale (ONEP, 2007). Ainsi, à chaque nature de
surface correspond un coefficient de ruissellement unitaire défini suivant des normes
universelles reconnues .

Simp(m2)=Simp(%)*Sf(m2)

C imp=S imp/S tot

Si :

▪ Cimp<0.2 alors C=0.2


▪ Cimp>0.2 alors C=Cimp

Avec

- Simp(%) : pourcentage de la surface imperméable de chaque zone du sous bassin


versant étudié
- Simp(m2) :surface exprimée en fraction par rapport à la surface totale du sous bassin
versant étudié
- Sf (m2) :surface exprimée en fraction par rapport à la surface totale du sous bassin
versant étudiée
- Stot (m2) :surface totale de chaque zone du sous bassin versant étudié
- C imp :coefficient d’imperméabilisation
- C :coefficient de ruissellement

6.2.4. Le coefficient d'allongement : (M)


L’allongement “ M ” est défini comme étant le rapport du plus long cheminement
hydraulique “ L ” à la racine carrée de la superficie du bassin considéré.
M = L / √𝐴
Avec :
L : Longueur hydraulique du bassin

19
m : coefficient de correction
m = (M/2)^(0.84*b/1+0.287*b)

6.2.5.Surface : (A)
Dans l'expression du modèle de Caquot, le paramètre A est représentatif de la superficie en
hectares du bassin versant.

7. Assemblage des bassins


La formule de CAQUOT développée ci- dessus est valable pour un bassin de
caractéristiques physiques homogènes ; dont l’application du modèle à un groupement de
sous bassins hétérogènes avec des paramètres individuels Aj, Cj, Ij, Lj ; Qpj, nécessite
l’emploi de formule d’équivalence pour les paramètres « A, C, I, et M » du groupement
Ces formules sont en séries ou en parallèles.

Tableau 5 : Les formules d'assemblages

Type d’assemblage Aeq Ceq Ieq Meq

Bassins en série ∑𝑗 𝐴 j Cj.Aj / Aj Lj ( Lj/Ij1/2)]2  Lj/ (Aj)1/2

Bassins en parallèle ∑𝑗 𝐴 j  Cj.Aj/ Aj  (Ij.Qpj/Qpj ) L(Qpjmax)/(Aj)1/2

A noter que : Le débit doit satisfaire la condition suivante :

Max (Q1, Q2) < Q < Q1+Q2


Avec Q1 et Q2 = débits des deux bassins assemblés ;
Q = débit corrigé de l’assemblage
Si Q < Max (Q1 et Q2) ➔ Q calcul = Max (Q1 et Q2)
Si Q > Q1+Q2 ➔ Q calcul = Q1+Q2

8. Dimensionnement des collecteurs pluviaux


En écoulement gravitaire, la section des collecteurs est fonction de deux paramètres :

- Le débit à transporter
- La pente du collecteur

Connaissant les différents paramètres relatifs à chaque sous bassin, on peut évaluer par
application du modèle de Caquot, le débit du projet.

20
8.1. Données de conception
Le calcul se basera sur les données suivantes :

• Méthode retenue : c’est La méthode superficielle : CAQUOT


• Période de retour : est de 10 ans avec a = 9.1 et b= -0,7
• Les coefficients k, u, v, w :

Tableau 6 : Les coefficients de formule de Coquot

U V W K
0.8 0.29 0.6 2.24

8.2. Calcul des débits des eaux pluviales


8.1.1. Calcul des débits bruts
Après le calcul de coefficient de ruissellement et les données qu’on a eu ( surface A(ha)
longueur équivalent L(m) pente I et les paramètres u v w k) on va calculer les débits de
pointe et les débits corrigé par la méthode de Caquot de chaque sous bassin versant pour
cela on doit calculer tout d’abord 1/u ; v/u ; w/u ; k1/u :

- 1/u=1.25
- v/u=0.36
- w/u=0.74
- k1/u=2.74

Q = k1/u * C1/u * Iv/u * Aw/u ➔ Qp(m3/s)=2.74*I0.36*A0.74*C1.25

8.1.2. Calcul des débits de pointe et débits corrigé par la méthode de Caquot
Le débit de pointe est obtenu par l’application de la formule suivante :

Qc(m3/s)=m*Qp

Avec :

- Qc= le débit corrigé (m3 /s)


- Qp = le débit brut (m3 /s)
- m = le coefficient de la correction de débit : m=(M/2)(0.7*b)

21
8.3. Calcul des diamètres des collecteurs pluviaux
8.3.1.Objectif
Il faut que les diamètres remplissent les conditions suivantes :

- Permettre l’évacuation du débit de pointe


- Assurer une vitesse d’écoulement normale

8.3.2. Application de Formule de Manning – Strickler


Sachant que le débit à évacuer est donné par la formule d'écoulement adopté ci-dessous :

Q =V * S

Avec :

- Q : débit évacué en m3 / s
- V : vitesse d'écoulement en m / s
- S : section de conduite en (m) : S = D² / 4

La formule la plus adoptée pour le dimensionnement des canalisations en écoulement à


surface libre, elle est donnée par la formule suivante :

V = K *S* Rhα *√𝑰

Avec

- K : coefficient de manning qu’est égale à 70


- RH : rayon hydraulique

RH=Sm/Pm (à plaine section ) , Avec :

- Sm=πD2/4
- Pm= πD
- α: c’est un coefficient qui varie en fonction du type du système d’assainissement :
Ainsi on a : α =3/4 pour le réseau des eaux pluviales en Système unitaire ou en
système séparatif
• Alors le diamètre est calculé par la formule suivante :

D=[Q/( 0.277* K*√𝑰) ]4/11

22
Chapitre IV : Dimensionnement de réseau
d’assainissement des 12 sous bassins versants.

Dans ce chapitre on va donner tous les résultats de calculs selon le démarche suivie dans le
chapitre précédent .

