Vous êtes sur la page 1sur 4

Les relations logiques sont les liens qu'entretiennent les idées entre elles dans un texte.

Ces liens peuvent être explicites ou implicites :


Ex : «L’essence est hors de prix. Prenez votre vélo.» Lien implicite de conséquence.
«Il pleut si bien que je prends mon parapluie.» Lien explicite de conséquence.
Les relations logiques sont le plus souvent exprimées grâce à des connecteurs logiques.

1. Dans les phrases suivantes, dites quelle relation logique est exprimée par les groupes de mots en
gras :

a. Pour avoir oublié son cahier à la maison, l’élève a été mis en retenue.

b. Malgré ses résolutions, je doute qu’il parvienne à la sagesse.

c. Il est fatigué, c’est pourquoi il doit se reposer.

d. Bien qu’il y ait du verglas, je prends ma voiture pour aller travailler.

e. Je ne sors pas car il fait trop chaud.

f. Je t’achèterai ce jouet si tu es sage.

g. En dépit de ta méchanceté, je t’ai invité à mon anniversaire.

h. Vu que tu as été sage, je t’ai acheté un cadeau.

i. Ton ordinateur est ancien : achète donc un appareil plus performant.

j. Tu n’as pas fait ton travail. En outre, tu te permets de bavarder.

k. Comme tu manges en parlant, tu t’étouffes.

l. Es-tu prêt à vivre comme vivent les moines ?

m. Je me lève tôt pour profiter de ma journée.

n. Il ronfle, mais j’arrive à dormir.

o. Etant donné qu’il nous reste du temps, je propose que nous revoyions ce chapitre.
2. Reliez les propositions avec un mot coordonnant ou un subordonnant, en réfléchissant bien au sens
de la phrase :

1. Il était très beau, ……………..…..….. (coordonnant) il était aussi très méchant.

2. Ses parents sont très fiers …….……….…..…. (subordonnant) il a eu son examen.

3. Il pleut …………….……..… (coordonnant) je prends mon parapluie.

4. Julie roulait trop vite ……………...…..…. (subordonnant) elle a eu un accident.

3. Complétez ces phrases complexes en exprimant la relation logique exprimée entre parenthèses.
Variez l’emploi des subordonnants et des coordonnants :

1. Je ne l’ai pas cru au début … (cause)

2. Elle a lu la lettre … (addition)

3. Nous t’avons relu ce passage plusieurs fois … (but)

4. Je dormais d’un sommeil profond … (conséquence)

5. Tu n’as pas appris ta leçon, … (opposition)

4. Sélectionnez toutes les phrases de l’exercice 1 dont le lien logique n’est pas exprimé par
subordination. Puis exprimez-le par subordination.

Exercices sur la coordination

1. Relie les deux phrases simples au moyen du procédé de la coordination, dont vous donnez la
valeur (lien logique : de cause, conséquence, etc)

Nous ne partirons pas aujourd’hui. Il fait trop froid.

Il a 95 ans. Il participe malgré tout au marathon.


Il est honteux. Il a été battu à la Nintendo par un enfant de 5 ans.

Pierre est peureux. Il ne veut pas rentrer dans la grotte aux horreurs.

Nous ne rattraperons jamais cette voiture. Elle est trop rapide.

Il ne s’amuse pas à cette soirée. Il a décidé de rentrer chez lui.

Le ciel est sombre. La neige recouvre la campagne.

C’est vrai qu’il n’est pas riche. C’est un compagnon fidèle.

N’entrez pas dans la chambre. Je viens de nettoyer.

Il est fiévreux. Il est venu à la cérémonie.

2. Repère les marqueurs de coordination, précise leur nature ainsi que la valeur (lien logique qu'il
exprime).

1. Je plie et ne me romps pas.


2. Je vous plains, je me plains mais il faut y aller.
3. Je me dévouerai donc s’il le faut.
4. Je suis un fourbe ou je suis un honnête homme : un des deux.
5. La circulation est ralentie car il y a du brouillard.
6. Mon chien est très laid, mais je l’aime quand même.
7. Les caissières sont débordées car il y a trop de clients.

3. Transforme les phrases suivantes pour qu’il y ait une coordination.

1. Je suis un homme : je suis heureux.


2. Le soir tombait : nous fîmes halte.
3. Tu as fait une bonne action : je te félicite.
4. Il se repent : je lui pardonne.
5. C’est un vrai savant : il est modeste.
6. Ne sois pas vaniteux : tu attireras les sympathies.

4. Coordonne les phrases suivantes à l’aide d’une conjonction ou d’un adverbe de coordination et
précise le rapport de sens établi.

1. P1 : Vous êtes arrivés en retard.


P2 : Vous avez manqué le début du spectacle.

2. P1 : Ma voiture est tombée en panne.


P2 : Le garagiste l’avait révisée.

3. P1 : Ma voiture n’est pas tombée en panne.


P2 : Le garagiste l’avait révisée.

4. P1 : L’Islande est un pays superbe.


P2 : Il y fait souvent un temps épouvantable.

5. P1 : Hier soir, ma mère a été hospitalisée.


P2 : Je suis restée avec elle cette nuit.

6. P1 : La secrétaire rentrera de maladie lundi.


P2 : Elle rentrera mardi au plus tard.

7. P1. J’ai mangé énormément aujourd’hui.


P2 : Aujourd’hui, j’ai mal au ventre.

8. P1 : Le patrimoine italien est en danger.


P2 : Venise s’enfonce lentement dans l’eau.

Vous aimerez peut-être aussi