Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR ANNABA TD N°1 Matière : OPERATIONS UNITAIRES

FAC.DES.SCIE .DE L’INGENIORAT. Absorption -Strippage


DEPARTEMENT : GENIE DES PROCEDES
3ème Licence Raffinage et pétrochimie

EXERCICE N°1 :

L’air entre dans un absorbeur avec un débit de 1890 m3/h et une concentration de 2% de vapeur de
benzène. On veut extraire le benzène par une huile de masse molaire 260 g/mole. On utilise un débit
de solvant égal à 1,5 fois le débit minimum. La concentration d’huile à l’entrée est de 0,5% (fraction
molaire). La température est de 26,6 °C et la pression de 800 mmHg. L’équation d’équilibre du
système est de Y*= 0,125 X avec X et Y des rapports molaires. 75% du benzène contenu initialement
sont absorbés par l’huile à la sortie de la colonne.
1) Faire un schéma de principe.
2) Déterminer la concentration minimale du benzène dans l’huile à la sortie de la colonne
(Méthode graphique).
3) Déterminer le débit du solvant.
4) Déterminer la concentration du benzène dans le solvant à la sortie de la colonne.
5) Déterminer le nombre d’étage théorique nécessaire pour effectuer cette opération.

EXERCICE N°2 :
Un gaz de raffinerie contient 3 % d’H 2S(titre molaire),on veut ramener cette teneur à 0,03% en
lavant à contre courant ce gaz par une solution aqueuse de monoéthanolamine dans une
colonne d’absorption à garnissage. L’opération a lieu à 40 °C et à la pression atmosphérique.
On désire traiter 1000 m3.h-1 de gaz pris dans les CNTP c’est à dire à (0°C et 101325 Pa), qui
peut-être considéré comme un mélange d’H2S et d’un hydrocarbure. Le solvant est une
solution aqueuse de monoéthanolamine à 15,3 % en masse. Les teneurs en H 2S étant faibles,
on considérera les débits molaires des phases gazeuse et liquide comme constant.
On adoptera un débit de solvant égal à 1,5 fois le débit minimum.

1. Tracer la courbe d’équilibre ainsi que la droite opératoire à débit de solvant minimum.
2. Déterminer le débit de solvant minimum.
3. Calculer le débit de solvant à mettre en œuvre en Kmole.h-1 et en kg.h-1.
4. Déterminer le rapport molaire en H2S dans le solvant à la sortie de la colonne.
5. Déterminer le nombre d’étages théoriques nécessaires pour effectuer cette opération.

Données :
• Masse molaire du monoéthanolamine : 61g/l.
• Données d’équilibre : X et Y sont des rapports molaires
X 0,00653 0,01006 0,01350 0,01855 0,02850 0,03340
Y 0,00132 0,00395 0,00658 0,01315 0,03950 0,06580
EXERCICE N°3 :
On souhaite récupérer l'acétone d'un flux gazeux constitué de 14.787 kmol/h d'acétone et 9.858
kmol/h d'inertes.
• Ce flux est traité dans une colonne d'absorption à plateaux par de l'acide acétique pur
fonctionnant à 2 atmosphères.
• Les inertes sont supposés insolubles dans l'acide acétique.
• L'absorption est supposée isotherme, la température d'entrée de la vapeur en pied de colonne
et la température d'alimentation en acide acétique en tête est de 50°C.
• Le taux d'absorption de l'acétone désiré est 98%.
1°) Déterminer rapport molaire minimal acide acétique/inertes pour réaliser cette absorption.

2°) Déterminer les débits molaires et les compositions de tous les courants de matière pour un débit
de solvant correspondant à 1.1 fois le rapport molaire minimal.

3°) Déterminer le nombre de plateaux théoriques.

Solubilité de l’acétone dans l’acide acétique exprimée en fractions molaires


X fraction molaire phase
0.04 0.05 0.08 0.1 0.13 0.15 0.18 0.20 0.23 0.25 0.28 0.30 0.33
liquide
y fraction molaire phase
0.0015 0.005 0.010 0.012 0.043 0.075 0.180 0.270 0.367 0.420 0.495 0.536 0.590
gaz
Données: Solubilité de l'acétone dans l'acide acétique.

EXERCICE N°4 :

Un flux de méthane contenant 5% molaire de CO2 est lavé à l’eau sous une pression totale de
800mmHg et température de 25 °C. Le gaz lavé a une teneur résiduelle en CO 2 de 0,7% molaire,
tandis que l’eau à l’entrée contient 0,6 % molaire de CO2.
1). Faire un schéma de principe.
2). Déterminer pour 1200 m 3/h de charge (pris dans les CNTP) le débit d’eau utilisé.
3). Déterminer la concentration de CO2 dans l’eau à la sortie de la colonne (méthode graphique).
4). Déterminer le nombre d’étages théoriques de la colonne d’absorption utilisée.

Données :
• On néglige la solubilité du méthane dans l’eau.
• Débit de solvant utilisé égal à 1,1 fois le débit minimum.
• Données d’équilibre : X et Y sont des rapports molaires.

X 0,00653 0,01006 0,01350 0,01855 0,02850 0,03340


Y 0,00132 0,00395 0,00658 0,01315 0,03950 0,06580