Pour chaque bassin versant élémentaire on obtient les résultats des calcules suivante :

1. Sous bassin versant de OUED YEBSA


• Délimitation de sous bassin versant de Oued yebsa

La sous bassin versant OUED YEBSA est découpée en 3 zones

Figure 6 : Limite de sous bassin versant Oued Yebsa

• Calcule de coefficient de ruissellement


Tableau 7 : Coefficient de ruissellement de sous bassin versant de Oued yebsa

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
1 2070140 Zone urbaine 2070140 0,5 1035070 0,5 0,5
Zone urbaine 903260 0,7 632282
2 939470 0,68 0,68
Route 36210 0,3 10863
Zone urbaine 786750 0,7 550725
3 957760 Espace vert 142030 0,1 14203 0,60 0,60
Route 28980 0,3 8694

• Calcule de débit de pointe et de débit corrigée des déférentes zones

23
Tableau 8 : Les débits de sous bassin versant de Oued yebsa

Sous bassin
Zone L (m) I C M M Qp(m3/s) Qc(m3/s)
versant
1 1906 0,023 0,5 1,32 1,22 15,33 0,66
OUED
2 1085 0,014 0,68 1,12 1,33 10,49 0,76
YEBSA
3 2322 0,028 0,6 2,37 0,92 11,68 1,42

• Les diamètres des collecteurs des zones


Tableau 9 : Les diamètres des collecteurs de sous bassin versant de Oued yebsa

Zone Qc(m3/s) D
1 0,66 1,96
2 0,76 1,93
3 1,42 1,55

• Assemblage des zones

Pour la sous bassin versant OUED YEBSA : les zones 2 et 3 sont en parallèles entre eux et
elles sont en série avec la zone 3 , donc les calcule de l’assemblage donne les résultats
suivantes :

Tableau 10 : Caractéristique globale de sous bassin versant de Oued yebsa

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
versant
OUED (2//3) 189,723 2322 0,0214 0,64 1,69 1,09 19,04 20,71 2,06
YEBSA ((2//3)+1) 396,737 4228 0,0221 0,57 2,12 0,97 28,59 27,77 2,28

2. Sous bassin versant de BELLABIAD


• Délimitation de la sous bassin versant BELLABIAD

Pour cette sous bassin versant il n’y a aucun découpage en zone est nécessaire .

24
Figure 7 : Limite de sous bassin versant BELLABIAD

• Coefficient de ruissellement de la SBV Bellabiad

L’occupation du sol de la zone de sous bassin versant Bellabiad est des trois catégories , zone
urbaine de 1409660 m2 de surface , Zone industrielles d’une surface de 21890 m2 et les
routes occupent 36000 m2 de la superficie totale de la zone .

Donc le coefficient de ruissellement est calculé comme suit :


Tableau 11 : Coefficient de ruissellement sous bassin versant BELLABIAD

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
Zone urbaine 1409660 0,7 986762
1 1467550 Zone industrielle 21890 0,9 19701 0,69 0,69
Route 36000 0,3 10800

• Débit de sous bassin versant BELLABIAD


Tableau 12 : Les débit des zones de sous bassin versant BELLABIAD

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M M Qp(m3/s) Qc(m3/s)
versant

BELLABIAD 1 146,792 2284 0,003 0,69 1,89 1,03 8,54 1,30

• Les diamètres des collecteur de sous bassin versant BELLABIAD


Tableau 13 : les diamètre des collecteurs de sous bassin versant BELLABIAD

Sous bassin versant Zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D


BELLABIAD 1 8,54 1,30 2,16

3. Sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-


TAHRIR
• Délimitation de sous bassin versant

La sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR est de superficie Totale

25
Elle est découpée en 4 zones :

Figure 8 : Limite de Sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR

• Coefficient de ruissellement de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-


INTILAKA-TAHRIR
Tableau 14 : Coefficient de ruissellemnt de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
Zone urbaine 1724160 0,7 1206912
1 1746550 Zoneindustrielle 19210 0,9 17289 0,70 0,70
Route 3180 0,3 954
Zone urbaine 1447390 0,7 1013173
2 1515600 0,68 0,68
Route 68210 0,3 20463
Zone urbaine 1101030 0,7 770721
3 1169100 0,68 0,68
Route 68070 0,3 20421
Zone urbaine 1358100 0,7 950670
4 1481650 0,67 0,67
Route 123550 0,3 37065

• Les débits des zones de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-


TAHRIR
Tableau 15: Les débits des zones de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)

1 174,655 1130 0,025 0,7 0,86 1,52 21,21 0,60


ETTADAMEN
2 151,56 1010 0,037 0,68 0,82 1,55 21,21 0,56
NORDINTILAKA-
3 116,91 2370 0,007 0,68 2,19 0,96 9,61 1,49
TAHRIR
4 148,165 1750 0,009 0,67 1,44 1,18 12,31 0,96

26
• Les diamètres des collecteurs zones de sous bassin versant ETTADAMEN
NORD-INTILAKA-TAHRIR
Tableau 16 : Les diamètres des collecteurs zones de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR

Sous bassin versant Zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D


1 21,21 0,60 2,35
2 21,21 0,56 2,21
ETTADAMEN NORDINTILAKA-TAHRIR
3 9,61 1,49 1,88
4 12,31 0,96 2,12

• Assemblage des zones


Tableau 17 : caractéristique de sous bassin versant ETTADAMEN NORD-INTILAKA-TAHRIR

