Vous êtes sur la page 1sur 5

06 846 98 51 2020

Sujet 1 :

Exercice 1 :

5 1 −3
On considère la matrice A= 2 4 −2
1 −1 3( )
1. Calculer l’inverse de la matrice A.
2. Soit le système d’équations linéaires :
5 x+ y −3 z=1
{2 x +4 y−2 z=2
x− y +3 z=3
a) Donner l’écriture matricielle du système.
b) Résoudre le système par la méthode matricielle.

Exercice 2 :

−1 2 1
1. Déterminer le rang de la matrice D= 2 1 3
4 1 5 ( )
2 1
2. Calculer le produit de la matrice A=
1 −1 2 0 par B= −1 0
1 0 2 −1 ( 1 2
0 −1
) ( )
Exercice 3 :

1 −3 6
(
On donne la matrice M= 6 −8 12
3 −3 4 )
1. Calculer M 2 et déterminer deux réels tels que M 2=αM + βI ¿ est la matrice unité
d’ordre 3).
2. Montrer par récurrence que ∀ n ∈ N , il existe un réel α n tel que :

M n= ( 31 −α ) M +( 32 + α ) I .
n n 3
06 846 98 51 2020
3. Vérifier que la suite (α n) est géométrique. En déduire les expressions de α n puis M n
en fonction de n.
Correction du sujet 1
Exercice 1 :
1. Calculons l’inverse de la matrice A.
Vérifions si la matrice A est inversible.
A est inversible si et seulement si le detA≠0.
En ajoutant la ligne 3 à la ligne 1, on a :

6 0 0
detA=
|
2 4 −2 =6
1 −1 3
−1 3 |
4 −2 =6 [ 4 × 3−(−1 ) (−2 ) ] =60
| |
detA=60≠ 0, donc A est inversible.
1
Par définition : A−1= com( A)t
detA
Cherchons com( A)t :

∆11 ∆ 12 ∆13 ∝11 −∝12 ∝13

(
Com (A)= ∆21 ∆ 22 ∆23 = −∝21
∆31 ∆ 32 ∆33
∝22 −∝23
∝31 −∝32 ∝33 )( )
Calculons les mineurs :

|−14 −23 |=12−2=10; ∝ =|21 −23 |=6+2=8 ; ∝ =|21 −14 |=−2−4=−6 ;


∝11= 12 13

∝ =| 1 −3|=3−3=0 ; ∝ =|5 −3|=15+3=18 ; ∝ =|5 1 |=−5−1=−6 ;


21 22 23
−1 3 1 3 1 −1

1 −3 5 −3 5 1
∝ =| | =−2+12=10 ; ∝ =| |=−10+6=−4 ; ∝ =|
2 4|
31 32 =20−2=18 33
4 −2 2 −2

10 −8 −6 10 0 10
Com (A)=
( 10 4 18 ) t
0 18 6 alors com( A) = −8 18 4
−6 6 10 ( )
10 0 10 5 0 5
A =
1
−1
60
−8 18 4 =
−6 6 10
1
30 (
−4 9 2
−3 3 5 ) ( )
5 x+ y −3 z=1
2.
{2 x +4 y−2 z=2
x− y +3 z=3
a) Donnons l’écriture matricielle de ce système :
06 846 98 51 2020

5 1 −3 x 1
( 2 4 −2 y = 2
1 −1 3 z 3)( ) ( )
x 1
A.X=K avec X=
() ()
y et K = 2
z 3
c) Résolvons le système par la méthode matricielle.

A . X=K ⟹ A −1 . A . X = A−1 . k ⟹ X= A−1 . K


2 2
2
{( ; ;1 )}
{
x= S=
3 3
x 5 0 5 1 20 2 3
() (y =
z
1
30
−4 9 2 2 =
−3 3 5 3 )( ) ( ) ( )
1
30
30
1
20 = 2 ⇒
3
3
y=
z=1
2
3

Exercice 2 :

−1 2 1
1. Déterminons le rang de la matrice D= 2 1 3
4 1 5 ( )
D’abord, on calcule le déterminons de la matrice D.

−1 2 1 −1 2
detC=
| 2 1 3 2 1
4 1 5 4 1 |
=(-5+24+2) – (4-3+20)=21-21=0, donc D n’est pas inversible, d’où elle n’est pas de plein rang ⇒ rg(D)<3.
Calculons maintenant, les déterminants d’ordre 2 extraits de la matrice D.

Soit D 1 la matrice extraite de D, alors det D 1= |−12 21|=−1−4=−5≠ 0


Donc le rg(D)=2.

