Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre III

CONVERTISSEURS AC/AC
GRADATEUR
1. Généralités
1.1. Définition
Un gradateur c’est un convertisseur statique qui produit un système de tension et courant alternatifs variable à
partir d’une source de tension alternative, sans en modifier la fréquence.
 L’intensité de courant du courant débité par la source est la même que celle absorbé par le récepteur.
 La fréquence (f) est imposée par la source.
Un gradateur est un appareil de commande qui permet de contrôler la puissance absorbée par un récepteur en
régime alternatif.

« Symbole d’un Gradateur »


1.2. Principe de fonctionnement
Le gradateur est un interrupteur qui permet d’établir et d’interrompre la liaison entre la source et le récepteur.
La tension aux bornes du récepteur évolue en fonction de la séquence de commande de l’interrupteur.
1.3. Constitution
Le gradateur est constitué de deux parties suivantes :
 La partie puissance est constituée de deux thyristors montés « tête-bêche » pour les fortes puissances
(> 10 kW) ou d’un triac pour les puissances inférieures.
 La partie commande est constituée de divers circuits électroniques permettant d’élaborer les signaux de
commande des thyristors à partir d’un ordre de commande extérieur.

Montage à deux thyristors en « tête-bêche » Montage à triac


2. Gradateur monophasé à angle de phase
Il est alimenté par une tension sinusoïdale de valeur efficace constante, et fournit à la charge une tension
alternative non sinusoïdale de même fréquence que la tension d’alimentation, mais de valeur efficace réglable.

2.1. Charge résistive

montage redressement commandé mono-alternance charge résistive


Dans ce type de gradateur, Le thyristor Th1 est amorcé durant l’alternance positive avec un angle de retard α
par rapport au passage par zéro de la tension secteur. Le thyristor Th2 est amorcé durant l’alternance négative
avec le même angle de retard.
On obtient alors aux bornes de la charge la forme de tension suivante :

Forme d’ondes simple alternance charge résistive


Grandeurs caractéristiques Tension et courant
Valeur moyenne :

Valeur efficace :

Courant efficace :

Puissance moyenne :

Conclusion :
Lorsque l’angle d’amorçage varie de 0 à α, la valeur efficace du courant varie aussi de son maximum
Imax =V/R à 0

Courant efficace en fonction de (α)


2.2. Charge à caractère inductif

Le déphasage (φ) du circuit de charge (R, L), réduit la variation de l’angle d’amorçage (α).

Montage simple alternance charge inductive


Le thyristor Th conduit dés que la tension Ve est positive et un amorçage au niveau de sa gâchette (iG≠0).
Pour le courant ic(t), on assiste à un régime transitoire régit par l’équation différentielle suivante:

La résolution de l’équation différentielle est:


icH(t) est le courant homogène icP(t) est le courant particulier
L’expression générale iC(t) est:

On remarque la superposition du régime transitoire (terme exponentiel) et du régime permanent faisant


apparaître le déphasage φ du courant sur la tension. Le courant ne s’annule pas pour θ=π, mais un peu au-delà
en θ0(θ0=π+φ).
- Un déphasage (φ) entre la tension et le courant
Ainsi:
Deux grandeurs à gérer :
-Angle d’amorçage (α)
- Le déphasage (φ)

Cas où α= φ

Cas où (φ<α<π)
Cas où (α<φ):
Lorsque l’angle α est inférieur à φ, le fonctionnement dépend de la nature des signaux appliqués aux gâchettes.
-brèves impulsions (Impulsion de courte durée).

-Train impulsions (Commande par impulsion large)


3- GRADATEUR TRIPHASÉ COMMANDE EN RETARD DE PHASE :
Contrairement au monophasé, les gradateurs triphasés donnent des meilleures performances.
Il existe plusieurs façons d'associer l'interrupteur avec la charge. Les vrais gradateurs triphasés sont formés de
trois ensembles de deux thyristors montés entre le réseau et la charge couplés en triangle ou en étoile.
3-1 Débit sur charge résistive sans neutre :
L'étude du gradateur triphasé va se faire avec une charge purement résistive en étoile sans neutre relié.

Montage gradateur triphasé


1. Analyse de fonctionnement
𝑉1 = 𝑉√2 sin(𝛳)
𝑉2 = 𝑉√2 sin (𝛳 −2π/3)
𝑉3 = 𝑉√2 sin (𝛳 −4π/3)
Si le neutre de l’alimentation et du récepteur sont reliés, suivant le retard à l’amorçage α des thyristors, trois
modes de fonctionnement sont possibles :
 0 < 𝛼 <𝜋/3, il y a tantôt deux, tantôt trois thyristors passants.
 𝜋/3< 𝛼 <𝜋/2, il y a toujours deux thyristors passants.
 𝜋/2< 𝛼 <5𝜋/6, il y a tantôt deux thyristors passants tantôt aucun thyristor.
Les cas où 5𝜋/6 < 𝛼 < 𝜋, aucun thyristor n’est conducteur.
 1er Cas où : 0 < 𝛼 <𝜋/3
il y a 3 ou 2 thyristors conducteurs :
 3
TH1, TH5 et TH3 conducteurs d’où : Vs1 = V1 , Vs2 = V2 , Vs3 = V3.
 
TH1 et TH5 conducteurs d’où : Vs1 =1/2(V1-V2) =- Vs2 , Vs3 = 0.
 
TH1, TH5 et TH6 conducteurs d’où: Vs1 = V1 , Vs2 = V2 , Vs3 = V3.
 Ect ..

Exemple, pour α = π/6, on obtient le chronogramme suivant de la tension Vs1.

Allure de Vs1(θ) pour α= π/6


Calcul de la valeur efficace de la tension de sortie Vs1
Tout calcul fait, on obtient l’expression suivante :

4- GRADATEURS COMMANDES PAR TRAIN D’ONDES :


Il fournit à partir du réseau alternatif monophasé ou triphasé, par séries, des périodes entières consécutives de
tension (amplitude et fréquence du réseau) séparées par des absences totales de tension à un rythme
modulable.
Il permet donc le réglage d’énergie.

Tension de commande d’un gradateur à train d’ondes

La puissance est fournie pendant le temps de conduction.


Le rapport du temps de conduction sur la période de modulation donne le pourcentage de la puissance max
transmise.
Les gradateurs par trains d’ondes sont utilisés avec des machines à fortes inerties (applications surtout en
électrothermie: four à résistance).
Les gradateurs peuvent aussi fonctionner en mode tout ou rien (contrôle de température).On parle alors de
contacteur statique.
5- Application des gradateurs
Les gradateurs sont des convertisseurs simples à réaliser (un triac ou deux thyristors avec une électronique de
commande simple).On les utilises pour le commande de charges alternatives en faisant varier la tension
efficace :
 Le chauffage électrique : climatiseurs, fours.
 La commande d’éclairage : appareils à lampe halogènes.
 La commande des moteurs asynchrones.

Vous aimerez peut-être aussi