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

ETTADAMEN (1+3) 291,565 3500 0,0097 0,69 2,05 0,99 21,76 21,50 2,41
NORDINTILAKA- (2+4) 299,725 2760 0,0136 0,68 1,59 1,12 24,26 27,11 2,47
TAHRIR (2+4)//(1+3) 591,29 3500 0,0118 0,68 1,44 1,17 38,68 45,45 3,06

4. Sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD


• Délimitation de la sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD

La sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD est de superficie totale

Elle est subdivisé en 2 zones :

Figure 9 : Limite de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD

• Coefficient de ruissellement de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID


NORD
Tableau 18 : Coefficient de ruissellement de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C

27
1 1412850 Zone urbaine 1412850 0,7 988995 0,70 0,70
2 1269720 Zone urbaine 1269720 0,7 888804 0,70 0,70

• Les débits des zones de sous bassin versant


Tableau 19 : les débits des zones de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)

KHALED IBN ELWALID 1 141,285 1130 0,02 0,70 0,95 1,44 16,73 0,67

NORD 2 126,972 1260 0,01 0,70 1,12 1,33 12,05 0,78

• Les diamètres par zone


Tableau 20 : les diamètres des collecteurs de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD

Sous bassin versant Zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 16,73 24,09 2,20


KHALED IBN ELWALID NORD
2 12,05 16,02 2,16

• Assemblage des zones


Tableau 21: Caractéristiques de sous bassin versant KHALED IBN ELWALID NORD

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

KHALED IBN ELWALID


(1+2) 268,257 2390 0,013 0,7 1,46 1,17 23,33 27,22 2,48
NORD

5. Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-


BORTAL HIDER
• Délimitation de sous bassin versant et découpage en zones

Figure 10 : Limite de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER

• Coefficient de ruissellement

28
Tableau 22 : coefficient de ruissellement de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
1 1746550 Zone urbaine 1563720 0,7 1094604
0,7 0,63
Zone industrielle 8250 0,9 7425
zone urbaine 80360 0,7 56252
zone industrielle 35500 0,9 31950
2 1309880 Route 50060 0,3 15018 0,19 0,19
espace vert 833630 0,1 83363
grand équipement 310330 0,2 62066
zone urbaine 465660 0,7 325962
Route 21510 0,3 6453
3 612220 0,57 0,57
espace vert 79290 0,1 7929
grand équipement 45760 0,2 9152

• Les débits des zones


Tableau 23 : Débit des zones de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER

L
Sous bassin versant Zone A (ha) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)
(m)
1 157,19 2620 0,01 0,7 2,09 0,98 14,11 13,81
ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER 2 130,98 1870 0,01 0,2 1,63 1,10 2,58 2,84
3 61,22 1080 0,009 0,57 1,38 1,20 5,23 6,27

• Les diamètres par zones


Tableau 24 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-
BORTAL HIDER

Sous bassin versant Zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 14,11 13,81 2,04


ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER 2 2,58 2,84 1,15
3 5,23 6,27 1,56

• Assemblages des zones


Tableau 25 : Caractéristique de Sous bassin versant ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER

L
Sous bassin versant Zone A (ha) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
(m)

ETTADAMEN SUD-KSAR SAÏD-BORTAL HIDER (1+2) 288,185 4490 0,01 0,47 2,64 0,87 13,53 11,80 1,93

29
((1+2)+3) 349,407 5570 0,010 0,49 2,98 0,82 16,18 13,31 2,02

6. Sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR


HICHER

• Délimitation en zones

La sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER est est découpée
en 2 zones :

Figure 11: limite Sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER

• Coefficient de ruissellement
Tableau 26 : Coefficient de ruissellement de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
Zone urbaine 1190100 0,7 833070
1 1467550 0,58 0,58
Route 76590 0,3 22977
Zone urbaine 1657250 0,7 1160075
2 2152580 zone industrielle 450590 0,9 405531 0,73 0,73
Route 44740 0,3 13422

• Les débits des zones


Tableau 27 : Les débits des zones de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER

L
Sous bassin versant Zone A (ha) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)
(m)

KHALED IBN EL WALID SUD- 1 126,669 3460 0,03 0,68 3,07 0,81 17,22 13,95
DOUAR HICHER 2 215,258 1410 0,02 0,73 0,96 1,43 24,08 34,48

• Les diamètres des zones

30
Tableau 28 : Les diamètres des collecteurs des zones de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR
HICHER

Sous bassin versant zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 17,22 13,95 1,68


KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER
2 24,08 34,48 2,51

• Assemblages des zones


Tableau 29 : Caractéristiques de sous bassin versant KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER

L
Sous bassin versant Zone A (ha) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
(m)

KHALED IBN EL WALID SUD-DOUAR HICHER (1+2) 341,93 4870 0,026 0,71 2,63 0,87 36,32 31,74 2,32

7. Sous bassin versant Bardo


• Délimitation de sous bassin versant BARDO

La sous bassin versant Bardo est découpée en 2 zones :

Figure 12: Limite Sous bassin versant Bardo

• Coefficient de ruissellement

Tableau 30 : Coefficient de ruissellement de sous bassin Bardo

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
zone urbaine 1495250 0,7 1046675
espace vert 4900 0,1 490
1 2076580 0,58 0,58
Route 325320 0,3 97596
grand équipement 251110 0,2 50222
zone urbaine 167730 0,7 117411
2 423850 0,41 0,41
Route 163150 0,3 48945

31
espace vert 92970 0,1 9297

• Les débits des zones


Tableau 31 : Les débits des zone de sous bassin versant Bardo

Sous bassin A
Zone L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)
versant (ha)
1 207,7 1600 0,02 0,58 1,11 1,33 17,59 23,47
BARDO
2 42,39 870 0,01 0,41 1,34 1,22 2,74 3,34