2. Calculons le produit de la matrice A par B.


2 1
AB=(1 −1 2 0 −1 0
1 0 2 −1 1 2
0 −1
) ( )
A(2,4) ; B(4,2) A.B=(2,4)(4,2)=(2,2)
5 5
A.B= ( )
4 6

Exercice 3 :
1. Calculer M 2 et déterminons deux réels tels que M 2=αM + βI
06 846 98 51 2020

1 −3 6 1 −3 6 1 3 −6
( )(
M 2=M . M = 6 −8 12 6 −8 12 = −6 10 −12
3 −3 4 3 −3 4 −3 3 −2 )( )
1 3 −6 1 −3 6 1 0 0
(
M 2=αM + βI ⇒ −6 10 −12 =α 6 −8 12 + β 0 1 0
−3 3 −2 3 −3 4 0 0 1 ) ( )( )
1 3 −6 α+β −3 α 6α
(
−3 3 −2 3α )(
−6 10 −12 = 6 α −8 α + β
−3 α
12 α
4α+ β )
α + β=1 β=1−α
{
On a le système : −3 α =3 ⇒ α =−1 ⇒
6 α =−6 α =−1
β=2
α =−1{ {
D’où M 2=−M +2 I

2. Montrons par récurrence que ∀ n ∈ N , il existe un réel α n tel que :

M n=( 31 −α ) M +( 32 + α ) I .
n n 3

1 2 1 2
n=0 ⇒ M =( −α ) M + ( + α ) I ⇒ I =( −α ) M +( +α ) I
0
0 0 3 0 0 3
3 3 3 3
1
Par identification :
3
2
3
{−α 0 =0

+ α 0=1
⟹ α 0=
1
3

1 2
0
( ) (
Donc, pour n=o, il existe un réel α 0 tel que M = −α 0 M + + α 0 I 3 Vraie .
3 3 )
1 2
n
(
Supposons qu’il existe un réel α n tel que : M = −α n M +( + α n ) I 3.
3 3 )
Montrons qu’il existe un réel α n+1 tel que : M n+1= ( 13 −α ) M +( 23 +α
n+1 n+1 ) I 3.

M n+1=M n . M = ([ 13 −α ) M +( 32 + α ) I ] . M =( 13 −α ) M +( 23 + α ) M I
n n 3 n
2
n 3 or M I 3=I 3 M =M

= ( 13 −α ) M +( 23 + α ) M =( 13 −α ) (−M +2 I )+( 23 + α ) M
n
2
n n 3 n

¿− ( 13 −α ) M +2 ( 13 −α ) I +( 23 + α ) M =( −13 + α + 23 + α ) M +( 32 −2 α ) I
n n 3 n n n n 3

¿ ( 13 +2 α ) M +( 23 −2 α ) I
n n 3.
06 846 98 51 2020

1 1
Par identification :
3
2
{
−α n +1= +2 α n
3
2
+α = −2 α n
3 n+1 3
⟹ α n+1=−2 α n

3. Vérifier que la suite (α n) est géométrique.

α n+1=−2α n la suite (α n) est une suite géométrique de raison q=-2 et de premier terme

1
α 0= .
3

Déduisons les expressions de α n puis M n en fonction de n.


1 n
Terme général de la suite (α n ¿ : α n=α 0 .q n α n= (−2 )
3
1 1 2 1
M n= [ ] [ ]
− (−2 )n M + + (−2 )n I 3.(−2 )n
3 3 3 3
1 1 2 1
M n= M − (−2 )n M + I 3+ (−2 )n I 3
3 3 3 3
1 −3 6 1 −3 6 1 0 0 1 0 0
n1
( 1 n

) 2
(
1 n
M = 6 −8 12 − −2 6 −8 12 + 0 1 0 + −2 0 1 0
3
3 −3 4
3
( )
3 −3 4
3
0 0 1
3
( )
0 0 1) ( ) ( )
1−(−2 )n +2+ (−2 )n −3+3 (−2 )n 6−6 (−2 )n
M n=
1
3 ( 6−6 (−2 )n
3−3 (−2 )n
−8+8 (−2 )n +2+ (−2 )n
−3+3 (−2 )n
12−12 (−2 )n
4−4 (−2 )n +2+ (−2 )n )
3 −3+ 3 (−2 )n 6−6 (−2 )n 1 −1+ (−2 )n 2−2 (−2 )n
1
( )(
M n= 6−6 (−2 )n −6+ 9 (−2 )n 12−12 (−2 )n = 2−2 (−2 )n −2+3 (−2 )n 4−4 (−2 )n
3
3−3 (−2 )n −3+ 3 (−2 )n 6−3 (−2 )n 1−(−2 )n −1+ (−2 )n 2−(−2 )n )

Vous aimerez peut-être aussi