• Les diamètres des collecteurs par zones


Tableau 32 : Les diamètres des collecteurs des des zones de sous bassin versant Bardo

Sous bassin versant zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 17,59 23,47 2,18


BARDO
2 2,74 3,34 1,22

• Assemblage des zones


Tableau 33: Caractéristiques de sous bassin versant Bardo

Sous bassin A
Zone L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
versant (ha)
BARDO (1//2) 250 1600 0,02 0,55 1,01 1,40 18,47 25,78 2,29

8. Sous bassin versant OUED GUERIANA


• Délimitation en zones

La sous bassin versant OUED GUERIANA est découpée en 8 zones

Figure 13 : Limite Sous bassin versant OUED GUERIANA

• Coefficient de ruissellement

32
Tableau 34 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant OUED GUERIANA

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
zone urbaine 964530 0,5 482265
canal M-C 168820 0 0
1 1951130 Route 13340 0,3 4002 0,32 0,32
grand équipement 322310 0,2 64462
zone d'interdiction 482130 0,15 72319,5
zone urbaine 1068520 0,50 534260
2 1180510 Route 44340 0,30 13302 0,47 0,47
grand équipement 67650 0,10 6765
zone urbaine 1762200 0,50 881100
3 2529150 grand équipement 640490 0,20 128098 0,40 0,40
canal M-C 126460 0,00 0
zone urbaine 944030 0,50 472015
4 1048140 Route 95880 0,30 28764 0,48 0,48
grand équipement 8230 0,20 1646
zone urbaine 731540 0,50 365770
5 854070 grand équipement 27270 0,20 5454 0,43 0,43
canal M-C 95260 0,00 0
zone urbaine 1126480 0,5 563240
6 1152800 0,49 0,49
canal M-C 26320 0 0
zone urbaine 1209360 0,5 604680
7 1531660 espace vert boisé 219040 0,025 5476 0,40 0,40
canal M-C 103260 0 0
zone urbaine 1557840 0,5 778920
Route 36110 0,3 10833
8 1859870 0,45 0,45
grand équipement 265550 0,2 53110
canal M-C 440 0 0

• Les débits issus des chaque zones


Tableau 35 : les débits des zones de Sous bassin versant OUED GUERIANA

Sous bassin A
Zone L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)
versant (ha)
1 194,8 1810 0,01 0,32 1,30 1,24 5,98 7,40
OUED 2 118,1 1480 0,00 0,47 1,36 1,21 3,89 4,69
GUERIANA 3 252,9 2390 0,009 0,40 1,50 1,15 9,60 11,04
4 104,8 1600 0,004 0,48 1,56 1,13 4,69 5,29

33
5 85,41 320 0,01 0,43 0,35 2,36 4,89 11,54
6 115,3 780 0,01 0,49 0,73 1,64 7,18 11,80
7 153,2 750 0,01 0,40 0,61 1,80 6,88 12,34

8 186 1720 0,05 0,45 1,26 1,25 16,42 20,58

• Les diamètres des collecteurs par zones


Tableau 36 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant OUED GUERIANA

Sous bassin versant Zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 5,98 7,40 1,66


2 3,89 4,69 1,85
3 9,60 11,04 1,92
4 4,69 5,29 1,70
OUED GUERIANA 5 4,89 11,54 1,91
6 7,18 11,80 1,93

7 6,88 12,34 1,96

8 16,42 20,58 1,76

• Assemblage des zones


Tableau 37 : Caractéristiques de Sous bassin versant OUED GUERIANA

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

(1//2) 312,861 1810,00 0,01 0,38 1,02 1,39 9,13 12,68 2,16
(3+5+6+7) 606,768 4240,00 0,01 0,42 1,72 1,08 19,89 21,40 2,42
OUED GUERIANA (4+8) 290,801 3320,00 0,01 0,46 1,95 1,01 13,25 13,43 2,02
(1//2)+(3+5+6+7) 919,629 6050,00 0,01 0,41 2,00 1,00 24,64 24,67 2,61
((1//2)+(3+5+6+7))//(4+8) 1210,43 6050,00 0,01 0,42 1,74 1,07 32,30 34,59 2,91

9. Sous bassin versant EDDENDEN


• Délimitation en zones

La sous bassin versant Eddenden est découpé en 2 zones :

34
Figure 14 : Limite Sous bassin versant EDDENDEN

• Coefficient de ruissellement
Tableau 38 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant EDDENDEN

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
zone urbaine 1338720 0,7 937104
1 1536640 Route 102410 0,3 30723 0,64 0,64
grand équipement 95510 0,2 19102
zone urbaine 287780 0,7 201446
2 587160 route 171940 0,3 51582 0,47 0,47
grand équipement 127440 0,2 25488

• Les débits issus de chaque zone


Tableau 39 : Les débits des zones de Sous bassin versant EDDENDEN

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)
versant
1 153,664 1430 0,006 0,64 1,15 1,31 10,32 13,51
EDDENDEN
2 58,716 970 0,007 0,47 1,27 1,25 3,64 4,55

• Les diamètres de collecteurs par zones


Tableau 40 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant EDDENDEN

Sous bassin versant zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 10,32 13,51 2,22


EDDENDEN
2 3,64 4,55 1,46

• Assemblage des zones


Tableau 41 : Caractéristiques de Sous bassin versant EDDENDEN

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
versant
EDDENDEN (1//2) 212,38 1430 0,006 0,59 0,98 1,42 11,92 16,90 2,41

35
10. Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-
MALLASSINE
• Délimitation en zones

La sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE est découpé en 5


zones :

Figure 15: Bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE

• Coefficient de ruissellement
Tableau 42 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
zone urbaine 1462960 0,7 1024072
1 1501020 0,69 0,69
Route 39780 0,3 11934
2 665500 zone urbaine 665500 0,7 465850 0,70 0,70
zone urbaine 1277540 0,7 894278
3 1291020 0,70 0,70
Route 15210 0,3 4563
zone urbaine 1029610 0,7 720727
4 1514470 Route 379960 0,3 113988 0,57 0,57
grand équipement 106620 0,2 21324
zone urbaine 995590 0,7 696913
grand équipement 660570 0,2 132114
5 1761760 0,48 0,48
Route 79240 0,3 23772
espace vert boisé 28090 0,025 702,25

• Les débits issus de chaque zone


Tableau 43 : Les débits des zones de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)

1 150,102 1880 0,005 0,69 1,53 1,14 10,43 11,88


KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE
2 66,55 960,00 0,01 0,70 1,18 1,30 6,21 8,06

36
3 129,102 1150,00 0,00 0,70 1,01 1,40 8,77 12,24
4 151,45 1660,00 0,01 0,57 1,35 1,21 8,27 10,03
5 176,18 2000,00 0,01 0,48 1,51 1,15 7,46 8,57

• Les diamètres de collecteurs par zones


Tableau 44 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-
MALLASSINE

Sous bassin versant zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 10,43 11,88 2,19

2 6,21 8,06 1,84


KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE 3 8,77 12,24 2,31
4 8,27 10,03 2,06
5 7,46 8,57 1,95

• Assemblages des zones


Tableau 45 : Caractéristiques de Sous bassin versant KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE

Sous bassin versant Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

(2//3) 195,65 1150,00 0,01 0,7 0,822 1,546 12,93 19,981 2,65
(1+(2//3)) 345,754 3030 0,005 0,696 1,63 1,106 19,55 21,61 2,73
KHAZNADAR-ESSOUHOUR-MALLASSINE
(4//5) 327,623 2000 0,005 0,522 1,105 1,337 13,1 17,527 2,53
(1+(2//3))//(4//5) 673,377 3030 0,005 0,611 1,168 1,302 27,22 35,428 3,26

11. Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA


• Délimitation de sous bassin versant

La sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA est délimité en 8 zones

Figure 16 : Limite Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA

37
• Coefficient de ruissellement
Tableau 46 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
zone urbaine 404880 0,7 283416
1 438500 0,65 0,65
zone agricole 13340 0,05 667
zone urbaine 19240 0,7 13468
zone industrielle 1647520 0,9 1482768
2 1749880 0,86 0,86
zone agricole 41280 0,05 2064
canal M-C 41840 0,00 0
zone urbaine 1026070 0,70 718249
3 1537530 espace vert boisé 285920 0,03 7148 0,47 0,47
canal M-C 225540 0,00 0
zone urbaine 1407720 0,70 985404
4 1580930 0,63 0,63
espace vert boisé 173210 0,025 4330,25
zone urbaine 610530 0,70 427371
5 619770 0,69 0,69
Route 9240 0,30 2772
zone urbaine 181450 0,70 127015
6 266930 0,57 0,57
Route 85480 0,30 25644
zone urbaine 626100 0,70 438270
7 637330 0,69 0,69
Route 11230 0,30 3369
zone urbaine 1482050 0,7 1037435
8 1565800 0,68 0,68
Route 83720 0,3 25116

• Les débits issues de chaque zones


Tableau 47 : Les débits des zones de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
versant
1 43,85 620,00 0,03 0,65 0,94 1,45 7,43 10,77 1,53
2 174,988 1650 0,04 0,86 1,25 1,26 32,54 41,01 2,36
3 153,753 1650 0,02 0,47 1,33 1,22 10,83 13,22 1,77
4 158,093 1970 0,01 0,63 1,57 1,13 12,42 14,00 2,05
EZZAHROUNI-
5 61,977 1500 0,003 0,69 1,91 1,02 4,51 4,62 1,71
EL HRARIA
6 26,693 780 0,002 0,57 1,51 1,15 1,65 1,89 1,33

7 63,733 1140 0,003 0,69 1,43 1,18 4,61 5,43 1,81

8 156,58 3590 0,006 0,68 2,87 0,84 11,29 9,46 1,95

• Les diamètres des collecteurs par zones

38
Tableau 48 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA

Sous bassin versant zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

1 7,43 10,77 1,53


2 32,54 41,01 2,36
3 10,83 13,22 1,77
4 12,42 14,00 2,05
EZZAHROUNI-EL HRARIA
5 4,51 4,62 1,71
6 1,65 1,89 1,33
7 4,61 5,43 1,81

8 11,29 9,46 1,95

• Assemblages par zone


Tableau 49 : caractéristques de Sous bassin versant EZZAHROUNI-EL HRARIA

Sous bassin L
Zone A (ha) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
versant (m)
(1+2+3) 372,591 3920 0,028 0,674 2,031 0,993 36,94 36,668 2,4152
(6//7) 90,426 1140 0,003 0,655 1,199 1,285 5,586 7,1785 2,0035
EZZAHROUNI- (5+(6//7)) 152,403 2640 0,003 0,669 2,138 0,968 8,447 8,1743 2,1004
EL HRARIA (4//(5+(6//7))) 310,496 2640 0,007 0,649 1,498 1,152 18,69 21,528 2,5605
(1+2+3)//(4//(5+(6//7))) 683,087 3920 0,021 0,663 1,5 1,151 51,06 58,79 3,0215
((1+2+3)//(4//(5+(6//7)))//8) 839,667 3920 0,018 0,666 1,353 1,211 56,61 68,564 3,2861

12. Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE


• Délimitation en zones

Figure 17 : Limite Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE

• Coefficient de ruissellement

39
Tableau 50 : Coefficient de ruissellement de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE

Zone Stot (m2 ) Occupation du sol Sf (m2 ) Simp (%) Simp (m2 ) Cimp C
zone d'interdiction 67630 0,2 13526
1 1860630 zone de sauvegarde 417070 0,1 41707 0,07 0,20
zone agricole 1378390 0,05 68919,5
zone d'interdiction 617810 0,2 123562
zone de sauvegarde 110830 0,10 11083
2 1991580 0,10 0,20
zone agricole 1240130 0,05 62006,5
canal M-C 20190 0,00 0
zone d'interdiction 800110 0,20 160022
3 1063980 zone agricole 201930 0,05 10096,5 0,16 0,2
canal M-C 61940 0,00 0
zone urbaine 346940 0,50 173470
zone d'interdiction 94720 0,20 18944
4 1901170 zone de sauvegarde 5840 0,10 584 0,14 0,2
zone agricole 1420920 0,05 71046
canal M-C 32750 0,00 0
zone urbaine 1024550 0,50 512275
5 1426230 zone agricole 365210 0,05 18260,5 0,37 0,37
canal M-C 36470 0 0
zone urbaine 390380 0,5 195190
6 528270 zone industrielle 104990 0,9 94491 0,55 0,55
canal M-C 32900 0 0

• Les débits issus de chaque zone


Tableau 51: les débits des zones de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s)
versant
1 186,063 2180 0,04 0,20 1,60 1,12 5,50 6,14
2 199,158 2420 0,04 0,20 1,71 1,08 5,78 6,24
HENCHIR
3 106,398 1410 0,05 0,20 1,37 1,20 3,94 4,75
LIKRI-BOU
4 190,117 2860 0,03 0,20 2,07 0,98 5,04 4,95
SETTINE
5 142,623 1890 0,03 0,37 1,58 1,12 8,79 9,86
6 52,827 950 0,02 0,55 1,31 1,23 5,98 7,36

• Les diamètres des collecteurs par zones


Tableau 52 : Les diamètres des collecteurs des zones de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE

Sous bassin versant Zone Qp(m3/s) Qc(m3/s) D

HENCHIR LIKRI-BOU 1 5,50 6,14 1,18

40
SETTINE 2 5,78 6,24 1,19
3 3,94 4,75 1,03
4 5,04 4,95 1,15
5 8,79 9,86 1,48
6 5,98 7,36 1,43

• Assemblages des zones


Tableau 53 : Caractéristiques de Sous bassin versant HENCHIR LIKRI-BOU SETTINE

Sous bassin
Zone A (ha) L (m) I C M m Qp(m3/s) Qc(m3/s) D
versant
HENCHIR
LIKRI-BOU (1//2//3//4//5//6) 877,186 2860 0,034 0,386 0,966 1,429 37,21 53,156 2,6685
SETTINE

10. Fonctionnement Du Réseau Et Conditions D’auto-curage :


10.1. Condition d’ Auto curage
Les faibles vitesses favorisent la sédimentation dans les collecteurs d’assainissement lors des
périodes de faibles débits. L’accumulation des sédiments induit une réduction des sections
mouillées. Cela diminue les capacités hydrauliques et modifie les caractéristiques de
l’écoulement. Tout cela peut entraîner des dysfonctionnements des réseaux. Afin d’éviter la
formation de dépôt, on vérifie lors de dimensionnement la vitesse de l’auto- curage.

10.2. Vérification d’auto curage


Pour assurer les conditions d’auto-curage dans les réseaux d’évacuation des eaux pluviales, la
vitesse d’écoulement pour le dixième du débit à pleine section doit être supérieure ou égale à
0,6 m/s.

Afin d’éviter les dépôts, assurer un bon fonctionnement du réseau et un écoulement libre, il
faut créer des pentes assurant des vitesses d’auto curage :

- Vitesse d’écoulement minimale dans la conduite (Vmin)= 0.6m/s à QPS/10


- Vitesse d’écoulement minimale dans la conduite (Vmin)= 0.3m/s à QPS/100
- Vitesse maximale (Vmax)=3 à 4 m/s

Ainsi que :

1- Le débit maximal est obtenu lorsque la canalisation est remplie à 95% de sa hauteur

41
2- La vitesse maximale est obtenue lorsque la fonction de la hauteur totale de remplissage
atteint 80%

On calcule le débit à pleine section et la vitesse à pleine section par les l’équation
suivantes :
• La débit à pleine section :
Qps= K* I 0.5* (Dchoisi/4)3/4 *S
Qps = k* 𝝅* D11/4 *(1/4)7/4 I0.5
Avec :
Qps : débit à pleine section (m3/s)
D : diamètre normalisé (m)
I : la pente en (%)
• La vitesse à pleine section :
𝑽𝒑𝒔 = 𝟒.𝑸𝒑𝒔 / 𝝅.𝑫2

Avec :

Vps : la vitesse à pleine section (m/s)

Qps : débit à pleine section (m3 /s)

D : diamètre normalisé (m)

• La vitesse de Q/10 :
V(Q/10) = 0.55 * Vps
 0.6 m/s < V(Q/10) < 4 m/s

On donne dans le tableau suivant les résultats du calcul des débits à pleine section et la
vitesse à pleine section , et la vérification ou non de la condition d’auto-curage pour chaque
collecteur :

Tableau 54 : Vérification de condition d'auto-curage

diamétre
Condition
Sous bassin versant Zone D(m) commercial Vps(m/s) Qps v (1/10)
d'autocurage
isée
1 1,96 2000,00 6,31 19,82 3,47 oui
2 1,93 2000,00 4,92 15,46 2,71 oui
OUED YEBSA 3 1,55 1600,00 5,89 11,84 3,24 oui
(2//3) 2,06 2200,00 6,54 24,83 3,59 oui
(2//3)+1 2,13 2200,00 6,64 25,24 3,65 oui

42
BELLABIAD 1 2,16 2200,00 2,45 9,30 1,35 oui
1 2,35 2400,00 7,55 34,12 4,15 non
2 2,21 2400,00 9,18 41,51 5,05 Non
3 1,88 2000,00 3,48 10,93 1,92 Oui
ETTADAMEN
NORDINTILAKA- 4 2,12 2200,00 4,24 16,11 2,33 Oui
TAHRIR (1+3) 2,41 2600,00 5,00 26,53 2,75 Oui
(2+4) 2,47 2600,00 5,90 31,32 3,25 Oui
(1+3)//(2+4
3,06 3200,00 6,42 51,60 3,53 Oui
)
1 2,20 2200,00 6,32 24,02 3,48 Oui
KHALED IBN 2 2,16 2200,00 4,47 16,99 2,46 Oui
ELWALID NORD
(1+2) 2,48 2600,00 5,88 31,21 3,24 Oui
1 2,04 2200,00 4,47 16,99 2,46 Oui
2 1,15 1200,00 2,84 3,21 1,56 Oui
ETTADAMEN SUD-
KSAR SAÏD-BORTAL 3 1,56 1600,00 3,34 6,71 1,84 Oui
assHIDER
(1+2) 1,93 2000,00 4,16 13,07 2,29 Oui
[(1+2)+3] 2,02 2200,00 4,42 16,81 2,43 Oui
1 1,68 1800,00 6,66 16,94 3,66 Oui
KHALED IBN EL
WALID SUD-DOUAR 2 2,51 2600,00 7,17 38,03 3,94 Oui
HICHER
(1+2) 2,32 2400,00 7,76 35,09 4,27 Non
1 2,18 2200,00 6,32 24,02 3,48 Oui
BARDO 2 1,22 1400,00 3,19 4,90 1,75 Oui
(1//2) 2,29 2400,00 6,52 29,47 3,58 Oui
1 1,66 1800,00 3,65 9,28 2,01 Oui
2 1,85 2000,00 1,86 5,84 1,02 Oui
3 1,92 2000,00 3,95 12,40 2,17 Oui
4 1,70 1800,00 2,43 6,19 1,34 Oui
5 1,91 2000,00 4,16 13,07 2,29 Oui
6 1,93 2000,00 4,16 13,07 2,29 Oui
7 1,96 2000,00 4,16 13,07 2,29 Oui
OUED GUERIANA 8 1,76 1800,00 8,60 21,87 4,73 Non
(1//2) 2,16 2200,00 3,53 13,42 1,94 Oui
(3+5+6+7) 2,42 2600,00 4,92 26,09 2,70 Oui
(4+8) 2,02 2200,00 4,50 17,09 2,47 Oui
[(1//2)+(3+
2,61 2800,00 4,87 29,95 2,68 Oui
5+6+7)]
[[(1//2)+(3
+5+6+7)//( 2,91 3000,00 5,32 37,62 2,93 Oui
4+8)]
1 2,22 2400,00 3,70 16,71 2,03 Oui
EDDENDEN 2 1,46 1600,00 2,95 5,92 1,62 Oui
(1//2) 2,41 2600,00 4,01 21,28 2,21 Oui
1 2,19 2200,00 3,16 12,01 1,74 Oui
2 1,84 2000,00 3,22 10,12 1,77 Oui
KHAZNADAREZZOU
3 2,31 2400,00 3,02 13,65 1,66 Oui
HOUR-MALLASSINE
4 2,06 2200,00 3,16 12,01 1,74 Oui
5 1,95 2000,00 2,94 9,24 1,62 Oui

43
(2//3) 2,65 2800,00 3,72 22,91 2,05 Oui
[1+(2//3)] 2,73 2800,00 3,76 23,16 2,07 Oui
(4//5) 2,53 2600,00 3,54 18,81 1,95 Oui
[(1+(2//3)/
3,27 3200,00 4,15 33,38 2,28 Oui
/(4//5)]
1 1,53 1600,00 6,10 12,25 3,35 Oui
2 2,36 2400,00 9,54 43,16 5,25 Oui
3 1,77 1800,00 5,44 13,83 2,99 Oui
4 2,05 2200,00 4,47 16,99 2,46 Oui
5 1,71 1800,00 2,11 5,36 1,16 Oui
6 1,33 1400,00 1,42 2,19 0,78 Oui
7 1,81 2000,00 2,28 7,16 1,25 Oui
8 1,95 2000,00 3,22 10,12 1,77 Oui
(1+2+3) 2,42 2600,00 8,45 44,86 4,65 Oui
(6//7) 2,01 2200,00 2,34 8,89 1,29 Oui
[5+(6//7)] 2,10 2200,00 2,40 9,12 1,32 Oui
[4//(5+(6//
2,56 2600,00 4,28 22,73 2,36 Oui
EZZAHROUNI-EL 7))]
HRARIA [(1+2+3)//[
4//(5+(6//7 3,02 3200,00 8,55 68,71 4,70 Oui
))]]
[[(1+2+3)//
[4//(5+(6// 3,28 2000,00 5,61 17,61 3,08 Oui
7))]]//8]
1 1,18 2000,00 8,32 26,14 4,58 Non
2 1,19 2000,00 8,32 26,14 4,58 Non
3 1,03 2000,00 9,31 29,22 5,12 Non
HENCHIR LIKRI-BOU 4 1,15 2000,00 7,21 22,64 3,97 Oui
SETTINE
5 1,48 2000,00 7,21 22,64 3,97 Oui
6 1,43 2000,00 5,89 18,48 3,24 Oui
(1//2//3//4/
2,19 2000,00 7,65 24,02 4,21 Non
/5//6)

Commentaire :

On trouve que pour certains collecteurs la condition d’auto-curage est non vérifiée.

Donc il faut tenir compte que le réseau se bouche et se déborde dans ces conditions.

44
CHAPITRE V : Dimensionnement de réseau
d'assainissement global du bassin versant
total

Après la détermination de surface , pente et la longueur de chaque sous bassin on peut


maintenant calculer les caractéristique globale de notre bassin versant Bardo Guiriana

1. L’assemblage de sous bassin versant


Les 12 sous bassin versant sont assemblés comme suit :

Tableau 55 : L'assemblage de 12 sous bassins versants

B23 (2+3)
B456 (4+5+6)
B123456 1//(2+3)//(4+5+6)
B1234569 9+[1//(2+3)//(4+5+6)]
B7-10 (7+10)
B12345689-12 8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]]
B12345689-11-12 11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]}
B12345678910-11-12 (7+10)//(11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]})

2. Calcul des caractéristiques globales de bassin


Après un calcul bien détaillé on a finalement les caractéristiques suivantes de bassin versant
BARDO –GHUIRENA :

• La surface ➔ Stot= 6157.49 ha


• La longueur (thelwag ) ➔ L =18180 m
• La pente globale ➔ 0.0147
• La coefficient de ruissellement globale ➔ C = 0.53

Tableau 56 : Caractéristique globale de bassin versant Bardo- Guiriana

Zone A (ha) L (m) I C


1 396,74 4644,00 0,022 0,57
2 146,79 2284,00 0,003 0,69
3 591,29 3500,00 0,012 0,68
4 268,26 2390,00 0,013 0,70

45
5 349,41 5570,00 0,010 0,49
6 341,93 4870,00 0,026 0,71
7 250,04 1600,00 0,019 0,55
8 1210,43 6050,00 0,009 0,42
9 212,38 1430,00 0,006 0,59
10 673,38 3030,00 0,005 0,61
11 839,67 3920,00 0,018 0,67
12 877,19 2860,00 0,034 0,25
(2+3) 738,08 5784,00 0,006 0,68
(4+5+6) 959,59 12830,00 0,014 0,63
1//(2+3)//(4+5+6) 2094,41 12830,00 0,014 0,64
9+[1//(2+3)//(4+5+6)] 2306,79 14260,00 0,0125 0,63
(7+10) 923,42 4630,00 0,0071 0,59
8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]] 4394,41 14260,00 0,0147 0,50
11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]} 5234,07 18180,00 0,0154 0,52
(7+10)//(11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]}) 6157,49 18180,00 0,0138 0,53

3. Le résultat de débits de pointe et débit corrigé


• Débit de pointe globale ➔ Qp =170.56 m/s
• Coefficient d’allongement globale ➔ M = 2.32
• Coefficient de correction de débit ➔ 0.93
• Débit globale corrigé ➔ 137.32 m/s

Tableau 57 : Débit finale de bassin versant Bardo -Guiriana

Zone M M Qp(m3/s) Qc (m3/s)


(2+3) 2,13 0,97 36,10 35,02
(4+5+6) 4,14 0,70 53,56 37,49
1//(2+3)//(4+5+6) 2,80 0,85 95,39 80,84
9+[1//(2+3)//(4+5+6)] 2,97 0,82 98,26 80,97
(7+10) 1,52 1,14 37,73 43,11
8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]] 2,15 0,96 124,32 119,96
11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]} 2,51 0,89 153,57 137,32
(7+10)//(11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]}) 2,32 0,93 170,56 158,70

4. Résultat des diamètres des collecteurs finaux


Tableau 58 : Les diamètres des collecteurs finaux

Zone D(m) D commercialisé


(2+3) 3,13 3,2
(4+5+6) 2,74 2,8

46
1//(2+3)//(4+5+6) 3,66 **
9+[1//(2+3)//(4+5+6)] 3,73 **
(7+10) 3,28 **
8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]] 4,17 **
11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]} 4,35 **
(7+10)//(11+{8//12//[9+[1//(2+3)//(4+5+6)]}) 4,68 **

Commentaire :

Après les calcules de diamètres des collecteurs finaux on remarque que les diamètres sont très
grands , ils sont même dépassent le 3.5 m qu’est le plus grand diamètre commerciale .

Ainsi , nous sommes obligées de modifier la pente , l’augmenter selon le besoin et augmenter
aussi les nombre des dalots dans les tronçons à fin de diminuer le diamètre sans avoir des
problèmes de débordements dans le réseau essentiellement que la zone de bassin versant est
une zone très inondable .

47
Conclusion

Cette étude portant sur l’implantation et l’assainissement du bassin versant BARDO-


GUIRIANA a été l’occasion pour nous d’apprendre et acquérir un ensemble de techniques et
de connaissances dans le domaine d'assainissement.

En fait nous avons adopté la formule de Caquot pour calculer les débits des eaux pluviales,
ainsi que les diamètres des conduites qui vont servir a évacuer ces débits tout en vérifiant les
conditions d’auto-curage .

La méthode superficielle couplée à la formule de Manning-Strickler nous a permis


efficacement de dimensionner les conduites du réseau d’assainissement pluvial du notre zone
d’étude par simple programmation sur tableur Excel cette méthode estimative manuelle est
simple, rapide et efficace.

Elle est généralement utilisée car elle permet un calcul direct sans itération et applicable en
écoulement turbulent rugueux ou fortement rugueux.

48

Vous aimerez peut-être aussi